Principes de transformation personnelle et Changement de paradigmes par les WingMakers

Principes de transformation personnelle
par les WingMakers

Remarque: Pour un résumé de deux pages de cet essai inspirant portant sur les WingMakers de sept pages, cliquez ici (lien en anglais).

Nota: Ceci est une transcription en anglais courant de l’original qui se trouve en lien direct ici : www.wingmakers.us. L’article original traduit en Français de ce texte de la philosophie des Wingmakers se trouve dans un autre article posté dans la catégorie « Wingmakers », et il est conseillé de le consulter car les mots utilisés sont plus proches de la vibration transmise initialement.

Chaque individu sur Terre explore dans un corps physique de nouvelles façons de vivre la vie. Grâce à ce processus de découverte, chacun de nous développe un niveau plus profond de compréhension de la vie et une plus grande capacité à exprimer notre essence divine. Cette essence divine est l’expression la plus complète de l’âme de chaque individu, et illustre le mieux les capacités du Divin en son sein.

L’essence divine est un niveau de conscience divine qui a été «semé» dans chaque âme lors de sa conception initiale par le Divin. C’est aussi l’état naturel de l’âme qui s’est détaché des aspects dominants des systèmes de croyances hiérarchiques par l’éveil complet de ses intentions sacrées. Toutes les âmes sont à divers stades de transformation, et toutes sont destinées à atteindre un niveau de conscience consciente de l’essence divine alors que leurs intentions sacrées sont pleinement éveillées.

La transformation personnelle profonde est initiée par la réalisation que vous êtes capable d’accéder directement au Divin. C’est la prise de conscience que la sagesse du Divin peut être découverte au plus profond de votre âme. En d’autres termes, votre corps, avec ses capacités physiques, émotionnelles et mentales, n’est pas le dépositaire de vos intentions sacrées. Il n’est pas non plus en mesure d’atteindre et d’accéder à cet appel intérieur divin qui vous appelle sans relâche, vous invitant à la joie glorieuse d’une connexion toujours plus profonde avec Tout Ce Qui Est.

C’est l’âme qui est le port de votre essence divine. Et c’est l’âme qui est le véhicule d’accès à l’éveil de vos intentions sacrées, qui ouvre la porte à une transformation profonde par l’intégration de votre corps, de votre esprit, de votre cœur et de votre âme.

En ouvrant à une connexion significative non seulement avec votre propre essence divine, mais avec celle de tous les êtres vivants, l’expérience d’une profonde transformation personnelle déclenche finalement la prise de conscience que la réalité perçue est le Divin personnifié sous la forme de préférences individuelles. Ainsi, lorsque vos intentions sacrées sont pleinement éveillées, la réalité divine et votre perception de la réalité deviennent inséparables comme le vent et l’air. Cette confluence n’est pleinement réalisée que par l’expérience de transformation complète, qui ne ressemble à rien de connu dans l’expérience humaine.

Il y a eu des gens sur Terre qui ont connu un souffle de vent peu profond de cette puissante tempête. Certains l’ont appelé ascension; d’autres ont attribué des noms comme illumination, illumination, nirvana et conscience cosmique. Bien que ces expériences soient profondes par rapport aux normes humaines, elles ne sont que les premiers remous de l’essence divine alors qu’elle devient de plus en plus apte à toucher et à éveiller les bords éloignés de son existence.

Ce que la plupart définiraient comme la félicité ultime n’est qu’une impression de leur essence divine chuchotant à ses avant-postes de forme et les poussant à regarder à l’intérieur des racines de l’existence et à s’unir à l’intelligence divine sans forme et sans limites qui imprègne tout.

L’expérience de transformation complète est bien au-delà de la portée du drame humain, tout comme les étoiles dans le ciel sont au-delà du toucher de la Terre. Nous pouvons voir les étoiles avec nos yeux humains, mais nous ne les toucherons jamais avec nos mains humaines. De même, nous pouvons prévoir vaguement l’expérience de transformation, mais nous ne pouvons pas la vivre pleinement en tant qu’humains. On y accède par la totalité de l’âme, car ce n’est que dans la totalité que les intentions sacrées de l’âme et leur effet catalyseur de la perception divine peuvent être pleinement expérimenté.

Ce niveau d’intégralité n’est atteint que lorsque la conscience individuelle s’est séparée du temps et est capable de voir son existence dans l’intemporalité. Néanmoins, l’expérience humaine est essentielle pour faciliter la transformation personnelle et l’amener à déclencher – comme une métamorphose – l’intégration de vos identités formées dans l’essence divine.

La maîtrise de soi par la transformation personnelle est la prochaine étape de perception et d’expression pour votre âme. Elle est initiée lorsque vous choisissez de concevoir votre vie sur la base de principes symboliques du Divin. À mesure que vous devenez de plus en plus sensible au Divin, vous gravitez naturellement vers des principes de vie qui expriment symboliquement les principes formatifs de la création divine.

Les principes ci-dessous sont des modèles divins de création. Ils sont conçus pour vous aider à vivre la vie sous l’angle de l’essence divine. Ce sont des principes qui créent des opportunités pour l’intégration de vos identités informelles et formées. Ce sont des ponts à travers lesquels vous pouvez accéder à l’expérience de la plénitude en percevant avec votre essence divine.

Il existe un large éventail de moyens qui peuvent faciliter la maîtrise de soi par la transformation personnelle et dégager l’âme des contrôles externes. Dans la mesure où les moyens peuvent varier, l’intention derrière les moyens est assez étroitement définie comme l’intention de se développer dans un état d’intégration où tous les aspects de votre moi conscient s’alignent de plus en plus avec votre essence divine.

Il y a trois principes de vie particuliers qui aident à aligner votre perspective avec la perspective de l’essence divine et ainsi à inspirer une transformation profonde.

Elles sont:

1) Voir le Divin en tout
2) Nourrir la vie
3) La Gratitude

Lorsque vous appliquez ces principes, une signification plus profonde sera révélée aux événements apparemment aléatoires de votre expérience de vie – à la fois dans les contextes personnels et universels.


Voir le Divin en tout

C’est le principe que le Divin est présent et peut être vu partout et dans toutes les manifestations de la vie. Il est entrelacé en toutes choses comme une mosaïque complexe dont les pièces adhèrent au même mur et sont ainsi unifiées. Cependant, ce n’est pas l’image qui unifie la mosaïque, mais le mur sous-jacent sur lequel ses pièces adhèrent. De même, le Divin brosse un tableau si divers et apparemment sans rapport qu’il ne semble pas y avoir d’unification. Pourtant, ce ne sont pas les manifestations extérieures qui unifient. C’est le centre intérieur de l’énergie divine sur lequel se superposent les morceaux de diversité qui unifie toute vie.

Cette pièce maîtresse de l’énergie divine est l’entrepôt collectif de toute vie dans l’univers. C’est la pleine expression du Divin, qui s’investit sous toutes ses formes par la projection de son intelligence divine dans toutes les manifestations de la vie. Ainsi, l’intelligence divine – agissant comme une extension du Divin – est l’énergie unificatrice qui est le «mur» sur lequel adhèrent toutes les pièces de la mosaïque de la vie.

Voir le Divin en tous est le principe que toutes les manifestations de la vie expriment Tout ce qui Est. Peu importe jusqu’où l’énergie unificatrice a été déformée ou corrompue; le Divin peut être observé. C’est l’action de percevoir l’unification de l’énergie même lorsque les manifestations extérieures apparaissent aléatoires, déformées ou chaotiques. C’est la prise de conscience que toute vie découle d’une seule source d’énergie divine qui relie l’un à Tous et tous à Un.

Lorsque chaque manifestation de la vie peut être véritablement perçue comme une expression fragmentaire de Tout Ce Qui Est, la vibration d’égalité qui sous-tend toute vie devient perceptible pour vous. Vous réalisez que la vie émerge initialement comme une extension du Divin, puis comme une fréquence d’énergie individualisée investie dans une forme. Cette énergie individualisée vibre, dans son état pur et intemporel, de manière exactement identique pour toutes les manifestations de la vie.

C’est le terrain d’entente que toute vie partage. C’est le ton ou la vibration de l’égalité qui peut être observé dans toutes les formes de vie qui unifie toutes les expressions de la diversité au fondement même de l’existence. Si vous êtes capable de regarder toutes les formes de vie avec une perspective d’égalité, alors vous voyez le Divin en tout.

Bien que cela puisse sembler être un concept abstrait, il est actualisé par la pratique de la recherche des manifestations extérieures et intérieures du Divin. Dans un sens très réel, vous vous attendez à observer le fonctionnement de l’intelligence divine dans toutes les facettes de votre expérience.

Le principe de voir le Divin en tout est l’attente inattaquable que tout est dans sa position légitime, remplissant sa fonction légitime et servant son but pour activer l’expression la plus complète de sa vie dans le moment présent. C’est la perspective que toute vie est dans un état de réalisation et d’expérience optimale indépendamment de la condition ou des circonstances. C’est la perception que la vie est parfaite dans son expression parce qu’elle découle de la perfection, et que peu importe la divergence de ses manifestations, toute vie est une extension du Divin.

À la lumière de l’agitation et de la destruction évidentes qui sont apparentes sur Terre, il s’agit d’une perspective ou d’une perception qui peut sembler naïve. Comment la vie – sous toutes ses formes et expressions – peut-elle être perçue comme optimale ou parfaite? C’est le grand paradoxe de la vie, et il ne peut pas être concilié avec vos capacités mentales ou émotionnelles. Il ne peut être compris que dans le contexte de l’âme, qui est immortelle, intemporelle et illimitée. Les paradoxes existent parce que le drame humain est trop limité dans sa portée et son échelle pour permettre une perception de l’intégralité pour éclairer la façon dont les pièces du puzzle sont parfaitement interconnectées dans la danse cosmique divine en perpétuelle évolution.

Le drame humain est circonscrit par les dimensions du temps et de l’espace et les éléments de l’énergie et de la matière. Il se joue sur les étapes de la survie et du comportement dysfonctionnel en raison des méthodes de contrôle de l’information et de manipulation des conditions utilisées par ceux qui opèrent dans le paradigme hiérarchique. L’âme dans le corps humain est largement inexprimée et sous-utilisée dans ce drame humain, et par conséquent, les perversions et imperfections apparentes de la vie sont considérées isolément comme des obstacles à la perfection plutôt qu’à la perfection elle-même.

La vie est parfaite dans sa détermination à se développer et à exprimer une intelligence sans limites. Tel est le but fondamental de la vie dans toutes ses manifestations diverses.

La présence du Divin s’exprimant comme une vibration d’égalité peut être vue en toutes choses. L’apport sensoriel dérivé du corps humain est limité à des fréquences dans des gammes spécifiques qui ne véhiculent qu’un écho de cette vibration divine. La résonance divine de toute vie n’est comprise que par la contemplation délibérée et focalisée de l’égalité inhérente à toutes choses, et par la capacité de pénétrer au-delà de l’image d’une chose jusqu’à l’origine de l’image.

Ces idées stimulent un nouveau système sensoriel au-delà des cinq sens qui régissent le monde physique. Ces nouveaux sens sont une conséquence de l’éveil de vos intentions sacrées. Ce sont des manifestations de la première étape de la transformation personnelle. Avec cette nouvelle capacité de perception, vous serez capable de ressentir non seulement la présence du Divin, mais aussi l’essence divine intemporelle dans toute vie qui est individualisée et distinctement distincte du Divin.

Faire naître les perceptions divines de l’âme dans votre propre être est la méthode idéale pour accéder à une sensibilité durable à la vibration divine. C’est ainsi que vous développez la capacité de voir le Divin en tout. Ce n’est pas seulement que le Divin se trouve en vous et dans chaque manifestation individuelle de la vie; c’est aussi en soi l’intégralité de toute vie. Ainsi, ce principe appelle à voir le Divin dans toutes ses diverses formes de manifestation, ainsi que dans l’intégralité de la vie elle-même.


Nourrir la vie

La vie, dans cette définition, est la réalité souveraine d’un individu. C’est subjectif et impressionnable. La vie est la totalité de l’expérience qui coule à travers le champ de perception de l’individu dans le moment présent. Il n’y a jamais de fermeture à la vie, ni de dernier chapitre écrit. Elle est éternelle, non pas tant dans le sens abstrait de ne jamais finir ou commencer, mais plutôt dans le vrai sens que la vie est en constante expansion afin d’exprimer l’intelligence divine dans toutes les réalités de l’univers.

Nourrir la vie est le principe par lequel un individu est en alignement avec l’expansion naturelle de l’intelligence inhérente à toute vie. Cet alignement améliore l’énergie vitale qui s’écoule devant l’individu avec l’intention claire d’un soutien doux. C’est l’action de s’ouvrir au plus haut motif de tous les hommes et de toute vie et de soutenir le flux de cette plus haute intention vers son expression ultime. Ce faisant, l’action est exécutée sans jugement, analyse ou attachement au résultat. Cela implique simplement de nourrir la plus haute énergie qui coule de toutes les personnes et de tous les êtres, et donc de soutenir l’expression la plus complète de leur essence la plus profonde.

C’est un écart par rapport à la perception normale selon laquelle un soutien nourricier ne peut être accordé que lorsque les autres sont en harmonie avec votre volonté et vos désirs personnels. Lorsque, au lieu de cela, vous voyez tout dans votre vie comme une énergie intégrée qui coule comme l’expression d’une intelligence divine en constante expansion, toute vie est honorée comme une extension du Divin. Dans ce contexte, aucune énergie n’est mal dirigée ou indigne de soutien et d’accompagnement. Bien que cela puisse sembler contraire aux preuves d’une énergie abusive sur la Terre, même l’énergie chargée d’une «mauvaise intention» est néanmoins une énergie qui coule vers l’extérieur à la recherche d’une expression plus élevée.

Toutes les personnes et toutes les formes de vie peuvent être nourries et soutenues à leur plus haute expression. Tel est l’objectif fondamental de ce principe. Elle est grandement facilitée par l’intention de percevoir le motif original et l’expression ultime de l’énergie vitale lorsqu’elle traverse votre champ de conscience.

L’énergie est un élément de la vie qui est si subtilement entrelacé avec la forme que cela est Un, de la même manière que l’espace et le temps sont inextricablement liés dans l’union. L’énergie est un motif. Il est intelligent au-delà de la capacité de l’esprit à raisonner. Bien qu’il s’agisse d’une force qui peut être soumise à des applications qui nient sa plus haute expression, l’énergie imprègne toujours la vie du motif de se développer et d’évoluer.

L’énergie vitale est toujours en état de devenir. Il n’est jamais statique ou régressif dans son état naturel. Vous êtes très capable de nourrir cette expansion naturelle de l’énergie pour forger de nouveaux canaux d’expression et d’expérience. En fait, votre objectif principal est d’élargir l’énergie vitale qui entoure votre réalité personnelle et de la transformer en de nouveaux niveaux d’expression qui reflètent plus clairement la perspective de l’essence divine.

De nombreuses actions spécifiques peuvent être entreprises pour nourrir la vie. Chaque âme a la capacité innée de transformer l’énergie par une grande variété de moyens. En travaillant à travers votre corps, votre âme est capable de collecter et de stocker de l’énergie et de rediriger son but ou son application. Cette transformation de l’énergie peut se produire à la fois au niveau personnel et universel de l’expression. Autrement dit, dans le champ de conscience d’un individu, l’énergie peut être transformée à tout moment pour se conformer davantage à une vision du bien-être personnel, ou alignée avec une vision du bien-être universel et de la bonne volonté.

L’une des meilleures méthodes pour transformer l’énergie consiste à utiliser son système de croyances. Toutes les croyances ont des systèmes énergétiques qui agissent comme des chambres de naissance pour la manifestation de votre réalité perçue. Au sein de ces systèmes énergétiques se trouvent des courants qui dirigent l’expérience de vie. Votre âme est consciente de ces courants, consciemment ou inconsciemment, et leur permet de vous transporter dans des domaines d’expérience qui engagent votre système de croyances de base.

En cultivant des croyances qui développent et transforment l’énergie, vous êtes plus en mesure d’explorer les systèmes énergétiques qui nourrissent la vie sous toutes ses innombrables formes. Lorsque vos croyances sont clairement définies comme des intentions – comme des états d’être préférés – votre énergie vitale s’engage plus pleinement dans le moment présent. Votre système énergétique devient inséparable de votre être et tissé dans votre esprit comme un fil de lumière. La clarté de l’intention est essentielle pour engager le système énergétique de vos croyances fondamentales et pour permettre à la vie de s’installer dans toutes les activités.

L’entretien de la vie est essentiel aux réalités personnelles et collectives au sein de l’univers, qui contient toutes les réalités qui sont liées comme des fils d’un tissu en expansion infinie. Ainsi, lorsque vous vous éveillez à votre propre pouvoir créatif pour transformer l’énergie de vie en dehors de vous-même et l’améliorer avec l’intention claire d’un soutien doux, vous expérimentez naturellement une transformation toujours en vous-même. Vous devenez un phare de plus en plus clair du Divin et l’architecte d’un nouveau paradigme basé sur l’intention de nourrir toute la vie dans l’univers.


La Reconnaissance et Gratitude

Ce principe est basé sur la compréhension que l’univers représente une intelligence collective qui peut être personnalisée comme une seule âme universelle – une expression composite du Divin. Ainsi, dans cette perspective, il n’y a que deux âmes dans le cosmos entier: l’âme individuelle et l’âme universelle. Dans la mesure où l’individu est impressionnable et en constante évolution pour s’adapter à de nouvelles informations, l’âme universelle l’est aussi, qui est un modèle dynamique et vivant d’énergies et d’expériences potentielles qui sont cohérentes et aussi connaissables que la personnalité et le comportement d’un ami.

L’âme universelle est sensible à l’âme individuelle et à ses croyances et perceptions. Elle est comme une omni-personnalité composite qui est imprégnée d’intelligence divine et qui répond aux perceptions et aux systèmes de croyance de l’individu comme une étendue d’eau reflète l’image qui la recouvre.

Chacun est en effet, au plus profond de lui-même, une âme souveraine qui peut se transformer en un instrument d’essence divine. Cependant, cette transformation dépend du fait que l’individu choisit de projeter une image de l’essence divine sur le « miroir » de l’âme universelle, ou de projeter une image moindre qui est une distorsion de son état d’être essentiel.

Le principe de gratitude vise principalement à concevoir consciemment votre image de soi en appréciant le miroir de soutien de l’âme universelle. En d’autres termes, l’âme universelle est un partenaire pour façonner l’expression de la réalité dans votre vie. Si vous choisissez de projeter une image transformée sur le miroir de l’âme universelle, la réalité devient progressivement un processus interne de création qui est de plus en plus exempt de contrôles et de conditions externes.

Ce processus implique un échange d’énergie de soutien entre l’individu et l’âme universelle. Cette énergie est mieux appliquée grâce à une appréciation de la perfection et de l’exigence de cet échange à chaque instant de la vie. Si vous êtes conscient – ou du moins intéressé à avoir la conscience – de la façon dont le Divin, tel qu’exprimé sous la forme de l’âme universelle, soutient votre réalité souveraine, il y a un sentiment de gratitude puissant et naturel qui découle de vous vers le Divin.

C’est cette source de gratitude qui ouvre largement le canal de soutien du Divin à l’individu et établit une collaboration visant à transformer l’âme individuelle en une pure expression de l’essence divine.

C’est principalement la gratitude – qui découle naturellement de l’appréciation du fonctionnement de la relation entre l’individu et l’âme universelle – qui vous ouvre à la connexion avec votre essence divine et à votre transformation éventuelle en état de perception et d’expression de l’essence divine. La relation de l’individu avec l’âme universelle est essentielle à cultiver et à entretenir, car cette relation, plus que toute autre chose, détermine la façon dont chaque individu est accepté par les innombrables formes et manifestations de la vie.

Lorsque vous acceptez les changements dans votre réalité souveraine comme la personnalité changeante de l’âme universelle, vous vivez en plus grande harmonie avec la vie elle-même. La vie devient un échange d’énergie entre vous et l’âme universelle qui peut se jouer sans jugement et se ressent sans crainte. Tel est le sens sous-jacent de l’amour inconditionnel: faire l’expérience de la vie dans toutes ses manifestations comme une intelligence unique et unifiée qui répond parfaitement à l’image projetée de chaque âme.

C’est pour cette raison que lorsque vous projetez de la gratitude, quelles que soient les circonstances ou la condition, la vie devient de plus en plus favorable à vous ouvrir à éveiller davantage vos intentions sacrées. Ce sentiment de gratitude couplé au concept mental d’appréciation s’exprime comme un message invisible dans toutes les directions et à tout moment. Dans ce contexte particulier, la gratitude est le motif primordial derrière toutes les formes d’expression auxquelles l’humanité aspire.

Chaque souffle, chaque mot, chaque toucher, chaque pensée est centré sur l’expression de ce sentiment de gratitude; une reconnaissance que vous êtes souverain et soutenu par une âme universelle qui s’exprime à travers toutes les formes et manifestations de la vie dans le seul but de créer la réalité idéale pour éveiller pleinement vos intentions sacrées et transformer votre être tout entier en essence divine. C’est cette forme spécifique de gratitude qui accélère l’éveil de vos intentions sacrées et leur capacité inhérente à intégrer votre corps, votre esprit, votre cœur et votre âme, et à transformer votre capacité à percevoir et à exprimer à partir du lieu de l’essence divine.

Le temps est le principal facteur qui fausse la connexion par ailleurs claire entre l’individu et le Divin. Le temps établit la séparation de l’expérience. Cela crée un doute dans le système d’équité et de but primordial du Divin. Ce doute, à son tour, fait craindre que l’univers ne soit pas un miroir mais plutôt une énergie chaotique et fantaisiste. Le temps intervient pour créer des poches de désespoir, de désespoir et d’abandon. Cependant, ce sont ces «poches» mêmes qui motivent souvent l’éveil des intentions sacrées de votre âme, car elles vous poussent à rechercher une relation plus intime et harmonieuse avec le Divin.

Lorsque vous choisissez de vous aligner sur l’essence divine et de vivre de cette perspective dans le cadre d’une réalité en constante évolution, vous attirez un état naturel d’harmonie. Cela ne signifie pas nécessairement que votre vie est sans problèmes ni inconfort; il signifie plutôt une perception qu’il y a un but intégral dans ce que la vie révèle. En d’autres termes, l’expérience de vie est significative dans la mesure où vous choisissez de vivre en harmonie naturelle avec les aspects multidimensionnels de l’essence divine. Lorsque votre réalité personnelle s’écoule en alignement avec l’essence divine, vous créez une joie durable et une paix intérieure.

La gratitude est une facette essentielle de l’amour qui vous ouvre à reconnaître le rôle de l’âme universelle et à redéfinir votre objectif en tant qu’extension de soutien du Divin, plutôt que la portée fantaisiste du destin ou la réaction exigeante d’un univers mécanique et détaché. L’établissement d’une relation avec l’univers à travers le flux de gratitude attire une expérience de vie profondément transformatrice – une expérience qui est richement consacrée à découvrir le sens le plus profond de la vie et le but le plus formateur.


L’émergence de l’essence divine

Grâce à l’application continue de ces principes de transformation, l’intelligence divine imprègne de plus en plus votre âme et votre âme devient l’identité de votre être tout entier. Ainsi, l’identité est transformée, et à la suite de cette transformation, l’essence divine unifie votre être tout entier avec votre âme, et votre âme avec l’intelligence divine. C’est cette unification et ce changement d’identité qui est le but explicite de ces principes de vie. S’il existe une autre intention ou un autre objectif, ces principes resteront incompris et leurs pouvoirs catalytiques resteront dormants.

C’est la perspective de l’essence divine que toute vie est pur amour dans sa pleine expression, et que dans ce concept unique, toute vie est conçue et existe pour toujours. Cela devient la croyance centrale dont toutes les autres croyances découlent. Et à mesure que ces croyances se développent vers l’extérieur, ce système de croyances fondamentales émerge avec une intention claire de soutenir une perspective fondamentale de voir, de nourrir et d’apprécier l’univers comme le berceau divin à partir duquel toute vie est créée et évolue.

Ces principes de transformation ne sont que des symboles représentés par des mots et vous ont servi de recette potentielle pour éveiller les braises de lumière qui brûlent sans relâche à l’intérieur. Il n’y a pas de techniques ou de rituels spécifiques qui sont nécessaires pour invoquer leur pouvoir. Ce ne sont que des perspectives. Dans un sens réel, ce sont des intentions sacrées qui attirent une expérience qui élargit la conscience. Ils ne fournissent pas de correctifs rapides ni de réalisations instantanées. Ce sont des amplificateurs de volonté et d’intentions personnelles qui clarifient la façon dont on vit. Leur pouvoir transformateur est contenu exclusivement dans l’intention de leur application.

Grâce à ces principes, vous pouvez devenir un maître de l’autonomisation de votre moi profond. Dans le passé, des limites étaient établies, des secrets étaient gardés et votre lumière était tamisée simplement parce que votre perception des contrôles externes et hiérarchiques créait en vous la peur de l’inconnu et des pratiques mystiques des âmes transformées.

Maintenant, si vous choisissez d’appliquer ces principes de vie avec une intention claire, vous avez les outils pour accélérer l’émergence de l’essence divine. Vous pouvez éveiller la perspective, les idées et les capacités renforcées de votre essence divine pour créer de nouveaux domaines de possibilité et les façonner comme des aventures d’apprentissage qui libèrent et élargissent votre conscience. C’est le but sous-jacent de ces principes, et peut-être la meilleure raison de les explorer.

Changement de paradigmes par les WingMakers

Un phare de lumière

La sagesse et la compréhension de notre propre essence divine sont comme un phare qui nous invite à l’intérieur vers une connexion toujours plus profonde avec nous-mêmes et avec tout autour de nous. Pourtant, plutôt que de regarder à l’intérieur, la plupart dans ce monde ont longtemps préféré regarder vers l’extérieur pour la sagesse, entretenant ainsi une dépendance à l’égard d’une vaste hiérarchie qui s’étend entre l’individu et le Divin.

Dans toutes nos errances loin du Divin, l’humanité a pratiquement éliminé ses caractéristiques les plus convaincantes par une mauvaise application de l’esprit logique, et par la croyance persistante dans un langage de limitation découlant des mécanismes de contrôle du paradigme hiérarchique. Dans ce paradigme, le langage a souvent été utilisé par ceux qui désirent exercer un contrôle pour imposer une forme de limitation. Bien que, en termes relatifs, leurs paroles puissent sembler libératrices et stimulantes, les personnes au pouvoir dans la hiérarchie ont souvent utilisé le langage comme instrument de piégeage et de tyrannie.

À l’autre extrémité du spectre, certains des efforts les plus nobles de l’humanité dans l’utilisation du langage ont permis au Divin d’être progressivement illuminé par les grands visionnaires spirituels de notre monde. Pourtant, même les images représentées par le langage de ces leaders inspirants ne peuvent que diluer l’expression pure des traits les plus convaincants du Divin.

Le Divin danse en dehors des constructions de toute langue. Il est complet en lui-même et a un but singulier d’exprimer le potentiel collectif de toute vie dans l’univers. C’est l’archétype de la perfection. Il est le porte-étendard de la conception innée et du destin ultime de chaque âme. L’essence du Divin est bien au-delà de la conception mentale, mais la tendance de l’humanité est de recourir au langage limitatif du paradigme hiérarchique pour le définir et le comprendre.


Le paradigme hiérarchique

Au sein des hiérarchies à plusieurs niveaux si répandues dans de nombreux aspects de ce monde, ceux qui occupent des postes de responsabilité élevés ont tenté d’orienter le développement de l’humanité tout entière. Ce faisant, ils ont subtilement obscurci la connexion directe entre l’individu et le Divin à travers des couches de langage limitatif, de manipulation du système de croyances et de rituels de confinement conçus pour intercéder entre notre essence intérieure et notre source divine.

Chaque individu peut se connaître pour être libre de toute forme de contrôle externe. Cela ne signifie pas que nous ne devons pas faire confiance aux autres ou nous unir dans des liens d’amitié et de communauté. C’est simplement un rappel que la vérité relative change constamment entre les mains de ceux qui désirent contrôler. Et même lorsque le motif de leurs comportements de contrôle peut être de bonne volonté, c’est toujours une forme de contrôle. Lorsque les révélateurs de la «vérité» au sein de la hiérarchie retiennent et suppriment des informations, ils se positionnent généralement pour maintenir ou acquérir plus de pouvoir plutôt que pour diffuser l’autonomisation à tous.

Il y a tellement de couches de vérité relative déroutantes et apparemment contradictoires que la plupart des individus cèdent une grande partie de leur pouvoir à ceux de la hiérarchie qui utilisent le langage pour proclamer des vérités absolues. Le langage séduit à la fois la volonté de l’ego pour le pouvoir et le contrôle, et la tendance de l’esprit à s’abandonner au langage limitatif des vérités externes et à y croire.

Ceux qui désirent contrôler utilisent le langage pour inciter les personnes sans méfiance à croire en des images et des idées convaincantes – réelles ou imaginaires – dans le but de maintenir les individus en esclavage à une moindre vérité. Ils peuvent ainsi inciter beaucoup de personnes à soutenir la hiérarchie même si elle ne sert plus leur objectif plus profond.

Le paradigme hiérarchique représente divers intérêts, perceptions de la réalité et motifs d’action. C’est le désir de contenir et de contrôler cette diversité qui rend la hiérarchie inefficace pour amener les individus à prendre conscience de leur héritage divin. Pourtant, cette diversité est aussi ce qui lui permet d’attirer et d’éveiller initialement un tel éventail d’individus à leurs énergies spirituelles et à leurs capacités intuitives. Néanmoins, la hiérarchie s’est piégée dans la spécialisation acquise et dans les aspects limitatifs de la diversité qui l’empêchent d’évoluer d’une échelle d’évolution ardue vers un joyeux fleuve de lumière aligné dans le but de donner à toutes les âmes l’égalité divine.

Il y a des individus qui sont destinés à démontrer la vérité de l’égalité divine entre toutes les âmes. Le temps approche à grands pas où les voiles de contrôle à tous les niveaux de la hiérarchie seront rendus obsolètes par ces individus, qui sont destinés à retirer les voiles et permettre à la responsabilisation de l’égalité divine de prévaloir sur le pouvoir hiérarchique.

Il deviendra l’objectif fondamental de ceux au pouvoir au sein de la hiérarchie de supprimer lentement ces barrières à l’égalité de telle sorte que la hiérarchie semble être le sauveur de la conscience plutôt qu’un détour de la route vers une conscience élargie. Pourtant, il y a des personnes présentes qui veilleront à ce que le rideau tombe rapidement pour tous ceux qui sont prêts à contourner les voies enchevêtrées de la hiérarchie et qui embrassent leur héritage sacré en tant qu’expressions transformées du Divin.


Recherche de connexion et d’intégralité

Une fois que la conscience entre initialement dans un corps humain, elle est fragmentée en un spectre physique, émotionnel et mental de perception et d’expression. À partir du jour de la naissance, la conscience humaine est conditionnée pour s’adapter et naviguer dans le contexte tridimensionnel et sensoriel limité de la Terre. En effet, l’âme fragmente délibérément sa conscience afin de faire l’expérience de la séparation d’avec la complétude.

Le désir d’évoluer consciemment découle du sentiment d’être moins que entier, et en particulier, le sentiment d’être déconnecté du Divin en raison de la fragmentation de la conscience. C’est à travers ces sentiments que la fragmentation se perpétue et se transmet à l’esprit génétique, qui est le fondement commun de l’humanité. L’esprit génétique collectif de l’humanité est la composante la plus puissante de la hiérarchie. Il est formé par les conditions mêmes de la vie dans un contexte tridimensionnel, cinq sens qui est tout consommateur.

Le désir de rédemption résulte de sentiments d’insuffisance qui surgissent constamment dans la conscience collective de l’humanité à travers l’esprit génétique. Ces sentiments sont à nouveau liés à la fragmentation des individus et à leur incapacité conséquente à saisir pleinement leur nature holistique, à atteindre leurs origines divines et à accepter leur égalité divine avec tous. Ainsi s’ensuit la recherche apparemment sans fin pour être sauvé de l’insuffisance et de l’insécurité qui résultent de la fragmentation de la conscience.

Dans cet état de séparation, la conscience humaine s’est handicapée dans le but d’acquérir une nouvelle expérience et une compréhension plus profonde du plan primitif ou de la grande vision du Divin. Une fois que nous aurons développé un niveau d’expérience et de compréhension plus étendu, notre conscience transformera un jour, à travers le corps humain, cette réalité tridimensionnelle en une composante consciente et intégrée de l’univers. Cette entreprise magnifique et déterminée produit en nous l’envie de rechercher notre intégrité et de revivre notre connexion divine à Tout Ce Qui Est.

Le désir de connexion et d’intégralité, dans une large mesure, est le carburant qui nous pousse à rechercher et à explorer à la fois l’évolution et le salut dans le contexte du paradigme hiérarchique. Cela nous donne la motivation de rechercher l’aide et les conseils d’un groupe spécifique au sein de la hiérarchie et, ce faisant, de cultiver un sentiment de connexion, d’appartenance et d’unité. C’est ce sentiment même de connexion, d’appartenance et d’unité qui favorise une prise de conscience croissante de l’union sous-jacente entre vous, votre essence divine, le monde qui vous entoure et Tout Ce Qui Est.

C’est pourquoi le paradigme hiérarchique est essentiel en tant que composante de la grande expérience. C’est pourquoi les sentiments d’insuffisance et d’insécurité sont développés et entretenus par la hiérarchie. Le paradigme hiérarchique est une étape clé où, face à l’insuffisance et à l’insécurité, les gens finissent par développer un sentiment d’appartenance et d’unité, un sentiment de connexion à une vision vaste et englobante. C’est aussi pourquoi la hiérarchie nourrit les sauveurs qui pointent vers une plus grande vision. Ces sauveurs perçus peuvent faciliter l’unification de toutes les personnes, ce qui facilite à son tour l’intégration de l’humanité au Divin.


Le voyage du prophète

Des chefs spirituels perspicaces sont capables de scruter profondément sous la réalité de surface de la vie et de découvrir à quel point chaque forme de vie est étroitement liée et comment le composite de toute vie est intelligent bien au-delà de la capacité d’un individu à percevoir et à exprimer. Ces leaders visionnaires peuvent ainsi interpréter cette réalité plus profonde à travers leurs capacités personnelles à percevoir et à exprimer la profondeur dimensionnelle de la vie et une intelligence sans limites. Pourtant, personne n’est capable d’articuler la profondeur et l’ampleur dimensionnelles de la vie avec les outils du langage. Ils ne peuvent, au mieux, que décrire leur interprétation ou leurs impressions.

En réalité, nous sommes tous capables de regarder sous la réalité de surface de la vie et de percevoir une vision unique de l’univers. Nous n’avons besoin que de temps et d’intention pour développer nos propres interprétations. Et c’est précisément ce que de nombreux grands chefs spirituels ont enseigné.

L’essence profonde de la vie n’est pas un absolu à vivre par quelques élus, mais une intelligence évolutive et dynamique qui porte autant de visages qu’il y a de formes de vie. Aucun groupe ni aucun peuple n’a le portail exclusif dans l’univers par lequel le Divin s’exprime dans toute sa majesté. Le portail est accessible à tous, car le Divin est en toutes choses .

Les grands visionnaires spirituels de la Terre ont tous, à leur manière, interprété l’univers et le rôle de l’humanité. Ils ont produit une vision dynamique de la vie et de l’univers au-delà de ce qui était actuellement défini dans la hiérarchie. Chacun de ces grands prophètes ou sauveurs a ainsi créé un nouveau portail dans l’univers et était disposé à partager sa vision sachant bien que le débat et le ridicule probable suivraient. Ces hommes et ces femmes étaient les portes d’entrée de l’humanité pour explorer de nouvelles facettes d’elle-même, pour engager une partie de sa conscience excessive ou collective qui était essentielle à ce moment particulier dans son cycle évolutif.

Pourtant, les visions de ces grands dirigeants, parce qu’elles étaient articulées avec autorité et profondeur de vue, sont devenues un sujet de débat parmi divers sous-groupes de la hiérarchie. Ce débat a ensuite créé une polarité de croyance. Une circonscription sympathique est apparue pour défendre et embellir l’interprétation de leur chef particulier, tandis que la plupart des groupes établis l’ont tenue au mépris des croyances antérieures.

Finalement, les interprétations du leader sont devenues confinées et façonnées en dogme rigide par des adeptes qui souhaitaient créer une nouvelle religion ou secte. Ainsi, cette infusion de nouvelles idées a tranquillement disparu dans les mains de la hiérarchie, où sa signification plus profonde est devenue obscurcie par le fait même qu’elle a été incorporée dans une structure massive qui la protégeait et la promouvait.

L’intelligence divine est liée aux individus et non aux organisations. Ainsi, la hiérarchie est déconnectée du Divin de manière vitale et dynamique. La hiérarchie est liée à son propre désir collectif d’aider, de servir et de remplir une fonction qui permet d’utiliser le pouvoir pour conduire à la vision de ses dirigeants. En soi, ce n’est ni faux ni erroné. Tout cela fait partie du plan primitif qui orchestre le déroulement de la conscience de la plénitude divine à l’âme souveraine, et de l’âme souveraine à la complétude collective. C’est la spirale de l’intégration qui engendre l’intégralité et la beauté en cascade dans l’univers.

Ce que la hiérarchie a vaguement étiqueté comme esprit est aussi proche que n’importe quel mot de l’essence de l’intelligence divine. L’intelligence divine habite toutes les réalités comme une extension du Divin. C’est l’émissaire du Divin qui s’entremêle avec la hiérarchie comme contrepoids. L’intelligence divine est le facteur d’intégrité et d’alignement, ce qui garantit que la hiérarchie remplit son objectif dans le plan primordial. L’intelligence divine est, en effet, le « scientifique » qui supervise la grande expérience. Il établit les critères, sélectionne les variables, surveille les résultats et évalue les résultats alternatifs dans le laboratoire du temps et de l’espace.

La grande expérience est la transformation et l’expansion continue de l’intelligence divine à travers tous les êtres dans toutes les dimensions de l’existence. C’est le but de la grande expérience de tester des paradigmes alternatifs pour déterminer, avec une certaine certitude, le paradigme qui est le mieux à même d’unifier la conscience sans empiéter sur la souveraineté de l’âme individualisée. La grande expérience est composée de nombreuses étapes distinctes qui s’enchaînent, conduisant au grand mystère. La plupart de ces différentes étapes se déroulent simultanément dans l’univers espace-temps afin de préparer l’univers à l’expansion imminente de la conscience divine dans toutes les formes et dimensions de l’existence.


Le paradigme de la transformation: sagesse intérieure et compréhension

Dans le cas de la Terre, un nouveau paradigme émerge actuellement qui favorise une connexion claire de la conscience individuelle aux caractéristiques impérieuses du Divin sans l’intervention d’une hiérarchie. C’est à ce moment-là que les fables et les mythes de l’histoire entrent en lumière et deviennent connus comme ils étaient à l’origine destinés. C’est le moment où le langage sera transformé en une nouvelle forme de communication qui présente les caractéristiques convaincantes du Divin dans un art d’énergie et de vibration qui brise toutes les barrières de contrôle.

Il est temps de reconnaître que la hiérarchie s’étend à travers le cosmos jusqu’aux frontières mêmes de la découverte. Il a des branches qui s’étendent de chaque système stellaire et de toutes les dimensions connues. Pratiquement toutes les formes de vie sont des « feuilles » de ce vaste arbre cosmologique. Cela constitue le grand endoctrinement des espèces, des esprits, des planètes et des étoiles qui évoluent chacun à travers les branches de l’arbre.

Ainsi, la hiérarchie est un assemblage d’individus orientés vers l’extérieur qui souhaitent investir leurs énergies pour soutenir un sous-groupe qui a niché quelque part dans cette plus grande de toutes les structures manifestes. Le service est une force motrice au sein de la hiérarchie et, dans la plupart des cas, cela se traduit par le concept de salut et l’ordre enseignant / étudiant de l’univers.

La hiérarchie est composée de tous les individus de tous les motifs qui ont lié leurs énergies en sous-groupes. Ces sous-groupes forment des branches indépendantes du vaste arbre cosmologique qui englobe toutes les choses qui semblent être séparées du Divin.

Les racines de l’arbre sont liées dans le sol de la mémoire génétique et des instincts subconscients. À la base de l’arbre, les premières branches poussent. Ils sont les plus anciens, représentant les religions indigènes de l’espèce. Les branches du milieu sont les religions et les institutions orthodoxes, tandis que les branches du haut représentent les systèmes de croyance contemporains qui émergent récemment dans l’univers manifeste. L’arbre entier, dans cette définition, est la hiérarchie, et sa graine a été initialement conçue, plantée et nourrie par l’intelligence divine dans le but de stimuler la grande expérience.

Il s’agit de l’expérience de comparer la transformation personnelle par la maîtrise de soi avec le processus évolutif du paradigme hiérarchique. L’évolution est le processus ardu et continu de déplacement des positions au sein de la hiérarchie – toujours évaluer sa position actuelle par rapport à une nouvelle qui fait signe.

Le paradigme de transformation est initié simplement par la reconnaissance que, plutôt que par les voies induisant la dépendance du paradigme hiérarchique, il existe des voies accélérées et indépendantes qui contournent la hiérarchie et conduisent à la maîtrise de soi, et que ces nouvelles voies sont accessibles par l’expérience directe du ton ou de la vibration de l’égalité divine qui est présente en chacun de nous.

Ce ton ou vibration n’est pas ce que l’on appelle communément la musique des sphères ou la vibration de l’esprit se déplaçant à travers l’univers en résonance avec l’intention divine. C’est plutôt une vibration qui devient évidente à travers la pratique de trois principes de transformation : voir le Divin en tous, nourrir la vie et la gratitude. L’application de ces principes de vie dégage une âme des éléments de contrôle de la hiérarchie, initiant ainsi l’expérience de transformation.


Libre arbitre

Comment la hiérarchie peut-elle agir comme un centre d’interprétation de la vérité sans manipuler les âmes, et donc obscurcir leur libre arbitre? La grande expérience a été conçue avec le libre arbitre comme principal moyen d’obtenir des informations authentiques qui peuvent être utilisées pour étendre l’intelligence divine dans toutes les dimensions de l’existence. Le libre arbitre est le fil de l’authenticité qui imprègne la valeur dans les différents tests de la grande expérience. La hiérarchie ne met jamais en cause le libre arbitre. Seule l’âme peut choisir sa réalité. Tel est le principe fondamental du libre arbitre.

Le libre arbitre n’est pas obscurci simplement parce qu’un individu se voit présenter des réalités alternatives ou des vérités relatives qui retardent sa réalisation de l’égalité divine. C’est le choix de chaque âme dans quelle mesure elle s’investit dans des comptes externes de la réalité. Le choix est toujours disponible pour que l’âme fouille dans ses propres ressources et crée une réalité souveraine.

La valeur du libre arbitre augmente toujours à mesure qu’un individu évolue vers une transformation personnelle et, de la même manière, diminue toujours lorsqu’il évolue vers une dépendance extérieure. Le choix entre la transformation personnelle et la dépendance extérieure est à la base du libre arbitre, et aucune structure ou source extérieure ne peut éliminer ce choix fondamental. C’est un choix intérieur qui, indépendamment des circonstances extérieures, est incapable d’être nié par quoi que ce soit d’extérieur.

L’univers englobe toutes les dimensions et, par conséquent, toutes les réalités y sont contenues. Dans cette diversité incompréhensible, chaque âme est présentée avec des structures qui définissent son libre arbitre en termes de sa relation avec le Divin. Chacune de ces structures varie en latitude de choix, mais chacune est reliée à la superstructure de la hiérarchie. La réalité sans structure de l’intelligence divine est l’endroit où le libre arbitre a été initialement conçu. Ce principe a été tissé dans le monde physique comme fil conducteur de l’authenticité. Son degré d’influence est déterminé par la capacité de l’âme à reconnaître sa propre intégrité par rapport au Divin.

Lorsque les gens ignorent leur intégrité intérieure, ils ont tendance à rechercher la sécurité en dehors d’eux-mêmes. Incertains de leur place dans le monde structuré et ordonné qui les entoure, ils se définissent souvent en fonction de leurs insécurités. Les individus ne deviennent ainsi que des morceaux de leur intégrité et, comme des éclats de verre d’un beau vase, ils ne ressemblent guère à leur beauté globale.

Si l’âme se perçoit comme fragmentée en ses composantes, sa compréhension du libre arbitre se limite à ce que la hiérarchie circonscrit. Si, cependant, l’âme est clairement connue pour être un collectif conscient, réalisant son intégrité souveraine, alors le principe du libre arbitre est une forme de structure qui devient inutile, comme un feu un jour d’été.

Si vous deviez percevoir l’origine de votre existence, vous verriez sans aucun doute à quel point l’âme est vaste. Si vous pouviez percer les voiles qui couvrent votre destin, vous comprendriez à quel point vous deviendrez plus vaste.

Entre ces deux points d’existence – origine et destin – l’âme est toujours le contenant vibrant de l’intelligence divine. Il s’est volontiers permis d’explorer l’univers espace-temps en tant qu’avant-poste du Divin. Par conséquent, alors que la hiérarchie peut obscurcir la compréhension de l’âme de son âme, c’est l’âme qui s’est abandonnée, par choix, pour écouter le langage de la limitation et les proclamations des vérités extérieures, et pour se laisser séduire par le paradigme hiérarchique.

Pourquoi la hiérarchie n’a-t-elle pas fourni le paradigme alternatif de la transformation personnelle, permettant ainsi à l’individu de faire des choix plus conscients et d’exercer plus pleinement son libre arbitre? C’est parce que la hiérarchie, comme la plupart des individus, n’est pas consciente de sa propre intégrité. Ses fragments, ou sous-groupes, sont souvent obsédés par les frontières.

Là où il y a des frontières rigides qui définissent et limitent, il y a aussi une structure. Là où il y a une structure profondément enracinée, il y a une croyance omniprésente que la maîtrise de soi obtenue par le développement de la sagesse intérieure et de la compréhension est impossible. Comme l’univers temps-espace se conforme à la matrice de projection des croyances, le concept même de maîtrise de soi par transformation personnelle a été largement retiré de la réalité de la hiérarchie.

Ainsi, la hiérarchie n’est même pas en mesure de conceptualiser le paradigme de transformation avec précision, et encore moins d’informer l’âme qu’il existe des alternatives issues de l’intelligence divine. La hiérarchie n’est pas responsable de cette condition, chaque âme l’est. Le paradigme de l’intelligence divine est primordial. Il existait avant la hiérarchie.

C’est l’âme qui a choisi d’explorer le paradigme de la hiérarchie dans le but de participer à la grande expérience et d’aider à l’émergence d’un paradigme de synthèse. La hiérarchie est assez bénigne en tant que force de manipulation. Il ne représente qu’une étape du voyage vers la complétude. Ce voyage sacré transforme finalement l’âme pour aller au-delà de son rôle de conteneur vibrant d’intelligence divine pour devenir une passerelle pour l’expansion du Divin dans le monde physique.


La descente du Divin dans le monde

Il existe une ancienne croyance, née de la hiérarchie, dans une grande ascension future du monde physique vers la réalité divine, et que les humains d’amour accompagneront ce processus d’ascension. Pourtant, dans le plus grand schéma de la vie, c’est le Divin qui se développe pour englober le monde physique dans le but d’aligner toutes les âmes sur un nouveau paradigme. L’intelligence divine retire les voiles qui cachent le sens essentiel de l’âme dans le monde physique. Au fur et à mesure que cela progresse, l’âme réalise de plus en plus son égalité divine avec tous, et ses nombreuses facettes s’alignent de plus en plus, permettant une expression toujours plus complète de sa perspective transformée.

Cette transformation de l’âme par la maîtrise de soi est la voie vers la complétude. C’est la reconnaissance que l’âme est un composite de formes et d’informe qui est unifié en une seule énergie, une seule conscience. Lorsque les fragments sont alignés et interconnectés, l’âme devient l’instrument qui facilite cette expansion divine. Ainsi, l’âme ne monte pas du monde physique, mais plutôt se fond dans un état de plénitude par lequel son expression transformée peut aider à l’expansion, ou dans un contexte différent, la descente du Divin dans le monde.

L’ascension est souvent interprétée comme le résultat naturel de l’évolution. De ce point de vue, tous les systèmes planétaires et toutes les espèces évoluent au point où ils sortent de la limitation, et finalement, la réalité du monde physique se repliera en quelque sorte dans le Divin et cessera d’exister. Dans la plus grande réalité, cependant, c’est tout le contraire. Le Divin descend. Il comprend toutes choses. C’est l’intention divine de s’étendre, pas de reculer. L’âme se transforme en totalité dans le berceau du monde physique et, ce faisant, devient un catalyseur de l’intention du Divin de se développer.

Pouvez-vous voir la perfection de ce plan primal? Pouvez-vous sentir le déplacement de la matrice à partir de laquelle votre réalité est rejetée? Ne pouvez-vous pas également comprendre que vous, en tant qu’être humain, êtes à la fois une identité informe et formelle qui sont individualisées comme un seul point d’énergie pure, tout en vivant en de nombreux endroits et en plusieurs dimensions simultanément?

Ce n’est que dans l’âme que l’on découvre le lieu de la transformation profonde, où le moi sans forme peut entrer et communier avec ses divers avant-postes de forme. Le moi sans forme est l’observateur éternel qui vit au-delà du voile de la forme et de la compréhension, et tire la sagesse du temps du puits des planètes. C’est le point d’origine d’où coule l’intelligence divine.

L’observateur éternel, auquel on fait parfois allusion comme le moi supérieur ou le moi plus profond, est le centre d’interprétation divin de l’âme. En tant que pur conduit de l’intelligence divine, l’observateur éternel est le seul système de guidage stable qui peut propulser l’âme vers son intégrité. Ainsi, l’âme est composée à la fois d’une identité sans forme imprégnée d’intelligence divine et d’une identité formelle exprimant une énergie densifiée. Alors que le sans forme en est un, le formel est désinvesti dans de nombreux fragments d’expression qui isolent sa conscience en îlots de perception et d’expression. Cette condition entraîne l’incapacité de l’âme à reconnaître la nature vaste et glorieuse de son existence.

En entrant dans un corps humain, l’âme est en grande partie silencieuse et immobile. Il apparaît comme un chuchotement fugace de joie qui vous touche comme un vent de montagne. C’est calme comme un océan profond. Pourtant, l’âme s’avance dans le monde comme un signe avant-coureur de l’expansion divine. Il commence à faire connaître son essence divine. Beaucoup ressentent maintenant l’ombre de leur âme à l’approche. Ils confient toutes les formes de définition à cette «ombre», croyant rarement qu’elle est le porteur du flambeau de leur identité totale. C’est là que tous les vœux de fidélité, toutes les cérémonies d’amour et tous les sentiments d’espérance peuvent être centrés et livrés à l’essence divine que nous sommes chacun.

La raison principale pour laquelle le paradigme hiérarchique est si convaincant est que l’âme est devenue fragmentée dans la façon dont elle perçoit son égoïsme total. L’observateur éternel qui vit à travers l’être humain est donc insaisissable pour l’esprit conditionné dans l’espace-temps. Pourtant, c’est l’esprit qui tente de tendre la main et de toucher cette vibration subtile de l’égalité divine qui est à tout jamais allumée par l’intelligence divine. Cependant, l’esprit humain est trop conditionné pour se concentrer sur les fragments pour réaliser la portée totale de l’âme qui existe au-delà des ombres de l’intuition.

C’est pour cette raison que l’humanité explore un paradigme hiérarchique basé sur l’évolution et le salut. La plupart des humains ont peu ou pas de conception de leur intégrité et ont besoin d’un sauveur et du processus d’acclimatation de l’évolution pour leur apporter sécurité et bonheur.

C’est une condition naturelle des groupes et des individus en évolution d’avoir un désir, implanté par la hiérarchie, d’être sauvé ou d’être sauveur. Cette condition se traduit par la mise en ordre de la réalité par l’enseignant / l’élève. C’est une pierre angulaire de l’évolution et l’essence même de l’existence structurelle de la hiérarchie. Le drame du salut est une expression des âmes qui sont préoccupées par le processus évolutif, et cela ne se limite pas à un contexte religieux, mais s’applique à toutes les facettes de la vie.

Comme il existe des vérités relatives, il existe des libertés relatives. Au fur et à mesure que les individus évoluent à travers le processus hiérarchique, un sentiment de liberté sans cesse croissant est acquis, mais des forces externes continuent d’exercer un contrôle en limitant le langage, en confinant les systèmes de croyances, une dépendance excessive aux sens physiques et les artefacts apparemment indélébiles de l’esprit génétique. Chacune de ces influences dominantes peut conduire à une dépendance continue à l’égard de la hiérarchie alors qu’elle tente sans cesse d’imposer un sentiment d’inégalité entre nous.

L’équation sous-jascente du paradigme hiérarchique est: individu + hiérarchie = connexion avec Dieu. Dans le cas de la transformation personnelle, c’est: l’intelligence individuelle + divine (accessible par la sagesse intérieure et la compréhension) = l’égalité divine avec tous.

L’intelligence divine, bien qu’elle se manifeste comme la vibration de l’égalité, est soumise à la volonté du Divin. Et comme l’intention divine change à travers les différentes étapes de la grande expérience, l’intelligence divine change également sa forme de manifestation. Ce changement se produit maintenant dans les mondes du temps et de l’espace parce que l’intelligence divine commence à préparer le terrain pour l’intégration des deux paradigmes primaires dans la grande expérience.


Le paradigme de synthèse: intégration

Le moment est venu d’intégrer le paradigme dominant de la hiérarchie au paradigme de transformation de l’intelligence divine. Cette intégration ne peut être réalisée qu’au niveau de l’âme. Elle ne peut pas se produire dans le contexte d’un corps humain ou d’un aspect de la hiérarchie. Seule l’âme – la manifestation intégrale de la totalité de la conscience inter-dimensionnelle imprégnée d’intelligence divine – peut faciliter et vivre pleinement l’intégration de ces deux paradigmes.

Cette forme d’intégration se produit naturellement une fois que l’individu a pleinement exploré les deux paradigmes et développé un paradigme de synthèse par lequel le salut est atteint par l’intention de l’âme de se « sauver », et de ne pas compter sur des sources externes pour effectuer cette tâche libératrice. Cet acte d’autosuffisance commence à intégrer l’idée du salut à la réalisation de soi.

L’étape suivante consiste à intégrer le modèle incrémental temporel de progrès évolutif au modèle basé sur la réalisation du paradigme de transformation. Cela se produit lorsque l’âme est complètement convaincue que l’expérience et l’expression de sa totalité ne peuvent se produire que lorsqu’elle ne dépend plus des différentes structures de la hiérarchie.

Une fois que les individus assument la responsabilité de leur propre salut et de leur intégration, cela ne signifie pas que la hiérarchie doit être évitée ou évitée. La hiérarchie est un merveilleux instrument. Il est symbolique du corps du Divin, lui permettant de s’immerger dans le monde physique de la même manière que le corps humain permet à l’âme de fonctionner dans le monde physique.

La hiérarchie est un véhicule de transformation même lorsqu’elle agit pour supprimer des informations et maintenir les groupes dans l’obéissance à sa main de contrôle. Il fait partie de la formule ancienne qui prépare un nouveau monde au paradigme de synthèse et conduit finalement à l’appartenance au plus grand univers. C’est la combinaison de la libération de la dépendance à la hiérarchie et du salut de l’intérieur qui initie le paradigme de synthèse en manifestation.

Le paradigme de synthèse est le prochain résultat de la grande expérience, et dans certains champs vibratoires de l’univers multidimensionnel, il y a des individus qui expérimentent en effet cette étape de l’expérience comme précurseurs de cette forme élargie d’individuation divine. Ces individus sont spécifiquement appelés à transmettre cette expérience future en symboles de communication et principes de vie qui facilitent le rapprochement des deux paradigmes. Au-delà de la conception et de la construction initiale de ces «ponts», ces personnes resteront largement inconnues. S’ils devaient faire quelque chose de plus, ils deviendraient rapidement un élément de la hiérarchie et leurs contributions seraient compromises.

Ces individus transformés ne sont pas présents dans le monde physique pour être des enseignants formels. Ils sont présents pour être des catalyseurs et des concepteurs. Ils sont présents pour garantir que l’intelligence divine puisse équilibrer la force dominante de la hiérarchie. Leur intérêt n’est pas de créer un nouveau syst croyances. Au lieu de cela, ils se concentreront sur le développement de nouveaux symboles de communication à travers diverses formes d’art qui facilitent le détachement de l’âme des aspects contrôlant de la hiérarchie. Ces personnes démontreront également la facilité naturelle de l’entrelacement des deux principaux volets de l’existence dans un paradigme de synthèse.

Ce que ces individus vont faire, en effet, c’est transformer l’univers temporel-espace d’échelles hiérarchiques de conscience en inclusions du Divin. En d’autres termes, la réalité divine sera étendue dans le monde physique, et toutes les formes de vie ici connaîtront cette extension à travers une structure hiérarchique transformée qui est entièrement alignée sur l’intelligence divine. Ce que certains appellent « le paradis sur terre » n’est que l’écho d’une réalisation de ce temps futur imminent.

Ce qui pèse actuellement sur l’univers de l’espace-temps est l’expansion du Divin par l’accessibilité des informations de l’intelligence divine à toutes les âmes, indépendamment de la forme ou de la structure.


Éveil

Une fois ces informations accessibles à tous, chaque âme finira par être inexorablement attirée dans cette direction. Et une fois que l’esprit intérieur de chaque individu sera pleinement éveillé, toutes les âmes feront partie du paradigme de synthèse. Ce qui se met en marche maintenant dans le monde physique, c’est la préparation initiale à ces changements de paradigme. Plus précisément, sur la Terre, ces paradigmes seront joués simultanément au cours de la prochaine époque. Comme toujours, ce sera le choix de chacun de nous quant au paradigme que nous adopterons dans notre voyage.

À l’ère du développement humain qui avance, de nouvelles voies au-delà de ce paradigme de synthèse seront conçues collectivement afin qu’une hiérarchie transformée puisse être construite consciemment façonnée à partir des informations de l’intelligence divine. Cette nouvelle structure sera moulée à partir des connaissances acquises lors des grandes expériences de l’univers espace-temps, et le cycle cosmique se régénérera en une nouvelle manifestation élargie de la réalité. Ce nouveau paradigme résiste à la définition. Les mots sont insuffisants pour décrire même les contours sombres de cette nouvelle forme d’existence qui émerge du paradigme de la synthèse.

Ces divers paradigmes se produisent généralement dans une séquence prédéterminée, mais pas nécessairement dans un laps de temps prédéterminé. La séquence de l’expansion divine est: création de l’intelligence divine d’une nouvelle réalité; le développement continu d’une hiérarchie construite par l’âme pour agir comme la superstructure de la nouvelle création; l’émergence de la hiérarchie d’un paradigme dominant; l’introduction du paradigme de l’intelligence divine; l’intégration de ces deux paradigmes pour former un paradigme de synthèse de l’égalité divine; et enfin, l’expansion divine à l’inclusion de toutes les dimensions et de toutes les âmes.

Lorsque cet enchaînement du plan primitif sera réalisé, le processus avec tout ce qui a été appris sera reconfiguré, et un nouvel élément du plan primitif sera révélé qui est inconnu à ce stade, même par l’intelligence divine. Le temps nécessaire pour accomplir le cycle complet est indéterminé, mais il est raisonnable de s’attendre à ce que son achèvement soit encore si éloigné dans le temps que de fixer une mesure serait simplement une faible tentative d’estimer l’inconnaissable.

Qu’on ne s’y trompe pas, cependant, que l’accomplissement du plan primal est bien la direction que toutes les âmes parcourent. Alors que toutes les âmes, en tant que manifestations inspirées du Divin, bénéficient du libre arbitre dans leurs propres réalités, leur destin ultime n’est pas une question de libre arbitre. L’origine de toutes les âmes réside dans le domaine de l’intelligence divine, et c’est également l’intelligence divine qui détermine le destin. Pourtant, les âmes disposent d’une immense latitude de choix pour se propulser de l’origine au destin et pour réémerger en tant que manifestations élargies du Divin avec une vision transformée de leur propre identité.

Toutes les imaginations les plus élevées de l’humanité ignorent encore le fondement le plus profond du plan primitif. Nous avons recherché les parties supérieures du bâtiment, mais nous ignorons encore la conception de la fondation. C’est ici, au cœur même de l’existence, que le Divin éclate de son énergie créatrice. Pourtant, il se réintègre simultanément avec son invitation à la complétude. C’est ici que l’égalité se réalise, non pas dans les hauts lieux de la vérité relative logés dans la hiérarchie, mais plutôt dans la partie la plus profonde du plan fondateur de la source originelle et du destin ultime de la vie, où le temps se réintègre dans l’intemporalité.

L’origine et le destin de l’existence sont le ton de l’égalité dans la vie. Écoutez ce ton – cette fréquence de vibration – et suivez-le dans le fondement même d’où toutes choses surgissent et reviennent.

Considérez ces mots comme des symboles uniquement. N’oubliez pas que la langue peut être un outil de limitation. Le sentiment est un antidote à la limitation qui permet à l’humanité de franchir les frontières imposées par l’esprit logique et d’être témoin de première main de la puissance muette de l’énergie collective individualisée.

Ressentez la vérité qui se cache derrière ces mots et puisez dans cette force énergétique qui vous tend la main. Connaissez-le comme un ton ou une vibration – une résonance qui vous attend à chaque coin dans lequel votre vie va tourner. C’est un phare du Divin se rassemblant sous forme de langage afin de vous conduire à un endroit d’où vous pourrez expérimenter le ton informel de l’égalité – le contournement de la limitation. C’est le langage primitif de notre source divine qui vous accorde la liberté de générer votre propre beauté la plus profonde dans l’expression de votre plus haute vérité.

Pour un résumé de deux pages de Shifting Paradigms , cliquez ici (en anglais)

Pour un cours en ligne gratuit et inspirant et une communauté basée sur ces principes, cliquez ici (lien anglais).


Merci d’avoir pris le temps de lire ces informations stimulantes par WingMakers. Veuillez noter que le texte que vous venez de lire est une traduction légèrement révisée en anglais de tous les jours de l’original ésotérique. L’essai original, intitulé The Shifting Models of Existence, est disponible ici. Si vous êtes intéressé par les origines de ce matériau engageant WingMakerscliquez ici pour lire une partie de l’histoire étrange et fascinante.

Si vous avez trouvé cet essai WingMakers significatif, vous pourriez apprécier deux autres écrits inspirants. Le premier est un essai concis de deux pages qui décrit les niveaux plus profonds de ce qui se passe dans notre monde et donne des suggestions stimulantes sur ce que nous pouvons faire à ce sujet. Intitulé Création d’un nouveau paradigme, ce résumé convaincant est disponible ici. Le second est un essai inspirant de deux pages intitulé Simple Keys to a Fuller Life disponible ici.

Pour un résumé de deux pages des principes de transformation , cliquez ici
Pour un cours en ligne gratuit et inspirant et une communauté basée sur ces principes, 
cliquez ici

Source : https://www.wanttoknow.info/wingmakers


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux ( https://www.facebook.com/eveilhommelemag/ NewsLetter et à partager l’article. 

anime (95)CLIQUEZ ICI POUR UN ABONNEMENT MENSUEL DE 9,99 EUROS (Annulable à tout moment) GRATITUDE A TOUSanime (62)

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons besoin de votre soutien! Renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Renseignez le montant que vous désirez. Milles merci à tous. Plein de belles choses à tous ! Amour et Lumière

€1,00

Notez cet article !
[Total: 0 Average: 0]
N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :