Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 12, épisode 8/8 : TERRE INTÉRIEURE : DIVERSITÉ DE LA VIE

Georges Noory : Jules Verne a écrit un jour une histoire extraordinaire intitulée « Voyage au centre de la Terre ». Il a bien sûr exploré une rencontre de plantes préhistoriques à l’intérieur de chaque caverne dans la planète.

Nous avons aujourd’hui Emery Smith, qui a personnellement rencontré la flore exotique lors de ses propres aventures extraterrestres et intraterrestres. Emery, bienvenue dans l’émission.

Emery Smith : Merci de me recevoir, George.

George : Cela a dû être une aventure incroyable pour vous : pénétrer à l’intérieur de la Terre et observer une végétation, des plantes, des animaux que vous ne voyez nulle part ailleurs.

Emery : Oui, c’est assez étonnant, en particulier toutes les différentes espèces de plantes que vous ne verriez pas normalement à la surface de la Terre.

C’est un tout nouvel écosystème là en bas. Vous examinez donc différents types de minéraux et de produits chimiques qui produiront différents types de plantes et de champignons, etc.

George : Y a-t-il des arbres et de la végétation ?

Emery : Oh oui, il y a des forêts complètes là-bas et de nombreux types de plantes et de vignes et même des algues et des choses comme ça. Cependant, nous devons toujours faire très attention avec beaucoup de ces choses.

George : Vous n’êtes pas botaniste. Mais était-ce une de vos missions d’essayer d’explorer ces différents types de végétation ?

Emery : Oui, exactement. Je faisais partie d’une équipe d’environ 15 personnes. Et nous avions vécu des aventures incroyables et dangereuses. Une partie de la vie végétale était carnivore.

George : Comme une mouche Vénus, mais plus grande ?

Emery : Oh, beaucoup plus gros.

George : Oh, vraiment ?

Emery : Oui.

George : Plutôt que de manger des mouches, que mangent-ils ?

Emery : Eh bien, il y a des animaux là-bas. Et ils se mangent aussi.

George : Vous l’avez vu ?

Emery : Oui. L’une des expériences les plus étonnantes que j’aie jamais vécues au cours de l’une de ces missions a été cette plante. Et elle avait un très beau centre.

George : De quelle grosseur était cette plante ?

Emery : Je dirais environ 4,50 mètres de diamètre.

George : 4,50 m ?

Emery : Oui. Mais ça ressemblait à ces plantes d’agave, avec les pointes. Vous voyez ?

George : Oui. Elles sont belles.

Emery : Et puis une vraie jolie rose ou une fleur pourpre au milieu, comme une fleur de lotus. Ce que vous ne comprenez pas, c’est que ces pointes sont en réalité des tentacules, comme une pieuvre, pouvant atteindre une hauteur de 15 mètres.

Lire la suite
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :