Étiquette : Corey Goode

Transcription du grand documentaire de divulgation « LE SECRET COSMIQUE » produit par Corey Goode et David Wilcock

Votre rencontre avec cette information n’est pas fortuite. Votre quête de la vérité et d’une réponse plus profonde vous a mené ici. Mais souvenez-vous que la vérité n’est pas à l’extérieur. Elle vient du plus profond de vous-même. Cette réalité est plus importante qu’on ne vous l’a enseigné. Nous nous posons tous en nous-mêmes les mêmes questions :

Qui sommes-nous ?

Pourquoi sommes-nous ici ?

Quel est notre destin ?

………………………..

Vous êtes le canal entre le domaine spirituel et le domaine physique. Vous êtes la réunion de la science et de la spiritualité. C’est à chacun(e) de choisir… Mais la réponse est la vôtre, et la vôtre seule. Choisirez-vous la peur, ou bien l’amour ? Voilà la seule question.

Résumé par ROBERT STEELE du célèbre documentaire « AU-DESSUS DE MAJESTIC » (produit par Corey Goode et Jordan Sather et réalisé par Roger Richards)

Au-dessus de Majestic est un regard choquant et provocateur sur ce qu’il faudrait pour cacher au public un programme spatial secret de plusieurs milliers de milliards de dollars (« Majestic » : un groupe clandestin de figures de proue militaires et corporatives d’élite chargées de la rétro-ingénierie de la technologie extraterrestre, aussi connu sous le nom de « Majestic 12 ») et les implications que cela pourrait avoir pour l’humanité. Les téléspectateurs seront guidés à travers les origines, les technologies, l’histoire, les dissimulations, les complots, les témoignages et les recherches qui vont au-delà et Au-dessus de Majestic.

Ce nouveau documentaire bouleversant met en vedette certains des auteurs, chercheurs, dénonciateurs et diffuseurs les plus éminents et les plus prolifiques du mouvement en faveur de la vérité et de la divulgation complète. Roger R. Richards réalise le film.

Transcription de la vidéo « Black Extraterrestrials » sur le sujet des extraterrestres humains de type Noir, avec Corey Goode, Peter Maxwell Slattery et Barry Littleton

Barry Littleton : [tourné vers les téléspectateurs] Salutations à vous tous venant d’ici, au ranch d’ECETI, avec Pmax, Peter Maxwell Slattery, et Corey Goode. C’est la première fois que je rencontre Corey, ça a été un plaisir, merci.

Ce dont nous allons parler ici est à propos des extraterrestres noirs [« Black extraterrestrials »], et j’ai posé beaucoup de questions, d’accord ? Je viens juste de rencontrer Corey, je ressens de l’énergie artron, et il vient de me parler d’un tas de choses. Et je pense qu’il est très crédible et solide, c’est pourquoi nous sommes clairs avec ça, catégoriquement, je ne veux pas qu’on me pose de questions à ce sujet, d’accord ?

Ce qu’il a accepté de partager avec moi est à propos des extraterrestres noirs. J’ai déjà fait deux vidéos là-dessus, et il a une masse d’informations dont je n’ai jamais entendu parler. Je suis heureux d’avoir une chance de pouvoir en discuter avec lui, et il est d’accord pour faire ça. Peter va nous parler des Pléiadiens et aussi comment nous avons des Pléiadiens noirs, des Pléiadiens à mélanine prononcée [Barry Littleton utilise le terme « melanin-dominant » pour désigner des êtres à la peau noire ou foncée], et comment les Aborigènes ont parlé de tout cela, et ont des reliques et différentes choses de cette nature.

Donc, c’est une opportunité. La raison pour laquelle je fais tout cela est que j’ai souhaité voir les cultures commencer à se rassembler. Regardez-nous ici même [montrant Corey, Peter et lui], vous avez quelqu’un qui vient d’un pays différent [désignant Peter, qui est Australien], quelqu’un d’un mélanotype différent [désignant Corey, qui comme Peter, est de peau blanche], et quelqu’un qui a de la mélanine prononcée [se désignant lui-même, de peau assez noire]. C’est cool, quoi ! C’est vraiment de cela qu’il s’agit.

Je vais commencer par parler de certaines informations que je connais concernant les endroits où les extraterrestres noirs ou à mélanine prononcée sont originaires. L’un de ces lieux est la constellation du Centaure. Un autre lieu est la galaxie d’Andromède. Un autre est Véga. Et concernant Véga, comprenez que vous avez aussi beaucoup d’êtres de civilisations de types polynésien et asiatique. Et aussi, il y a la galaxie du Triangle. J’ai fait une vidéo spécifique basée sur ce que je pense avoir été une civilisation de type 1 sur la Terre, avant ce dont nous allons parler maintenant. Et les galaxies du Triangle, d’Andromède et de la Voie Lactée vont entrer en collision et fusionner dans le futur, donc je pense que cela en dit beaucoup.

Cette introduction permet de dresser une sorte de cadre et d’indiquer certains des principaux lieux d’origine de ces différentes races [à peau foncée], et maintenant je vais me tourner vers Corey, et je peux vous dire que ce qu’il m’a raconté m’a vraiment époustouflé et que c’était vraiment cool !

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 24/32 : VORTEX ET CIVILISATIONS DISSIDENTES avec MARK McCANDLISH

David Wilcock : Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Donc, ce que nous allons voir ici, c’est Mark McCandlish décrivant une observation très fascinante d’OVNI qui remonte sans aucun doute à l’époque de la guerre du Vietnam. Jetons un coup d’oeil.

« Projet Looking Glass » – La Guerre Temporelle Q Anon & État Profond

Basiago affirme que la technologie du chronovisor était l’un des nombreux moyens par lesquels la CIA et ses partenaires du renseignement pouvaient voir le passé et l’avenir afin d’obtenir des données de renseignement et de tenter de manipuler l’histoire par des expériences de voyage dans le temps.

Par conséquent, il convient de souligner que la communauté du renseignement militaire (Q) et la Deep State/CIA utilisent toutes deux des technologies qui faussent le temps pour observer l’avenir et anticiper les mouvements de l’autre. Cela expliquerait pourquoi de nombreuses prédictions de Q n’ont pas abouti, et l’état profond semble avoir écarté les révélations les plus dommageables faites par Q.

La conclusion est que nous ne sommes pas seulement témoins d’une guerre de l’information entre l’administration Q/military intelligence/Trump et le Deep State/CIA/Majestic 12, mais aussi d’une guerre temporelle. La référence de Q au ” Project Looking Glass ” invite les membres du mouvement Patriot à plonger profondément dans le monde hautement classé des technologies qui faussent le temps et leur lien avec la vie extraterrestre.

« Le Secret Cosmique » et les derniers exposés sur le Programme Spatial Secret, par Corey Goode

Synthèse de l’exposé de Corey Goode (présenté en août dernier lors du Colloque « Dimensions de la Divulgation 2019 », et qui est une introduction au nouveau documentaire « Le Secret Cosmique » qui sort le 19 novembre) et commentaires sur l’exposé par Shem-El Jamal, administrateur du site Discerning the Mystery.
—-
Dimensions of Disclosure 2019 ne serait pas complète sans le témoignage bouleversant et pourtant vérifiable du dénonciateur du PSS [Programme Spatial Secret], Corey Goode. La collecte d’informations que Goode a partagée au fil des ans a eu un impact sur la communauté de la vérité comme aucune autre. [notamment à travers son site, ses vidéos et sa participation à l’émission « Divulgation Cosmique » avec David Wilcock]

Pour la première fois au cours des deux dernières décennies, nous disposons d’un corpus d’informations qui permet à la fois de vérifier l’authenticité des experts et de confondre même les new-ageurs et les spiritualistes les plus créatifs. Le témoignage de Goode a une façon cohérente de tester les systèmes de croyances et les zones de confort de presque tous ceux qui l’entendent, et en même temps, ces révélations défient et encouragent les auditoires à envisager de plus grandes possibilités pour notre avenir collectif.

Au cours des derniers mois, l’information de M. Goode a en fait aidé à mettre au jour le programme de divulgation d’entreprise qui était auparavant dissimulé derrière certains aspects de la communauté de la vérité. Si Corey n’avait pas choisi de rester cohérent et de s’en tenir même aux aspects provocateurs de son témoignage, la communauté de la vérité et de la divulgation pourrait encore être aussi compromise et corporatisée que ce que nous savons être le cas pour les grands médias et les grandes sociétés pharmaceutiques.

Lorsque nous comparons la timidité avec laquelle Corey s’est manifesté pour la première fois (dans cette émission hebdomadaire de télévision sur Internet), et que nous comparons cet effet avec la confiance et le confort qu’il dégage sur scène maintenant, la comparaison est comme nuit et jour. Ce n’est là qu’un des nombreux changements progressifs que Corey a apportés en faisant preuve de discipline, de cohérence et d’intégrité dans sa conduite.

Dans cet exposé, Corey présente un résumé de ses expériences passées avec les ET hors monde et dans la Terre intérieure, avec l’Alliance PSS et dans des installations hors monde telles que les structures artificielles à l’intérieur de la Lune. En outre, Goode donne un aperçu des raisons pour lesquelles la lune était un sujet de discussion si secret pour l’Alliance.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 23/32 : ANALYSE DES ARCHIVES PHOTOS DE JOSEPH SKIPPER

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à un autre épisode de « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey, et on va faire un exposé pour vous.

Nous avons des photos de formations anormales, repérées par Joseph P. Skipper. Et qu’elles soient réelles ou non, elles ouvrent certainement notre imagination et se prêtent à la discussion sur ce qui peut ou non être réellement là.

Pour en discuter avec moi, voici Corey Goode. Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Donc, la première image que nous avons ici est celle d’un rocher qui, lorsque nous regardons de plus près, ressemble à un capybara ou à un chien de prairie.

Que ce que nous voyons ici soit authentiquement un rongeur ou non, y a-t-il une vérité potentielle derrière tout cela, sur la base de vos connaissances, Corey ?

Corey : Eh bien, je pense que j’ai déjà signalé auparavant que dans les tablettes de verre intelligentes, j’avais lu que lorsque les Allemands construisaient ces différentes bases sur la lune et sur Mars, dans leur embarcation plus grande, ils apportaient beaucoup de nourriture et de ravitaillement.

Et au milieu de ces vivres et fournitures, il y avait différents rongeurs comme des rats, des araignées et des cafards, des choses comme ça, qui se promenaient avec eux.

Et après un certain temps, bien sûr, ils ont essayé de les faire sortir de la base où ils séjournaient, alors ils les ont chassés dans l’environnement de Mars où ils pensaient qu’ils allaient mourir.

Cependant, certains renseignements ont révélé que les rats qui avaient été présents dans l’environnement pendant un certain temps ont commencé à muter, qu’ils étaient plus gros et qu’ils commençaient à avoir une apparence un peu différente.