LA MATRICE DIVINE- LES SECRETS DU VATICAN-LE POUVOIR SURNATUREL DE L’HUMAIN

L’église et le Vatican gardent de nombreux secrets pour le monde, mais il existe des manuscrits qui pourrait être les

Lire la suite

Archange Métaron, cours sur la prospérité financière

“La nature du Flot d’Énergie” Mes bien-aimés, je vous salue aujourd’hui dans la joie éternelle. Aujourd’hui, nous discuterons de la

Lire la suite

Le Chemin de l’Ascension (6) : Preuve de réincarnation

Comme nous l’avons vu dans les articles précédents, tout démontre dans de nombreuses prophéties que nous devions vivre un grand changement dans toute notre système solaire, et nous sommes en train de le vivre. Ce n’est plus une hypothèse, mais un constat scientifique.

Comment savaient-ils cela il y a 2000 ans, alors que c’est dit dans le livre de Saint Luc, au chapitre 21 ?

Ce concept de changement climatique interplanétaire dont j’ai parlé dans les deux articles précédents repose sur des faits. Encore une fois, ce n’est pas basé sur la religion, mais sur une étude scientifique sur la mécanique céleste et le principe sous-jacent d’un univers conscient, aimant qui utilise la géométrie sous forme de fluide vibrant ou plutôt de substrat fluide à partir duquel la matière, l’énergie, le temps et l’espace sont constitués.

Tout cela fait partie de ce grand tout qui émane de chaque endroit de l’espace. Le plus petit espace quantique contient toujours l’hologramme à partir duquel l’univers est fait. Dans le jargon de la physique quantique, on appelle cela un amplituèdre, qui est cette structure géométrique qui explique toutes les vibrations que nous percevons au niveau quantique dans les chambres à bulles. Tout cela s’explique sans avoir besoin d’espace ni de temps. Ce ne sont que des amplitudes et des secousses d’une identité sous-jacente.

Visualisation du concept d’amplituèdre.

Les vieilles paroles des « dieux » nous disaient que nous venions du son primordial, le Om. La Bible, comme on l’a vu dans l’article précédent, parle d’un son de trompette qui sonnera. Tout ce concept décrit que nous sommes finalement le seul créateur infini. C’est notre identité… mais on ne s’en souvient plus.

Mais cela a été conçu de cette façon pour que nous passions par une série d’étapes où nous nous rappelons progressivement qui nous sommes, en jouissant en permanence du libre-arbitre. Nous avons la liberté de pouvoir faire les choses à notre façon, de ne pas être manipulés, ni contrôlés. Il y a des êtres qui nous aident. Le « fils de l’Homme venant sur la nuée », vous l’avez compris, fait référence à un vaisseau qui apparaît dans le ciel.

Les chrétiens devraient se détacher de l’idée que tout le monde dans le cosmos est mauvais. L’Ancien et le Nouveau Testament sont remplis de références au contact d’humains qui ne sont pas comme nous et qui peuvent avoir des pouvoirs magiques… et encore, le mot est faible, croyez-moi. Et Jésus n’était qu’un exemple. Il y a toute une hiérarchie d’anges qui va jusqu’aux séraphins et aux chérubins, mais qui sont en vérité des extraterrestres de très haut niveau. Les Anges, les vrais, appartiennent à la Création qui a précédé la nôtre. Tandis que les Extraterrestres dont on parle ici sont bel et bien de cette Création, ils ont simplement beaucoup plus d’avance que Terriens et bien d’autres civilisations dans l’univers.

Explorons maintenant plus en détail ce qui se passe vraiment, car ce que nous allons voir ici, c’est que la réincarnation est en fait une réalité. Je le dis ici car il y a encore des gens, et notamment chez les chrétiens que vous pourriez croiser, qui n’y croient toujours pas. La réincarnation est notre façon d’apprendre. C’était d’ailleurs un des enseignements fondamentaux de Jésus. Pendant les cinq premiers siècles, beaucoup de chrétiens croyaient en la réincarnation, on n’a même jamais pensé que la réincarnation put être contraire aux enseignements du Christ.

Lire la suite

Que représente la planète Saturne ?

Une étoile n’est pas un Soleil, mais une structure toroïdale avec plusieurs couches d’espace-temps, plusieurs canaux, plusieurs grilles électromagnétiques qui émettent une puissante lumière externe. C’est cette lumière que nous percevons quand nous regardons une étoile dans le ciel nocturne. Les étoiles sont des astres creux, des enveloppes énergétiques qui accueillent la vie et dont le noyau central est un Nucléus. Ce n’est pas pour rien que Sirius a un rôle aussi important dans l’histoire ou que l’Ancienne Égypte se basait sur cette étoile pour rythmer leur vie, leur société, leurs récoltes, etc.

Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :