Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 5/32 : LE GRAND FLASH SOLAIRE

David Wilcock : Eh bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ici avec Corey Goode et Jay Weidner, la seule personne qui soit dans le secteur depuis aussi longtemps que moi.

La première fois que je vous ai rencontré, c’était par l’intermédiaire de Richard C. Hoagland.
Jay Weidner: Oui, tout à fait.
David: Vous avez travaillé avec lui pendant longtemps.
Jay: Oui, pendant environ 10 ans.
David: Et vous avez fait quelques analyses plutôt phénoménales de “2001 [L’odyssée de l’Espace]”,…
Jay: Tout à fait.

David: …dont je n’avais jamais vraiment réalisé toute l’ampleur auparavant. Alors depuis cet épisode sur le flash solaire, et bien entendu, “2010” il y a eu le flash de Jupiter…
Jay: En fait, c’était également basé sur une théorie d’Hoagland.
David: Oh, vraiment ?
Jay: Oui. Dans le roman “2010” d’Arthur C. Clarke, qui était la suite, il est dit à la fin, “basé sur une théorie de Richard Hoagland.”
David: Sérieusement ?
Jay : Oui.
David : Quel était le message de “2001” ? Qu’essayaient-ils de nous dire dans ce film ?
Jay : Le message était que nous étions au bord d’une grande transformation – pour l’humanité. Et que nous avions un choix à faire : nous pouvions aller du côté de l’Intelligence Artificielle et l’a laisser diriger nos vies, ou bien nous pouvions nous rebeller contre elle et y couper court comme l’astronaute Bowman le fait dans le film, et ensuite, physiquement, organiquement, ascensionner comme il le fait, en passant par une porte des étoiles.

Et les Aliens, qui que soit cette haute intelligence, essayaient d’initier l’humanité, et il était le premier à passer le portail.

Lire la suite
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :