Spiritualité

Expérience de Mort Imminente – NDE

L’obscurité ne doit jamais être une raison de ne pas croire à la Lumière

Même si beaucoup d’athées et d’incrédules accrochés à la matière, croient que nous ne sommes qu’un corps physique, à qui il faut dédier un culte égocentrique. C’est pourtant avéré dans de grandes cultures et croyances, que nous possédons aussi une chose très subtil et immortelle qui fait partie de notre propre vie et ceci est fondamental, car en fonction de cette évolution-transformation nous pourrions revenir dans un autre corps dans la nouvelle race, pour terminer ce qui est resté inachevé ou selon le degré d’évolution de l’âme, celle-ci retournerait consciente sur sa planète ou son étoile correspondante et non, comme le croient de nombreux sceptiques-nihilistes, qu’au final nous disparaissons pour toujours.

Rappelons que ce dogme matérialiste et prosaïque (se dit d’une remarque bassement matérielle, réaliste) représente ce que les religieux et les scientifiques nous ont inculqué depuis des siècles pour nous maintenir de cette façon attachés au monde du travail-esclave et nous terrifiés face à la mort, mais aussi, nous faisant croire qu’il n’existe rien en nous, hormis le physique et que mourir signifie une fin irrévocable alors qu’il ne s’agit que d’un détachement corporel vis-à-vis des attaches humaines, c’est une complète séparation physique-animique très ordinaire, qui est identique à celle du monde des rêves excepté que dans ce cas, nous réintégrons notre corps, car l’heure de mourir n’est pas arrivée, en effet, c’est un passage constant de la 3ème à la 4ème dimension, mais sans réelle conscience et ceci nous pouvons le corroborer, lorsque nous réalisons que ce ne sont pas des fantaisies, ni des rêves imaginaires mais qu’il s’agit d’une vérité où souvent le rêve coïncide avec des faits postérieurs.

Quelle est la raison de ces phénomènes oniriques présumés, s’agit-il de prémonitions qui s’accomplissent ensuite ou certains pressentiments inopinés et des intuitions émanant du cœur qui se confirment par la suite ou est-ce un hasard comme beaucoup le pensent trompeusement et qu’ils nous ont obligé à accepter pour nous tenir ainsi attachés à une vie de travail, productive et à la fin mourir sans peine ni gloire ou comme disent les athéistes, partir de façon fugace et banale pour toujours.

Est-ce pour cela que Dieu nous a créés à son image, bien réalisés, mais sans aucune possibilité de parvenir à une transformation et une élévation de notre conscience pour pouvoir évoluer, ou y a-t-il autre chose de transcendantal qui a été occultée et que les plus conscients commencent à découvrir ? Quant à l’impression de déjà vu, qui éveille en nous la certitude d’avoir déjà vécu ce moment serait-ce une autre chimère d’un corps physique uniquement, sans âme ni conscience, une pure invention vouée à disparaître ensuite, comme tout ce qu’on nous a fait croire en Occident.

Pourquoi pour la grande culture Egyptienne, la mort était le passage à la véritable vie, un lieu de lumière appelé ciel et qu’après leur parcours sur la Terre, ils devenaient immortels, n’était-ce qu’un mirage perçu par une civilisation qui a laissé tant de merveilles à cette race actuelle, ou en réalité s’agit-il d’une vérité absolue qui existe et qui a toujours existé en tout être humain ?

Livre des morts Egyptien : « J’ai traversé l’entrée du ciel, j’ai sillonné les portes de l’horizon et j’ai parcouru la Terre entière… Toutes ces choses m’ont été données pour être éternel. Je vis après la mort chaque jour… je vis vraiment après la mort tous les jours comme RA. »

Par ailleurs, que penser de ces expériences insolites de mort imminente de quantité de gens qui sont revenus après avoir passé plusieurs heures sans pulsations et cliniquement morts ? Pourquoi parlent-ils de lieux où règnent à profusion la paix, la félicité tel le Nirvana, l’ont-ils inventé ou y a-t-il autre chose qu’ils ont vue dans ce processus transitoire appelé EMI, quand bien même ils ont corroboré dans ce monde subtil réconfortant, que nous sommes une conscience libre et heureuse et en régressant dans ce tunnel de lumière, ils ont senti qu’ils abandonnaient la véritable vie que Dieu nous donne, se pourrait-il que cette post-vie momentanée soit plus réelle que notre existence vécue sur Terre ?

Dans ces conditions, ne serait-il pas avantageux de bien nous documenter et vérifier que nous ne sommes pas qu’un corps physique et qu’il y a encore des millions de gens qui possèdent une âme-conscience sensible, qui comprend et qui sait aimer, des personnes désintéressées et détachées, qui avec patience et compassion aident leurs prochains et cet élan, ne peut absolument pas venir d’un corps physique individualiste, égocentrique et narcissique qui gravite uniquement autour de cet égoïsme, qui pense et ne vit que pour lui-même et personne d’autre au vu de cela, il vaudrait mieux nous préparer sérieusement pour affronter ce qui est probablement en chemin parce que visiblement il est difficile de percevoir un futur prometteur plein d’espérances sur cette planète.

L’expérience de mort imminente de Frédéric Médina

45 secondes d’éternité : la NDE de Nicole Dron

AfterLife

Il est vital de prendre conscience qu’au-delà de cette grande vérité, il y a des gens courageux, au cœur transparent qui ont vécu des circonstances prémonitoires et même prophétiques, des personnes loyales qui ont annoncé divers évènements aussi bien positifs que négatifs et qui ont alerté la population dans le but de l’aider pour changer ces mauvais augures et ceci advient selon notre manière de vivre ou selon l’état de la planète, et qui plus est en cette époque décadente où l’on peut voir une multitude de crises, de désastres et de ravages dans le monde entier.

NDE de Ned Dougherty

 

Le Bardo Thödol Tibétain : « O noble fils ! Le temps est venu pour toi de chercher le sentier. Ton souffle va cesser… Souviens-toi : C’est l’heure de la mort et de la renaissance. Mets à profit cette mort temporaire pour atteindre l’état parfait : l’Illumination. Concentre-toi sur l’unité de tous les êtres vivants. Maintiens-toi dans la Lumière Claire. Sers-toi d’elle pour atteindre la compréhension et l’amour. »

 

L’expérience de mort imminente, appelée également NDE (Near Death Experience) désigne un phénomène bien connu des scientifiques et des religieux, à savoir la traversée d’un tunnel de lumière éclatante, en apesanteur, et dans une volupté absolue. Le fait que des personnes aimées décédées jalonnent le parcours laisserait croire à un vortex vers l’au-delà. Mais qu’en est-il en réalité ?

Au moment de mourir, des milliers de personnes qui ont pu être réanimées à travers le monde décrivent un phénomène à peu près similaire. Ils prétendent s’être retrouvés dans un tunnel de lumière aveuglante et avoir rencontré des personnes défuntes. Toute sensation de poids avait disparu, et le corps flottait avec une sensation de bien-être incomparable.

De la même façon, un sentiment de sécurité et de bienveillance entourait l’expérience, ce que beaucoup décrivent comme un amour infini. Mais le processus n’étant pas allé à son terme, ces gens ont été brutalement ramenés à la réalité, souvent avec un sentiment de profond malaise, voire de terreur, tant la sensation de plénitude ressentie était agréable.

Au final, cette expérience est traumatisante à bien des titres, et personne n’en sort vraiment indemne. Certains se découvrent une foi religieuse, associant ce tunnel à la montée vers le paradis, d’autres sont traumatisés, redoutant qu’il y ait bel et bien une vie après la mort.

EMI de Philipe Labro

Pamela Reynolds, chanteuse, à 35 ans elle est atteinte d’un anévrisme artériel. Elle se sait en sursis et tente alors l’opération de la dernière chance. Celle-ci nécessite un arrêt cardiaque hypothermique. Nous sommes en 1991. Le procédé est novateur et son issue, incertaine. Mais Pamela n’a plus grand-chose à perdre. Dans le bloc opératoire, elle est mise en situation de mort clinique : son cœur est arrêté, son cerveau cesse toute activité. Sa température corporelle chute à 15,5 °C, au lieu des 37,7 °C habituels.

Le temps est compté. Le chirurgien prend ses outils et commence à découper la calotte crânienne. C’est à cet instant que Pamela sent s’élever au-dessus de son enveloppe charnelle. Dans une rotation à 180°, elle peut observer son corps inerte, sur lequel se penche l’équipe de médecins. Des détails la frappent. Ses cheveux partiellement rasés. La scie utilisée par le chirurgien ressemble à un outil de dentiste ; elle en note la marque : une Midas Rex. Elle écoute les échanges, entend les ordres.

Puis, toujours en lévitation, elle quitte la salle pour traverser un tunnel baigné d’une lumière brillante et merveilleusement chaleureuse, qui lui semble à l’origine de l’existence. Elle croit voir des parents et amis décédés. Elle reconnaît un oncle mort qui la reconduit jusqu’à son corps. «Ce fut comme plonger dans une piscine d’eau glacée… » Tel est l’extraordinaire récit que Pamela Reynolds, rapporte à l’équipe médicale, éberluée, dès son réveil. Un témoignage troublant, qui fait référence.

La situation de mort clinique est indéniable, constatée – et en l’occurrence provoquée – médicalement. Avec une interruption complète du flux sanguin, un cortex cérébral sans activité – attesté par le monitoring -, comment Pamela a-t-elle pu enregistrer et se souvenir de faits – vérifiables – qui se sont déroulés en son « absence clinique » ?

EMI ou NDE de Pamala Reynolds

Extrait du documentaire « Faux départ »

Au delà de notre vue


Partagé par Terry Cailleau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s