Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 4/15 : DISPOSITIFS MÉDICAUX DU FUTUR

Georges Noory :  Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, et ici avec moi, Emery Smith qui va nous parler des dispositifs médicaux du futur. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Ravi d’être ici, George.

George ; Vous vous y connaissez en technologie médicale. Quels sont les instruments du futur ?

Emery : La prochaine évolution sera probablement une appli sur votre iPhone.

L’iPhone sera comme un SCENAR.

Le SCENAR

George : Non ?!

Emery : Et il sera aussi comme un CT-scan. On peut donc le mettre sur sa poitrine et zoomer, comme on zoome sur des photos, jusqu’au niveau des cellules. Cette technologie existe déjà. Elle nous parviendra bientôt.

George : Peut-il dire quelque chose comme « Artères bloquées, appelez le docteur » ?

Emery : Exactement, il fera des trucs comme ça. Il donne des images de votre corps 400 fois meilleures qu’un CT-scan. On peut zoomer jusqu’au niveau des cellules pour dire : « Regardez ces 10 cellules. Elles sont cancéreuses, elles sont tumorigènes. Envoyez une fréquence pour les éliminer. » Et disparues !

George : On se soignerait soi-même ?

Emery : On se soignera, à coup sûr, si on a un téléphone portable.

George : Minute : les hôpitaux, les médecins, les gens qui se font de l’argent, l’industrie pharmaceutique, veulent-ils un truc comme ça ? Un petit appareil portable et bon marché pouvant combattre la maladie ?

Emery : Je vous assure qu’ils veulent que rien ne sorte si vite. Il y aura une exposition graduelle de cette technologie. Cela ne sera peut-être utilisé que pour détecter, pas guérir. Puis vous allez à l’hôpital pour votre thérapie ou le traitement qu’ils veulent. La diffusion sera donc très lente, pour ce type de technologie. Et mon but est de le faire savoir là tout de suite.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 3/15 : ÊTRES DE LUMIÈRE INTER-DIMENSIONNELS

Bienvenue sur « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, ici avec Emery Smith. Les êtres inter-dimensionnels sont-ils des fantômes ? Ou des extraterrestres ? Que sont-ils exactement ? Emery Smith, bienvenue.

Emery Smith : Merci George.

George : Emery, quand on parle d’êtres inter-dimensionnels, de quoi parle-t-on ?

Emery : On parle en fait d’une race d’êtres qui ont des centaines de millions d’années d’avance sur nous, qui ont déjà pu maîtriser comment changer leur forme.

Ils peuvent réarranger leurs atomes et protons pour prendre toutes les formes et pouvoir voyager dans le temps et l’espace. Ils peuvent passer d’un corps de lumière à un corps en 3D. Ils peuvent changer leur fréquence à leur gré pour aller dans une autre dimension.

Ils peuvent se synchroniser, se désynchroniser, se fondre dedans ou sortir de multiples dimensions. Ça en fait un être inter-dimensionnel.

George : N’importe quand ?

Emery : N’importe quand et quand ils veulent.

George : Sont-ils physiques ou un peu comme des fantômes ?

Emery : Excellente question. Cette question revient souvent, car beaucoup de ces apparitions et tout ça, les gens parlent de fantômes, ou disent qu’ils ont vu des fantômes quand ce sont des êtres inter-dimensionnels.

L’aspect scientifique intéressant derrière ceci est que quand un tel être entre dans notre dimension, il relève des lois de notre réalité tridimensionnelle. Il doit donc prendre une forme. Elle peut être visualisée par nos cinq sens ici sur la planète Terre, ou dans le système solaire de cet univers, dans cette dimension.

Donc, quand ils entrent, ils peuvent passer d’être de lumière à une forme de leur choix, ou rester sous une forme de lumière.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 2/15 : TACTIQUES DE DÉSINFORMATION

Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, ici avec Emery Smith.

“Désinformation”, un mot utilisé tous les jours auprès du public, mais aussi dans les programmes secrets. Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci, George.

George : Ces programmes de désinformation, concrètement, que sont-ils ?

Emery : Un programme de désinformation est constamment diffusé par l’armée, aux yeux du public, mais aussi dans les projets compartimentés, surtout si c’est en lien avec les renseignements et les trucs qu’ils cachent aux autres projets compartimentés.

Une des premières fois où j’ai eu affaire à la désinformation, c’est quand on m’a en fait dit que concernant tous les êtres sur lesquels je travaillais, 3% d’entre eux étaient des faux. Et que je ne le saurais pas. Et que je ne pouvais pas poser des questions non plus.

Ils lâchent ça pour voir si vous pouvez la boucler et pour surveiller les autres personnes dans les projets. Vous pouvez aller voir une navette, imaginons. Et ils mettent quelque chose sur la navette qui ne cadre pas vraiment, juste pour voir comment vous réagissez vis-à-vis des autres. Même si vous ne travaillez pas sur cette pièce en particulier, pour voir votre réaction, vous écouter à la cafétéria, au téléphone, et des trucs du genre.

La désinformation fait donc partie du contrat que vous signez là en bas, que vous ne recevez pas de désinformations, mais que vous y serez exposé.

George : Tentent-ils de la rectifier, de la corriger, parfois ?

Emery : Oh… pas vraiment la corriger. Ils ne disent jamais ce qu’ils ont fait.

Un exemple, et ça arrive souvent, et je l’ai aussi entendu de beaucoup de mes collègues travaillant dans ces installations souterraines, où vous verrez un être à peut-être 10 mètres de vous, ou un peu plus, juste assez loin. Avec, genre, deux gardes de sécurité escortant une créature de type reptilien dans le couloir et de manière très ostentatoire.

George : Quelqu’un dans un costume pour vous duper ?

Emery : Oui. Exactement. Et c’est juste au cas où. Si vous fautez, quand vous sortez et que vous en parlez, les gens ne vous croiront pas. Ils veulent que vous ayez l’air un peu dingue. Voir si vous allez suivre cette voie et en faire un bouquin, y expliquer ce que vous avez vu, et partager cette information avec d’autres pays ou agences, et tout ça.

Car vous êtes toujours suivi quand vous sortez de ces projets pendant 25, 30 ans. Ils vous font des visites de temps en temps, pour que vous sachiez qu’ils vous surveillent, et que vous n’avez pas trop foiré les choses.

Mais je n’ai jamais rien dit qui pourrait mettre le public en danger, moi-même, vous, par exemple, ou les organisations avec lesquelles je travaille. Beaucoup de trucs dont je parle sont dépassés, qui se passaient dans la fin des années 80, début des années 90. Ils sont davantage contrariés lorsque je parle de façons de vous soigner ou de créer de l’énergie libre, que lorsque je parle d’extraterrestres.

George : Ces programmes de désinformation sont-ils aussi destinés au public ?

Emery : Absolument. Beaucoup de choses, comme le crash de Roswell ; c’était un très bon exemple. D’abord, il y a eu la pure vérité, sur toute la documentation, puis ensuite : « Oh, un ballon météorologique ». Tout ça pour leurrer le public.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 1/15 : VOYAGE DANS LE TEMPS ET RÉALITÉS CHANGEANTES

George Noory : Bienvenue Dans « Divulgation Cosmique ». Je suis George Noory, et ici avec moi, Emery Smith. Bienvenue Emery.

Emery Smith : Merci de me recevoir, George.

George : Les technologies de voyages temporels existent-elles ? Si oui, comment sont-elles utilisées ? Ces technologies, qu’est ce que c’est, en fait ? Qu’est-ce que cela implique ?

Emery Smith : Ce qu’ils tentent de reproduire, c’est la technologie des portails qu’ils ont découverte d’une origine terrestre, il y a très longtemps de cela. Il existe un lien entre ce type de voyages, qui affecte aussi le temps et l’espace. Ils essaient donc de reproduire cela sous forme électronique et d’en faire une version synthétique. Et ils l’on fait. Ils l’ont vraiment fait. Ils doivent l’améliorer.

George Noory : Vous dites “ils”, de qui parlez-vous ?

Emery Smith : On parle des projets compartimentés dont la sécurité est gérée par l’armée, mais le projet en lui-même pourrait appartenir à de grandes corporations clandestines, et qui sont financées par les gouvernements mondiaux pour créer d’autres technologies pour eux, en temps de guerre, ou de paix, ou pour un usage pharmaceutique. L’argent généré par leurs projets moins importants, finance leurs projets secrets, comme les voyages temporels et autres.

George Noory : Concrètement Emery, comment fonctionne un voyage temporel ? On entend tellement de choses et tant d’idées possibles.

Lire la suite
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :