Étiquette : Ka’Aree

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 17/32 : s’allier avec le « MIC SSP »

David Wilcock : Très bien, bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous sommes ici avec Corey Goode pour une autre mise à jour fascinante. Sans plus tarder, lançons-nous. Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Plus récemment, vous avez commencé à interagir avec un programme spatial secret du complexe militaro-industriel.
Il y a beaucoup de films qui, selon Pete Peterson dans un des exposés qu’il m’a donnés récemment, montrent du matériel que ce groupe possède réellement. Et c’est un film comme « The Avengers » qui a un porte-avions volant.
Que savez-vous donc de la façon dont ce groupe MIC travaille avec Hollywood pour nous préparer aux choses qu’ils vont nous montrer ?

Corey : Eh bien, selon Sigmund et tous ceux à qui j’ai parlé, ils ont l’intention de faire une révélation lente, je suppose, d’un certain type de programme spatial secret dont, comme je l’ai dit plus tôt, la DIA, la NSA et la Force aérienne ont le contrôle.
Et ils ont l’intention de faire connaître ce programme, dont la plupart des activités se déroulent à moins de 500 miles [800 kilomètres] de la Terre. Ils ont des stations spatiales et des satellites habités dans cette zone de 500 miles.
Et c’est la majeure partie de cette zone qu’ils contrôlent.

David : Dans le livre manuscrit de Ronald Reagan – publié en 1985 alors qu’il était encore président –, il a laissé échapper qu’il savait que nous pouvions mettre 300 personnes en orbite. Et cela n’avait certainement rien à voir avec la navette spatiale qui serait loin de pouvoir contenir 300 personnes.
De quoi parlait-il ?

Corey : Il parlait de ce programme. Ce programme. . . Il existe plusieurs stations spatiales de taille convenable.
Il y a des satellites habités qui ont trois, six, huit hommes en service, ou plutôt des gens en service, qui sont desservis par ces engins triangulaires [les TR-3B]. Et ils échangent du personnel et des fournitures.

C’est l’information que notre président a récemment reçue au cours d’une séance d’information.

[note : cet épisode de l’émission a été enregistré quelque temps après la prise de fonction de Donald Trump en tant que président des États-Unis, en janvier 2017]

David : Vraiment ?

Corey : Il a reçu une séance d’information de bas niveau et a été contrarié parce qu’il savait que c’était une séance d’information de bas niveau.

David : Nous avons des raisons de croire que l’oncle de Trump était également impliqué dans certaines de ces informations classifiées. Que savez-vous à ce sujet ?

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 15/32 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS – PARTIE N°7

David Wilcock : Bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec notre initié des initiés, Corey Goode. Comment allez-vous Corey ?

Corey Goode : Je vais bien, merci.

David : Bon retour dans l’émission. Très bien, la première question est de Schmit_K et elle nous dit ce qui suit :

« J’aime les questions des téléspectateurs. J’ai moi-même une question. Est-ce que les vaisseaux du SSP [Programme Spatial Secret] produisent de la gravité ou bien sont-ils dans un environnement de niveau zéro G ? Et est-ce que la gravité est beaucoup réduite dans le LOC [Commandement des Opérations Lunaires] ? »

Y avait-il de la gravité lorsque vous étiez sur le vaisseau ?

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 6, épisode 16/17 : LA RÉVÉLATION D’UN PLAN PLUS VASTE

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock et je suis ici avec Corey Goode.

Dans cet épisode, nous allons aborder de passionnantes nouvelles mises à jour. J’ai entre-aperçu certains des points importants dont nous allons discuter et cela va véritablement être un épisode qui deviendra un classique. J’en suis certain.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 6, épisode 3/17 : RENCONTRE AVEC UNE ANCIENNE SENTINELLE

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ensemble avec Corey Goode. Corey, bon retour dans l’émission.
Corey Goode : Merci.
David : Qu’est-il arrivé ensuite dans notre grand récit ?
Corey : Eh bien, finalement j’ai fait à nouveau ce voyage jusqu’à Vénus, le même que celui que j’avais déjà fait précédemment mais que nous n’avions pas été en mesure de finaliser à cause d’une sorte de conflit d’organisation avec un autre groupe qui visitait Vénus.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 5, épisode 8/17 : DE VÉNUS VERS L’ANTARCTIQUE

David : Donc, la dernière fois nous vous avions laissé au moment où vous étiez dans le bus avec Kaaree sur le chemin du retour de cette réunion dans la Ceinture de Kuiper, en compagnie de Gonzales et de l’homme que nous avons par la suite nommé Le Bagarreur. Ils regardaient des informations mais ils ne voulaient rien vous dire, ce qui signifie que vous et moi, ainsi que nos téléspectateurs, nous avons été privés d’informations utiles.
La seule chose que nous ayons entendu est que tout se met en place dans le but d’une défaite épique de la Cabale sur Terre, mais nous voulons en savoir plus à ce sujet.
Corey : Tout à fait.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 5, épisode 7/17 : MENACES VOILÉES ET DIVULGATIONS OUVERTES

David Wilcock : Très bien, bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode. Vous nous l’avez demandé encore et encore, voici donc le moment que vous attendiez tous. Nous allons directement entrer dans le vif des nouvelles actualités qui sont survenues depuis que Corey nous a parlé de ses dernières expériences géniales.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 3, épisode 5/9 : TERRE INTÉRIEURE : LA GRANDE VISITE

CG : On nous a invités à visiter les lieux. Elle était plus détendue. Vraiment ravie de l’expérience.
DW : Vous aviez fumé une clope. [David et Corey rient]
CG : Ça la rendait folle de joie de bientôt partager mon expérience avec d’autres. Elle était d’humeur généreuse et voulait nous servir de guide. On a donc remonté le couloir jusqu’à une petite salle avec un dôme et on s’est placés au centre. Elle a touché et tapoté son cadran. Flash lumineux. On était dans une autre pièce, plus grande. Dans cette zone, la pierre était plus foncée. C’était une autre zone. On a marché dans plusieurs couloirs et plusieurs salles.
DW : Tout est un peu pareil, à part la roche ?
CG : Oui. On avançait et elle a voulu nous montrer leurs jardins. On a débouché sur la paroi d’une grotte qui émergeait, une zone caverneuse vraiment gigantesque. Des piliers montaient jusqu’au plafond. Je n’ai pas su estimer la hauteur du plafond. Cette grotte avait la taille du Texas. C’était gigantesque. Il y avait des constructions dans les piliers.