Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 17/17 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS – 2ème PARTIE

DW : Très bien. Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock. J’accueille Corey Goode. Nous répondons à vos questions pour amener plus d’interactivité à l’émission.
Nous lisons les commentaires que vous laissez à chaque épisode. Nous commençons à trouver que vos questions valent la peine d’être incluses. J’espère que vous apprécierez ces épisodes. C’est un peu différent. Au lieu de se concentrer sur une question, nous couvrons tous les sujets que vous nous soumettez. C’est Corey qui répondra aux chanceux dont les questions sont sélectionnées. Cette fois-ci, nous abordons des sujets très intéressants.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 16/17 : NOUVELLES FRONTIÈRES DANS LA GUERRE CONTRE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

DW : Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock, et j’accueille Corey Goode. Nous abordons les dernières actualités après avoir monté la fondation d’une discussion sur l’immense problème affronté par le programme spatial et toutes les civilisations intelligentes qui travaillent avec eux, dû à l’intelligence artificielle, ou IA. Il fallait monter cette fondation avant d’aborder les dernières actualités qui nous viennent de l’Alliance via le Lieutenant Colonel Gonzales, le pseudonyme que nous utilisons pour sa protection. Voici donc des informations sur Gonzales et sur l’Alliance par le biais de Corey Goode.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 15/17 : RESTER SUR SES GARDES FACE À L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

DW: Bienvenue à ‘Divulgation Cosmique’. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec Corey Goode, un initié qui a travaillé dans des programmes extrêmement secrets. Il a été en contact direct avec des intelligences extraterrestres, et il est personnellement au courant d’une Alliance ayant accès à une très haute technologie, qui sera rendue publique avec bienveillance pour le bénéfice de l’humanité. Nous avançons pas à pas dans cette discussion au sujet de cette Alliance et des nouvelles informations sur ce monde dans lequel Corey a été plongé.

Pour que cette discussion soit réaliste et significative, nous avons besoin de parler de ce qui est en définitive le problème central, tel qu’il est appréhendé par l’Alliance, le Programme Spatial, et les extraterrestres qui travaillent à l’intérieur et autour de notre système solaire, il s’agit de l’Intelligence Artificielle, ou IA. Nous avons commencé à en parler dans l’épisode précédent, mais nous allons approfondir beaucoup plus dans cet épisode, parce que cette information est essentielle pour bien comprendre la situation dans son ensemble, selon Corey et ce que lui ont dit ses autres collègues et initiés du domaine extraterrestre, et qu’il partage maintenant avec nous.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 14/17 : LA MENACE DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

CG: Il y a eu plusieurs groupes extraterrestres qui ont opté pour la solution du transhumanisme, même s’ils ne sont pas exactement ce que nous considérons des humains. Cela a toujours très mal fini.
Il existe une force très invasive. Il est difficile d’appeler cela un être extraterrestre ou extra-dimensionnel, mais c’est une intelligence artificielle. Et elle se propage d’elle-même à travers de multiples galaxies, sous la forme d’un signal d’intelligence artificielle.
DW: Un signal.
CG: Un signal. Une forme d’onde.
DW: Comme quelqu’un diffusant une fréquence radio, ou quelque chose comme cela.
CG: Exactement.
DW: Comment savons-nous que c’est une intelligence artificielle?
CG: Cette intelligence artificielle a une histoire. En fait, elle a été appelée IA ET/ED, Intelligence Artificielle Extra-Terrestre Extra-Dimensionnelle.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 13/17 : QUESTIONS DES TÉLÉSPECTATEURS – 1ère PARTIE

DW : Bienvenue à « Divulgation cosmique ». Je suis David Wilcock. J’accueille Corey Goode, nous discutons du programme spatial secret. Pour cet épisode, j’ai préparé des questions que vous avez posées dans des forums accessibles sous chaque épisode. Nous les lisons. Nous nous intéressons à ce que vous dites, nous tenons à préserver une discussion collective, pas comme quelque chose à utiliser sous forme de questions à poser dans un épisode particulier. Ce sera un peu en vrac. Nous discuterons de plusieurs choses, et nous verrons où ça nous mènera.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 12/17 : LA SCIENCE DES PROGRAMMES SPATIAUX SECRETS

DW : Voici « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock. J’accueille Corey Goode, qui dit avoir travaillé dans le programme spatial secret. Bienvenue.

CG : Merci.

DW : Une des choses que j’ai trouvées fascinantes a été de rencontrer Daniel, un initié. Il appelle ce projet Phoenix III. Il dit avoir travaillé pour Brookhaven National Labs à Montauk Point, Long Island. On l’appelle le Projet Montauk, normalement. Il s’agissait d’un siège d’un OVNI, arrimé à un jeu de transformateurs très puissants qui amplifie la capacité psychique de la personne assise, qui pouvait matérialiser des objets dans la pièce ou créer un portail pour amener quelqu’un à travers l’espace et le temps. Au cours de la longue conversation avec Daniel sur ce sujet, il a souvent décrit des anomalies qui arrivaient dans le corps humain après l’utilisation de ces portails. Je vais commencer notre discussion en disant que selon la vision conventionnelle, si on a 30 ans, biologiquement, et qu’on vous envoie dans le futur, que votre corps est envoyé dans le futur, on pense qu’il restera à 30 ans à l’époque future. Est-ce la réalité ? Se passe-t-il autre chose ?

CG : Dans mon cas, j’ai été impliqué dans le programme « 20 ans et Retour ». On m’avait expliqué que je servirais 20 ans, et puis, qu’on ferait régresser mon âge, qu’on me ramènerait au point d’origine, qu’on me redéposerait…

DW : Redéposer ?

CG : … dans ma vie, à quelques minutes près du moment de départ.

DW : Mais le problème, c’est que vous avez vieilli de 20 ans dans l’espace.

CG : Voilà. En fait, au bout de ces 20 ans, dans mon cas, plutôt 21, du reste, on vous emmène au LOC (le Centre d’Opérations Lunaires), où on vous fait un débriefing massif, signer des papiers, puis on vous place sur une table, on vous endort, on paralyse votre corps pour éviter tout mouvement. Il faut être complètement immobile pour ce processus. Ils mettent des planches en espèce de carton, très minces. On est attaché sur un support en mousse, et ils mettent ces planches qui ont l’air lourdes, à leur façon de les manier, autour de la forme du corps. Ça prend environ deux semaines, et ils font technologiquement régresser votre corps de 20 ans, au moment où on a rejoint le programme. Pendant ce temps, certains avaient des tatouages, des cicatrices, des blessures qui disparaissent. On vous fait régresser. Les gens qui ont subi ça, une fois redéposés dans leur vie précédente, subissent une hypnose, une régression de mémoire, et des cicatrices apparaissent sur le corps pendant le processus, puis disparaissent. Des tatouages, des contours de cicatrices rouges qui apparaissent un temps, puis disparaissent. Une sorte de mémoire cellulaire.

Lire la suite

Émission «DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 11/17 : AU-DELÀ DES LIMITES DU SOLEIL

DW : La NASA a récemment déclaré publiquement que 20% des étoiles visibles ont des planètes comme la Terre, selon leurs calculs. C’est le chiffre officiel, c’est donc peut-être une sous-estimation. Est-ce cohérent avec ce que l’ICC et les autres groupes ont trouvé en se rendant vers d’autres étoiles ? Y a-t-il une abondance de planètes aqueuses où nous pourrions éventuellement nous rendre si nécessaire ?
CG : Oui, mais ce serait probablement où il faudrait qu’on prenne un territoire à quelqu’un d’autre.
DW : Je vois. La plupart de ces planètes sont habitées.
CG : Ça semble être le modèle. Beaucoup sont des lunes.
DW : Ah oui ? Les lunes comme la Terre ?
CG : Oui.
DW : Elles orbitent les géantes gazeuses ?
CG : Oui.
DW : Vraiment ?
CG : Et beaucoup sont comme des super terres, comme la Terre. On n’est pas aussi rares et spéciaux qu’on le pense. On a certes une grande diversité génétique et biologique, ici. Mais les voyages faits par le programme spatial secret et les échanges avec les groupes extraterrestres ont apporté des spécimens de vie d’autres planètes qui montrent l’incroyable vie qui se trouve ailleurs. Ça n’arrivera pas parce que tout va changer. Mais si on choisissait une voie qui nous amenait à épuiser toutes nos ressources, trouver une autre planète où vivre serait très difficile, car le modèle normal de la galaxie, est que toute planète semblable à la nôtre est déjà habitée par énormément de vie et aussi par une vie intelligente.
DW : En surface et à l’intérieur, principalement ?
CG : En surface, clairement.
DW : Quelle serait la logistique pour se rendre dans un autre système solaire ? Vous dites que les Allemands ont commencé par se rendre en quelques heures à certains endroits, et qu’avec les progrès technologiques aujourd’hui, c’est quelques minutes.
CG : Passer d’un système stellaire à un autre est de la routine, aujourd’hui. C’est très rapide.
DW : Même sur une grande distance ?
CG : Oui. On se déplace vers… Toutes les planètes, les étoiles, les galaxies ont un lien électromagnétique entre elles. Il y a comme une toile entre chaque.
DW : Des filaments électromagnétiques ?
CG : Des filaments. Et si on calcule bien, on va d’un point A à un point B, n’importe lequel, en un seul saut. Au lieu de voyager dans l’espace avec un vaisseau superluminique, on utilise des filaments, ces portails où le temps n’existe pas. C’est pratiquement instantané.

Lire la suite

Émission «DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 10/17 : À LA CONQUÊTE DU SYSTÈME SOLAIRE

DW : Bienvenue à « Divulgation cosmique ». Je suis David Wilcock. Nous écoutons le témoignage fascinant d’un initié, Corey Goode. Merci de votre présence.
CG : Merci.
DW : La dernière fois, nous avons parlé de l’ICC, le Conglomérat interplanétaire, qui a utilisé le pouvoir industriel militaire et entrepreneurial américains après la 2ème guerre mondiale pour créer une expansion massive. Vous avez dit qu’il y avait une première petite base sur la Lune construite par les Allemands, plus tard agrandie considérablement par l’ICC. Et qu’il y a eu de nombreux échecs sur Mars, mais que certaines bases ont fini par être établies et aussi être développées.
CG : Exact.
DW : Combien de bases ont duré sur Mars ? Et pourquoi ?
CG : Les deux premières colonies allemandes établies avec succès étaient dans les 20 premiers degrés des régions polaires. Dont une en particulier, utilisée par l’ICC, destinée à l’expansion. Elle se trouvait dans un canyon, partait du côté et vers l’intérieur, et sous la surface de Mars.
DW : Vous avez dit qu’ils avaient creusé pour obtenir plus d’espace sous la terre avec des bombes de 5ème génération, qui créaient une grosse explosion sans radioactivité ?
CG : Oui.
DW : La base principale était-elle dans l’hémisphère sud ou nord ?
CG : L’hémisphère nord a accueilli la base principale qui portait un nom allemand, au début, quand elle a été construite. Elle a été énormément développée dans le but d’accueillir un nombre important d’ingénieurs et de scientifiques. Non loin de là, un complexe industriel a été construit là où ils voulaient produire les objets et pièces dont ils avaient besoin, à partir de matières brutes extraites sur Mars, les lunes et la ceinture d’astéroïdes. Ils ont transformé ces matières en matériaux utilisables et en composites pour fabriquer ce dont ils avaient besoin dans de petites usines, au début.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 9/17 : LA COLONISATION DE MARS

DW : Bienvenue à « Divulgation cosmique ». Je suis David Wilcock, et dans cet épisode, nous poursuivons une discussion fascinante sur la soi-disant colonisation de Mars par notre complexe militaire industriel, en commençant par les Allemands. J’interroge Corey Goode. Bienvenue à vous.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 8/17 : À LA RECHERCHE DE LA VIE SUR MARS

DW : Je suis David Wilcock. Nous sommes ici car il vous faut la vérité. Voici Corey Goode. En l’interrogeant, j’apprends beaucoup de choses. Nous avons parlé de l’installation sur Mars des Allemands. Mais ils n’étaient pas les premiers à s’y rendre. Il y a eu de nombreux groupes. Dans cet épisode, en avançant sur ce sujet, nous aborderons les différentes formes de vie sur Mars, car c’est un sujet important.
Merci de votre présence ici.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 7/17 : VESTIGES DE MARS

DW : Bienvenue à Divulgation Cosmique. Je suis David Wilcock. Dans cet épisode, nous parlerons des Allemands et de leur voyage vers Mars. Mais entre deux épisodes, j’ai réalisé que certaines questions importantes restaient sans réponse. Entre autres, concernant des objets sur la Lune, et également sur Mars. Parlons du lien entre ces objets anciens sur la Lune et sur Mars, depuis que les Allemands les ont trouvés. Cela nous aidera à avancer et à comprendre ce qu’ils faisaient sur Mars. Tout cela sera couvert dans cet épisode.
Corey, j’ai hâte d’aborder ces sujets, merci de votre présence.
CG : Merci.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 6/17 : NOUS N’AVONS JAMAIS ÉTÉ SEULS

DW: Bonjour. Bienvenue à ‘Divulgation Cosmique’. Je suis votre hôte, David Wilcock, et je suis ici avec l’initié des initiés, Corey Goode. Ce que nous apprenons, c’est que l’efficacité de l’ensemble de cette conspiration vient du fait que tout a été orchestré par des groupes qui étaient extrêmement secrets, depuis le tout début.
Et précisément, nous avons parlé de sociétés ésotériques allemandes. Donc Corey, parlons un peu de cela. Que se passait-il dans ces sociétés allemandes ? Comment faisaient-ils pour s’assurer que quelqu’un n’allait pas se mettre à moucharder ?

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 5/17 (Novembre 2015) : LES AVENTURIERS DES TECHNOLOGIES PERDUES

DW: Nous avons parlé de l’Opération High Jump. Nous avons parlé de l’effort qui a été fait pour déloger une cellule Allemande en Antarctique et de la résistance acharnée qu’ils ont rencontrée là-bas. Alors pour commencer, quelle était la première méthode utilisée pour arriver à faire des vols dans l’espace ?
CG: Au commencement, ils ont réussi avec leurs propres ingénieurs à développer de la technologie par eux-mêmes, également ils ont parcouru l’Orient à la recherche de documents anciens dont ils avaient entendu parler et selon les indices reçus par des ‘canalisations’ qu’ils croyaient provenir d’êtres non-terrestres, suite aux tentatives de certaines sociétés secrètes allemandes ésotériques. Et ceci a incité d’autres sociétés secrètes à partir en expéditions à la recherche de ces anciens textes orientaux.
DW: Où croyaient-ils trouver ces textes ? À plusieurs endroits ?
CG: À plusieurs endroits, dans des zones du Tibet, de l’Inde. Beaucoup de gens avaient entendu des histoires d’anciens engins volants équipés d’armements très avancés.
DW: Les vimanas.

CG: Oui, les vimanas, cela ressemble à un roman de science-fiction mais cela remonte à des dizaines de milliers d’années. Et les érudits occidentaux les ont repoussés du revers de la main comme étant de la fiction, de la science-fiction, en avance sur son temps. Ces groupes allemands, ils croyaient plus au mariage de la science et des croyances ésotériques, et ils ont décidé de suivre les pistes indiquées lors de canalisations, et sont partis localiser ces documents.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 4/17 : LA SÉCESSION COMMENCE

DW: Je suis enthousiaste pour cet épisode. Bienvenue à nouveau. Je suis votre hôte, David Wilcock. Et nous plongeons profondément dans le monde des informations cosmiques, probablement les choses classifiées au niveau de secret le plus élevé auxquelles vous pourriez accéder. Tout cela a été jalousement gardé derrière tant de couches compartimentées de secret, que cela n’a tout simplement jamais été accessible auparavant. Si vous avez suivi le parcours de notre récit, vous avez vu qu’au cours des épisodes précédents, nous avons d’ores et déjà abordé des sujets vraiment incroyables.
Nous avons discuté de la façon dont les sociétés secrètes allemandes, dès les années 1920 et dans les années 30, ont noué des relations diplomatiques et politiques avec deux civilisations intelligentes, l’une connue sous le nom de Draco, qui semble être une confédération de divers humanoïdes d’apparence reptilienne, et l’autre est celle des Agarthiens, des personnes de type nordique — en d’autres mots, les yeux bleus, les cheveux blonds, des humains à peu près de notre taille, peut-être un peu plus grands, qui se présentaient comme n’étant pas de ce monde, mais comme il l’a révélé, ce sont en fait des gens qui sont originaires d’ici sur Terre, et en raison d’événements catastrophiques, ils ont dû aller sous terre. Ce dont nous avons discuté est la façon dont cette alliance s’est formée, et comment les Agarthiens et les Dracos ont fourni aux Allemands un peu de l’aide supplémentaire dont ils avaient besoin pour s’élancer dans l’espace. La dernière fois, nous commencions tout juste à arriver à quelque chose de vraiment intéressant et maintenant, nous sommes de retour pour continuer et aller plus loin dans l’histoire. Donc Corey, bienvenue à l’émission.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 3/17 : L’ÉNIGME GONZALES

DW – Bienvenue dans le monde choquant, étrange et apparemment incroyable de Cosmic Disclosure. Je suis votre hôte David Wilcock et nous interrogeons Corey Goode, un initié hors pair. Un homme qui a autant de connaissances entassées dans son cerveau que tous les autres initiés que j’ai rencontrés mis ensemble. C’est vraiment une conversation fascinante que nous avons. Corey, bienvenue au spectacle.
CG – Merci.
DW – Nous parlons du lieutenant-colonel Gonzales, un personnage mystérieux qui a suscité beaucoup de curiosité sur Internet.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 2/17 : AGARTHIENS : REPOUSSER LES LIMITES

DW : Bienvenue à tous. Je suis David Wilcock. Je suis ravi de vous apporter ces informations cosmiques, qui font voler en éclats les couvertures et conspirations gouvernementales et les mensonges qu’on nous raconte depuis si longtemps. Je veux la vérité. Je pense que vous aussi, si vous m’écoutez. La vérité demande un peu de flexibilité dans notre système de croyances, car plus nous avançons, plus nous découvrons que ce que nous croyons savoir n’est qu’un conte de fées, que le monde réel est bien plus intéressant, complexe et merveilleux qu’on ne l’imagine.
Corey, la dernière fois, nous avons parlé de l’histoire de ce programme spatial. A l’époque moderne, tout aurait commencé avec des sociétés occultes allemandes.
CG : C’est exact.
DW : Selon vous, il y avait deux civilisations intelligentes en contact avec les Allemands qui les ont aidés à perfectionner le vaisseau Bell basé sur la technologie anti-gravité.
CG : C’est exact. Ils avaient déjà bien avancé. Ces deux autres civilisations les ont aidés à le développer jusqu’à la perfection.

Lire la suite

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 2, épisode 1/17 : LE CONTACT EST ÉTABLI

DW: Bienvenue à l’émission. Je suis David Wilcock. Ici nous sommes vraiment en train de nous amuser. Tout cela, ce sont des informations nouvelles, même pour les gens qui pensent tout savoir. Je pense que nous ne faisons qu’enlever les pelures de l’oignon. Et cela devient de plus en plus intéressant, au fur et à mesure que nous avançons. Je suis ici avec Corey Goode. Et nous discutons des informations d’initié qu’il a reçues, alors qu’il travaillait pour les Programmes Spatiaux Secrets, dont l’abréviation courante est PSS. Corey, comment une chose telle que le Programme Spatial Secret a débuté ? Notre technologie conventionnelle semble si primitive concernant les voyages spatiaux, est-ce que ces programmes spatiaux ont reçu de l’aide ? Y a-t-il eu de l’assistance extérieure qui leur a permis de se développer à ce point et si tôt dans l’histoire ?
CG: En fait, la raison pour laquelle nous avons une si grande variété de technologies dans les Programmes Spatiaux Secrets, ainsi que ceux qu’ici-bas, est le fait que c’est une société complètement sécessionniste.
DW: Que signifie une société sécessionniste ?
CG: C’est une société qui s’est tellement dissociée de celle dont elle provient qu’elle est complètement différente, utilisant des technologies totalement différentes, des dynamiques sociales différentes, des systèmes de contrôle différents, qui sont sans rapport avec ceux de la société d’où ils proviennent. Elle a fait sécession. Et maintenant elle existe séparément.

Lire la suite
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :