Catégorie : Programmes Spatiaux Secrets PPS / SSP

CRASH DE L’OVNI DE MADERNO EN 1933 : « LE ROSWELL DE MUSSOLINI » A L’ORIGINE DU PROGRAMME DE RECHERCHE DES OVNIS ITALIENS

Bien que les événements entourant Roswell, au Nouveau-Mexique, il y a soixante ans, soient connus dans le monde entier, ce n’était pas la première fois qu’un vaisseau spatial extraterrestre écrasé était prétendument découvert et dissimulé par des responsables gouvernementaux. Pourtant, son existence est pratiquement inconnue en dehors de l’Italie malgré une abondance de documents authentiques contemporains confirmant un OVNI abattu avant la Seconde Guerre mondiale.

Pour rendre accessible aux lecteurs d’Eveilhomme la longue et quelque peu complexe histoire de cette « Rencontre rapprochée » du Second Genre, un schéma chronologique reconstitué à partir de différents témoignages permet de clarifier son évolution sur une période de près de soixante-dix ans. Commençons par le début.

Tompkins révèle un Programme Spatial secret italien et affirme qu’aucun juif n’aurait pu être sélectionné sur une base secrète

Les témoignages de Tompkins corroborent les documents de l’époque fasciste selon lesquels, en 1933, l’Italie avait lancé une étude Top Secret sur une soucoupe volante capturée, dirigée par le célèbre inventeur italien Guglielmo Marconi.

Selon des documents publiés à la fin des années 1990, Benito Mussolini serait entré en possession d’un OVNI le 13 juin 1933, de conception et d’origine inconnues. Après une analyse approfondie, des chercheurs italiens ont conclu que les documents étaient authentiques et ont confirmé la première récupération d’un crash d’OVNI dans l’histoire – 14 ans avant le célèbre crash de Roswell en juillet 1947.

Alfredo Lissini est l’un des principaux chercheurs italiens impliqués dans l’étude des documents fascistes. Voici sa description du crash de 1933:

13 juin 1933. Un engin circulaire ressemblant à une paire de soucoupes réunies sur leur pourtour s’écrase près de la ville de Maderno, en Lombardie, dans le nord de l’Italie. L’objet, en métal mince et gris argenté, a environ 50 pieds de diamètre et moins de sept pieds d’épaisseur…. Aucun occupant dans l’objet n’a été trouvé.

Fin du jeu II : L’Atlantide antarctique et les anciennes ruines aliennes et le MIC PSS

LA DIVULGATION COSMIQUE N’EST PAS DE LA « FAUSSE NOUVELLE (FAKE NEWS) »

Si vous êtes un spectateur familier de notre émission hebdomadaire sur Gaïa Cosmique, ou si avez suivi les mises à jour précédentes sur les renseignements de Corey Goode, alors vous êtes déjà familier avec cette nouvelle réalité.

Les expériences de Corey sont tellement bizarres, que la plupart des gens s’identifiant comme des sceptiques, ne pourraient même pas nous suivre à plus de 10% du chemin – si seulement ils se rendent jusque là.

Néanmoins, les renseignements de Corey a été vérifiés et ce, avec beaucoup, beaucoup d’autres sources de haut niveau, lesquels m’ont transmis du matériel depuis plus de 20 années. La vérité est extrêmement surprenante et complexe.

L’intel s’insère également merveilleusement avec le matériel de la série de la Loi de l’UN (Loi Une), que j’ai scientifiquement validé dans trois livres différents, publiés et portant plus de 2200 références au total.

L’Alliance en guerre contre L’État profond. L’arrivée de mises à jours majeures

Non seulement j’ai beaucoup d’information à diffuser grâce à ces briefings, mais j’espère aussi avoir de nouvelles informations à faire ressortir de la part des personnes bien informées. Comme je l’ai signalé il y a plus d’un an, l’État profond a préparé des divulgations et des fuites de documents qui sont destinées à être utilisées comme armes de distraction de masse contre une population mondiale en éveil. Pensez aux civilisations anciennes et à l’Antarctique… Pensez aux révélations de technologies exotiques….

Parmi ces révélations distrayantes, mentionnons que les universitaires et les militaires commençaient à parler des ruines anciennes qui se trouvaient au fond de l’océan et dans les profondeurs de l’Antarctique sous la glace. On m’a emmené dans la région et on m’a montré quelques-unes des ruines anciennes qui seraient divulguées au public dans un proche avenir et on m’a beaucoup parlé de la question.

Le Programme Spatial Secret – Kerry Cassidy

Kerry Cassidy du Projet Camelot : « Le programme spatial secret est composé de scientifique de l’opération ‘Paperclip’ qui sont arrivés après la Seconde Guerre Mondiale. Probablement nos programmes spatiaux secrets renseignent certains Annunakis clés et races extraterrestres, qu’à l’heure actuelle se trouvent en Antarctique dans le cadre de […]