Galactiques et Extraterrestres

Les êtres extraterrestres de type Aquatiques dit Aquafariens (Delphoïdes, etc)

Bonjour à tous,

Parmi les grandes familles d’extraterrestres, tous les êtres ne sont pas terrestres (dans le sens marcher au sol). Les êtres aquatiques (les Aquafariens) comptent également parmi eux de multiples représentants. Il existe de nombreuses bases et cités sous-marines présentes dans le monde qui hébergent des êtres aquatiques (lac Baïkal etc). Certaines sont mêmes détruites sauvagement par certains « fous de guerre » de l’armée américaine car « non autorisées ».

De nombreuses planètes au sein des secteurs Pléiades et Sirius par exemple sont en majorité et même quasi exclusivement des planètes aquatiques. De très nombreuses planètes hébergent la vie et l’on peut trouver sur ces planètes des êtres Aquafariens. Sur Terre, l’Atlantide aurait également construite des cités sous marines et il existe des hypothèses concernant la fait que certains des êtres aquatiques de Sirius auraient pu échapper au cataclysme Atlante et seraient toujours présentes sur Terre. Il y auraient des bases sous-marines Arcturiennes également dans certaines grandes fosses sous-marines très profondes.

Nous pouvons nous référer à la vidéo de Corey Goode (contacté extraterrestre et divulgateur du programme spatial secret) qui a divulgué, lors de l’une de ses présentations, l’emplacement de quelques bases non terriennes sous-marines. Il a également partager son témoignage et ses expériences lors de sa participation aux réunions de « l’Alliance des êtres des sphères » au cours desquels il a pu voir et rencontrer de nombreux extraterrestres de type aquatique.

Je suis désolé mais cette vidéo n’existe qu’en anglais, si vous avez la compréhension de cette langue, je suggère de la visionner, elle est vraiment riche.

Nous avons la chance d’avoir également un deuxième divulgateur de premier plan du programme spatial secret et « contacté » ET et médecin légiste d’êtres extraterrestres en la personne d’Emery Smith. Il a récemment divulgué dans l’émission « cosmic disclosure » des êtres aquatiques qu’il connaît, et il y en auraient même au japon (les kappa). Les Kappa seraient des amphibiens de type reptile très dangereux car ils sont anthropophages. Ils sont capables selon les dires, de respirer à l’air libre et sous l’eau.

10_kappa_22aa8a58372d8c00ff05a6ec7e3262b6_1600x0

Kappa (Japon)

D’autres extraterrestres sont des êtres ressemblants à des dauphins humanoïdes. Ils ont des vestiges de nageoires sur le dos, les pieds et mains palmées. Il semblerait qu’ils respirent à l’air libre mais on peut faire l’hypothèse qu’il n’est pas impossible qu’ils puissent rester longtemps sous l’eau et y être bien-sûr très à l’aise (un peu comme les dauphins) du fait de leur capacités naturelles. Ils communiquent par sons et fréquences très rapides, un peu comme les dauphins d’ailleurs. Ils viendraient des secteurs Sirius et des Pléiades et devinez d’où viennent les dauphins ? Du secteur Sirius…

http://www.elishean.fr/divulgation-cosmique-reptiliens-et-aquariophiles-saison-11-ep-8/

 

aqua1

Être Aquafériens (ceux-ci existeraient sur Terre, sous la mer)

Corey Goode a également été témoin de la présence d’extraterrestres Aquafariens au cours des réunions auxquelles il a participé. Il a notamment été témoin de la présence de plusieurs êtres aquatiques dont 3 de ces êtres qui se déplaçaient avec une technologie de champs de force qui retenait du liquide (eau) dans lequel évoluent ces êtres. Corey a également parlé d’un type de créature que l’on retrouve parfois en mer et qui est une créature verte pourvue d’une sorte de flagelle, de bras palmés, d’une tête, de petites nageoires qui courent le long du corps en partant de la tête.

aqua2

Êtres dont Corey Goode a été témoin

En se basant sur d’autres sources d’informations comme des canalisations sur Atlantis et des conférences d’initiés, on peut dire aussi que des êtres dauphins différents de ceux dont Emery a parlé (Delphinoïdes) étaient déjà présents à la surface de la Terre du temps des Atlantes et même que certains d’entre-eux sont encore présents sur Terre mais au sein de l’intraterre désormais. Ils seraient créateurs des dauphins, auraient été en contact avec les Mayas et les Incas.

cétacéen

Être Aquafarien (Être Delphinoïde sur cette représentation) : Cet être a une vibration très calme et paisible (la force tranquille).

Ces êtres seraient bien-sûr télépathes car ils sont de la 5ème densité (la télépathie « standard » apparaît à la 4ème densité). Ils nous aident à faire le passage dans la 5D notamment au niveau du saut quantique de la merkaba (véhicule de lumière). En me concentrant sur l’une des représentations de cet être Delphinoïde, il m’a été donné de ressentir une vibration de joie, de rire et de gaîté (je parle de l’être bleu avec les oreilles crénelées et en forme de pointe).

aqua3 sirius intra

Être aquafariens, cet être m’a fait ressentir sa vibration: joie, gaîté, vibration du rire, amusement, cet être est présente en Intraterre selon moi, son peuple serait potentiellement originaire de Sirius.

Êtres amphibiens Nommo:

Visitons la planète des amphibiens, les Nommos (qui ont été en contact avec le peuple Dogons en Afrique, de même que d’autres extraterrestres également du secteur Sirius)

Comment définir Sirius et Sirius B en tant que soleils ?

Nous savons qu’ils tournent autour d’un centre commun, ce qui est en fait l’équivalent de Sirius B tournant autour de Sirius A en orbite elliptique.

Sirius A, une grande étoile brillante, a deux fois et demie la masse de notre soleil. Sirius B a quatre-vingt-quinze pour cent de la masse de notre soleil, mais parce qu’il est fait de matière dégénérée et est si petit, ce n’est pas évident.

Si Sirius B avec sa masse n’était pas une naine blanche, on pourrait facilement la voir de la terre comme une étoile de magnitude 2, bien que le problème de la parallaxe la rendrait difficile à séparer de Sirius A. En tout cas, si Sirius B était seul quelque part à sa distance de la terre, et n’était pas une naine blanche, elle serait une des étoiles les plus lumineuses du ciel.

En réalité, Sirius A est dix mille fois plus lumineux que Sirius B. La luminosité de Sirius A est trente-cinq fois et demie celle de notre soleil. C’est un chiffre plutôt élevé. Nous pouvons être certains que notre planète n’en est pas trop proche. La  » zone habitable  » dont il est question au est beaucoup plus éloignée de Sirius qu’elle ne l’est de notre soleil.

Quant à la taille réelle de Sirius A, son rayon est un peu plus d’une fois et demie le rayon du soleil.

Cela signifie que Sirius sera plus petit dans le ciel que notre propre soleil, vu de la planète. Il sera beaucoup plus petit, mais aura besoin d’avoir à peu près la même quantité de chaleur, ce qui n’est pas trop difficile, compte tenu de la chaleur et de la luminosité terribles qu’il y règne.

Pour nous, ce serait une expérience étrange de voir un si petit corps dans le ciel émettre autant de chaleur et de lumière. Le regarder directement serait probablement aussi blessant que de fixer une lampe à arc.

sirius83

Les Dongons dessinent les Nommos comme ci-dessus.

Raison de plus pour être sous l’eau, et moins tenté de vivre en surface.

Notre planète sera probablement très chaude. En fait, il sera probablement même recouvert d’une couche de vapeur de nuages à tout moment ou presque. Elle pourrait ressembler à Vénus vue de loin, bien que Vénus n’ait pas de températures ou de nuages du genre de ceux que les créatures vivantes sont susceptibles de trouver agréables.

Il semblerait important de rester au frais sur cette planète probablement assez chaude et humide.

Par conséquent, la vie intelligente est susceptible d’avoir évolué en tant que vie amphibie et de n’avoir jamais gagné la terre. Ces amphibiens pourraient facilement habiter à la surface de l’eau, bien sûr, car ils auraient besoin de respirer l’atmosphère et n’auraient pas des branchies comme les poissons – ils auraient probablement besoin d’être des mammifères d’une espèce ou d’une autre afin de développer la taille du cerveau et les autres caractéristiques nécessaires à leur intelligence.

Ils passaient probablement beaucoup de temps à traîner dans les marais et auraient peut-être développé un mode de vie indigène qui impliquait à l’origine l’utilisation de roseaux tissés pour les huttes et le transport, et ainsi de suite (ils auraient dépassé ce stade depuis longtemps, bien sûr).

Mais leur premier style de vie, qu’ils pourraient même considérer avec nostalgie comme  » le bon vieux temps de la simplicité et de l’insouciance « , ressemble à celui décrit par Wilfred Thesiger dans son livre The Marsh Arabs dans lequel les habitants du sud de l’Irak sont représentés dans les marais du Tigre inférieur et de l’Euphrate (tout près du lieu où Oannes et ses amis auraient passé la plupart du temps, on a tendance à remarquer !).

Si vous étiez une de ces créatures, vous seriez comme un dauphin avec des bras et des mains. En raison de votre nature amphibie, vous auriez, en plus de votre bouche, un évent séparé pour respirer. Vous pouviez retenir votre respiration pendant de longues périodes, et lorsque vous respiriez par l’évent, vous deveniez haletant et feriez un peu de bruit.

Votre évent s’ouvrirait et se fermerait presque instantanément et votre respiration aurait tendance à être peu fréquente mais forte et rapide. L’évent peut être placé de telle sorte qu’il se compose d’une ou deux petites fentes, longues et fines, juste sous vos clavicules (clavicules).

En fait, les Dogons perpétuent la transmission d’une tradition ou histoire orale selon laquelle leurs Nommos respiraient par leurs clavicules.

sirius92

Les Nommos respirent par les clavicules et n’ont pas de branchies

On ne pouvait pas se promener la peau nue dans n’importe quelle atmosphère pendant longtemps.

Vous auriez besoin d’humidité sur votre peau après quelques heures tout au plus ; quand votre peau séchait, vous seriez dans une agonie absolue – pire qu’un humain avec un coup de soleil.

Comme vous fréquentiez beaucoup la surface de l’eau, il y aurait inévitablement un contraste considérable entre la partie supérieure et la partie inférieure de votre corps.

La tradition connue de la sirène exprime bien cet état de choses. Vos membres inférieurs ressembleraient beaucoup à des poissons, mais vous auriez des membres articulés et des doigts sur votre moitié supérieure et votre peau serait plus capable de résister aux radiations solaires et ressemblerait donc davantage à celle d’un mammifère terrestre.

Des structures cartilagineuses auraient probablement évolué dans votre tête pour rigidifier vos traits au-delà de la simple forme aérodynamique requise pour une vie strictement sous-marine, et il y aurait quelque chose sur le haut de votre corps qui ressemblerait à des cheveux, peut-être comme les cheveux de nos propres morses.

Vos dents seraient probablement faibles comparées à celles des carnivores féroces comme les requins. Vous auriez probablement évolué à partir de créatures plus paisibles capables de se nourrir de petits poissons en nombre considérable. Vos ancêtres auraient couru en meute comme les dauphins et vous seriez extrêmement sociable parce que vous avez évolué dans les écoles (meute).

La nudité est probablement l’état naturel de votre espèce.

La surpopulation n’est pas un de vos problèmes parce que la plus grande partie de votre planète est de l’eau et toute l’eau est habitable. Même sur la planète Terre, on estime que les dauphins sont deux fois plus nombreux que les êtres humains et que les océans sont à peine surpeuplés.

En tant que l’une de ces créatures, vous pourriez trouver les êtres humains répugnants, pour de nombreuses raisons. Leurs cheveux rudes, leurs peaux sèches, leurs membres osseux et surtout leurs odeurs âcres peuvent vous déranger beaucoup. Leur sueur n’est pas continuellement lavée de la même manière que votre peau est continuellement nettoyée par le milieu aqueux que vous habitez.

Et en tant qu’amphibien, vous avez des sens de l’odorat et du goût extrêmement développés. Vous  » goûtez  » les odeurs ou les substances spores sous l’eau à d’énormes distances et même si votre odorat n’est pas aussi vif, il est assez performant. Contrairement à vous, les êtres humains ont tendance à avoir des zones à l’intérieur ou à proximité de leurs habitations qui sentent les excréments et l’urine – des endroits où ils retournent habituellement pour remplir ces fonctions.

En tant qu’amphibien dont les déchets se dissipent dans l’eau, vous trouvez une telle idée rebutante. Comment les êtres humains peuvent-ils supporter de retrouver ces mêmes odeurs jour après jour ?

L’une des choses les plus troublantes pour vous est de voir des êtres humains marcher.

Quand les humains se tiennent immobiles, les jambes jointes, ils ont l’air presque normaux. Mais soudain, ils se  » divisent  » en deux et commencent à marcher, ce qui vous donne un peu le vertige et vous bouleverse. Cela vous rend nerveux à l’idée à quel point ce serait terrible pour vous si vous vous  » sépariez  » et deveniez ainsi un infirme dans l’eau.

Vous admirez l’agilité des humains sur la terre ferme.

Ils peuvent grimper aux arbres et aux falaises, ce qui est terriblement impressionnant. Ils peuvent aller à grande vitesse sur terre avec ce qu’ils appellent « courir », ils ont même une certaine capacité à sauter par-dessus les obstacles ; ils ne sont pas aussi rapides sur terre que vous dans l’eau, mais ils s’en sortent assez bien. Vous avez parfois de la difficulté à les voir parce que, comme vous êtes dans un environnement aquatique, votre vision n’est pas bonne à longue distance.

Et les humains, étant secs, ne se détachent pas autant que vous le souhaiteriez de leur environnement. Lorsqu’ils bougent, vous pouvez détecter instantanément le mouvement sans définition optique, mais un être humain immobile qui est même à peu près camouflé et qui se fond sur ce fond est impossible à distinguer à l’œil nu. Vous vous fiez à votre odorat, comme un rhinocéros.

Mais quand le vent est contre vous, vous n’avez aucun espoir. Un humain peut facilement échapper à votre perception sur la terre ferme s’il sait ce qu’il fait et que vous n’avez pas vos lunettes de protection ou vos aides techniques avec vous.

Vous auriez un esprit mathématique extrêmement agile. Vos ancêtres se sont développés à partir de l’état primitif en calculant les phénomènes astronomiques complexes et les radiations tombant sur votre planète sans bénéficier d’observations optiques directes.

Les cerveaux de votre espèce ont ainsi été engendrés pour concevoir et résoudre de vastes abstractions complexes. Votre pouvoir de tenir des structures mathématiques complexes suspendues dans l’œil de votre esprit tout en effectuant des opérations mathématiques sur eux est extraordinaire.

Vous avez une faculté conceptuelle et généralisatrice phénoménale. Il vous est facile de concevoir des forces invisibles, voire imperceptibles, car votre environnement quotidien est suggestif et allusif. Vous goûtez et sentez votre ambiance plutôt que de la voir. Vos pouvoirs de télépathie peuvent être extrêmement évolués – peut-être une caractéristique de votre espèce depuis sa plus lointaine histoire.

La gamme climatique de votre planète est plus grande que celle de la Terre parce qu’il n’y a pas de calottes glaciaires, parce qu’il y a plus de rayonnement des deux ou trois étoiles dans votre système multipolaire. Vos océans sont donc d’autant plus vastes qu’ils ne sont pas enfermés dans des calottes glaciaires aux pôles.

Les vols spatiaux sont moins inconfortables pour vous que pour les humains, car l’état d’apesanteur est souvent approximatif sous l’eau (en effet, sur Terre, les astronautes s’entraînent sous l’eau). Votre circulation sanguine est donc mieux adaptée à l’apesanteur que celle de l’homme et vous n’avez pas du tout l’esprit à vivre dans les gigantesques réservoirs d’eau en orbite autour de votre planète qui constituent vos nombreuses villes spatiales satellites.

Il n’est pas aussi difficile de simuler un environnement aquatique dans l’espace que de simuler un environnement terrestre sec. Vos désirs sont peu nombreux, votre existence simple. Vous ne mangez pas d’aliments cuits et vous n’avez pas de cuisinière pour vous réchauffer.

L’élevage pour vous est surtout l’élevage de délicieux petits poissons, et les repas sont une aventure car vous aimez une bonne chasse et la satisfaction d’attraper votre nourriture. Le dîner est un sport familial.

Les amphibiens doivent avoir un nom, et le nom Dogon qui leur est donné,  » les Moniteurs « , est peut-être le meilleur choix à faire. « Moniteur » est plus spécifique que « Instructeur », et « Maîtres de l’eau » est trop long. Il ne sert à rien d’utiliser l’euphémisme  » Annedoti « , sachant qu’il signifie  » les répugnantes « .

Un terme plus générique et plus neutre, je suppose, serait simplement  » Siriens « .

Si jamais nous entrons de nouveau en contact avec eux, ils seront probablement appelés officiellement les « Siriens », et leur civilisation sera la « civilisation sirienne ».


Il existe donc des êtres Aquafariens en grand nombre, certains sont sur Terre, au sein de bases intraterres ou sous-marines, Emery Smith en décrit d’ailleurs encore une autre espèce comme vous pouvez le voir sur les photos ainsi que d’autres de type poisson (vidéo). Ceux dont on parle dans cet article sont à prendre en tant qu’exemples.

Pour finir, il est aisé de penser que l’Univers recèle de nombreuses planètes entièrement recouvertes d’eau (il y a en auraient par exemple du côté des Pléiades et de Sirius) où la vie, et non seulement la vie mais aussi la vie évoluée et très évoluée a sans doute fait son chemin.

Ma conviction intime et personnelle est que, au vu des centaines de Races (Insectoïdes, Félins, Aviens, Reptiliens et Dinoïdes, Aquafariens, Batraciens-humanoides, Humanoïdes, et tant d’autres plus exotiques) dont j’ai pu voir des représentations et descriptions/témoignages crédibles : tous les êtres que vous pouvez imaginer existent sous une forme ou une autre et que, plus encore, ceux que l’on ne pourrait pas imaginer existent également!


Les Russes et les bases sous-marines extraterrestres, avec possibilité de sous-titres (il existe notamment une base sous le lac baikal) :


ob_8182c6_aquatic-being

Corps extraterrestre autopsié par Emery Smith

ob_891abd_kylil

Être dont Corey Goode a été témoin


Pour terminer et surtout en complément de la présentation des êtres Aquafariens, voici quelques exemple des créatures qui existeraient sous les mers ou dans des grand lacs sur Terre (je ne garantie bien entendu pas leur authenticité à 100%, cependant à chacun de faire son idée). Notons que ces créatures n’ont sans doute rien à voir avec les extraterrestres Aquafariens qui vivent sous les océans sur Terre. Il s’agit peut-être de « chimères » crées par les Altantes, mais je pense qu’il est intéressant de reconnaitre que nous ne savons pas vraiment ce qui se trouve sous les mers.


screen mermaid.jpg

Copie d’écran d’une vidéo réalisée à bord d’un sous-marin d’observation

mermaid 2

Copie d’écran d’une vidéo réalisée à bord d’un sous-marin d’observation

Sources:

http://premiercontactextraterrestre.over-blog.com

https://www.bibliotecapleyades.net/vida_alien/esp_vida_alien_18zo.htm

Cherchent-ils à nous confiner à tout prix pour que nous n’ayons aucune connexion avec nos origines cosmiques, en nous coupant de la connexion et de l’aide qui nous ont été offertes depuis longtemps par des êtres admirables d’une intelligence extraordinaire, dotés d’une vibration élevée et avec une origine si surprenante ? Ne serait-il pas merveilleux d’apprendre de la tendresse, de la joie et de la tranquillité, transmises par les dauphins pour élever notre propre fréquence et réussir à nous reconnecter avec eux et avec d’autres êtres d’origine cosmique comme les Pléiadiens ?


Partagé par www.eveilhomme.com

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.