Étiquette : alliance du programme spatial secret

« Le Secret Cosmique » et les derniers exposés sur le Programme Spatial Secret, par Corey Goode

Synthèse de l’exposé de Corey Goode (présenté en août dernier lors du Colloque « Dimensions de la Divulgation 2019 », et qui est une introduction au nouveau documentaire « Le Secret Cosmique » qui sort le 19 novembre) et commentaires sur l’exposé par Shem-El Jamal, administrateur du site Discerning the Mystery.
—-
Dimensions of Disclosure 2019 ne serait pas complète sans le témoignage bouleversant et pourtant vérifiable du dénonciateur du PSS [Programme Spatial Secret], Corey Goode. La collecte d’informations que Goode a partagée au fil des ans a eu un impact sur la communauté de la vérité comme aucune autre. [notamment à travers son site, ses vidéos et sa participation à l’émission « Divulgation Cosmique » avec David Wilcock]

Pour la première fois au cours des deux dernières décennies, nous disposons d’un corpus d’informations qui permet à la fois de vérifier l’authenticité des experts et de confondre même les new-ageurs et les spiritualistes les plus créatifs. Le témoignage de Goode a une façon cohérente de tester les systèmes de croyances et les zones de confort de presque tous ceux qui l’entendent, et en même temps, ces révélations défient et encouragent les auditoires à envisager de plus grandes possibilités pour notre avenir collectif.

Au cours des derniers mois, l’information de M. Goode a en fait aidé à mettre au jour le programme de divulgation d’entreprise qui était auparavant dissimulé derrière certains aspects de la communauté de la vérité. Si Corey n’avait pas choisi de rester cohérent et de s’en tenir même aux aspects provocateurs de son témoignage, la communauté de la vérité et de la divulgation pourrait encore être aussi compromise et corporatisée que ce que nous savons être le cas pour les grands médias et les grandes sociétés pharmaceutiques.

Lorsque nous comparons la timidité avec laquelle Corey s’est manifesté pour la première fois (dans cette émission hebdomadaire de télévision sur Internet), et que nous comparons cet effet avec la confiance et le confort qu’il dégage sur scène maintenant, la comparaison est comme nuit et jour. Ce n’est là qu’un des nombreux changements progressifs que Corey a apportés en faisant preuve de discipline, de cohérence et d’intégrité dans sa conduite.

Dans cet exposé, Corey présente un résumé de ses expériences passées avec les ET hors monde et dans la Terre intérieure, avec l’Alliance PSS et dans des installations hors monde telles que les structures artificielles à l’intérieur de la Lune. En outre, Goode donne un aperçu des raisons pour lesquelles la lune était un sujet de discussion si secret pour l’Alliance.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 7, épisode 15/32 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS – PARTIE N°7

David Wilcock : Bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis avec notre initié des initiés, Corey Goode. Comment allez-vous Corey ?

Corey Goode : Je vais bien, merci.

David : Bon retour dans l’émission. Très bien, la première question est de Schmit_K et elle nous dit ce qui suit :

« J’aime les questions des téléspectateurs. J’ai moi-même une question. Est-ce que les vaisseaux du SSP [Programme Spatial Secret] produisent de la gravité ou bien sont-ils dans un environnement de niveau zéro G ? Et est-ce que la gravité est beaucoup réduite dans le LOC [Commandement des Opérations Lunaires] ? »

Y avait-il de la gravité lorsque vous étiez sur le vaisseau ?

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 3, épisode 7/9 : TERRE INTÉRIEURE : LE HALL DES ARCHIVES

DW : OK. Vous avez dit précédemment que selon la prêtresse, les sources en sumérien cunéiforme sont justes, si on les traduit correctement.
CG : Il faut les lire de façon littérale, sans leur faire dire ce qui nous arrange.
DW : Tiamat. Est-ce une planète détruite dont les survivants sont ici ? Est-ce vrai ?
CG : Oui. D’après eux, il y avait une planète, à une époque, qui était une super Terre, située dans la région de la ceinture d’astéroïdes.
DW : OK.
CG : Je vais vous raconter la conversation qu’on a eue.
DW : D’accord ! D’accord. Allez-y.
CG : Elle m’a expliqué le contexte, il y a des milliards d’années…
DW : Milliards ou millions ?
CG : Milliards. Une race ancienne nommée les « Gardiens » avait depuis longtemps quitté notre fréquence. D’après elle, c’est la même race que celle que les programme spatial secret appelle « les anciens bâtisseurs ». Elle disait que les Gardiens, il faut suivre, elle disait que les Gardiens étaient extrêmement sophistiqués et puissants, et qu’ils protégeaient cette région de la galaxie, cette grappe d’étoiles. Aucun extraterrestre ou autre groupe n’aurait violé leur territoire, leur espace, car même après qu’ils aient quitté cette fréquence, des barrières énergétiques protégeaient leur zone, elle leur appartenait. Incidemment, sur d’autres planètes, des groupes, des natifs de notre système solaire, ils ne venaient pas d’ailleurs, se sont développés. Ils étaient très agressifs et techniquement très avancés. D’une manière ou d’une autre, peut-être par les armes, ils ont provoqué un cataclysme qui a détruit, ou gravement dégradé une planète, et a éteint cet énorme champ énergétique de protection. Une énorme lueur a traversé le cosmos et alors, toutes ces races extraterrestres se sont précipitées dans leur espace.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 3, épisode 5/9 : TERRE INTÉRIEURE : LA GRANDE VISITE

CG : On nous a invités à visiter les lieux. Elle était plus détendue. Vraiment ravie de l’expérience.
DW : Vous aviez fumé une clope. [David et Corey rient]
CG : Ça la rendait folle de joie de bientôt partager mon expérience avec d’autres. Elle était d’humeur généreuse et voulait nous servir de guide. On a donc remonté le couloir jusqu’à une petite salle avec un dôme et on s’est placés au centre. Elle a touché et tapoté son cadran. Flash lumineux. On était dans une autre pièce, plus grande. Dans cette zone, la pierre était plus foncée. C’était une autre zone. On a marché dans plusieurs couloirs et plusieurs salles.
DW : Tout est un peu pareil, à part la roche ?
CG : Oui. On avançait et elle a voulu nous montrer leurs jardins. On a débouché sur la paroi d’une grotte qui émergeait, une zone caverneuse vraiment gigantesque. Des piliers montaient jusqu’au plafond. Je n’ai pas su estimer la hauteur du plafond. Cette grotte avait la taille du Texas. C’était gigantesque. Il y avait des constructions dans les piliers.