Archives d’Auteur

starseed12pleiades

NOS TECHNOLOGIES EN AVANCE DE DIZAINES D’ANNÉES SUR CE QUI EST COMMUNÉMENT CONNU (PARTIE 1/2)

Jeff Rense: D’accord. C’est mercredi, au milieu de la semaine, et nous allons faire quelque chose de très excitant ce soir – vraiment provocateur. William Tompkins est de retour avec nous ce soir.
Lui, bien sûr, est un homme qui a commencé, alors très jeune patriote américain. Il a rejoint la Marine, et était de toutes évidences très doué, dans la mesure où ils l’ont amené dans les hautes sphères, y compris dans les affaires très secrètes, et au fil du temps, dans le domaine des technologies très avancées.
Après la Marine, il a continué à travailler avec un des plus cotés et plus brillants, entrepreneurs de la défense, Thompson Ramo Wooldridge (TRW).
Et il y a beaucoup de choses à dire. Nous avons eu William Tompkins à l’émission plusieurs fois auparavant. Nous avons parlé de notre flotte spatiale.
Nous avons parlé de jusqu’où nous sommes allés dans notre système solaire et, peut-être, ailleurs. Je n’ai pas les réponses. Tout ce que j’ai, sont des questions. Et j’écoute ce que dit Bill.
Le Major George Filer est aussi avec nous ce soir.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 3, épisode 7/9 : TERRE INTÉRIEURE : LE HALL DES ARCHIVES

DW : OK. Vous avez dit précédemment que selon la prêtresse, les sources en sumérien cunéiforme sont justes, si on les traduit correctement.
CG : Il faut les lire de façon littérale, sans leur faire dire ce qui nous arrange.
DW : Tiamat. Est-ce une planète détruite dont les survivants sont ici ? Est-ce vrai ?
CG : Oui. D’après eux, il y avait une planète, à une époque, qui était une super Terre, située dans la région de la ceinture d’astéroïdes.
DW : OK.
CG : Je vais vous raconter la conversation qu’on a eue.
DW : D’accord ! D’accord. Allez-y.
CG : Elle m’a expliqué le contexte, il y a des milliards d’années…
DW : Milliards ou millions ?
CG : Milliards. Une race ancienne nommée les « Gardiens » avait depuis longtemps quitté notre fréquence. D’après elle, c’est la même race que celle que les programme spatial secret appelle « les anciens bâtisseurs ». Elle disait que les Gardiens, il faut suivre, elle disait que les Gardiens étaient extrêmement sophistiqués et puissants, et qu’ils protégeaient cette région de la galaxie, cette grappe d’étoiles. Aucun extraterrestre ou autre groupe n’aurait violé leur territoire, leur espace, car même après qu’ils aient quitté cette fréquence, des barrières énergétiques protégeaient leur zone, elle leur appartenait. Incidemment, sur d’autres planètes, des groupes, des natifs de notre système solaire, ils ne venaient pas d’ailleurs, se sont développés. Ils étaient très agressifs et techniquement très avancés. D’une manière ou d’une autre, peut-être par les armes, ils ont provoqué un cataclysme qui a détruit, ou gravement dégradé une planète, et a éteint cet énorme champ énergétique de protection. Une énorme lueur a traversé le cosmos et alors, toutes ces races extraterrestres se sont précipitées dans leur espace.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 3, épisode 6/9 : TERRE INTÉRIEURE : LA BIBLIOTHÈQUE

DW : Êtes-vous prêts ? Voici « Divulgation Cosmique ». Je suis David Wilcock. Je suis avec Corey Goode. Pour la première fois dans cette émission, je vais recevoir des infos en temps réel, j’ai trop hâte, face caméra, des trucs susceptibles de changer nos vies. On vous a entraîné là-dedans et je fais aussi partie de ce voyage. Mais jusqu’ici, je n’ai pas de souvenir conscient d’être allé hors de la planète ou à l’intérieur de la planète, même si c’est peut-être arrivé. Si c’est le cas, on m’a amnésié et je ne me souviens de rien. Des choses se passent. Ces gens sont intimement connectés à nous. Et ces informations vont finalement servir de pont et permettre une réunion de famille, s’ils dépassent l’idée qu’on est de race mêlée et inférieurs à eux.
L’autre chose que je veux souligner, c’est qu’ils font comme si on n’allait pas sauter le pas tout d’un coup. Mais dans « La Loi de Un », que j’ai scientifiquement validé, on lit que les cycles de troisième densité durent 25 000 ans. Il y en a trois et le troisième se termine. Il y a une énorme progression quantique de la condition humaine à la fin de ce cycle, un « bond quantique ». Donc l’idée qu’il faudra plusieurs générations pour qu’on se développe n’est pas forcément vraie.

CG : Chacun a son système de croyances. C’est une des choses que l’on doit mettre en perspective dans cette partie du débat. Car beaucoup de ces informations seront difficiles à admettre pour la plupart des systèmes de croyances établis. J’ai pris le temps…

DW : « Difficiles »… [David sourit et fait le signe des guillemets en prononçant le mot, signifiant par là que c’est un euphémisme]

CG : Oui. J’ai pris le temps d’écrire un article sur la perméabilité de notre bulle de réalité. Parce qu’après cette rencontre, mon cerveau était surchargé d’informations. Les gens vont avoir besoin de s’asseoir, d’attacher leur ceinture et d’ouvrir un peu leur esprit. Toutes vos certitudes… soyez prêts à envisager d’autres possibilités.

DW : Certains croiront ce que vous dites. D’autres penseront juste que ce qu’ils croyaient déjà est vrai.

CG : Oui.

DW : Pas de quoi vous inquiéter. [David rit]

CG : OK. [sourire entendu de Corey]

DW : Mais c’est bien de nous préparer. Ça va remuer les gens. Je suis très intéressé. Ne tournons pas autour de l’amulette. Il est temps. On y va. Dans cette bibliothèque, que s’est-il passé ?

LAISSER NOTRE « BULLE DE RÉALITÉ » PERMÉABLE

Durant ces temps d’informations massivement conflictuelles, de fausses informations ou de désinformations, nous devons nous assurer que notre « Bulle de Réalité » est perméable pour de nouvelles informations.

Chacun de nous a développé des systèmes de croyance, basés sur des données provenant de gourous, de channeleurs, de lanceurs d’alerte et de chercheurs.

Tous ces gens sont des êtres humains faillibles et leurs informations sont aussi justes que celles de leurs sources.

Si nous disons que nous sommes capables de discernement, mais que nous le basons sur nos systèmes de croyance confortables ou si nous le comparons à ceux-ci, alors, nous nous trompons nous-mêmes.

Pour que nos filtres de discernement fonctionnent vraiment correctement, ils doivent aussi être perméables et permettre à de nouvelles informations de passer par eux.

Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 3, épisode 5/9 : TERRE INTÉRIEURE : LA GRANDE VISITE

CG : On nous a invités à visiter les lieux. Elle était plus détendue. Vraiment ravie de l’expérience.
DW : Vous aviez fumé une clope. [David et Corey rient]
CG : Ça la rendait folle de joie de bientôt partager mon expérience avec d’autres. Elle était d’humeur généreuse et voulait nous servir de guide. On a donc remonté le couloir jusqu’à une petite salle avec un dôme et on s’est placés au centre. Elle a touché et tapoté son cadran. Flash lumineux. On était dans une autre pièce, plus grande. Dans cette zone, la pierre était plus foncée. C’était une autre zone. On a marché dans plusieurs couloirs et plusieurs salles.
DW : Tout est un peu pareil, à part la roche ?
CG : Oui. On avançait et elle a voulu nous montrer leurs jardins. On a débouché sur la paroi d’une grotte qui émergeait, une zone caverneuse vraiment gigantesque. Des piliers montaient jusqu’au plafond. Je n’ai pas su estimer la hauteur du plafond. Cette grotte avait la taille du Texas. C’était gigantesque. Il y avait des constructions dans les piliers.

JASON RICE : UN FAUX INITIÉ DES PROGRAMMES SPATIAUX SECRETS ET UN LARPER ?

Cet article a comme objectif de faire une mise au point sur un sujet controversé et important : l’arrivée en septembre 2018 de Jason Rice dans l’émission « Divulgation Cosmique » (sur la chaîne Gaia TV), dans un contexte grandement chaotique, et la question de la validité de son témoignage.
La première partie évoque d’abord le CONTEXTE GÉNÉRAL qui a entraîné l’arrivée de Jason Rice dans l’émission ; puis sont analysés quelques aspects des PROBLÈMES posés par son témoignage comme prétendu initié des Programmes Spatiaux Secrets, problèmes qui peuvent justifier selon moi (et selon d’autres) l’emploi du terme « LARPER » pour qualifier l’action de Jason Rice dans « Divulgation Cosmique » ; enfin, le cadre du sujet est élargi et la problématique des « LARPERS » et des tentatives générales de CONTRÔLE DU RÉCIT de la Divulgation sont replacées dans le contexte plus large de la GUERRE SPIRITUELLE qui est en cours, ceci autour de notre capacité collective à parvenir à une Divulgation PARTIELLE seulement, ou bien à parvenir prochainement à obtenir une Divulgation mondiale COMPLÈTE, sachant que seule cette Divulgation mondiale complète est à même de nous conduire vers la LIGNE DE TEMPS OPTIMALE pour le futur de la planète Terre !…
La deuxième partie présente plusieurs Compléments de lecture (1 à 6) reliés aux sujets développés précédemment.