Article de COREY GOODE: Les dangers de l’IA, la Reproduction de Véhicule Alien « ARV » des NAZI – La cloche Nazi (Die Glocke) – La problématique de l’Or obtenu du Mercure – Et la solution de l’alliage de Gallium et de Mercure rouge

En ce qui concerne les divers « programmes spatiaux secrets » et les points de vue « alliés non humains » de « Intelligence artificielle » Extraterrestre et du spectre des signaux de l’IA qui influencent notre société technique, « Ce qui est en haut est en bas ».

Il y a quelques groupes ET « AI » (TOUS Malveillants pour l’Humanité, de notre point de vue) auxquels les SSP (Il y a plusieurs programmes spatiaux secrets) a affaire depuis des décennies.

Si un « Actif » est « Scanné » et a une « Signature Bio Neuro AI », « AI Nano Tech » ou « Signature EMG de type « onde de Brian » liée à l’IA superposée » (ou tout autre signe d’exposition à l’IA), ces personnes sont immédiatement placées en isolement et ne sont pas autorisées à se trouver dans le voisinage des technologies SSP (qui sont essentiellement Bio-Neurologiques et Interactives en Conscience) avant d’être « nettoyées » de toutes influences AI.

C’est quelque chose que les ingénieurs des SSP prennent très au sérieux. Il y a eu des incidents où des « infections IA » ont grillé des « relais bio neurologiques » dans des systèmes causant tout, aussi bien des petits problèmes que des pannes généralisées du « Réseau de défense ». Ces « Bio Neuro Cellules » de base sont des unités « Bio-Chimiques » qui sont suspendues dans un « Gel ». Lorsqu’elles sont vues au microscope, elles ressemblent beaucoup à la neurologie du cerveau humain et du système neurologique. Il s’agit d’une « Technologie Vivante », ce sont des termes de base mais pas  » Consciente  » ou  » Consciente de soi « . Cette technologie permet l’interface humaine directe et une interaction et un contrôle instantanés « de l’opérateur à la technologie ».

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 22/32 : ÉNERGIE DU POINT ZÉRO ET TECHNOLOGIE DE PROPULSION AVANCÉE

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Je dois dire que quand j’ai vu cette vidéo, la première que nous allons regarder ici, il a mentionné le nom d’un type que je connaissais très bien.

Et Mark Comings est l’une des rares personnes que j’ai jamais rencontrées à être bien supérieures à moi quand il s’agit de physique avancée.

Et donc, quand vous et moi parlons, vous en savez beaucoup plus sur le Programme Spatial Secret que n’importe qui d’autre que j’ai rencontré, à l’exception de quelques initiés.

Mark Comings est l’un de ces gars, mais dans le domaine de la physique. Donc, cela m’a vraiment frappé de l’entendre mentionner ce nom parce que je connais si bien ce type qu’on pourrait parler de lui pendant deux heures. [se tournant vers les téléspectateurs] Donc, sans plus tarder, écoutons la première chose que Mark McCandlish a à dire, et vous comprendrez peut-être pourquoi j’ai été si surpris quand vous l’aurez vu. Jetons un coup d’oeil.

À LA POURSUITE DE L’ÉNERGIE LIBRE

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 20/32 : TECHNOLOGIE POUR DÉPASSER LA VITESSE DE LA LUMIÈRE AVEC MARK McCANDLISH

David Wilcock : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec Corey Goode. Alors, Corey, bienvenue au spectacle.

Corey Goode : Merci.

David : Nous allons commencer maintenant avec le premier épisode d’une série d’interviews de Mark McCandlish, où il va parler d’un type particulier de système de propulsion et d’un engin que l’un de ses amis initiés a vu.

Alors sans plus tarder, jetons un coup d’oeil.

Lire la suite

Les « BLACK PROGRAM »: Le projet AQUARIUS : ENGINS ANTIGRAVITÉ SECRETS AMERICAINS

Cela nous montre que les États-Unis ont en fait depuis plusieurs dizaine d’années, toute latitude pour effectuer des voyages interplanétaires, sans le besoin d’avoir recours aux fusées. La conquête spatiale officielle n’étant qu’une « vitrine » officielle, organisée par la NASA. Les États-Unis ne voulant pas rendre public cette innovation technologique, et le reste du monde, ne comprendrait pas que le pays le « plus puissant du monde », n’est pas de programme spatial, il leur fallait bien donner le change (6).

Lire la suite
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :