La curcumine affame les cellules cancéreuses jusqu’à la mort

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Les cellules cancéreuses ont besoin d’une énergie considérable pour favoriser leur croissance rapide. Une nouvelle étude montre comment la curcumine peut affamer sélectivement les cellules tumorales.

Plus de 4 500 études publiées décrivent les effets anticancéreux de la curcumine. Les chercheurs sont intrigués par une découverte prometteuse : la curcumine affame sélectivement les cellules tumorales jusqu’à leur mort.¹ La curcumine y parvient en privant les cellules cancéreuses de la capacité de produire et d’utiliser l’ATP, la monnaie d’échange d’énergie au sein des cellules.² Comme la plupart des cellules cancéreuses produisent de l’ATP d’une manière différente de celle des cellules saines, la curcumine tue sélectivement les cellules tumorales sans avoir d’impact sur les tissus sains. Ces propriétés perturbatrices de l’énergie de la curcumine, récemment découvertes, renforcent le potentiel préventif de ce composé végétal.

COUPER L’APPROVISIONNEMENT EN ÉNERGIE DU CANCER

Les cellules cancéreuses ont besoin d’une énergie considérable pour favoriser leur croissance rapide et incontrôlée, et elles ont développé de nombreuses méthodes pour répondre à cette demande énergétique.

En particulier, les cellules cancéreuses disposent d’un mécanisme inhabituel, sans oxygène, pour extraire l’énergie du glucose et produire de l’ATP (adénosine triphosphate). Ce processus permet à la plupart des cellules cancéreuses de survivre dans les environnements pauvres en oxygène qu’elles génèrent en se développant rapidement.²

Les scientifiques ont mené une étude pour déterminer si ce processus peut être inversé dans les cellules cancéreuses.

Étant donné que de nombreux types de cancer utilisent la même astuce métabolique pour extraire de l’énergie, les chercheurs ont étudié l’impact de la curcumine sur diverses lignées tumorales, notamment la leucémie, le cancer du sein, le mélanome (peau) et le cancer du côlon.

Cette étude a jeté une nouvelle lumière sur la capacité de la curcumine à affamer le cancer pour le soumettre en interférant avec la façon dont les cellules tumorales utilisent l’énergie.

Examinons les résultats un par un.

La curcumine bloque la production d’ATP

Tout d’abord, les chercheurs ont constaté que la curcumine peut réduire fortement la quantité d’énergie disponible pour les cellules cancéreuses².

Cette étude a montré que la curcumine était capable de :

Réduire les niveaux d’ATP-synthase (l’enzyme qui crée l’ATP) dans les quatre lignées de cellules tumorales en culture,

Réduire les niveaux cellulaires d’ATP dans trois des quatre lignées cellulaires, et

Diminuer le rapport entre l’ATP à haute énergie et l’AMP à basse énergie dans les quatre lignées cellulaires.

La curcumine ralentit la croissance des tumeurs

Ensuite, les chercheurs ont implanté des cellules agressives de cancer de la peau (mélanome) dans des souris vivantes. La moitié des souris ont été traitées avec de la curcumine et l’autre moitié a servi de groupe témoin.

Deux jours seulement après le début de l’étude, les souris traitées à la curcumine présentaient une croissance tumorale nettement plus lente. La croissance tumorale est restée significativement plus lente pendant toute la durée de l’étude.

Il n’est pas surprenant que l’ATP-synthase, les niveaux d’ATP et le rapport ATP/AMP aient tous été significativement réduits dans le groupe traité à la curcumine. Ces résultats indiquent que la privation d’énergie est un mécanisme d’action par lequel la curcumine a ralenti la croissance tumorale.

La curcumine empêche la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins

Les cancers ont besoin de déclencher le développement de nouveaux vaisseaux sanguins (appelé angiogenèse) pour répondre à leurs besoins en nutriments lors de leur croissance rapide. Bloquer ce processus est un moyen important de limiter la croissance et la propagation d’une tumeur.

Après avoir retiré les tumeurs des souris de cette étude, les chercheurs ont constaté que les tumeurs des animaux supplémentés en curcumine présentaient moins de nouveaux vaisseaux sanguins que celles des souris nourries par le groupe témoin.

Cela indique que la curcumine a réduit l’accès à l’énergie nutritive des tumeurs en limitant le flux sanguin.²

Les propriétés connues de la curcumine pour combattre les tumeurs

Cette étude récente vient s’ajouter à une abondance de preuves indiquant les puissantes capacités de la curcumine à lutter contre le cancer. Elle se concentre sur la capacité unique de la curcumine à combattre une variété de cancers en coupant leur approvisionnement en énergie.

Des études antérieures ont montré les propriétés anti-tumorales de la curcumine dans plusieurs types spécifiques de cancer. Voici quelques points saillants de la littérature la plus récente.

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

La curcumine tue les cellules cancéreuses en les affamant

La curcumine est un polyphénol puissant et multifonctionnel qui est de plus en plus reconnu pour ses propriétés chimiopréventives du cancer.

Une nouvelle étude montre que la curcumine limite fortement la capacité des cellules cancéreuses à extraire de l’énergie du glucose présent dans le sang.

Ce mécanisme est particulièrement intéressant pour la chimio prévention du cancer car il ciblerait la grande majorité des cancers.

Des études antérieures montrent également que la curcumine peut réduire l’inflammation, prévenir le stress chimique, bloquer les voies de promotion du cancer et interférer avec la croissance et le développement des cellules malignes.

Ces multiples mécanismes d’action montrent clairement que la curcumine devrait être un élément central de tout régime complet de chimio prévention du cancer.

Le cancer colorectal

Les cancers du côlon et du rectum font partie des tumeurs malignes les plus fréquentes chez les hommes et les femmes. La curcumine a fait ses preuves depuis longtemps dans la prévention des cancers colorectaux.

Un essai clinique de phase IIa sur l’homme a montré que 4 grammes de curcumine par jour réduisaient de manière significative le nombre de foyers de crypte aberrants découverts lors de l’endoscopie. Il s’agit d’un résultat essentiel car si les foyers de crypte aberrants ne sont pas traités, ils peuvent produire des tumeurs malignes.

La perte de poids est fréquente chez les patients atteints de cancer. Une étude sur l’homme a montré que les patients atteints de cancer du côlon qui étaient supplémentés en curcumine prenaient plus de poids, avaient moins d’inflammation et présentaient un nombre accru de cellules cancéreuses mourant par apoptose.⁴ Cet effet a été attribué à la capacité de la curcumine à activer un gène de « mort cellulaire programmée » dans les cellules tumorales.

Enfin, il a été démontré que la curcumine réduit sélectivement la survie des cellules souches cancéreuses.⁵ Ces cellules sont responsables d’une grande partie de la propagation métastatique et des récidives tumorales observées dans les tumeurs malignes agressives. Réduire leur nombre est une approche intéressante pour empêcher la propagation des tumeurs.

Si une dose élevée (4 000 mg) de curcumine a été utilisée dans cette étude, des formes de curcumine plus biodisponibles peuvent permettre d’atteindre une dose similaire avec deux gélules par jour.

Le cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes, et c’est la deuxième cause de décès par cancer chez les femmes dans le monde.⁶ ⁷

La curcumine s’est montrée prometteuse dans la lutte contre le cancer du sein. Cela est particulièrement vrai pour les tumeurs à récepteurs d’œstrogènes négatifs, qui répondent mal à la chimiothérapie anticancéreuse.⁶

Des études montrent que l’administration de curcumine à des animaux porteurs de cancers du sein humains implantés réduit les tumeurs, les prive de leur approvisionnement en sang et déclenche leur autodestruction par apoptose.⁶ ⁸

Plus récemment, des recherches ont révélé que la curcumine peut également combattre le cancer du sein en inversant la méthylation excessive de certains gènes qui est associée à un développement accru du cancer.⁹

Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate frappe un homme américain sur neuf, et pourtant il fait partie des cancers les plus évitables en raison de sa croissance lente.¹⁰

La curcumine a de multiples actions contre le cancer de la prostate. Elle défend les cellules de la prostate contre les protéines dysfonctionnelles produites lors de la progression du cancer. Elle ralentit également l’invasion des tissus sains voisins par le cancer, ce qui permet de maintenir la tumeur à un grade inférieur (ce qui signifie qu’elle se développe plus lentement et que son pronostic est meilleur).¹¹ ¹² ¹³

Une étude a montré que lorsque des cellules prostatiques humaines étaient implantées chez des souris, elles se développaient en tumeurs importantes. Mais lorsque ces animaux étaient supplémentés en curcumine, les tumeurs se développaient 27 % plus lentement. En outre, le temps nécessaire pour doubler les niveaux d’antigène spécifique de la prostate (PSA) était prolongé ou retardé d’environ deux fois.¹⁴ (Le temps de doublement est un indicateur de l’agressivité du cancer).

La curcumine peut également réduire la production de testostérone dérivée de la tumeur dans les cellules cancéreuses de la prostate.¹⁵ Il s’agit d’une source cachée d’hormones mâles qui contribue souvent à la maladie résistante au traitement.¹⁶ Ce développement offre une nouvelle approche bienvenue pour traiter ces tumeurs difficiles.

Cancer du foie

L’incidence du cancer du foie augmente dans le monde entier, stimulée par l’épidémie du virus de l’hépatite C et la maladie du foie gras rampante.¹⁷

Dans des études en laboratoire, il a été démontré que la curcumine aide à prévenir le cancer du foie en réduisant la signalisation inflammatoire, en inhibant la croissance cellulaire et en activant la mort cellulaire par apoptose.¹⁸ ¹⁹ ²⁰ Il a également été démontré qu’elle réduit les populations de cellules souches du cancer du foie.¹⁹ ²¹

Dans une étude, la curcumine a inhibé la croissance des cellules cancéreuses du foie, tout en favorisant leur mort par apoptose. Et dans un modèle murin de cancer du foie, le traitement à la curcumine a entraîné une croissance beaucoup plus lente des tumeurs²².

Et, dans un développement passionnant, une étude publiée en 2018 a montré que lorsque la curcumine est associée à la metformine, un médicament activateur de l’AMPK, la combinaison a mieux fonctionné que l’une ou l’autre seule pour prévenir la croissance, les métastases et la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans le carcinome hépatocellulaire, le type de cancer du foie le plus courant – et le plus mortel²³.

Le cancer du poumon

Le cancer du poumon reste la première cause de décès liés au cancer, ce qui en fait une énorme priorité en matière de prévention.²⁴ ²⁵

Une abondance d’études animales et de laboratoire de base montrent le potentiel de la curcumine contre le cancer du poumon.

Par exemple, il a été démontré que la curcumine réduit la croissance de cancers du poumon humain implantés chez la souris.²⁶ Les études de laboratoire sur le cancer du poumon montrent que la curcumine modifie les protéines nécessaires aux métastases, en stimulant la fonction des cellules immunitaires qui sont inactivées par les cancers, et en ciblant la croissance des vaisseaux sanguins.²⁴ ²⁶ ²⁷

Une façon unique pour la curcumine de combattre le cancer du poumon est de moduler les microARN à l’intérieur des cellules cancéreuses.²⁸ ²⁹ ³⁰ Ces courtes portions de matériel génétique régulent la façon dont les principaux gènes des cellules tumorales sont traduits en protéines fonctionnelles.

Des études révèlent que la curcumine inhibe la croissance des cellules du cancer du poumon en régulant à la baisse un gène qui favorise la formation de la tumeur, tout en régulant à la hausse des gènes qui suppriment la transformation.²⁸ D’autres recherches montrent une modulation favorable similaire des miARN impliqués dans la propagation métastatique.³⁰

RÉSUMÉ

La curcumine est le polyphénol qui donne la couleur jaune à l’épice curcuma. Elle occupe le devant de la scène dans la presse scientifique depuis des années, principalement pour sa capacité à supprimer l’inflammation.² ³¹ ³².

Il a également été démontré que la curcumine prévient la progression du cancer par divers mécanismes. Plus récemment, une étude a révélé que la curcumine prive les cellules cancéreuses de l’énergie dont elles ont tant besoin.

Ce mécanisme est particulièrement intéressant pour la prévention du cancer car il ciblerait la grande majorité des cancers.

Cela confirme des études antérieures montrant que la curcumine a des effets spécifiques contre les cancers colorectaux, du sein, de la prostate, du poumon et du foie.

Priver les cellules malignes de leur approvisionnement en énergie est un moyen idéal de renforcer la résistance naturelle de notre organisme au cancer, en l’aidant à vaincre le cancer bien avant qu’une tumeur ne soit détectable.

Source La curcumine affame les cellules cancéreuses jusqu’à la mort – Exoconscience.com


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme. La vérité particulière est en Vous, la Vérité Universelle est parfaite et équilibrée et intègre tout, elle “est” la Source.

NOUVEAU Vibrateliers Eveilhomme : Apprendre à s’autoguérir, la voie Souveraine de l’Être de Lumière – les Vendredi 9, 16 et Jeudi 22 Décembre à 19h15 – CLIQUES SUR ” EN SAVOIR PLUS ” CI-DESSOUS

Apprendre à s’autoguérir, la voie Souveraine de l’Être de Lumière – Vibrateliers Eveilhomme


Vibratelier ” BEST SELLER ” pour un soin de la 5D et rencontre des êtres de sa famille d’âme dans le cœur sacré, en guidance par votre divine présence:

Rejoins-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! Merci ! CLUB VKhttps://vk.com/club175930391 ; PROFIL VKhttps://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE odysee.com/@Eveilhommme ; Groupe Telegram : https://t.me/joinchat/oYnr005XgndhYTFk ; Chaîne Crowdbunker : https://crowdbunker.com/@eveilHomme


Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (après l’abonnement et vous être abonné, et inscrit et connecté, voir menu boutique en cliquant sur ce message, atelier proposé en don, mettre 0 dans le don et faire ‘l’achat’)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après :

Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4
Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme
N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :