Possibilité de difficultés temporaires liées à la transition planétaire en cours : courte mise à jour

Remarque : cette mise à jour fait suite à l’article suivant, publié le 15 août dernier, évoquant la possibilité de certaines difficultés temporaires mondiales dans un avenir proche et l’intérêt qu’il peut y avoir à faire dès à présent divers préparatifs :

Possibilité de difficultés temporaires liées à la transition planétaire en cours : comment les anticiper et mieux s’y préparer


A peine deux mois et demi se sont écoulés depuis le précédent article sur le sujet, et pourtant certains processus ont déjà grandement avancé – comme cela était assez prévisible, du reste… Le but de cette courte mise à jour est simplement de compléter/enrichir certains éléments dans le domaine des préparatifs et précautions de base à prendre. Je fais précéder cela d’une petite mise au point sur certaines évolutions récentes des événements qui pointent clairement le doigt dans une direction précise : les effets visibles des pénuries et des grosses difficultés économiques planifiées par l’Etat Profond international se rapprochent à grands pas ! 

Si vous découvrez ce genre d’informations juste maintenant, il est encore temps pour vous de faire des préparatifs, mais il serait certainement imprudent à présent de procrastiner outre mesure, car les choses s’accélèrent et certains événements « lourds » n’attendront probablement plus très longtemps avant de se produire…

Tout d’abord, les efforts de l’Etat Profond pour créer une famine mondiale deviennent de plus en plus visibles.

Outre les conséquences de l’arrêt volontaire et orchestré de l’économie mondiale en 2020 et partiellement en 2021 – un cas sans précédent au niveau historique ! – pour cause de soi-disant mesures anti-covid qui paralysent de plus en plus les chaînes d’approvisionnement mondiales, ainsi que les effets dévastateurs sur la production alimentaire mondiale de deux années marquées par de graves difficultés climatiques (graves sécheresses, inondations catastrophiques, gigantesques invasions de criquets dans certains pays…), il est de plus en plus clair que l’Etat Profond international fait tout ce qu’il peut pour détruire cette année le maximum possible de productions et de réserves de nourritures, par divers moyens, comme illustré par exemple dans ces deux petites vidéos :

Pénurie alimentaire : la pénurie version XXL :

 

Pénurie alimentaire mondiale créée artificiellement :

 

Les médias n’abordent jamais le sujet des pénuries croissantes très ouvertement. Pourtant, quelques timides et très édulcorées informations (genre « on pourrait manquer de pâtes ») commencent malgré tout à filtrer. On voit ça même sur BFM TV, c’est tout dire…

Pénurie de blé & flambée mondiale des denrées alimentaires :

Le processus derrière ce qui se passe déjà en Amérique du Nord, où les stocks des entrepôts diminuent à vue d’oeil, a aussi commencé ailleurs. L’Europe semble encore en petit décalage avec cela, ayant sans doute un peu plus de réserves, mais ce n’est probablement maintenant qu’une question de mois voire de semaines pour qu’il se produise la même chose – si ce n’est pas déjà commencé !

Pénurie alimentaire mondiale en vue ?

Plus généralement, les pénuries planifiées ne sont pas seulement alimentaires, elles touchent en fait quasiment tous les secteurs de l’économie !

Le but recherché par l’Etat Profond, alors que ses forces s’amenuisent et qu’il est proche de la défaite, paraît évident : engendrer artificiellement un effondrement économique mondial afin de créer un maximum de chaos, et tenter à travers cela de reprendre la main. Ils perdront de toute façon à la fin, et l’Alliance amoindrira en attendant l’impact de cet effondrement mondial autant que possible, mais il semble probable qu’il y ait néanmoins d’inévitables « difficultés temporaires » à traverser…

Dans cette excellente vidéo, Charles Sannat analyse différents aspects des pénuries mondiales actuelles, dont l’ampleur croissante va inévitablement provoquer d’énormes difficultés dans un avenir proche :

Le seul bémol selon moi dans cette analyse factuelle de Sannat réside bien sûr dans l’hypothèse qu’il avance pour tenter d’expliquer ce qu’il qualifie lui-même de pénuries « inexpliquées » et « incompréhensibles », à savoir : la raréfaction croissante des ressources et matières premières. Cette hypothèse ne tient pas la route une seconde, car les ressources de la planète sont immenses, et comme le disent très justement certains dans les commentaires sous la vidéo :

Pénuries contrôlées c’est pas compliqué à comprendre, asservissement des peuples par effets de manque.

et

En effet, c’est le cas ici aussi au Québec avec une supposée pénurie du BOIS. C’est comme manquer de sable au Sahara… Alors que les scieries débordent de bois empilés.

Mais si l’on n’élargit pas la grille de lecture à la notion d’Etat Profond et de pénuries planifiées dans le cadre d’une lutte à mort contre l’Alliance Terrestre, il ne reste effectivement pas grand chose d’autre pour essayer de comprendre les causes profondes de ce qui est en train de se produire partout sur la planète…

Dans une courte vidéo récente sur son excellente chaîne Odyssée, Jean-Jacques Crèvecoeur revient une nouvelle fois sur le processus de pénuries alimentaires massives qui est artificiellement provoqué et qui s’accélère, et il donne quelques très bons conseils de base pour mieux se préparer à ce qui s’en vient probablement dans quelques mois :

Un des très gros problèmes avec toutes ces pénuries, c’est que chacune d’elles (puces électroniques, bois, gaz…) crée une réaction en chaîne qui aggrave la situation dans d’autres secteurs et paralyse potentiellement d’autres activités, qui à leur tour… etc, processus qui est très bien décrit dans cette vidéo de la chaîne Youtube « supervivaliste » Emmanuel et Sandrine.

Le seul bémol dans cette vidéo selon moi est d’attribuer comme ils le font les causes secrètes des pénuries mondiales uniquement à un projet chinois de guerre pour reconquérir Taïwan ; cette analyse n’est pas dénuée d’une certaine pertinence dans un cadre traditionnel de pensée qui voit le monde en blocs étatiques cohérents organisés les uns contre les autres, mais c’est une vision très « XXème siècle » et l’erreur est justement de penser en termes de blocs nationaux, alors que derrière tout ce qui se passe actuellement se trouve en réalité une guerre secrète totale entre deux puissants réseaux mondiaux opposés – l’Alliance terrestre (positive) et l’Etat Profond international (négatif) – qui ont chacun des représentants dans CHAQUE pays, USA et Chine compris.

Mais sinon, cette vidéo est excellente concernant l’évocation du processus d’imbrication des pénuries croissantes, avec leurs effets dominos et en arborescence :

 

Présentation sommaire de divers préparatifs et précautions de base : quelques compléments

 

Nous sommes entrés dans une période où il n’est pas bon de trop remettre au lendemain…

Ce proverbe vieux comme le monde, utilisé déjà par Hésiode en Grèce ancienne, semble particulièrement d’actualité !

Dans quelques temps, les chaînes d’approvisionnement peuvent se retrouver suffisamment impactées pour qu’il vous soit soudain très difficile – voire tout simplement impossible – de vous procurer un certain nombre d’objets (pénuries par manque de production ou impossibilité de livrer les marchandises) et de services. Plusieurs possibilités de grave perturbation existent. Ce n’est pas seulement que des objets peuvent être indisponibles, mais aussi que les personnes capables d’effectuer certaines opérations peuvent soudain cruellement manquer à l’appel. Si par exemple les conséquences à moyen terme des « vaccins » (qui n’en sont pas au sens propre du terme) expérimentaux covid se révèlent catastrophiques, avec beaucoup de décès et de gens malades ou handicapés, ces derniers seront alors incapables d’effectuer leur travail, que ce soit pour vous livrer des marchandises, réparer vos appareils, vous soigner, vous rendre tel ou tel service, etc. Et ceux qui seront encore aptes à réaliser ces tâches risquent de se retrouver totalement submergés par les demandes. Par ailleurs, dans un tout autre domaine, il n’est pas garanti qu’internet soit toujours disponible à l’avenir, en tout cas pas certain sous sa forme actuelle. Que ce soit dû à la Cabale ou à l’Alliance, pour des raisons différentes, internet peut être coupé plus ou moins longtemps, et certaines plateformes peuvent éventuellement se retrouver supprimées (par exemple Youtube).

C’est pourquoi, un conseil :

  • si vous avez un ordinateur, un smartphone, un appareil électro-ménager à réparer, ou que vous envisagez de le(s) changer, ou encore si vous souhaitez commander divers livres, matériaux ou équipements : faites-le dès maintenant, tant que c’est encore possible, plutôt que « plus tard » ;
  • si vous avez absolument besoin de votre voiture pour votre travail ou autre, faites des réserves d’essence dès maintenant plutôt que « plus tard » ;
  • si vous envisagez de créer ou de pérenniser un potager, et que vous souhaitez donc acheter par internet ou récolter par vous-mêmes des graines et semences, constituez votre stock dès maintenant plutôt « plus tard » ;
  • si vous appréciez certains articles de sites internet, et certaines vidéos Youtube (informations, tutoriels…), il peut être bon de les sauvegarder dès à présent sur votre ordinateur ou votre smartphone. Pour les vidéos, j’utilise personnellement savefrom.net et notube.net (comme c’est le cas d’une manière générale, ils ouvrent eux aussi un onglet publicitaire pour chaque opération de sauvegarde, c’est un peu pénible mais il suffit de supprimer ces onglets au fur et à mesure). La censure concernant les sites internet qui partagent du contenu alternatif et de la divulgation augmente. Récemment, deux sites qui ont fait un travail de divulgation énorme depuis de longues années (https://vol370.blogspot.com/ et le portail du grand changement) sont soudain devenus inaccessibles. C’est une grosse perte pour la communauté francophone de la divulgation, et ce n’est sans doute pas terminé. Cette censure est logique dans le cadre des ultimes efforts de l’Etat Profond. Mais cela ne durera plus très longtemps, c’est presque terminé pour eux.
Quelques autres suggestions d’équipements pour augmenter l’autonomie en cas de coupures de courant

Attention au problème du manque potentiel d’électricité, qui était déjà évoqué dans le précédent article ! Plusieurs causes différentes peuvent engendrer des coupures plus ou moins longues (dont des perturbations terrestres : tremblements de terre, inondations…), y compris donc des systèmes d’armes électroniques en possession de l’Etat Profond international. S’ils veulent « éteindre » à un certain moment les systèmes de distribution électrique, il existe plusieurs systèmes pour cela.

Je conseille donc de privilégier au maximum l’autonomie complète en électricité, si c’est dans vos possibilités, et sinon, d’avoir quelques éléments de secours pour parer aux diverses conséquences des coupures durables d’électricité. 

Avoir un groupe électrogène est bien sûr souhaitable, mais ce n’est pas toujours possible, et par ailleurs, la durée d’autonomie est limitée (elle dépend de votre stock en essence et/ou gaz).

Des panneaux solaires sont donc intéressants à ce niveau-là, même s’ils confèrent généralement moins de puissance.

Si vous ne pouvez plus utiliser votre cuisinière électrique, il y a la possibilité du recours au camping-gaz, mais à moins d’avoir de nombreuses cartouches de gaz de réserve, ça reste là aussi une solution d’assez court terme, comme pour le groupe électrogène.

Si des coupures d’électricité devaient durer des semaines voire des mois, avoir à sa disposition un réchaud à bois, et même un four solaire est évidemment très utile.

Pour ce qui est des fours solaires, la société française solarbrother est vraiment pionnière et propose différents types de fours solaires. En voici trois exemples, testés par différents protagonistes :

En cas de coupure de courant prolongée, et que votre batterie de smartphone n’a plus de jus, un truc tout bête pour pouvoir la recharger est d’avoir chez soi ces fameuses radio-lampes avec dynamo (qui se connectent par câble USB aux smartphones). Elles ont une batterie (privilégiez les appareils avec une batterie d’au moins 4000 mAh), et peuvent recourir aussi bien à l’énergie solaire qu’à la force manuelle (manivelle pour la dynamo) pour produire du courant.

 

Qui dit coupures de courant dit arrêt du fonctionnement des systèmes de chauffage par convecteurs électriques mais aussi au fioul (la chaudière ayant besoin d’électricité pour brûler le fioul). Si une coupure survient en plein hiver, qu’il fait en dessous de zéro dehors, et que la coupure dure longtemps, ça va vite devenir très difficile à supporter. C’est là que disposer d’un chauffage d’appoint au gaz ou au pétrole pouvant au moins chauffer temporairement une des pièces du logement est bien utile, en attendant que le courant revienne.

 

Les bonnes astuces de la chaîne Youtube « Désobéissance Fertile« 

 

La lactofermentation

Dans le cadre de la recherche d’une plus grande autonomie alimentaire, dans le chapitre sur l’utilité de savoir faire des conserves, et d’augmenter ainsi notre capacité à faire du stock personnel à partir des produits du marché, du potager ou même de la cueillette sauvage, je vous parlais du procédé bien connu de conservation des aliments par stérilisation. Il a cependant certains inconvénients : 

  • il faut être équipé en matériel pour stériliser les bocaux
  • l’ensemble du processus de préparation des conserves demande un certain temps
  • à la moindre erreur dans le processus de stérilisation, le risque d’intoxication alimentaire à cause du botulisme (cf toxine botulique) est grand – et potentiellement mortel

Le procédé de conservation dont je vais vous parler maintenant – la lactofermentation – n’a AUCUN de ces inconvénients, car :

  • Il ne nécessite aucun équipement spécial (juste de disposer de gros sel marin)
  • le processus de préparation des conserves est rapide
  • il n’y a absolument aucun risque alimentaire, aucune toxine botulique ou autre ne pouvant se développer dans un milieu lactofermenté

Et en plus, c’est hyper sain pour la santé ! Les industriels y voient d’ailleurs à juste titre un « marché » prometteur…

Il existe plusieurs méthodes de lactofermentation. De nombreux sites internet et vidéos Youtube partagent leurs connaissances dans ce domaine, vous avez l’embarras du choix. Un des meilleurs sites – et des plus complets – à ce sujet, avec de nombreuses pages consacrées aux différents aspects de la lactofermentation, est le blog ni cru ni cuit.

Quant aux tutoriels vidéos sur Youtube, il y en a une quantité, comme par exemple :

La lactofermentation, c’est très simple et sans danger (contrairement aux conserves stérilisées), il faut par contre bien choisir ses contenants et suivre une démarche précise. Pour résumer la présentation du sujet, voici deux captures d’écrans extraites du blog ni cru ni cuit :

 

Formations à la cueillette et la cuisine sauvages

Il a été déjà abondamment question des problèmes potentiels temporaires liés à l’alimentation, et des solutions et moyens d’action à notre disposition pour se préparer et amortir les chocs éventuels – pour nous et pour d’autres. J’avais évoqué succinctement la question de la cueillette sauvage, pouvant augmenter considérablement notre autonomie et notre résilience en cas de grave pénurie. La connaissance des plantes sauvages comestibles (et médicinales) peut être d’un important secours et peut permettre aussi d’aider efficacement d’autres personnes à mieux s’en sortir, là où nos moyens personnels sont limités (notre stock personnel n’est pas inépuisable, tandis que la nature, elle, offre des plantes en grande abondance).

L’idéal est bien entendu de suivre des stages et formations bien concrets. Il en existe un certain nombre, comme par exemple ceux proposés par Le chemin de la nature, l’AFC, La Forêt Gourmande, etc…

Il n’est cependant pas toujours possible de participer physiquement à un stage, une formation. Il existe heureusement aussi des formations en ligne. Le chemin de la nature en propose une, qui est certainement excellente et assez complète, mais qui a un certain coût. De son côté, le site Apprendre Préparer Survivre en propose également une à un moindre coût (mais aussi plus limitée ; elle se concentre plus sur les principes et sur une dizaine de plantes essentielles) qui est excellente, d’autant qu’elle se déroule avec celui qui est probablement le plus grand spécialiste français des plantes sauvages et auteur de nombreux livres : François Couplan.

A signaler qu’en s’inscrivant au cercle APS, le prix de la formation baisse de 50%.

Sur Facebook, Steve Defaudais propose aussi des formations.

Il y en a certainement encore bien d’autres à découvrir par vous-même, peut-être certaines étant animées au niveau de votre région/département, dans des associations locales, etc…

 

Quelques conseils pertinents d’un Vivaliste

Voici à présent quelques vidéos pleines de bons conseils et d’informations avisées venant de Stephen Vivaliste, qui a actuellement une chaîne Youtube (tant qu’elle n’est pas supprimée par le système).

On n’est pas forcément en phase avec tout. En tout cas, par certains côtés, sa lecture des choses est selon moi à la fois bien trop limitée (il ne voit arriver un grand effondrement que pour des raisons « naturelles » d’implosion progressive du système et n’est pas ouvert aux notions d’Etat Profond, etc.) et trop exagérée/radicale (il voit arriver un effondrement total et sans aucun retour à court terme d’une société mondiale structurée – ce qu’il appelle « l’Effondrement » -, il n’envisage pas du tout qu’elle va se reconstruire à toute vitesse sur de nouvelles bases de Lumière et avec de nouvelles technologies, le tout dans le cadre d’un processus ascensionnel (et avec une aide de nos cousins galactiques de Lumière), et prévoit donc une « simple » et très terre à terre démarche de survie puis de redémarrage local sur un mode survivaliste avec « clans » et « royaume », avec construction d’un fort pour lequel il cherche à recruter, etc. ; tout ça sur un mode un peu archaïque et peu branché sur les énergies de fraternité universelle du Nouveau Monde).

Mais en dépit de cela, il me semble qu’il y a aussi vraiment du bon à prendre dans certaines de ses vidéos, avec des conseils pertinents quand on sait les complications temporaires possibles de la Grande Transition qui s’amorce, et dont voici quelques exemples :

 

Les B.A.D. et les éco-villages/écolieux

Je terminerai cet article en vous présentant quelques vidéos sur le thème des solutions de reconversion de vie pour aller vers plus d’autonomie, que ce soit de façon individuelle (les B.A.D.), ou bien en groupe (éco-villages/écolieux).

QU’est-ce qu’une Base Autonome Durable (B.A.D.) ? Voici un extrait de ce qu’en dit Citoyen prévoyant :

La Base Autonome Durable est un terme générique pour désigner son refuge, son havre de paix, sa forteresse qui permettra à tout un chacun de se sentir en sécurité avec pour objectif d’être le plus autonome possible en cas d’effondrement de sa normalité.

La B.A.D peut être votre maison individuelle, une vieille ferme à restaurer, une maison de campagne, ou un regroupement de maisons partageant un terrain et des bâtiments en commun formant une petite communauté ou un hameau…

 Cela peut être aussi un terrain que vous avez acheté avec simplement posé dessus une caravane, un abris de chasseur, ou des containers maritimes aménagés en lieux de vie.

Ce refuge une fois défini doit devenir le plus autonome possible, c’est pourquoi il est préférable dans la mesure du possible de vivre dans sa B.A.D et être propriétaire pour y développer une autonomie alimentaire, et énergétique. Il est évident que l’on ne peut pas gérer un potager et un poulailler en venant qu’une fois par semaine. Avoir une B.A.D est pertinent si une situation dégradée venait à perdurer dans le temps, et que les produits de première nécessité commencent à se faire rares. En développant son autonomie on ne dépend plus de la grande distribution et des commerçants locaux pour faire les courses. Le survivaliste et sa famille peuvent continuer à vivre plus ou moins normalement même si leurs moyens financiers deviennent quasi nuls.

En cas d’effondrement économique, de perte d’emplois, de guerre civile ou de catastrophe naturelle, être propriétaire d’un refuge autonome en énergie et produisant de la nourriture peut faire la différence entre vivre et mourir de faim.

Bien évidement se lancer dans un tel projet a un coût et cela devrait être un vrai choix de vie et pas une lubie passagère. Mais si cela vous intéresse de transformer votre maison en base autonome durable voici quelques conseils qui pourraient vous aider à acquérir une meilleure autonomie.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter ce guide du site « Survivalisme Passion » et suivre les 7 conseils pour trouver et acheter sa B.A.D. du site « Apprendre Préparer Survivre ».

Voici quelques vidéos présentant des astuces et conseils pour trouver à bon marché un terrain approprié pour une B.A.D. :

 

Dans un registre à peine différent, je trouve très intéressante la démarche autonomiste de ces familles :

 

Une série de quatre vidéos sur le thème de la Maison Autonome et de la vie en collectivité :

 

Un très intéressant reportage qui est un documentaire amateur réalisé par Charlotte Brunier et Romain Mercieux, traitant de modes de vie alternatifs. Il aborde les thèmes de la recherche d’autonomie, de la vie en collectif, du travail, du rapport au temps… :

 

Une super idée : le financement participatif d’un terrain qui soit la propriété de toute l’humanité et devienne collectivement « agradé » (l’opposé de « dégradé ») :

 

Quelques autres vidéos à découvrir sur le thème des éco-villages et écolieux :


Lien direct vers l’article précédent autour des mêmes thématiques : Possibilité de difficultés temporaires liées à la transition planétaire en cours : comment les anticiper et mieux s’y préparer


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAUX VIBRATELIERS MAGNIFIQUES : AVEC VIRGINIE LAFON, CLARA SOFIA et PHILIPPE GILBERT
RENCONTRE AVEC SON DRAGON ET REMEMORANCE DES LIENS DRAGONIQUES: LE 20 NOVEMBRE 2021
GUERISON DU FEMININ ET MASCULIN SACRE ET RECEVOIR LE GRÂAL D’UNION SACRE : 26 NOV, 3 et 10 DEC
SEMINAIRE : INCARNER L’EVEIL QUANTIQUE DANS SA VIE QUOTIDIENNE : 8, 15, 22 DECEMBRE
CLIQUER CI-DESSOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS :

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : https://t.me/joinchat/oYnr005XgndhYTFk





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

2 réflexions sur “Possibilité de difficultés temporaires liées à la transition planétaire en cours : courte mise à jour

  • 1 novembre 2021 à 18:04
    Permalien

    Ça me fait remonter mon sentiment de l’autre jour sur les annonces des « canalisations » sur le monde d’après. Ok c’est super, un monde meilleur va possiblement advenir, mais en attendant, on fait quoi pour passer de l’état A à l’état B avec un minimum de bon sens dans cette foutue matrice. Ça fait presque 3 ans que je ressens l’urgence de préparer quelque chose car l’effondrement économique est apparu inévitable, suite aux politiques économiques des banques centrales, depuis de la crise de 2008 non résolue. L’imposture covid est le prétexte pour la démolition contrôlée de celle-ci.

    L’ennui c’est que ce point de jonction entre A et B est, pour le moins, flou. J’ai beau être attentif à tout ce qu’on peut trouver comme info, le « passage en 5D », pour faire court, reste très abstrait. Flash, pas flash, saut quantique, montée en énergie vibratoire, lignes de temps terre1/terre2, les intraterrestres, l’aide E.T., nesara/gesara, les programmes spatiaux secrets, les bases souterraines, les affirmations Fullford, Cobra et les autres, etc… etc… On a de quoi écrire une super série Netflix avec autant de matériau…
    Autant d’abstractions conceptuelles qu’il est bien difficile de mentaliser et de relier à ce qui nous semble être le réel… Et tout cela vient se superposer aux prédictions apocalyptiques des écrits dits « Saints », qui viennent se superposer sur une réalité qui ne serait qu’une illusion, auquel on vient superposer une narration médiatique complètement faussée… V’là le bordel ! Ah les joies de l’exercice discernement dans le brouillard qui rend fou !
    Que celui qui a une vision claire de l’ensemble du puzzle me jette la première pierre! 🙂

    On ne sait pas ce qu’on doit attendre au final, et quelles décisions pertinentes prendre dans la supposée matrice pour accompagner (ou non) le mouvement le plus en douceur.

    Voili voilou! Allez, des bisous, et bon mal de crâne à tous ! 🙂

    Répondre
    • 1 novembre 2021 à 19:12
      Permalien

      Bonsoir,

      « Ah les joies de l’exercice discernement dans le brouillard qui rend fou ! »

      C’est bien dit et très vrai, haha !! 🙂

      Il est clair qu’il est souvent assez difficile de s’y retrouver dans cette époque charnière… une poule y perdrait ses petits !

      Je pense qu’il n’y a pas de réponse standard possible – et qui serait valable pour tout le monde – à la question des décisions pertinentes à prendre pour accompagner le mieux possible la transition planétaire en cours.

      Chacun(e) de nous a un parcours très spécifique, issu d’un cheminement antérieur et de plans/missions de vie future (ce qui sera encore à faire et à expérimenter dans notre vie) qui sont, je crois, largement irréductibles à ceux d’une autre personne. Par ailleurs, TOUT sera utile et à sa place dans ce qui va venir : ceux qui vont changer de profession et de cadre de vie tout comme ceux qui ne le feront pas, ceux qui vont être utiles à « l’extérieur » dans telle ou telle situation de la vie tout comme ceux qui vont rester relativement isolés et faire avant tout un travail d’intériorisation qui contribuera à la montée des fréquences (et qui servira donc le collectif d’une autre manière), etc…

      Bref : il faut donc essayer autant que possible de suivre notre guidance intérieure pour savoir là où est notre place et la façon dont nous pouvons – et pourrons – au fil des prochaines années et décennies apporter notre contribution spécifique, sous différentes formes, à la transition puis à la naissance de la Nouvelle Terre.

      Une partie des réponses viendront en outre toutes seules au fil des événements, car comme dit le proverbe : « C’est en avançant que se fait le chemin ». 😉

      Namasté

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :