Étiquette : Mercure

Les orbites de Vénus et Mercure dans le vortex de Saturne

Dans la mythologie, Vénus aurait était Ishtar, la première Lune, sans phase lunaire, qui rayonnait de sa puissante lumière dorée sur Gaïa. Ishtar qui tournait autour du Soleil Central tel un électron qui tourne autour de son noyau. A cette époque, le Soleil avait une énergie éthérique et était immobile dans l’éternel moment présent au centre de la Terre. Ils’élevait au centre de la Terre tel un cœur qui rayonne d’amour avec sa couleur verte celle du 4e chakra.

Principes de recherche et de compréhension

Ces derniers jours ont été assez incroyables, car j’ai fait un bond énorme dans mes recherches. Comme je l’ai toujours pensé, la recherche de la vérité m’amènera forcément vers le secret de l’énergie libre, mais aussi vers un secret encore plus grand caché derrière les messages des Templiers ou entre les lignes de l’histoire (mensongère) du Christ … Vous le savez, j’essaye toujours de garder la tête sur les épaules et rester humble dans mes recherches, car ce qui m’a le plus marqué dans ce chemin pour retrouver la vérité c’est de me rendre à compte à quel point le mensonge avait atteint des proportions inimaginables. Ce que j’ai découvert ces derniers jours, après des années de patience, de remises en question, d’écoute des autres, de travail sur moi-même afin d’enlever une à une mes couches de croyances et mes filtres mentaux, je l’aurai rejeté d’un bloc si on me l’avait présenté il y a 2 ans.

Le pilier Djed-Wadj dans toute sa puissance et complexité !

La première partie du Wadj, où se trouve la Vesica Piscis serait connecté à Vénus, donc Agartha, la Terre ascensionnée de 5D. C’est l’origine de la forme de la clé de Ankh, ou encore du symbole féminin identique au symbole de Vénus appelée ici la Chambre de Ankh, la zone de lumière christique, la fameuse fréquence de synchronisation des deux hémisphères cérébraux : 432 Hz.

Les connexions Lune / Mercure

On peut connecter le Feu Igné avec l’énergie de Kundalini (terrestre ou humaine) appelée encore « Le Serpent Igné », ce feu qui part d’en bas, au plus profond de notre être (l’enfer, le soufre), pour remonter le long du canal d’ascension jusqu’à atteindre le haut, le Soleil pour fusionner avec l’énergie du Saint-Esprit. Ce Feu Igné est évidemment issu du vortex central, ce trou noir qui est la source d’une énergie illimitée. Ce vortex central est au cœur de la Singularité, un passage entre les mondes physiques et le monde divin de pure lumière d’où provient toute l’énergie de l’arbre de vie. C’est le Feu qui permet de transformer l’être humain en être de lumière, de transformer le 6 en 9 ou encore le plomb en or : le Grand Oeuvre.