Collectif : Nous sommes avec vous pour vous aider dans ce passage. Sylvain Didelot. JÉSUS/SANANDA – ANAEL

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Collectif : Nous sommes avec vous pour vous aider dans ce passage.

JÉSUS/SANANDA – ANAEL – PORTE-PAROLE DU COLLECTIF DE LA FRATERNITÉ BLANCHE 

Canalisation publique du 6 septembre 2022 par Sylvain Didelot, retranscrite par Marie-Claire.

Chères âmes de Lumière, nous vous saluons. Nous saluons votre présence à nos côtés. Je dis nous car, ce soir, je représente un collectif d’Êtres de Lumière, que vous connaissez sous le nom de Fraternité Blanche.

Je suis, croyez-le ou non, celui que vous avez appelé Jésus. Mon nom d’âme, d’Esprit hors de la matière, est Sananda, et c’est en tant que tel que je me présente à vous aujourd’hui pour représenter, je le répète, ce groupe. Donc, plusieurs énergies vont traverser Sylvain, plusieurs énergies vont traverser ce message, non qu’il soit plus important que les autres, mais que nous avons vraiment envie et besoin de vous montrer que nous sommes là.

Nous sommes là dans ce moment de votre histoire. Nous sommes là dans ce temps de révélations, un temps qui a été prévu, prédit, annoncé, depuis si longtemps, un temps que vous espérez rapide et qui pourtant sera un temps lent, un temps successif, un temps qui utilisera toute la période nécessaire, pour arriver à une évolution consciente de chacun d’entre vous.

Alors, pourquoi prenons-nous notre temps ? Tout simplement parce que ce n’est pas nous qui agissons sur la Terre. C’est nous qui accompagnons la Terre. C’est nous qui accompagnons les esprits que vous êtes sur cette Terre. Nous ne faisons pas, nous accompagnons, et nous accompagnons à votre rythme, au rythme humain.

Alors, pourquoi lentement ? Je reprends cette question pour vous dire ceci : Si nous prenons notre temps, c’est que nous voulons éviter que des êtres de votre plan partent trop vite de l’autre côté, non que tout ne soit pas prévu, mais que certains désirent encore vivre cette transition suffisamment, pour entrer dans une Conscience supérieure. Autrement dit, si nous prenons notre temps, c’est pour éveiller un maximum de consciences sur votre planète, et nous prenons le temps que chaque conscience, qui en a émis le désir, s’éveille ou se réveille, se réveille à la conscience de l’Être divin que vous êtes, se réveille à la conscience de l’être – quel mot utiliser sans que vous ne le preniez mal – je voulais dire souverain et je vais quand même dire souverain, car vous êtes des êtres souverains.

Vous êtes dans votre royaume, pas dans le royaume de vos dirigeants, dans votre royaume. Le Royaume des Cieux, que j’ai souvent évoqué, c’est le royaume de l’Esprit, de la non-matière, de l’Invisible, de la Conscience, et ce royaume est déjà en vous. Pour le rejoindre, il faut acquérir l’Amour, c’est-à-dire acquérir le sens, l’envie d’avancer vers un état d’être intègre, entier, avec une réelle volonté d’avancer dans un peuple fraternel. C’est cela qui ouvre la porte.

Heureux, celui qui ne pense pas trop, ne réfléchit pas trop finalement, mais qui ressent en même temps qu’il réfléchit, qui est coordonné dans tous ses corps et dans tous ses espaces, car à celui-là, le Royaume des Cieux est ouvert.

Et quand j’ai dit, et je l’ai dit celle-là, « Heureux les simples d’esprit, car le Royaume des Cieux leur appartient »[1], le simple d’esprit n’est pas une personne qui est en manque d’intelligence, c’est une personne dont l’intelligence physique, émotionnelle, mentale et spirituelle, est coordonnée.

Aucun de vos corps n’est là pour être unique. Vous possédez tous plusieurs corps, plusieurs énergies : mentale, émotionnelle, spirituelle, physique. Toutes ces énergies ont besoin d’être alignées, et pour qu’elles soient alignées, il faut qu’elles soient en accord. Et pour qu’elles soient en accord, il faut qu’elles soient en paix, et pour qu’elles soient en paix, il ne faut pas qu’elles subissent de pouvoirs, on va dire, externes.

Le véritable pouvoir est un pouvoir interne, intérieur, une force à l’intérieur de vous qui sait ce qui est bon, qui sait ce qui est juste, qui sait ce que vous avez à faire ou à ne pas faire. C’est cette seule autorité que nous reconnaissons, donc, votre seule souveraineté.

Donc, ce temps et cette époque essaient d’enlever la souveraineté à tous ceux qui ont voulu prendre ce pouvoir à la place de chaque Un, et je mets bien deux mots : à chaque UN, chaque unité indivisible et coordonnée à l’Esprit que vous êtes.

Cet UN, majuscule, signifie que vous êtes tous déjà les enfants du même Père, de la même Mère.

Aujourd’hui, je porte un message de fraternité et de réveil. Alors je vous le dis, repentez-vous. L’idée de repentance n’est pas ici de vous dire que vous avez été dans le péché et que vous devez sortir.

Repentez-vous, cela signifie : admettez qu’il est temps de mettre fin au règne de tous ceux qui vous ont brimé. Pour ceux-là, effectivement, votre monde va changer, les règles vont changer. Les systèmes financiers ont eu du pouvoir, ils n’en auront bientôt plus, ou en tout cas, moins. Les systèmes politiques ont eu du pouvoir, ils n’en auront bientôt plus, ou en tout cas, moins. Les systèmes religieux ont eu du pouvoir, ils n’en auront bientôt plus, ou en tout cas, moins. Vous comprenez, ici, maintenant ce que je veux dire, c’est de vous dire de ne pas vous appuyer sur ces valeurs, de ne plus vous appuyer sur ces valeurs, non qu’elles n’existeront, je le répète, plus du tout, mais que vous ne pouvez pas en faire la base de votre existence sur la Terre.

La seule base réelle d’une existence saine est dans ces mots : Aimez-vous les uns les autres, car dès que vous quittez cet amour, vous vous placez en position de dominé ou de dominant, et dès que vous vous placez en position de dominé ou de dominant, vous quittez votre souveraineté. Vous quittez la souveraineté légitime si vous êtes dominant, et vous quittez la souveraineté légitime si vous êtes dominé.

Vous avez chacun votre place, vos caractéristiques. Chacun d’entre vous trouverait une place naturelle dans un monde qui ne serait pas soumis aux autres pouvoirs. L’endroit où vous pouvez exercer vos pleines capacités, existe déjà dans votre cœur. Il est connu de chacun d’entre vous. Chacun d’entre vous sait et ressent l’aide qu’il pourrait porter à l’autre, ou en tout cas, l’envie d’aider l’autre, car vous savez qu’il n’y a pas d’autre.

Ainsi, dans une société naturelle, celle vers laquelle vous allez tranquillement, je le répète, afin de réveiller toutes les consciences encore endormies, dans ce monde-là, chacun trouvera sa place. Ce monde-là sera en partie le vôtre, en partie celui de vos enfants, et complètement celui de vos petits-enfants.

Alors votre lutte est difficile, car c’est bien une lutte de pouvoir effectivement, une reprise de pouvoir surtout, pas une lutte. Vous n’avez pas à utiliser les mêmes armes que ceux qui vous ont condamnés.

Montrez-leur ce qu’est un groupe, ce qu’est une unité, ce qu’est une fraternité. Montrez-le avec paix, avec audace et avec accueil. Sachez dire à votre frère, à votre sœur : « Je t’accueille. Tu as peut-être été celui qui m’a brimé, tu as peut-être été celui qui m’a offensé, mais je t’accueille parmi nous, en tant que frère et en tant que sœur, car nous sommes une unité. Tu t’es trompé comme je me suis trompé. Tu as vécu comme j’ai vécu, avec tes différents objectifs certes. L’objectif désormais est le bonheur, le bonheur de chacun et de chacune. »

De la sorte, ce temps, je le répète, est un moment de repentance, dans le sens – et je le répète là aussi – de se dire, n’essayez pas de vous raccrocher à l’ancien, à ce qui est déjà en train de partir.

Les valeurs que vous allez développer dans le futur seront encore technologiques, mais elles appartiendront aussi à des valeurs du passé, à des valeurs morales, l’honneur, l’honnêteté, la probité, l’intégrité, le courage. Tout cela est maintenant nécessaire pour que le monde poursuive son chemin.

Votre Terre, votre espace poursuit son chemin, poursuit son évolution. Elle va amener chacun de ses enfants vers une énergie plus grande, plus forte. Certes, l’accroissement énergétique de votre planète va modifier les énergies, va modifier le climat aussi, va modifier l’énergie générale, mais rendez-vous compte, chères âmes, si votre technologie n’était pas tournée sur l’individu, concentrée sur un seul pays qui possèderait l’argent que l’autre n’a pas, vous pourriez faire pousser des fleurs dans le désert, et rendre habitable, tout ce qui est inhabitable aujourd’hui. Vous en avez la technologie, vous en avez la pratique, mais vous avez décidé de la faire payer.

Ne croyez pas que ce monde ne puisse pas contenir les huit milliards d’êtres que vous êtes aussi. Ne croyez pas cela. La Terre est abondante pour celui qui sait l’accueillir, pour celui qui sait l’écouter, pour celui qui sait l’entendre.

Votre Terre a été dessinée dans une autre galaxie, pour contenir douze à quinze milliards d’habitants. Au-delà de cela, un plan avait été prévu à l’origine, pour que vous commenciez à devenir galactiques, c’est-à-dire à vous installer sur d’autres planètes. Elles sont nombreuses, extrêmement nombreuses, les planètes qui peuvent vous accueillir. Vous pensez beaucoup en terre extérieure, mais il y a aussi des terres intérieures, des espaces intérieurs dans certaines planètes qui peuvent vous accueillir, avec un niveau d’existence qui est comparable à votre planète.

Mais cela, votre science ne le comprend pas encore. Elle le comprendra au moment opportun, avec l’intervention de vos frères galactiques aussi, car je le répète, au moment où dans ce plan divin ce chiffre de douze milliards sera atteint, alors que vous penserez désespérément, parfois, pour certains, à l’équilibre, à la ressource, vous verrez qu’en fait ces ressources sont innombrables, si vous les cherchez au bon endroit.

Donc, ne pensez pas égoïstement. La Terre n’est pas égoïste. La Terre est un être porteur, une mère bienveillante, qui aurait pu détruire l’intégralité de ce que vous êtes, si elle en avait fait le choix. Mais elle ne le fait pas, car, je le répète, elle vous aime, bien qu’aujourd’hui elle doive croître, grandir, modifier sa structure, pour s’adapter à l’énergie qu’elle reçoit, comme vous, vous vous adaptez aux énergies que vous recevez sans cesse.

Cette époque est une époque interdimensionnelle, c’est-à-dire une époque où vous pouvez changer rapidement de structure géopolitique. Cela veut dire que le changement que je suis en train d’annoncer, certes, s’il se passe sur quelques décennies, va se passer à l’échelle humaine très rapidement, et je le répète, vous verrez, pour la plupart d’entre vous, une planète beaucoup plus ouverte, beaucoup plus joyeuse.

Je reviens sur l’origine de mon dialogue et de ce questionnement, et l’origine de ce dialogue, c’est « combien de temps cela va durer ? », cette question que l’on nous répète sans cesse. Je vous repose la même question sous un autre angle : quel frère et quelle sœur voulez-vous abandonner ?

Vous comprenez cette question, si vous comprenez qu’en accélérant nous allons abandonner un de vos frères, une de vos sœurs, un membre de votre famille. Alors vous seriez sans doute les premiers à nous dire : « OK. Patientons. Récupérons mon frère, récupérons ma sœur, récupérons le membre de ma famille et après on verra. » C’est ce que nous faisons.

Donc nous ne pouvons pas donner de date très précise sur l’évolution en cours. Nous savons qu’elle est en cours. Nous savons que les forces de non-lumière sont désespérées, et nous savons aussi utiliser les événements actuels pour vous montrer que la fraternité est avant tout quelque chose qui se gère autour de soi.

Prenez soin de votre voisin. Beaucoup d’entre vous savent prendre soin de personnes à l’autre bout du monde, et oublient leurs voisins. Mais une communauté est à l’image de l’hologramme de vous-même, c’est-à-dire que, ce que vous répandez en amitié, d’abord sur vous, puis dans votre famille, puis dans votre environnement local, puis dans votre environnement international, tout cela a le même écho, même en terme galactique après. Si vous oubliez une de ces étapes, si vous avez un développement international et que vous avez oublié votre développement personnel, ou votre développement local, vous avez perdu une dimension possible. Et c’est pourquoi, aujourd’hui, tout va sembler vous ramener vers vous-même, vous recroqueviller vers vous-même. Vous allez voir les pays essayer de s’autogérer et vous allez voir les individus eux-mêmes, essayer de s’autogérer.

C’est une bonne idée si elle est faite dans l’idée de fraternité, dans l’idée d’aider son prochain, donc dans l’idée de s’aider soi pour mieux aider l’autre, pas de s’aider soi, pour l’autre le laisser de côté, le laisser sur place, l’abandonner.

Chères âmes, ce que vous faites pour vous, faites-le pour votre frère. Pour ceux qui peuvent dimensionner à la taille d’un village, faites-le à la taille du village. Pour ceux qui ne peuvent pas, pour ceux qui n’ont pas les ressources, même pour faire pour eux-mêmes, que ceux-là ne s’inquiètent pas, nous veillons.

Mais pour ceux qui sont dans la capacité d’aider un frère, d’aider une sœur, d’aider leurs voisins, d’aider leurs enfants, d’aider leur famille, d’aider les amis, faites-le, préparez déjà cela, faites-le pour eux.

Voyez plus grand que vous, c’est nécessaire et c’est important parce que, oui, pour protéger votre planète, vous n’aurez plus bientôt à aller chercher toutes vos ressources à l’autre bout de la planète. La nature est riche. Toutes les technologies existent déjà. Simplement, vous devez – et cela va se mettre en place – avoir une sorte de gouvernance sage. Ces fameux sages, dont nous avons parlé dans quelques ouvrages, sont des êtres qui savent utiliser les ressources locales, qui connaissent déjà ce qu’il faut faire.

Aujourd’hui, certaines de ces choses ne sont pas faites parce qu’elles n’exploiteraient pas de l’argent, ou qu’elles ne permettraient pas la richesse de X ou Y. Je pense notamment à toutes ces ressources existantes sur votre planète. Elles sont plusieurs qui vous permettraient d’avoir une énergie renouvelable et illimitée. Ces ressources existent et elles sont connues. Elles seront mises en œuvre à un moment. À un moment d’un manque d’énergie, il faut que cela revienne, il faut que cela remonte à la surface, n’est-ce pas.

L’énergie de la Terre vous est donnée, c’est pourquoi vous ne devriez pas avoir à payer les dons de la Nature, mais cela ne peut pas se produire dans la société telle qu’elle est aujourd’hui, et c’est pourquoi elle se transforme. C’est pourquoi aussi, nos frères galactiques, à un moment ou à un autre devront intervenir, non pour une histoire nucléaire, mais aussi pour une histoire d’évolution.

Chères âmes, Enfants de la Lumière, le moment que vous vivez, le moment que vous allez vivre n’est pas simple. Il vous sera parfois demandé, je le répète, des sacrifices, c’est ce que j’ai appelé la repentance, sans que vous pensiez trop à péchés, mais juste au fait de penser autrement. On pourrait appeler cela la « repensance. »

Nous sommes vos frères et sœurs dans l’Invisible, et nous allons donc appuyer ce passage temporel, que moi et la Fraternité Blanche nous gérons pour votre planète.

Je vais continuer à vous parler, mais avec une autre énergie.

Vous avez cette possibilité de demander notre aide, de demander une aide angélique, de demander une aide divine, comme vous dites. Cette aide divine, elle vous est due, et j’insisterai là-dessus. Elle vous est due, car le Royaume Angélique a été créé pour servir les royaumes duels, les royaumes d’entraînement, comme le disent certains d’entre nous, tous ces lieux où l’âme évolue de manière autonome, parce que vous avez oublié qui vous êtes temporairement. C’est pourquoi ces aides ont été créées, c’est donc, diraient certains, leur métier que de vous aider, car eux, depuis l’Invisible peuvent soutenir l’invisible. Et là je vais m’expliquer, car beaucoup d’entre vous sont déjà perplexes, dans cette phrase. Cela signifie que les anges ne peuvent pas soutenir le visible, à l’exception de votre ange gardien, il y a quelques passe-droits, dirons-nous.

Alors, soutenir l’invisible, qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie soutenir votre moral. Cela signifie vous aider à améliorer votre gestion émotionnelle. Cela signifie vous aider à entrer ou améliorer vos qualités spirituelles, et vos qualités spirituelles c’est ce qui vous permet d’être en paix, c’est ce qui vous permet de générer, émettre et recevoir l’Amour en vous et autour de vous. Voilà exactement le sens de notre aide, le sens exact de notre aide.

Notre aide vous parviendra sous diverses formes. Elle peut vous parvenir sous forme de coïncidences, sous forme de petite voix dans votre tête, sous forme d’odeurs, sous forme de chants, sous forme de livres même. Ceci est la forme que vous appelleriez dense, recevable, mais vous avez aussi notre support énergétique. Sans le savoir même, quelque chose va vous soutenir, quelque chose qui fera que vous direz juste je me sens mieux, sans savoir d’où vient ce mieux, qui serait comme notre énergie en soutien, un rechargement de votre batterie énergétique.

Cependant, pour que cela se fasse, vous êtes invités à nous inviterNous ne pouvons pas aider celui qui n’en fait pas la demande, parce que vous avez souhaité évoluer en autonomie. Mais, en autonomie ne signifie pas seul, dans le sens séparé de tout et de tout le monde, en autonomie signifie que vous pouvez choisir. Vous voyez, le libre arbitre est, ici, important. Vous pouvez choisir qui vous aide et qui ne vous aide pas.

Demander notre aide, c’est donc prononcer un appel vers nous en disant : « Aidez-moi – Aidez-moi à mieux gérer mes émotions – Aidez-moi à comprendre ce qu’il se passe ici – Aidez-moi à traverser cette étape – Aidez-moi à aller plus vite sur ce point. »

Nous pouvons vous aider vous le voyez sur bien des points, mais j’ai commencé par l’émotion parce que, souvent, vous demandez notre aide dans des états émotionnels instables. Et donc nous dire : « aidez-moi à arrêter cela », alors que vous êtes vous-même la personne qui a laissé l’émotion monter, jusqu’au point de ne plus pouvoir la dépasser, nous ne pouvons pas agir beaucoup derrière, c’est pourquoi la première aide est émotionnelle. Peu importe comment vous allez l’harmoniser « Aidez-moi à gérer mes émotions – Aidez-moi à recevoir votre Amour – Montrez-moi votre Présence, ici, maintenant », la verbalisation, vous le savez, importe peu. Je vous invite à faire cette verbalisation à haute voix, si cela vous est possible, parce que votre parole est comme une vibration puissante qui traverse le cosmos. Votre parole est le reflet de l’énergie que vous souhaitez. Souvenez-vous de ce que je viens de dire, votre parole est le reflet de ce que vous souhaitez.

Quand vous maudissez un de vos frères ou une de vos sœurs, vous souhaitez être maudit vous-même, car il n’y a pas d’autre que vous. Il n’y a qu’une seule expérience qui se déroule en même temps, donc ce que vous dites de l’autre, vous le dites de vous. Croyez-le ou non.

Votre personnage pourra vous pousser à dire que vous êtes bien différent de celui ou celle que vous critiquez, mais votre cœur sait que ce n’est pas le cas.

La perte des pouvoirs qui arrive sera la phase nécessaire pour comprendre et intégrer cela, pour comprendre cette unité, cette fraternité.

Notre aide est donc accessible par appel, et elle se présentera sous bien des formes, mais il vous appartiendra aussi de faire votre part. Lorsque vous sentirez que vous allez mieux, lorsque vous sentirez que votre énergie se transforme, lorsque vous sentirez une présence même, à vos côtés, profitez-en pour agir différemment et cesser de réagir, mais agissez différemment, pensez de manière différente. Repentez-vous comme l’a dit Jésus.

Je parle à travers Jésus. Imaginez, nous sommes dans une sorte de canalisation de canalisation parce qu’en fait, c’est Anaël qui vous parle. J’utilise l’Esprit de Jésus, qui utilise l’Esprit de la Conscience Supérieure de Sylvain, qui utilise Sylvain, pour vous parler plus clairement à travers tous ces filtres successifs. Mais comme nous ne faisons qu’un, cela se passe correctement.

Voilà, là, ma compréhension les amis. Voilà ce que je vous invite à comprendre, si nous vous aidons, c’est pour que vous puissiez vous aider ensuite. Nous ne sommes pas là pour faire un secours, un soin, et vous laisser guéri, mais nous sommes là pour faire un secours et un soin pour, qu’ensuite, vous puissiez guérir. Comprenez ce symbole, il n’est pas seulement physique sur la maladie, mais c’est pour que vous puissiez relayer votre énergie à d’autres personnes.

Le temps de l’égoïsme est terminé. Le temps du repli est terminé, même si dans l’apparence vous y êtes. Il est temps de vous déployer, de déployer vos ailes.

Et je réponds aussi à cette question, non, nous n’avons pas d’ailes. Le Royaume Angélique possède une énergie, une aura, diriez-vous, qui peut faire penser à des ailes, mais c’est notre énergie qui se déploie de cette manière-là, parce que nos centres énergétiques ne sont pas exactement identiques aux vôtres. Donc vous avez cette impression, mais nous n’avons pas d’ailes.

Chères âmes, je cède ma place maintenant à l’un de mes frères.

Ils sont nombreux, les moments de questionnements que vous allez avoir, chers amis. Ils sont nombreux ces moments où vous allez vous sentir, ou vous croire seuls et abandonnés, mais vous ne l’êtes jamais. Et même quand je dis cela, j’entends tous ceux qui me disent : « Oui, mais vous n’êtes pas à notre place, vous ne le ressentez pas. C’est facile pour vous de dire ceci. C’est facile pour vous de dire cela. » Je le répète et l’affirme, vous n’êtes jamais seul, mais ce que vous attendez de nous c’est un miracle, pas simplement une interaction, mais un miracle.

Si certains d’entre nous sont des faiseurs de miracles – et je ris de la personne que je traverse – nous sommes, avant tout, des assistants. Vous êtes le miracle.

C’est miraculeux ce que vous êtes. C’est miraculeux de voir des êtres de pure Énergie et de pure information tellement concentrés dans la densité, qu’ils croient être cette densité. C’est miraculeux.

Si aujourd’hui je vous disais, maintenez trois molécules ensembles et placez-y votre conscience, ne pensez-vous pas que ce serait un miracle que de prendre trois molécules de matière, d’énergie dense, et d’y placer votre conscience ? Eh bien, vous avez créé des corps dans lesquels vous placez votre Conscience. C’est une cocréation. C’est une cocréation divine, même pas humaine, divine.

Et donc, vous vivez à l’intérieur d’un miracle, illusoire, car la matière n’est pas tout, l’Énergie est Tout, la Lumière est Tout, la matière n’est pas tout. Elle est un éclat de la Lumière et un éclat de l’Énergie, mais, tout de même, elle est ce qui vous permet de transférer vos Énergies, vos informations, votre Conscience, d’un endroit à un autre, d’une identité à une autre, d’une forme à une autre, d’une expérience dense à une expérience non dense.

Autrement dit, votre corps contient déjà toute l’Énergie de l’univers. Quand je dis que vous êtes le miracle, c’est que vous possédez déjà, à l’intérieur de vous, toutes les énergies qui vous sont nécessaires pour progresser dans votre plan. C’est ce que mon frère a essayé de vous dire quand il a dit le Royaume des Cieux est déjà en vous. Il est dans une unité. Il n’est pas dans ce qui sépare, il est dans ce qui rassemble. Il n’est pas dans ce qui a peur, il est dans l’Amour.

N’attendez pas de miracles de nous, mais attendez notre aide, précieuse je l’espère, pour exploiter la mine d’or que vous êtes.

Chacun d’entre vous le ressent intuitivement en se disant : « Je suis plus que cela. J’ai l’impression que mon potentiel est encore limité. » Vous n’arriverez jamais à exploiter l’intégralité de votre potentiel depuis un corps de matière, soyons clairs là-dessus, mais vous pouvez déjà en exploiter une partie, trouver une pépite de temps en temps, juste en plongeant dans qui vous êtes vraiment, c’est-à-dire, je le répète, dans ce qui ne sépare pas, dans ce qui ne juge pas. L’or est là, caché au fond de vous.

Alors, ne vous flagellez pas en vous disant : « Je ne mérite pas ceci ou je ne mérite cela. Il faut que je sois ceci, il faut que je sois cela. » Vous êtes déjà ce que vous devez être. Vous êtes déjà cette pure Conscience dans un corps de matière assemblée, structurée, dont les molécules ne se séparent pas.

Essayez d’intégrer à l’intérieur de vous : Je suis déjà le miracle que je veux voir sur ce monde. Je le suis, même pas je le veux, je le suis déjà.

Parce que vous êtes à la Lumière de Dieu, à l’image de Dieu diraient certains, vous possédez cette énergie. Mais cette énergie, qui s’appelle aussi la Vie parfois, ne vous sera donnée qu’à l’image de votre amour. Plus vous êtes amour, plus l’énergie vous est donnée. Plus vous êtes dans la peur, et par crainte que cette peur ne se répande, votre Lumière s’affaiblit pour que vous ne répandiez pas cette peur comme on répand une maladie.

Celui qui est serré dans ses idées, dans ses concepts, dans un côté immature, celui-là aura, certes parfois le pouvoir de contrôler des humains, mais à aucun moment celui-ci n’aura – comment dit-on ? – une Lumière qui restera. Sa fausse lumière ne sera que furtive. La véritable Lumière, ce sont les enseignants qui restent, dont vous vous souvenez, qui existent encore à l’intérieur de vous, parce que leur force a été plus grande qu’eux-mêmes, parce que leurs buts étaient d’être plus grands qu’eux-mêmes, et de vouloir pour la multitude et pas seulement pour eux-mêmes, à aucun moment.

Dans notre discours aujourd’hui, vous aurez sans doute l’impression que nous enfonçons des portes ouvertes – comme vous dites, ou que nous créons une autre religion. Nous vous préparons. Nous vous disons que nous sommes là. Nous vous disons que nous vous aiderons. Nous vous disons que pour ceux qui ne nous appellent pas, peut-être est-il temps de nous appeler.

Nous souhaitons nous aussi votre autonomie, c’est-à-dire que vous n’ayez plus besoin de nous appeler, mais pour le moment, pour exploiter votre propre force, votre propre énergie et vos propres capacités, nous allons et nous pouvons vous aider. Et dans ce passage difficile, où beaucoup d’entre vous ont oublié cette dimension de la Lumière, nous sommes là.

Méfiez-vous de ceux qui répandent l’ombre. Méfiez-vous de ceux qui vont vous dire que vous n’allez pas vers la Lumière, que vous êtes vous-même l’ombre. Ces énergies cherchent à s’éclairer, elles, à vous dire qu’elles ont la vérité et que vous ne la détenez pas. Or, ceci n’est pas une attitude de la Lumière.

Respectez votre propre chemin, pour chacun il est différent. Vous allez vers la Lumière. Votre vie n’est pas un cycle éternel utilisé par Dieu seul sait quelle puissance, pour se nourrir de votre énergie. Vous êtes pure Énergie. En fait, vous le savez déjà. Cette vérité est déjà en vous, vous savez déjà qui vous êtes vraiment.

Ceux qui cherchent à vous faire peur par contre, essaient de contrôler et de vous limiter, et de vous faire croire vraiment que vous n’êtes pas le Dieu-enfant que vous êtes. Si vous devez passer par ce chemin, si vous devez accorder du pouvoir à ces personnes qui vous diminuent pour avancer, cela peut être un chemin aussi, celui de se tromper. Quand on se trompe, on apprend aussi. Tout est apprentissage. Tout est pardonné. Tout est pardonnable.

Nous vous invitons à ne pas écouter ceux qui vous disent que vous êtes dans l’ombre, ou que vous allez y atterrir à un moment ou à un autre, juste pour ne pas éteindre votre Lumière. Il vous a souvent été dit, mais je le répète moi-même, il est inutile d’éteindre la Lumière de l’autre pour briller plus.

Allumez. Allumez vos énergies. Allumez votre cœur. Allumer votre audace aussi. Ce monde – permettez-moi ce petit jugement – manque d’audace tellement.

Ce courage d’aller innover, d’avancer, de proposer un nouveau schéma complet, ce courage de se lever et de dire : « OK, j’ai été une victime jusque-là, mais en vérité, je ne le suis pas, ce n’est que parce que j’ai accordé un pouvoir », vous l’avez déjà, tous, vous l’avez déjà à votre échelle, dans votre temps et votre espace.

Vous n’êtes maudit par rien, rien. Si vous vous sentez maudit, c’est que vous avez accordé du pouvoir à une énergie, alors enlevez-lui ce pouvoir. Vous pensez que votre belle-sœur vous a lancé un sort, enlevez le pouvoir que vous avez donné à votre belle-sœur de vous jeter un sort. Comprenez qu’elle ne l’a que si vous pensez qu’elle l’a, que si vous acceptez à 100 % qu’elle l’ait. Ne l’acceptez pas. Vous pouvez lui retirer ce pouvoir qui est en dehors de l’unité, car c’est votre pouvoir divin que de remettre l’ordre dans le désordre. C’est la marque de Dieu, l’ordre.

Chères âmes de Lumière, l’Énergie et l’Amour qui nous entourent, qui vous entourent, ne visent qu’à cet accouchement du Nouveau Monde.

Nous pourrions envisager un grand jeu de questions-réponses avec vous, et nous vous invitons effectivement à nous les poser, pas maintenant mais dans votre cœur, une à une, tranquillement. Mais faites-le en vous disant ceci : « Je vais poser une question, mais j’ai déjà la réponse », posez-le dans cette intention à l’intérieur de votre cœur.

Je pose cette question parce que je n’ai pas la réponse – ce n’est pas vrai en fait, je pose cette question parce que j’ai la réponse. Pourquoi ceci, pourquoi cela ? Une question à la fois, mais restez bien dans cette intention du « j’ai déjà la réponse en moi. Elle est déjà là, dans l’espace entre deux atomes. Dans ce très court espace, ma réponse est déjà là ». Alors la réponse va vous arriver, elle est fulgurante.

Elle ne va pas forcément toujours vous plaire, surtout quand cette réponse parfois dira « mais c’est toi qui as voulu cela ». Parce que vous allez recommencer un jeu de question « mais pourquoi ai-je voulu cela ? », notre réponse dans un tel cas est : « Ne t’inquiète pas, tu découvriras le cadeau caché derrière ce que tu vis. » Il y a un cadeau derrière chaque événement que vous vivez, même si vous trouvez que c’est désagréable. Votre conscience s’élève de certains moments désagréables.

Dans le monde de la dualité, l’utilisation de toutes les énergies est nécessaire pour votre progression. Alors, oui, parfois certaines expériences sont désagréables, mais quand vous les reprenez, et faites-le pour certaines d’entre elles, avec un recul d’une ou deux années, vous pouvez repenser à cette expérience et vous dire : « au moins cela m’a appris ceci, ça m’a appris cela, ça a étendu cette possibilité là en moi, et cela m’a empêché peut-être de devenir quelqu’un que je n’avais pas envie de devenir » n’est-ce pas ? Certaines personnes vont jusqu’à s’autodétruire pour ne pas devenir ce qu’elles n’avaient pas envie de devenir.

Alors, gardez cette expérience. Gardez-en juste l’information. « OK. Je m’offre donc la possibilité d’être quelqu’un d’autre, donc je le deviens » et vous ne maudirez plus l’obscurité. Vous allumerez votre propre chandelle dans cet espace.

L’Amour qui nous lie est celui d’une fraternité, celui d’Êtres que vous connaissez en fait depuis très très longtemps. Nous sommes vos grands frères, vos grandes sœurs, vos amis. Chacun d’entre nous, dans son rôle, dans son énergie, saura déployer ses ailes ou sa Présence à vos côtés quand le temps sera nécessaire, et, mes camarades ont eu raison de vous le dire, nous visons votre autonomie.

Pour le moment, nous serons des béquilles pendant que votre jambe est un peu blessée – pour faire une image. Mais quand votre jambe sera réparée, quand vous accèderez à nouveau à votre propre Lumière, nous parlerons ensemble comme de vieux amis ; mais pas comme des docteurs, des médecins ou des êtres venus redresser une situation, mais bien en frères et en sœurs pour un autre type d’apprentissage, car en aucune vie en une seule vie vous apprendrez tout.

Alors nous pourrons vous aider, faire quelques pas avec vous. Et puis, vous retrouver tôt ou tard, dans ce monde de l’Au-delà, de l’Invisible, pour vous serrer dans nos bras et vous répéter combien nous vous aimons, combien nous vous attendions, et combien vous avez été bien plus brillants que vous ne l’imaginez, les amis.

Chères âmes de Lumière, ceci marque la fin de notre message, mais certainement pas la fin de notre Présence à vos côtés. Nous le répèterons autant que nécessaire. Nous donnerons de petites techniques. Nous écrirons des livres à travers certains canaux. Nous expliquerons chacun des chemins, chacune des dimensions nécessaires, mais n’oubliez pas, c’est vous qui marchez, chers amis, et ce chemin est celui de votre propre gloire et de la gloire totale de l’Univers. La multitude est ce que vous êtes.

Soyez bénis. Recevez la Grâce et l’Amour de celui qui vous écoute dans le Ciel.

[1] Les Béatitudes – Sermon sur la montagne – Matthieu 5, 3-12 « Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  ce site  https://sylvaindidelot.com
  • que vous mentionniez le nom de Sylvain Didelot

Video Disponible ici : https://www.legrandchangement.com/viewproduit.asp?i_forfait=79288&i_catego=56249


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme. La vérité particulière est en Vous, la Vérité Universelle est parfaite et équilibrée et intègre tout, elle “est” la Source.

NOUVEAU : VIVRE L’EXPANSION DU RETOUR À LA SOURCE AVEC LES ANIMAUX MARINS (Vendredi 7, 14 et 21 Octobre)


Vibratelier ” BEST SELLER ” pour un soin de la 5D et rencontre des êtres de sa famille d’âme dans le cœur sacré, en guidance par votre divine présence:

Rejoins-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! Merci ! CLUB VK : https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Groupe Telegram : https://t.me/joinchat/oYnr005XgndhYTFk ; Chaîne Crowdbunker : https://crowdbunker.com/@eveilHomme


Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme
N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :