Damien Maya : Matrix n’est pas un film c’est une initiation !

1EF7983D-1D8C-4541-A136-B8AA76F6DAFE.jpeg

Damien Maya

Matrix n’est pas un film, c’est une initiation !

Plongez dans une analyse profonde de l’univers de Matrix !

💌 Recevoir le prochain mail : https://lilumiere.lpages.co/damienmaya/?sc=yt&id=106
💎 Apprendre à méditer 10 min / jour : https://damienmaya.podia.com/flash-med-meditation

« Avez-vous déjà expérimenté un état ou une sensation difficile à décrire ?

Avez-vous tout de même essayé dans parler ? »

Si oui, vous vous êtes sans doute confronté à une limite et vous avez réalisé que les mots ne peuvent pas tout dire.

Alors implicitement, vous avez compris le sens de « ésotérisme ».

Souvent interprété comme une manière de caché un enseignement réservé à des initiés, l’ésotérisme est davantage une moyen de transmettre des connaissances avec des images, des symboles et des paraboles ce qui ne peut l’être qu’avec des mots.

Si vous me suivez jusqu’ici, c’est peut être parce que vous pensez que le film Matrix introduit des vérités mystérieuses, ce qui en ferait en ce sens une œuvre ésotérique.

Et peut être que votre désire de connaître ses vérités pourrait être intimement lié à la raison pour laquelle vous cherchez irrémédiablement à apporter du sens à votre vie.

Ce que le film ne vous à pas clairement dit, il vous l’as sans doute montré, imagé l’un supposé…

Mais avez vous seulement remarqué ?

Bon visonnage !

Approfondir :

Une partie de cette vidéo est inspirée des analyses de Rafik Djoumi dont le talentueux travail d’analyse est synthétisé dans un livre dédié à la saga Matrix.

Si cette vidéo vous a plu, je vous recommande vivement sa lecture !

A voir aussi sur la chaîne !

Avatar, l’histoire d’un monde plus sage que le notre : https://youtu.be/JXyH8UR30jc
Comment faire face au jugement : https://youtu.be/KBNm8Alm04I
Pourquoi nos émotions nous font faire des erreurs : https://youtu.be/FEEsRSOkuKs

Cette vidéo : https://youtu.be/APUqSLm3uZI

Suivre Damien MAYA :

Instagram : https://www.instagram.com/damienmaya/
Facebook : Damien Maya


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Vibratelier  » BEST SELLER  » pour un soin de la 5D et rencontre des êtres de sa famille d’âme dans le cœur sacré, en guidance par votre divine présence:

VERBE DIVIN A FAIRE POUR L’ASCENSION :

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : https://t.me/joinchat/oYnr005XgndhYTFk





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

3 réflexions sur “Damien Maya : Matrix n’est pas un film c’est une initiation !

  • 5 janvier 2022 à 14:22
    Permalien

    Bonjour,

    Je n’ai pas encore regardé votre analyse, je vous communique la mienne qui date un peu, de 2008, et qui figure dans l’écrit « Partage autour du dzogchen » que j’ai fait édité aux éditions Elzévir en 2010, à compte d’auteur et dont je vous livre ci-dessous cette courte analyse :

    « Rêves, sommeil et illusion, l’ultime vérité :

    …….

    Ainsi pour faire un bref accord avec le film Matrix, lorsque dans le film certains humains arrivent à se réveiller, ils constatent que leur vie diurne n’était qu’ une illusion créée par des programmes informatiques, créés par les machines et directement implanté dans leur cortex et que la sombre réalité est que l’humanité s’étant autodétruite par une guerre nucléaire, survit en étant cultivée et clonée par les machines, qui maintient cette pauvre humanité, dans un état végétatif à l’intérieur de sarcophages et tire de leur corps jusqu’à leur mort, l’énergie qui les animes.

    Mais je vous rassure, notre monde n’est pas un programme informatique et nous ne sommes pas cultivés par des machines. La réalité à mon avis est bien plus extraordinaire.

    Je vais donc tenter d’affiner et éclaircir ce que j’entends lorsque j’émets l’hypothèse qu’il n’y a ni voyageur, ni voyage, c’est l’intuition précise et palpable qui s’est imposée à moi au cours d’une séance de méditation, qu’en fait littéralement comme le disait le Bouddha Sakyamouni, nous nous rêvons.

    J’en reviens à nos nuits et nos rêves / cauchemars. A moins qu’à travers les pratiques tel que le yoga du rêve où le yoga du sommeil l’on réalise que l’on rêve où que l’on reste immergé dans la présence de la Claire Lumière, lorsque l’on se réveille, on se rend alors compte que tous ce que nous avons pu vivre durant notre nuit n’était qu’illusions, c’est facile à s’en rendre compte au réveil, car nous trouvons notre corps allongé dans notre lit et pourtant avec notre esprit, nous avons fait peut- être des voyages fantastiques et nous avons peut-être même le souvenir d’avoir traversé toute la galaxie où tout l’Univers et rencontré d’autres civilisations et des contrées inconnues, pourtant nous n’avons physiquement pas bougé de notre lit.

    Ainsi ce que nous percevons de notre vie diurne, ne serait qu’une projection sortie de la base d’où il est dit que tout s’élève, alors nous ne faisons à l’instar de nos moments de rêves nocturnes, que de rêver nos vies et que finalement, n’existe réellement, aucun univers, ni galaxie, ni Terre, que personnes n’a jamais fait dans cet univers, aucun voyage, qu’absolument rien ne s’est jamais déplacé et n’est aller nulle part et n’y ira véritablement jamais.

    Où comme le disait au Sermon du Pic-du-Vautour le noble bodhisattva mahasattva Avalokitésvara, il n’y a ni œil, ni oreille, ni nez, ni langue…. Etc.

    Et selon le mantra de dédicace à la fin de ce Sermon, mon hypothèse rejoint celui-ci qui dit :

    OM GATE GATE, PARAGATE, PARASAM GATE, BODHI SVAHA.

    Traduction : Allez, allez, de l’avant allez, éveillé, soyez.

    Lire aussi : p.217, chapitre 15 : Trekchö et Thögal du livre de Tendzin Wangyal « Les prodiges de l’esprit naturel », édition du Seuil, point sagesse, Sa 151.

    Dans cette optique, tout ce qui constitue l’univers, toute la matière, les explosions gigantesques d’énergie, enfin tout, ne serait que l’éclosion du samsara à partir de la base neutre, le Dharmakaya qui englobe tout. Les Böns disent que le samsara qui a pour base l’ignorance, est issu de la nuit, la zone sombre…

    La nuit, la zone sombre, c’est un peu le fond de notre univers qui en dehors des sources d’énergie lumineuses est totalement sombre froid et noir, le fond de l’ignorance.

    D’ailleurs comme beaucoup, enfant vers dix ans, je me posais souvent la question:

    Mais l’univers tient d’en quoi, c’est quoi son contenant ? Car s’il n’existait pas, rien n’existerait ! Et d’où vient-il ?
    La réponse que je peux imaginer aujourd’hui est celle que je viens d’essayer de brièvement ci-dessus vous apporter.

    Tout l’univers, le samsara incluant aussi le nirvana et partant nous même, ne sommes que des illusions sorties de la base incréée non née, sans limites ni début, ni fin, qui est nommé Dharmakaya, maintenant à savoir d’où cette non création vient et quel est son support, c’est une chose que « notre/ ma » conscience n’a pas encore la capacité de dénouer ce secret, qui n’est peut-être que de polichinelle une fois la réalisation ultime du corps d’arc-en-ciel obtenu.
    ….»

    Eh bien pour ma part, par le flash d’éveil obtenu le 14 octobre 2017, je connais maintenant certaines réponses qui figures dans l’écrit «Nouvelle voie pour l’éveil» éditions Spinelle.

    Dans la dernière phrase de cet extrait, je parle aussi de la base incréée et non née qui est une notion que j’ai découvert des années plus tard après l’écriture de « Partage autour du dzogchen », sans doute l’intuition… Alors que souvent dans l’écrit je parle le plus souvent de base neutre ce qui était une non connaissance de ma part, et là je ne me souviens plus pour quelle raison tout d’un coup je parle de base incréée et non née…

    Répondre
  • 5 janvier 2022 à 21:09
    Permalien

    Bonjour,

    J’ai tenté de mettre un « j’aime » sur cet article, mais cela n’est pas pris en compte. Bien sûre que je vais le partager.

    Cette fine analyse est d’une très profonde justesse. Je souhaite vous transmettre un texte que j’ai écrit cette nuit 05/01/2022 et qui est la remise en forme et son augmentation, d’un des textes figurant dans l’écrit « Nouvelle voie pour l’éveil » et que je trouve, s’intègre parfaitement à l’analyse proposée dans cette vidéo et cet article. Avant de vous laisser à la réflexion de cette lecture, je vous souhaite à vous toutes et tous une excellente année 2022 et vous transmets mes sincères et courtoises salutations.

    Remaniement du texte se trouvant dans l’écrit «Nouvelle voie pour l’éveil», SYNOPSIS DU DEPLOIEMENT INTEGRAL DES PROCESSUS, ou cela est décrit quelques peu différemment.

    NOS ILLUSOIRES ILLUSIONS

    Selon le bouddhisme, l’origine de tout est de l’énergie pourrait-on dire en latence, non consciente ou consciente mais non directive, nommée la base incréée et non née, d’où se déploie en son sein deux forces.

    L’une, l’auto-puissance dynamique est vibration (le verbe dont parle la Bible), et l’autre plus complexe est lumineuse sagesse auto-connaissant, qui serait autant lumière que conscience éveillée.

    Ces deux forces formant ce que je nomme le dédoublé reflet unique, puisque sous l’effet de la vibration (l’auto-puissance dynamique), la lumière à différents niveaux de fréquences, des plans les plus subtiles et éthérés, se solidifient en plans de plus en plus matériels (matière).

    L’aspect conscience de la lumineuse sagesse auto-connaissant, se déploie en un nombre infini de consciences, demeurant à leur point de déploiement depuis l’origine (comme même l’a transmis l’intuition qui se trouve être le média de l’éveil), au sein de la base incréée et non née où elles demeurent (sans jamais la quitter). L’on peut donc le dire ainsi, à cet instant nous sommes la base incréée et non née elle-même/ elle m’aime.

    Ainsi donc, la base incréée et non née est le miroir ou tout ce qui apparaît à nos 6 sens, dont la conscience en sont les reflets, soit tous les plans du plus éthéré au plus matériel comme l’est le multivers.

    Lorsque la conscience est ignorante, elle voit l’environnement et soi-même comme existant séparé, est se perçoit comme individus extérieur existant, créant ainsi la dualité, moi et l’autre, alors que l’on sait également, que la matière est à 99% constituée de vide.

    Ainsi, lorsque la conscience est éveillée elle voit l’environnement et soi-même comme je suis entrain de l’expliquer à travers l’écrit « Nouvelle voie pour l’éveil », soit comme étant le déploiement de sa propre énergie, en relation, interaction et complémentarité avec l’ensemble des autres reflets.

    Dans ces deux positionnements, les consciences, qu’elles soient ignorantes ou éveillées, chacune est l’observateur.

    Lorsque la conscience est l’observateur, la base incréée et non née disparait et c’est l’observateur qui devient l’unique miroir (soit chaque conscience).

    Lorsque cela se produit, soit l’observateur est éveillé et alors, tout comme ce qui se déroule lorsqu’un scientifique regarde se dérouler une expérience de physique quantique, le simple fait de la regarder se dérouler en modifie le résultat, lorsque l’observateur est éveillé, son simple regard naturellement augmente le niveau d’éveil de l’environnement et il ne produit plus de karma, tout en devant rétribuer et faire encore l’expérience de ceux qu’ils a auparavant emmagasinés.

    Que l’observateur soit éveillé ou ignorant, le déploiement des processus sont les mêmes, mis à part que l’observateur éveillé ne produira plus de karma.

    Les processus se déploient ainsi. Le libre arbitre entre en action au moment où la conscience est activée lors de son déploiement au sein de la base incréée et non née. Le libre arbitre est le déclencheur du temps, présent, passe et futur.

    A ce propos chaque instant le présent cédant la place au futur pour demeurer dans le passé, le présent, selon ce que m’en a transmis l’intuition, et contrairement à tout ce qui est enseigné et transmis par un nombre croissant de perroquets, le présent donc n’a quasiment aucune existence, partant que le futur en grande partie se déroule à partir du mûrissement de nos karmas emmagasinés dans notre passé, ainsi le présent n’a que le rôle de volant pour imprimer une direction.

    La direction que le volant imprime est directement liés aux processus, soit à l’attention de la conscience (qui est en rapport au déroulement de toutes situations), alors que l’intention est l’action, le coup de volant que l’on va imprimer dans le présent, et qui va déterminer la situation suivante (attention), ainsi, si l’on est pas ancré à l’éveil, le karma qui va en découler irrémédiablement, va instantanément s’imprimer dans la conscience.

    Ces processus sont sans fin, d’instants en instant, en instant, dès le déploiement d’une conscience, de l’ensemble des consciences, demeurant à leur point de déploiement depuis l’origine au sein de la base incréée et non née, sans jamais aucun déplacement.

    Cela est la réalité sur ce que nous sommes, d’où l’on vient et ou nous demeurons pour l’éternité. Toutes autres situations n’est qu’illusoires illusions.

    Voir également : « Nouvelle voie pour l’éveil », SYNOPSIS DU DEPLOIEMENT INTEGRAL DES PROCESSUS, ou cela est décrit différemment.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :