La Directive Principale de la Fédération Galactique des Mondes par Elena Danaan (interview de Michael Salla)

Vidéo originale:

Transcription de la vidéo!

La Directive Principale de la Fédération Galactique des Mondes
(Traduction et arrangements de la transcription : Régis Fugier)

Elena Danaan

Dans cette interview du 6 septembre 2021 sur la chaîne youtube Exopolitics, Elena Danaan discute avec le Dr Michael Salla d’une récente communication qu’elle a reçue et qui détaille la Directive Principale de la Fédération Galactique des Mondes (FGM). Elena publie publiquement les dix articles composant la Directive Principale, ainsi que les commentaires de son principal contact extraterrestre, Thor Han Eredyon. Le contenu de la Directive Principale est connu des participants aux réunions secrètes et aux accords qui ont eu lieu entre la Fédération Galactique et les dirigeants des programmes spatiaux nationaux et les grandes sociétés aérospatiales. Son contenu n’a pas été rendu public jusqu’à aujourd’hui. Lors de la discussion avec le Dr Michael Salla, le contenu et les implications de la Directive Principale sont analysés en termes de leur portée et de leurs implications pour l’humanité.

Michael Salla

Dr. Michael Salla : Bienvenue à Elena et c’est super de te revoir sur Exopolitics.

Elena Danaan : Merci Michael. Beaucoup de choses se passent en ce moment et ce sont des choses passionnantes.

Dr. Michael Salla : Elles le sont, en effet, et ce document que tu m’as envoyé est assez sensationnel. Je veux dire, nous n’avons pas idée de ce que fait la Fédération Galactique en termes d’interactions avec le monde comme le nôtre. Il y a donc 10 articles et tu as eu en fait des commentaires de Thor Han (image 3) pour chacun de ces articles. Est-ce que tu veux dire quelque chose avant de commencer la lecture de ce document à propos de la Directive Principale elle-même, à savoir comment tu l’as obtenue et pourquoi maintenant ?

Elena Danaan : Oui. Alors, pourquoi maintenant ? Je suppose que c’est parce que nous devons comprendre maintenant que les choses avancent en ce qui concerne la coopération entre la Fédération Galactique des Mondes et les programmes spatiaux et la Terre. Nous devons comprendre maintenant pourquoi les choses sont faites de cette façon et pas d’une autre. Comme l’a dit Thor Han, tous les hauts responsables des programmes de la Force Spatiale et certaines personnes au gouvernement connaissent cette Directive Principale, mais ce n’est cependant pas le cas pour le public car ils n’en voient pas l’intérêt. Mais certains hauts responsables de la Fédération Galactique ont pensé qu’il serait utile de comprendre ce qui se passe. Donc, il y a quelques jours – et ce fut une surprise pour moi – Thor Han m’a contacté télépathiquement via mon implant pour me dire qu’il avait quelque chose pour toi de très important. Et cela venait de la haute commandante Ardaana (image 4) qui est responsable du poste militaire de la Fédération Galactique des Mondes. Mais je suppose qu’il y a eu probablement des gens au-dessus d’elle qui ont pris cette décision, car elle n’est pas la seule personne à décider de ce genre de chose.

Mais quoiqu’il en soit, ça passait par elle et Thor Han m’a dicté ce texte par télépathie et j’ai retranscrit les 10 sections, et j’ai demandé si je pouvais le partager avec les civils de la Terre. J’ai demandé si je devais le partager avec toi et il a dit : « Oui, partage-le avec Michael, c’est un cadeau pour toi et pour lui, et vous le partagerez avec le monde. » Alors nous voilà ce soir.

Dr. Michael Salla : Eh bien, c’est merveilleux, c’est vraiment super que ce document qu’on t’a transmis – qui est connu des hauts fonctionnaires du gouvernement qui ont participé à ces accords et aux discussions qui se tiennent au-dessus de Jupiter, sur la Lune et ailleurs – puisse maintenant être diffusé dans le secteur civil par le biais de Thor Han et de la haute direction de la Fédération Galactique, qu’ils approuvent que nous, citoyens de la Terre, ayons en fait le droit de connaître ces principes directeurs et ces documents importants, et le genre de manière dont les décisions en cours sont prises, et que cela ne doit plus nous être caché parce que, comme tu le sais, les gouvernements et les militaires de la Terre nous cachent toutes ces informations. Donc, à travers toi, Elena, la Fédération Galactique est en mesure de révéler au reste d’entre nous ce qui se passe réellement, et ce document est donc très excitant. Et, vois-tu, je l’ai lu plusieurs fois et je pense que c’est quelque chose que les gens doivent étudier de près. Et nous allons le parcourir ici, point par point. Il y a dix articles et je pense qu’il y a ici suffisamment d’informations pour nous donner une idée de la façon dont la Fédération Galactique interagit avec des mondes comme le nôtre. Donc merci Elena de nous l’avoir transmis et merci à Thor Han et aux autres membres de la Fédération Galactique d’avoir mis cette information à la disposition des citoyens.

Elena Danaan : Oui, je leur suis très reconnaissante. Je veux ajouter que c’est un texte qu’il m’a dicté, mais ce n’est pas comme un texte écrit, c’est holographique, c’est un appareil sphérique… C’est un peu difficile à comprendre totalement mais ce n’est pas juste comme un texte écrit à plat sur une feuille, c’est une sphère holographique et les dix articles sont dedans. Ces mots contiennent des explications holographiques qui ne sont pas données mots pour mots. Alors il a dû m’expliquer ce qu’il ne pouvait pas me transmettre et c’est pourquoi il m’a fourni ses commentaires en deuxième temps.

Dr. Michael Salla : J’imagine que c’est très important pour que ce ne soit pas un document écrit tel que nous le pensons, rédigé comme un texte en plusieurs langues et signé par différents délégués, mais qu’il s’agit plutôt d’un document holographique ou d’un ensemble d’idées auxquelles différentes civilisations donnent leur assentiments lorsqu’elles sont d’accord et qu’elles regardent ce document holographique et en extraient ce dont elles ont besoin pour comprendre quels sont les principes. Donc, ce que que nous avons dans le texte est vraiment un peu comme une représentation en deux dimensions d’une chose en trois dimensions. C’est donc quelque chose qui passe à travers toi ou à travers tes filtres, dirions-nous. Est-ce correct ? C’est bien ça qui vient à travers toi ? C’est un hologramme auquel il faut accéder individuellement en essayant de comprendre pleinement ? Comment ça fonctionne ?

Elena Danaan : C’est transmis mots par mots, et ceux-ci doivent être pris en compte. Mais ces mots portent en eux des images et des émotions ou concepts, des choses qui sont du domaine de la pensée et de l’esprit. Mais les mots sont l’ancre et doivent être lus littéralement. Et puis, quand vous lisez ces mots par l’esprit en accédant à cet appareil, vous avez des visions qui viennent avec, des choses qui sont attachées à ces mots. Il aurait pu me donner simplement les mots mais c’est pourquoi il avait besoin de faire des commentaires pour expliquer ce que ces mots signifiaient.

Dr. Michael Salla : D’accord, je comprend mieux. Merci donc d’avoir précisé cela. Donc, ces mots tels qu’ils apparaissent dans ce document que nous allons lire est assez proche de ce que n’importe quel membre de la Fédération Galactique lirait dans sa propre langue. Alors, nous allons maintenant parcourir le document, section par section, et Elena nous donnera les commentaires de Thor Han. Alors commençons :

Section I : La Directive Principale est de servir de guide moral, éthique et de modèle juridique.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « Cette section s’applique à toute situation impliquant un contact, sous quelque forme que ce soit, entre la Fédération Galactique des Mondes et les cultures primaires. La Directive Principale est utilisée comme guide moral concernant le comportement de la Fédération Galactique des Mondes et comme outil juridique lorsqu’un différend survient avec une tierce civilisation. »

Dr. Michael Salla : Très bien. Dans ce premier commentaire de Thor Han, nous comprenons qu’il s’agit à la fois d’un guide moral pour qu’il guide les membres de la Fédération Galactique dans la façon dont ils interagissent avec différents mondes. Et aussi d’un outil juridique dont je suppose qu’il concerne des civilisations qui sont peut-être en dehors de la Fédération Galactique des Mondes, ou également des mondes au sein de la Fédération Galactique des Mondes qui ont peut-être une opinion différente. Par exemple, les Pléiadiens pourraient avoir une opinion différente de celle d’autres espèces sur la façon dont les affaires ou activités sur Terre devraient être menées. Alors, que voyons-nous ici en termes d’aspects moraux et juridiques ?

Elena Danaan : Je pense qu’il y a deux chose dans cette première section. D’abord, il est question d’un « guide moral, éthique », et un « modèle juridique ». Donc, un guide moral et éthique, c’est, selon ma compréhension, donné comme un code de conduite, de comportement concernant les civilisations primaires. Comment intervenir, quoi faire, comment gérer le contact avec les civilisations primaires ? Mais cela n’est pas qu’un simple conseil, il faut que ce soit comme ça. Et comme le dit Thor Han, quand il y a un conflit avec une tierce civilisation, c’est-à-dire une civilisation qui est probablement hors de la Fédération Galactiques des Mondes, qui n’en fait pas partie, comme par exemple le groupe d’Orion qui interfère dans le développement d’une culture, alors cette Directive Principale peut être utilisée comme modèle ou outil juridique. Donc, il y a les deux concepts ici : un guide moral ou code de déontologie, et un outil juridique.

Dr. Michael Salla : Très intéressant. Donc, cet outil juridique, on pourrait dire, par exemple, que toutes ces civilisations extraterrestres qui sont signataires ou font partie de la Fédération Galactique seraient liées par la Directive Principale et par tous les articles qu’elle contient et qu’elle devraient donc s’y conformer. Mais disons qu’avec le collectif d’Orion, ils se considèrent probablement comme non liés à la Directive Principale. Donc, si elle est utilisée comme un outil juridique, cela signifie-t-il qu’il y a un peu comme un autre corps, comme un Conseil supérieur de 6ème dimension qui arbitre les différends entre la Fédération Galactique et le collectif d’Orion ?

Elena Danaan : Je ne pense pas que ce soit ce qui est dit dans ce texte. Je pense que cette Directive Principale se présente en soi comme quelque chose qui est vraiment une éthique universelle. Et je pense qu’elle donne le droit d’intervenir. Mais quand on abordera le section 9 qui a vraiment attirée mon attention, on verra qu’il s’agit vraiment de comment traiter une tierce civilisation comme le groupe d’Orion, par exemple, qui interfère dans une culture plus primitive. Parce que cette Directive Principale permet à la Fédération Galactique de faire quelque chose à ce sujet. Donc, je suppose que le groupe d’Orion, par exemple, est soumis à cela.

Dr. Michael Salla : D’accord, et c’est vrai que c’est quelque chose que nous pourrons évoquer à nouveau dans la section 9, avec quelques exemples pratiques. Donc passons à la Section II :

Section II : La Directive Principale est applicable à toutes les cultures dans n’importe quel monde qui n’ont pas encore atteint la capacité de voyage interstellaire et n’ont pas établi de relation continue organisée avec une culture interstellaire externe évoluée.

Elena Danaan : Ceci est très important. Alors voici le commentaire de Thor Han :
 » Cela nécessite d’examiner d’abord le grade de ladite culture, impliquant une échelle de classement que nous possédons. Cela va ainsi :

Stade 1 : « En développement » ; formes de vie non organisées dans une société structurée.
Stade 2 : « Primaire » : formes de vie organisées en société structurée ayant développé des concepts spirituels.
Stade 3 : « Interstellaire » : culture ayant atteint la capacité interstellaire et a pris contact par son propre processus avec une autre civilisation galactique.
Stade 4 : « Élevé » : culture ayant atteint le 6ème niveau de Densité et au-delà. « 

Ce sont donc les quatre stades par lesquels ils classent le niveau d’évolution des cultures.

Dr. Michael Salla : D’accord. C’est très intéressant ces 4 étapes. Et, vois-tu, quand on regarde clairement parmi ces 4 étapes le stade 2, on pourrait dire que même si la Terre serait une société structurée, nous avons certainement développé des concepts spirituels avec les religions du monde entier. Par contre, l’étape trois « Interstellaire », je suppose que c’est là où nous entrons dans l’idée d’une société qui a développé des choses comme le fait d’être capable d’utiliser des portails pour pouvoir voyager d’un système solaire à un autre. Alors, publiquement, nous savons clairement que nous ne sommes pas à l’étape trois, nous savons officiellement que nous utilisons des fusées pour aller sur la Lune ou sur Mars via un réseau public (NASA) ou des programmes spatiaux nationaux, mais, bien sûr, nous avons aussi des programmes spatiaux secrets qui utilisent depuis longtemps des portails et des technologies avancées. Alors oui, la question est : avec une planète comme la Terre où la majorité des gens n’utilise que des technologies qui la placent au stade deux tandis qu’il y a une petite élite qui possède des technologies qui les placent au stade trois, où est-ce que cela nous place ?

Elena Danaan : Nous sommes en transition entre les étapes deux et trois. Je suppose que nous ne sommes pas totalement dans le stade trois parce que ce n’est pas officiel et mondial, qu’officiellement et ouvertement, le public ne sait pas que nous sortons déjà du système stellaire. Je dirais donc que nous sommes en transition entre l’étape deux et trois, parce que nous avons les moyens de voyager sur le plan stellaire, notamment avec la flotte de Solar Warden de la Navy (Gardien Solaire) et même avec la Flotte Sombre allemande qui fait cela depuis très longtemps, mais celle-ci ne fait pas partie de notre culture et il a été décidé de la mettre de côté. Mais oui, avec Solar Warden, nous avons commencé à développer cela, nous avons des groupes interstellaires qui peuvent sortir de notre système solaire. Mais cela reste encore secret et c’est juste un petit groupe, et vous savez bien que ce n’est pas officiel. Je pense donc que nous sommes juste dans les prémisses de la culture interstellaire de l’étape trois. Et puis, pour ce qui concerne la partie interstellaire, il y a deux cultures : celle atteignant la capacité du voyage interstellaire mais aussi celle qui a pris contact d’elle-même avec une autre civilisation galactique. Alors c’est délicat parce que nous n’avons pas pris contact par nous-mêmes, en tant que civilisation, en allant nous-mêmes, officiellement, dans l’espace pour rencontrer d’autres cultures extraterrestres. Mais d’autres cultures plus anciennes sont venues et ont pris contact avec nous. Les êtres d’Orion, les reptiliens, par exemple, étaient capables de le faire avec nous-mêmes. Alors, certes, la Fédération Galactique a aussi établi un contact avec nous mais ce contact avec les groupes d’Orion a compromis cette transition. Donc, je dirais que nous sommes bien en contact avec les extraterrestres et que nous sommes donc des Interstellaires mais en transition. Mais je comprend ton raisonnement.

Dr. Michael Salla : Oui, je pense que c’est correct que nous sommes en quelque sorte à un point intermédiaire entre ce stade 2 et 3 selon ce document de la Directive Principale, que nous avons des capacités interstellaires, mais que celles-ci ne sont pas largement connues ou partagées pour la plupart, que nous sommes capables de faire des voyages interplanétaires. Mais avec ce à quoi nous assistons maintenant, on sait qu’avec ce ce processus de la vérité révélée sur les programmes spatiaux secrets extraterrestres, nous allons passer rapidement en tant que civilisation mondiale à ce stade trois très rapidement. Ce qui m’amène à la section trois :

Section III : Rien dans ces articles n’autorisera le personnel de la Fédération Galactique des Mondes à intervenir dans des affaires qui relèvent essentiellement de la juridiction domestique, locale ou privée de tout système planétaire, ou n’obligera les membres à soumettre ces affaires à un règlement en vertu de tout article de la Fédération Galactique des Mondes.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « Il s’agit d’une ingérence perturbatrice dans les affaires privées d’une culture de stade 2 en utilisant n’importe quelle section de la Directive Principale sans l’aide du Haut Conseil de la Fédération Galactique des Mondes. »

Il s’agit ici d’une ingérence perturbatrice dans les affaires privées en utilisant comme couverture ou comme excuse certains éléments, certains articles de la Directive Principale, sans avoir l’accord du Haut Conseil de la FGM. C’est ainsi que je le comprend.

Dr. Michael Salla : D’accord. Oui, ça paraît très clair. Je pense que c’est une non-intervention explicite et tout différend ou tout question doit être soumis à une sorte d’arbitrage ou une sorte de règlement. Donc il y a un processus de règlement au niveau de la FGM, et peut-être, Elena, que cela vaut probablement la peine d’expliquer à nouveau la relation précise entre la Fédération Galactique, le Conseil d’Andromède et le Conseil des Cinq. On sait que la Directive Principale est quelque chose que la Fédération Galactique respecte. Est-ce quelque chose qui s’applique aussi à ces types d’organismes de densité plus élevée comme le Conseil d’Andromède et le Conseil des Cinq, auxquels la Fédération Galactique peut faire appel pour obtenir des conseils s’il y a des différends ou des problèmes difficiles ?

Elena Danaan : C’est un indice important parce que je sais que le Conseil d’Andromède et le Conseil des Cinq suivent les mêmes règles, bien que la FGM soit celle qui s’occupe de la Directive Principale. C’est bien la leur, c’est eux qui l’ont créée en fait. Mais je sais que le Conseil d’Andromède et le Conseil des Cinq vont dans ce sens aussi, parce qu’ils travaillent avec la Fédération. Et donc, ça ressemble à une loi galactique qui a été créée là-bas. C’est très intéressant.

Mais il y a quelque chose qui est un peu différent et intéressant en ce qui concerne le Conseil des Cinq parce que ce sont des êtres de dimension supérieure, ils sont tous au niveau ou au-dessus de la sixième Densité, et ils utilisent la Directive Principale un peu différemment parce qu’ils n’ont pas de contact physique avec les civilisations du stade 2, parce qu’au niveau de la sixième Densité, vous êtes invisible pour ces civilisations. Ils interfèrent plus librement surtout dans le développement de la conscience humaine, notamment au niveau des programmes des graines d’étoiles, ce genre de choses, parce qu’ils peuvent le faire discrètement et il n’y a pas d’interférence. Ils peuvent venir avec leurs vaisseaux et faire des opérations sur Terre sans que personne ne les voit. C’est donc quelque chose d’intéressant parce que ce qui est important dans cette Directive Principale, ce qui vient en premier comme sujet principal, c’est l’interférence.

Dr. Michael Salla : D’accord. Très bien. C’est vraiment sur une loi naturelle ou une sorte de loi universelle à laquelle cette Directive Principale s’aligne. Passons donc maintenant à la section suivante :

Section IV : Comme le droit de chaque espèce sensible à vivre selon la plus grande loi universelle du libre arbitre, conformément à son évolution culturelle naturelle et biologique, est considéré comme sacré, aucun membre ou personnel de la Fédération Galactique des Mondes ne peut interférer avec le fonctionnement normal, autonome et sain du développement de la vie, de la société et de la culture autochtones. Une telle interférence inclut l’introduction de connaissances, de forces ou de technologies supérieures dans un monde dont les membres et la société sont incapables de gérer ces avantages avec sagesse, à en juger par leur niveau actuel d’évolution spirituelle, morale et technologique.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « Il s’agit d’une influence illégale sur le développement naturel de la conscience globale d’une culture de stade 2. »
Donc, il s’agit du développement de la conscience globale d’une espèce. Je vois ici une référence au grand réveil, par exemple, qui se passe sur Terre : ont-ils le droit d’intervenir là-dedans ou doivent-ils laisser l’espèce subir la transformation de la conscience ? Je pense que c’est ce dont il s’agit ici. Qu’en pense-tu ?

Dr. Michael Salla : Cela me paraît très important, en effet. J’aime le passage où il est dit qu’une telle interférence inclut l’introduction d’une force de connaissances ou d’une technologie supérieure, car l’une des choses que j’ai trouvées dans mes recherches est que, généralement, ces extraterrestres plus évolués ne remettraient pas des technologies de pointe aux scientifiques et aux ingénieurs de la Terre. Ce qu’ils font plutôt, c’est qu’ils les inspirent avec des idées sur la façon de faire quelque chose de complexe. Je pense que des gens comme Nikola Tesla, Albert Einstein et d’autres ont été inspirés par la Fédération Galactique pour proposer leurs inventions ou leurs théories plutôt que de la leur donner directement, comme l’ont fait les groupes extraterrestres les plus manipulateurs comme les reptiliens et les gris d’Orion, en offrant directement de la technologie aux nazis, comme tu le sais.

Elena Danaan : Oui, en effet. Quand les ETs infâmes donnent directement de la technologie, comme les reptiliens l’ont fait avec la Flotte Sombre, ils enfreignent cette loi. Mais les Gris le font différemment. Ils font fabriquer la technologie par les gens qu’ils contactent. Ils ne leur donneront jamais directement une technologie, ils feront en sorte que les gens la fabriquent par eux-mêmes. Ainsi, comme il n’y a pas de don direct d’une technologie, ils enfreignent aucune loi. C’est pourquoi je crois que les Gris passent aussi par cette Directive Principale, même s’ils ne font pas partie de la Fédération. Ils font comme les bons ETs de la Fédération, en donnant juste des conseils ou des pièces d’équipement, puis en disant aux scientifique de comprendre par eux-mêmes comment les utiliser. En fait, ils demandent à des esclaves humains de faire le travail pour eux, de construire pour eux, et j’ai vu cela se produire régulièrement. Un jour, j’étais avec Thor Han et il m’a montré des satellites en orbite de la Terre qui ont été placés là par le groupe des Gris d’Orion, et je lui ai demandé : « Pourquoi ne tirez-vous pas sur ces satellites pour les détruire ? » Et il m’a répondu : « Si les Gris d’Orion avaient construit eux-mêmes ces satellites, nous les détruirions parce que ce serait une violation des lois. Mais parce qu’ils ont été fabriqués par des humains de la Terre, nous ne pouvons pas les détruire, nous n’avons pas le droit de détruire des technologies faites par des humains, ce serait enfreindre la loi. » Et je n’étais pas encore au courant à ce moment-là de ces détails et sections. Donc, c’est intéressant de le savoir.

Dr. Michael Salla : Il y a d’ailleurs un bon exemple de cela. Je me souviens que l’un des dénonciateurs était un ingénieur de l’armée de l’air du nom de Bill Uhouse (image 5), qui a été impliqué dans la construction d’un simulateur pour l’Armée de l’Air américaine dans les années 1950 sur la base de Kingman en Arizona, où un ovni s’était écrasé mais qui était à peu près intact, et l’engin a été transporté à la base Wright-Patterson de l’Armée de l’Air. Et donc, Uhouse travaillait là-dessus avec d’autres ingénieurs et il a dit qu’il y avait un extraterrestre Gris appelé J-Rod (image 6) qui venait souvent quand les ingénieurs de l’armée de l’air étaient coincés, et ils avaient une réunion pour expliquer à J-Rod qu’ils avaient un problème qu’ils n’arrivaient pas à régler et lui demandaient comment il pourrait régler cela. Et J-Rod communiquait d’une manière très énigmatique, en leur donnant simplement des indices pour qu’ils puissent résoudre le problème par eux-mêmes plutôt que de le faire lui-même. Alors oui, c’est exactement la façon dont les Gris fonctionnent comme tu le dis, afin qu’ils puissent maintenir leurs opérations dans les paramètres de la Directive Principale tout en essayant de faire quelque chose qui favorise exactement leur programme, tout comme tu le disais avec les satellites des Gris Nébu.

Elena Danaan : Oui, en effet. Je pense donc que cela répond aux questions précédentes quand nous nous demandions si les Gris sont soumis à cette Directive Principale. Ils le sont, apparemment.

Dr. Michael Salla : Oui, tout à fait. Alors, passons à l’article suivant :

Section V : La Fédération Galactique des Mondes ne peut pas exposer une espèce en évolution à une technologie que l’espèce n’a pas encore découverte ou est actuellement capable de développer et d’utiliser.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « Il s’agit d’exposer illégalement des technologies avancées à la perception visuelle d’une culture de stade 2. »
Donc, il est question ici de ne pas montrer une technologie à une culture de stade 2, de ne pas l’exposer visuellement.

Dr. Michael Salla : En effet. Alors, j’essaie de penser à un exemple de technologie de pointe extraterrestre qui ne devrait pas être montré à une espèce en évolution et qui pourrait être très dangereuse, considérée comme une arme, par exemple. Certains ont parlé d’armes temporelles ou d’armes scalaires, et des armes à champ de torsion et d’autres types d’armes de premier plan dont j’ai entendu parler et qui utilisent une sorte de matière exotique qui peut être très destructive. Donc, si un monde reçoit ce type de technologie trop tôt, elle pourrait être facilement militarisée ou expérimentée en causant une catastrophe.

Elena Danaan : Oui, je suis tout à fait d’accord. Et j’ajouterais que cela peut aussi s’appliquer à un vaisseau planant dans le ciel, puisqu’il est question ici de ne pas exposer la technologie d’une espèce évoluée à une espèce qui ne l’a pas encore découverte ou ne peut pas la comprendre. Je pense donc que ça doit s’appliquer aussi au fait de ne pas voler avec votre vaisseau spatial devant tout le monde.

Dr. Michael Salla : C’est en effet intéressant parce que, pour ceux qui connaissent la série Star Trek, on y voit clairement apparaître ce principe de non-ingérence, en ne montrant jamais leurs vaisseaux à une société qui ressemble à une culture de stade 2, …

(Note de Régis : comprendre ici une culture qui ressemblerait à la nôtre au début de notre ère industrielle.)

… ils gardent leurs vaisseaux loin en orbite. Mais bien sûr, nous savons dans notre histoire récente que différents véhicules extraterrestres ont été vus par beaucoup de gens. Par exemple, je pense à Georges Adamski (image 7) qui, dans les années 1950, a vraiment pris de très belles photos de ces vaisseaux en forme de cigare et différents engins éclaireurs (image8). Ces photos sont devenues de renommée mondiale. Alors, Adamski a dit que c’était des gens vénusiens et aussi des gens de Saturne, etc. Maintenant, je suppose qu’ils étaient peut-être membres de la Fédération Galactique ou d’autres groupes qui se révélaient à l’humanité en montrant leurs vaisseaux. Aurais-tu un commentaire à faire sur ce sujet ?

Elena Danaan : Oui. Je me souviens justement que Thor Han m’a dit une fois : « La plupart des vaisseaux que vous voyez dans le ciel, sachez qu’ils viennent soit du groupe d’Orion ou des reptiliens, ou soit faits sur Terre. Beaucoup d’entre eux sont construits sur Terre. Nous, au contraire, nous avons pour règle de ne pas nous montrer, le moins possible. » Donc, ceci expliquerait cela. Alors, pour les vaisseaux en forme de cigare, oui, la Fédération Galactique en utilisent. –

(Note de Régis : en général, ces vaisseaux-cigares sont souvent des sortes d’autobus spatiaux transportant d’un point à un autre un nombre important de personnes oeuvrant pour le compte de la FGM)-

Mais c’est une technologie qui a été vraiment développée dans les cultures des Pléiades, notamment par les deux groupes pléiadiens Ahel et Taal, du système de l’étoile Taygeta. Mais les pléiadiens de l’étoile Alcyone, qui eux travaillent avec la Flotte Sombre allemande, utilisent aussi ce type de vaisseau, et ils en ont d’ailleurs offert quelques-uns à la Flotte Sombre. Donc, celle-ci aussi a des vaisseaux en forme de cigare. Et il faut donc tenir compte de tout cela.

Dr. Michael Salla : C’est en fait une déclaration très importante parce que je connais certains contacts de George Adamski et j’ai vu les photographies, et, vois-tu, à partir de cette époque dans les années 50 et 60, les gens ont supposé qu’ils s’agissait d’extraterrestres bienveillants positifs, mais il est très possible qu’il s’agisse d’extraterrestres d’Alcyone qui prétendaient être hautement des pacifistes spirituels mais qui essayaient surtout, en fait, d’influencer la culture en montrant leurs vaisseaux, ce qui, comme tu l’as dit, n’est pas la façon dont fonctionne la Fédération Galactique. Mais ceux d’Alcyone l’ont fait parce qu’ils avaient un agenda.

Elena Danaan : Oui, et comme ceux d’Alcyone travaillent avec la Flotte Sombre allemande… Mais il y a aussi des humanoïdes. Donc on ne sait jamais qui on rencontre, c’est difficile de le déterminer.

Dr. Michael Salla : Oui. C’est donc très important et je suis sûr que cela suscitera un débat de la part de ceux qui connaissent de très grands fans de George Adamski et d’autres contactés des années 50. Alors passons maintenant à la section suivante :

Section VI : Le partage et l’ensemencement de la technologie au-dessus de la capacité de compréhension évolutive de la race moins évoluée est interdit ou réduit au minimum nécessaire.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « Cette clause permet l’introduction d’une technologie supérieure à la compréhension de l’espèce de stade 2 uniquement et strictement lorsqu’elle est considérée comme cruciale pour la préservation de ladite espèce. Ce processus doit être inscrit dans des programmes en accord avec le Haut Conseil de la Fédération Galactique des Mondes, et complété dans la plus grande discrétion avec un nombre restreint de représentants de ladite culture de stade 2. »

Il s’agit donc ici du partage et de l’ensemencement de la technologie.

Dr. Michael Salla : Oui, et c’est également très important. Cela veut dire que, comme en ce moment, par exemple, il y a une technologie qui est partagée, je pense, par la Fédération Galactique avec le Commandement Spatial américain, pour la création d’une sorte de grille de satellites impénétrable pour empêcher l’infiltration par les groupes d’Orion ou les reptiliens qui pourraient vouloir ré-infiltrer la Terre, qui a été nettoyée pour l’instant, mais à un moment donné, ils pourraient revenir, alors la Fédération aide le Commandement Spatial de la Terre à créer ce type de grille à l’échelle planétaire en utilisant des satellites avancés afin que rien ne puisse passer sans la permission du Commandement Spatial américain et de ses alliés.

Elena Danaan : Oui, absolument, et cela me rappelle aussi les programmes de coopération qui ont été créés entre la Fédération Galactique et la Marine américaine dans les années 1950, me semble-t-il, et selon ma compréhension, ces programmes avait pour but de nous aider à développer notre propre technologie, notre propre défense contre les extraterrestres envahisseurs qui étaient tellement plus puissants et avancés, nous n’avions aucune chance à l’époque contre les groupes d’Orion et reptiliens. C’est pourquoi la Fédération Galactique nous a donné une chance avec ces programmes de coopération, mais en agissant de la même manière, en nous donnant la possibilité de construire des vaisseaux. Mais je pense, et c’est ma conviction, que certains vaisseaux écrasés étaient en fait des cadeaux, car c’est une technologie incroyable, alors pourquoi viendraient-ils de si loin juste pour s’écraser ici ? Cela n’a de sens que s’ils sont attaqués ou si ce sont alors des cadeaux pour nous. Ils ne vont pas arriver et nous dire tout simplement : « Oh, voici un vaisseau pour vous, c’est un cadeau, et salut. » Je pense que c’est plutôt du genre : « Laissons un vaisseau s’écraser et laissons-les découvrir cette technologie. » C’est, je pense, de cette façon qu’ils ont agi.

Dr. Michael Salla : Oui, je suis d’accord sur ce point. J’ai connu William Tompkins (image 9) qui était l’une des personnes qui ont révélé le programme Spatial Secret de la Marine (Solar Warden). Il a dit que la Marine a mis en place un groupe d’études spéciales pendant la Seconde Guerre mondiale pour étudier un vaisseau qui avait été récupéré lors de l’incident du raid aérien de Los Angeles en février 1942 (image 10) et il a dit qu’il y avait en fait deux vaisseaux qui ont été récupérés, en précisant que c’était un cadeau de ceux qu’il appelait les Nordiques. Mais je crois qu’il faisait vraiment référence à la Fédération Galactique, que c’est le mode par lequel ils opèrent pour donner une technologie que nous pourrions comprendre et développer.

Elena Danaan : Oui, c’est une chose importante parce qu’ils nous donnent une technologie qui dépasse notre compréhension, mais sans enfreindre aucune loi, qui est très délicate, très fine et précise. Ils jouent vraiment avec la Directive Principale, c’est très bien fait.

Dr. Michael Salla : En effet. Je pense que la clause de cette section est très intéressante car un des articles précédents disait que vous ne pouvez pas donner une technologie qui est au-dessus du niveau d’une civilisation, mais ce 6ème article qualifie cela en disant que lorsque c’est considéré comme crucial pour la préservation de ladite espèce, c’est la clé. Et on sait que pendant la Seconde Guerre mondiale, les reptiliens aidaient les nazis. Je pense donc que c’est la raison pour laquelle la Fédération Galactique a pu faire s’écraser deux vaisseaux, et William Tompkins a déclaré qu’il s’agissait de deux drones extraterrestres que la Fédération a autorisé à s’écraser dans la région de Los Angeles. L’un a été récupéré par la Marine américaine et l’autre par l’Armée de l’Air américaine, afin de les étudier. Et à partir de ce projet de loi, Tompkins a dit que c’est là qu’a commencé tous le genre de programme d’ingénierie inversée qui a conduit non seulement la Marine mais aussi l’Armée de l’Air à développer des programmes spatiaux secrets qui sont venus à partir de cet incident de 1942.

Elena Danaan : Oui, absolument. C’est exactement la façon dont ils procèdent et je voudrais justement relire une partie du commentaire de Thor Han parce que cela aura plus de sens maintenant : « Ce processus doit être inscrit dans des programmes en accord avec le Haut Conseil de la Fédération Galactique des Mondes, et complété dans la plus grande discrétion avec un nombre restreint de représentants de ladite culture de stade 2. » Donc, en grande discrétion avec seulement le minimum de personnes, dans le plus grand secret, et c’est cela qui doit être inclus dans les programmes qui ont été approuvés par le Haut Conseil de la Fédération Galactique. Donc, ça se passe vraiment de cette manière.

Dr. Michael Salla : Oui, et c’est donc bien ce qui s’est passé avec l’incident du raid aérien de Los Angeles et d’autres incident où ce type de processus a été utilisé, où seules quelques personnes ont appris ce qui était dissimulé, et bien sûr, l’armée et les communautés du renseignement ont travaillé sur ces technologies sans le révéler au reste du public. C’est donc définitivement ce principe qui semble avoir été utilisé.

Alors, voyons maintenant la section 7 :

Section VII : Il est interdit d’interagir ou de communiquer avec tout resident natif d’une planète ou d’une culture moins évoluée en utilisant un appareil, un instrument, une machine, un outil, une arme ou une invention représentant une amélioration de la science et de la technologie déjà existantes sur ladite planète.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « Il s’agit de communications individuelles non autorisées avec des membres d’une culture de stade 2. »
Il s’agit clairement ici d’une communication illégale sans aucune autorisation.

Dr. Michael Salla : D’accord. Mais cela signifie-t-il par exemple que si les galactiques commencent à utiliser une technologie High Tech pour communiquer avec un citoyen sur une planète comme sur Terre, en utilisant leur radio par exemple, que cela est interdit, qu’ils ne peuvent pas faire ça ?

Elena Danaan : Je suppose que oui.

Dr. Michael Salla : Il y a un exemple avec Robert Renaud (image 11) qui était un contacté et qui était un opérateur radio amateur, et il a dit qu’il a commencé à recevoir des communications radio d’une organisation galactique, et il a écrit beaucoup de choses sur leur culture. Mais maintenant, je suppose que les galactiques ou quiconque était en contact avec lui utilisaient donc une technologie similaire sur leur vaisseau pour interagir avec sa radio. Et je suppose que ce n’est pas grave car ils n’utilisent pas quelque chose de plus avancé, ou est-ce que cela est interdit ?

Elena Danaan : Non, je pense que ça va parce que, en relisant bien cette section, on comprend que s’ils veulent communiquer, ils doivent utiliser les moyens locaux de communication de la culture en question, et non des appareils qui représenteraient une haute technologie. Donc, communiquer par radio ne semble pas être un problème. D’ailleurs, vous vous souvenez sans doute de ce détournement de télévision provoqué par le Commandement Galactique de Ashtar en novembre 1977 (image 12). Ils utilisaient juste cet émetteur de télévision locale. (voir cette vidéo : https://youtu.be/d5rMk4ZlP5o).

Mais vous savez aussi que certains contactés comme moi qui reçoivent un contact télépathique avons un implant qui est une technologie supérieure. Celle-ci a été mise en moi au départ par les Gris sans le consentement de la FGM, mais ceux qui m’ont sauvée ont réajusté et recalibré cet implant. Mais ils sont toujours autorisés à communiquer avec moi. Je suppose qu’ils n’ont pas besoin de technologie pour ça parce que l’implant que j’ai en moi, par exemple, est d’une densité plus élevée, c’est un implant éthérique, donc vous ne pouvez pas le voir ni l’extraire ni l’examiner. Et il ne peut pas y avoir d’interférence ou de piratage. Il y a donc beaucoup de contactés qui reçoivent un contact mais si la technologie extraterrestre qui est impliquée peut être détectée, alors c’est ce genre de technologie qui est interdite. Je le comprend comme ça. Qu’en pensez-tu ?

Dr. Michael Salla : C’est là encore une chose très intéressante, notamment par rapport à cet implant que tu as et qui est d’une densité plus élevée. Tu dis qu’une radiographie ne le capterait pas, n’est-ce pas ?

Elena Danaan : En effet. Et j’ai eu tellement de radiographies et d’analyses mais qui n’ont rien révélées en ce sens.

Dr. Michael Salla : D’accord. Donc, ce n’est pas quelque chose qui peut être vu. C’est donc vraiment une technologie indétectable avec nos appareils de numérisation modernes. Donc, c’est acceptable. Mais des choses comme les implants, comme ceux implantés dans beaucoup de personnes qui ont été enlevées, c’est autre chose. Il y a Droger Leir qui était un chirurgien qui a pu retirer ces implants (image 12) et la question était de savoir si c’était des implants des Gris ou s’il s’agissait d’implants des militaires terriens. En général, on pense toujours à des implants des Gris, mais si ceux-ci sont conformes à la Directive Principale, peut-on penser que ces implants seraient plutôt implantés par des militaires pour suivre les personnes qui ont été enlevées par les Gris ?

-(Note de Régis : il se trouve que Corey Goode comme Emery Smith ont signalé dans certaines interviews que l’armée a souvent fait des enlèvements de personnes qui ont été auparavant enlevées par des extraterrestres et qu’ils collaborent avec les Gris dans certains de ces enlèvements.)-

Elena Danaan : Je crois que tout les implants matériels, physiques, sont fabriqués sur Terre, notamment par les gens du MILAB (laboratoires militaires) qui travaillent avec les Gris. Donc il arrive que les Gris enlèvent des gens pour le MILAB. Cela est contraire à la Directive Principale, bien sûr, et c’est pourquoi ils effacent le souvenir de l’enlèvement et les implants qu’ils utilisent ne peuvent pas être détectés avec la technologie de notre planète. Donc il n’y a pas d’interférence, ils ne violent pas la Directive Principale tant que la Fédération Galactique ignore qu’ils ont abducté une personne car celle-ci n’a aucune trace dans le corps qui soit détectable. À la rigueur, elle aura peut-être quelques marques sur le corps mais qui disparaîtront vite; mais cela ne changera pas la technologie sur la planète. Alors bien sûr, l’enlèvement reste illégal et c’est pourquoi Thor Han et son équipe tout comme d’autres équipages de la Fédération travaillent vraiment à sauver les gens qui sont enlevés parce qu’il s’agit d’une abduction illégale. Mais ils effectuent ces sauvetages pour que cela n’interfère pas dans la culture et la civilisation. C’est pourquoi les Gris font en sorte d’occulter la mémoire et de ne laisser aucune trace. Voyez-vous, ils s’arrangent pour passer entre les mailles du filet en quelque sorte.

Dr. Michael Salla : Merci Elena d’avoir apporté cette précision. Alors passons maintenant à la section 8 :

Section VIII : Les connaissances spirituelles et morales devraient également être limitées au strict minimum nécessaire en utilisant uniquement des méthodes et des dispositifs de communication au niveau actuel de compréhension de la race moins évoluée.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « Cela se tient en tant que mots. Il s’agit de ne pas dire directement aux membres d’une espèce ce qu’ils doivent faire, ni de révéler la vraie nature de l’univers, à moins qu’ils ne soient en danger. Dans ce cas, et conformément à la décision du Haut Conseil de la Fédération Galactique des Mondes, il est autorisé dans le cadre d’un programme officiel, à œuvrer à l’accélération du développement en conscience de ladite espèce. »
Oui, il est clair ici que c’est en rapport avec l’interférence dans la compréhension spirituelle de l’univers et l’évolution de la sagesse d’une espèce.

Dr. Michael Salla : Et c’est également très intéressant parce que cela soulève le rôle de la religion et, bien sûr, notre planète est divisée en termes de grandes régions géographiques religieuses. Certaines religions dominent le monde. Donc, si la Fédération Galactique ou toute civilisation extraterrestre commence soudainement à venir ici et à révéler des connaissances spirituelles, et si cela n’est pas fait correctement, ça pourrait conduire à la guerre. Je veux dire, par nature différente, si notre nation était contactée par une civilisation extraterrestre avancée et qu’elle obtenait des connaissances spirituelles, et qu’elle commence à en parler à une autre nation qui utilise une autre tradition religieuse, cette autre nation pourrait très bien dire que cela contrevient à la parole de Dieu, que nous sommes des hérétiques et qu’ils vont déclarer une guerre sainte contre nous ou quoi que ce soit d’autre.

Alors oui, je suppose que lorsqu’il s’agit de religion, de spiritualité, la Fédération Galactique garde vraiment une approche sans intervention.

Elena Danaan : Oui, totalement. Et j’ai d’ailleurs un très bon exemple avec Val Thor (image 13). Je lui avais posé une question sur la religion chrétienne, à savoir pourquoi ont-ils laissé certaines personnes écrire à son sujet pour influencer certaines croyances religieuses. Il m’a répondu que les extraterrestres n’ont pas à interférer dans les religions de la Terre, et à l’époque, la religion chrétienne était très importante et une partie très importante de la société et de l’identité des habitants de la Terre, notamment en Amérique et d’autres pays. Et il a ajouté : « Nous ne sommes pas autorisés à interférer dans les croyances dont ils ont besoin pour permettre aux gens de découvrir par eux-mêmes de quoi est fait l’univers. Nous devons donc être d’accord avec leurs croyances et ne pas les contredire. » Et cela rejoint donc ce que tu disais.

Dr. Michael Salla : Oui, c’est un article très important. Et j’imagine que dans les mois ou les années à venir, alors que les extraterrestres commencent à se révéler, à mesure qu’on en sait un peu plus sur la Fédération Galactique, je pense que ça va être un défi. Je suppose par exemple que les gens voudront savoir si Jésus était un extraterrestre. Aurait-il été un bébé extraterrestre déposé ici ? On peut se poser la question, c’est bien normal. Je sais qu’il y a des cas de ce genre. Par exemple, il y a cette histoire de l’ovni aztèque qui s’était crashé en 1948 (image 14) et il y avait des extraterrestres d’apparence humaine. Ils étaient cinq, deux adultes dont un est mort, et trois bébés vivants. L’adulte survivant a dit que ces bébés étaient censés être un cadeau pour l’humanité.

Serait-ce donc l’un des modes de fonctionnement de la fédération galactique ; déposer des bébés ? Ainsi, cette culture élève ces bébés dans leurs propres traditions, puis à un certain moment, les bébés deviennent des adultes et ils ont une compréhension plus profonde de la technologie, de l’éthique, de la cosmologie, de la spiritualité, etc. Est-ce que cela a du sens ?

Elena Danaan : Oui, et j’ai pu lire, à propos de cette histoire, que cela conviendrait aux programmes quand c’est en accord avec l’une des sections où il est dit que vous pouvez donner de la technologie et aider une civilisation si celle-ci est en danger. Mais cela doit faire partie des programmes et être accompli d’une certaine manière. Alors, en fait, je n’ai jamais entendu parler d’autres cas où des bébés sont adoptés, mais je pense que c’est intelligent d’une certaine manière, parce que ces personnes grandissent en apprenant tout sur cette culture, à tout savoir sur son sujet et en faire partie. En fait, c’est la meilleure façon de connaître une culture et dans tous ses aspects. Et puis, à partir de là, d’adapter ses connaissances à cette culture, la mettre vraiment en équilibre. C’est comme ça que je le comprend.
Dr. Michael Salla : D’accord et merci. Alors, nous allons passer à la section 9 :

Section IX : Il n’est pas permis d’entrer en contact ou d’interférer avec des races moins évoluées, à moins qu’elles ne soient menacées par une source extérieure. Dans ce cas, c’est l’obligation morale du personnel de la Fédération Galactique des Mondes d’évaluer la situation pour déterminer une ligne de conduite appropriée.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « C’est ce qui s’est passé avec Terra. Cette section fait référence à l’utilisation de la section I comme instrument juridique dans un conflit avec un tiers. Un monde de niveau 2 non-membre de la Fédération Galactique des Mondes, interféré de quelque manière que ce soit par une civilisation interstellaire de niveau 3, est légalement en droit de demander de l’aide à la Fédération Galactique des Mondes. Dans cette procédure judiciaire, la Fédération Galactique des Mondes a pour devoir de révéler son existence en prenant contact avec les représentants officiels de la culture menacée de stade 2, et de proposer son aide. Si le consentement est officiellement donné par ladite culture de stade 2 à la Fédération Galactique des Mondes, pour recevoir de l’aide, la Fédération Galactique des Mondes a donc le droit d’expulser et de punir la culture de stade 3 perturbatrice. »

Alors, maintenant, je pense que c’est là où nous en sommes, et je sais que Thor Han faisait référence à l’épisode du grand traité avec Eisenhower et le MJ-12, quand il dit que si une civilisation est menacée par une autre du stade 3, des interstellaires, les gens du stade 2 qui sont envahis ont légalement le droit de demander l’aide de la Fédération Galactique, parce qu’ils sont envahis par une menace extérieure. Et ceci est très important car notre culture est envahie et nous avons donc le droit de demander une assistance, et si nous le faisons, la Fédération Galactique a pour devoir de chasser les envahisseurs de la planète. Sinon ils doivent faire autrement. C’est je crois ce qu’ont fait tous ces programmes de coopération, tu vois de qui je veux parler. C’est, je pense, la clé ; demander à la FGM de nous apporter leur assistance. Tout est une question de consentement et c’est donc très intéressant d’en prendre conscience.

Dr. Michael Salla : En effet. Alors, le point important est de savoir comment cette demande est faite. Je veux dire, est-ce qu’elle est faite par une sorte de désir ou de souhait inconscient collectif, parce que dans le cas de notre monde, bien sûr, nous savons que le complexe militaro-industriel a passé des accords avec les Gris. Donc, ce n’est sûrement pas le complexe militaro-industriel ou le gouvernement secret qui va demander de l’aide, ce sont plutôt les gens, les peuples, qui peuvent faire cette demande, surtout dans une situation compliquée comme sur notre planète, où nous avons différents groupes qui sont en concurrence, certains ont passé des accords avec les Gris, certains avec les nazis et le quatrième Reich. Et le reste d’entre nous sommes en quelque sorte tenus dans l’ignorance, mais certains d’entre nous aussi en savent suffisamment assez pour dire aujourd’hui que nous voulons que la Fédération Galactique intervienne. Alors comment celle-ci peut-elle intervenir ?

Elena Danaan : Eh bien, il y a eu des accords qui ont été passés ces dernières années entre la Fédération Galactique et ceux qu’on appelle ici les « Chapeaux Blancs ». Ceux-ci ont fait appel à la FGM pour obtenir de l’aide et travailler ensemble plus officiellement. Cette coopération et cette demande d’assistance officielle a vraiment commencé. Mais il y a quand même une chose : même si la FGM a accepté cette demande d’assistance officielle avec certains gouvernements, cela n’arrête pas pour autant les Gris, du moins pour l’instant, de continuer à faire des enlèvements. C’est donc aussi aux gens de dire clairement : « Je ne consens pas à être enlevé, c’est mon droit, j’ai le droit de dire non, je ne consens pas et j’ai le droit de demander de l’aide. » Or, c’est ce que je vois au niveau individuel quand je dis aux gens d’agir ainsi si des Gris cherchent à les enlever. Quand ils se téléportent dans votre maison, dites à voix haute : « Je ne consent pas à être enlevé, je n’ai jamais consenti et ne consentirais jamais. Alors sortez de chez moi ! » Et croyez-moi, ça marche, et d’ailleurs, les gens qui m’écrivent le confirment, ces Gris ne sont plus revenus… parce que tout est une question de consentement.

C’est pourquoi les Gris ne souhaitent pas qu’on connaissent ces clauses de la Directive Principale. Et d’ailleurs, les Gris m’ont embêtée depuis que cela m’a été donné. Mais quand nous savons que nous sommes dans notre droit de ne pas être abducté, ils enfreignent une loi, celle du consentement, et si nous affirmons que nous ce consentons pas, ils repartent, parce que s’ils vous enlèvent quand même malgré votre non-consentement, ils savent qu’ils violent officiellement une loi importante. C’est ce que les Gris ont toujours fait dans leurs conquêtes, partout dans la galaxie. Ils obtiennent d’abord que les gens consentent et signent pour être envahis. Ainsi, il n’y a pas de lois enfreintes.

La Directive Principale n’est pas en français parce que leur gouvernement est d’accord et signe : « Oui, s’il vous plaît, venez ici et nous vous donnons des installations, etc. Et nous consentons à être envahis. » Fondamentalement, c’est pourquoi ils le font, c’est une astuce.

Dr. Michael Salla : Oui, je sais que le Président Eisenhower a beaucoup regretté le fait d’avoir signé avec les Gris ou d’avoir accepté le traité des Gris pour leur donner la permission de faire ce qu’ils font vraiment. Que ce soit lui ou le groupe de MJ12, quelqu’un a donné aux Gris d’Orion la permission d’enlever des gens, et on sait aujourd’hui combien cela a pu créer de problèmes. Mais ce qui est encourageant ici, c’est que cette information devient plus largement connue, et comme les gens en entendent parler, alors ils doivent savoir maintenant qu’ils peuvent dire non à ce genre d’intervention. Et cela donne à la Fédération Galactique plus d’opportunité ou plus de droit d’intervenir et d’arrêter ce qui, je pense, s’est passé au cours des deux dernières années.

Elena Danaan : Oui, tout à fait. J’ai été sauvée pendant quatre ans. Ils m’ont dit aussi qu’il ont commencé à intervenir physiquement en coopération avec l’Alliance terrestre pour se battre dans les souterrains sur Terre, et dans l’espace. Vous savez, ça vient de passer à un autre niveau et on assiste à des « matchs » avec des « chapeaux blancs » de la Maison Blanche, ainsi que certains gouvernements qui ont conclu un accord avec la Fédération Galactique. C’était probablement la fameuse demande officielle d’aide, quelque chose bouge, on sent en quelque sorte que le vent a changé depuis quelques années et les choses sont vraiment devenues sérieuses, ouvertes. Voyez-vous ?

Dr. Michael Salla : Oui, je suis d’accord. Il se trouve que j’ai eu des problèmes majeurs au départ avec cette série d’événements qui ont commencé à se produire vers 2017, l’administration Trump s’était mise au travail et beaucoup de choses ont commencé à vraiment s’accélérer là-bas, avec la création de Space Force, et plus d’informations ont commencé à apparaître, beaucoup d’informateurs se sont manifestés, et je dirais même plus tôt, vers 2014-2015, où différents initiés ont commencé à fournir un très grand nombre d’informations sur le Programme Spatial Secret. Et je suppose que cela faisait partie de cet éveil, et nous savons que certains de ces groupes impliqués sont liés à la Fédération Galactique, au Conseil d’Andromède et ainsi de suite.

Elena Danaan : Oui, je pense aussi que le vent a changé à ce moment-là et qu’une demande officielle a été faite et qu’une coopération s’est concrétisée avec l’Alliance terrestre.

Dr. Michael Salla : Très bien. Passons donc maintenant à la section finale :

Section X : Le personnel de la Fédération ne peut enfreindre cette Directive Principale, à moins qu’il n’agisse pour remédier à une violation antérieure ou à une contamination accidentelle de ladite culture. Cette directive a préséance sur toute autre considération et comporte l’obligation morale la plus élevée.

Elena Danaan : Commentaire de Thor Han : « Cela met en garde contre le bannissement de la Fédération Galactique de la Communauté des Mondes si les membres d’une culture faisant partie de la Fédération Galactique des Mondes enfreignent 3 fois la Directive Principale. »

Dr. Michael Salla : D’accord. En gros, ça signifie : « Au bout de trois fois, vous êtes virés ! » (Rires)

Elena Danaan : (Rires) Oui, ça doit être ça.

Dr. Michael Salla : Eh bien, tu sais que certains pourraient interpréter cela comme étant très généreux, car ici, une civilisation extraterrestre peut interférer ou violer la Directive Principale, et pas qu’une fois mais deux, et s’ils le font une troisième fois, alors ils sont ejectés. Il y a forcément des répercussions pour avoir violé la Directive Principale et l’expulsion de la Fédération Galactique est sans doute la punition la plus sévère, car pourquoi un monde ou une civilisation craindraient-ils d’être expulsés de la FGM ? Quelles seraient les conséquences ? À quoi seraient-ils confrontés.

Elena Danaan : Eh bien, d’abord, je pense que les 3 fois, c’est comme une sécurité, parce que parfois, tu peux interférer accidentellement, cela peut arriver, donc ça mérite pas d’être expulsé. Ensuite, je dirais qu’être expulsé signifie arrêter de partager des connaissances avec tout le monde parce que,quand tu fais partie de la FGM, tu as accès à une connaissance et à une technologie qui est mise en commun. Toutes les espèces apportent leurs connaissances et leurs talents. Si certaines espèces connaissent un secret ou une certaine technique, elles ont le devoir de le partager avec tout le monde, c’est vraiment transparent. Donc, si vous êtes expulsé, vous n’aurez plus accès à ce partage de connaissances ni aux nouvelles technologies qui sont développées.

Par ailleurs, quand vous êtes dans la Fédération Galactique – et c’est pourquoi ils nous exhortent à en faire partie – vous êtes alors totalement protégé, il n’est plus possible d’attaquer ou d’envahir un monde qui est membre de la Fédération. Tu peux à la rigueur essayer d’envahir un monde qui n’est pas membre de la Fédération, mais tu prends des risques et tu devras faire face aux conséquences. Mais si ce monde fait partie de la Fédération, tu ne pourras pas le faire car si tu le fais, c’est la Fédération que tu attaques. C’est toute la structure. Donc, quand on est dedans, on est extrêmement bien protégé, défendu et officiellement autorisé à accéder à une incroyable source de savoir, dans tous les domaines.

Dr. Michael Salla : Donc, on a parcouru ici les 10 articles qui constituent la Directive Principale de la Fédération Galactique des Mondes. Or, tu disais tout à l’heure que les Gris Nébu ne veulent pas que cette information soit diffusée, mais désormais, elle l’est et certaines personnes vont en entendre parler. Alors que penses-tu qu’il va se passer à la suite de la publication de ce document ?

Elena Danaan : Les gens prendront conscience qu’ils ont le droit de dire non, légalement. Nous avons des droits, nous ne sommes pas des esclaves. Nous ne sommes pas officiellement asservis aux Nébu, aux reptiliens ou autres. Nous sommes libres car nous sommes désormais sous la protection de la Fédération Galactique parce que celle-ci a établit une alliance avec la Terre. Et du fait de la réalisation de cette Alliance terrestre, cela prouve qu’il y a eu cette demande d’assistance et que nous travaillons maintenant ensemble. Donc, sachant cela, c’est-à-dire le fait que nous avons le droit de dire non officiellement, de ne pas consentir à être enlevé car si cela vous arrive, cela va désormais à l’encontre d’une loi qui vous protège et c’est pourquoi il faut leur déclarer fortement et sincèrement que vous ne consentez pas d’être enlevé et qu’ils doivent s’en aller.

Et sachant cela, comprenez donc qu’il existe vraiment un document officiel légal à ce sujet. Et d’ailleurs, la plupart des civilisations de la galaxie se conforment à cette Directive Principale, à cette loi morale et éthique. Tous ces mondes reconnaissent la loi du libre-arbitre car c’est une loi universelle. Et donc, nous connaissons maintenant nos droits en tant qu’espèce galactique. Et c’est ce que les Gris ne veulent pas que nous sachions.

Dr. Michael Salla : Alors, pour terminer, je sais que tu as un livre qui vient juste de sortir, alors pourquoi ne pas nous parler un peu de ce livre et de son contenu.

Elena Danaan : Ce livre « We wil never let you down » (Nous ne vous laisserons jamais tomber) (image 15) fait suite au premier : ‘Un cadeau des étoiles », il contient tout ce dont j’ai été témoin après avoir écrit ce premier livre et les contacts que j’ai eu, et plus spécialement ceux que j’ai eu avec le Commandant Val Thor. Je livre donc quelques conversations que j’ai eu avec lui mais aussi avec d’autres membres de la Fédération Galactique. Et je parle également de quelques voyages dans le système stellaire et de quelques points, quelques explications qui vont plus loin, avec plus de détails, à propos des Grands Blancs et de différents types de Nordiques, et les différentes structures de cette galaxie, et beaucoup d’autres choses sur les contacts galactiques, sur ces rencontres avec Val Thor. Ce livre est désormais disponible sur Amazon et d’autres plateformes.

Dr. Michael Salla : Eh bien, ce fut merveilleux et excitant, et j’ai hâte de découvrir ton nouveau livre. Je pense que ça va être un ajout important à la connaissance. Donc, Elena, je tiens à te remercier d’être venue dans l’émission et d’avoir partagé ce document très important qui mérite d’être diffusé. L’as-tu introduit dans ton livre ?

Elena Danaan : Oui, il est intégré au livre ainsi que les commentaires de Thor Han.

Dr. Michael Salla : Alors, encore une fois, un grand merci Elena pour cette mise à jour importante et nous attendons avec impatience un avenir où l’humanité pourra interagir ouvertement avec la Fédération Galactique.

Elena Danaan : Oui, l’humanité de la Terre vivra longtemps et prospérera !

Source : https://www.facebook.com/groups/665984406796257 (Groupe FB Enfants des Etoiles, Régis Fugier)


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAU VIBRATELIER PREVU LE 8 OCTOBRE 2021 AVEC SK DIMENSION ET NICOLAS : HYPNOSE QUANTIQUE SUPRA-CONSCIENTE, SÉANCE DE NETTOYAGE ÉMOTIONNEL & REMONTÉE DU TAUX VIBRATOIRE + BONUS, HARMONISATION DES CHAKRAS ET SOIN LUMIERE SUR GAÏA

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : t.me/jointchat/T6CYFfcPSPCVOwF4





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :