Étiquette : anti-gravité

Le rapport CARET : La preuve de la rétro-ingénierie des OVNIS par les hommes?

Le témoignage suivant fût adressé anonymement et par l’intermédiaire d’un avocat au webmaster du site Coast to coast :

« J’avance en âge, et je souhaite décharger ma conscience avant de quitter ce monde. Depuis plusieurs années, j’ai envisagé de publier une bonne partie des archives que je possède, mais les photos et les manifestations récentes m’ont poussé à le faire maintenant. Dans les années 80, j’ai travaillé à Palo Alto pour un programme nommé CARET, qui signifie ‘Commercial Applications Research for Extraterrestrial Technology’. A cette époque, j’ai travaillé sur tous les aspects technologiques qui apparaissent sur les photos, en particulier le ‘langage’ et les diagrammes qui sont visibles sous ces étranges engins. Je vous propose d’examiner un certain nombre de photos et de documents.

Laissez-moi commencer par préciser que je n’ai jamais vu l’un de ces engins en entier, comme nous les montrent les photos des témoins. Je n’ai jamais vu non plus des Aliens s’activer autour. Cependant, j’ai travaillé sur ces pièces, dont quelques-unes figurent sur cette Revue d’Inventaire Q3-85. Le plus important, c’est que je connais bien le ‘langage’ qui apparait sur les photos de Chad et Rajman, et sous une autre forme, sur les images de Big Basin. Je peux vous expliquer la raison de leur présence. Ces engins existent probablement sous cette forme depuis des décennies, et je peux vous assurer que leur technologie pré-existait depuis bien plus longtemps encore. En fait, le ‘langage’, (je vais vous expliquer pourquoi j’utilise les guillemets) fut au centre de mon travail pendant toutes ces années. Je vais y revenir. En fait, ces engins sont dotés d’une technologie qui permet de les rendre totalement invisibles. C’est une fonctionnalité qui peut être commandée depuis l’engin, et à distance.

Révélations de Bob Lazar sur la Zone 51 et les OVNIS !

Robert Scott Lazar, ou Bob Lazar, né le 26 janvier 1959, est ingénieur et scientifique. Il affirme avoir travaillé entre 1988 et 1989 en tant que physicien au S4 près de la Zone 51, une base militaire située dans le désert du Nevada. D’après Lazar, le Secteur 4 a été créé pour l’étude sur la rétro-ingénierie d’engins extraterrestres récupérés par l’armée américaine après la Seconde Guerre mondiale.