La DÉVOLUTION, chef-d’œuvre de Trump et de l’Alliance dans la bataille contre l’Etat Profond international – Partie 7

La dévolution du pouvoir est un transfert ou une délégation de pouvoir politique d’une entité à une autre ou d’une personne à une autre. Cette forme de décentralisation se produit en général d’une entité supérieure vers une entité inférieure, on parle de subsidiarité descendante. [Wikipedia]


Trump, le maître stratège, a choqué le monde lorsqu’il s’est retiré le 20 janvier et a remis les Etats-Unis aux forces de l’Etat Profond et à leur président fantoche. Mais tout cela faisait-il partie d’un plan beaucoup plus vaste ? Trump a-t-il vraiment abandonné le contrôle du pays, ou bien ne s’est-il en réalité que temporairement retiré, juste assez longtemps pour que l’Etat Profond s’expose aux yeux de tous, tandis que l’Alliance continue de gagner du terrain derrière le rideau des événements ? Était-ce le seul moyen d’éviter une guerre civile massive, tout en donnant au peuple américain le temps de se réveiller ? Et si c’est le cas, à quoi devons-nous nous attendre dans un avenir proche ? 

« Parfois en perdant une bataille vous trouvez une nouvelle manière de gagner la guerre. » – Donald Trump

Dévolution – Partie 1 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 2 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 3 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 4 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 5 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 6 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 7 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 8 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 9 – par Patel Patriot


DÉVOLUTION

Partie 7 – Ingérence étrangère

.

Publié par Patel Patriot le 4 août 2021

.

Si vous n’avez pas lu les parties précédentes de ma série Dévolution, vous pouvez le faire ici :

Dévolution – Partie 1 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 2 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 3 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 4 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 5 – par Patel Patriot
Dévolution – Partie 6 – par Patel Patriot

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez simplement discuter de dévolution, n’hésitez pas à m’envoyer un courriel ou à rejoindre mon télégramme et à me poser des questions : https://t.me/patelpatriotchat et n’oubliez pas de vous abonner !

.

Mettre la table

Saviez-vous que le 5 janvier 2021, Donald Trump a signé un ordre exécutif qui, je crois, prouve encore plus que la Dévolution est réelle ? Le 6 janvier était un tel spectacle de merde que cet ordre exécutif est passé largement inaperçu dans le contexte de l’insurrection.

Je n’en ai eu connaissance que très récemment. Avant de vous montrer cet ordre, laissez-moi d’abord fournir le contexte nécessaire.

Le 11 mai 2017, le président Trump a publié l’ordre exécutif 13799 : Création d’une commission consultative présidentielle sur l’intégrité des élections. Le vice-président Mike Pence était le président de la commission et ils devaient « étudier les processus d’inscription et de vote utilisés dans les élections fédérales ». Il s’agissait uniquement d’une commission consultative qui devait soumettre un rapport au président.

La commission s’est heurtée à une vive réaction après avoir demandé des données sur les donateurs et des informations aux différents États. Au moins huit procès ont été intentés pour contester la commission, alléguant que ses activités violaient la loi. Le 3 janvier 2018, sans qu’aucun rapport n’ait été publié, Trump a dissous la commission en blâmant les « États majoritairement démocrates » :

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_1a2d0db6-84fa-48c2-8610-8d97fcaee579_692x821 (2)

Le 12 septembre 2018, le président Trump a émis le décret 13848 : Imposer certaines sanctions en cas d’ingérence étrangère dans une élection américaine.

Capture

Voici une brève description de l’ordre exécutif :

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_852b0a5e-07ae-43a1-91e2-dddfb7587984_1138x109

Maintenant, parcourons certaines des spécificités de l’EO.

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_c6194552-ecb4-4e02-bdec-994c9858ca43_589x407

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_4704a0eb-a958-45b9-a4a5-b84e66480ed6_584x666

Récapitulons :

  • Au plus tard 45 jours après la fin d’une élection aux États-Unis, le DNI et d’autres personnes doivent procéder à une évaluation de toute information montrant une ingérence étrangère dans nos élections.
  • L’un des membres recevant cette évaluation est le Secrétaire à la Défense.
  • Dans les 45 jours suivant la réception de cette évaluation, l’AG et le Secrétaire à la sécurité intérieure doivent faire un rapport évaluant
  1. dans quelle mesure l’ingérence étrangère a affecté la sécurité et l’intégrité de notre infrastructure électorale, le dépouillement des votes, la transmission des résultats ; et
  2. si l’ingérence étrangère a ciblé l’infrastructure électorale relative à des campagnes ou des candidats spécifiques et comment elle aurait pu affecter les informations ou les données de cette campagne.
  • L’un des membres recevant ce rapport est le secrétaire à la défense.
  • Le rapport doit inclure des recommandations, le cas échéant, concernant les ACTIONS RÉPARATRICES à prendre par le gouvernement américain autres que les sanctions.

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_caae707f-d6e0-4abe-a481-2a89c66de0a5_253x68

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_3127706e-1825-4ab6-b3ff-afe5cd21aab3_643x127

Donc, le cas échéant, le rapport pourrait inclure des actions recommandées pour « corriger ou contrecarrer » ladite ingérence étrangère. Revenons à l’ordre exécutif :

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_47a0e82a-37eb-45b5-bd48-b2401b855b47_588x523

Cela signifie qu’à tout moment, « le chef de toute agence ou tout autre fonctionnaire approprié » peut « soumettre au président » « toute analyse, information, évaluation ou appréciation de l’ingérence étrangère dans une élection américaine ». Cela signifie également que si un « fonctionnaire approprié » dispose d’une information indiquant une ingérence étrangère dans une élection américaine, il peut soumettre cette information « au Président dans un rapport indépendant ».

C’est une bombe. « Hypothétiquement » parlant, si nos militaires devaient tomber sur N’IMPORTE QUELLE information indiquant une ingérence étrangère dans une élection américaine, ils pourraient la soumettre directement au Président dans un rapport indépendant et le faire à N’IMPORTE QUEL moment. Ils pourraient complètement court-circuiter les chefs de toutes les autres agences et ils n’auraient pas à respecter le délai de 45 jours x 45 jours.

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_ca75663a-5058-47f2-a986-98a92273e9ab_584x331

Je pense que cette partie du décret est une tentative de Trump d’éliminer tous les mauvais acteurs de nos agences gouvernementales. Il leur permet d’établir le cadre utilisé pour exécuter ce décret et il mentionne spécifiquement que ce cadre « garantit que les efforts visant à protéger les processus et les institutions électoraux sont à l’abri de tout parti pris politique et respecte les principes de liberté d’expression et de débat ouvert ». Permettez-moi de vous expliquer.

.

Évaluation et rapport requis par l’EO 13848

L’évaluation requise par l’EO 13848(1)(a) a été présentée au président, aux hauts fonctionnaires et aux comités de surveillance du Congrès et du renseignement le 7 janvier 2021. (Beaucoup de choses semblent s’être passées autour de cette date du 6 janvier). Cette évaluation n’a pas été déclassifiée et rendue publique avant le 15 mars 2021.

Avril Haines, alors DNI, a déclaré elle-même que « l’INFLUENCE malveillante étrangère est un défi permanent pour notre pays. Ces efforts déployés par les adversaires des États-Unis visent à exacerber les divisions et à saper la confiance dans nos institutions démocratiques. Pour relever ce défi permanent, il faut une approche pangouvernementale fondée sur une compréhension précise du problème, ce que la communauté du renseignement, par le biais d’évaluations comme celle-ci, s’efforce de fournir. »

L’évaluation contient 5 « jugements clés » (il suffit de lire les parties surlignées dans la série de captures d’écran ci-dessous) :

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_ede1e324-7b16-45c5-8c42-0f5bc239919c_650x167

Ils ont raison ici, il « serait difficile pour un acteur étranger de manipuler les processus électoraux à une échelle sans détection par la collecte de renseignements sur les acteurs eux-mêmes ».

