Les premières graines de l’amour sont semées lorsque nous nous rencontrons. Surtout avec Twin Flames, il y a une reconnexion profonde de l’âme, alors que les yeux se rencontrent. Car les yeux sont les fenêtres de l’âme, et intrinsèquement ces yeux et le visage resteront plus ou moins les mêmes à travers de nombreuses vies, vies parallèles et univers. Même le véritable moi de l’âme a plus ou moins le même visage dans sa forme de corps de Lumière, juste plus éthéré et raffiné. Essentiellement, nous restons tels que nous avons été créés pour être et devenir.

Malheureusement, les romans d’amour et les attentes romantiques font souvent trébucher les partenariats potentiels et existants, car ici, on construit des attentes irréalistes.

Quand j’étais bibliothécaire, je plaisantais souvent à ce sujet en disant qu’un jour j’écrirai ces romans, que la plupart des femmes dévorent. Il s’agissait de Cendrillon rencontrant son Prince – qui bien sûr était grand, brun et beau – mais n’oublions pas la partie très riche…. Plus comme un multimillionnaire, qui possède des jets privés, des yachts, etc. Il était le plus proche de M. Perfect que vous puissiez évoquer. Ensuite, un type de demi-sœur/salope/tragédie essaierait de mettre une clé dans la roue. Après quelques épreuves et tribulations, ils retrouvent le chemin l’un de l’autre et vivent heureux pour toujours (du moins c’est là que l’histoire se termine, mais dans la vraie vie, c’est à ce moment-là que tout le drame commence, lorsque la princesse réalise soudainement que Prince est devenu en grenouille…..)

En effet, l’auteur britannique de romans à succès Barbara Cartland avait une formule stricte qu’elle utilisait pour ses romans, et aucun ne faisait plus de 5000 mots. Pourtant, elle-même a été mariée plus d’une fois. Il en va de même pour Danielle Steele (peut-être l’une des auteurs romantiques les plus aimées) dont la propre vie après plusieurs maris se lit comme l’un de ses propres romans. La dernière fois que j’ai lu à son sujet, elle était avec son mari numéro 8.

Un de mes amis qui est conseiller conjugal, m’a dit un jour qu’il pensait que la plus grande rupture de mariage se produisait parce que les femmes lisaient trop de romans romantiques et ne vérifiaient pas la réalité.

Il ne s’agit pas de trouver le bien ou le mal – j’adorais les lire moi-même quand j’étais adolescent – mais plutôt de comprendre que comme dans toute la vie, l’amour ramènera toujours à soi, et tout cela n’est ni aimé ni résolu. .

Le fait est qu’après la première période d’amour et de roses, soudain, les défauts des amants parfaits commencent à apparaître et avec eux, tous les boutons sont poussés que nous ne savions pas que nous avions. Tout d’un coup, ce qui nous fascinait chez l’autre, devient la plus grande des irritations.

Certains se marient avec l’idée qu’ils pourront changer de partenaire. J’ai entendu tant de mes propres copines dire cela, où elles avaient quelqu’un avec des problèmes de dépendance, puis dire: « Oh, tout cela changera à coup sûr après notre mariage. » Cette illusion a été rapidement dispersée car la vérité est que vous ne pouvez pas changer les cheveux d’une autre personne, ni quoi que ce soit à son sujet, vous ne pouvez changer que vous-même. 

J’ai personnellement trouvé quand j’ai rencontré mon jumeau, que je ne savais pas trop ce qui m’avait frappé. Toutes mes propres insécurités et mes propres peurs ont éclaté, et il a semblé appuyer sur chaque bouton que je ne savais pas que j’avais. Je me suis enfui, car je ne pouvais pas gérer son énergie.

Il m’a fallu du temps pour comprendre que j’avais besoin de travailler sur moi-même et de guérir au plus profond de moi-même avant de pouvoir vraiment m’aimer, puis, en faisant mon propre travail intérieur, quelque chose au plus profond de moi a changé. Maintenant, je peux aimer d’une manière beaucoup plus profonde et plus profonde, et quand mes boutons sont poussés, j’ai tendance à surmonter cela plus rapidement et à me mettre immédiatement à faire le travail intérieur. En faisant le travail intérieur, mon cœur reste ouvert et avec lui l’amour s’approfondit. L’amour a trouvé une nouvelle façon de s’exprimer, loin d’être parfaite, mais d’une manière que je n’aurais jamais pu aimer auparavant. C’est une sorte de prise de conscience croissante et élargie de la profondeur, de la profondeur de l’amour. Il m’élargit toujours d’une manière ou d’une autre, et avec lui m’enseigne d’immenses leçons sur les possibilités cosmiques infinies d’aimer encore plus.

Le véritable amour est quelque chose qui grandit quand on est prêt à vraiment faire le travail intérieur : travailler à travers toutes ces insécurités, toutes les fausses programmations que nous avons eues via nos parents, pour la plupart des relations que nous avons reçues d’une manière ou d’une autre via nos parents. Après tout, ils ont été nos premiers modèles, d’une manière ou d’une autre. Plus que cela, ce sont les fausses attentes, les fausses idées sur la façon dont l’autre devrait agir, être, devenir, ou la façon dont nous percevons que ses actions ou inactions nous ont été préjudiciables qui conduisent principalement à la douleur et à la discorde dans toute relation.

 Quand nous voyons enfin la vérité, ces illusions se dissolvent, le cœur s’ouvre, et on peut enfin se tenir dans un véritable état de grâce et de gratitude et dire : « Merci ! Je vous aime! »

Le véritable amour, a en son cœur le mot : VÉRITÉ. 

La vérité nue se tient là, ancrée dans l’état supérieur de l’amour – l’amour inconditionnel pur. L’amour sans attente .

Il est plus facile de voir les failles, les ombres, les imperfections dans l’Autre Divin : – que de voir cela en nous-mêmes. 

Il est facile de se déshabiller et de se tenir nu, mais il faut du courage pour se tenir nu et vulnérable, ouvert au cœur même de votre âme et dire la VÉRITÉ avec un partenaire…. Partager ce qu’il y a à l’INTÉRIEUR de vous et le faire ouvertement et honnêtement et ne pas reculer devant cela. 

Car au fond de nous, nous craignons tous d’être rejetés. Nous craignons que notre partenaire ne voie plus de défauts à l’intérieur de nous-mêmes que nous n’en voyons là-dedans, à cause de croyances profondément enracinées sur le fait de ne pas être digne d’amour ou d’être aimé. Nous croyons que nous ne sommes pas aimables. Pourtant, si vous croyez au fond que vous êtes indigne d’amour, et que vous ne vous aimez pas, que vous vous rejetez à un certain niveau, alors comment pouvez-vous vous attendre à ce que l’autre âme vous aime comme vous êtes ? 

Lorsque l’on trouve les moments profonds et profonds de l’âme, lorsque le cœur et l’âme s’ouvrent jusqu’au noyau même et que l’on se tient là nu dans la vérité, une connexion beaucoup plus profonde et profonde se produit. Maintenant, toutes les illusions ont disparu, tous les masques, tous les personnages, tous les bavardages de l’esprit. Le cœur s’est ouvert. L’âme s’est ouverte. Et maintenant, enfin : 

L’âme peut rencontrer l’âme. 

Le cœur peut rencontrer le cœur.

Un esprit supérieur peut rencontrer un esprit supérieur.

Un corps émotionnel supérieur peut rencontrer un corps émotionnel supérieur.

Un corps physique supérieur peut rencontrer un corps physique supérieur.

Car tout est UN.

Et puis, au milieu des larmes de la reconnaissance qu’il n’y a que l’amour – l’union devient une UNITÉ profonde. Tout le reste a disparu. Le véritable amour émerge enfin et peut s’épanouir en un ÊTRE élargi.

Une liaison profonde se produit maintenant. Plus profondément que jamais, car maintenant on commence à s’aligner énergétiquement sur la vérité la plus élevée des deux âmes, et celle du mental supérieur, les énergies du cœur s’entrelacent.

C’est essentiellement ce qu’est le véritable amour.

Lorsque des liens aussi profonds sont forgés, peu importe ce que la vie apporte, on trouvera toujours un chemin vers cet état à la fois par le soutien et le défi. 

Je me souviens quand mes parents ont eu leur anniversaire de mariage en or; comment mon oncle a dit qu’ils étaient un brillant exemple de deux personnes qui, à travers les plus grands défis, les plus grandes adversités, sont restées ensemble. Et en effet c’était ainsi. Ils avaient plus que leur juste part de croix à porter, mais quand les jetons étaient tombés, ils étaient là l’un pour l’autre. Cela ne veut pas dire qu’ils ont eu le mariage parfait : – en effet non. 

Ma mère m’a dit un jour qu’il y avait des moments où elle pensait vraiment à quitter mon père. Cependant, elle a ensuite découvert qu’au fond de lui, l’amour qu’elle avait pour lui se manifesterait d’une manière ou d’une autre, et avec lui l’amour pour ses enfants. À l’intérieur, cet amour s’est manifesté lorsque mon père nous a été perdu, atteint de la maladie d’Alzheimer, chaque jour, ma mère insistait pour que ma sœur ou moi l’emmenions chez lui, et elle restait assise avec lui quoi qu’il arrive, même quand il ne pouvait même pas se rappeler qui elle était. Tel est l’amour d’une femme.

Peut-être ne savons-nous jamais jusqu’à quel niveau d’amour nous sommes capables de donner et de recevoir, jusqu’à ce que nous n’ayons plus d’autre choix que d’aimer et de nous laisser aimer. 

Car l’amour aime où il veut.

Elle ne respecte pas les frontières, ni les forteresses construites autour du cœur.

Il ne demande pas si vous êtes très riche, ni pauvre.

Il n’a pas d’attentes.

Il ne regarde pas votre long pedigree, ni combien de diplômes vous avez, ni quel statut vous avez, même à quel point vous êtes humble, maintenant combien vous avez fait ou pas fait – ni où vous vivez, ou ne vivez pas, même si vous vivez dans la rue, l’amour vous trouvera d’une manière ou d’une autre.

L’âme qui a aimé autrefois, aime éternellement.

Car l’amour est né dans l’éternité et continue à l’infini .

Il ne peut jamais se tarir.

Il ne peut pas être activé et désactivé comme un robinet.

L’amour rend fous ceux qui pensent qu’ils peuvent contrôler n’importe quel résultat.

Il se moque des longues listes d’attentes et des longues formules pour trouver M. ou Mme Right. Cela apportera l’âme dans votre vie qui est JUSTE POUR VOUS – en effet faite sur mesure pour vous et les leçons d’âme que vous devez maîtriser !

Plus que cela, si les âmes sont censées travailler ensemble pour le plus grand bien de l’humanité, alors l’amour les unira, d’une manière ou d’une autre, car l’amour trouvera toujours des voies là où les êtres humains ne le peuvent pas. Car les âmes ont accepté de faire ce travail avant même leur naissance.

Tel est le pouvoir ultime de l’amour.

Par Judith Kusel (traduit par eveilhomme)