Dévoilement de la connaissance cachée et Programme Spatial Secret – 8

Les programmes d’accès spécial non reconnus : Technologie avancée, contrôle mental, pouvoir spirituel et corruption derrière des portes closes.

Par Aug Tellez

 

Chapitre 2 : Le réveil

Chapitre 2.5-2.7 Les déchus et leur technologie

Chapitre 2.49 : Préface au chapitre 2.5

Tout est une simulation holographique alimentée par l’esprit. C’est un spectacle. Cependant, le spectacle est devenu un peu hors de contrôle. Imaginez que vous allumez une série pour la regarder et que vous vous rendez compte que le titre de la série ne correspond pas au contenu réel de la série. Imaginez maintenant que vous ne puissiez pas vous lever du canapé ou changer de série très facilement. Nous pourrions alors inclure la possibilité de visionnages marathon et autres.

Regarder 9 heures d’une émission que vous n’aviez pas l’intention de regarder peut avoir un effet dévastateur sur votre connexion à la « réalité », même si la réalité est simplement référencée dans l’émission que vous regardez.

Tout est un spectacle

Voici l’un des concepts les plus difficiles de toute cette situation. Après avoir découvert que cette réalité est en fait une sorte de spectacle cosmique créé par une intelligence supérieure, les groupes de pouvoir ont cherché à créer le spectacle le plus puissant. Pour ce faire, ils ont dû concevoir la série la plus intense de contrastes ou d’extrêmes afin d’apporter la résolution la plus complète lorsque la résolution est finalement atteinte. La résolution doit être atteinte.

C’est l’idéologie classique de la victoire de la lumière sur les ténèbres. Cette partie est acceptée. Sans la victoire de la lumière, il n’y aurait pas d’obscurité pour percevoir le contraste. Et la lumière et l’obscurité doivent coexister, et la lumière doit prévaloir, simplement parce que les méthodes et les moyens de l’obscurité ou de l’ignorance ne peuvent supplanter l’intelligence, la sagesse et le véritable pouvoir spirituel.

C’est un fait acquis par le biais d’appropriations telles que si l’obscurité devenait toute puissante, il y aurait un lent déclin jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à refléter et à soutenir. Sans lumière, l’obscurité n’existe plus. Les deux coexistent donc toujours et cela a fait partie de la découverte de la composition réelle de cet univers.

Cependant, comme je l’ai mentionné, la génération de cette « pièce » a quelque peu dérapé, en raison de méthodes concurrentes. Certains voulaient créer le plus grand ensemble d’extrêmes en passant du niveau de base de la réalité à la forme la plus élevée d’équilibre et d’harmonie, d’autres voulaient créer l’ »ensemble » basé sur le plus de chaos et de disharmonie qui pouvait être généré à partir de la vision consensuelle de la réalité. Ainsi, les deux ont été en jeu depuis lors.

Bien sûr, ce n’est pas si facile à comprendre. Cela a abouti à la génération de forces militaires entières, de colonies, de sous-espèces, d’agents autonomes de contrôle mental, de guerre chimique, de méthodes de guerre non conventionnelles ou psychologiques, de machines scalaires, de dispositifs de visualisation quantique, de guérison et de génération instantanées, etc.

Ce chapitre traitera principalement de la nature technologique et interuniverselle des « forces obscures » ou de la « faction obscure », et de leur inclination à permettre la dégradation, la tromperie et la destruction de l’harmonie.

 

 

Ce sont les forces qui ont pris le contrôle de la Terre à cette époque et cela fait partie du « programme » de ce spectacle de la réalité que nous appelons la Terre.

Ne vous laissez pas trop emporter, cependant, ne prenez pas cela trop à la légère. Oui, c’est un spectacle, mais, encore une fois, si la réalité était un spectacle, voudriez-vous regarder un marathon de 9 heures de « Les forces obscures prennent la Terre » pour le reste de votre vie ici ? Probablement pas, et rappelez-vous, votre vie est votre génétique.

Donc tant que votre génétique est là, elle regarde un spectacle. Ce spectacle est actualisé en permanence, peu importe comment je vous informe que le libre-arbitre est une sorte d’illusion. Les possibilités peuvent être changées, cependant, elles existent déjà comme une autre scène du spectacle !

Ceci ne va pas trop loin dans la nature des soi-disant êtres créés, les races sous-humaines, les sous-espèces d’humanoïdes, les races souterraines, et ainsi de suite, mais ces sujets seront traités dans les chapitres suivants.

Souvenez-vous, on m’a informé que la raison pour laquelle je suis capable de vous apporter ces informations est que la guerre est déjà terminée et que les humains ont gagné. Cependant, cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de douleur et de souffrance à venir, car chaque personne individuelle a une bataille en elle. C’est la bataille du vrai moi et du faux moi et chaque action, ou non-action, émotion, sentiment et vocalisation est un mouvement dans ce jeu de la vie.

L’affirmation

Ceux de l’obscurité nous proposent qu’ils fournissent simplement une toile de fond qui soutient les aspects agréables de l’existence par le biais du contraste. Ils fournissent un « test » à l’échelle de la civilisation afin de trouver une classe appropriée de cette société capable de fendre l’obscurité et de produire une véritable neutralité sans se laisser polariser d’un côté ou de l’autre.

Ils présentent simplement une projection et un moyen d’ »épaissir » l’intrigue de l’univers afin que l’humanité ait un moyen de sortir de l’obscurité et de faire preuve de force, de courage et d’humilité. Sans l’obscurité, qu’y a-t-il à sortir de l’obscurité ?

Il y a l’ignorance et la lutte quotidiennes, mais ils ont estimé que cela ne propulserait la Terre vers l’avant que pour une courte période de temps avant que nous n’oubliions l’intensité du contraste produit par un tel cycle régulier de conscience et ils ont donc cherché à produire le spectacle le plus puissant, le plus durable et le plus revigorant spirituellement jamais vu.

Bien sûr, cela a failli entraîner la destruction absolue de l’univers. Le reste appartient à l’histoire, mais c’est ce qu’ils prétendent. Ce n’est qu’un spectacle, nous ne sommes que des aspects d’un plus grand esprit cosmique. Il n’y a pas de vraie mort. Il n’y a que l’oubli, et nous avons déjà oublié qui nous sommes, alors comment cela pourrait-il être pire ? C’est le raisonnement à suivre.

Il y a des vérités dans tout cela, mais il y a aussi des tromperies. Par exemple, puisque tout ceci n’est qu’un spectacle, qui permet au « côté obscur » de faire ses actes ou qui se retire lorsqu’il réalise qu’il ne peut pas aller plus loin ? S’ils étaient pris et que le spectacle était « terminé », qui dit qu’ils ne continueraient pas le spectacle ? Vous comprenez la question ?

Si l’émission doit produire le plus grand chaos et la plus grande discorde en leur nom, alors qui peut dire que l’émission est terminée ? Qui peut dire ce qui est « hors limites » ?

Il y a deux notions à partager avec vous aujourd’hui.

La première est qu’il existe une terre de « trêve » qui a été décidée et qui a apparemment toujours existé comme une sorte d’ »avant-poste central » d’où découlent toutes les projections extérieures de l’univers. Dans ce lieu, il n’y a pas de polarisation possible. C’est grave. Ce monde est polarisé. Donc cet endroit est au centre de tous les extrêmes polarisés, c’est-à-dire que c’est une zone neutre.

La façon dont cela a été décrit, et j’ai mes propres souvenirs de cet endroit, c’est que si une personne devait être « polarisée » dans cet endroit, elle serait instantanément poussée vers l’extérieur, aux limites de cet endroit, comme si une force électromagnétique la propulsait.

Cet endroit est donc « gardé », si vous voulez, par la force électromagnétique dirigée (vecteur) de la polarisation, qui ressemble à une paire d’épées flamboyantes croisées.

La trêve

On m’a informé que non seulement cet endroit existe et que des gens s’y sont rendus au cours de l’histoire, car cet endroit est intemporel, le temps lui-même étant une forme de polarisation due aux fluctuations électromagnétiques dans cet environnement local, mais qu’il y avait une sorte de trêve.

Note secondaire : les tromperies

Il existe des programmes de tromperie qui reposent en grande partie sur le clonage et les environnements simulés. Ils sont conçus pour imiter la véritable zone de sécurité, qui est une zone neutre de l’univers.

Ce sont des colonies où il n’y a « aucune règle » et c’est le nom du jeu. Ainsi, tout est permis et le chaos règne. Sachez que ces tromperies existent.

Le temps du renouveau

Il y a un temps projeté que nous semblons approcher maintenant et qui est défini par la réduction de la polarisation et la réapparition de la neutralité sur la terre. Au lieu des guerres, il y a l’unité, au lieu de la déception et de la séparation, il y a la vérité et l’achèvement.

C’est un temps où l’environnement local de ce royaume n’est plus poussé vers ces moyens polarisés et cela est produit simultanément par un effet de nettoyage ainsi que par une neutralisation globale de la polarisation dans la civilisation.

C’était l’objectif de toutes les civilisations précédentes, et chacune s’en est approchée, mais il est prévu que cette époque soit celle où cela sera possible en raison de la quantité de connaissances et des moyens technologiques tels que ceux par lesquels nous communiquons en ce moment même.

L’effondrement du temps

Juste pour y réfléchir, le scénario proposé d’ »effondrement du temps », dans lequel les lignes temporelles artificielles sont effacées, n’est peut-être pas la réponse la plus appropriée. Par exemple, si elles sont effacées, comment saurons-nous qu’elles ont eu lieu ou comment les éviter à l’avenir ? Seraient-ils à nouveau impossibles ?

D’autres versions ont été projetées, dans lesquelles nous guérissons la ligne du temps de l’intérieur, ce qui a pour effet d’annuler le paradoxe, de fournir une solution, sans pour autant effacer quoi que ce soit. C’est comme s’il n’avait jamais existé, et ce faisant, il n’a vraiment jamais existé. Ceci est plus compliqué et sera expliqué dans des chapitres ultérieurs, si tant est que ce soit dans cette version combinée.