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_f14f0028-eddc-4b3e-992d-171308e1c97c_650x188

« Contrairement à 2016 », où les acteurs étrangers ont définitivement volé l’élection pour Trump (sarcasme). Je crois que le « récit d’influence » auquel ils font allusion ici est l’histoire de l’ordinateur portable de Hunter Biden. CNN a confirmé cette histoire le 2 avril, soit 18 jours seulement après la publication de cette évaluation. Le temps passe vite quand on essaie d’étouffer le plus grand scandale de tous les temps.

Remarque : le fait que leur récit ait changé entre cette évaluation et début avril est une preuve supplémentaire que l’histoire du transfuge Dong Jingwei est vraie [voir Partie 2].

Dong_Jingwei_extracted

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_6bebf9a2-8d81-4140-ad8c-8f2058856516_660x321

Ils ont dû demander à la Chine ce qu’ils devaient écrire ici. Cette partie était cependant intéressante : « Nous avons une grande confiance dans ce jugement [selon lequel la Chine n’a pas déployé d’efforts d’ingérence]… [La Chine] n’a pas considéré les résultats de l’une ou l’autre élection comme suffisamment avantageux pour qu’elle prenne le risque d’être prise en flagrant délit d’ingérence ». Toutefois, le « responsable national du renseignement pour le cyberespace estime que la Chine a pris certaines mesures pour tenter de saper la réélection de l’ancien président Trumps ». Il me semble que les rapports sur la Chine sont contradictoires.

Le 16 mars, le lendemain de la publication de l’évaluation de l’IC, les départements de la justice et de la sécurité intérieure ont publié leur rapport requis par l’EO 13848(1)(b).

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_c3c09126-eefd-491b-8300-40bc475f7b6f_629x101

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_d43ec9b5-06c3-47d1-8c78-973841e28600_631x173

Rien de ce qui précède n’est surprenant. Nous supposons que les agences susmentionnées sont truffées d’actifs chinois et qu’il est évident que ces rapports n’allaient rien trouver d’important. C’est là que les choses commencent à devenir vraiment intéressantes. Le 7 janvier, le jour même où l’évaluation requise par l’EO 13848(1)(a) a été fournie aux autorités supérieures, le DNI John Ratcliffe a publié un mémo concernant son « point de vue sur l’analyse de la sécurité des élections par la communauté du renseignement« . (Il suffit de lire les parties surlignées)

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_9056905e-e485-428c-8da8-90a61e4613d3_620x86

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_ffcc13b7-8f27-4f65-a562-b8c8157fe65b_637x300

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_2b9357cc-7e5e-4baa-8c47-c8bc7f2858f1_639x792

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_fed284d9-de45-460b-b9a6-7875d2fed21d_617x96

C’est ce que je voulais dire par « Trump a utilisé l’EO pour éliminer les mauvais acteurs ». Lorsque la vérité éclatera, certaines personnes auront de gros problèmes pour avoir couvert cette affaire. Tout ce scénario est un autre exemple de la raison pour laquelle je pense que la Dévolution par le Département de la Défense et les militaires est la seule option. Ils sont les seuls qui auraient pu découvrir tous les renseignements sur l’ingérence étrangère et l’EO 13848 a donné au Secrétaire à la Défense l’option d’aller directement au Président à tout moment et de lui présenter un rapport indépendant sur le sujet. Qui était le Secrétaire à la Défense pendant tout cela ? Personne d’autre que Christopher C. Miller.

1200px-Christopher_C._Miller_official_photo

Continuons. Je sais que cet article est très long mais tout ceci est très important et tout est lié. Je voudrais revenir brièvement à l’EO 13848 pour que nous puissions comprendre la définition qu’ils utilisent pour « l’infrastructure électorale ».

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_81c3c1f0-7ab0-4cfe-b184-bbd563d259c4_580x165

.

Technologie de l’information et des communications

Le 15 mai 2019, le président Trump a publié le décret 13873 : Securing the Information and Communications Technology (ICT) and Services Supply Chain. Voici un résumé du ministère américain du Commerce :

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_64b3326c-9356-4c75-9d43-f74635eb60d3_841x345

Ce décret dit essentiellement que les États-Unis ne devraient pas utiliser de TIC fabriquées par, ou pouvant être considérées comme contrôlées par un adversaire étranger.

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_7f4683db-77be-473f-bf6c-0545235270d7_593x242 (1)

Qu’est-ce que les TIC exactement ?

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_ffd908c4-18c9-4c58-8618-dc73e8e83275_745x745

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_2f976f32-34b2-4400-b658-05f19cf3b2d3_745x277

Récapitulons donc rapidement et soyons étonnés de ce que Trump a fait ici.

  • Son EO 13848 de septembre 2018 a créé une voie pour le DOD et l’armée pour contourner toutes les agences et rapporter directement au président toute information qu’ils trouvent concernant l’ingérence étrangère dans une élection.
  • L’EO 13848 permet de recommander d’autres ACTIONS RÉPARATRICES qui ne figurent pas dans les sanctions prévues par l’EO.
  • L’EO 13848 définit l’infrastructure électorale comme les TIC et les systèmes utilisés dans le processus électoral.
  • Son EO 13873 de mai 2019 interdit l’utilisation de composants de notre infrastructure critique fabriqués par des adversaires étrangers.

Une autre chose trouvée dans l’EO 13873 qui fait référence à quelque chose que j’ai largement couvert dans Dévolution – Partie 5 :

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_83488ff0-0a5c-40d0-a0b3-7a199bf50d46_587x329

Cela ne devrait pas être surprenant à ce stade, mais ici encore nous découvrons une autre couche de corruption dans notre gouvernement. L’EO 13873 demande au « Secrétaire de la Sécurité intérieure, en coordination avec les agences sectorielles et les CONSEILS DE COORDINATION » d’identifier les TIC « matériel, logiciel ou services… sur lesquels comptent les entités d’infrastructure critique ». N’oubliez pas que l’EISCC est l’un de ces conseils de coordination et que DOMINION est membre de l’EISCC.

a51cc36c064275f9bbc863aba8385974

Il ne devrait pas non plus être surprenant que les machines à voter utilisées lors de nos élections soient alimentées par du matériel chinois. Cet article ne donne pas le nom du fabricant de la machine étudiée, mais les conclusions sont incroyables.

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_f22440e4-7f7a-4b3f-850d-ad754ce458c9_890x275

« 20% des composants matériels et logiciels » provenaient de fournisseurs en Chine. Comment avons-nous pu faire confiance aux résultats des élections modernes ? La réponse est que nous ne le pouvons pas et l’élection de 2020 en est un excellent exemple.

.

6 janvier 2021, ENCORE

La beauté de ma série Dévolution devenant si populaire est le fait qu’il y a tant de gens qui ajoutent des morceaux et des pièces qui aident à compléter le puzzle. Voici un exemple parfait :

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_93a5439d-99a9-445b-aea7-7472c50c4c99_757x453

J’ai examiné cette question et c’était une bombe. Regardez cette vidéo de House FloorCast (désolé, je n’ai pas pu faire plus grand) :

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_c6bf639e-2084-4e3a-99c7-f7c0d5d7d43b_1030x85

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_89130fc5-9d5a-4311-b3a6-97d4cc160a4a_1023x80

En effet, le 5 janvier, la veille de l' »insurrection », Trump a émis le décret 13971 : Lutter contre la menace que représentent les applications et autres logiciels développés ou contrôlés par des entreprises chinoises.

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_dc0d5c6e-0641-4d74-bc4a-b7951e2fa877_571x304

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_839572e3-b12d-4370-b144-6baa1e91c6d9_576x220

« Développer ou contrôler les applications logicielles connectées chinoises suivantes ». N’oubliez pas que je suis sur le point de faire quelques spéculations et je l’admets, cela peut être irresponsable uniquement parce que je ne suis pas extrêmement bien informé dans le monde des TIC, mais peut-être que quelqu’un d’autre l’est. Ces articles sont le meilleur moyen pour moi de faire passer le message, donc si quelqu’un d’autre peut renforcer ou réfuter le lien que je m’apprête à faire, je serais ravi de le partager.

L’une des entreprises que le président Trump a désignées dans ce décret est Tencent QQ.

medium_image_1214553513

Tencent QQ est la propriété de Tencent Holdings Ltd. Tencent Holdings Ltd possède de nombreuses filiales sur différents marchés pour des services et des produits liés à Internet. L’une de ces filiales est Tencent Technology (Shenzhen) Company Limited.

Les États-Unis ont de nombreuses classifications différentes pour leurs brevets. L’une de ces classifications est la classe 705/12 – Dispositif de vote ou d’élection.

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_d9168556-32b7-4e1d-bd9b-1523f5b46e96_1082x102

Tencent Technology (Shenzhen) Company Limited détient un brevet sous la classe 705/12 – Arrangement de vote ou d’élection. (Ci-dessous) L’abrégé traite des réseaux sociaux, mais en examinant le brevet lui-même, il semble qu’il concerne davantage les serveurs. Je vous en prie, quelqu’un de plus compétent que moi doit se pencher sur cette question.

https___bucketeer-e05bbc84-baa3-437e-9518-adb32be77984.s3.amazonaws.com_public_images_0f2af9df-3184-477a-b467-3d5f93547525_927x371

Est-ce que l’une des sociétés qui organisent nos élections utilise du matériel ou des logiciels d’une société associée au Parti Communiste Chinois ? Une entreprise avec un brevet « Vote et élection » ? Je crois que Trump a attrapé le PCC et que c’était sa façon de le leur dire, et il le leur a dit la veille du faux drapeau « insurrection ».

.

Clôture

Nous avons un parti politique dans ce pays qui a volé une élection avec l’aide d’un adversaire étranger. Nos agences fédérales étaient complices, et même les tribunaux ont détourné le regard. Il y a 3 branches de notre gouvernement fédéral : Législatif, Exécutif, et Judiciaire. Que se passe-t-il lorsque deux de ces pouvoirs permettent à un adversaire étranger de compromettre l’autre ? Ce fut un échec complet et total de nos pouvoirs législatif et judiciaire.

La Constitution permet au Congrès d’autoriser l’utilisation de la milice « pour exécuter les lois de l’Union, supprimer les insurrections et repousser les invasions ». Ces dispositions constitutionnelles se retrouvent dans les lois sur l’insurrection, qui ont été invoquées à de nombreuses reprises avant et après l’adoption de la loi Posse Comitatus, 18 U.S.C. Section 1385, en 1878.

Le Posse Comitatus Act interdit au président d’utiliser toute partie des forces armées pour exécuter la loi, sauf autorisation expresse de la Constitution ou d’une loi du Congrès. Que se passe-t-il si la Constitution a été foulée aux pieds ? Que se passe-t-il si notre Congrès a été compromis ?

La Constitution garantit aux États une protection contre l’usurpation de leur « forme républicaine de gouvernement ». Que se passerait-il si cette usurpation était autorisée par des membres de notre propre gouvernement à Washington D.C., qui n’est pas un État, mais un district fédéral ; le siège littéral de notre gouvernement.

La réponse à toutes ces questions est évidente. L’Armée est notre seule solution pour reprendre la forme constitutionnelle de gouvernement que nos fondateurs ont voulu pour nous.

Le président Donald J. Trump a laissé l’opportunité aux militaires de prendre des mesures correctives pour contrer et corriger l’élection volée. Tout indique qu’ils saisiront cette opportunité.

LE MEILLEUR EST ENCORE À VENIR

.

Fin de la Partie 7

Lien vers la Partie 8


Source : https://patelpatriot.substack.com/p/devolution-part-7



Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAU VIBRATELIER PREVU LE 8 OCTOBRE 2021 AVEC SK DIMENSION ET NICOLAS : HYPNOSE QUANTIQUE SUPRA-CONSCIENTE, SÉANCE DE NETTOYAGE ÉMOTIONNEL & REMONTÉE DU TAUX VIBRATOIRE + BONUS, HARMONISATION DES CHAKRAS ET SOIN LUMIERE SUR GAÏA

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : t.me/jointchat/T6CYFfcPSPCVOwF4





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

8 réflexions sur “La DÉVOLUTION, chef-d’œuvre de Trump et de l’Alliance dans la bataille contre l’Etat Profond international – Partie 7

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :