Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 15/15 : LES SECRETS DE L’ÉTAT PROFOND

David Wilcock : Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock, et je suis en compagnie de Corey Goode et Emery Smith. Dans cet épisode, nous allons parler de la bataille entre la Cabale et l’Alliance et le mystère énigmatique de QAnon, une chose étrange qui apparaît sur le site 4chan.
Emery, bienvenue à nouveau sur le plateau.

Emery Smith: Heureux d’être ici, Dave.

David: Et Corey, merci fort d’être ici.

Corey Goode: Merci.

David: Les internautes sont complètement captivés depuis fin octobre 2017 par ce phénomène appelé QAnon. Il s’agit de messages postés sur le forum 4chan, qui est totalement anonyme.
Corey, pourquoi ne pas nous en dire un peu plus sur ce que vous savez du phénomène QAnon sur la base de vos briefings les plus récents ?

Corey : Ils savent exactement qui est ce groupe et…

David: Qui est «ils» ?

Corey: Eh bien, l’Alliance.

David: OK.

Corey: C’est en fait un… les gens n’aiment pas le mot «propagande», mais c’est un terme militaire. C’est l’organe d’informations, le porte-parole de l’Alliance.
C’est l’un d’eux. Et en fait, ils transmettent des codes opérationnels et des messages via le site 4chan ou 8chan.

David: Des codes opérationnels à différentes factions de l’Alliance ?

Corey: Oui, exactement. Je n’en dirai pas plus pour ne compromettre personne, mais il est composé de beaucoup de types du DoD, la plupart retraités, qui font partie de l’Alliance. Et ça vient des personnes des deux bords.

David: C’est intéressant, parce que si vous creusez dans ce Q-machin, ça commence le 28 octobre 2017. Et déjà les tous premiers jours, on voit bien les grandes lignes de ce qu’on présage depuis longtemps : ces arrestations massives.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 14/15 : L’ÉTAT PROFOND À LA NASA

David Wilcock : Bienvenue dans “Divulgation Cosmique”. Je suis David Wilcock. Et ici avec moi, Emery Smith et Corey Goode. On a tous un tas d’informations privilégiées pour vous dans cet épisode.

Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci Dave.

David : Corey, merci d’être venu.

Corey Goode : Merci.

David : Emery, une chose étrange dont on a parlé dans “Divulgation Cosmique” est l’idée qu’il y a en fait deux types majeurs différents de programmes spatiaux.

Et, en gros, l’un d’eux n’a aucune idée de l’existence de l’autre. Corey, pouvez-vous d’abord nous éclairer ? Parce que je suis curieux d’entendre ce que Emery a à dire.

Corey : Bien sûr. Ce qu’on appelle le Programme spatial secret du Complexe militaro-industriel, vous le connaissez déjà sûrement.

Ce sont l’Air Force et la DIA principalement qui le contrôlent. Et il se compose, surtout, de deux stations spatiales qui ont 50 ans ou plus, un peu plus, d’avance que la SSI (Station Spatiale Internationale), à environ 640 à 800 kilomètres en orbite. Et elles sont approvisionnées par ces navettes triangulaires de type TR-3B, vous voyez…

 

 

Emery : Oui, je vois très bien.

Corey : Et on a quelques satellites habités dans l’espace…

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 13/15 : LE PROGRAMME DE DÉTENTION ET D’INTERROGATION DES EXTRATERRESTRES

David Wilcock: Bienvenue Dans « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock, et ici avec moi, Emery Smith et Corey Goode.

Dans cet épisode on abordera la question des centres de détention pour extraterrestres.

Emery, bienvenue.

Emery Smith: Merci, enchanté d’être là.

David Wilcock: Et Corey, merci d’être là.

Corey Goode: Merci.

David Wilcock: On a parlé dans le passé du programme pour intercepter et interroger les E.T., où vous avez participé, Corey. Donc pour ceux qui ne savaient pas, pourriez-vous brièvement nous le résumer ?

Corey Goode: Oui, c’est un programme semblable en partie à « Men in Black ». Le principe de ce programme est que si un intrus entre dans notre système, ne donne pas de signaux, amis ou ennemis, et s’il est intercepté, il est sorti de son vaisseau. Ou, ce qui arrive dans la plupart des cas, c’est que des aliens sont arrivés sur terre et sont secrètement ici, se fondant dans la masse comme l’un de nous.

Et, ce groupe va donc extraire les gens qui sont ici… On appelle les aliens, des gens… les gens ici sans autorisation, pour les emmener sur une station en particulier, et les interrogatoires commencent pour savoir ce qui se passe.

Ce groupe opérait aussi comme une force de police pour les groupes non-terrestres qui sont ici, avec une autorisation. Il aide à les maintenir séparés. En cas de problème, il servait de police.

David Wilcock: Le programme auquel vous participiez s’appelle Solar Warden (Gardiens Solaires), un gardien comme ceux des prisons ou des maisons d’arrêt. Y a t-il un lien avec ce nom ?

Corey Goode: Oui, le Gardien Solaire devait maintenir l’ordre dans notre système solaire. C’était sa mission principale. Ils avaient aussi un programme pour établir des bases sur les étoiles les plus proches, dans notre amas stellaire local. Mais oui, c’était… C’était sa mission.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 12/15 : LES EXTRATERRESTRES VIVANT SUR TERRE

David Wilcock : Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Emery Smith et Corey Goode, et nous allons parler des extraterrestres qui vivent parmi nous. Emery, bienvenue à l’émission.

Emery Smith : Merci, Dave.

David : Et Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Donc, pour ouvrir les choses, Emery, à votre connaissance, y a-t-il des êtres extraterrestres qui ne sont pas originaires de la Terre et qui pourraient se faire passer pour des humains de la Terre à un point tel qu’on ne remarquerait pas qu’ils sont différents ?

Emery : Impossible de voir la différence. Et ils sont bien ici.

David : D’accord.

David : Et pourriez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet ?

Emery : Eh bien, les extraterrestres viennent aussi ici pour veiller sur nous et observer la Terre. Leur but est de rassembler des informations pour s’assurer que nous ne détruisons pas la planète. Ils sont donc ici simplement pour recueillir des informations et voir ce que ça fait de vivre en humain, ce qui ressemble pas mal à des vacances pour eux.

Pour un extraterrestre, c’est un travail scientifique très intéressant. C’est presque un honneur pour eux de venir ici et vivre parmi nous, de faire des choses, vivre comme un être humain normal et interagir avec des êtres humains.

Corey : Comme le Corps de la Paix.

Emery : Exactement. Comme un Corps de la Paix universel.

David : N‘importe qui de vous deux peut répondre. Existe-t-il des lois à ce sujet ? S’agit-il d’un programme d’immigration illégale ? Ou apparaissent-ils sans que l’on ne le sache ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 11/15 : LES CLONES PARMI NOUS

George Noory : On a tous entendu parler du clonage. Mais si vous, un ami ou une connaissance était un clone ? Le remarqueriez-vous ?

Bienvenue dans « Divulgation Cosmique », Emery Smith. Bonjour et ravi de vous voir.

Emery Smith : Moi de même, George, merci de me recevoir.

George : Ces clones pourraient être n’importe quoi, toute sorte de vivant.

Ça pourrait être des extraterrestres ou des humains clonés. Que sait-on là-dessus ?

Emery : Eh bien, le clonage existe depuis bien avant mon arrivée. Ils clonent des animaux depuis un moment déjà.

Dans les programmes d’hybridation auxquels j’étais lié, ils ne clonaient pas seulement des espèces comme les plantes et les animaux, mais ils régénéraient aussi des tissus d’extraterrestres pour les cultiver puis les cloner. Puis ils ont cloné des humains, il y a très longtemps.

C’est intéressant qu’aux infos, après en avoir parlé quelques fois, ils le divulguent maintenant. La Chine le fait depuis des lustres, mais dans leurs centres souterrains, cloner des gens et cloner, bien sûr, vous l’avez entendu, le premier primate.

Et s’ils peuvent cloner un primate… ça confirme ce que je dis, ils peuvent cloner un humain.

Et ils cultivent aussi des humains pour leurs organes. Et ça a créé une sérieuse controverse.

Mais il y a des clones partout. Humains, extraterrestres, ils sont partout.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 10/15 : CIVILISATIONS EXTRATERRESTRES CACHÉES

George Noory : On sait que des civilisations extraterrestres vivaient sur Terre dans notre lointain passé.

Mais est-il possible qu’il y en ait vivant sous terre ou dans des endroits cachés de la Terre en ce moment même ?

Bienvenue dans « Divulgation Cosmique », Emery Smith.

Emery, c’est passionnant !

Emery Smith : Oui ! Et ça doit être porté à l’attention du monde car il y a parmi nous des extraterrestres qui vivent non seulement sur la Terre, mais aussi sous la terre.

Certaines civilisations sont ici depuis très longtemps qui ont prospéré et qui sont restées et qui travaillent parfois avec certains êtres humains, et parfois non. Ça dépend de la civilisation dont vous parlez.

George : Que font-elles ici ?

Emery : Elles sont ici depuis très longtemps. Elles sont arrivées avant nous, avant qu’on commence à construire des bâtiments et qu’on peuple la Terre. Elles ont leur propre… comme leur propre chez-soi, comme nous : que fait-on ici ? C’est chez nous. On considère la Terre comme chez nous, et ils ont leur propre chez eux, aussi.

Et il y a différentes biosphères situées partout sur la planète au plus profond de la Terre, qui ont leur propre atmosphère, et leurs propres technologies bioluminescentes et qui produisent leurs aliments. Et ils ont aussi une meilleure technologie que nous. Ils ont leur propre système de voyage par portails par où ils vont dans les étoiles et sur d’autres planètes. Ils ne voyagent pas en voiture, c’est sûr.

George : Ces civilisations extraterrestres, combien sont-elles, là en bas ?

Emery : Je ne connais que quatre civilisations extraterrestres, auxquelles j’ai été exposé, disons, qui vivent parmi nous et dans des installations souterraines, qu’ils ont créées, qui ne sont pas à nous. Certaines sont des navettes qui ont été télé-transportées à différents endroits de la Terre et dans des chaînes de montagnes et tout ça. Et bien sûr, beaucoup se situent dans des parcs nationaux et dans des régions désolées comme le fond des océans, l’Antarctique, ce genre de lieux.

George : Ça alors ! De combien d’entités parle-t-on ici ? Des milliers ? Des millions ?

Emery : Oui, il y en a probablement quelques millions, à ce que je sais, qui vont et viennent constamment. Vous devez comprendre que ces extraterrestres, qui sont ici depuis très longtemps, vont et viennent et tentent d’aider avec des informations. Ils ne sont pas ici pour vraiment interférer auprès de nous. Mais ils protègent la Terre. Ils sont ici pour aider la Terre si quelque chose arrive comme lors d’un cataclysme. C’est très intéressant, lors des tsunamis, beaucoup d’OVNIs sont vus.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 9/15 : OPÉRATIONS SOUS-MARINES

George Noory : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory et avec moi, Emery Smith.

Et s’il y avait une sorte de Zone 51 au plus profond des océans ? On va parler des bases et technologies sous-marines avec Emery Smith.  C’est un sujet incroyable, Emery.

Emery Smith : Oui, ce sera intéressant. Ravi d’être ici.

George : C’est un plaisir. Parlez-moi des anciennes bases souterraines. Qu’en sait-on ?

Emery : Eh bien, il y a d’anciennes bases qui sont ici depuis bien avant nous. Et je tente d’expliquer aux gens pour qu’ils comprennent le concept. À Albuquerque, je faisais beaucoup d’alpinisme. Je collectais de nombreux artefacts venant de Sandia Crest, qui culmine à 3 255 m d’altitude. Et là, dans la roche, on trouve en fait des trilobites et des algues marines. Ce que je veux dire, c’est qu’ils ont été sous l’eau jadis, et ils sont maintenant à 3 255 m d’altitude.

Renversons la situation et allons dans les profondeurs de la fosse des Mariannes et imaginons ceci : peut-être qu’à une époque – je parle d’il y a des milliards d’années – c’était un endroit sec. Et il y avait des civilisations qui vivaient dans cet endroit, avec des quantités incroyables d’énergie, comme la route de Bimini. Au large de la côte ouest de Cuba, il y a une Atlantide souterraine, avec des pyramides plus grandes qu’à Gizeh.  

Et au large du Japon, ils trouvent d’autres artefacts et ruines.

Donc, à une époque, quand le niveau des eaux était moins élevé, il y avait des civilisations sur toute la planète. Je veux que les gens comprennent que c’est peut-être pour ça que toutes ces constructions sont bâties sur des lignes de Ley et dans des zones énergétiques. Il y avait donc une sorte de corrélation quant à pourquoi ces choses arrivaient et beaucoup de portails découverts sous l’eau, existent dans ces régions.

Donc, les gouvernements et l’armée, les fondations scientifiques et d’autres entreprises se sont clandestinement regroupés pour construire ces installations aquatiques souterraines, ces bases souterraines, près de ces endroits, pour pouvoir les étudier avec les technologies adéquates, bien plus avancées que celles qu’on a pour le moment, et collecter des données, des artefacts et rétro-concevoir ces trucs.

Et cela signifie qu’on a des bases sous-marines près d’anciens sites sacrés partout sur la planète actuellement. Et ils en construisent toujours plus. Et ils construisent ces trucs de deux façons. L’une d’elles est qu’ils ont… vous savez, on construit les stations spatiales avec des modules. C’est la même chose ici. Ils envoient ces cabines hautement pressurisées là-bas. Et ils les arriment ensemble avec des robots pour créer ces installations géantes.

Ils creusent aussi des tunnels pour faire une vraie base, qui n’est pas faite de compartiments et de modules. Ils forent en fait depuis le continent pour passer sous le fond dans une partie de l’océan, et ils ressortent de là. Et ils ont ces appareils spéciaux qui créent des champs magnétiques – très puissants bien sûr, car on est à 300 m sous la surface – et émis depuis le fond. Et ils forment cette bulle spéciale, comme une sphère. Elle fait le vide. Toute l’eau est repoussée.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 8/15 : LES DANGERS DES MISSIONS PORTAILS

George Noory : Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, et avec moi, Emery Smith. Les missions portails, comment est-ce d’entrer dans une autre dimension ?  Emery, bienvenue. Ça s’annonce fascinant.

Emery Smith : Merci George.

George : Ces portails, comment vous équipez-vous pour passer dedans ?

Emery : Cela requiert beaucoup de choses. Pas seulement être en forme pour le faire, car on peut arriver dans un lieu où l’air est plus rare.

Et si on ne s’entraîne pas en haute altitude, on aura du mal à marcher un demi-kilomètre aller et idem pour le retour. Il faut donc faire beaucoup d’entraînements physiques en fonction des missions.

La mission, d’ailleurs, ce n’est pas comme s’ils appelaient en disant : « Vous partez demain. » Non, c’est quelque chose de planifié de très longs mois à l’avance. On rencontre donc son équipe. On doit établir une connexion, établir des profils de personnalité de chacun pour optimiser la camaraderie pour le bien de la mission. Donc, la première chose qu’on fait est d’établir un plan de mission, trois à six mois à l’avance. Et ils forment un groupe. Et ça dépend du but de la mission. Leur faut-il un botaniste ?

George : Ou un médecin…

Emery : Voilà. Quelle est la mission ? De quel type d’ingénieur a-t-on besoin ? Quel type de géologue ? C’est vraiment spécifique. Une équipe compte généralement six ou sept membres. Il y a toujours un médecin pouvant faire trois ou quatre choses différentes. Généralement, un membre assure la sécurité mais peut aussi faire trois ou quatre choses différentes. Et puis on a les scientifiques principaux qui sont là pour les spécificités de la mission. On aura donc d’abord trois mois d’enseignements sur le milieu où l’on va. On voit donc les débriefings des 150 missions précédentes.

George : Plutôt intensif, non ?

Emery : Oui, c’est très intensif. Ce sont beaucoup d’infos d’un seul coup, car on peut toucher certaines choses. Mais on ne peut pas en toucher d’autres, ce qu’ils ont découvert à la dure. Il y a donc ces règles, règlements et protocoles qu’on doit spécifiquement suivre quand on voyage grâce aux portails pour des missions car dans le cas contraire, les choses peuvent vite mal tourner, comme la météo, comme quand quelqu’un se blesse. Une chose comme ça peut freiner beaucoup la mission.

Et quand on a seulement entre 15 minutes et deux heures maximum pour remplir une mission, il faut optimiser le temps qu’on a. C’est un peu genre rentrer et sortir en courant, pour des raisons de sécurité, car ils ne maîtrisent pas bien la durée d’ouverture du portail.

George : Savent-ils où ils vont après avoir passé le portail ?

Emery : Oui, lors des briefings, il y a beaucoup de vidéos et de photos prises par des équipes précédentes. On a une excellente idée de ce à quoi on doit s’attendre. C’est comme lire une carte de Londres avant d’aller en Angleterre. On sait plus ou moins ce qu’on y trouvera.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 7/15 : PORTAILS : RELIER L’AUTOROUTE COSMIQUE

George Noory : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, George Noory, ici avec Emery Smith.

Les technologies des portails : sont-elles naturelles ou créées ?

Emery, bienvenue.

Emery Smith : Ravi d’être là, George.

George : Vous faites un travail d’investigation remarquable sur des choses très étranges et insolites, comme les portails.

Emery : Eh bien, il existe différents types de terminologie et définitions, mais parlons d’abord des différents types de portails.

George : D’accord.

Emery : Car il y en a partout dans le monde et partout sur la planète, même dans les océans, qu’on étudie depuis longtemps. Des portails anciens construits ici par d’anciennes civilisations sont ici depuis bien avant nous.

En fait, ce qui se passe, quand ces projets classifiés trouvent ces signatures énergétiques sur la planète, ils vont vers ces régions et installent des bases tout près pour surveiller comment elles fonctionnent, ce qui y entre et ce qui en sort, si c’est le cas, et pour mesurer pourquoi elles se trouvent là sur la planète. Beaucoup sont sur des lignes telluriques et des sites sacrés que les gens connaissent déjà ici sur Terre.

Donc, ils trouvent une région et vont dans cette région, l’étudient pendant un moment, puis installent une base à proximité. Et s’ils le peuvent, ils tenteront de rétro-concevoir des portails, soit près du même… un de ces portails terrestres, qui existent depuis toujours, construits par d’anciennes civilisations. Ou ils le mettent directement sur le site et construisent une base dessus et collectent cette énergie et la gardent pour eux et l’étudient dans un laboratoire.

George : Y a-t-il des portails qui sont naturels sur la planète, ou sont-ils tous créés par une civilisation ou l’autre ?

Emery : Il y a des régions de la planète où on ne voit pas de pyramide ou un Stonehenge, ou un truc comme ça, mais cette région a la capacité, en fait, de télétransporter des gens et des choses.

Des navettes y entrent et en sortent de temps à autre, et ils ne sont pas actifs tout le temps. La planète doit suivre une certaine rotation et un axe, et toute l’astrologie sous-jacente, et l’univers, tout doit d’abord être aligné pour que ça arrive.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 6/15 : LA RÉCUPÉRATION DE VAISSEAUX EXTRATERRESTRES ACCIDENTÉS

George Noory : Je suis George Noory, et avec moi, Emery Smith. Nous allons parler de la récupération de crashs extraterrestres. On a surtout entendu parler de Roswell et de ces crashs d’ovnis. Emery, bienvenue dans l’émission.

Emery Smith : Merci George.

George : Avez-vous été dans ces programmes de récupérations ?

Emery : Oui.

George : Où ?

Emery : J’étais stationné au Nouveau-Mexique à la base de Kirtland.

C’est là que se trouve une de leurs principales installations où ils ont des groupes de personnes, de partout aux USA, qu’ils font venir en fonction de leur spécialité.

Je faisais partie d’une équipe de trois qui allait évaluer le site, un peu comme la police scientifique quand il y a un mort, et ils isolent la scène. L’armée arrive en premier. Ils dressent des parois, sécurisent les lieux, et on y entre avant tout le monde pour, en gros, examiner tout ce qui s’y trouve et la navette, s’il y a des corps, ce qu’on peut toucher sans crainte ou non. On met en place beaucoup d’appareils différents. On installe des camps à une centaine de mètres de distance, pour analyser le site du crash, pour s’assurer qu’il est sûr de s’approcher.

On utilise toutes sortes de caméras spéciales pour scanner les lieux avec des satellites, et s’assurer qu’il n’y a pas d’entité biologique extraterrestre encore en vie, et s’il y en a, y aller et s’en occuper d’abord. Et vu qu’on examinait déjà de très nombreux corps, j’ai fait partie de ce projet pour distinguer de quel type d’extraterrestre il convient, et s’il était sûr de s’approcher.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 5/15 : LE SAUVETAGE DE L’ANCIENNE TECHNOLOGIE EXTRATERRESTRE

Georges Noory :  Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory , et ici avec moi, Emery Smith. On parlera de récupération spatiale dans cet épisode. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci de me recevoir, George.

George : La récupération spatiale, c’est quoi ?

Emery : C’est comme pour ces bateaux là-bas dans l’océan qui récupèrent des épaves.

Une action d’envergure a lieu actuellement dans nos atmosphère et exoatmosphère, dans notre système solaire. Cela consiste en une activité journalière constante de navettes allant dans l’espace pour récupérer des débris spatiaux. Et pas seulement des débris spatiaux qu’on avait laissé là, mais des débris spatiaux qui sont là depuis des millions d’années, des engins abattus, des corps, des dispositifs.

George : Qui va les récupérer ?

Emery : Nous, la civilisation humaine. Les corporations ont engagé ces grands fabricants de fusées pour y envoyer ces navettes. Il y a aussi déjà des stations spatiales avec ces techniciens et mécaniciens qui y sont tout le temps. Ils collectent ces matériaux, les mettent dans des capsules et les renvoient sur Terre où on les récupère dans l’océan pour les emmener dans nos laboratoires, pour étudier si ce sont des fibres, des métaux, des composites, voire des corps.

George : Mais ce sont des débris spatiaux ?

Emery : Oui. Mais, comme nos déchets, ils peuvent être recyclés et on peut apprendre des choses. Car beaucoup ne sont pas terrestres. Il y en a bien plus qui flottent là-haut. Tout le système solaire est rempli de ces débris spatiaux qui y flottent. Il y a des vaisseaux qui ont été endommagés ou qui ont explosé.

George : De vieux satellites morts ?

Emery :  Oui, des vieux satellites et des trucs comme ça qui ne viennent pas de la Terre. On a trouvé aussi de nombreux drones de civilisations extraterrestres qui ne fonctionnent plus.

George : Le Président Trump a proposé une Force spatiale. Une des missions sera de continuer à récupérer les satellites qui sont là-haut ?

Emery : Oui, à terme, ça sera juste une entité opérée par des civils qui sera publique et pas vraiment clandestine. Là, c’est juste réservé aux gens qui ont l’argent pour le faire, pour collecter les choses, les rétro-concevoir et les utiliser pour les vendre.

Tout ce truc sur la Force spatiale, ça me fait un peu rire, car ça existe déjà, de ce que je sais, depuis 1990. Quand ils disent : « On a besoin de 14 milliards de dollars pour créer cette Force spatiale », il faut savoir  que la NASA secrète fait déjà tous ces trucs depuis longtemps. Et la NASA officielle ne le sait pas. C’est juste une couverture.

Donc, je crois que ce qui se passe, pour que les Américains acceptent de le financer avec des taxes, ils doivent dire : « On va avoir une Force spatiale. » Mais on avait déjà la capacité de lancer des missiles depuis l’espace il y a 20 ans, comme je l’ai dit. On a déjà des rayons lasers puissants pour tirer sur la Terre et dans l’espace.

George : On l’a vu, oui.

Emery : Il y a de nouveaux satellites là-haut qui ont des télescopes très puissants et des systèmes de localisation pour pister des objets au fin fond de notre système solaire. On sait donc où chaque débris se trouve et s’il bouge tout seul ou non.

George : On parle d’un satellite appelé le Chevalier noir. Le rechercheraient-ils aussi ?

Emery : Je ne sais pas vraiment. Je n’analyse pas trop ces trucs populaires sur Internet. Je sais juste qu’il y a des engins comme ça là-haut. De grands vaisseaux qui ont été abattus. Ils flottent juste dans l’espace. Certains sont en orbite autour de la lune, autour de planètes à proximité, autour du soleil. Ils n’apparaissent que de temps en temps, mais sont sur une sorte d’orbite elliptique.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 4/15 : DISPOSITIFS MÉDICAUX DU FUTUR

Georges Noory :  Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, et ici avec moi, Emery Smith qui va nous parler des dispositifs médicaux du futur. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Ravi d’être ici, George.

George ; Vous vous y connaissez en technologie médicale. Quels sont les instruments du futur ?

Emery : La prochaine évolution sera probablement une appli sur votre iPhone.

L’iPhone sera comme un SCENAR.

Le SCENAR

George : Non ?!

Emery : Et il sera aussi comme un CT-scan. On peut donc le mettre sur sa poitrine et zoomer, comme on zoome sur des photos, jusqu’au niveau des cellules. Cette technologie existe déjà. Elle nous parviendra bientôt.

George : Peut-il dire quelque chose comme « Artères bloquées, appelez le docteur » ?

Emery : Exactement, il fera des trucs comme ça. Il donne des images de votre corps 400 fois meilleures qu’un CT-scan. On peut zoomer jusqu’au niveau des cellules pour dire : « Regardez ces 10 cellules. Elles sont cancéreuses, elles sont tumorigènes. Envoyez une fréquence pour les éliminer. » Et disparues !

George : On se soignerait soi-même ?

Emery : On se soignera, à coup sûr, si on a un téléphone portable.

George : Minute : les hôpitaux, les médecins, les gens qui se font de l’argent, l’industrie pharmaceutique, veulent-ils un truc comme ça ? Un petit appareil portable et bon marché pouvant combattre la maladie ?

Emery : Je vous assure qu’ils veulent que rien ne sorte si vite. Il y aura une exposition graduelle de cette technologie. Cela ne sera peut-être utilisé que pour détecter, pas guérir. Puis vous allez à l’hôpital pour votre thérapie ou le traitement qu’ils veulent. La diffusion sera donc très lente, pour ce type de technologie. Et mon but est de le faire savoir là tout de suite.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 3/15 : ÊTRES DE LUMIÈRE INTER-DIMENSIONNELS

Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, ici avec Emery Smith. Les êtres inter-dimensionnels sont-ils des fantômes ? Ou des extraterrestres ? Que sont-ils exactement ? Emery Smith, bienvenue.

Emery Smith : Merci George.

George : Emery, quand on parle d’êtres inter-dimensionnels, de quoi parle-t-on ?

Emery : On parle en fait d’une race d’êtres qui ont des centaines de millions d’années d’avance sur nous, qui ont déjà pu maîtriser comment changer leur forme.

Ils peuvent réarranger leurs atomes et protons pour prendre toutes les formes et pouvoir voyager dans le temps et l’espace. Ils peuvent passer d’un corps de lumière à un corps en 3D. Ils peuvent changer leur fréquence à leur gré pour aller dans une autre dimension.

Ils peuvent se synchroniser, se désynchroniser, se fondre dedans ou sortir de multiples dimensions. Ça en fait un être inter-dimensionnel.

George : N’importe quand ?

Emery : N’importe quand et quand ils veulent.

George : Sont-ils physiques ou un peu comme des fantômes ?

Emery : Excellente question. Cette question revient souvent, car beaucoup de ces apparitions et tout ça, les gens parlent de fantômes, ou disent qu’ils ont vu des fantômes quand ce sont des êtres inter-dimensionnels.

L’aspect scientifique intéressant derrière ceci est que quand un tel être entre dans notre dimension, il relève des lois de notre réalité tridimensionnelle. Il doit donc prendre une forme. Elle peut être visualisée par nos cinq sens ici sur la planète Terre, ou dans le système solaire de cet univers, dans cette dimension.

Donc, quand ils entrent, ils peuvent passer d’être de lumière à une forme de leur choix, ou rester sous une forme de lumière.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 2/15 : TACTIQUES DE DÉSINFORMATION

Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, ici avec Emery Smith.

“Désinformation”, un mot utilisé tous les jours auprès du public, mais aussi dans les programmes secrets. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci, George.

George : Ces programmes de désinformation, concrètement, que sont-ils ?

Emery : Un programme de désinformation est constamment diffusé par l’armée, aux yeux du public, mais aussi dans les projets compartimentés, surtout si c’est en lien avec les renseignements et les trucs qu’ils cachent aux autres projets compartimentés.

Une des premières fois où j’ai eu affaire à la désinformation, c’est quand on m’a en fait dit que concernant tous les êtres sur lesquels je travaillais, 3% d’entre eux étaient des faux. Et que je ne le saurais pas. Et que je ne pouvais pas poser des questions non plus.

Ils lâchent ça pour voir si vous pouvez la boucler et pour surveiller les autres personnes dans les projets. Vous pouvez aller voir une navette, imaginons. Et ils mettent quelque chose sur la navette qui ne cadre pas vraiment, juste pour voir comment vous réagissez vis-à-vis des autres. Même si vous ne travaillez pas sur cette pièce en particulier, pour voir votre réaction, vous écouter à la cafétéria, au téléphone, et des trucs du genre.

La désinformation fait donc partie du contrat que vous signez là en bas, que vous ne recevez pas de désinformations, mais que vous y serez exposé.

George : Tentent-ils de la rectifier, de la corriger, parfois ?

Emery : Oh… pas vraiment la corriger. Ils ne disent jamais ce qu’ils ont fait.

Un exemple, et ça arrive souvent, et je l’ai aussi entendu de beaucoup de mes collègues travaillant dans ces installations souterraines, où vous verrez un être à peut-être 10 mètres de vous, ou un peu plus, juste assez loin. Avec, genre, deux gardes de sécurité escortant une créature de type reptilien dans le couloir et de manière très ostentatoire.

George : Quelqu’un dans un costume pour vous duper ?

Emery : Oui. Exactement. Et c’est juste au cas où. Si vous fautez, quand vous sortez et que vous en parlez, les gens ne vous croiront pas. Ils veulent que vous ayez l’air un peu dingue. Voir si vous allez suivre cette voie et en faire un bouquin, y expliquer ce que vous avez vu, et partager cette information avec d’autres pays ou agences, et tout ça.

Car vous êtes toujours suivi quand vous sortez de ces projets pendant 25, 30 ans. Ils vous font des visites de temps en temps, pour que vous sachiez qu’ils vous surveillent, et que vous n’avez pas trop foiré les choses.

Mais je n’ai jamais rien dit qui pourrait mettre le public en danger, moi-même, vous, par exemple, ou les organisations avec lesquelles je travaille. Beaucoup de trucs dont je parle sont dépassés, qui se passaient dans la fin des années 80, début des années 90. Ils sont davantage contrariés lorsque je parle de façons de vous soigner ou de créer de l’énergie libre, que lorsque je parle d’extraterrestres.

George : Ces programmes de désinformation sont-ils aussi destinés au public ?

Emery : Absolument. Beaucoup de choses, comme le crash de Roswell ; c’était un très bon exemple. D’abord, il y a eu la pure vérité, sur toute la documentation, puis ensuite : « Oh, un ballon météorologique ». Tout ça pour leurrer le public.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 1/15 : VOYAGE DANS LE TEMPS ET RÉALITÉS CHANGEANTES

George Noory : Bienvenue Dans « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, et ici avec moi, Emery Smith. Bienvenue Emery.

Emery Smith : Merci de me recevoir, George.

George : Les technologies de voyages temporels existent-elles ? Si oui, comment sont-elles utilisées ? Ces technologies, qu’est ce que c’est, en fait ? Qu’est-ce que cela implique ?

Emery Smith : Ce qu’ils tentent de reproduire, c’est la technologie des portails qu’ils ont découverte d’une origine terrestre, il y a très longtemps de cela. Il existe un lien entre ce type de voyages, qui affecte aussi le temps et l’espace. Ils essaient donc de reproduire cela sous forme électronique et d’en faire une version synthétique. Et ils l’on fait. Ils l’ont vraiment fait. Ils doivent l’améliorer.

George Noory : Vous dites “ils”, de qui parlez-vous ?

Emery Smith : On parle des projets compartimentés dont la sécurité est gérée par l’armée, mais le projet en lui-même pourrait appartenir à de grandes corporations clandestines, et qui sont financées par les gouvernements mondiaux pour créer d’autres technologies pour eux, en temps de guerre, ou de paix, ou pour un usage pharmaceutique. L’argent généré par leurs projets moins importants, finance leurs projets secrets, comme les voyages temporels et autres.

George Noory : Concrètement Emery, comment fonctionne un voyage temporel ? On entend tellement de choses et tant d’idées possibles.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 16/17 : EXTRATERRESTRES ET VACCINS

Bienvenue sur “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, ici avec Emery Smith et Corey Goode.

Alors, Emery, bon retour parmi nous.

Emery Smith : Merci, Dave.

David : Et Corey, bienvenue à l’émission.

Corey Goode : Merci.

David : Ouvrons cette boîte de Pandore. Nous allons évoquer la xénobiologie et des choses vraiment très intéressantes liées à son aspect pharmaceutique.

C’est une histoire très étrange. Depuis 2000, je suis en contact avec un informateur qui se fait appeler Walter Storch, entre autres. Et il a un site Web appelé tbrnews.org . On y trouve un livre relatant ses conversations avec un initié de la CIA nommé Robert Crowley. Le livre s’intitule “Conversations avec le Corbeau”, son surnom dans la CIA étant le Corbeau.

Ce sont des histoires d’employés de la CIA conventionnelles, à part une histoire très étrange dans laquelle la CIA a été contactée après qu’une voiture ait heurté et tué une femme. On amène celle-ci à l’hôpital où son corps est déposé sur un lit. Quand ils reviennent et soulèvent le drap qui recouvre le corps, c’est devenu une sorte de gel. Il a comme fondu, réduit en bouillie.

Ils contactent alors la CIA en premier, qui mène une enquête. Il dit dans le livre que des employés de l’Armée de l’Air (Air Force) sont arrivés, ont dit que ça ne relevait pas de la CIA, puis les ont mis à la porte, ont récupéré la substance et sont partis. C’est étrange. Ces gens ne croient pas aux extraterrestres, mais ils ont bien vu que c’était anormal.

Emery : Oh, incroyable !

David : Oui !

Emery : Eh bien, j’ai l’explication.

David : C’est vrai ?

Emery : Merci de partager cette histoire incroyable. Vous ne me l’aviez pas racontée, je suis donc ravi d’expliquer cette gelée. Quand je travaillais dans les laboratoires souterrains, en faisant des autopsies et travaillais sur des tissus extraterrestres.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 15/17 : PERTURBER LES STRATÉGIES DE DIVULGATION

Bienvenue dans un autre épisode de “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous voici avec Emery Smith et Corey Goode, une véritable table ronde d’initiés, pour vous donner un aperçu avant-gardiste d’un monde dont la plupart des gens n’ont pas la moindre idée.

Alors Emery, bienvenue sur le plateau.

Emery Smith: Merci, David.

David: Et Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode: Merci.

David: Donc, nous allons commencer avec une question venant des spectateurs. Et ceci est une question pour chacun de vous.

Voici la question : L’un de vous regrette-t-il d’avoir fait des révélations ?

Emery: Pas du tout. Je repense, bien sûr, à certaines choses, à certains événements traumatisants, je passe en mode, pendant une heure ou deux : «Qu’est-ce que je fais ? Ils finiront par me tuer.»

David: En effet.

Emery: Mais dans l’ordre des choses, quand j’y repense, je n’arrive pas à croire que je suis toujours là, primo. Et deuzio, je peux en parler à tout le monde. Et tertio, j’aime en fait faire tout cela et vivre toutes ces choses incroyables. Et j’apprécie cela.

Et j’ai de la compassion pour tout ce que j’ai vécu et tout ce que j’ai fait, pas juste pour moi, mais aussi pour les gens et les êtres avec qui j’ai interagi. C’était très enrichissant, en fait. J’ai une vue d’ensemble de l’avenir. Je veux faire bouger les choses pour tout le monde. Je veux aider les gens et faire en sorte que la planète atteigne un état de niveau élevé de conscience, pour qu’on avance dans l’espace et dans d’autres royaumes.

David: Oui, mais, comme nous tous, vous avez subi des menaces très sévères.

Emery: Tout à fait.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 14/17 : LE SOMMET COSMIQUE

David Wilcock : Bienvenue dans un autre épisode de « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock.

Et nous avons un cadeau spécial pour vous : deux initiés de haut niveau qui n’ont jamais pris la parole dans un forum public ou vraiment privé de la manière dont nous allons le faire maintenant.

Nous avons Corey Goode et Emery Smith.

Emery, bienvenue au spectacle.

Emery Smith : Hé, Dave, merci de m’avoir invité à nouveau. Journée très excitante.

David : Et Corey, merci d’être ici.

Corey Goode : Merci.

David : Nous avons donc décidé de commencer ce premier épisode en essayant de trouver un des domaines où il pourrait y avoir un terrain d’entente entre ce que vous avez vécu, Emery, et ce que Corey a vécu. On en arrive ainsi au sujet des bases souterraines.

Donc, pour commencer, je vais vous poser quelques questions simples, et ensuite, nous ouvrirons le débat.

Savez-vous si les militaires ou le gouvernement, ou peu importe comment vous voulez l’appeler, ont des installations souterraines ?

Et si oui, quelle est leur étendue ? Combien sont-ils ? Et que savez-vous de ces installations ?

Emery : Je connais, rien qu’aux États-Unis, environ 300 de ces installations.

Maintenant, quand vous dites gouvernement, je veux, genre, parler de cela… parce que ce n’est pas toujours le gouvernement qui possède ces installations.

Ils GARDENT ces installations – l’armée le fait – mais ils ne contrôlent pas toujours les installations, parce qu’elles appartiennent à de grandes sociétés et à des organisations inconnues.

Corey : Qui ont une surveillance différente.

Emery : Exactement.

Corey : D’accord.

Emery : C’est vrai.

David : Donc, lorsque vous dites qu’il y a environ 300 de ces installations que vous connaissez…

Emery : Juste en Amérique du Nord.

David : …quel serait un point de référence moyen de ce que vous pensez que cela signifie ? Quelles sont ces installations ? Sur les 300, à quoi ressembleraient-elles ?

Quelle est leur taille ? Combien de personnes les détiennent ?

Emery : C’est vrai, il y a beaucoup d’établissements différents avec de nombreux types de populations différentes. Et ils ont tous un programme différent.

Et il y en a qui sont plus grands, comme ceux du Nouveau-Mexique, du Nevada et du Colorado, qui abritent en fait des villes entières, et vous n’avez même pas besoin d’aller à la surface.

Ils ont aussi des hôpitaux qui fonctionnent à plein régime et tout ce qui n’est pas pour ce groupe d’élite.

En ce qui concerne les laboratoires et tous les essais qui s’y déroulent avec l’énergie nucléaire et d’autres types d’énergie – car ce n’est pas seulement médical, bien sûr…

David : C’est vrai.

Emery : …mais d’autres choses vont là-bas, comme Corey peut également se rapporter au travail sur différents types de dispositifs, tels que les différents types de véhicules, premièrement, les véhicules spatiaux ; deuxièmement, les choses médicales dont je vous ai parlé dans les derniers épisodes, avec tout le stockage des corps clonés et tout le reste.

Il y a donc beaucoup de ces installations qui abritent de nombreux types de projets différents.

Et puis il y en a qui ne sont que pour des types de projets spécifiques, parce que c’est tellement cloisonné qu’ils formeront une base souterraine entière pour un seul projet.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 13/17 : L’ASCENSION DU MOSS-MAN

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock, et voici notre invité Emery Smith. Dans cet épisode, nous parlerons de ce qui s’est passé après qu’il a quitté la base souterraine. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci, Dave.

David : Commençons par parler de comment s’est terminée votre mission en ce qui concerne les autopsies. Tout d’abord, vous avez dit que vous obteniez un nouveau certificat de sécurité tous les quatre mois. Vous vous êtes arrêté au niveau A22. C’est bien ça ?

Emery : Exact.

David : D’accord. Combien de cycles de services en tant que responsable des autopsies avez-vous effectués ?

Emery : Environ 22. Environ vingt-deux missions trimestrielles.

David : D’accord.

Emery : Je n’ai jamais manqué une seule mission. Ça dure en général environ quatre ans et demi, voire cinq.

J’ai complété mon service actif en cinq ans et demi.

David : Avez-vous poursuivi votre travail de couverture quand vous étiez là-bas ?

Emery : Oui. Je suis resté deux trimestres de plus, après en avoir fini avec l’armée. Puis les choses ont commencé à changer là-bas parce que, et je crois vous l’avoir déjà dit, j’ai commencé à recevoir des corps plutôt tièdes. Je savais qu’ils étaient morts depuis peu, ils n’étaient pas complètement rigides.

Quand mon travail avec la United States Air Force a pris fin, j’ai décidé de continuer à travailler dans les labos souterrains de Sandia et Los Alamos.

David : Ça vous a permis de travailler plus ?

Emery : Absolument. Bien sûr que oui.

David : Racontez-moi la différence entre les deux services. Décrivez-moi votre journée type avant et après avoir quitté l’Air Force. Combien de temps avez-vous travaillé et où ? Juste pour nous faire une idée.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 24/24 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS N°13 : UN NOUVEL AVENIR POUR L’HUMANITÉ

Bienvenue sur “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode, et nous avons eu tellement de conversations et de questions qui ont surgi après les nouvelles captivantes de Corey des épisodes précédents, qu’on a décidé de faire un épisode pour répondre à vos questions, parce qu’il y en a beaucoup.

Corey, bienvenue dans l’émission.

Corey Goode : Merci.

David : La première question est : Pourriez-vous clarifier les avantages et les inconvénients du retrait de la barrière extérieure de notre système solaire ?

Cela signifie-t-il que des êtres comme les Dracos pourraient entrer et sortir à leur guise ?

Corey : Oui, on m’a communiqué qu’une fois la Barrière retirée, le système de portail est complètement ouvert, que les êtres peuvent entrer et sortir par le portail, mais qu’il est extrêmement surveillé.

Ils peuvent détecter par la rétroaction électrique d’un saut d’un endroit à un autre, combien de sauts et de connexions vous avez faits, avant d’atteindre votre destination finale. Ils peuvent vous suivre. Ils ont dit que quiconque s’échappe par le système de portails sera en fuite pour le reste de sa vie, car il n’y a plus de lieux sûrs ici pour les groupes négatifs.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 12/17 : UNE JOURNÉE DANS LA VIE SOUTERRAINE

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock, et voici notre invité, Emery Smith.

Dans cet épisode, nous passerons une journée entière dans une base souterraine top secrète. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Bonjour, Dave.

David : Nous avons pas mal parlé de votre expérience en termes d’autopsies. Vous nous en avez donné un aperçu. Nous avons maintenant un tableau très intrigant. Il serait difficile de passer du temps dans ce monde pour après le quitter. Êtes-vous déjà resté dans ce monde ? Avez-vous déjà passé une nuit à la base ?

Emery : Oui, oui. J’ai souvent dû passer la nuit à la base. Environ 60 fois en tout, je pense. Pour différentes raisons. Il se peut qu’on y passe une nuit pour différentes raisons. Ils verrouillent parfois la structure pendant qu’on travaille. Et on en ignore parfois le pourquoi. Mais ils ferment bel et bien les trappes, et je sais que je vais devoir passer du temps supplémentaire là-bas, en plus du temps de travail pour lequel on me paie, d’ailleurs.

Et ils ont des complexes très agréables où passer la nuit, un peu comme une caserne. J’ai ma propre chambre avec salle de bains, il y a même de petites zones communes, où les gens peuvent vivre. On pourrait vivre indéfiniment dans cette base.

Mais revenons-en au verrouillage des trappes. Il se peut qu’une personne connue ou qu’une entité réussisse à ouvrir une brèche dans la base. Ils la verrouillent pendant un certain temps. Je me souviens avoir entendu une fois une énorme explosion, si puissante que je pouvais ressentir la vibration de cette arme électromagnétique. J’ignore d’où ça provenait, mais une partie de la base, un demi-hectare peut-être, a été complètement détruit par cette explosion. J’ai entendu dire qu’ils s’entraînaient à utiliser une sorte d’arme électromagnétique, qui a complètement désintégré une énorme sphère de la base. Il n’y a pas eu de radiations, ou de choses comme ça, ils essayaient juste de calmer les incendies causés par le gaz qui s’est enflammé suite à l’explosion, car ils utilisent beaucoup de gaz inflammables et de produits chimiques. Donc les polluants étaient le problème. Il fallait verrouiller les systèmes de traitement d’air, toutes les valves dans les différentes zones, etc. Ça leur a pris une vingtaine d’heures. Je crois que j’étais là cette fois-là.

Quand de telles choses se produisent, on vous donne de beaux quartiers, et vous attendez les nouvelles. On vous les communique via un interphone, un répertoire ou votre brassard. Ça fonctionne comme ça.

David : Quand vous parlez de « beaux quartiers », à quel point est-ce conventionnel ? Cela ressemble-t-il plus à une chambre d’hôtel ou à quelque chose d’étrange comme dans « Star Trek : La Nouvelle Génération » ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 11/17 : BIGFOOT ET GRANDS BLANCS

David Wilcock : Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous sommes ici avec notre invité spécial, Emery Smith, pour poursuivre notre fascinante discussion sur les collègues [extraterrestres] avec lesquels il a réellement interagi en tant qu’êtres vivants dans les installations souterraines. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci, Dave. Excité d’être ici.

David : Quel a été le tout premier extraterrestre que vous avez vu sur ces bases, comme la première fois que vous avez vu un être vivant qui n’était pas humain comme nous ?

Emery : C’est les Tall White (les Grands Blancs).

David : Ah, d’accord.

Emery : Oui, absolument.

David : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette première rencontre ?

Parce que, évidemment, je pense que la toute première fois que vous voyez un être vivant qui n’est clairement pas l’un des nôtres, ça doit être un moment historique absolu dans toute votre vie.

Emery : En fait, indirectement, en les voyant de loin, et en les voyant à travers différentes fenêtres et différents programmes, puis en lisant à leur sujet, j’avais une très bonne compréhension de ce qui se passait bien avant même de pouvoir les voir, en faisant des recherches sur les programmes que j’avais le droit de voir.

David : Oh.

Emery : Donc ils vous introduisent le sujet en vous faisant regarder des vidéos, et lire des livres et des trucs dans leur base de données qui sont en rapport avec le travail passé avec ces êtres et ces créatures.

David : Ouvrons donc cette discussion sur le Grand Blanc, parce qu’il y a eu une certaine confusion, et plus précisément, par exemple, en ce qui concerne certaines divergences entre le dénonciateur nommé Charles Hall, et ce qu’il appelait Grands Blancs, dont les yeux ressemblent à ceux des Gris, mais avec une teinte bleutée.

Nous avons Pete Peterson qui a décrit son expérience avec les Grands Blancs, et il a dit que cela ne signifie pas vraiment un type en particulier. Il s’agit simplement d’une classification basée sur leur apparence.

Emery : Correct.

David : Et Corey Goode a ses propres expériences avec les Anshars, qui semblent beaucoup plus humains, mais à mesure qu’ils vieillissent, ils finissent par devenir plus grands.

Comment est un Grand Blanc, pour vous ? Donnez-nous juste une description de ce à quoi ils ressemblent, ainsi que tout autre détail d’identification physique spécifique pour commencer.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 23/24 : NOUVELLES DÉCOUVERTES SUR LA RACE DES ANCIENS BÂTISSEURS

Bienvenue sur “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode pour ces fascinantes mises à jour cosmiques. Et dans cet épisode, nous aborderons le retour des Anciens Bâtisseurs.

Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Nous sommes donc au milieu d’une scène très importante et pleine de suspens. On vous avait dit que vous alliez visiter le LOC, et vous avez mentionné pour la première fois dans cette émission qu’il y en a en fait trois. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste ce tour et pourquoi est-il important ?

Corey : On m’a dit que j’allais pouvoir visiter d’anciens locaux autour desquels les trois LOC sont construits.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 10/17 : REPTILIENS ET AQUAFARIENS

David Wilcock : Bienvenue sur “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis de nouveau ici avec notre invité, Emery Smith, pour mieux connaître ses collègues extraterrestres.

Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci, David.

David : C’est l’un des sujets les plus fascinants de votre témoignage en ce qui me concerne, parce que c’est une chose d’avoir un spécimen mort. Et, comme vous l’avez déjà dit, vous ne saviez pas s’il s’agissait vraiment d’extraterrestres ou non, n’est-ce pas ?

Emery : Non, je n’en avais aucune idée.

David : Qu’est-ce qui pourrait être un exemple de quelque chose où vous savez que c’était un extraterrestre ? Y a-t-il eu des cas où il était certain qu’il ne s’agissait pas d’un être génétiquement modifié ?

Emery : Oui. Je veux dire, après un temps sur ces projets, votre habilitation augmente et vous êtes briefé sur différents scénarios et différents types d’extraterrestres où ils disent qu’ils sont des extraterrestres ou des êtres d’origine autre que terrestre, et aussi avoir accès aux plus étonnantes bibliothèques d’encyclopédies qu’ils ont là – tout est sur des ordinateurs centraux –, vous comprenez vraiment que nous ne sommes qu’une petite, petite partie d’une si grande et vaste gamme d’autres êtres qui sont dispersés dans l’univers et les multivers.

David : Donc, si nous pouvions décoller à bord d’un vaisseau et commencer à aller vers d’autres systèmes stellaires, dans quelle mesure serait-il courant de trouver des planètes avec une vie intelligente habitée sur elles ? Est-ce rarement le cas ? Est-ce que c’est une sorte de moitié-moitié ? Est-ce que c’est surtout le cas, ou est-ce que c’est presque toujours le cas qu’un système solaire donné aura des êtres intelligents qui y vivent ?

Emery : La meilleure façon de le dire est la suivante : si je vous demandais si vous avez sauté dans l’océan, combien d’espèces différentes trouveriez-vous en sautant dans un seul océan ?

David : Hm.

Emery : C’est donc si vaste et il y a autant d’êtres. Il y a un nombre inimaginable d’êtres de races différentes.

David : Donc, vous pourriez dire qu’à peu près n’importe quel système stellaire, à moins qu’il y ait vraiment des conditions ou quelque chose comme ça, va avoir des êtres qui se sont installés là-bas et qui ont des civilisations ?

Emery : Exactement. C’est ce que les gens ne comprennent pas, parce que les êtres n’ont pas besoin d’une planète pour survivre.

Ils ont déjà maîtrisé la fabrication de leurs propres planètes et de leurs propres stations spatiales pour y vivre.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 22/24 : BRIEFINGS AVEC UNE NOUVELLE ALLIANCE

Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode. Et dans cet épisode, nous allons discuter du retour fascinant du Programme Spatial Secret [Alliance SSP]. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Reprenons donc là où nous en étions au dernier épisode. Que vous est-il arrivé d’intéressant après ces incroyables visites que vous avez vécues ?

Corey : Typiquement, après une telle expérience, je passe des jours à regarder le mur pour tenter de digérer tout ça. Je passais par ce processus quand on m’a informé que j’allais avoir une réunion avec Gonzales et l’Alliance du SSP au LOC [Commandement opérations lunaires].

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 21/24 : L’ARRIVÉE DES NOUVEAUX GARDIENS

Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous sommes ici avec Corey Goode. Dans cet épisode, nous allons revenir aux nouveaux Gardiens. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Donc, là où nous en étions, vous veniez de rencontrer Gonzales, qui vous parlait de son travail avec des victimes de traumas et de ces géants roux.

Puis vous avez eu une réunion avec les sept groupes différents d’Anshars dans une salle de purification. Pourriez-vous reprendre de là et nous dire ce qui s’est passé ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 9/17 : COLLÈGUES DE TRAVAIL EXTRATERRESTRES

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique », je suis votre hôte, David Wilcock. Et avec moi, notre invité, Emery Smith.

Dans cet épisode, nous parlerons des collègues extraterrestres. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci de me recevoir, Dave.

David : Je n’avais pas réalisé, en fait, que, parfois, vous travailliez sur ces autopsies avec des gens qui n’étaient pas d’origine terrestre.

Pouvez-vous nous expliquer dans quels cas vous pourriez avoir avec vous dans la salle d’opération quelqu’un qui est un être tout à fait différent de ce qu’on voit sur Terre ?

Emery : J’aimerais commencer par dire que l’ADN de tous les aliens n’est pas toujours 100% non humain.

On peut avoir un Arcturien qui n’est Arcturien qu’à 75% et, peut-être, 10% Pléiadien, et le reste, humain.

Pour l’essentiel, la plupart des extraterrestres ont notre ADN humain. Mais depuis plusieurs millions d’années, ils se sont mélangés et ont obtenu de nouveaux types de formations génétiques en combinant différents ADN et différents types d’extraterrestres.

David : La théorie est-elle qu’il y a des voyages actuellement et des croisements dans un passé lointain ?

Emery : Exactement. Et le passé est aussi l’avenir. Vous devez tenir compte du fait que ces extraterrestres sont en avance sur nous de millions d’années et ont été nous. Donc, il y a un peu de notre ADN là. L’ADN de nos arrière-petits-enfants pourrait faire partie des extraterrestres qu’on voit aujourd’hui, car ils maîtrisent déjà les voyages dans le temps et à travers les portails, et tout ça. Donc le temps… On ne peut pas le définir, car il n’existe pas, en fait. Mais ces extraterrestres ont eu une descendance venant de la Terre.

David : D’accord. Vous avez parlé d’un Arcturien qui pourrait aussi avoir des gènes humains. Si on le voyait, à quoi ressemblerait-il ?

Emery : Il y a autant de types d’Arcturiens que de types d’humains différents.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 20/24 : LES ANSHAR ET LES GÉANTS À TÊTE ROUGE

Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode. On en était arrivé à la réunion très intéressante avec la Super Fédération, et je suppose que vous pensiez rentrer chez vous.

Corey Goode : oui.

David: Mais ce n’est pas ce qui s’est passé, n’est-ce pas ?

Corey: Non. Immédiatement après cette rencontre, je me suis retrouvé dans le hall d’entrée de la base de Super Fédération, et c’est à ce moment-là qu’une sphère bleue m’a emmené, et je croyais que je rentrais chez moi.

Mais au lieu de cela, j’ai fini dans cet énorme dôme du complexe du temple anshar, où j’étais apparu pour la première fois il y a plus d’un an lorsque j’ai rencontré les Anshars. Je suis arrivé là. C’était très animé, là-bas. Des gens faisaient la queue pour passer par cette ouverture qui menait à la cérémonie de purification, et j’ai tout de suite vu Aree et sa soeur marcher vers moi avec un large sourire sur leur visage.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 19/24 : FIN DE LA SUPER FÉDÉRATION

Corey: En fait, il me préparait, pour qu’après quelques jours, je puisse aller rencontrer la Super Fédération où Tear-Eir serait présent. J’y serais pour interpréter ou transmettre un message pour lui. Ensuite, j’irais voir le Conseil sur Saturne pour saluer les deux nouveaux Gardiens.

David: A ce stade, aviez-vous une idée de ce que représentaient ces nouveaux Gardiens ?

Corey: Oui. il y a trois ans ou plus, Tear-Eir m’avait dit qu’à un moment donné, les Aviens Bleus et les Êtres à la tête triangulaire dorée allaient disparaître de notre réalité, et qu’un nouveau Gardien, membre de l’Alliance des Êtres des Sphères, allait apparaître et nous aider à partir de ce moment-là.

David: Sentiez-vous que cette réunion allait vous causer une sorte de stress ? Pourquoi tant de préparation ?

Corey: Quand il y a une réunion de ce genre, il y a toujours du stress à l’avance, car ils ne vous donnent pas vraiment d’informations à l’avance.

Habituellement, on est simplement plongé dans une situation et il faut y faire face.

David: Quand a eu lieu cette réunion importante que vous prépariez ?

Corey: Le 16 décembre 2017, quand je me suis levé au milieu de la nuit, une Sphère Bleue est apparue dans ma chambre. Ils vous avertissent comme ça.

J’avais sorti des habits depuis quelques jours qui étaient plus élégants, comme ceux que je porte pour l’émission « Divulgation Cosmique”, car la réunion semblait importante et je ne voulais pas encore arriver en sous-vêtements, car c’était déjà arrivé.

David: Ha, ha, ha, ha ! En effet.

Corey: Je me suis levé puis habillé, et la Sphère m’a emmené.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 8/17 : CONSÉQUENCES DÉSASTREUSES DES VIOLATIONS DES MESURES DE SÉCURITÉ

Bienvenue sur “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec notre invité, Emery Smith. Emery, bienvenue à vous.

Emery Smith : Bonjour, Dave. Merci de m’accueillir à nouveau.

David : Dans un épisode précédent [la fin de l’épisode précédent], nous discutions de certaines choses qui pourraient se produire lorsque quelqu’un est sournois et nerveux, et qu’il regarde autour de lui. Et ils s’approchent de vous et vous disent : “Il y a quelque chose que je veux vraiment que vous sachiez, mais je ne sais pas si je devrais vous le dire”.

Et je vous ai demandé : “Est-ce que ça s’est déjà produit ?”. Et quelle a été votre réponse ? Revoyons cela d’abord.

Emery : Oui, il y avait quelque chose de similaire. Ça ne se passe pas comme ça d’habitude.

Cela se produit habituellement après que vous sachiez que quelqu’un a participé à un projet depuis très, très longtemps, plus longtemps que vous, même. Et ils voient que vous êtes là depuis longtemps, alors ils savent que vous faites quelque chose de bien parce que vous êtes toujours là.

Et, vous savez, à la table du déjeuner, vous pourriez partager des informations. Vous pourriez devenir amis, mais vous n’avez pas le droit de devenir amis avec qui que ce soit, même à l’intérieur de ces programmes compartimentés ou à l’extérieur. Mais cela arrive.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 18/24 : CONSÉQUENCES TRAGIQUES À BORD D’UN VAISSEAU MAYA

Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je
suis ici avec Corey Goode. Nous avons de grandes nouvelles sur la
transformation de notre système solaire. Corey, bienvenue sur le plateau.

Corey Goode: Merci.

David: Pourriez-vous nous raconter ce qui vous est arrivé ? Faites-nous
simplement un résumé des principaux événements que vous avez vécu en
décembre 2017.

Corey: J’ai reçu un certain nombre de briefings de l’Alliance de la Terre au
cours des trois derniers mois. L’Alliance du programme spatial secret s’est
aussi beaucoup plus manifestée.

David: Hum, c’est bien.

Corey: Et j’ai aussi côtoyé les Anshars.

David: Pourriez-vous nous décrire le commencement de ce nouveau chapitre ?
Les choses semblaient s’être calmées pendant un moment.

Corey: En effet, mais… pendant dix semaines, j’ai reçu des informations en
rêve me disant de me préparer à une réunion importante avec les Aviens bleus
et la Super Fédération. Ils m’ont aussi dit de me préparer à rencontrer le
Conseil de Saturne. Ils allaient présenter deux nouvelles espèces de Gardiens.

David: Bien sûr. Les termes, « Conseil de Saturne » et « Gardiens » reviennent
souvent dans la Loi de l’Un. C’est donc très intéressant.

Corey: Exact.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 17/24 : BASES SOUS-MARINES

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ici avec Corey, et dans cet épisode, nous allons aller dans des bases souterraines et sous-marines.

Corey, bienvenue à l’émission.

Corey Goode: Merci.

David: En fait, certaines personnes, probablement beaucoup de gens, connaissent bien cette étrange image qui circule sur Internet depuis toujours de ce très gros tunnelier sur lequel est écrit “US Air Force”.

C’est tout blanc, et vous voyez ces types à côté, et ils sont de taille naine par rapport à ce truc.

C’est quoi cette machine ? Sont-ils capables de creuser des tunnels souterrains ? C’est ce que c’est ?

Corey: Oui. C’est comme une taupe, un engin de forage, un tunnelier nucléaire qui écrase et vitrifie la roche au fur et à mesure.

Ils ont des tailles et des types différents, mais je crois que celui dont vous parlez, le gargantuesque, crée d’énormes tunnels à travers tous les types de roches aussi longtemps que vous le souhaitez.

Et ce sont des systèmes de tunnels qui contournent les océans d’un continent à l’autre.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 7/17 : INITIATION À DES PROJETS SECRETS

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et avec moi, Emery Smith.

Les informations de ces programmes classifiés étant si compartimentées et difficiles à obtenir, comment obtient-on un niveau de connaissance dans ce monde classifié ? Comment obtient-on une habilitation de sécurité ? Et comment évolue-t-on dans ces étapes et ces rangs pour être là où ça en vaut la peine ?

Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci, Dave.

David : Commençons avec une question des spectateurs : quelle a été votre formation pour devenir technicien ? Comment l’avez-vous obtenue ? Pouvez-vous nous donner plus d’infos à ce sujet ?

Emery : Bien sûr. Et il n’y a rien de secret ou de différent de quiconque qui s’enrôle dans l’armée et choisit sa spécialisation. J’ai choisi la technologie chirurgicale.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 16/24 : OPÉRATION CHAOS

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous sommes ici pour une autre exploration des confins de l’inconnu avec Corey Goode.

Corey, bienvenue dans l’émission.

Corey Goode: Merci.

David: Je voudrais parler un peu de l’opération Northwoods.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 15/24 : LA TERRE INTÉRIEURE EN CRISE

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode, une fois de plus vous apportant des mises à jour vitales pour cette incroyable saga que nous vivons.

Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode: Merci.

David: Une des choses que vous avez partagées avec moi dans notre conversation privée, c’est que vous avez eu de nouvelles interactions avec l’Anshar qui sont en fait très intéressantes. Et apparemment, c’est assez sensible pour que je ne l’entende que pour la première fois, puisque nous en parlons à la caméra, alors je suis excité d’en entendre parler comme tout le monde.

Que se passe-t-il dans les plans terrestres intérieurs à ce moment-là ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 6/17 : EXPÉRIENCES EXTRÊMES AVEC DES HYBRIDES EXTRATERRESTRES

David Wilcock : Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec notre invité spécial, Emery Smith.

Donc, dans l’épisode précédent, nous parlions de certains de ces programmes génétiques dans le cadre desquels on mélangeait de l’ADN extraterrestre avec de l’ADN humain. Et ceci entre dans des choses très étranges.

Emery Smith : Oui.

David : Et vous avez parlé des hybrides.

Emery : C’est vrai.

David : Ainsi, les êtres hybrides pourraient avoir des qualités différentes de celles des humains ordinaires, comme vous l’avez dit.

Emery : C’est vrai. Comme les extraterrestres humanoïdes semblables à nous et similaires à notre ADN sont un grand match pour faire un hybride.

Et, bien sûr, ils peuvent avoir d’autres capacités que nous n’avons pas comme l’ouïe, l’odorat, le goût exceptionnels. Vous savez, tous les sens peuvent être un peu différents ou élevés, surtout leur système neurologique et leur cerveau. Mais ils sont tous compatibles. C’est donc très intéressant.

Mais pendant beaucoup de tests hybrides, ce n’était pas comme si c’était aussi simple que ça. Ils ont fait beaucoup d’erreurs. Il y avait beaucoup de mutations. Et pendant les mutations, ils ont pensé que c’était bien, parce qu’ils en sortiraient un peu différents, comme une fonction cognitive réduite et un fusible très court, nous dirons. Ils se sont mis en colère, certains des hybrides.

Ils ont donc créé un programme entièrement différent pour s’assurer qu’ils pouvaient muter. Et c’était un projet différent, un endroit différent sur cette planète, qui était aussi géré par les mêmes MILABs. Ils ont donc pris la mutation de ces gènes de toutes ces créatures mutantes, puis ont commencé à les muter encore plus, de plus en plus, de plus en plus, de plus en plus. Et puis ils sont devenus si mutants que les cellules mouraient en fait trop rapidement. Et ils ont pu y ajouter des protéines pour réanimer le corps, même s’il était en état de mort cérébrale.

David : C’est donc similaire au concept du zombie.

Emery : Exactement, oui.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 14/24 : GUIDE DES ÊTRES NON-TERRESTRES

Corey Goode: Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis Corey Goode, et aujourd’hui je serai votre hôte.

Aujourd’hui, nous allons parler plus en profondeur que jamais des différents Êtres non-terriens que j’ai rencontrés dans mon enfance, à travers la formation MILAB et les programmes spatiaux secrets.

PREMIÈRE RENCONTRE

Mes premières expériences avec les non-Terrestres ont commencé quand j’avais seulement cinq ans.

J’ai senti le besoin de sortir. Je ne sais pas pourquoi. Et quand je suis sorti, il y avait trois orbes d’or qui flottaient dans le ciel.

Et j’ai commencé à les regarder attentivement, et je n’avais pas peur.

Tout d’un coup, j’ai commencé à flotter, et tout à coup, je me suis retrouvé dans une pièce. Je me souviens juste que j’ai commencé à décoller du sol et que j’étais dans une pièce.

Et dans cette pièce se trouvait une femme nordique, et les petits Gris se promenaient aussi.

La femme nordique m’a guidée dans une pièce avec des enfants qui jouaient. Et les enfants aussi. . . certains d’entre eux étaient chauves, et leurs yeux avaient l’air un peu différents, mais ils semblaient humains, comme peut-être des hybrides. Et puis il y avait quelques humains réguliers comme moi là-bas.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 13/24 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS N°12 : LES DIVULGATIONS RÉPRIMÉES ET LES TRANSMISSIONS DE COMMUNICATION

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode et dans cet épisode nous écoutons les réponses de Corey à vos questions.

Corey, soyez le bienvenu dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Mettons-nous immédiatement au travail.

“Il se peut que cela soit plus un rappel pour vous, mais s’il y a des factions d’entités orientées négativement sur cette planète qui ralentissent ou retardent notre Processus d’Ascension : que pouvons-nous faire afin de combattre cela ou de dépasser ces barrages ?”

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 5/17 : LA PROGRAMMATION D’HYBRIDES HUMAINS-EXTRATERRESTRES

David Wilcock : Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis de nouveau ici avec notre invité spécial, Emery Smith. Dans cet épisode, nous allons nous intéresser à l’hybridation extraterrestre et humaine et à certaines des recherches très bizarres auxquelles il a participé à ce sujet. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci, Dave. Merci de m’avoir invité.

David : Quand vous nous avez parlé du travail que vous avez fait avec les autopsies de corps extraterrestres, c’est un sujet très curieux pour moi parce qu’évidemment, ces corps viennent de quelque part.

Emery : C’est vrai.

David : Mais la portée du nombre d’autopsies que vous avez vous-même réalisé – vous dites, y compris tous les échantillons de tissus et tout le reste, 3 000, environ ?

Emery : Oui. Des échantillons de tissus et des êtres, oui.

David : La diversité génétique de tout ce matériel, puis l’idée de : si la vitesse de la lumière est une barrière au voyage, comment pourrait-il y avoir tant d’extraterrestres que nous pourrions même mettre la main sur eux ? Ou la vitesse de la lumière n’est-elle pas un obstacle à votre compréhension ?

Emery : Oh, la vitesse de la lumière n’est certainement pas une barrière pour les extraterrestres.

Et c’est un excellent point de corrélation avec le nombre d’autopsies d’échantillons de tissus que j’ai faites et le nombre de salles d’opération qui fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et le nombre de mondes habitables vivants juste dans notre propre système solaire.

David : C’est vrai.

Emery : Donc, les chiffres ne sont pas si importants. Nous considérons que 3000, c’est beaucoup, mais comme vous l’avez souligné, avec tout ce qui se passe dans l’univers, et tous les différents mondes habitables qui ont été prouvés, si vous y pensez vraiment, ce n’est pas un grand nombre pour une seule petite planète d’avoir tous ces différents spécimens.

Et ça ne veut pas dire que tous ces spécimens viennent de l’espace. Peut-être qu’ils venaient de l’intérieur de la Terre à différents endroits. Peut-être qu’ils ont ouvert des cavités et ont trouvé des êtres vivants différents. Peut-être que certaines choses sont arrivées par des portails aussi bien que nous ignorons qu’ils ont été collectés, ce qui est un tout autre sujet.

Mais ce qui se passe, c’est que nous savons une chose : ils ont des spécimens.

Et ils prennent cet ADN, et ils le mélangent avec de l’ADN humain, et ils essaient de rendre l’humain un peu plus puissant, un peu plus fort et d’incorporer cela à un programme de super-soldats pour avoir des os plus forts, vous savez, un processus de pensée plus rapide, et ces choses-là.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 12/24 : RENCONTRE AVEC DES ÊTRES À TROIS DOIGTS, AVEC PETE PETERSON

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à un autre épisode de « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Et voici, encore une fois, notre invité spécial, Pete Peterson. Pete, bienvenue au spectacle.

Pete Peterson: Merci.

David: Nous avons une nouvelle série sur Gaia intitulée « Unearthing Nazca ». Et nous discutons de choses vraiment fascinantes en rapport avec le plateau de Nazca.

Et je suis curieux. Dans toute votre expérience dans le monde des initiés, quelqu’un a-t-il jamais essayé d’étudier les lignes de Nazca et ces étranges caractéristiques géologiques dans cette région, et si oui, qu’ont-ils trouvé ? Quelle était leur conclusion ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 11/24 : L’ALCHIMIE ET LA LOI UNE

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode. Et dans cet épisode, nous allons entrer dans les mystères de l’alchimie et de la Loi Une.

Alors, Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode: Merci.

David: La tradition alchimique est une chose très intéressante. Le mot « alchimie » est apparemment dérivé de « Al Kemet », ou la « science de l’Egypte ». Et beaucoup de gens ont spéculé que cette idée du plomb transmutant en or, bien qu’il puisse y avoir une pratique qui fait cela, qu’elle est en quelque sorte analogue à la transformation de l’âme: l’idée de l’Ascension, le corps de la lumière, que le corps physique est comme le plomb et que le corps de la lumière est comme l’or.

Avez-vous rencontré de l’information, lorsque vous étiez dans le cadre du Programme spatial secret, au sujet de cette idée de la transmutation alchimique ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 4/17 : LES SECRETS SOUTERRAINS DE L’HUMANITÉ

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, ici avec Emery Smith, pour continuer notre discussion fascinante sur les civilisations souterraines [voir épisode précédent pour la première partie].
Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci Dave. J’ai hâte de replonger dans le sujet.

David : Une des choses qui attirent mon attention, car beaucoup de points d’interrogation surgissent dans ma tête, c’est qu’on a le site du crash en Antarctique, dont on a déjà parlé. Vous avez parlé de l’épave d’un vaisseau mère là-bas. Qu’on étudie depuis… ?

Emery : De ce que je sais par ces scientifiques, c’est depuis 24 ans.

David : OK. Et il y a une sorte de connexion entre cette épave et la civilisation souterraine que vous décriviez en Equateur, qui, d’après ce que vous avez dit, a commencé par un vaisseau. Puis ils l’auraient construit ?

Emery : Oui, je crois que l’énergie sur le vaisseau a dû contenir aussi des organismes ou des bactéries, car l’intérieur de la caverne a changé, tout comme son atmosphère. Les créatures qui sont là-bas et la flore et tout ça sont complètement différents de ceux en surface. Ils ont emmené des créatures à la surface et elles sont mortes.

David : Pouvez-vous y respirer sans appareil ?

Emery  : Oui. C’est l’air le plus pur. Je m’y sentais très bien, en fait. Ils l’ont déjà testé plein de fois. C’est une nouvelle découverte.

David : Juste pour résumer ce truc de l’Equateur. Pete Peterson a beaucoup parlé de comment le vaisseau de l’Antarctique, quand vous viviez dedans, vous aviez votre propre cour. Et il y avait un système de filtration de votre salle de bains, de votre douche, de vos toilettes, qui alimentait ce jardin. Et, évidemment, c’était caché sous la glace. Et tout a été détruit.

Mais ce que vous me dites sur l’Equateur me fait penser que la végétation de cet engin, dans votre cour, pourrait avoir été semblable. Qu’en pensez-vous ?

Emery  : Oui, définitivement, il y a une corrélation entre les deux. Ce sont deux environnements complètement différents, bien sûr. Donc je m’attendrais à des choses différentes chimiquement. Cela fait toujours l’objet d’observations. Ils y ont une très bonne équipe. Et ils font ça bien, sans tout découper et démonter. On verra donc plus tard.

David : Une autre chose qui crée toutes sortes de points d’interrogation dans ma tête est que dans l’épave la plus ancienne de l’Antarctique, dont plus d’une source m’a parlé, sont visiblement des géants de 10 mètres.

Emery  : Oh oui. J’ai entendu dire qu’il y avait beaucoup d’autres sarcophages et de corps extraterrestres là-bas qui mesuraient plus de 9 mètres, qu’ils avaient trouvés déjà déterrés.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 10/24 : PROPHÉTIES HOPI ET ZUNI, AVEC CLIFFORD MAHOOTY

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous sommes ici avec notre invité spécial Clifford Mahooty, qui a été attiré à notre attention par notre initié, Corey Goode. Poursuivant cette discussion fascinante, nous voilà.

Clifford, bienvenue au spectacle.

Clifford Mahooty: Je suis heureux d’être ici.

David: Et Corey, merci d’être là.

Corey Goode: Merci.

David: Donc Clifford, nous allons maintenant commencer à parler de certains de ces artefacts très intéressants que votre peuple, les Zuni, ont en leur possession.

Vous avez dit publiquement que vous croyez qu’il y a des artefacts hors du monde. Pourriez-vous être un peu plus précis ?

Clifford: Je crois que l’une des premières choses que j’ai apprises hors du monde, ce sont les cristaux. Et ils étaient tous les deux utilisés comme émetteur et récepteur, donc je suppose qu’ils entrent dans la catégorie des émetteurs-récepteurs.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 9/24 : RÉVÉLATIONS DE LA TRIBU INDIENNE ZUNI PUEBLO, AVEC CLIFFORD MAHOOTY

David Wilcock: Très bien, bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous avons une émission spéciale pour vous : la sagesse indigène de Clifford Mahooty.

Et voici aussi avec moi pour se joindre à cette discussion passionnante Corey Goode. Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode: Merci.

Clifford, bienvenue au spectacle.

Clifford Mahooty: Merci.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 3/17 : L’EXISTENCE DE CIVILISATIONS SOUTERRAINES CONFIRMÉE

David Wilcock : Soyez les bienvenus à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Dans cet épisode, nous allons parler des civilisations souterraines. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci David, ravi d’être ici.

David : Dans le passé, vous m’avez parlé d’une technologie très intéressante qui permet apparemment de voir relativement mieux sous la surface de la Terre que nos scientifiques ne pourraient l’imaginer. Pourriez-vous commencer par là ?

Emery : Oui bien sûr. Tout a commencé par les satellites pour observer les océans.

Les astronautes, en orbite, observaient les océans et y voyaient ces vieilles épaves, ces débris et les bateaux et savaient bien sûr qu’ils contenaient beaucoup d’or. Les chasseurs de trésors ont commencé à traiter avec les gouvernements pour acheter du temps avec ces satellites qui pouvaient voir ces choses.

David: Les gens normaux n’y ont donc pas accès ?

Emery : Non.

David : C’est pour les initiés.

Emery : Oui, les initiés. Quelques organisations possèdent des satellites, ou des sociétés qui les utilisent pour voir si les murs sont infestés, dans des pays étrangers, avec des insectes et des punaises, croyez-le ou non. Ils peuvent donc voir dans un mur depuis un satellite et déterminer de quel type d’insectes il s’agit. Cela a donc été amélioré pour voir un peu dans le sol.

Mais ils ont maintenant développé un radar spécial. C’est un géoradar à ondes rétrodiffusées et basse fréquence qui vous donne une image volumétrique environ 400 fois meilleures qu’un CAT-scan. Vous pouvez donc voir ce que c’est et aussi dire de quel matériau il s’agit, ce qui est très utile. Disons, en Arabie Saoudite, pour les rois là-bas, si un kamikaze avec un sac à dos court dans leur allée, ils peuvent en fait utiliser un drone ou lui lancer l’onde, et ils savent combien d’explosifs il a dans son sac à dos avant qu’il n’approche l’édifice.

Ce type d’appareils est utilisé par l’armée et pour le DOD. Je ne peux pas dire qui l’a, mais c’est une propriété privée…

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 8/24 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS N°11 : SE PRÉPARER POUR L’ASCENSION

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Et dans cet épisode, nous avons des questions et des réponses que vous nous avez envoyés et que je vais lire à Corey.

Corey, soyez le bienvenu dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Mettons-nous immédiatement au travail. Et la première question que nous avons ici, est :

« Corey, quelle est votre opinion personnelle sur ce que sera l’Ascension ? »

Nous en avons discuté tous les deux et certaines des choses que l’on vous a dites sont quelque peu différentes de mes idées ou de mes théories.

Corey : Oui. Et c’est une bonne question.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 7/24 : L’ASCENSION DE LA TERRE

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Et je suis ici avec Corey Goode.

Dans cet épisode, nous allons faire une mise à jour particulièrement attendue sur plusieurs problèmes clés en cours.

Corey, soyez le bienvenu dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Alors, Corey, nous avions parlé du fait que les Anshars étaient très inquiets au sujet du futur, et un certain nombre de ces préoccupations semblent avoir coïncidées avec la période de l’éclipse.

Que vous ont dit exactement les Anshars à propos de l’éclipse et comment cela est-il lié à ce qui se passe ?

Corey : L’éclipse était un alignement énergétique permettant l’accroissement de notre capacité de conscience de co-création afin de faire de nos pensées une réalité.

Ce qu’elle (Ka’Aree) m’a dit c’était que… et c’était en accord avec ce que Tier-Eir avait déclaré au sujet des méditations collectives. Nous avions organisé un rassemblement pour une médiation collective durant le jour de l’éclipse et les Anshars en ont été très heureux.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 2/17 : VAISSEAUX BIOLOGIQUES

Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, ici avec Emery Smith. Et dans cet épisode, nous allons parler de la technologie biologique. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci, Dave. Merci de m’avoir invité.

David : Donc, afin d’ouvrir cette discussion, revenons à l’époque où vous étiez à Sandia parce que nous n’en avons encore qu’à peine effleuré la surface. Évidemment, nous allons entrer dans le domaine de la technologie biologique, mais avant de le faire, vous aviez parlé du fait qu’au début, vous obteniez ces corps partiels. Après avoir traversé la phase des « filets de saumon », puis la phase des bras et des jambes, il y a eu des corps partiels.

Emery : Correct.

David : Donc le premier corps partiel dont vous nous avez parlé, c’était quoi ?

Emery : L’hybride humain de type tigre croisé.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 6/24 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS N°10 : LES INQUIÉTUDES SUR L’ASCENSION ET LA ‘FOLIE DE LA FIN DES TEMPS’

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Et pour répondre à vos questions, nous avons ici le seul et unique, Corey Goode.

Corey, soyez le bienvenu dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : D’accord.

« J’aime vos épisodes de questions et réponses. Cependant, je suis confus à propos de quelques choses. Dans d’autres programmes, j’ai entendu Corey déclarer que les chinois seraient en charge d’une nouvelle monnaie pour les 100 prochaines années à venir.

« S’il doit y avoir cet événement cosmique entre 2017 et 2023, que je pensais être notre Ascension, pourquoi nous inquiétons-nous de quoi que ce soit après cela ? Est-ce que Mère Nature ne va pas se débarrasser de ces êtres négatifs pendant son Ascension ? »

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 5/24 : EN SOUVENIR DE WILLIAM TOMPKINS – METTRE FIN À LA DOMINATION DRACO

David: Très bien. Bon retour sur « Cosmic Disclosure ». Je suis votre hôte David Wilcock et je suis ici avec Corey Goode.

Une partie de ce que nous allons couvrir dans cet épisode a déjà été couvert auparavant, mais voilà la clé. Nous parlons de quelque chose qui est très réel.

La VRAIE raison de ce pourquoi nous faisons ce programme n’est pas pour divertir. C’est de la divulgation.

Et en parlant de ça et en allant en profondeur, nous aidons à ouvrir le couvercle sur des choses qui sont sérieusement très problématiques.

Et pour cette même raison, sur un sujet comme celui ci, nous avons besoin d’autant d’informations que possible. Et plus on a d’informations, plus nos outils deviennent efficaces pour arrêter ce genre de choses de se produire.

La traite d’esclave Galactique :

William Tompkins : C’est très étrange que tout ceci se soit produit, que la même structure que les pays médiévaux – rois, reines, princesses, tout les gens les plus puissants – se soient mis d’accord avec peut-être des groupes de France ou d’Espagne peut-être, et soient devenus l’élite. Ils ont commencé à contrôler les populations dans leurs pays et n’ont jamais permis à leurs habitants de vivre une vie normale, de participer à plein d’autres choses, et beaucoup d’entre eux étaient en fait des esclaves.

Donc l’énorme business des esclaves dehors est un gros business. C’est un business majeur aujourd’hui – énorme.

Tout ce que vous voulez manufacturer, cultiver, construire, tout est fait avec des esclaves.

En Allemagne… l’Allemagne avait des structure souterraines massives où il n’y avait que des esclaves et, même quand la décision a été prise avant que la guerre se termine, ils allaient continuer leur développements sur les OVNIs, sur les systèmes d’armements qu’ils construisaient, ils ont importé les structures jusqu’en Antarctique, mais ils ont aussi importé les esclaves avec eux.

Donc maintenant il y a des esclaves sous la Terre et ils y sont toujours aujourd’hui en Antarctique.

Mais le business des esclaves dehors est un énorme business, et cela arrive aujourd’hui. Ce n’est pas quelque chose qui s’est produit il y a 100 ans. Cela se déroule depuis bien longtemps et il faut que cela cesse.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 1/17 : LA TECHNOLOGIE EXTRATERRESTRE AU VATICAN

Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Et voici de nouveau avec moi Emery Smith. Je me suis appuyé sur vous, Emery, pendant une décennie pour faire ça, et vous l’avez finalement fait. Alors, merci, Emery, au nom de toutes les personnes dans le monde qui veulent la liberté et la divulgation complète.

Emery Smith : Oh, merci de m’avoir invité, Dave.

David : Nous étions en fait en voiture, et nous parlions des corps que vous aviez autopsiés, mais ensuite vous m’avez dit quelque chose dans la voiture qui, je pense, apporte un éclairage plus profond sur votre expérience. Et j’aimerais qu’on en parle maintenant, même si je pense que c’est plus avancé dans votre carrière. Mais cela aide à établir une vérité fondamentale, qui est que les initiés, typiquement, quand vous en obtenez une vraie, ils ont beaucoup de choses différentes et cool qu’ils ont faites. Parlez-nous du Vatican.

Emery : Oh, le Vatican. Oui, d’accord. Ils avaient besoin de techniciens et de scientifiques pour se rendre au Vatican pour consulter leurs archives, parce qu’ils savaient qu’ils avaient des informations sur une embarcation prise au Nouveau-Mexique.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 4/24 : DIVISION DES LIGNES TEMPORELLES ET MANŒUVRES DE DIVERSION

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Dans cet épisode, nous sommes ici avec Corey Goode et il nous apporte de nouvelles mises à jour très intéressantes. Donc, sans plus attendre, Corey, soyez le bienvenu dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 3/24 : DAVID ADAIR (3/3) : LA DESCENTE DANS LA ZONE 51

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Dans cet épisode, nous revenons avec notre invité spécial, David Adair, un homme qui a pu découvrir la Zone 51.
David, merci d’être avec nous.

David Adair : Ravi d’être ici.

Wilcock : Vous décrivez cette chose qui semble sortie tout droit d’un film d’horreur. Vous avez cette créature extraterrestre, pour ainsi dire, entourée d’os et qui est gigantesque. Vous n’aviez pas peur, à aucun moment ?

Adair : Vous êtes le premier à me poser cette question (sourire). Merci, David. Non, je m’amusais. La seule chose dont j’avais peur était Rudolph, en fait. Cet humain-là est dangereux. Non, cette chose était juste… J’étais juste fasciné. Car, pour chaque chose que je vois, j’ai 50 questions qui suivent. Et quand la chose a commencé à interagir, avec les ombres et tout ça, j’ai pensé : « C’est quoi ce machin ? ».

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 2/24 : DAVID ADAIR (2/3) : LE PREMIER HOMME DANS L’ESPACE

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Et avec moi, David Adair.

Alors donc, pourquoi ne pas partir de zéro ? Car vous avez une histoire fascinante ici.

David Adair : Oui.

Wilcock : Racontez-nous ça.

Adair : Une série d’événements se sont déroulés à ce moment-là. Ma mère était infirmière. On est en 1966. Elle dirigeait un service de cardiologie.

Et ma mère gérait l’équipe de nuit, de 23h à 7h du matin. Elle avait un patient âgé, de 95 ans. Il s’appelle Irving. Et sa femme, Arizona, était là. Ils avaient un fils appelé Curtis qui venait vers 3h du matin pour le voir. Ils portaient le nom de LeMay.

Wilcock : Ha ha ha !

Adair : Les parents de Curtis LeMay, donc.

Wilcock : En effet.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 1/24 : DAVID ADAIR (1/3) : PRÉSENTATION

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et aujourd’hui, nous avons une vraie surprise pour vous : l’un des premiers et peut-être le plus important des membres originels du projet Divulgation de 1997 [voir aussi ce PDF], l’initié le plus intense lors de cette réunion originelle : David Adair. Bienvenue, David.

David Adair : Merci à vous. Ravi d’être ici.

Wilcock : Parlez-nous un peu d’où vous êtes né et de quelques-unes de vos expériences, étant enfant, qui vous ont mené à ce domaine étrange.

Adair : (rire) C’est tout à fait le mot. Je suis né à Welch, en Virginie-Occidentale, au numéro 10, Pocahontas Coafields. Un peu à la Hunger Games, il y a des districts. (sourire)

C’était le district numéro 10. À environ cinq kilomètres d’où je suis né, se trouve Coalwood, là où Homer Hickam, auteur de Rockets Boys, est né. On croit tous les deux que là-bas, l’eau doit contenir quelque chose. Mais… Je savais que j’étais différent.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 32/32 : LA GRANDE EXPÉRIENCE

David Wilcock : Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis ici avec Corey Goode, et dans cet épisode, nous allons entrer dans la grande expérience. C’est quelque chose qui m’intéresse particulièrement, et je suis sûr que beaucoup d’entre vous regardent ce programme, car cette expérience affecte des gens qui sont humains mais qui peuvent ne pas s’intégrer et peuvent en fait avoir des âmes ET. Voici donc pour plus d’informations Corey Goode. Corey, bienvenue à nouveau dans l’émission.

Corey Goode : Merci.

David : Nous avons donc parlé de l’idée qu’il y avait une Super Terre dans notre système solaire qui a explosé il y a 500 000 ans, et qu’elle a également désactivé une sorte de grille de protection autour de notre propre système solaire et des systèmes voisins. Et vous avez dit que peu de temps après, un groupe de groupes d’ETs est entré. Et pourriez-vous nous en dire un peu juste pour récapituler ? Qui sont-ils et que veulent-ils ?

Corey : Oui, on les appelle les « fermiers génétiques ». Et ils ont eu une sorte de mandat dans toute la galaxie pour propager la vie avancée, et pour surveiller et aider le développement de cette vie, ainsi que le développement spirituel de cette vie.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 8/8 : LES DANGERS D’ÊTRE UN INITIÉ DES PROGRAMMES SPATIAUX SECRETS

David: Une des choses dont nous avons beaucoup parlé sur « Divulgation Cosmique » est cette idée d’un programme spatial secret. Nous n’avons pas encore vraiment abordé cette question. Maintenant que vous avez confirmé l’existence d’un engin d’ingénierie inverse, on pourrait conclure, ou on pourrait penser à conclure, que si nous avons des engins qui sont essentiellement des véhicules spatiaux qui viennent d’autres systèmes solaires, ou peut-être même d’autres galaxies, et que nous pouvons les construire, nous pourrions alors quitter la Terre et nous installer ailleurs.

Avez-vous donc des séances d’information ou des connaissances directes sur cet aspect de ce qui pourrait se passer ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 31/32 : LA TECHNOLOGIE À 3 DOIGTS, AVEC PETE PETERSON

D: Très bien. Bon retour pour un autre épisode de « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte David Wilcock et je suis ici avec notre invité spécial, Pete Peterson. Pete, merci d’être là.

P: Merci, merci.

D: On a parlé de crashs en Antarctique et tu as mentionné que, au niveau le plus bas, l’un d’entre eux se produisit sur ce qui correspond à une surface continentale avec des plantes de type tropicales. Et ensuite tu as dit que tu avais eu beaucoup plus d’expériences avec le second crash.
Maintenant quelque chose que je trouve vraiment fascinant dans ce que tu nous as raconté est qu’il y avait un système de contrôle pour des êtres qui avaient 3 doigts. Donc il y a beaucoup de connexions très intéressantes faites ici.
Et nous parlions aussi des mathématiques de base 3 et l’idée que peut être, l’on nous donna 5 doigts afin de nous écarter de ces mathématiques idéales.
Quel serait l’application pratique de ces mathématiques de base 3 que tes amis ont découvert ?
Si l’on commence à l’utiliser quelles pourraient être les découvertes scientifiques et technologiques ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 30/32 : LES OVNIS SOUS L’ANTARCTIQUE ET LE MYSTÈRE DES CINQ DOIGTS

D: Très bien. Bon retour sur « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte David Wilcock et je suis ici avec Pete Peterson. Donc Pete, bon retour sur le programme.

P: Merci.

D : Nous parlions dans l’épisode précédent à propos d’extraterrestres géants dont vous avez dit qu’ils sont venus. Et nous nous sommes arrêtés en plein rebondissement.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 7/8 : TUNNELS DE NAZCA ET TECHNOLOGIE DES SUPER-COMBINAISONS

David: Nous parlions de l’idée qu’il y a de vastes tunnels creusés sous terre – un intérieur lisse, presque vitré.

Emery: Obsidienne. Oui.

David: C’est vrai.

Emery: Roche fondue.

David: Donc vous êtes au courant ?

Emery: Oui, je sais.

David: Et il a dit que, dans certains cas, ils suivent les lignes de Nazca, et qu’il y a ces chambres sur les côtés où des gens semblent avoir vécu, mais il semble que ceux qui étaient là ont tout emporté quand ils sont partis. Pourriez-vous nous en parler une seconde, de cette partie ? L’idée que quelqu’un aurait pu tout effacer, et ce n’était peut-être pas nous mais ces êtres eux-mêmes. Qu’est-ce qu’on sait sur la raison de cet abandon ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 29/32 : TÉMOIGNAGE SUR LES PYRAMIDES ET LES VILLES SOUTERRAINES

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous avons une surprise spéciale pour vous.

C’est Pete Peterson, qui revient un an plus tard, après notre dernier enregistrement, et il y a beaucoup plus de choses dont il a été autorisé à parler. Alors sans plus tarder, je vous amène Pete Peterson.

Pete, bienvenue au spectacle.

Pete Peterson: Merci.

David: Donc vous avez tant de connaissances. C’est assez étonnant d’essayer de voir de quoi on pourrait parler en premier, mais on en parlait avant de commencer.

Et il semble qu’un bon point de départ serait le fait que nous avons des pyramides. Il y a plus de 500 pyramides en Méso-Amérique faites de blocs gigantesques. Il y en a de 100 à 120 en Egypte. Et puis il y a beaucoup d’autres cultures dans le monde entier qui semblent toutes avoir l’idée de prendre des blocs de pierre gigantesques de plusieurs tonnes, de les tailler très précisément et de les placer dans ces étonnantes structures monumentales.

Tout le monde veut savoir, quelle est l’opinion des initiés à ce sujet ? D’après votre expérience personnelle des programmes gouvernementaux très secrets, qu’est-ce qui se passait là-bas ? Ont-ils une idée de la façon dont ils ont été construits ? Est-ce que ça a quelque chose à voir avec les extraterrestres ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 28/32 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS N°9 : LE VOYAGE DANS LE TEMPS ET LE FUTUR

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode. Dans cet épisode, nous répondons à vos questions de sorte qu’il se passe ici un dialogue bilatéral interactif.

Corey, bon retour dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Très bien, alors la première question que nous avons… C’est intéressant. Je suis curieux de savoir comment vous allez répondre à celle-ci.

« Si nous avons un être de quatrième densité : est-ce que cet être aurait des propriétés psychiques uniques que nous n’avons pas, et qui lui permettrait d’être capable de voir des êtres désincarnés ? »

Corey : Wahou, c’est une question intéressante.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 6/8 : SECRETS AU PÔLE SUD

Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec notre invité spécial, Emery Smith. Emery, merci d’être ici.

Emery Smith: Merci, Dave. J’apprécie beaucoup.

David: Dans notre épisode précédent, nous parlions un peu de la façon dont les bases militaires sont construites sur des bases extraterrestres ou des vaisseaux sous terre. Et nous avions commencé à parler un peu de ce que vous savez peut-être au sujet de l’Antarctique.

Pour être plus précis, selon Pete Peterson, les opérations en Antarctique durent depuis un certain temps. Il savait qu’elles remontent au moins aux années 1950. Et il a dit que c’est une opération vraiment vaste qui se déroule là-bas. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur ce que vous savez de ce qui se passe en Antarctique ?

Emery: J’ai récemment rencontré quatre des scientifiques qui faisaient partie de cette expédition, eh bien, beaucoup d’expéditions ces dernières années – au Costa Rica récemment. Et ce qui était intéressant, c’est qu’il y a aussi une autre embarcation qui fait partie de certaines embarcations qui se trouvent en bas de l’Antarctique, dans une grotte près du Costa Rica, dirai-je.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 27/32 : L’OMBRE DE LA GUERRE FROIDE

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode.

Et dans cet épisode, nous allons aborder les mises à jour très recherchées qui nous permettront d’être à jour avec ce que Corey a entendu au moment de l’enregistrement.

Avant de faire ça, nous allons avoir une petite vidéo pour vous de l’un de nos nouveaux shows ici sur Gaia.

Ce spectacle s’intitule « Erich von Däniken, Beyond the Legend ».

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 26/32 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS N°8 : LES PROTOCOLES ET LES POINTS FAIBLES

David Wilcock : Bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode et une nouvelle fois, dans cet épisode, nous répondons à vos questions de sorte qu’il y ait un dialogue bilatéral sur les sujets qui vous importent le plus.

Corey, bon retour dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Très bien, voici la première question que nous avons là :

« Par quel processus de vérification Gaia vous a-t-elle fait passer afin que vous puissiez être considéré comme un divulgateur digne de confiance et fiable, et qu’une émission soit bâtie entièrement autour de vos informations ? »

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 5/8 : CRÉATURES HYBRIDES ET BASES SECRÈTES

Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis avec Emery Smith. Donc, nous parlions de ce concept que vous n’étiez pas surpris par l’idée d’hybrides génétiques très élaborés fabriqués par notre gouvernement, même au début de ce temps que vous avez passé à Sandia Labs dans Los Alamos.

J’ai l’impression qu’il manque quelque chose. Combien d’information avez-vous reçu sur les programmes d’hybridation génétique avant de commencer ce travail particulier avec ces soi-disant « filets de saumon » ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 25/32 : L’OBSCURITÉ SUR LA FACE CACHÉE DE LA LUNE, AVEC NIARA ISLEY

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec l’initié des initiés, Corey Goode. Et nous avons un invité très spécial, Niara Isley.

Alors Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode: Merci.

David: Et Niara, bienvenue au spectacle.

Niara Isley: Merci beaucoup.

David: Pour les besoins de nos téléspectateurs, supposons qu’ils n’ont pas encore lu votre livre. Ils le voudront probablement après avoir vu cela.

Vous avez commencé dans l’armée.

Niara: Uh-huh.

David: Donc c’est comme ça que vous vous êtes retrouvée là-dedans. Pourriez-vous nous raconter comment ça vous est arrivé ?

Niara: Eh bien, j’ai fait partie de la Force aérienne de 1979 à 1983.

J’étais une spécialiste des radars d’autosurveillance. C’est un missile sol-air et un radar d’artillerie antiaérienne.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 4/8 : MISES EN SCÈNE D’ENLÈVEMENTS EXTRATERRESTRES

David: Je suis donc curieux de savoir pourquoi, à votre avis, il n’ y a pas eu d’enlèvements de la part des Gris avant Betty et Barney Hill. Et qu’est-ce qu’on voit ?

Emery: C’est la question la plus controversée que je reçoive tout le temps, et j’ai une excellente réponse. Et ces gens ont été enlevés. D’accord ? C’est vraiment arrivé. Et c’est pour ça qu’ils réussissent beaucoup de tests de vérité. Et nous avons interviewé beaucoup de ces gens. Et c’est réel. Je veux dire, ils avaient vraiment cette expérience dans leur esprit, ou physiquement.

Mais ce que je veux dire, c’est que ce n’était pas réel en ce qui a trait aux êtres, aux faux vaisseaux spatiaux extraterrestres et aux choses qui se déroulaient, parce qu’il y a beaucoup de ces faux vaisseaux extraterrestres et de ces programmes qui s’appliquent à toute la planète parce qu’ils veulent tous que tout cela coïncide.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 3/8 : CLONES ET FORMES DE VIE PROGRAMMABLES

Emery: Ce en quoi je crois, ce que j’ai entendu à l’occasion dans les projets, c’est que beaucoup de ces êtres qui sont venus sur la planète étaient en fait des clones de leurs propres corps. Les êtres 3D qui ont peut-être été capturés étaient en fait des clones des leurs. Ils étaient comme des êtres programmés.

David: Ils se clonent eux-mêmes ?

Emery: Oui, ils se clonent eux-mêmes, ou ils cloneront un être semblable d’eux. Ou ils le feront sous une forme de vie programmée. Nous les appelons PLF. Et ces PLF sont à moitié cybernétiques et à moitié biologiques. Et pour qu’ils puissent bouger de façon très fluide, comme une personne. Vous ne le sauriez même pas que c’est un PLF.

Et quand ils s’écrasent ou quoi que ce soit d’autre, il arrive parfois que les ET veuillent mettre leurs véhicules en panne exprès ici, pour nous aider à nous mettre à niveau afin qu’on puisse procéder à la rétro-ingénierie. Et les corps qu’ils trouvent ne sont en fait que des PLF qui peuvent durer une semaine ou jusqu’à un an sans nourriture.

Mais ils l’ont découvert à la dure. Lorsqu’ils les capturaient – et la plupart d’entre eux étaient morts lorsqu’ils se sont écrasés – ils les mettaient dans de l’alcool ou du formaldéhyde, et le corps se dissolvait instantanément. Parce que ce n’est pas comme quelque chose qu’on attrape ici et qu’on met dans notre laboratoire, comme un animal, une main humaine, ou un cerveau, ou quelque chose qui a un tissu très fort, une structure de collagène. Il était constitué d’une structure synthétique. Ils ont donc commencé à utiliser du sérum physiologique et des types spéciaux d’eau et de plasmas pour les conserver.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 2/8 : LES TECHNOLOGIES DE LA BASE SECRÈTE

David Wilcock : Bonjour à tous, je suis avec notre invité spécial, Emery Smith. Et Emery a des informations absolument étonnantes, et il a pris de grands risques pour nous apporter ce qu’il va partager aujourd’hui. Emery, bon retour parmi nous.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 1/8 : EMERY SMITH, LE NOUVEAU LANCEUR D’ALERTE

Depuis décembre 2017, un scientifique de haut niveau, Emery Smith, vient nous révéler son travail au sein d’installations biologiques secrètes dans les profondeurs du désert du Nouveau-Mexique. Vous l’avez peut-être vu dans le film-reportage Sirius, alors qu’il disséquait le corps humanoïde d’Atacama.

Dans cet épisode d’introduction, il nous raconte son admission dans les laboratoires militaires secrets à Kirtland, Air Force Base, au Nouveau-Mexique, où il était chargé de disséquer des échantillons de tissus prélevés sur des corps extraterrestres.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 24/32 : VORTEX ET CIVILISATIONS DISSIDENTES avec MARK McCANDLISH

David Wilcock : Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Donc, ce que nous allons voir ici, c’est Mark McCandlish décrivant une observation très fascinante d’OVNI qui remonte sans aucun doute à l’époque de la guerre du Vietnam. Jetons un coup d’oeil.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 23/32 : ANALYSE DES ARCHIVES PHOTOS DE JOSEPH SKIPPER

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à un autre épisode de « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey, et on va faire un exposé pour vous.

Nous avons des photos de formations anormales, repérées par Joseph P. Skipper. Et qu’elles soient réelles ou non, elles ouvrent certainement notre imagination et se prêtent à la discussion sur ce qui peut ou non être réellement là.

Pour en discuter avec moi, voici Corey Goode. Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Donc, la première image que nous avons ici est celle d’un rocher qui, lorsque nous regardons de plus près, ressemble à un capybara ou à un chien de prairie.

Que ce que nous voyons ici soit authentiquement un rongeur ou non, y a-t-il une vérité potentielle derrière tout cela, sur la base de vos connaissances, Corey ?

Corey : Eh bien, je pense que j’ai déjà signalé auparavant que dans les tablettes de verre intelligentes, j’avais lu que lorsque les Allemands construisaient ces différentes bases sur la lune et sur Mars, dans leur embarcation plus grande, ils apportaient beaucoup de nourriture et de ravitaillement.

Et au milieu de ces vivres et fournitures, il y avait différents rongeurs comme des rats, des araignées et des cafards, des choses comme ça, qui se promenaient avec eux.

Et après un certain temps, bien sûr, ils ont essayé de les faire sortir de la base où ils séjournaient, alors ils les ont chassés dans l’environnement de Mars où ils pensaient qu’ils allaient mourir.

Cependant, certains renseignements ont révélé que les rats qui avaient été présents dans l’environnement pendant un certain temps ont commencé à muter, qu’ils étaient plus gros et qu’ils commençaient à avoir une apparence un peu différente.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 22/32 : ÉNERGIE DU POINT ZÉRO ET TECHNOLOGIE DE PROPULSION AVANCÉE

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Je dois dire que quand j’ai vu cette vidéo, la première que nous allons regarder ici, il a mentionné le nom d’un type que je connaissais très bien.

Et Mark Comings est l’une des rares personnes que j’ai jamais rencontrées à être bien supérieures à moi quand il s’agit de physique avancée.

Et donc, quand vous et moi parlons, vous en savez beaucoup plus sur le Programme Spatial Secret que n’importe qui d’autre que j’ai rencontré, à l’exception de quelques initiés.

Mark Comings est l’un de ces gars, mais dans le domaine de la physique. Donc, cela m’a vraiment frappé de l’entendre mentionner ce nom parce que je connais si bien ce type qu’on pourrait parler de lui pendant deux heures. [se tournant vers les téléspectateurs] Donc, sans plus tarder, écoutons la première chose que Mark McCandlish a à dire, et vous comprendrez peut-être pourquoi j’ai été si surpris quand vous l’aurez vu. Jetons un coup d’oeil.

À LA POURSUITE DE L’ÉNERGIE LIBRE

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 21/32 : TÉMOIGNAGE DE BOYD BUSHMAN SUR SON LIT DE MORT

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode, notre initié des initiés. Et dans cet épisode, nous avons des images rares d’un initié de chez Lockheed Martin, rien de moins que Boyd Bushman, aujourd’hui décédé.

Donc, Corey, bienvenue à l’émission.
Corey Goode : Merci.
David : Très bien. Donc, voici notre premier extrait d’une interview, avec Boyd Bushman, que nous n’avons pas tournée nous-mêmes mais qui est du domaine public, une utilisation équitable sur Internet. Et compte tenu de son importance et de ce dont nous parlons dans cette série, elle vaut la peine ou le temps qu’on la regarde. Voyons ça.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 20/32 : TECHNOLOGIE POUR DÉPASSER LA VITESSE DE LA LUMIÈRE AVEC MARK McCANDLISH

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode. Alors, Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Nous allons commencer maintenant avec le premier épisode d’une série d’interviews de Mark McCandlish, où il va parler d’un type particulier de système de propulsion et d’un engin que l’un de ses amis initiés a vu.

Alors sans plus tarder, jetons un coup d’oeil.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 19/32 : L’ANTARCTIQUE : LA NOUVELLE ZONE 51

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode. Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Tout le monde parle de l’Antarctique, et votre information est qu’il y a une nouvelle découverte très intéressante ou une série de découvertes là-bas, et plus cela dure, plus vous avez appris.
Alors, dites-nous ce qu’il y a de nouveau dans toute cette histoire d’Antarctique que nous n’avons pas encore couvert ?

Corey : Eh bien, certaines des informations les plus récentes que j’ai reçues sont des informations qui vont rendre un peu nerveux certains des complexes militaro-industriels.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 18/32 : RÉVÉLER LES VÉHICULES SPATIAUX ORIGINELS AVEC MARK McCANDLISH

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». J’espère que vous passez une journée incroyable, et peut-être qu’après avoir vu cet épisode, ça va devenir encore plus incroyable. Je suis ici avec Corey Goode, et nous accueillons aujourd’hui un invité spécial, Mark McCandlish, l’un des trente-neuf premiers dénonciateurs qui se sont présentés à l’événement du Disclosure Project le 9 mai 2001, au National Press Club de Washington, D. C., pour faire connaître la réalité de la présence extraterrestre sur Terre.
Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Très bien. Nous allons commencer maintenant par une introduction et un survol de Mark, dans ses propres mots, à partir de ses antécédents. Jetons un coup d’oeil.
* * * * * *

L’histoire de MARK

Mark McCandlish : Mon aptitude en électronique était si élevée dès la fin de mes études secondaires que la Force aérienne était vraiment enthousiaste à l’idée de me faire travailler sur quelque chose comme un système de contrôle des armes à bord d’un avion. C’est là que j’ai atterri.
Après avoir quitté l’armée de l’air, j’ai utilisé le programme GI pour aller à l’université Brigham Young, où j’ai étudié l’illustration de design. Et puis je suis allé à l’Art Center College of Design en tant qu’étudiant en design automobile et j’ai finalement changé ma spécialisation en illustration quand j’ai commencé à voir que la base était sur le point de s’écrouler dans l’industrie automobile, et ils n’allaient pas embaucher de designers à la fin des années 70, au début des années 80.

Et c’est là que je suis allé travailler pour l’industrie de la Défense.
J’avais été approché par la division Calabasas de Lockheed, et je pense que c’était juste avant ou au moment où Lockheed s’est joint à Martin Marietta et est devenu Lockheed Martin.
Et le monsieur qui m’avait demandé de préparer cette illustration disait : « Nous ne pouvons pas vous dire à quoi ça ressemble. Nous ne pouvons pas vous dire quoi que ce soit sur l’avion, seulement que c’est la deuxième génération dans une famille existante d’avions à très grande vitesse et à haute altitude.
On a donc besoin que vous dessiniez une image de quelque chose qui a l’air vraiment rapide. »

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 17/32 : s’allier avec le « MIC SSP »

David Wilcock : Très bien, bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous sommes ici avec Corey Goode pour une autre mise à jour fascinante. Sans plus tarder, lançons-nous. Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Plus récemment, vous avez commencé à interagir avec un programme spatial secret du complexe militaro-industriel.
Il y a beaucoup de films qui, selon Pete Peterson dans un des exposés qu’il m’a donnés récemment, montrent du matériel que ce groupe possède réellement. Et c’est un film comme « The Avengers » qui a un porte-avions volant.
Que savez-vous donc de la façon dont ce groupe MIC travaille avec Hollywood pour nous préparer aux choses qu’ils vont nous montrer ?

Corey : Eh bien, selon Sigmund et tous ceux à qui j’ai parlé, ils ont l’intention de faire une révélation lente, je suppose, d’un certain type de programme spatial secret dont, comme je l’ai dit plus tôt, la DIA, la NSA et la Force aérienne ont le contrôle.
Et ils ont l’intention de faire connaître ce programme, dont la plupart des activités se déroulent à moins de 500 miles [800 kilomètres] de la Terre. Ils ont des stations spatiales et des satellites habités dans cette zone de 500 miles.
Et c’est la majeure partie de cette zone qu’ils contrôlent.

David : Dans le livre manuscrit de Ronald Reagan – publié en 1985 alors qu’il était encore président –, il a laissé échapper qu’il savait que nous pouvions mettre 300 personnes en orbite. Et cela n’avait certainement rien à voir avec la navette spatiale qui serait loin de pouvoir contenir 300 personnes.
De quoi parlait-il ?

Corey : Il parlait de ce programme. Ce programme. . . Il existe plusieurs stations spatiales de taille convenable.
Il y a des satellites habités qui ont trois, six, huit hommes en service, ou plutôt des gens en service, qui sont desservis par ces engins triangulaires [les TR-3B]. Et ils échangent du personnel et des fournitures.

C’est l’information que notre président a récemment reçue au cours d’une séance d’information.

[note : cet épisode de l’émission a été enregistré quelque temps après la prise de fonction de Donald Trump en tant que président des États-Unis, en janvier 2017]

David : Vraiment ?

Corey : Il a reçu une séance d’information de bas niveau et a été contrarié parce qu’il savait que c’était une séance d’information de bas niveau.

David : Nous avons des raisons de croire que l’oncle de Trump était également impliqué dans certaines de ces informations classifiées. Que savez-vous à ce sujet ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 16/32 : LA PROJECTION ASTRALE ET NOTRE PLACE DANS L’UNIVERS AVEC WILLIAM TOMPKINS

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis avec Corey Goode.

Et dans cet épisode, nous avons encore plus d’informations étonnantes qui nous parviennent de notre ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, William Tompkins.

* * * * * *

PROJECTION ASTRALE

William Tompkins: Quand j’étais enfant, quand j’avais quelque chose comme sept, huit ou neuf ans, je volais beaucoup. Je n’avais pas d’avion. Simplement, je volais.

On vivait à Santa Monica. Nous vivions à Hollywood, et j’ai beaucoup volé, surtout la nuit, mais à quelques reprises en classe, à l’école, pendant la récréation, je passais juste derrière le bâtiment et je m’envolais.

Et je l’ai fait parfois en levant les bras, mais la plupart du temps, je sortais, tout simplement.

Et ainsi, je pouvais survoler Hollywood, la vallée de San Fernando, descendre à la plage de Santa Monica, voler jusqu’à Malibu, descendre jusqu’à San Pedro, regarder les navires de la Marine et les cales sèches de San Pedro, et survoler LAX et revenir.

J’ai eu du mal à survoler LAX. Il se passait beaucoup de choses, alors je me suis tenu à l’écart des aéroports autant que possible.

Quelques fois, après m’être amusé à simplement voler dans les basses fréquences – et en particulier, c’est plus amusant la nuit avec les lumières –, je sortais carrément, en direction de la galaxie. Et j’ai parcouru bien plus de 186 000 miles à la seconde, tellement au-dessus de ça.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 15/32 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS – PARTIE N°7

David Wilcock : Bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec notre initié des initiés, Corey Goode. Comment allez-vous Corey ?

Corey Goode : Je vais bien, merci.

David : Bon retour dans l’émission. Très bien, la première question est de Schmit_K et elle nous dit ce qui suit :

« J’aime les questions des téléspectateurs. J’ai moi-même une question. Est-ce que les vaisseaux du SSP [Programme Spatial Secret] produisent de la gravité ou bien sont-ils dans un environnement de niveau zéro G ? Et est-ce que la gravité est beaucoup réduite dans le LOC [Commandement des Opérations Lunaires] ? »

Y avait-il de la gravité lorsque vous étiez sur le vaisseau ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 14/32 : SECRETS DES MISSIONS APOLLO AVEC WILLIAM TOMPKINS

David Wilcock: Très bien, bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode.

Donc, ce par quoi nous allons commencer ici est un segment dans lequel [William] Tompkins explore la très controversée connexion franc-maçonnique à tout cela.

Jetons un coup d’oeil.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 13/32 : REPOUSSER LES LIMITES DE LA DIVULGATION AVEC JOHN LEAR

David Wilcock: Très bien, bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode. Et dans cet épisode, nous vous présentons nul autre que John Lear, le fils de l’inventeur du Learjet. Et dans ce premier segment, vous allez le voir partager son passé avec vous.
Alors sans plus tarder, je vous amène John Lear.
L’HISTOIRE DE JOHN
John Lear : Vous savez, mon père était Bill Lear et il a mis au point le Learjet. Et j’ai été très impliqué dans l’aviation dès le début. Et j’ai volé pour différentes compagnies aériennes dans le monde entier.
Et en 1985, j’ai commencé à m’intéresser à ce truc des OVNIs, auquel je ne croyais pas.
Il y a une réunion ici de temps en temps, ou tous les deux ans, ici à Las Vegas, des pilotes de l’Asie du Sud-Est. Je me suis entretenu avec l’un des gars, et il m’a dit qu’il avait été affecté à Bentwaters.
Et j’ai dit : « Oh, c’est là que cette soucoupe a soi-disant atterri. »
Et il a répondu : « Non, pas soi-disant. Je ne l’ai pas vue, mais je connais les types qui l’ont vue. »
Et j’ai dit : « Tu veux dire que ce truc est vrai ? »
Et c’est ainsi que j’ai commencé avec tout ça. Et tout ce que j’ai rencontré depuis m’a permis d’aller chaque fois un peu plus loin.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 12/32 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS – PARTIE N°6

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec notre initié des initiés, Corey Goode.

Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, vos questions donnent le ton et influencent cette émission.

Corey, êtes-vous prêt à répondre à certaines des questions de notre audience ?

Corey Goode : Allons-y !

David : Plongeons directement dedans :

« Corey déclare avoir été emmené par un orbe bleu. Il y a 3 ans, j’ai vu un orbe jaune avec mon fils. Il avait 7 ans à ce moment-là. Il l’a appelé ‘un vaisseau spatial’ et a commencé à lui courir après. Cela n’était pas petit et ne faisait pas de bruit.

« J’ai regardé mon fils et cela avait disparu. J’ai eu du mal à comprendre pourquoi j’avais été stupéfait mais mon fils, lui, savait ce que c’était. Pouvez-vous expliquer ce qu’est un orbe jaune ? »

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 11/32 : RETRAÇAGE DES ORIGINES DU PROGRAMME SPATIAL SECRET AVEC MICHAEL SALLA

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode et notre invité spécial, le Dr. Michael Salla de l’Institut Exopolitics.

Bon retour dans cette émission, Michael.

Dr. Michael Salla : Merci de me recevoir dans cette émission, David.

David : Merci. Et Corey, c’est bon de vous revoir, mon ami.

Corey Goode : Merci.

David : Je parlais avec vous d’un autre livre que vous avez écrit, « Kennedy’s Last Stand » [Le Dernier Combat de Kennedy], et j’aimerais que nous commencions avec cela dans cet épisode.

Michael : Le livre entre véritablement dans ce que Kennedy savait sur tout ce sujet. Et les choses qui…

David : Sur quel sujet ?

Michael : Le sujet des OVNIs, des soucoupes volantes.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 10/32 : LA DIVULGATION ET LA GUERRE SOUTERRAINE SECRÈTE

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode. Dans cet épisode, nous allons entrer dans les implications sociales et globales de cette société virtuelle qui sera définie par la divulgation et qui semble enfin se rapprocher après tout ce temps.

Finalement, il semblerait que nous ayons au moins des parties de la vérité et les effets en sont presque inimaginables.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 9/32 : CORROBORATION DES PREUVES AVEC MICHAEL SALLA

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Cette semaine, je suis avec Corey Goode, et notre invité spécial, le Dr. Michael Salla de l’Institut Exopolitics.

Nous allons beaucoup nous amuser. Nous allons parler de William Tompkins et des recherches incroyables que Michael Salla a fait afin de valider encore plus profondément certaines des déclarations dont nous avions parlé dans cette émission.

Alors, Corey, bon retour.

Corey Goode : Merci.

David : Dr. Salla, bienvenue dans l’émission.

Dr. Michael Salla : Merci, David.

David : Votre site s’appelle “Exopolitics”, cela se passe d’explications, mais j’aimerais que vous nous donniez votre définition de ce qu’est pour vous l’exopolitique.

Michael : Oh, bien sûr. J’enseignais la politique internationale à l’université américaine de Washington D.C. lorsque j’ai entendu parler pour la première fois du sujet de la vie extraterrestre et des technologies cachées.

Plus je me suis penché sur le sujet et ai fait mes vérifications, plus j’ai découvert que cela était bien réel.

J’ai donc cherché un terme approprié pour décrire ce sujet. Étant dans la politique internationale, cela devait être en rapport avec la politique, et vous savez, il existe l’exobiologie, l’exoplanétologie, alors la chose logique était l’exopolitique.

J’ai commencé à faire des recherches sur ce sujet depuis cette période.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 8/32 : L’ANTARCTIQUE : LE PROCESSUS DE DIVULGATION

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode.
Corey, bon retour dans l’émission.

Corey Goode : Merci.

David : Alors, dans vos dernières mises à jour, nous en étions restés au moment où la prêtresse négative du monde souterrain, Marra, s’était matérialisée dans votre salon. Elle avait un comportement très sarcastique comme si elle avait le contrôle total de la situation, juste avant d’être téléportée chez les Anshars et mise en état de stase. Ils vous ont donné un avertissement, n’est-ce pas ?
Ils vous ont dit que d’autres comme elle, pouvaient se montrer.

Corey : Ils ont déclaré qu’il y en aurait d’autres de son espèce qui pourraient venir la chercher.

David : D’accord. Ce qui signifie qu’ils pourraient également vous rendre visite et que vous devriez vous défendre contre eux.

Corey : Tout à fait.

David : Passons à ce qui vous est arrivé ensuite.

Corey : Certainement. Et pour mémoire, personne du peuple de Marra ne s’est approché de moi depuis cet épisode.

David : D’accord.

Corey : La situation est restée assez tranquille.
La plupart de mes expériences ont été avec ce MIC-SSP [le Programme Spatial Secret du Complexe Militaro-Industriel].
J’ai été emmené un certain nombre de fois et pendant ces réunions, j’ai eu droit à des ‘réunions-sans-questions’ de la part des deux pilotes qui m’avaient assisté à monter et à descendre l’escalier de l’appareil.

David : Cela signifie que vous n’êtes pas autorisé à poser de questions ?

Corey : Aucune question. Vous êtes assis là et vous écoutez.
Ils me mettaient au courant d’informations sur l’Antarctique. Ce qui avait été découvert là-bas, comment cela était traité, comment ils planifiaient de le présenter à l’humanité par étapes…

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 7/32 : DIVULGATIONS PLUS PROFONDES AVEC WILLIAM TOMPKINS

David : Je suis ici avec l’initié des initiés, qui nous a fourni une banque d’informations cosmiques vraiment incroyables, lesquelles ont maintenant été vérifiées par l’initié William Tompkins, qui a 94 ans, est un vétéran de la Deuxième Guerre Mondiale, et qui nous a présenté une corroboration étonnante de ce que Corey nous avait dévoilé.

Donc, Corey, bienvenue à l’émission.

Corey : Merci.

David : Donc, ce que nous allons faire maintenant, c’est que nous allons commencer avec un petit extrait de quelques-unes des choses que Tompkins a partagées avec nous, au sujet du fait qu’il nous sera nécessaire de désapprendre certaines notions, à mesure que nous passons à travers la Divulgation Totale.

Voyons ça :

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 6/32 : LE POUVOIR DE TRANSFORMATION DU GRAND FLASH SOLAIRE

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous allons aborder la deuxième partie de notre examen du grand flash solaire avec notre invité spécial, Jay Weidner.

Il a fait des recherches pendant un certain nombre d’années sur ce sujet précis, ainsi que sa relation à l’alchimie, à Stanley Kubrick et au film “2001”, etc.

Il fait partie de ceux qui font cela depuis aussi longtemps que moi. Alors, Jay, bon retour dans cette émission.

Jay Weidner : Hé, merci.

David : Corey, bon retour dans l’émission.

Corey Goode : Merci.

David : Alors, nous allons reprendre juste là où nous nous étions arrêtés dans le Carnet Marron, qui sont d’incroyables informations transmises à un individu qui a été contacté en personne – tout comme ce qui vous arrive, Corey –, amené à bord d’un vaisseau par des êtres bienveillants, et qui ensuite a eu des informations par le biais de la télépathie, sous la forme de channeling.

Et ce que vous voyez ici est un des tous premiers channelings vérifiés datant des années 50. Cet homme, W.B. Smith, donnait aux personnes une liste de 200 questions, et il était en mesure de vérifier tous ceux qui répondaient de la même façon, parce que cela était basé sur des renseignements top secrets.

Donc, il s’agissait de personnes dans tout le pays, ne s’étant jamais parlé, et qui pouvaient répondre correctement à ces questions.

C’est un channeling vérifié. Et c’est un des seuls que nous ayons. Et lorsque vous lisez ce que W.B. Smith disait à propos de ces channelings… Il disait que cela contenait des informations de type religieux au sujet de la fin d’une époque. Mais il n’est jamais entré dans les détails.

Maintenant, regardez cela. C’est hallucinant.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 5/32 : LE GRAND FLASH SOLAIRE

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ici avec Corey Goode et Jay Weidner, la seule personne qui soit dans le secteur depuis aussi longtemps que moi.

La première fois que je vous ai rencontré, c’était par l’intermédiaire de Richard C. Hoagland.
Jay Weidner: Oui, tout à fait.
David: Vous avez travaillé avec lui pendant longtemps.
Jay: Oui, pendant environ 10 ans.
David: Et vous avez fait quelques analyses plutôt phénoménales de “2001 [L’odyssée de l’Espace]”,…
Jay: Tout à fait.

David: …dont je n’avais jamais vraiment réalisé toute l’ampleur auparavant. Alors depuis cet épisode sur le flash solaire, et bien entendu, “2010” il y a eu le flash de Jupiter…
Jay: En fait, c’était également basé sur une théorie d’Hoagland.
David: Oh, vraiment ?
Jay: Oui. Dans le roman “2010” d’Arthur C. Clarke, qui était la suite, il est dit à la fin, “basé sur une théorie de Richard Hoagland.”
David: Sérieusement ?
Jay : Oui.
David : Quel était le message de “2001” ? Qu’essayaient-ils de nous dire dans ce film ?
Jay : Le message était que nous étions au bord d’une grande transformation – pour l’humanité. Et que nous avions un choix à faire : nous pouvions aller du côté de l’Intelligence Artificielle et l’a laisser diriger nos vies, ou bien nous pouvions nous rebeller contre elle et y couper court comme l’astronaute Bowman le fait dans le film, et ensuite, physiquement, organiquement, ascensionner comme il le fait, en passant par une porte des étoiles.

Et les Aliens, qui que soit cette haute intelligence, essayaient d’initier l’humanité, et il était le premier à passer le portail.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 4/32 : LA LOI UNE ET LES PROGRAMMES SPATIAUX SECRETS : LES CONSÉQUENCES DU CHANNELING

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode. Dans cet épisode, nous allons aborder les groupes négatifs et leur influence sur le channeling.

Corey, bon retour dans l’émission.

Corey Goode : Merci.

David : Ces dernières années, nous avons vu passer un tas de gens être de faux initiés, ou bien annoncer avoir eu des sortes d’expériences de channeling. Quelle a été votre expérience concernant la sincérité de certains de ces médiums qui apparaissaient sur le net ?

Corey : Beaucoup de cela est… Je ne sais pas, pour le dire gentiment, ce ne sont pas des choses qui correspondent à mes expériences.

David : Tout à fait. Et diriez-vous que beaucoup de ces personnes semblent également être, d’une certaine façon, adulées par ceux qui ont lu leur matériel et qui les suivent ?

Corey : Oui, et c’est un des problèmes majeurs. Tear-Eir a dit qu’ils n’utilisaient plus ce type de communication à cause de la distorsion de l’égo que possèdent les gens.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 3/32 : LA LOI UNE ET LES PROGRAMMES SPATIAUX SECRETS : LES FORCES NÉGATIVES

David Wilcock : EH bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode.

Dans cet épisode, et à la demande populaire, nous allons poursuivre notre étonnante investigation sur les corrélations entre La Loi Une et l’expérience directe de Corey à l’intérieur du Programme Spatial Secret.

Il y a beaucoup de choses dans ces livres qu’un certain nombre de gens pourraient ne pas comprendre. J’ai étudié La Loi Une depuis 1996 et j’ai déniché des choses très intéressantes qui vous auront peut-être échappé même si vous avez lu ces livres.

Lire la suite