Catégorie : Divulgation cosmique

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 24/32 : VORTEX ET CIVILISATIONS DISSIDENTES avec MARK McCANDLISH

David Wilcock : Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Donc, ce que nous allons voir ici, c’est Mark McCandlish décrivant une observation très fascinante d’OVNI qui remonte sans aucun doute à l’époque de la guerre du Vietnam. Jetons un coup d’oeil.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 23/32 : ANALYSE DES ARCHIVES PHOTOS DE JOSEPH SKIPPER

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à un autre épisode de « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey, et on va faire un exposé pour vous.

Nous avons des photos de formations anormales, repérées par Joseph P. Skipper. Et qu’elles soient réelles ou non, elles ouvrent certainement notre imagination et se prêtent à la discussion sur ce qui peut ou non être réellement là.

Pour en discuter avec moi, voici Corey Goode. Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Donc, la première image que nous avons ici est celle d’un rocher qui, lorsque nous regardons de plus près, ressemble à un capybara ou à un chien de prairie.

Que ce que nous voyons ici soit authentiquement un rongeur ou non, y a-t-il une vérité potentielle derrière tout cela, sur la base de vos connaissances, Corey ?

Corey : Eh bien, je pense que j’ai déjà signalé auparavant que dans les tablettes de verre intelligentes, j’avais lu que lorsque les Allemands construisaient ces différentes bases sur la lune et sur Mars, dans leur embarcation plus grande, ils apportaient beaucoup de nourriture et de ravitaillement.

Et au milieu de ces vivres et fournitures, il y avait différents rongeurs comme des rats, des araignées et des cafards, des choses comme ça, qui se promenaient avec eux.

Et après un certain temps, bien sûr, ils ont essayé de les faire sortir de la base où ils séjournaient, alors ils les ont chassés dans l’environnement de Mars où ils pensaient qu’ils allaient mourir.

Cependant, certains renseignements ont révélé que les rats qui avaient été présents dans l’environnement pendant un certain temps ont commencé à muter, qu’ils étaient plus gros et qu’ils commençaient à avoir une apparence un peu différente.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 22/32 : ÉNERGIE DU POINT ZÉRO ET TECHNOLOGIE DE PROPULSION AVANCÉE

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Je dois dire que quand j’ai vu cette vidéo, la première que nous allons regarder ici, il a mentionné le nom d’un type que je connaissais très bien.

Et Mark Comings est l’une des rares personnes que j’ai jamais rencontrées à être bien supérieures à moi quand il s’agit de physique avancée.

Et donc, quand vous et moi parlons, vous en savez beaucoup plus sur le Programme Spatial Secret que n’importe qui d’autre que j’ai rencontré, à l’exception de quelques initiés.

Mark Comings est l’un de ces gars, mais dans le domaine de la physique. Donc, cela m’a vraiment frappé de l’entendre mentionner ce nom parce que je connais si bien ce type qu’on pourrait parler de lui pendant deux heures. [se tournant vers les téléspectateurs] Donc, sans plus tarder, écoutons la première chose que Mark McCandlish a à dire, et vous comprendrez peut-être pourquoi j’ai été si surpris quand vous l’aurez vu. Jetons un coup d’oeil.

À LA POURSUITE DE L’ÉNERGIE LIBRE

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 21/32 : TÉMOIGNAGE DE BOYD BUSHMAN SUR SON LIT DE MORT

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode, notre initié des initiés. Et dans cet épisode, nous avons des images rares d’un initié de chez Lockheed Martin, rien de moins que Boyd Bushman, aujourd’hui décédé.

Donc, Corey, bienvenue à l’émission.
Corey Goode : Merci.
David : Très bien. Donc, voici notre premier extrait d’une interview, avec Boyd Bushman, que nous n’avons pas tournée nous-mêmes mais qui est du domaine public, une utilisation équitable sur Internet. Et compte tenu de son importance et de ce dont nous parlons dans cette série, elle vaut la peine ou le temps qu’on la regarde. Voyons ça.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 20/32 : TECHNOLOGIE POUR DÉPASSER LA VITESSE DE LA LUMIÈRE AVEC MARK McCANDLISH

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode. Alors, Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Nous allons commencer maintenant avec le premier épisode d’une série d’interviews de Mark McCandlish, où il va parler d’un type particulier de système de propulsion et d’un engin que l’un de ses amis initiés a vu.

Alors sans plus tarder, jetons un coup d’oeil.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 19/32 : L’ANTARCTIQUE : LA NOUVELLE ZONE 51

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode. Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Tout le monde parle de l’Antarctique, et votre information est qu’il y a une nouvelle découverte très intéressante ou une série de découvertes là-bas, et plus cela dure, plus vous avez appris.
Alors, dites-nous ce qu’il y a de nouveau dans toute cette histoire d’Antarctique que nous n’avons pas encore couvert ?

Corey : Eh bien, certaines des informations les plus récentes que j’ai reçues sont des informations qui vont rendre un peu nerveux certains des complexes militaro-industriels.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 18/32 : RÉVÉLER LES VÉHICULES SPATIAUX ORIGINELS AVEC MARK McCANDLISH

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». J’espère que vous passez une journée incroyable, et peut-être qu’après avoir vu cet épisode, ça va devenir encore plus incroyable. Je suis ici avec Corey Goode, et nous accueillons aujourd’hui un invité spécial, Mark McCandlish, l’un des trente-neuf premiers dénonciateurs qui se sont présentés à l’événement du Disclosure Project le 9 mai 2001, au National Press Club de Washington, D. C., pour faire connaître la réalité de la présence extraterrestre sur Terre.
Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Très bien. Nous allons commencer maintenant par une introduction et un survol de Mark, dans ses propres mots, à partir de ses antécédents. Jetons un coup d’oeil.
* * * * * *

L’histoire de MARK

Mark McCandlish : Mon aptitude en électronique était si élevée dès la fin de mes études secondaires que la Force aérienne était vraiment enthousiaste à l’idée de me faire travailler sur quelque chose comme un système de contrôle des armes à bord d’un avion. C’est là que j’ai atterri.
Après avoir quitté l’armée de l’air, j’ai utilisé le programme GI pour aller à l’université Brigham Young, où j’ai étudié l’illustration de design. Et puis je suis allé à l’Art Center College of Design en tant qu’étudiant en design automobile et j’ai finalement changé ma spécialisation en illustration quand j’ai commencé à voir que la base était sur le point de s’écrouler dans l’industrie automobile, et ils n’allaient pas embaucher de designers à la fin des années 70, au début des années 80.

Et c’est là que je suis allé travailler pour l’industrie de la Défense.
J’avais été approché par la division Calabasas de Lockheed, et je pense que c’était juste avant ou au moment où Lockheed s’est joint à Martin Marietta et est devenu Lockheed Martin.
Et le monsieur qui m’avait demandé de préparer cette illustration disait : « Nous ne pouvons pas vous dire à quoi ça ressemble. Nous ne pouvons pas vous dire quoi que ce soit sur l’avion, seulement que c’est la deuxième génération dans une famille existante d’avions à très grande vitesse et à haute altitude.
On a donc besoin que vous dessiniez une image de quelque chose qui a l’air vraiment rapide. »