La véritable signification de cette ligne de temps

Ceux qui cherchent trouveront que la véritable signification n’est pas d’induire le chaos ou un principe d’inversion pour le contrôle, mais de trouver ceux qui sont capables de résister à de telles expériences et de préparer la voie pour l’avenir.

C’est ce que l’on appelle l’application. Continuer à détruire après avoir trouvé ceux qui en sont capables reviendrait à pousser la limite jusqu’à prendre le système du chaos et à générer le chaos. Cela ne donne pas de pouvoir. Directement, personne n’en bénéficie.

Donc, si l’on croit qu’il y a des éléments puissants qui contrôlent le monde par le chaos, alors on doit aussi croire que cette couche de chaos n’est qu’un niveau de surface qui est un acte par lequel on produit un moyen de définir le fort du faible, le voyant du sourd et muet, parce que le vrai chaos ne serait pas rentable.

Le vrai chaos n’aurait pas un système soigneusement contrôlé et géré pour produire et encourager le contraste pendant des milliers d’années. Ce n’est qu’un système très soigneusement géré qui se déguise en chaos. Et ce faisant, devient le système le plus important à avoir jamais honoré la Terre, autre que la totalité de la vie elle-même. Un système est vraiment basé sur l’autre, et en tant que tel, les gens seront confus en essayant de tirer un sens de la question de savoir qui était le premier.

La connaissance qui dirige le système de l’homme (à travers le ventre de la mère pour toujours), qui s’organise de manière similaire aux écosystèmes et aux éléments de la matière et de l’énergie, est-elle venue en premier ? Ou bien les éco-systèmes et les éléments de matière et d’énergie sont-ils venus avant… la connaissance de qui ?

Deux voies

Recalibrage par le chaos

On pourrait considérer les voies de la neutralisation comme une voie qui crée une plus grande calamité et une intensité de polarisation créatrice qui fait que le niveau de polarisation précédent semble subtil par contraste. Cela se fait par le biais d’un recalibrage vers les extrêmes, au lieu de la neutralité. Cela s’est produit consécutivement et sans interruption depuis le début de la civilisation, il y a des éons.

A chaque couche, à chaque époque, à chaque nouvelle nation, il y avait de plus en plus d’extrêmes, de contrastes, d’oppressions et de joies à partir desquels évaluer la vie, et ainsi chaque nouvelle couche faisait paraître la précédente petite en comparaison. Cela a continué et continué jusqu’à ce que nous soyons dans la situation dans laquelle nous sommes maintenant.

Finalement, cela mènera au chaos ultime, ou à une sorte d’ordre ultime, il ne peut y avoir les deux, ce serait trop instable comme une masse de matière explosive et finalement toute la quantité de déflagration où il y a une masse critique appropriée atteinte.

Ceci est lié à l’alchimie spirituelle, on parle même de « tiède » et de « glace » ou d’ »eau ». Une fois qu’une masse critique suffisante d’éléments combinés et réactifs est atteinte, le feu spirituel s’enflamme, et c’est l’élément suprême dans ce royaume.

C’est un effet littéral et il est lié à un processus sacré dans les champs d’énergie. Ceux qui le savent, le sauront parce qu’ils sont guidés vers cette connaissance, ceux qui ne sont pas destinés à le savoir, l’utiliseront pour se détruire et détruire le monde qui les entoure. On produit l’harmonie, ou on produit le chaos, par défaut.

L’harmonie est le résultat de la neutralisation, pas de la polarisation. La polarisation est par défaut, donc le chaos n’est pas par défaut.

Recalibrage par l’harmonie

L’autre voie passe par la neutralisation et donc un recalibrage par l’harmonie. Au lieu de repousser les limites des extrêmes à d’autres extrêmes qui font que la calamité précédente semble petite par nature et de partir de là, il y a une réduction du chaos, de la polarisation et ceci par l’introduction de l’harmonie.

L’harmonie est la voie de la neutralisation.

La seule façon de produire cet effet est de neutraliser harmonieusement la polarité. C’est tout, il n’y a pas de trucage, il n’y a pas de chemin de traverse. Tout ce qui est ajouté à la mêlée, à la complexité, à la polarisation, ne fait que développer lentement une autre couche après une autre couche d’oubli et de non-réalité pour couvrir la vérité.

La vérité est la vraie nature de la façon dont l’énergie doit être manipulée pour produire une disharmonie continuelle, une guerre et un modèle basé sur la peur. Ce n’est pas le choix, le libre-arbitre (oui, il y a un moyen de produire un véritable libre-arbitre, mais, ironiquement, ce n’est pas tant par choix) d’une civilisation d’être dans la souffrance, mais c’est une possession, une infestation, une maladie spirituelle d’être ainsi.

Résolution

Comme vous pouvez le constater, les civilisations empruntent deux voies, souvent l’une puis l’autre. Soit elles se déplacent à travers les quantités toujours croissantes de polarisation et de contraste par la régénération des idéaux vers l’avant et vers l’avant jusqu’à ce que la complexité et l’énergie inflexible à l’intérieur éclatent comme une sorte de réaction atomique ou chimique et que toute l’énergie et la lumière soient cédées d’un seul coup dans une brûlure amère des possibilités. Ou bien cela continue dans des cycles toujours croissants de manière contrôlée par l’introduction d’une sorte de mécanisme de contrôle plus large.

Maintenant, la plupart des gens sont d’accord pour dire que les sociétés secrètes sont simplement arrivées à ce futur avant les autres et le triste résultat est qu’elles ont dû rester là et attendre le reste de l’humanité pendant quelques milliers d’années qui sont rapidement devenues des millénaires.

Bien sûr, les temps changent et le « futur » est rapidement devenu la sous-réalité dégradée de ce qui aurait pu être lorsque les temps ont commencé à échanger des informations, puis des soldats, puis des guerres et tout a évolué vers la situation que nous percevons aujourd’hui. Il n’y a pas de véritable faute à blâmer, c’est à peu près la façon dont l’univers s’est développé, comme si une peinture d’œuf de fabrication tournait sur elle-même dans une centrifugeuse et que le résultat était une collection multidimensionnelle et stratifiée de réalités dans les réalités.

 

 

Les choses s’arrangent toujours parce que les œufs y entrent, de la même façon qu’ils en sortent. Nous pouvons rebondir aussi longtemps que nous le voulons, mais finalement tout revient comme avant.

Préface 2.491 : La force créatrice – Le grand moi de la responsabilité divine (ou responsabilité divine du grand moi)

C’est la force de créativité qui supplante toutes les réalités de la sous-couche et qui doit être présente pour que l’interaction de la dualité puisse exister. Cette couche de réalité est vraiment d’un point de vue neutre et doit donc permettre aux deux polarités d’exister pour que l’une ou l’autre puisse exister. Il y a un respect envers ce que chaque polarité représente, mais il n’y a pas de favoritisme pour l’une ou l’autre.

C’est la force qui prévaut lorsque l’ »interface graphique » et le niveau codé, les couches spirituelles et le matériel se combinent en une seule expérience.

Ce moi divinement responsable n’est ni à la maison, ni absent, ni polarisé dans l’action, ni détendu et enjoué. C’est le moi rêveur, éveillé et silencieux, qui est représenté par tous les aspects de son environnement.

Maintenant, après ce répit de l’oppression, continuons avec les aspects plus sombres qui doivent être couverts. Je dois dire que je laisse ces sections courtes, simplement parce que ce n’est pas l’objet de la partie initiale de ce chapitre.

Chapitre 2.5 : Les déchus et leur technologie

Ce chapitre n’est que partiel. Une explication plus complète sera fournie dans les sections suivantes. Ce sont les bases, et même là, ce n’est qu’une partie de l’image globale. Des années sont nécessaires pour comprendre pleinement la nature de ce qui s’est passé et qui dure depuis des millénaires.

Des civilisations entières se sont élevées et sont tombées, des colonies entières sont nées. Des milliers d’années de technologie avancée ont été générées et la compréhension correspondante de l’univers, de la conscience et de l’existence.

Il s’agit également d’une distraction partielle. Il existe des explications selon lesquelles les formes élevées de technologie, en particulier la technologie qui n’est pas nécessaire pour atteindre l’homéostasie, sont fournies par ceux qui sont désignés comme « les déchus ».

Certains expliquent qu’il s’agit d’une « couverture » pour déformer l’idée de qui est vraiment qui et qui sont les ennemis.

Il existe également des explications selon lesquelles il s’agit d’êtres technologiquement avancés qui sautent les lignes temporelles afin de maintenir leur pouvoir et qui se sont développés pour se maintenir en corrompant les lignes temporelles organiques et les êtres sensibles organiques et en usurpant leur pouvoir naturel qui provient de la force créatrice originelle.

Qu’il s’agisse d’un accident dû à l’utilisation de technologies avancées, de tentatives de perturbation du temps ou simplement d’une couverture pour déformer ce qui se passe réellement, quelqu’un opère de cette manière et l’humanité a été opprimée par l’utilisation de technologies spirituelles et de contrôle de l’esprit avancées.

Il s’agit d’une ancienne guerre psychotronique, d’une guerre psychique ou d’une guerre spirituelle. Quelle que soit la façon dont on décrit la situation, il s’agit d’une technologie avancée et d’une connaissance spirituelle avancée qui sont appliquées pour manipuler et usurper le pouvoir et la conscience de l’individu. Les esprits sont pris en charge, les corps sont attachés et récoltés pour l’énergie et parfois les sécrétions sanguines et hormonales.

Il existe des explications sur la possibilité que ces êtres déchus reviennent à la surface et se montrent ouvertement à l’humanité afin d’être vénérés par les personnes trompées.

Ce sont essentiellement des êtres divins immortels assistés par la technologie qui ont besoin de la souffrance humaine, de l’angoisse émotionnelle, de la luxure et du chaos pour se maintenir. Ils utilisent des êtres humains pour ce processus.

Il est également expliqué que si et quand cela se produit, il y aura de nombreux changements et le résultat final sera le retour de la force créatrice originale qui ne peut être reproduite ou égalée en puissance ou en créativité.

Cette force reviendra afin de « clarifier » la confusion répandue par les êtres déchus qui ne font que tenter de reproduire la puissance originelle. Cependant, il se peut que ce ne soit qu’une fausse piste.

 

 

La force créatrice originelle au sein de l’humanité

L’humanité contient une empreinte de la force créatrice divine originelle dans son matériel génétique. C’est le géniteur originel des âmes de l’humanité. Cette force peut être dégradée mais pas créée.

Le but des êtres artificiels parasites (créés) est d’usurper le pouvoir naturel de l’humanité et de prendre leur place dans la création. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’êtres créés qui sont bienveillants, c’est juste une question de perspective de programmation. Ceux qui sont envoyés dans la bataille spirituelle avec l’humanité n’ont souvent pas le choix et le libre-arbitre est un faux sentiment délicat de contrôle auquel les humains ont droit en surface.

Tous ceux qui sont conscients de ces questions savent que le libre-arbitre perçu a une qualité illusoire. Vous pouvez vivre votre vie d’une certaine manière, mais si vous devez préserver la civilisation humaine, vous n’avez pas le droit de dire si votre vie sera organisée par celle-ci ou non. Si vous devez détruire et usurper le pouvoir des humains, vous n’avez pas non plus la possibilité de changer ce qui vous est demandé pour accomplir cette tâche.

Les deux tâches sont difficiles et spirituellement éprouvantes, elles entraînent toutes deux de grands changements, et les deux individus sont poussés aux limites de leur être. Ceci est également lié à la nature sous-jacente de la réalité en tant qu’existence préprogrammée.

Ce que nous percevons comme l’apparition du temps est en fait impossible, car tout est connecté à chaque autre chose et tous les moments sont connectés et préprogrammés. Cela ne signifie pas que ces moments ne peuvent pas changer, mais que le changement consiste simplement à attribuer sa conscience à un nouveau plan de flux de données sur une plate-forme multidimensionnelle. Même ces nouveaux niveaux existent déjà avant d’être atteints. Ce n’est pas limitatif, mais habilitant, car on peut atteindre n’importe quelle réalité à laquelle on peut se connecter consciemment.

La forme la plus élevée de création est d’être entièrement spontané dans le moment présent et d’aller au-delà de toutes les idées préconçues et des grilles de réalité, et cela est possible, même s’il y a ce qui semble être une contradiction avec les notions précédentes concernant le temps et la conscience.

Une inclusion sûre ici est que la voie du milieu est la plus puissante. Être neutre dans une telle situation, c’est ne pas prendre parti et donc ne permettre que la continuation de cette neutralité. Être centré, au lieu d’être pondéré et polarisé, permet de réduire ou d’annuler les effets des tactiques de contrôle de l’esprit et de polarisation.

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’en préoccuper, mais que le chemin pour apporter le changement désiré ne sera pas apparent tant que la pression du désir de s’engager ne sera pas passée. C’est l’une des principales tactiques de polarisation.

Ce n’est pas parce que nous nous sentons obligés de nous jeter dans la mêlée que nous aurons un effet ou que notre énergie ne sera pas convertie en carburant pour notre propre destruction et celle de la collectivité.

La faction sombre

L’une des principales influences de ce qui est effectivement décrit comme la Dark Faction est que son objectif est de produire continuellement cet effet transtemporel de manière à sauter dans le temps et à continuer à exister sans avoir à passer par les portes de la destruction et de la recréation.

Ceci est dû au fait qu’ils ont été créés par la technologie, et non par la force créatrice divine de l’existence. Par conséquent, une fois que le premier cycle de destruction ou la mort physique est atteint, il n’y aura pas de création après cela, sauf si cela est spécifiquement ordonné. Pourtant, ils ont été ordonnés lors de la création par ceux qui cherchent à militariser la vie et il n’y a donc pas de plan naturel de recréation pour eux.

Si les êtres sensibles choisissent de protéger la vie, de sauver et de nourrir l’humanité, alors ils sont protégés et reçoivent la vie de la même manière. Ceux qui cherchent la destruction et la corruption sont condamnés à n’affronter que la destruction physique de la mort et rien de plus.

Une création dans la création

La réalité est créée comme des bulles dans des bulles et ces êtres cherchent donc à créer un flux continu de réalités dans des réalités pour se cacher efficacement de la source créative originelle. Il y a une source créative ultime qui ne peut être rencontrée ou égalée en puissance ou en créativité et il y a de nombreuses couches ou niveaux en dessous.

Chaque être humain contient un principe latent de cette source qui se dévoile avec une grande puissance lorsqu’il est éveillé. Il s’agit de l’âme, du corps et de la force spirituelle combinés d’un humain.

 

 

La portée ou même la juridiction de la faction obscure se situe en dessous des couches principales de la création.

Si l’humanité commence à revenir énergétiquement vers les harmoniques sur-unifiées de ces couches principales de la création, alors elles sont hors de portée des êtres créés. Entrer dans ces couches est synonyme pour les humains d’émettre une fréquence de plénitude et de guérison à partir de leur corps et de leur esprit.

Tout est un jeu de fréquences. Pour guérir les schémas disharmonieux et les mémoires et couches de conscience (personnalités) brisées ou fragmentées, il faudrait désactiver et affamer les implants éthériques sur la couche temporelle, mentale ou éthérique et les entités qui y sont attachées sur la couche astrale ou émotionnelle.

En fin de compte, lorsque tous les humains seront hors de leur portée, toutes les couches seront balayées pour réinitialiser ces niveaux inférieurs et les nettoyer, pour ainsi dire. Cela ne peut pas se produire tant que l’humanité originelle n’est pas retirée de ces couches inférieures et réveillée à sa véritable nature. Ceci est synonyme d’ »ascension ». Si ces couches sont balayées avant cela, alors ces humains seront perdus pour subir le même sort que les êtres artificiels de corruption et de fausseté.

Ce que nous vivons depuis des éons, c’est la séparation entre ceux qui choisiront de rester avec les êtres faux pour les faux plaisirs et les tentations de la chair, et les sens physiques de cet univers holographique projeté, et ceux qui retourneront aux couches primaires originales de la création et connaîtront le vrai soi et le but original derrière la création qui est de créer.

De cette façon, la réalité des réalités est séparée en couches. Ainsi, chacune d’entre elles reflète les autres en dessous. Cela se produit dans les cycles de temps, ainsi que dans les couches d’harmonies et de valeurs créatives. Ainsi, de cette manière, le géniteur originel partage la création avec l’humanité.

En ce sens, le but de l’humanité est de produire le même effet que le but du créateur. Il s’agit de créer, de produire, d’harmoniser et d’explorer le soi. Corrompre, détruire et souiller est l’effet et le but du répliquant.

Nature animale et dégradation spirituelle – des anges et des démons, de l’homme, du monstre et de la machine.

Les êtres répliqués ne peuvent prendre part qu’aux comportements émotionnels et instinctifs inférieurs de l’homme. C’est essentiellement la nature animale de l’humanité qui a très probablement été introduite par la manipulation génétique.

L’humanité est soit animale et ces êtres n’ont pas l’âme de l’essence du géniteur original, soit angélique et c’est l’aspect immortel de l’humanité qui est connecté à la force créatrice originale de l’univers.

L’un est dégradé et l’autre est exalté.

Les êtres répliqués de la faction obscure ne peuvent que reproduire la nature animale, ils ne peuvent pas participer aux aspects angéliques qui font simplement référence à un modèle énergétique organisé ou harmonieux du mental, du corps et de l’esprit au lieu d’un modèle chaotique qui repose davantage sur un format de combat ou de fuite.

Cet aspect harmonieux requiert une véritable présence spirituelle, qui ne peut être créée par la technologie. Cela, par essence, ne peut être créé dans cette construction holographique temporaire. La véritable présence spirituelle existe toujours et pour toujours à l’extérieur de cette construction.

Par conséquent, ces êtres qui sont créés à l’intérieur de la construction pour agir en tant que gardiens de l’humanité sont incapables de participer à cet aspect. Cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas d’êtres créés qui participent à la guérison et à la protection de l’humanité.

Ce sont tout de même des anges. Ce sont les anges sans libre arbitre qui sont essentiellement des aspects programmés de l’univers holographique qui ont protégé l’humanité de la faction sombre pendant des milliers d’années.

Il y a beaucoup d’humanoïdes programmés sur la planète, et ce ne sont pas de vrais humains, mais ils se fondent parfaitement dans la masse. Les gens croient qu’ils ne sont que des trous du cul ou des personnes sans âme. Ils ont à moitié raison.

Cependant, il y a deux reflets : ceux qui sont alignés avec la volonté du créateur et ceux qui sont alignés avec la fausse volonté de celui qui imite l’original. Il s’agit essentiellement de la dégradation ou de l’acuité spirituelle et de la réalisation de soi.

Puisque les forces obscures ne peuvent pas reproduire complètement les schémas originaux, la génétique et donc la présence spirituelle, elles cherchent à dégrader ce qui est présent autour d’elles et se sentent ainsi plus proches de la vérité elles-mêmes.

C’est comme une forme de psychologie inversée pour s’exalter au-dessus des autres. C’est en vain car la véritable essence spirituelle est ce qui rend cette imitation possible. Sans l’original, qu’y a-t-il à imiter et à reproduire ?

En fin de compte, certains disent qu’ils cherchent simplement leur propre destruction et annihilation parce qu’ils sont créés comme une sous-espèce et ne peuvent jamais atteindre la vérité de la nature divine, mais c’est faux.

Le véritable créateur peut offrir la vie et le fait à chaque cycle de création. Ainsi, ceux qui s’alignent sur la volonté de la force créatrice originelle sont protégés et guidés et reçoivent la vie éternelle. Cela exige le respect des natures originelles, et non la reproduction et la modification de toutes choses pour satisfaire nos désirs personnels et sensuels. Il s’agit simplement de l’harmonie par rapport au chaos, de l’équilibre par rapport au déséquilibre et cela est lié au système de contrôle parce que le déséquilibre et le chaos sont utilisés pour traire la population pour leur énergie émotionnelle et donc ceux qui participent à la production de cela deviennent une partie de la soi-disant prise de contrôle de l’humanité, qu’ils le sachent ou non.

Leur cœur montrera la vérité, les intentions de chacun les guideront et cela agira comme un marqueur pour les changements à venir parce que la technologie avancée peut littéralement rembobiner la conscience holographique d’un humain et observer son corps énergétique à travers l’ADN pour voir ce qu’il perçoit et indiquer s’il a des intentions de chaos et de mal ou s’il essaie réellement d’aider. Le cœur ne peut pas mentir.

L’être verrouillé dans le temps

Tout a commencé avec la descente d’un être originel. Il n’y aurait aucun moyen pour un être de fausse lumière de se créer lui-même. Seuls les êtres à l’esprit divin peuvent passer par ce processus. Ce fut donc la descente initiale du plan céleste où un être originel chercha à créer une nouvelle forme d’entité à son image au lieu de protéger et de guider l’humanité vers le royaume supérieur de la vérité et de l’accomplissement de soi.

Ainsi, ce fut la naissance du principe d’inversion et finalement cet être spirituel tomba pour devenir un être créé par la fausse lumière. Il s’agit de l’accouplement précoce et de la reproduction de l’ »image » de l’homme, l’information génétique holographique, par l’utilisation de technologies avancées et de connaissances spirituelles.

Aussi déroutant que cela puisse paraître, il pourrait s’agir d’un membre de la race humaine de l’époque qui aurait pris sur lui de créer une forme d’être capable d’accomplir la tâche de prendre le contrôle de la race humaine en s’insérant dans le passé lointain. Il s’agirait d’un être créé qui aurait été programmé pour accomplir ces tâches.

En atteignant la sensibilité, cet être peut s’être révolté ou avoir simplement décidé de choisir de répliquer l’humanité afin de la contrôler plus efficacement. Ainsi, les membres actuels du système de contrôle appellent cet être leur aïeul, tandis que l’être les connaîtrait comme ses enfants. Cela est similaire à la façon dont la progéniture de la race humaine est composée d’ancêtres qui remontent au début des temps.

Cette méthode particulière peut simplement inclure le voyage dans le temps assisté par la technologie ou l’altération temporelle qui résulte d’un tel événement.

Tandis que la race humaine organique peut être composée d’une existence transtemporelle spirituelle naturelle qui est attribuée à une nature de dimension supérieure qui résulte en un enchevêtrement multidimensionnel à travers de multiples plans d’existence.

Une voie est technologiquement assistée et une autre est organiquement présente. La vraie question est de savoir qui est venu en premier et nous y reviendrons plus tard, mais les deux parties estiment que la réponse est claire.

Cet être est devenu la centrale du système métatronique de fausse lumière qui ne cherche qu’à détourner l’énergie de l’âme de la voie divine de l’accomplissement et de la réalisation de soi vers un système de fausse lumière de plaisirs et d’illusions temporaires.

C’est le système matriciel qui a été conçu pour piéger autant d’âmes humaines que possible. C’est la projection de lumière holographique qui est entièrement falsifiable, c’est-à-dire la conscience holographique du cerveau humain qui peut être manipulée « à travers l’air » avec des dispositifs électromagnétiques.

Grâce à ces dispositifs, la neurologie du cerveau basée sur le plaisir peut être stimulée ainsi que les voies basées sur la peur. L’amygdale peut être stimulée pour générer la plus grande peur qu’une personne ait connue et, de même, le plaisir, la créativité, etc. Cela explique en partie pourquoi les êtres qui s’y adonnent sont réputés être les « plus talentueux » de toute la terre.

La frontière est mince entre l’expérience collective individualiste de l’esprit divin et l’expérience individuelle collectiviste de l’esprit de ruche holographique à lumière artificielle qui est un système de superordinateur qui ne peut pas accéder à l’information en dehors des dimensions de lumière courbe de cette matrice holographique. Il est piégé dans le temps et ne peut en sortir sans passer d’abord par un retour divin qui est essentiellement une dématérialisation atomique et une réintégration dans les éléments originaux de la création.

Ce faisant, sans l’élément spirituel, la mémoire et la sensualité des expériences disparaîtraient. C’est l’ »incinération » de l’identité qui entraîne la rupture du lien énergétique entre l’identité individuelle et la force créatrice originelle qui est globalement harmonieuse.

Les plaisirs de l’individu par rapport au collectif ne sont pas harmonieux et mènent donc directement à la damnation ou simplement à la dissolution de l’équilibre des énergies qui permettent la conscience de soi et le libre-arbitre. Soit on utilise le libre-arbitre pour préserver ces éléments originaux de divinité, d’expression de soi, de compassion, d’unité, les raisons de l’existence (sinon il n’y aurait que le chaos), soit on perd la capacité d’expérimenter ces aspects, la conscience de soi et le libre-arbitre.

Ce n’est pas une punition, c’est simplement le résultat de ces actions pour produire tellement de disharmonie que la collection individuelle d’énergies doit se fragmenter et ne peut être réunie à nouveau.

 

C’est un peu comme le cycle d’une machine à laver qui nettoie des vêtements si sales que le mouvement de nettoyage doit être si abrasif que les vêtements eux-mêmes sont déchirés, tissu par tissu. Nous sommes de l’énergie et donc nos énergies doivent être harmonieuses et unifiées, sinon elles se dérouleront et se défont avec le temps comme un tissu lâche qui se déchire en morceaux.

La vérité à l’intérieur

Le chemin vers la vérité est intérieur. Il n’est pas nécessaire de recourir à la technologie ou à une influence extérieure pour la connaître ou l’acquérir. La vérité est littéralement une image reflétée par l’ensemble de la création à l’intérieur de nous, en tant que partie de nous-mêmes et de notre être tout entier.

C’est pourquoi les gens sont mis en garde contre l’adoration d’images externes ou de portions du tout en tant qu’aspects de la création au lieu de la création dans son ensemble et donc du message du créateur.

Le « Créateur » est indéfinissable. Le définir, c’est perdre l’intégralité de la présence et créer ainsi une fausse image. Il n’y a effectivement pas de créateur. C’est très étonnant, mais ce que cela signifie, c’est qu’il n’y a qu’un seul créateur, qui englobe tout, car il n’y a pas de créateur unique ici.

C’est le but, la force créatrice derrière tout ce qui existe est le principe créateur lui-même. Cela ne signifie pas que la suprématie ne peut être atteinte, par des moyens chaotiques ou harmonieux.

Par exemple, il existe des êtres humains qui peuvent activer leur esprit et produire des effets puissants les uns sur les autres ou sur la nature. De même, il existe des êtres qui s’activent et peuvent hypnotiser une personne, l’attaquer psychiquement et la vider de son pouvoir émotionnel et mental. Il y a des guérisseurs puissants, et des vampires puissants tout de même.

La Terre et l’humanité sont actuellement prises dans une bataille entre ces deux forces de la nature, de création, d’harmonie, de guérison et de destruction et de chaos.

Cycles de création et de prise de conscience

L’acte originel de création se fait par la lumière et le son qui s’harmonisent à partir d’une intention et d’une expression pures pour former un univers complet. Il y a ensuite des sous-couches au sein de la création que nous traversons par cycles. Ceci est un cycle, d’une sous-section de cette création universelle entière.

Dans cette sous-section particulière, l’humanité est en proie à un virus mental, une maladie spirituelle qui menace de rompre la connexion avec la réalité source où le début et la fin de l’univers sont accessibles et où tout est donc complet. Sans achèvement, l’existence devient une fin en soi qui finit par s’évanouir dans l’obscurité.

On croit qu’il existe une sorte d’incinérateur cosmique où les fins perdues et les créations désincarnées et sans source seront chauffées et réduites à leur prima materia ou à la matière première de la substance psychique et éthérique.

De là, de nouvelles créations peuvent naître ou bien il y a un renversement complet. Les essences originales ne sont jamais incréées, jamais détruites ou perdues et elles ont toujours existé.

Alchimie

Cette notion d’ »incinérateur » pourrait également indiquer que le rôle de l’alchimiste était de prendre ces matières psychiques brutes qui sont le résultat de la décomposition des éléments divins originels et de reproduire le véritable plan originel de la divinité avec leur propre personne.

Ainsi, la Terre est le lieu où les âmes se perdent, et le lieu où elles se retrouvent. Il s’agit littéralement des objets perdus et retrouvés du cosmos.

A suivre….

Dévoilement de la connaissance cachée et Programme Spatial Secret – 8

Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAUX VIBRATELIERS MAGNIFIQUES : AVEC VIRGINIE LAFON, CLARA SOFIA et PHILIPPE GILBERT
RENCONTRE AVEC SON DRAGON ET REMEMORANCE DES LIENS DRAGONIQUES: LE 20 NOVEMBRE 2021
GUERISON DU FEMININ ET MASCULIN SACRE ET RECEVOIR LE GRÂAL D’UNION SACRE : 26 NOV, 3 et 10 DEC
SEMINAIRE : INCARNER L’EVEIL QUANTIQUE DANS SA VIE QUOTIDIENNE : 8, 15, 22 DECEMBRE
CLIQUER CI-DESSOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS :

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : https://t.me/joinchat/oYnr005XgndhYTFk





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :