Étiquette : Programme Spatial Secret

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 4, épisode 6/11 : LA FLOTTE NOIRE

DW : Bienvenue à ‘Divulgation Cosmique’. Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous sommes ici avec Corey Goode. Dans de précédents épisodes de cette émission, nous avons parcouru les différentes factions du Programme Spatial Secret (SSP). Nous avons couvert un très large ensemble d’informations, mais il reste une chose que nous n’avons pas beaucoup abordée, ce que nous allons faire dans cet épisode, il s’agit de la faction appelée la Flotte Noire et les forces obscures de ces extra-terrestres réptilo-humanoïdes qui se cachent derrière.

L’Alliance en guerre contre L’État profond. L’arrivée de mises à jours majeures

Non seulement j’ai beaucoup d’information à diffuser grâce à ces briefings, mais j’espère aussi avoir de nouvelles informations à faire ressortir de la part des personnes bien informées. Comme je l’ai signalé il y a plus d’un an, l’État profond a préparé des divulgations et des fuites de documents qui sont destinées à être utilisées comme armes de distraction de masse contre une population mondiale en éveil. Pensez aux civilisations anciennes et à l’Antarctique… Pensez aux révélations de technologies exotiques….

Parmi ces révélations distrayantes, mentionnons que les universitaires et les militaires commençaient à parler des ruines anciennes qui se trouvaient au fond de l’océan et dans les profondeurs de l’Antarctique sous la glace. On m’a emmené dans la région et on m’a montré quelques-unes des ruines anciennes qui seraient divulguées au public dans un proche avenir et on m’a beaucoup parlé de la question.

Des insiders de l’Armée US le confirment : La FRANCE PARTICIPE et FINANCE un PROGRAMME SPATIAL SECRET ! La mission sur Oumuamua confirmée

Spartan 1 avait également partagé sa connaissance de l’existence d’une coalition de grandes nations signataires du Traité sur l’Antarctique, qui gèrent un programme spatial secret en dehors de l’Antarctique.

Cette coalition dont je parle, c’est la Grande-Bretagne, les États-Unis, la France, l’Allemagne, le Canada et la Russie. Une flotte spatiale existe depuis 25 ans » [ Timestamp 9:01 ]
En réponse à la question de Howe sur qui finance et exploite la flotte spatiale, Spartan 1 a affirmé:

«Tous ces pays de la coalition».
Spartan 1 décrit ensuite les différentes races extraterrestres qui collaborent avec la coalition spatiale et explique en quoi l’Antarctique est la plaque tournante des opérations:

Spartan 1: On ne m’a parlé que d’au moins sept espèces d’extraterrestres différentes avec lesquelles la coalition a été en contact.

Howe: Comment ont-ils été décrits?

Spartan 1: De guerrier à très pacifique… [ Horodatage 17:20 ]

Howe: Avez-vous l’impression que l’Antarctique est le carrefour central de ces sept espèces?

Spartan 1: Oui, je le crois. [ Horodatage 19:23 ]

Ensuite, Howe a présenté le deuxième lanceur d’alerte, Spartan 2, qui est également un opérateur spécial, mais dont la branche de service était à la place le US Marine Corps.

Détails sur le recrutement et service secret pour les programmes spatiaux secrets (Questions à Corey GOODE partie 1/2, par M. SALLA)

ÉCRIT PAR LE DR MICHAEL SALLA LE 14 AVRIL 2015.  PUBLIÉ DANS RECHERCHE SUR L’EXOPOLITIQUE , PROGRAMMES SPATIAUX   Corey (alias GoodETxSG) est récemment apparu comme une nouvelle source d’informations sur de multiples programmes spatiaux secrets et des civilisations séparatistes de la Terre. Dans un article précédent, j’ai résumé son témoignage public révélé par le biais […]

Analyse comparative: Corey / GoodETxSG et Randy Cramer / Capt Kaye par Michael SALLA

En conclusion, les similitudes entre les témoignages de Corey GoodETxSG et du Capt Kaye suggèrent qu’ils ont suivi une formation et des conditions de travail similaires lors de leurs déploiements respectifs dans différents SSP. Étant donné l’indépendance de chaque ensemble de témoignages et l’absence de preuve de contamination croisée, il est juste de conclure que les similitudes corroborent la véracité du témoignage de chacun. Cela conduit à la conclusion qu’ils sont probablement révélés sincèrement et avec précision leurs expériences respectives avec différents SSP, sur une période de temps presque identique.

ARTICLE de COREY GOODE: Les dangers de l’IA, la Reproduction de Véhicule Alien « ARV » des NAZI – La cloche Nazi (Die Glocke) – La problématique de l’Or obtenu du Mercure – Et la solution de l’alliage de Gallium et de Mercure rouge

En ce qui concerne les divers « programmes spatiaux secrets » et les points de vue « alliés non humains » de « Intelligence artificielle » Extraterrestre et du spectre des signaux de l’IA qui influencent notre société technique, « Ce qui est en haut est en bas ».

Il y a quelques groupes ET « AI » (TOUS Malveillants pour l’Humanité, de notre point de vue) auxquels les SSP (Il y a plusieurs programmes spatiaux secrets) a affaire depuis des décennies.

Si un « Actif » est « Scanné » et a une « Signature Bio Neuro AI », « AI Nano Tech » ou « Signature EMG de type « onde de Brian » liée à l’IA superposée » (ou tout autre signe d’exposition à l’IA), ces personnes sont immédiatement placées en isolement et ne sont pas autorisées à se trouver dans le voisinage des technologies SSP (qui sont essentiellement Bio-Neurologiques et Interactives en Conscience) avant d’être « nettoyées » de toutes influences AI.

C’est quelque chose que les ingénieurs des SSP prennent très au sérieux. Il y a eu des incidents où des « infections IA » ont grillé des « relais bio neurologiques » dans des systèmes causant tout, aussi bien des petits problèmes que des pannes généralisées du « Réseau de défense ». Ces « Bio Neuro Cellules » de base sont des unités « Bio-Chimiques » qui sont suspendues dans un « Gel ». Lorsqu’elles sont vues au microscope, elles ressemblent beaucoup à la neurologie du cerveau humain et du système neurologique. Il s’agit d’une « Technologie Vivante », ce sont des termes de base mais pas  » Consciente  » ou  » Consciente de soi « . Cette technologie permet l’interface humaine directe et une interaction et un contrôle instantanés « de l’opérateur à la technologie ».