Divulgation cosmique Saison 2

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 3/17 : L’ÉNIGME GONZALES

DW – Bienvenue dans le monde choquant, étrange et apparemment incroyable de Cosmic Disclosure. Je suis votre hôte David Wilcock et nous interrogeons Corey Goode, un initié hors pair. Un homme qui a autant de connaissances entassées dans son cerveau que tous les autres initiés que j’ai rencontrés mis ensemble. C’est vraiment une conversation fascinante que nous avons. Corey, bienvenue au spectacle.

CG – Merci.

DW – Nous parlons du lieutenant-colonel Gonzales, un personnage mystérieux qui a suscité beaucoup de curiosité sur Internet.

DW – Certaines personnes disent qu’il est sur le point de se manifester en public. Est-ce que c’est vrai ?

CG – Il n’est pas prévu qu’il se présente (qu’il révèle son identité) à un moment donné dans le futur.

DW – Les gens sur Internet réfléchissent : « On veut juste voir un autre gars qui sait ce que Corey sait (pour corroborer les affirmations de CG). Pourquoi est-ce une mauvaise idée pour Gonzales de se manifester ?

CG – Il a une vie de couverture ici sur Terre. Il n’est pas ici très souvent. S’il devait s’exposer à ce point, ce serait très dangereux pour lui et pour l’opération. Il n’a pas d’enfants ou de famille, certains pourraient penser qu’il serait plus sûr qu’il se présente plutôt que moi, puisque j’ai une famille et des enfants. Je suis d’accord dans une certaine mesure.

DW – Les Aviens bleus ont de toute évidence aidé Solar Wardens (les Gardiens Solaires) à essayer d’amener une divulgation cosmique pour l’humanité. Parlez-nous de ça. Comment vous ont-ils contacté ? Parce que je me souviens très bien de ce jour incroyable, le 27 février 2015, où vous m’avez dit sur Skype que les Aviens bleus vous avaient demandé personnellement par le biais de l’alliance du programme spatial secret. Alors, c’est quoi l’histoire ici ?

CG – Comme vous vous en souvenez, je vous ai dit que j’étais en contact avec un être au sujet duquel je ne souhaitais pas entrer plus dans les détails ; que je ne vous le décrirais même pas.

DW – Et j’ai respecté ça, mais c’est aussi quelque chose qui m’a rendu extrêmement curieux. Car avec toutes les choses vraiment hallucinantes que vous me disiez, pourquoi retenir cette information ? Tout ce que je savais, c’est qu’ils[les Aviens bleus] étaient bleus, et c’est tout. C’est à peu près la seule chose que vous ayez jamais dite et que cela avait quelque chose à voir avec votre famille et vos enfants.

CG – Exact. Et je ne peux pas encore tout révéler. Mais ça…

DW – Quand ce contact a-t-il eu lieu avec vous ?

CG – Cela remonte à quatre ans.

DW – Quatre ans avant 2015, ce serait à peu près 2011.

CG – Et il s’avère que le lieutenant-colonel Gonzales a été en contact avec eux à peu près au même moment.

DW – Vers 2011 également ?

CG – Mhm. Il jouait un rôle de liaison entre les Blue Avians et le programme des gardiens solaires, ou plus exactement, la faction dissidente du programme spatial secret (SSP) qui comprenait des gardiens solaires. Ce n’est pas seulement Solar Warden.

DW – C’est ça.

CG – Beaucoup de gens ont dit qu’il ne s’agissait que de Solar Warden, mais c’est une sorte de conglomérat de transfuges provenant de différents programmes spatiaux. Gonzales a présenté des informations des Aviens bleus pendant un certain temps. Et puis, soudain, ils lui ont donné mon nom et mes références. Il s’est rendu au Conseil de l’Alliance du SSP et a dit : « Les Aviens bleus ont choisi ce type pour être délégué. » Ils n’étaient pas contents. Ils voulaient que Gonzales soit le délégué.

DW – Sans entrer dans des détails incriminant, à quoi ressemblerait sa couverture dans la vie ? Il a une maison ? Il a une voiture ?

CG – Oui. Il vit dans une maison dans une zone rurale.

DW – S’il rencontrait quelqu’un, pourrait-il dire et prouver qu’il a un emploi particulier et que cet emploi existe réellement ?

CG – Oui. Je suis très réticent à en dire plus.

DW – Oh oui. Tout à fait d’accord. C’est juste qu’il y a cette rumeur sur Internet de gens qui annoncent qu’il est sur le point de se joindre à nous dans une émission de radio ou quelque chose du genre, et nous devions préciser que cela n’arrivera pas.
Vous dites que les Aviens vous ont contactés, vous et Gonzales, en 2011. Était-ce avant l’arrivée d’une centaine de sphères de la taille de la Lune, de Neptune et de Jupiter ? C’était à peu près à la même époque, ou un peu plus tôt ?

CG – Le contact que nous avons eu s’est produit avant et pendant cette période.

DW – Ok. Il semble qu’il y a eu une poussée majeure et que l’une des initiatives a été d’amener ces sphères et qu’une autre initiative a été de recruter des délégués en commençant par Gonzales, et une fois que vous étiez apparemment prêt pour ce travail, alors vous avez aussi été invité.

CG – Exactement. On m’y a préparé, mais je n’en avais aucune idée, ni pour quoi j’étais préparé. J’étais encore en train de digérer ce qui m’était arrivé, avec ce dans quoi j’avais été impliqué. Quand j’en suis arrivé au point d’accepter tout ça, j’ai commencé à traiter avec les Aviens bleus et avec certaines informations.

DW – Quand ce contact s’est produit pour la première fois en 2011 pour vous, les avez-vous vus comme dans l’illustration d’Android Jones que nous avons ? Vous avez vu ces êtres, ou une sphère bleue ? Que s’est-il passé ?

CG – Ils se présentent d’abord aux gens dans leurs rêves. Dans un rêve très lucide. Et puis ils vous apparaissent physiquement après qu’ils vous aient préparé à travers les rêves.

DW – C’est exactement ce qu’ils disent dans la « Loi d’Un ». C’est le même protocole de contact.

CG – Oh !

DW – Ouais. Maintenant ils disent dans la Loi d’Un qu’ils ont interrompu la plupart des contacts physiques, parce que les gens qui les rencontraient ne géraient pas leur ego et étaient vénérés par les autres comme une sorte de figure messianique. L’un des aspects de votre histoire qui m’a vraiment fasciné, c’est que la « Directive Première » (ne pas nuire par une politique d’interférence, freiner les contacts directs avec les gens) – une sorte de répression libre et volontaire des contacts en personne – semble avoir été levée pour le moment, parce que nous devons nous lancer dans cet âge d’or, et nous avons besoin d’aide pour y arriver.

CG – Après chaque réunion, on me met en garde contre mon propre ego et contre le fait que l’information devienne sectaire ou religieuse, devienne un culte, ce qui n’est en aucun cas censé être le cas.

DW – Revenons à ce moment, et dites-nous comment cela a commencé. Vous avez dit que tout avait commencé par des rêves. A quel moment avez-vous réalisé que vous étiez en contact avec ce que vous appelez maintenant les Aviens bleus ?

CG – J’étais très conscient dans les rêves, mais ce n’était pas…..

DW – Etaient-ils comme dans l’illustration, dans ces rêves ?

CG – En gros, l’illustration qui est sortie n’est pas encore parfaite, mais oui, c’est comme ça qu’ils apparaissent dans les rêves, et en personne ; quand ils sont finalement physiquement apparus.

DW – Les rêves ont souvent des temps très étranges, métaphoriquement symboliques, des choses impossibles qui se passent. Vous regarderez à gauche, puis vous regarderez à droite, et soudain en regardant de nouveau à gauche tout a changé. Alors, ces rêves semblaient-ils avoir ce genre de nature symbolique ou était-ce plutôt un contact lucide ?

CG – C’était très lucide, réel et tangible. C’était différent de tous les autres types de rêves que j’avais eu auparavant.

DW – Nous recevons beaucoup, beaucoup de gens sur Internet qui essaient de dire – en sautant droit dans cette histoire avec vous – qu’ils ont le même contact que vous, ils essaient de se présenter comme des figures d’autorité, agissant comme si leurs informations devaient être considérées comme égales. Quelle est la façon dont la plupart des gens sont contactés ? Parce qu’il semble que beaucoup de ces personnes sont des faussaires, leurs histoires ne concordent pas avec vos propos. De quelle façon la plupart des gens sont-ils contactés ? Quel est le type d’expérience qui pourrait se produire ?

CG – La plupart des personnes contactées ont des expériences avec les Sphères [Orbes] bleues. Les Orbes bleues sont en fait la race ayant la plus haute densité au sein de l’Alliance des Êtres des Sphères. C’est une densité supérieure à celle des Aviens bleus, mais tout le monde semble avoir adopté l’idée des Aviens bleus, il y a quelque chose de romantique là-dedans, je suppose. Ils restent fixés là-dessus. Mais la plupart des gens ont des expériences avec les sphères bleues.

DW – Qu’est-ce que ça implique ? Que se passe-t-il ?

CG – Habituellement, une sphère bleue – ou plusieurs – apparaît aux gens, et zigzague autour d’eux ou s’arrête devant eux et pulse, vibre.

Les gens reçoivent soit un message dont ils se souviennent consciemment, soit ils pensent simplement qu’ils ont vu une chose très cool et ne comprennent pas qu’ils ont reçu un message au niveau du subconscient ; ou que leur moi supérieur a reçu le message. Ils reçoivent un message de ces êtres de densité supérieure pour des raisons futures.

DW – Eh bien, c’est vraiment époustouflant. Nous avons parlé de quelque chose en privé dans le passé, mais j’aimerais que cela soit filmé. Cela va impliquer un peu de divulgation personnelle et un monologue de ma part, mais c’est très important.
J’avais lu « La loi Une » et les livres « Seth » de Carla Rueckert et Jane Roberts, qui sont deux des meilleurs canaux [channels] des temps modernes à mon avis. Toutes les deux ont eu ces visites d’orbes bleu très clairement dépeintes dans ces livres. J’en étais tellement conscient que j’étais frustré à l’époque et j’ai dit :  » Pourquoi n’ont-ils pas fait cela avec moi ? Parce que ce que dit La loi Une est qu’ils vous contactent télépathiquement. Ils évitent le contact physique si possible. S’ils peuvent vous impliquer comme ils l’ont fait avec moi par télépathie, c’est mieux.
Un jour, je vais en Caroline du Nord rendre visite à un ami. Je médite dans un champ. Je vois un OVNI pour la première fois. Il passe derrière un nuage, le nuage disparaît, et l’OVNI est parti. Mais parce que je suis en pleine méditation, je me dis : « Bon, maintenant j’ai vu un OVNI. Super. La seule autre chose que je veux » – et je l’ai dit comme une prière, qui ne s’est pas réalisée – « c’est de voir un globe de lumière apparaître dans ma chambre et me transmettre un message intelligent », tout comme ce qui est arrivé à Carla et à Jane Roberts.
Puis j’appelle mon père deux jours plus tard, et il s’avère que mon frère était sur l’autre ligne au même moment. Il nous branche tous les deux ensemble, et je lui dis : « Papa, tu réalises que c’est une synchronicité, n’est-ce pas ? » Il est genre, « oh oh oh » [ton sceptique]. Puis mon frère me dit, après que j’ai parlé de mon observation d’OVNI : « C’est drôle, quelque chose de bizarre m’est arrivé à moi aussi. »
Je lui ai demandé : « Qu’est-ce que c’est ? »
Il a dit : « Un orbe de lumière est apparu dans ma chambre et m’a donné un message intelligent. »
Dans son cas, il méditait et sa tête est tombée en arrière, puis il a vu cet orbe apparaître près du plafond et s’étendre jusqu’à environ 1,5 mètre de large, et c’était comme un tunnel vortex. C’était une véritable porte des étoiles qui pulsait au plafond. Il y a un article de 2001 sur mon site Web intitulé « Le frère de David reçoit la visite d’extraterrestres ».
L’orbe donna un message à mon frère, qui est : « L’ascension dont parle ton frère dans ses écrits n’arrivera pas d’un seul coup. Ce sera une série d’expériences croissantes. Tu viens de vivre la première de ces expériences. » Et quelle expérience !
Qu’avez-vous pensé quand je vous ai parlé de cette expérience de 2001, qui était déjà publiée sur mon site Web ?

CG – Je n’étais pas au courant, mais il y a beaucoup, beaucoup de dizaines – et maintenant des centaines – de milliers de personnes qui vivent ce genre de choses, aujourd’hui.

DW – Est-ce que Gonzales a eu ce genre de chose qui lui est arrivé aussi ? C’est comme ça que ça s’est passé pour lui ?

CG – Oui.

DW – Quel est le rôle de Gonzales à ce stade ? Quelle est la différence entre la façon dont il a été contacté et celle dont vous l’avez été ? Il était déjà dans le programme spatial secret quand c’est arrivé.

CG – Les contacts se sont déroulés exactement de la même manière. Il a été nommé délégué d’un programme spatial secret. Il intervient comme délégué entre le programme spatial secret et les Aviens bleus. J’ai depuis été nommé délégué entre les Aviens bleus et l’Alliance du programme spatial secret et d’autres groupes qu’ils veulent rencontrer mais pas en personne. On m’a demandé d’assister à toutes ces réunions du conseil de la Fédération, et il m’a accompagné à plusieurs reprises.

DW – Avez-vous fait des voyages dans l’espace, depuis que tout cela a commencé, qui n’ont pas impliqué Gonzales, où vous ne l’avez pas vu ?

CG – Oui, mais plus récemment, il y participe très souvent. Pendant que j’étais ici pour le dernier tournage aux studios de Gaiam TV, il y a eu deux réunions extrêmement importantes, qui étaient urgentes, auxquelles il a dû assister. L’une était avec l’Alliance de la Fédération Draco, ce qui a été une réunion très traumatisante pour lui. Mais la deuxième rencontre a été beaucoup plus impressionnante et agréable pour lui. C’était avec la Super Fédération de 40 groupes principaux d’ET impliqués dans 22 expériences avec l’humanité. Il y a 20 autres groupes, donc 60 en tout, qui sont globalement impliqués dans cette grande expérience.

DW – Et cela fut quelques-unes de vos premières expériences dans l’espace, n’est-ce pas, d’y participer ?

CG – Exact.

DW – Pour récapituler brièvement, qu’avez-vous fait à l’origine lorsque vous avez assisté à ces conférences de la Super Fédération ? Quel âge aviez-vous et quel était votre rôle ?

CG – J’étais très jeune, pré-adolescent et adolescent. J’étais dans un rôle d’empathe intuitif, et chacun d’entre nous, quand nous arrivions [aux réunions et aux conférences], nous avions trois empathes intuitifs avec nous. Les empathes intuitifs sont là pour détecter la tromperie ou le danger, et c’est ce que j’ai fait. C’était mon rôle. Mais maintenant, quand Gonzales ou moi allons à ces réunions, nous avons ce type de soutien avec nous.

DW – La Super Fédération était-elle consciente de la nature de votre rôle ?

CG – Oui, ils ont tous ce type de soutien.

DW – Ok.

CG – J’ai déjà décrit la grande navette spatiale qui est modulaire. Elle peut être modifiée selon la mission. Elle mesure environ 15 mètres de long, et ce vaisseau a emmené Gonzales et son équipe de soutien jusqu’à une zone autour des géantes gazeuses, habituellement entre Jupiter et Saturne. C’est une zone que vous ne pourriez pas voir avec un télescope ; elle est dans une bulle de distorsion temporelle. Vous entrez dans la distorsion et vous la quittez exactement par le même endroit d’où vous entrez.

DW – Comme dans les cercles de fées.

CG – Exact.

CG – Et quand vous entrez dans cette distorsion, il fait complètement noir. On ne voit pas le soleil, les étoiles ou les planètes – rien, c’est complètement noir.

DW – Il n’y a rien de visible du tout ?

CG – Rien. Tout ce que vous pouvez voir, c’est la station où se tiennent les réunions du conseil.

DW – Qu’en est-il des autres navires ?

CG – Vous voyez les autres vaisseaux se diriger vers l’arrimage. Donc, le vaisseau de Gonzales a accosté. Lui et son équipe sont descendus, et c’est la première fois qu’on le reconnaissait, parce qu’il avait jusque-là seulement joué un rôle de soutien avec moi, qu’ils n’ont reconnu que parce que j’étais là en tant que délégué.

DW – Pouvez-vous nous aider ici – le visuel – comme si on était dans un film. Qu’est-ce qu’on voit, c’est comme une ville entière ? S’agit-il d’une structure qui est juste assez grande pour accueillir le conseil ou pourrait-il y avoir beaucoup d’autres choses qui s’y passent ?

CG – C’est une station spatiale extrêmement avancée. Alors que Gonzales sortait du navire et commençait à marcher dans les couloirs en direction de la salle principale du conseil de la fédération, les gens le reconnaissaient pour la première fois. Il y a un foyer principal où les gens se rencontrent et se saluent avant d’entrer dans le hall principal. Lorsque vous entrez dans la salle du conseil, il y a un endroit où chaque délégation est assise dans son propre espace en forme de fer à cheval. Dans chaque section se trouve une chaise principale surélevée, avec trois chaises plus basses qui l’encerclent, bordée par un garde-corps tout autour de la section.

DW – Il y a une forme de fer à cheval pour chacun de ces 40 groupes ?

CG -Oui, pour chaque délégation. Puis le délégué s’assied dans la chaise principale et il y a un conseiller qui, en général, se tient à gauche, en arrière. Ce jour-là, la salle était extrêmement bondée. On savait qu’une grande annonce allait être faite, il n’y avait pas de places assises pour tous. Ils avaient des chaises supplémentaires pour les 60 groupes et ils avaient des places assises et des places debout pour tout un tas d’autres groupes. Gonzales a dit qu’il était très excité de s’asseoir dans cette chaise, parce qu’avant qu’il arrive, lors de réunions précédentes, lorsque j’étais le délégué et qu’il était mon soutien, quand j’étais assis dans le fauteuil, cette chaise faisait fonction de traducteur universel de cette langue extraterrestre universelle très monotone, que personne ne comprend. Donc, il s’est assis sur la chaise et s’attendait à une sorte de sensation bizarre, mais n’a rien ressenti. Un être est arrivé pour faire des annonces. C’est l’un des êtres que nous connaissons bien [dans les SSP], avec une peau couleur citrouille, de grands yeux bleus et une crête crânienne qui va d’une oreille à l’autre sur le dessus de leur tête. Cet être était très grand et portait une sorte de robe de moine. Il l’a présenté, lui a demandé de s’avancer. Gonzales s’est avancé et a fait une annonce que beaucoup de gens présents espéraient entendre, à savoir que la barrière intérieure autour de la Terre serait retirée, de sorte que beaucoup des ET qui étaient piégés sur Terre puissent partir. Ils sont bienveillants, ici pour étudier nos océans, nos jungles et se fichent de l’humanité. Ces types d’ET ne s’intéressent qu’à notre écosystème. Etre piégés si longtemps cause des problèmes.

DW – Ils étaient à court de fournitures ou….

CG – Ils avaient toutes sortes de problèmes. Mais à la suite du développement dont Gonzales parlait, ils pouvaient alors rejoindre leurs équipes de soutien qui les attendaient à l’extérieur de l’orbite de la Terre, loin de là. Les intuitifs empathes ont dit que lorsque cette annonce a été faite, un soulagement énorme de soulagement a été ressenti dans la salle. Gonzales a annoncé qu’on revenait aux anciennes patrouilles de la grille et à une sorte de contrôle de trafic aérien, permettant à tous d’aller et venir. Gonzales est ensuite retourné à sa chaise, et le reste s’est déroulé comme lorsque j’assistais aux réunions. Les 40 groupes se sont tous avancés et ont fait un court résumé de deux minutes sur leur contribution à l’humanité, la grande expérience, pourquoi c’est génial, tout ce qu’ils ont fait de merveilleux, puis sont retourné à leur chaise l’un après l’autre. Ensuite, ils sont retournés à leur navette pour le débriefing.

DW – Qu’est-ce que ces êtres pensent avoir fait de si bénéfique pour nous ?

CG – Ils pensent que cette ‘grande expérience’ est une immense contribution à la galaxie toute entière.

DW – À la Galaxie ?

CG – Oui, et au-delà. Les Aviens bleus ont déclaré que même si certains de ces êtres semblent très bienveillants à nos yeux, ils agissent en partie dans leur propre intérêt.

DW – Est-ce qu’ils nous voient comme une race maîtresse, comme s’ils essayaient de concocter l’humain ultime ?

CG – Il y a 22 agendas [objectifs], et certains d’entre eux sont en compétition. Et nous avons aussi les objectifs des Dracos et tout ça, alors c’est très compliqué.

DW – Comment ça, « nous apportons des bénéfices à la galaxie » ? Je ne suis pas sûr de comprendre.

CG – Quand nous disons « nous », nous parlons de chair et de sang. Vous savez… C’est aussi une expérience spirituelle et beaucoup plus importante que la plupart des gens ne le réalisent. Certains de ces êtres s’incarnent en humains.

DW – C’est un des programmes, d’après vous.

CG – Une partie d’un des programmes. Certains sont des semences d’étoiles ou des vagabonds, il y a aussi certains de ces groupes ici.

DW – « Êtes-vous un vagabond » est le titre d’un des épisodes les plus populaires de « Enseignements de la sagesse » [« Wisdom Teachings »] sur Gaiam TV. Et il y a un questionnaire consultable avec des détails qui décrivent les caractéristiques pour déterminer si vous êtes une âme extraterrestre.

CG – La plupart des personnes qui sont contactées par ces orbes bleues sont des semences d’étoiles, des vagabonds. Et ces « groupes de la cabale », je ne sais comment les appeler autrement, sont très, très intéressés par les semences d’étoiles, et aimeraient les utiliser, j’imagine, pour le côté obscur.

DW – Que fait la Cabale pour essayer de trouver ces vagabonds et ces semences d’étoiles ? Quel est leur mode opératoire ?

CG – Ils ont beaucoup de méthodes différentes, mais avec moi, ça s’est fait avec les tests standards utilisés dans les écoles. Ils ont constamment des gens à l’affût de personnes qui montrent certains signes et certaines capacités. Ils trouvent des moyens de les tester plus en profondeur et voient s’ils répondent aux critères.

DW – Ces gens ne se souviennent pas consciemment, dans leur incarnation physique, de leur vie extraterrestre passée ?

CG – Exact.

DW – Ils sont liés par des règles, qui leur imposent de se comporter en humains, et ressemblent à n’importe qui.

CG – Exact. Les Sphères bleues qui leur rendent visite font partie d’une expérience d’éveil. Ces gens sont en train de prendre conscience de leur rôle, de leur mission dans cette vie, de la raison pour laquelle ils sont ici.

DW – Cette super fédération est-elle consciente des changements énergétiques qui se produisent avec le soleil, ces tsunamis d’énergie dont vous parlez ?

CG – Absolument.

DW – Sont-ils impliqués ? Comment les voient-ils ?

CG – Beaucoup d’entre eux avaient prévu de ne plus être ici quand ça arriverait ; pour quelque raison que ce soit. C’était le but de la barrière extérieure, de garder tous ceux qui étaient impliqués dans la manipulation de la biosphère et de l’humanité ici ; pour qu’ils ne s’échappent pas.

DW – Il y a une ligne dans « La Loi de l’Un », où il est dit que lorsque ce saut quantique aura lieu, si vous n’êtes pas prêt à passer à la quatrième densité, votre corps électromagnétique de troisième densité échouera pour cause d’incompatibilité. Cela suggère que si ces gens sont trop fortement de troisième densité, et qu’ils ne sont pas assez purs pour supporter cette transformation, ce serait en fait comme une sentence de mort pour ces pauvres créatures.

CG – Exact. Beaucoup de ces extraterrestres et Aviens bleus croient et basent leur travail sur la loi naturelle et « La Loi Une ».

DW – Qu’est-ce que la loi naturelle exactement ?

CG – Je suis en train d’apprendre tout ça. Au début, quand je vous ai contacté, j’avais entendu parler et lu une petite partie de « La Loi Une ». J’ai besoin d’en savoir plus sur cette Loi, je dois apprendre.

DW – Oui, les Aviens bleus vous ont dit d’acheter le livre, et vous l’avez chez vous.

http://llresearch.org/library/the_law_of_one_french/index.aspx

[N.B. : Les liens pour le téléchargement des PDF sont en bas de page]

[N.B. 2 :
Voici le lien pour télécharger le PDF du Tome I (le deuxième tome est à paraître bientôt) d’une version plus récente, actualisée et enrichie de « LA LOI UNE » : http://llresearch.org/library/the_ra_contact_french/the_ra_contact_french.aspx

CG – Oui, ma femme le lit.

DW – Et il n’a même pas encore été ouvert [blague, David rit].

CG – Si, ma femme a presque fini de le lire.

DW – Eh bien, c’est une lectrice très soigneuse alors, parce qu’on dirait qu’il est neuf [rire].

CG – Oui. Je ne l’ai même pas lu. Je suis donc en retard sur mon apprentissage de ces choses.

https://stopmensonges.com/comment-vivre-la-loi-une-le-livre-en-pdf/

DW – Wow, mais vous avez risqué votre vie dans ce travail, en parlant en public. Nous avons des tas de sujets à aborder. Je suis votre hôte, David Wilcock, merci de nous suivre, car vous devez connaître la vérité.


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous, votre soutien est vital pour la survie du site. Merci infiniment et très belle journée lumineuse à vous.

FAIRE UN DON

Nous avons besoin de votre soutien! Votre don permettra de financer les frais liés au site ou de permettre d’autres projets. Milles merci à tous. Amour et Lumière

€5,55

tipeee.com bouton tip

téléchargé (3)

3 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.