Qu’est ce que la non dualité ? TOUT EST UN

La complexité apparente de ce terme, non dualité, qui vient du terme sanscrit Advaita (A privatif et dvaita, deux), signifie non deux, qu’il n’y a pas deux, que tout est Un, comme le proclame le titre d’un livre magnifique de Ellam Omru*, que Ramana Maharshi aimait beaucoup citer.
1469800293-768x535-1
Voici quelques extraits de ce livre TOUT EST UN :
 
1. Tout ce qui existe, incluant le monde que tu vois, ainsi que toi-même, témoin du monde, tout est Un.
2. Tout ce que tu considères comme étant moi, toi, lui, elle et ceci ou cela, tout est Un.
3. Les êtres sensibles, ainsi que tout ce qui est considéré comme étant inerte et insensible, la terre, l’air, le feu et l’eau, tout cela est Un.
4. Le bien-être de la conscience que « Tout est Un » ne peut-être obtenu par une conscience fragmentaire, séparant les choses et les êtres : tout est Un.
6. Celui qui considère « je suis séparé », « tu es séparé », « il est séparé », etc., se comporte  d’une certaine façon envers lui-même, et différemment envers les autres. Il ne peut s’en empêcher. La pensée « chaque être est séparé des autres » est la graine d’où s’élève l’arbre de la discrimination arbitraire des actes (en fonction de la diversité des personnes).
Par conséquent, comment pourrait-il y avoir un défaut de vertu chez celui qui sait qu’il y a unité entre lui et les autres ? Aussi longtemps que le germe de la différenciation est présent, l’arbre correspondant est à même de s’élever, que l’on s’y attende ou pas. Il faut donc renoncer à cette tendance à la différenciation. Tout est Un.
7. Si tu poses la question :
« Dans le monde, les choses paraissent différentes ; comment puis-je alors considérer le tout comme étant Un ? Y-a-t-il un moyen d’atteindre à cette connaissance ? »
 La réponse est celle-ci : « Dans un même arbre nous voyons des feuilles, des fleurs, des fruits et des branches, différents les uns des autres, et qui pourtant ne font qu’un, étant tous compris dans le mot « arbre ». Leur racine est une, leur sève est une. De même, toutes les choses, tous les corps, tous les organismes, proviennent d’une même source et sont activés par un seul et même principe vital : tout est Un.
8. Ô homme de bien ! Vois par toi-même si l’affirmation « Tout est Un » est bénéfique ou nocive. Réfléchis. Tout comme une personne qui se voit elle-même comme elle voit les autres et les autres comme elle-même ne peut être qu’honnête et juste, de même comment le mal pourrait-il s’attacher à celui qui sait qu’il fait un avec les autres ?Dis-moi s’il existe une meilleure voie vers le Souverain Bien que la connaissance de l’Unité. Il n’y en a certainement pas. Comment quelqu’un pourrait-il aimer les autres mieux qu’en sachant qu’il sont lui-même, Il les connait dans l’Unité ; il les aime dans l’Unité, puisqu’en vérité ils sont Un.
9. Qui peut partager la paix mentale et le calme de celui qui connaît l’Unité ? Il n’a pas de soucis. Le bien-être de tous est son propre bien-être. Une mère considère le bien-être de ses enfants comme le sien propre. Cependant son amour n’est pas parfait, parce qu’elle se croit individuellement séparée de ses enfants. L’amour d’un Sage ayant réalisé l’Unité de toutes choses dépasse, et de très loin, même l’amour d’une mère. Il n’y a pas d’autre moyen pour réaliser un tel amour que la connaissance de l’Unité : tout est Un.

10. Sache que le monde dans son ensemble constitue ton corps impérissable, et que tu es toi-même la vie perpétuelle du monde entier. Quel mal y-a-t’il dans une telle voie ? Qui a peur de suivre la voie sans mal ? Sois téméraire. Les Védas enseignent cette vérité. Il n’y a rien d’autre que toi-même. Le Souverain Bien t’appartient. Oui, tu Es ce Souverain Bien toi-même. Tout ce que les autres pourront tirer de toi sera du bien, uniquement. Qui donc s’emploierait à agir contre son propre corps, sa propre âme ? S’il y a un abcès dans le corps, un remède lui est appliqué ; même s’il s’avère douloureux, son but est de faire du bien, uniquement. Il en ira de même pour certaines de tes actions, dont le but sera le bien du monde. C’est pourquoi tu ne dois pas t’empêtrer dans la différenciation.

————————————————————————————————————————–

En contemplant l’univers depuis la perspective qui est habituellement la nôtre, la perspective personnelle, où nous nous prenons pour une personne, il semble en effet qu’il n’y ait que multiplicité et séparation à tous les niveaux.

Mon corps et celui de l’autre seront toujours séparés, quels que soient nos tentatives respectives de les rapprocher. Tous les objets semblent séparés les uns des autres, les perceptions sensorielles et les pensées, bien qu’invisibles, semblent également être séparés.

Tout ce que je perçois ou ce dont je fais l’expérience semble toujours à distance de moi. Et cette apparente distance crée un inexorable sentiment de limitation, d’incomplétude et génère donc souffrance et conflits.
Le terme non dualité pointe vers le fait, qu’en deça des apparentes séparations entre moi et le monde (perceptions), moi et le corps (sensations), moi et les pensées (le mental), il demeure quelque chose d’infiniment plus réel, comme une essence commune à toute forme, toute perception, toute expérience.
Lorsque nous commençons à investiguer la nature essentielle de toute chose y compris de nous-même, de ce que nous appelons le corps mental, nous pouvons alors découvrir – au sens de cesser de couvrir – que toutes ces formes en apparence séparées, sont en réalité constituées de la même essence.
Cette réalisation peut avoir lieu spontanément ou après un apparent chemin spirituel.
La non dualité est un mot en apparence très savant, élitiste, conceptuel, qui renvoie avant tout à l’expérience directe et inexprimable de l’unité avec tout. Cette évidence ne peut qu’être réalisé lorsque la croyance d’être un individu séparé et l’impression de séparation se sont dissoutes.
Tout ceci ne sont que de pauvres mots, pointant vers une réalité indivise. Les mots de par leur nature  même fragmentent et divisent et pourtant nous voulons ici désigner ici quelque chose qui ne connaît ni division ni distance ni séparation.
Les pauvres mots de ce blog pointent inlassablement vers une réalité invisible, et pourtant présente en toute forme et toute chose. Quel orgueil. Cela qui constate l’orgueil est l’humilité, une humilité sans personne de humble, l’humilité de l’espace impersonnel.
Le terme non dualité renvoie en réalité vers un absolu non savoir. Vers l’évidence que nous n’avons jamais rien su de façon certaine sauf d’être cela par quoi ce non savoir est connu et qui connaît tout le reste.
“Vous savez que vous ne savez rien” disait Ramana Maharshi. “Découvrez la nature de cela qui sait qu’il ne sait rien, et le Soi, l’Un, la non dualité, se révèle.”
La non dualité désigne également tous les moyens d’accès à cette réalité indivisible. Ce terme pointe aussi vers toutes les techniques habiles (comme le disait Bouddha) à notre disposition pour déconstruire notre mode de perception duel et fragmentaire, source de souffrance et de conflits sans fin.
C’est l’objet de ce blog, de la chaîne vidéo, des satsang et des retraites que de partager ces moyens habiles, ces clés non duelles susceptibles de fendre la carapace des conditionnements pour vous inviter à quitter le vu pour voir vraiment.
L’essentiel est que ces mots opèrent une transformation en vous, que cela devienne une réalité vivante pour vous. Et, lorsque l’éveil à la non dualité se révèle en vous, vous réalisez que votre être véritable rayonne déjà d’une paix et d’une plénitude absolues.
Amor Fati

Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux ( https://www.facebook.com/eveilhommelemag/ NewsLetter et à partager l’article. 

anime (95)CLIQUEZ ICI POUR UN ABONNEMENT MENSUEL DE 9,99 EUROS (Annulable à tout moment) GRATITUDE A TOUSanime (62)

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons grand besoin de votre soutien! Si le cœur vous en dit, renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Renseignez le montant que vous désirez. Milles merci à tous. Plein de belles choses à tous ! Amour et Lumière

€1,00

 

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

6 réflexions sur “Qu’est ce que la non dualité ? TOUT EST UN

  • 11 mars 2020 à 20:35
    Permalien

    Commentaire en partage de cet article sur mon compte Facebook :

    Bonjour,

    Je comprends ce besoin absolu de tout ramener à l’unité comme un désir de pureté absolue. Malheureusement cette idée de pureté est liée au mental qui est le média de l’ignorance.

    Ensuite ce fonctionnement n’est ni légitime, ni idéal, car si tout était réellement UN, soit ramené à l’unité, comme par exemple que l’ensemble des formes de vies de l’univers ou du multivers n’étaient qu’une seule conscience, lorsqu’un seul fragment de conscience de cette supra-conscience s’éveillait, l’ensemble devrait en même temps s’éveiller, hors notre réalité nous démontre que tel n’est pas le cas, et qu’aucun Maître ascensionné présent, passé et sans doute futur, ne pourra jamais obtenir un tel résultat.

    Ainsi donc, ramener la diversité à l’unité n’est qu’ une voie de garage de plus, afin non pas de nous éveiller, mais de nous maintenir illusionné.

    Bien à vous toutes et tous et je vous souhaite une harmonieuse et agréable fin de semaine.

    Répondre
    • 11 mars 2020 à 23:48
      Permalien

      Si vous avez raison, alors, effectivement, la recherche de l’unité est bien une voie de garage de plus. Vue ainsi, votre analyse de la recherche de l’unité est logique et correcte.
      Mais la recherche de l’unité ce n’est pas cela.
      D’abord, ce n’est pas lié au mental, à l’intellect, mais à l’esprit qui est en connexion avec les Hautes Sphères de l’Au-delà.
      Ensuite, c’est une recherche personnelle qui n’influence pas, ne touche pas les autres formes de Vie, ni sur la planète, ni dans l’Univers et encore moins dans le Multivers !
      Enfin, la véritable unité, totale à 100 %, ne peut pas être atteinte sur le Plan Physique (3e Dimension), sur la Terre, mais seulement à partir de la 5e Dimension !
      Sur le Plan Astral (4e Dimension) on peut connaître la non dualité mais l’Advaïta n’est atteinte réellement que sur le Plan Mental (5e Dimension).
      Notez bien : Le Plan Mental ne correspond pas au mental humain qui est l’intellect lié à l’ego !

      Répondre
    • 12 mars 2020 à 10:37
      Permalien

      Bonjour,
      Le UN ou l’UNITÉ ce n’est pas la conscience ou la supra-conscience, c’est le PROCESSUS de conscience (l’essence), qui permet à chacun de faire plus ou moins (ou pas) le plein de conscience.

      Répondre
  • 11 mars 2020 à 22:28
    Permalien

    La moindre de nos pensées, la moindre de nos actions créée des répercussions dans tous l’univers, même en sachant cela tu ne ferais aucune relation avec ce que tu viens de nous écrire car dans ton raisonnement dans le temps présent tu estimes que quand une part d’entre nous à conscience de son unité elle devrait la transmettre aux autres qui devraient s’éveillaient dans la foulée, mais c’est bien « toi » qui émet ce raisonnement n’est ce pas ? Connais tu cette expressions qui prend tout son sens une fois que nous savons qui nous sommes >

    « Le cœur a ses raisons que la raison ignore »

    c’est la réponse que nous pouvons te donner.

    Répondre
  • 12 mars 2020 à 13:51
    Permalien

    Au delà de tout aspect indivisé et individualisé de la conscience et de tout vécu illusoire dans l’expérimentation de la conscience soumis dans les bases densités (fréquences vibratoire) et dimension, il n’y a que l’unité. Il a perception de séparation dans notre monde tel que nous percevons mais la source de notre être, au delà de tout voile d’oublie, de séparation et d’espace-temps se trouve dans l’intemporalité en unité et équilibre parfait. La source de tout ce qui Est (existe) est l’infini des potentiels non exprimé en stagnance dans l’équilibre parfait infini de tout les possibles au delà de ce que l’on pourrait appeler la Lumière car « au début » même s’il n’y a ni début ni fin il n’y a que le RIEN le rien, l’Unité qui est le potentiel du tout. Au delà de la conscience est l’A-conscience c’est à dire le potentiel de la conscience qui n’a pas conscience d’elle-même… Je vous conseille de suivre les enseignements de Yvan Poirier ou d’autres êtres qui parle de ce sujet.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :