Divulgation cosmique Saison 5

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 5, épisode 11/17 : BIOGRAPHIE DE WILLIAM TOMPKINS

Vidéo originale sous-titrée en anglais disponible sur : Gaia.com
( https://www.gaia.com/series/cosmic-disclosure)


David Wilcock: Je suis heureux que vous soyez ici pour cette nouvelle émission, parce que cela va vous faire sauter la tête. Vous êtes sur le point de voir un croquis biographique de William Tompkins, un ingénieur aérospatial qui s’est présenté comme un initié avec des connaissances exclusives dans une grande variété d’aspects, des points de données spécifiques liées au programme spatial secret que nous avons divulgué dans « Divulgation Cosmique » ici en compagnie de Corey Goode.

Je veux que vous voyiez cela maintenant et entrer dans les détails de toutes les subtilités étonnantes de l’illustre carrière de William Tompkins. Faites vos propres vérifications.

Histoire de William Tompkins racontée par lui-même :

J’avais, pour une raison quelconque, été intéressé quand j’étais un enfant, vers l’âge de neuf ans, dans la construction de modèles réduits de navires de la marine.

Photo de William Tompkins jeune
Pour obtenir plus d’informations, j’allais à la bibliothèque et j’essayais de trouver ce que je pouvais à la bibliothèque, puis il y avait des nouvelles diffusées sur différents navires de la marine parfois.
Mon père a pris mon frère et moi, plus âgé – il est plus vieux que moi – à Long Beach. Nous vivions à Hollywood.

Et il nous emmenait à Long Beach les fins de semaine, où, au début des années 30, la Marine était préoccupée par ce que les Japonais faisaient en Chine.

Ils ont décidé de déplacer la Marine de l’Est vers la côte ouest, mais ils n’avaient pas de port.

Ils ont donc dû attendre la construction d’un brise-lames juste à côté de Long Beach.

Et ce brise-lames était alors assez grand pour s’occuper à la fois de la Marine de l’Est et de la flotte du Pacifique.

Donc, c’était tout nouveau pour tout le monde quand ces navires sont entrés. Et pour moi c’était merveilleux, parce que je pouvais descendre à la baie et je pouvais. . . Vous ne pouviez pas utiliser les caméras, mais je pourrais esquisser tous les radars et les choses classées, parce que les navires sont à seulement 10 ou 12 blocs de Long Beach.

Donc, les week-ends, la Marine a permis aux gens de venir à bord et juste marcher sur les navires. Donc, mon père a emmené mon frère et moi là-bas.
Et j’étais vraiment intéressé par le porte-avions. Nous avions deux d’entre eux à cette époque, et le «Lexington» et le «Saratoga» étaient tous les deux là.

Ce grand porte-avions, de 1 000 pieds de long, se dressait comme 11 étages.

Et quand vous vous levez à l’intérieur, c’est un hangar énorme, et vous ne croiriez pas la taille de celui-ci.
Mais tout cela me regardait comme si c’était un véhicule spatial que quelqu’un avait construit. C’est comme ça que je l’ai vu. J’ai donc eu besoin d’aide pour construire la maquette du porte-avions Lexington.
J’avais donc besoin du radar. J’avais besoin de beaucoup d’autres détails sur les canons de cinq pouces, 20 millimètres, 40 millimètres, où toutes ces choses étaient, parce que, rappelez-vous, à ce moment-là, ils ravitaillaient presque tous les navires pour les garder en condition de guerre et les équipaient de tous les derniers équipements qu’ils pouvaient avoir.

Pour obtenir le radar, j’allais marcher sur le pont d’envol et monter là-haut au-dessus de la tour à côté du centre de contrôle, il y avait une ombre qui descendait, et cette ombre m’a alors donné l’occasion de prendre des mesures afin d’en déduire la taille.
Et je pouvais voir essentiellement la forme et la taille. Et j’étais vraiment capable mathématiquement de trouver les proportions.

Alors je me suis dirigé vers l’avant du porte-avions, et ils avaient ces catapultes à vapeur secrètes pour catapulter les avions afin qu’ils puissent s’envoler plus vite.

Bien sûr, cela était classé secret, mais je venais marcher autour, et j’ai obtenu toutes mes mesures avant de rentrer. Et sur le chemin du retour, pendant que papa nous conduisait à Hollywood, je commençais à faire mes esquisses de perspective.

Plus tard dans la semaine, après l’école, je faisais un dessin détaillé.

Et puis je construisais cette partie du navire et je la mettais sur une maquette.

Donc, nous sommes arrivés à environ 40 modèles réduits de navires dans cette collection, et certaines personnes ont découvert ce que je faisais.

Les journaux ont découvert cela, et ils ont écrit des articles au sujet de la Marine et de cet enfant qui construisait les maquettes.

Article de journal sur le jeune Tompkins

Donc, le grand magasin de Broadway sur Hollywood Boulevard a demandé que nous montions les modèles réduits dans leur vitrine.

Donc, ils ont ouvert un grand espace.
Ils avaient une table à l’intérieur pour moi avec un bureau, et j’avais quelques-unes de mes affaires là, et ils m’ont demandé de montrer comment je faisais les maquettes.

Et j’ai fait cela après l’école toute la semaine, et les samedis et dimanches. C’était donc tout un effort.
Mais le premier article qui a fait allusion à cela a touché plusieurs membres de la Marine qui étaient en congé à la base d’Hollywood. Et comme ils étaient là ils sont venus voir mes maquettes.

Tompkins montrant aux officiers de la Marine ses maquettes.

Et ils n’en revenaient pas de constater la précision de mes maquettes. Alors l’un d’eux a contacté un gars du renseignement naval. Et cela devint une histoire sérieuse.
Les services de renseignements de la Navy sont venus de San Pedro au bureau de mon père sur Wilshire Boulevard. Ils l’ont emmené. Ils ont enquêté sur lui pendant 2 jours ½ et finalement ils ont compris qu’il n’était pas Russe ou un espion ou quelque chose.
Ils sont ensuite venus à notre petit appartement à Hollywood. Je partageais une chambre avec mon frère, et en fait j’avais des tas de papiers qui étaient empilés à mi-hauteur tout autour de la chambre.
Ces gars venaient dans cette petite pièce et regardaient ce genre de choses. Ils l’ont étudiée. Ils sont revenus trois jours plus tard. Ils l’ont revue. Ils sont revenus quatre jours plus tard, et ils ont passé en revue presque tout ce que j’avais.
Et j’avais des centaines de croquis, des centaines de dessins, des centaines de choses de type pré-perspective, j’obtenais des choses folles, je visualisais comment tout cela s’emboîtait ensemble pour construire mes maquettes.
Alors, ils ont laissé mon père tranquille. De là, nous avons déménagé à Long Beach pour les affaires de mon père, et nous étions seulement à 11 pâtés de maisons de la plage.
Alors maintenant je pouvais descendre à la plage, et je pouvais obtenir toutes les dernières choses. Et cela a vraiment marché.
Je suis allé à une école spéciale là-bas pendant 2 ans, est je suis revenu à Hollywood et je suis rentré au collège à Hollywood. Et puis, bien sûr, en classe de dessin.

Et cette jeune fille qui était assise à côté de moi, elle ne comprenait pas comment je pouvais dessiner aussi vite.
J’étais bien en avance sur la classe tout du long, parce que je faisais ce genre de choses de moi-même.

On a été diplômés de Hollywood High School, et elle était en fait dans ma classe d’anglais. Et je n’étais pas introverti, mais disons que je n’étais pas. . . Je n’aimais pas l’anglais. Je n’aimais pas parler devant des gens ou quelque chose comme ça.
Mais elle était là, et aux récréations, nous parlions et tout, et je me calmais un peu. Quoi qu’il en soit, le professeur m’a choisi et voulait que je vienne devant et parler à tout le monde.
Alors, j’ai parlé des modèles de navires, et j’ai parlé d’aller sur ces porte-avions et des destroyers et des croiseurs et des sous-marins et toutes ces choses.
J’ai appris à parler dans cette classe à l’endroit où j’ai été appelé, à partir des informations sur les modèles de navires dans les journaux, à parler au stade à Hollywood, et à parler à quatre groupes différents sur la Marine.
Et j’ai parlé comme si j’avais parlé comme un orateur professionnel. C’est incroyable ce que cette classe a fait pour moi.
Une des personnes qui était impliquées avec la Marine a demandé à mon père d’emmener mon frère et moi jusqu’au télescope de Mt. Wilson, qui était juste à l’est de Pasadena, une belle région là-haut.

Regarder à travers ce télescope de 100 pouces a été une sorte d’événement pour moi.
Et être en mesure d’écouter certaines des réunions qui se déroulaient avec les astronomes, ils nous ont simplement permis de participer à leur travail quotidien.
Il était surprenant pour moi que certaines des questions qui se posaient m’indiquaient qu’ils croyaient qu’il n’y a rien là-haut.
Et moi d’une certaine façon, à ce moment-là, je savais qu’il y avait des planètes là-bas et qu’il y avait des gens sur ces planètes. Je le savais. Cela ne faisait aucun doute pour moi.
Et donc j’ai posé quelques questions à ce sujet et, bien sûr, j’ai été repoussé parce que ces gens qui avaient tous huit ans d’astronomie pensaient tout savoir sur ce qu’il se passe, mais en fait ils n’en savaient rien.
Et donc cette petite expérience m’a mené à nouveau mon père et moi aux services de Renseignements de la Marine, et nous a amenés à San Pedro, et on m’a proposé de rentrer dans un programme. Je ne savais pas ce que c’était.

Déclaration de mission

Au lieu d’entrer dans le camp d’entraînement tout de suite, la Marine m’a envoyé à Vultee Aircraft à Downey, en Californie, juste à droite dans la région de Los Angeles, qui est maintenant North American Space Systems.

Le travail à North American était de convertir les systèmes de communications extraterrestres, puis de les faire fonctionner et de les copier ensuite.
Alors, je suis allé à Lockheed, et je suis entré dans la soufflerie là-bas.

Et ils m’ont tiré de la soufflerie, et ils m’ont mis dans d’autres recherches.
J’ai eu le sentiment que, oui, Lockheed est bien, mais qu’il se passait quelque chose à Santa Monica – Douglas.

Et je suis allé là-bas et j’ai signé en tant que dessinateur.
Et je suis entré grâce à mes maquettes de navire. En très peu de temps, la compagnie Douglas a utilisé mes modèles de navires, et ils les ont emmenés partout, en faisant de la publicité pour Douglas Aircraft Company.

Alors, le vice-président corporatif de Douglas m’a cloué et m’a fait construire un très grand voilier, qui devait être une copie du voilier de Douglas Sr qu’il avait attaché à San Pedro.
Donc, je devais aller là-bas et mesurer les choses et revenir avec les dessins. Et j’ai construit la chose dans un très court laps de temps parce que je savais comment le faire. Et on la lui a donnée pour Noël.
Donc maintenant, j’étais avec le vice-président de Douglas.
Donc je suis allé travailler à Douglas, et j’ai été dessinateur pendant deux semaines, et mon chef de section a commencé par mes antécédents.
Et, bien sûr, il savait tout ce que j’avais fait dans la Marine. Alors il m’a mis dans ce groupe de réflexion, et c’est là que nous arrivons au premier groupe de réflexion, j’étais à l’intérieur de Douglas dans une zone fortifiée.

Et il y avait 200 gars là-dedans. Et une de mes affectations était de 12 ans, donc 1 an que j’avais déjà fait chez Douglas. J’ai pris l’avion pour Douglas et ai donné au Douglas Engineering ce que j’avais fait quand j’étais dans la Marine.
Et voici un des documents que j’ai fait dans la Marine, et que je leur ai donné.

Dispositifs de propulsion non conventionnels

Et il s’avère que cela deviendra le premier think tank. Comme TRW plus tard, nous étudions tous les aspects des extraterrestres – militaire, commercial, peu importe.

Bureau de la recherche et des inventions

Et j’ai été affecté à la conception pour la Marine d’environ 16 à 18 vaisseaux spatiaux de classes différentes de guerre américains et de groupes de combat, qui n’existaient pas encore à l’époque.

Dessin de vaisseau proposé

Dessin proposé pour le vaisseau 2

Et les plus grands étaient de 1 kilomètre à 6 kilomètres.
Ces navires volent dans l’espace.

Dessin De Transport Lourd

Ce sont des porteurs de vaisseaux spatiaux. J’ai conçu des vaisseaux spatiaux américains de la Marine, qui ont finalement été construits à la fin des années 70 en Utah, dans des bases souterraines.

Naval Galactic Battle Group Flag Ship

Et vous avez vu les photos des vaisseaux spatiaux américains – Solar Warden. Ainsi Solar Warden est sorti d’un think tank à l’intérieur de l’ingénierie à Douglas.

Et beaucoup d’autres choses en sont sorties.


Traduction par Free Man, de Stopmensonges.com

Source de la transcription en français : https://stopmensonges.com/divulgation-cosmique-qui-est-william-tompkins-bio/amp/


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux (https://www.facebook.com/eveilhommelemag) / NewsLetter et à partager l’article. Et si vous vous en sentez inspiré, soutenir le site par un don en cliquant sur l’image ci-dessous, nous avons besoin de votre soutien pour assurer le maintien en vie du site, (nous faisons partie du compte RAIN Nutriment sur Paypal, mais c’est bien http://www.Eveilhomme.com que vous soutiendrez). Vous pouvez également aller sur Tipee (bouton TIP ci-dessous) pour nous aider ou faire un don. Merci infiniment et belle journée à vous.

téléchargé (3)

tipeee.com bouton tip

3 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.