Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 11, épisode 11/15 : LES CLONES PARMI NOUS

George Noory : On a tous entendu parler du clonage. Mais si vous, un ami ou une connaissance était un clone ? Le remarqueriez-vous ?

Bienvenue dans « Divulgation Cosmique », Emery Smith. Bonjour et ravi de vous voir.

Emery Smith : Moi de même, George, merci de me recevoir.

George : Ces clones pourraient être n’importe quoi, toute sorte de vivant.

Ça pourrait être des extraterrestres ou des humains clonés. Que sait-on là-dessus ?

Emery : Eh bien, le clonage existe depuis bien avant mon arrivée. Ils clonent des animaux depuis un moment déjà.

Dans les programmes d’hybridation auxquels j’étais lié, ils ne clonaient pas seulement des espèces comme les plantes et les animaux, mais ils régénéraient aussi des tissus d’extraterrestres pour les cultiver puis les cloner. Puis ils ont cloné des humains, il y a très longtemps.

C’est intéressant qu’aux infos, après en avoir parlé quelques fois, ils le divulguent maintenant. La Chine le fait depuis des lustres, mais dans leurs centres souterrains, cloner des gens et cloner, bien sûr, vous l’avez entendu, le premier primate.

Et s’ils peuvent cloner un primate… ça confirme ce que je dis, ils peuvent cloner un humain.

Et ils cultivent aussi des humains pour leurs organes. Et ça a créé une sérieuse controverse.

Mais il y a des clones partout. Humains, extraterrestres, ils sont partout.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 15/17 : PERTURBER LES STRATÉGIES DE DIVULGATION

Bienvenue dans un autre épisode de “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock, et nous voici avec Emery Smith et Corey Goode, une véritable table ronde d’initiés, pour vous donner un aperçu avant-gardiste d’un monde dont la plupart des gens n’ont pas la moindre idée.

Alors Emery, bienvenue sur le plateau.

Emery Smith: Merci, David.

David: Et Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode: Merci.

David: Donc, nous allons commencer avec une question venant des spectateurs. Et ceci est une question pour chacun de vous.

Voici la question : L’un de vous regrette-t-il d’avoir fait des révélations ?

Emery: Pas du tout. Je repense, bien sûr, à certaines choses, à certains événements traumatisants, je passe en mode, pendant une heure ou deux : «Qu’est-ce que je fais ? Ils finiront par me tuer.»

David: En effet.

Emery: Mais dans l’ordre des choses, quand j’y repense, je n’arrive pas à croire que je suis toujours là, primo. Et deuzio, je peux en parler à tout le monde. Et tertio, j’aime en fait faire tout cela et vivre toutes ces choses incroyables. Et j’apprécie cela.

Et j’ai de la compassion pour tout ce que j’ai vécu et tout ce que j’ai fait, pas juste pour moi, mais aussi pour les gens et les êtres avec qui j’ai interagi. C’était très enrichissant, en fait. J’ai une vue d’ensemble de l’avenir. Je veux faire bouger les choses pour tout le monde. Je veux aider les gens et faire en sorte que la planète atteigne un état de niveau élevé de conscience, pour qu’on avance dans l’espace et dans d’autres royaumes.

David: Oui, mais, comme nous tous, vous avez subi des menaces très sévères.

Emery: Tout à fait.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 9, épisode 3/8 : CLONES ET FORMES DE VIE PROGRAMMABLES

Emery: Ce en quoi je crois, ce que j’ai entendu à l’occasion dans les projets, c’est que beaucoup de ces êtres qui sont venus sur la planète étaient en fait des clones de leurs propres corps. Les êtres 3D qui ont peut-être été capturés étaient en fait des clones des leurs. Ils étaient comme des êtres programmés.

David: Ils se clonent eux-mêmes ?

Emery: Oui, ils se clonent eux-mêmes, ou ils cloneront un être semblable d’eux. Ou ils le feront sous une forme de vie programmée. Nous les appelons PLF. Et ces PLF sont à moitié cybernétiques et à moitié biologiques. Et pour qu’ils puissent bouger de façon très fluide, comme une personne. Vous ne le sauriez même pas que c’est un PLF.

Et quand ils s’écrasent ou quoi que ce soit d’autre, il arrive parfois que les ET veuillent mettre leurs véhicules en panne exprès ici, pour nous aider à nous mettre à niveau afin qu’on puisse procéder à la rétro-ingénierie. Et les corps qu’ils trouvent ne sont en fait que des PLF qui peuvent durer une semaine ou jusqu’à un an sans nourriture.

Mais ils l’ont découvert à la dure. Lorsqu’ils les capturaient – et la plupart d’entre eux étaient morts lorsqu’ils se sont écrasés – ils les mettaient dans de l’alcool ou du formaldéhyde, et le corps se dissolvait instantanément. Parce que ce n’est pas comme quelque chose qu’on attrape ici et qu’on met dans notre laboratoire, comme un animal, une main humaine, ou un cerveau, ou quelque chose qui a un tissu très fort, une structure de collagène. Il était constitué d’une structure synthétique. Ils ont donc commencé à utiliser du sérum physiologique et des types spéciaux d’eau et de plasmas pour les conserver.

Lire la suite
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :