Étiquette : Lune

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 16/32 : LA PROJECTION ASTRALE ET NOTRE PLACE DANS L’UNIVERS AVEC WILLIAM TOMPKINS

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis avec Corey Goode.

Et dans cet épisode, nous avons encore plus d’informations étonnantes qui nous parviennent de notre ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, William Tompkins.

* * * * * *

PROJECTION ASTRALE

William Tompkins: Quand j’étais enfant, quand j’avais quelque chose comme sept, huit ou neuf ans, je volais beaucoup. Je n’avais pas d’avion. Simplement, je volais.

On vivait à Santa Monica. Nous vivions à Hollywood, et j’ai beaucoup volé, surtout la nuit, mais à quelques reprises en classe, à l’école, pendant la récréation, je passais juste derrière le bâtiment et je m’envolais.

Et je l’ai fait parfois en levant les bras, mais la plupart du temps, je sortais, tout simplement.

Et ainsi, je pouvais survoler Hollywood, la vallée de San Fernando, descendre à la plage de Santa Monica, voler jusqu’à Malibu, descendre jusqu’à San Pedro, regarder les navires de la Marine et les cales sèches de San Pedro, et survoler LAX et revenir.

J’ai eu du mal à survoler LAX. Il se passait beaucoup de choses, alors je me suis tenu à l’écart des aéroports autant que possible.

Quelques fois, après m’être amusé à simplement voler dans les basses fréquences – et en particulier, c’est plus amusant la nuit avec les lumières –, je sortais carrément, en direction de la galaxie. Et j’ai parcouru bien plus de 186 000 miles à la seconde, tellement au-dessus de ça.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 14/32 : SECRETS DES MISSIONS APOLLO AVEC WILLIAM TOMPKINS

David Wilcock: Très bien, bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode.

Donc, ce par quoi nous allons commencer ici est un segment dans lequel [William] Tompkins explore la très controversée connexion franc-maçonnique à tout cela.

Jetons un coup d’oeil.

American Moon

Stanley Kubrick : « Les théoriciens du complot ont eu raison, à cette occasion… j’ai contribué à une fraude massive à l’encontre du public américain, dont je suis sur le point de révéler maintenant tous les détails et qui implique le gouvernement des États-Unis et la NASA, à savoir […]

La CIA a utilisé la visualisation à distance pour se renseigner sur les pyramides et les habitants de Mars, il y a environ un million d’années

Petite partie de la région de Cydonia, prise par l’orbiteur Viking 1 et libérée par la NASA/JPL le 25 juillet 1976.
Ce qui rend le document de la CIA remarquable, c’est que les coordonnées fournies à l’observateur éloigné inconnu étaient celles de la région de Cydonia, telles qu’elles sont représentées dans une série d’images orbitales de Mars prises par Viking Orbiter en 1976.

Cydonia est devenu célèbre après une succession de chercheurs ont affirmé que la région contenait un visage, des ruines d’une ville, et des pyramides.