Étiquette : torus

Les orbites de Vénus et Mercure dans le vortex de Saturne

Dans la mythologie, Vénus aurait était Ishtar, la première Lune, sans phase lunaire, qui rayonnait de sa puissante lumière dorée sur Gaïa. Ishtar qui tournait autour du Soleil Central tel un électron qui tourne autour de son noyau. A cette époque, le Soleil avait une énergie éthérique et était immobile dans l’éternel moment présent au centre de la Terre. Ils’élevait au centre de la Terre tel un cœur qui rayonne d’amour avec sa couleur verte celle du 4e chakra.

Notre étoile Sirius

Serait-il possible que le véritable Univers soit finalement accessible depuis le centre de la Terre ? Depuis la Terre intérieure et non pas autour de nous ? Serait-il possible qu’on ne voyage pas à travers l’espace, mais en traversant les trous de vers ou des vortex ? Tout porte à croire que les étoiles sont d’immenses astres creux avec des trous noirs au centre, des systèmes stellaires fermés par des champs d’énergie lumineux qui les entourent. Comme les cellules vivantes d’un être multidimensionnel ! D’ailleurs, il existe aussi des nucléoles, des trous de ver au centre de nos cellules. Les cœurs et noyaux sont toujours à l’origine de la vie, de l’énergie, de la lumière…

Le pilier Djed-Wadj dans toute sa puissance et complexité !

La première partie du Wadj, où se trouve la Vesica Piscis serait connecté à Vénus, donc Agartha, la Terre ascensionnée de 5D. C’est l’origine de la forme de la clé de Ankh, ou encore du symbole féminin identique au symbole de Vénus appelée ici la Chambre de Ankh, la zone de lumière christique, la fameuse fréquence de synchronisation des deux hémisphères cérébraux : 432 Hz.

Les secrets de notre Terre et de l’Univers – 1ère partie : Singularité, trou de ver ou étincelle divine : Univers intérieur

Je précise que quelques photos jointes avec cet article sont issues de la théorie de la Terre Concave pour expliquer à quoi ressemble ce trou de verre au centre de la Terre, mais pour moi cette théorie rencontre des incohérences, comme celle de la Terre plate,même si les deux ont aussi des parts de vérités. Enfin, je ne prétends pas connaitre la vérité, je ne fais que partager les informations que je reçois, ma façon de les comprendre, à chacun de prendre, rejeter ou explorer ces quelques pistes. Je reste ouvert à tout rajout d’informations, tout avis contraire, toute autre façon d’interpréter les choses, car c’est ensemble que nous découvrirons la vérité. Ne nous enfermons pas dans nos certitudes, restons humbles et respectueux de chacun.

Comprendre la Matrice Artificielle : 1 – la structure atomique

La Nasa n’est jamais allée dans l’espace, puisque de toute façon l’espace est mental, causal, astral, éthérique, etc. Il n’y a pas d’espace-temps sur ces plans, donc aucune notion de distance ni de vitesse, il n’y a que des vaisseaux éthériques, des corps subtils ou la conscience qui peuvent voyager sur ces plans. Chaque planète dispose de son propre espace-temps et ses propres systèmes énergétiques qui éclairent leur surface. Si certains êtres utilisent des vaisseaux de lumière (matière photonique), c’est bien pour une raison, c’est que la matière ne peut pas sortir de l’atmosphère…

Que représente la planète Saturne ?

Une étoile n’est pas un Soleil, mais une structure toroïdale avec plusieurs couches d’espace-temps, plusieurs canaux, plusieurs grilles électromagnétiques qui émettent une puissante lumière externe. C’est cette lumière que nous percevons quand nous regardons une étoile dans le ciel nocturne. Les étoiles sont des astres creux, des enveloppes énergétiques qui accueillent la vie et dont le noyau central est un Nucléus. Ce n’est pas pour rien que Sirius a un rôle aussi important dans l’histoire ou que l’Ancienne Égypte se basait sur cette étoile pour rythmer leur vie, leur société, leurs récoltes, etc.

2ème Partie : La Singularité qui génère le Trou Noir et le Trou Blanc

Dans la 1ere partie nous avons vu à quoi ressemblait cette structure pyramidale en forme de Merkaba, qui réunie le Torus négatif avec le Torus positif pour former cette sphère unifiée qui courbe l’espace-temps en forme de 8 (le Ying et le Yang, le jour et la nuit, le Trou blanc et le Trou Noir). Cette Matrice de Vecteur Isotrope est au centre de notre réalité et donc de Gaïa et c’est elle qui crée une Singularité au centre de sa structure, un point de connexion entre le plan divin (plan de la conscience et de l’âme) et les plans physiques.