Comment utiliser la visualisation pour le bien-être

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Transformez la maladie en bien-être dans votre imagination !

C’est le principe de base de l’utilisation de la visualisation pour le bien-être.

Elle peut être appliquée au bénéfice de la santé physique et mentale.

Par exemple, certaines personnes souffrant d’arthrite visualisent qu’elles versent une huile visqueuse dans leurs articulations pour les lubrifier et créer un coussin séparant les os. Certaines personnes atteintes du rhume des foins imaginent que leur système immunitaire se lie d’amitié avec le pollen au lieu de l’attaquer. Les personnes atteintes de cancer imaginent que leur système immunitaire détruit les tumeurs.

J’ai rencontré un jour un homme qui souffrait de dépression depuis des années et, malgré les traitements et les thérapies, rien n’avait fonctionné pour lui. Il a alors découvert la visualisation et a imaginé la dépression comme un miroir brisé. Il représentait la façon dont il se sentait lui-même brisé.

Il s’est ensuite imaginé en train de reconstituer le miroir. Il s’est imaginé en train de balayer les tessons et de les faire fondre dans un chaudron sur le feu, avant de verser le miroir liquide dans le cadre du miroir et de le laisser refroidir. Il a ensuite brandi le miroir renouvelé.

Il avait transformé la cassure (représentant la maladie) en plénitude (représentant le bien-être). Il l’a fait tous les jours, juste deux minutes par jour, et en deux mois, sa dépression s’est dissipée et il s’est senti de nouveau en pleine forme.

L’important dans la visualisation, c’est simplement d’arriver à un endroit de bien-être dans votre imagination. C’est vous qui décidez de la manière dont vous y parviendrez. Le point de départ est ce que vous savez d’un diagnostic ou ce que vous ressentez, et le point final est une représentation mentale du bien-être.

Vous n’avez pas besoin de connaître les détails spécifiques de ce à quoi ressemble quelque chose. Dix personnes souffrant de la même maladie peuvent visualiser dix choses différentes, mais tant que le point final de leurs visualisations représente le bien-être, elles sont toutes correctes.

Certaines de ces dix personnes peuvent avoir des connaissances médicales détaillées ou des idées sur ce à quoi ressemble une biologie spécifique. D’autres peuvent simplement imaginer une tache qui rétrécit et disparaît complètement, la tache représentant une maladie, une tumeur ou la présence d’un agent pathogène quelconque. D’autres encore pourraient imaginer une forme se transformant en une autre, la forme de départ représentant la maladie et la forme finale le bien-être, ou même le changement d’une couleur représentant la maladie en une couleur représentant le bien-être. Et ils ont tous raison.

Vous pouvez seulement le faire correctement … tant que votre point final est une représentation mentale du bien-être.

La clé est de créer une représentation mentale. C’est quelque chose qui représente mentalement ce que vous imaginez.

Certaines personnes se représentent mentalement leur système immunitaire comme des piranhas, d’autres comme des hommes-pac, d’autres encore, qui ont des connaissances médicales approfondies, s’imaginent à quoi ressemblent et comment fonctionnent certaines cellules immunitaires.

Et si vous n’arrivez pas à visualiser ?
C’est une question que l’on me pose souvent.

Tout d’abord, remplacez le mot « visualiser » par « imaginer ». Tout le monde peut imaginer et nous le faisons tous à notre manière. Quelle que soit la façon dont vous imaginez, vous le faites bien.

Pour certains, le mot « visualiser » suppose qu’ils doivent « voir » dans leur esprit avec une clarté parfaite, comme une scène de film HD. Mais le mot « imaginer » nous donne plus de liberté.

Certains imaginent en effet les choses sous forme d’images claires, mais d’autres imaginent davantage sous forme de mots, de sons, ou simplement d’intentions directes. Certains ressentent plus qu’ils ne voient. Tout le monde a raison, car il n’y a pas qu’une seule façon d’imaginer.

Plus important que la façon dont vous visualisez, c’est que vous soyez clair sur vos représentations mentales, c’est-à-dire que vous soyez clair sur votre histoire mentale.

Par exemple, le monsieur dont j’ai parlé plus haut était clair sur le fait qu’il transformait un miroir brisé en un miroir entier. S’il était incertain ou vague quant à son « histoire », à savoir si son point de départ était un miroir brisé et son produit final un miroir entier, ou comment il allait transformer un miroir brisé en un miroir entier, alors cela n’aurait probablement pas aussi bien fonctionné.

Prendre une décision claire pour représenter le système immunitaire comme un poisson piranha mangeant des virus est mieux que d’être vague ou incertain sur ce que votre système immunitaire devrait être mentalement représenté.

C’est la certitude de la façon dont vous prévoyez d’imaginer les choses qui compte, c’est-à-dire la clarté de la façon dont vous allez représenter mentalement la maladie, le bien-être et la façon dont vous allez transformer la maladie en bien-être.

Pendant combien de temps devez-vous visualiser ?
C’est une autre question que l’on me pose souvent.

Il n’y a pas de durée correcte. Plus important que la durée de la visualisation, il faut que celle-ci soit constante.

Par exemple, faire une visualisation de 30 minutes un jour, puis oublier de visualiser pendant une semaine, puis refaire 30 minutes, oublier à nouveau, puis faire une autre visualisation d’une demi-heure quatre ou cinq jours plus tard, n’est pas très cohérent.

Mais visualiser cinq minutes par jour pendant deux semaines est cohérent et sera probablement plus efficace.

Pensez-y comme si vous essayiez d’utiliser un gros marteau pour briser un gros morceau de roche. Vous le frappez une ou deux fois, puis vous l’oubliez, et vous revenez quelques jours plus tard pour le frapper encore plusieurs fois avant d’abandonner et de conclure que le marteau n’est pas assez gros.

Pourtant, quelqu’un peut arriver avec un petit marteau et donner des coups répétés avec le marteau – encore et encore – pendant plusieurs heures. La roche finira par se fendre, puis par se briser.

Plus que la taille, c’est la répétition qui compte le plus.

La répétition façonne également les circuits cérébraux, ce qui nous donne un aperçu du fonctionnement probable de la visualisation. Les recherches montrent que le fait de répéter une chose à plusieurs reprises crée des connexions dans le cerveau grâce à ce que l’on appelle la neuroplasticité. L’essentiel est que, lorsque nous visualisons la chose en question au lieu de la faire réellement, les réseaux cérébraux changent plus ou moins dans la même mesure. En d’autres termes, d’une certaine manière, le cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire.

C’est ce qu’a démontré une étude dans laquelle des volontaires ont joué des notes de piano chaque jour pendant cinq jours ou ont imaginé jouer ces notes à la place. Les scanners cérébraux ont révélé que le cerveau changeait dans la même mesure, dans la même région, que les volontaires jouent les notes avec leurs doigts ou dans leur tête.

La visualisation peut être très puissante, bien plus que la plupart d’entre nous ne le réalisent. La science commence seulement à l’étudier correctement.

Dans une étude portant sur des femmes atteintes d’un cancer du sein et subissant une chirurgie, une chimiothérapie et une radiothérapie, la moitié d’entre elles ont également visualisé leur système immunitaire en train de détruire le cancer. Même après quatre cycles de chimiothérapie, le système immunitaire des femmes qui avaient visualisé détruisait plus activement les cellules cancéreuses que celui des femmes qui n’avaient pas visualisé.

Notez également que les femmes ne visualisaient pas au lieu de suivre un traitement. Il est important de dire ceci à propos de la visualisation.

Il ne s’agit pas d’un substitut à un avis médical ou à un changement de mode de vie sain, mais d’une activité complémentaire, tout comme on ne médite pas au lieu de dormir, mais en complément, et on constate généralement que la méditation améliore le sommeil.

Afin que ce blog reste relativement court, je vous ferai part des aspects scientifiques du fonctionnement de la visualisation dans un autre blog.

Retenez simplement ceci : Transformez la maladie en bien-être.

Créez une représentation mentale claire et faites-le encore et encore, en terminant toujours par une représentation mentale de bien-être.

En un mot, voilà comment utiliser la visualisation pour contribuer au bien-être.

Référence : Si vous souhaitez en savoir plus sur la visualisation et la connexion corps-esprit, vous pouvez consulter mon livre « How Your Mind Can Heal Your Body » (Comment votre esprit peut guérir votre corps), qui contient des chapitres sur les différents aspects de la connexion corps-esprit et sur la manière de l’exploiter – de l’effet placebo à la méditation, en passant par la recherche sur l’utilisation de la visualisation pour améliorer la récupération après un accident vasculaire cérébral et son utilisation dans le sport.

Copyright 2022 David R. Hamilton PhD.

Traduit par Eveilhomme : https://eraoflight.com/2022/05/21/how-to-use-visualisation-for-wellness/


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme. La vérité particulière est en Vous, la Vérité Universelle est parfaite et équilibrée et intègre tout, elle « est » la Source.

NOUVEAU : LES RENCONTRES DE L’EVEIL EN PRESENCE DANS LE VAR CET ETE AVEC NICOLAS TURBAN, PHILIPPE GILBERT, ANGELIQUE ASHEA, MARTINE ISADORA, Anne-Lyse Motte et Dany Saboulard, Elyane Papillon, Marie-Laure Accary, Catherine Paillet, Astoria Tamson !!!

DECOUVREZ LE PROGRAMME COMPLET DE CES MANIGIQUE RENCONTRES LES 5, 6 et 7 AOÛT SUR https://www.padmalovin.com/events/les-rencontres-de-leveil/ + BONUS LE 8 AOÛT : A LA RENCONTRE DE MARIE-MADELEINE


Vibratelier  » BEST SELLER  » pour un soin de la 5D et rencontre des êtres de sa famille d’âme dans le cœur sacré, en guidance par votre divine présence:

Rejoins-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! Merci ! CLUB VK : https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Groupe Telegram : https://t.me/joinchat/oYnr005XgndhYTFk ; Chaîne Crowdbunker : https://crowdbunker.com/@eveilHomme


Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme
N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :