Étiquette : extraterrestres sur la lune

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 16/32 : LA PROJECTION ASTRALE ET NOTRE PLACE DANS L’UNIVERS AVEC WILLIAM TOMPKINS

David Wilcock: Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis avec Corey Goode.

Et dans cet épisode, nous avons encore plus d’informations étonnantes qui nous parviennent de notre ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, William Tompkins.

* * * * * *

PROJECTION ASTRALE

William Tompkins: Quand j’étais enfant, quand j’avais quelque chose comme sept, huit ou neuf ans, je volais beaucoup. Je n’avais pas d’avion. Simplement, je volais.

On vivait à Santa Monica. Nous vivions à Hollywood, et j’ai beaucoup volé, surtout la nuit, mais à quelques reprises en classe, à l’école, pendant la récréation, je passais juste derrière le bâtiment et je m’envolais.

Et je l’ai fait parfois en levant les bras, mais la plupart du temps, je sortais, tout simplement.

Et ainsi, je pouvais survoler Hollywood, la vallée de San Fernando, descendre à la plage de Santa Monica, voler jusqu’à Malibu, descendre jusqu’à San Pedro, regarder les navires de la Marine et les cales sèches de San Pedro, et survoler LAX et revenir.

J’ai eu du mal à survoler LAX. Il se passait beaucoup de choses, alors je me suis tenu à l’écart des aéroports autant que possible.

Quelques fois, après m’être amusé à simplement voler dans les basses fréquences – et en particulier, c’est plus amusant la nuit avec les lumières –, je sortais carrément, en direction de la galaxie. Et j’ai parcouru bien plus de 186 000 miles à la seconde, tellement au-dessus de ça.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 13/32 : REPOUSSER LES LIMITES DE LA DIVULGATION AVEC JOHN LEAR

David Wilcock: Très bien, bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode. Et dans cet épisode, nous vous présentons nul autre que John Lear, le fils de l’inventeur du Learjet. Et dans ce premier segment, vous allez le voir partager son passé avec vous.
Alors sans plus tarder, je vous amène John Lear.
L’HISTOIRE DE JOHN
John Lear : Vous savez, mon père était Bill Lear et il a mis au point le Learjet. Et j’ai été très impliqué dans l’aviation dès le début. Et j’ai volé pour différentes compagnies aériennes dans le monde entier.
Et en 1985, j’ai commencé à m’intéresser à ce truc des OVNIs, auquel je ne croyais pas.
Il y a une réunion ici de temps en temps, ou tous les deux ans, ici à Las Vegas, des pilotes de l’Asie du Sud-Est. Je me suis entretenu avec l’un des gars, et il m’a dit qu’il avait été affecté à Bentwaters.
Et j’ai dit : « Oh, c’est là que cette soucoupe a soi-disant atterri. »
Et il a répondu : « Non, pas soi-disant. Je ne l’ai pas vue, mais je connais les types qui l’ont vue. »
Et j’ai dit : « Tu veux dire que ce truc est vrai ? »
Et c’est ainsi que j’ai commencé avec tout ça. Et tout ce que j’ai rencontré depuis m’a permis d’aller chaque fois un peu plus loin.

Les Incroyables Mystères de la Lune ! (Article et vidéo phare du week-end)

Beaucoup de spécialistes des ovnis sont convaincus que la Lune, ce que tout le monde croit être un satellite naturel, a en fait été construit par une civilisation plus avancée comme base d’étude où ils pourraient documenter le comportement de notre espèce.

D’autres croient que les extraterrestres ne s’intéressent pas tant à notre société, qu’ils ne comprennent pas la violence inter-raciale, alors la Lune sert de simple tour de guet qui leur permettrait de savoir si l’humanité essaierait un jour de quitter la Terre et de voyager dans l’espace.

Les théoriciens modérés disent que son corps est recouvert d’une couche rocheuse, qui pourrait mesurer plus de 3 à 30 km de la surface, assise sur une coquille, faite de composants chimiques extrêmement durables, qui pourrait même résister à un impact à grande échelle comme avec un astéroïde ou une comète sans subir de dommages importants.

La Chine n’a trouvé aucune trace d’atterrissage américain sur la lune: les étrangetés des mission lunaires

De hauts responsables du Programme spatial chinois sont sortis cette semaine et ont exprimé leur scepticisme quant au fait que les atterrissages américaines sur la Lune  n’aient jamais eu lieu, rapporte le Beijing Daily Express.

Plus de 2 000 hauts responsables du Parti communiste chinois ont signé une pétition cette semaine demandant au gouvernement américain des explications concernant le débarquement américain après que des doutes aient été émis quant au fait que les débarquements d’Apollo Moon auraient jamais eu lieu.