Étiquette : salla

Programme spatial secret de l’US Air Force – Critique de livre – Dr SALLA

Avant la révélation d’une grande tromperie et de son changement idéologique dans les alliances, l’USAF était un atout majeur de l’Etat Profond et de ses alliés allemands du Quatrième Reich, et pas nécessairement un protecteur des intérêts nationaux américains. Mais depuis son épiphanie existentielle, l’USAF a pris d’importantes mesures pour réaligner son programme spatial clandestin près de la Terre avec un groupe plus éthique d’extraterrestres qui travaillent avec le programme spatial profond de l’US Navy. En janvier 2018, l’USAF a démontré son changement positif d’alliances en contrecarrant un complot de la CIA visant à détruire l’île d’Hawaï, déclenchant ainsi une troisième guerre mondiale.

Révélations sur des batailles provoquées par les fouilles secrètes en Antarctique : la course aux artéfacts Aliens fait rage

Par le Dr Michael Salla et Corey Goode La course aux anciens artéfacts aliens et aux nouvelles armes déstabilise la calotte glacière en Antarctique Une initiative multinationale visant à fouiller des régions clés de l’Antarctique à la recherche d’artefacts d’une civilisation extraterrestre congelée créée par des réfugiés déstabilise […]

L’amiral de la marine qui a supervisé 29 espions dans l’Allemagne nazie et lancé le programme spatial secret américain

Le contre-amiral Rico Botta était un homme extrêmement occupé durant la Seconde Guerre mondiale. En plus de ses fonctions officielles de jour dans la marine en tant qu’ «officier d’assemblage et de réparation» à la base aéronavale de San Diego, il dirigeait le soir un programme secret de la marine opérant avec 29 espions intégrés dans les programmes aérospatiaux les plus avancés de l’Allemagne nazie, qui développaient des soucoupes volantes anti-gravité.

Star Trek de Gene Roddenberry basé sur la flotte spatiale secrète de la marine américaine

Le 8 septembre marque le 50e anniversaire de la création de la série de science-fiction Star Trek qui a débuté en 1966. Il existe des preuves significatives que son créateur, Gene Roddenberry, n’a pas simplement proposé l’idée de Star Trek. Au lieu de cela, il a été encouragé à créer la série sur la base d’informations classifiées relatives au développement d’une flotte spatiale secrète de la marine américaine qui créerait une vaste alliance extraterrestre. Ceci a conduit Roddenberry à proposer l’idée d’une Fédération Unifiée des Planètes, dont le quartier général militaire se trouve à San Francisco.

La marine américaine a secrètement conçu un avion futuriste ultra-rapide ressemblant à un OVNI, des documents le révèlent.

L’US Navy a obtenu un brevet pour un avion avancé qui ressemble à une soucoupe volante d’OVNI. Les inventeurs militaires ont déposé les plans d’une machine volante très inhabituelle qui utilise un  » dispositif de réduction de la masse inertielle  » pour se déplacer à des  » vitesses extrêmes « . Cela signifie que l’avion utilise une technologie complexe pour réduire sa masse et ainsi diminuer l’inertie (la résistance d’un objet au mouvement) afin qu’il puisse opérer à des vitesses élevées.

Hillary Clinton a-t-elle vendu les technologies du Programme Spatial Secret US à la Chine?

Le groupe anonyme Q (alias QAnon), qui entretient des liens étroits avec l’administration Trump et les services de renseignement militaires américains, affirme que l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton avait orchestré un système de paiement dans lequel des informations classifiées étaient téléchargées sur ses serveurs privés qui ont été délibérément laissés susceptible d’être piraté par des entités étrangères. La Chine, parmi ces entités, a utilisé le matériel classifié des programmes d’accès spécial et des informations confidentielles sensibles stockées sur les serveurs Clinton pour se renseigner sur les technologies de pointe déployées par l’armée américaine dans l’espace.