Étiquette : Horus

CHOKMAH : La Sagesse, le Soleil, Le fils, Horus, le Christ, la glande pinéale…

Petit article rapide pour évoquer cette Sephira souvent mal comprise, parfois représentée avec le symbole d’Uranus (qui est aussi celui de l’éther), parfois Neptune (eau cosmique). La science de la Kabbale telle qu’elle est transmise de façon « ouverte » positionne le Soleil au centre et l’associe à la Séphira Tiphereth alors qu’en réalité cette dernière représente le Soleil Central : Shemesh (qui est le Soleil Shamash des Sumériens ou le nom de Râ, ou encore Hélios, Brahma, Inti en fonction des civilisations) et qui est associé en toute logique au Chakra du cœur. Vous allez de toute façon vite comprendre pourquoi il ne peut en être autrement, car il me semble évident que la Sephira positionnée tout en haut du piler qui incarne la lumière du jour soit le Soleil !

Le symbole d’Horus

Très simplement, car il y aurait beaucoup à dire… Evidemment, Horus ne représente pas seulement une partie de notre cerveau, c’est encore une fois la réalité fractale de notre Univers qui s’exprime à travers ces symboles qui peuvent représenter une partie de notre corps, de Gaïa, une énergie, un principe créateur, une conscience, etc. Certains me diront que « les Dieux égyptiens sont des entités obscures ». De nombreuses choses ont été récupérées pour salir la lumière, manipuler, asservir l’être humain, etc..

L’Atlantide sur les îles Canaries ?

Nous pensons que les Açores représentent plus surement les très maigres restes de l’Atlantide comme cela a été dit dans une canalisation Archangélique (voir lien de l’article). D’autre part de nombreuses personnes méconnaissent encore le fait qu’il y a eu plusieurs déluges à différentes périodes et que l’Atlantide était un continent et pas une seule ville même gigantesque, sans même parler que c’était une colonie non humaine comme la Lémurie, l’hyperborée etc.

L’axe du monde, le Dieu des dieux et l’œil qui voit tout !

Pour comprendre tout ce qui suit, toutes les informations que je dois publier, il faut d’abord que j’explique certaines choses. Je vous conseille également de bien visionner les illustrations jointes à cet article. Après avoir abordé Thor, restons dans la mythologie nordique avec Odin, considéré comme le Dieu des Dieux. Encore une fois, vous connaissez ma position sur cette notion de « Dieu » des anciennes civilisations nordiques. Derrière ces noms se cachent parfois des êtres, parfois des énergies, parfois des principes universels.

Il suffit de connaitre l’histoire et savoir par exemple que ce sont d’abord les « demi-dieux » grecs Persée, Héraclès, et Apollon qui ont été initiés lors de leurs séjours en Hyperborée avant de rapporter ces informations aux Grecs qui ont ensuite fondé leurs mythes. On retrouve en toute logique de grandes similitudes entre les mythes grecs et nordiques. En fait, quand on étudie bien tous les mythes existant sur Terre, ils sont tous issus de la mythologie nordique, y compris la mythologie sumérienne.

Les hyperboréens n’ont laissé aucun texte, uniquement des symboles et des codes, car c’est un langage universel et visiblement ce sont certains êtres bienveillants qui ont voulu laisser un code universel pour qu’on puisse retrouver la vérité sur l’histoire de notre humanité, quel que soit l’époque ou la langue que nous parlons. Si vous voulez accéder à la source de l’information concernant les mythologies nordiques, il faut donc surtout s’intéresser aux codes originels.