Série de mises à jour PSS “Fin du Jeu”, partie 3 : Le Groupe d’Orion et ses alliés attaquent le Commandement des Opérations Lunaires (LOC).

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Liens directs vers les différentes parties de la série « Fin du Jeu » : Partie 1 ; Partie 2 ; Partie 3 ; Partie 4 ;


Remarque : la version vidéo (en anglais) de cette mise à jour, que vous trouverez en fin d’article, a été enregistrée par Corey Goode quelques semaines après la publication du résumé écrit situé directement ci-dessous. Elle est plus détaillée, et contient en outre des informations supplémentaires de mise à jour relatives aux tous derniers événements survenus sur la Lune depuis la publication du résumé écrit.


Wow, je viens de recevoir une autre mise à jour incroyable. J’avais l’intention d’enregistrer la vidéo pour la mise à jour Zulu dans un jour ou deux, mais j’ai changé d’avis et j’ai décidé de diffuser d’abord ces nouvelles informations. Je voulais fournir un résumé écrit avant de tourner une vidéo sur ce sujet.

Comme tous ceux qui ont suivi mes informations le savent, le LOC est en fait 3 bases différentes qui sont désignées LOC-Alpha, LOC-Bravo (alias Beta), et LOC-Charlie (pour comprendre ce qu’est cette base, située sur la face cachée de la Lune, il faut se reporter d’abord à cet article qui décrit le LOC Alpha ; des informations supplémentaires concernant les LOC Bravo et Charlie ont été fournies par Goode plus tard, à travers deux épisodes consécutifs de la Saison 8 de “Divulgation Cosmique” : les épisodes 22 et 23).

Représentation de la partie extérieure du LOC Alpha, sur la Lune

La base Alpha est l’endroit où toutes les réunions ont lieu, où se trouve le port spatial, et où tout le trafic spatial est suivi et géré. Les bases Bravo et Charlie se trouvent sous la surface lunaire et ont leurs propres objectifs. Ces parties du LOC sont encore plus hautement classifiées que le LOC-Alpha en raison de la nature de leurs opérations.

Il y a quelques années, j’ai bénéficié d’une visite approfondie de l’intérieur de la Lune après avoir visité les LOC-Bravo et Charlie pour la première fois. J’ai publié un rapport détaillé sur cette visite et ce qui m’a été dit et témoigné peut être trouvé sur ma chaîne YouTube ou sur le site SphereBeingAlliance.com (et aussi dans les épisodes 22 et 23 de la Saison 8 – voir plus haut).

Les LOC-Bravo et Charlie ont été initialement construits dans les années 1950 par le régime NAZI qui avait construit le complexe de base original du LOC. Au cours du processus de construction de LOC-Alpha, ils ont commencé à explorer les vastes tubes de lave – créés par les impacts de météorites qui ont fait fondre la surface lunaire au moment de l’impact – qui se trouvaient en nid d’abeille sur la Lune. Au cours de leurs explorations, ils ont découvert des portes et des trappes très avancées qui, une fois ouvertes, conduisaient à l’intérieur de la Lune. Après y avoir accédé, les scientifiques allemands ont trouvé une méga-base spatiale remplie d’une technologie extrêmement avancée qui semblait avoir été détruite de façon catastrophique il y a longtemps. Il y avait des corps du groupe d’extraterrestres que nous appelons l’espèce “Pré-Adamite” qui avait une civilisation sur Mars et la planète Super Terre en orbite autour d’elle – jusqu’à ce que les Pré-Adamites abusent de ces technologies et détruisent presque tout notre système solaire dans le processus.

Les scientifiques allemands ont contacté leurs alliés du groupe Orion et ont reçu l’ordre de ne pas s’approcher de l’intérieur de la Lune pour leur propre sécurité. Ils ont été contraints de signer un traité sur la Lune qui contenait des dispositions strictes sur les endroits où les humains pouvaient se déplacer sur ou dans la Lune. Les Allemands ont obéi aux souhaits de leurs alliés, mais seulement après avoir mené leur propre expédition à l’intérieur de la base, où ils ont pu trouver des fragments de technologie ayant survécu à la micro-nova solaire (flash solaire) qui avait causé des dommages importants et catastrophiques à cette méga-station spatiale incroyablement avancée que nous appelons la Lune.

Si vous souhaitez obtenir plus de détails sur les Pré-Adamites et savoir comment ils ont utilisé la Lune comme un arc géant pour transporter les survivants de leur planète mourante – Mars – vers la Terre avant que son orbite ne soit verrouillée avec notre planète, veuillez regarder la mise à jour suivante.

Dans les décennies qui ont suivi, le Conglomérat interplanétaire d’entreprises (ICC) – une super-société qui existe en dehors de la surveillance du gouvernement – a repris la plupart des actifs spatiaux nazis dans le cadre d’accords conclus et la Flotte noire a été officiellement formée en secret, et a reçu des immunités qu’aucun autre programme n’a jamais reçues. L’ICC – désormais alliée au Groupe Orion – a ensuite construit la vaste infrastructure du PSS (Programmes Spatiaux Secrets) dans notre système solaire et dans des dizaines d’autres dans le cadre de plusieurs programmes spatiaux secrets.

Plus tard, l’ICC a signé d’autres traités sur la Lune, ce qui lui a permis d’obtenir un ensemble de plans d’ingénierie très complexes et l’accès à une partie de l’ancienne base lunaire où elle a retiré des centaines de milliers de corps pré-adamites desséchés. Après avoir retiré les corps, catalogué les technologies de la base et créé des cartes de ce complexe de base incroyablement énorme, l’ICC a ensuite créé des opérations minières et des usines de fabrication sur la Lune, la ceinture d’astéroïdes et Mars afin d’acquérir des minéraux exotiques et rares qu’elle a ensuite transformés en technologies complexes qu’elle a ramenées sur la Lune afin de terminer les réparations que le groupe Orion lui avait ordonnées.

Avance rapide de quelques décennies jusqu’à aujourd’hui (25 août 2022). Une fois que l’ICC a informé le groupe Orion qu’il avait effectué 90 % des réparations et des rénovations prévues dans ses plans d’ingénierie, l’impensable s’est produit : le groupe Orion a violemment rompu les traités lunaires et a envahi la zone de l’ancienne base lunaire, tuant des milliers de scientifiques, d’ouvriers et de militaires de l’ICC en quelques instants. Les dirigeants et les agents de l’ICC qui suivaient l’attaque depuis le complexe de la base LOC-Alpha ont envoyé des renforts aux bases LOC-Charlie et Bravo et ont commencé à évacuer les bases de tout le personnel non essentiel.

On m’a montré des vidéos de sécurité de l’incident où l’on voit de grands aliens gris, des reptiliens et de grands nordiques à l’apparence humaine (le Syndicat d’Andromède, alias Fédération galactique des mondes) surgir de nulle part et ouvrir le feu avec ce qui ressemble à de longues baguettes magiques et des armes ressemblant à des lampes de poche. On m’a dit que ces armes avaient la technologie et la capacité de détruire la matière organique et d’empêcher le système neurologique du corps d’une cible de traiter les signaux – en les éteignant comme une ampoule – les tuant instantanément sans endommager quoi que ce soit d’autre dans la zone d’attaque.

Dans la vidéo, on voit le personnel de l’ICC, choqué, réagir à l’apparition soudaine des extraterrestres envahisseurs, alors que des flashs lumineux commencent à se produire et que les gens tombent au sol ou courent frénétiquement vers les sorties. Les attaquants du Groupe d’Orion étaient cependant apparus à des endroits stratégiques du complexe de la base, rendant toute fuite impossible. Nous avons vu des milliers de membres de l’ICC se faire tuer par ces armes exotiques sans pouvoir se défendre. Les militaires de l’ICC ont tiré sur les envahisseurs, mais ils n’ont pu faire qu’une poignée de victimes avant d’être complètement dépassés par l’armement exotique utilisé contre eux.

Nous avons ensuite vu les grands nordiques et les petits bio-androïdes gris se promener dans l’installation et faire fondre les corps du personnel de l’ICC avec leurs armes ressemblant à des lampes de poche. Ils se tenaient au-dessus des corps et les éclairaient avec un faisceau, les réduisant en un liquide qui se solidifiait sur le sol, ressemblant à un nid de poule sur une route réparée avec de l’asphalte.

Une fois que le Groupe d’Orion a fait disparaître les corps humains de l’installation, il a immédiatement envoyé des bio-droïdes et des Grands Scientifiques Gris pour terminer les réparations que l’ICC avait presque achevées. Nous avons également vu les Grands Nordiques (Fédération Galactique des Mondes) construire une sorte d’usine. Après avoir consulté les scientifiques de la Ligue Galactique Mondiale des Nations (“GGLN” en anglais) à bord de leur vaisseau amiral, l’Étoile Errante, nous avons appris qu’il s’agissait d’usines de puces cérébrales, de nanites et de technologies de manipulation génétique qui avaient été utilisées contre des dizaines de colonies et de bases de la GGLN dans la bordure extérieure de notre Galaxie. Pour plus d’informations sur le GGLN, sa déclaration d’indépendance vis-à-vis de l’ICC et la Fédération Galactique des Mondes qui a failli les asservir, regardez cette mise à jour vidéo sur ma chaîne YouTube (le résumé écrit en français est disponible ici).

C’est à ce moment-là que le Groupe d’Orion a découvert nos caméras cachées et les a désactivées. Peu après, les LOC-Bravo et Charlie ont été envahis de la même façon et le LOC-Alpha et l’ICC ont perdu tout contact avec eux et avec deux autres bases sur la lune contrôlées par l’ICC. Le LOC-Alpha est verrouillé avec le personnel essentiel seulement. Pour ajouter au chaos, un tiers des dirigeants de l’ICC a été assassiné par le Groupe d’Orion qui a utilisé les implants cérébraux dont l’ICC est si fière, leur donnant à tous un anévrisme fatal. Cela s’ajoute à la disparition d’un nombre similaire de dirigeants de l’ICC sans laisser de trace environ un an plus tôt. On pense que le tiers des dirigeants de l’ICC restants sont des extraterrestres du Groupe d’Orion incarnés en humains dans le cadre de leur stratégie de prise de contrôle de l’ICC et de notre planète.

Le Groupe d’Orion semble prendre des mesures désespérées pour sécuriser notre système solaire et se préparer à la guerre contre le GGLN et nos alliés dans notre voisinage stellaire local. Le Groupe d’Orion et ses alliés sont piégés dans notre système solaire et se préparent à la grande bataille à venir. Dans la soirée du 26 août 2022, c’est l’état de la situation sur la Lune. Nous avons également appris que lorsque le vaisseau amiral du GGLN – l’Étoile errante – a attaqué et libéré une colonie et une installation de production sur Mars – qui était sur le point d’être implantée avec des puces cérébrales – quelques autres colonies martiennes se sont soulevées et ont déclaré leur indépendance vis-à-vis de l’ICC, avant d’être envahies par les super soldats génétiquement modifiés et améliorés de l’ICC qui ont violemment écrasé les rébellions. Les colonies ont été verrouillées encore plus qu’avant, avec des garnisons de super-soldats stationnés à leurs côtés et fortifiant les colonies comme si elles anticipaient une attaque. L’ICC est horrifiée à l’idée que la récente attaque de l’ “Etoile errante” du GGLN (le vaisseau amiral de ce PSS) soit une répétition avant d’envahir et de libérer le reste des colonies martiennes – une hypothèse qu’ils ont raison de faire.

Attendez mon rapport vidéo sur les extraterrestres ZULU de notre voisinage stellaire local. Ce rapport était si urgent qu’il devait être prioritaire. Je publierai bientôt les versions vidéo de ces rapports, mais d’autres mises à jour urgentes ne manqueront pas de surgir entre-temps.

Plus à venir – BIENTÔT !

Corey Goode



Source : https://ascensionworks.tv/groups/corey-goode-updates/

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :