L’US Space Command a-t-il reçu des technologies avancées de la Fédération Galactique ?

Ecrit par le Dr Michael Salla le 1er septembre 2021.


La Fédération Galactique des Mondes partage des technologies avancées avec l’US Space Command afin d’empêcher toute infiltration future par des extraterrestres hostiles, selon la dernière mise à jour de l’un des deux  » contactés  » connus travaillant avec la Fédération. Le 29 août, j’ai reçu une mise à jour de Megan Rose concernant une communication qu’elle venait de recevoir de sa principale source de la Fédération Galactique, Val Nek. L’information est très importante étant donné les événements en temps réel concernant l’espace et la création de nouveaux systèmes de satellites.

Lors de mon entretien du 27 août avec Megan, elle a décrit l’histoire de ses expériences de contact avec la Fédération Galactique, et comment Val Nek, un pilote de vaisseau spatial, l’a sauvée de deux incidents négatifs d’enlèvement par des extraterrestres à l’âge de cinq et neuf ans. Par la suite, il a surveillé Megan.

C’est en 2019 que ses souvenirs des incidents de son enfance ont été entièrement restaurés et qu’elle a reçu un implant physique grâce auquel elle peut communiquer par télépathie avec Val Nek, qui occupe désormais un poste de direction au sein de la Fédération.

Les expériences et les communications de Megan avec la Fédération galactique corroborent celles d’une autre personne contactée, Elena Danaan, qui avait déjà rencontré Val Nek à bord de l’un des vaisseaux spatiaux où elle avait été emmenée en 1987, alors qu’elle était étudiante en archéologie en France. Dans son livre, Le don des étoiles, Elena décrit sa rencontre avec Val Nek après avoir été invitée à s’asseoir dans le fauteuil du pilote par son contact principal, Thor Han :

Le copilote à mes côtés avait des traits légèrement différents du reste de l’équipage. Bien qu’il ait également des cheveux blonds, ils étaient plus rares et courts. Son visage était plus allongé et il avait un menton proéminent. Ses yeux étaient également différents : plus fins et de couleur indigo, presque noirs. Il avait un nez fin et crochu. Il s’appelait « Valnek » et j’apprendrais plus tard qu’il est originaire d’Epsilon Eridani et qu’il est le meilleur ami de Thor Han (p. 29 [de l’édition en langue anglaise du livre]).

Lorsque Megan a commencé à communiquer avec Elena plus de trois décennies plus tard, elle a envoyé des informations sur Val Nek qui n’étaient pas dans le livre d’Elena ou disponibles publiquement, et ces informations ont été confirmées par la suite par Thor Han.

————

Quelques informations sur Valnek extraites du livre d’Elena Danaan (cliquer sur les images pour les agrandir) :

————

Dans le cas de Megan et d’Elena, nous avons donc deux personnes ayant vécu des expériences d’enlèvement distinctes, sur des continents différents et à des décennies d’intervalle, qui confirment avoir été secourues par l’équipage du même vaisseau spatial de la Fédération Galactique. Les informations de Megan et d’Elena sont complémentaires et cohérentes, ce qui n’est pas surprenant étant donné la relation étroite entre leurs principaux contacts extraterrestres, Val Nek et Thor Han, qui ont effectué de nombreuses missions ensemble.

Selon Megan et Elena, Val Nek et Thor Han ont passé des décennies à sauver des enfants d’enlèvements extraterrestres perpétrés par les Gris (Alliance Nebu/Orion) et les Reptiliens (Empire Draco).

Il existe une longue histoire d’enlèvements d’enfants par des extraterrestres qui a été exposée pour la première fois par Alex Collier dans les années 1990. Alex est une source très crédible qui a payé un lourd tribut personnel pour le courage dont il a fait preuve en révélant des informations aussi troublantes il y a trois décennies, et qui reçoivent enfin plus d’attention aujourd’hui.

En évaluant les informations de Megan et d’Elena, il faut garder à l’esprit que toutes deux reçoivent et partagent des données de renseignement en temps réel. Ce ne sont pas des informations qui apparaîtront dans les grands médias, et il est peu probable que les représentants des gouvernements ou des entreprises les révèlent de sitôt.

Néanmoins, la Fédération Galactique a choisi Elena et Megan pour être des intermédiaires permettant au grand public d’apprendre la vérité en cette période d’éveil global de notre civilisation galactique. La Fédération fait très attention à ne pas être trop spécifique avec ce qui est révélé en termes de personnel, d’opérations et d’organisations afin de protéger Elena et Megan d’éventuelles représailles.

C’est à d’autres d’analyser les mises à jour et de faire des suppositions éclairées sur le personnel et d’autres détails afin d’avancer dans la compréhension de ce qui se passe secrètement sur Terre et autour de notre système solaire.

Nous sommes donc prêts à examiner la mise à jour de Val Nek que j’ai reçue de Megan le 29 août :

Val Nek : La base lunaire est une très grande structure construite avec une technologie impénétrable. Cette technologie a été donnée par nous (Fédération Galactique des Mondes) à l’armée américaine afin qu’ils aient une base protégée contre les armes énergétiques et autres armes qui utilisent une fréquence pour pirater la technologie. Les murs de la base sont construits avec la même technologie que celle que nous utilisons pour les portails. Seuls ceux qui ont la clé de fréquence sont autorisés à y accéder, sans elle, il est impossible d’entrer ou d’envahir en utilisant des armes énergétiques. Ceci est important car les reptiliens et les gris, l’alliance d’Orion, ont la capacité d’envahir des zones en utilisant leur technologie, similaire à la nôtre, mais pas aussi avancée.

La base est sécurisée et avec l’aide de la Fédération Galactique des Mondes, nous avons mis en place un système de satellites qui surveille toute la planète Terra. Les satellites sont en orbite autour de Terra. Nous avons mis en place une grille qui couvre l’ensemble de la planète. Il y a des sections de la grille qui correspondent à chaque satellite. Cette technologie a un composant interdimensionnel qui est très important. Elle ne permet à rien de la traverser et fonctionne comme un mécanisme de protection pour la planète Terra. C’est très important car les Zeta Reticuli et les Nebu créent des trous de ver pour envahir différents systèmes planétaires au lieu d’utiliser un portail. Le satellite de surveillance est situé à l’intérieur de la base sur la lune où nous formons des ingénieurs de l’armée américaine à son utilisation. Ce sont de bonnes nouvelles. La planète Terra est sécurisée. Je vous salue.

Megan : Tous les portails sombres de la planète Terra sont-ils fermés ?

Val Nek : Je ne peux pas partager cette information. Ce que je peux dire… C’est sous contrôle. Le portail en Antarctique est entre les mains de l’Alliance. Il y a de nombreux portails sur toute la planète Terra. Je ne peux pas en dire plus car il y a des opérations actives en cours sous terre, sous votre planète. Elle est en train d’être nettoyée.

Megan : Y a-t-il autre chose que vous voulez que je partage ?

Val Nek : Tout est sous contrôle. Ne cédez pas à la peur. C’est mon plus grand devoir et honneur d’être au service de l’humanité en ce moment. Je vous en dirai plus au fur et à mesure de nos opérations.

Il y a plusieurs questions soulevées dans cette mise à jour qui méritent d’être développées. Tout d’abord, en ce qui concerne la base donnée aux « militaires américains », il s’agit très certainement de l’US Space Command, qui est dirigé par le général James Dickinson.

Le Space Command coordonne toutes les activités spatiales des différentes branches de l’armée américaine, y compris la Space Force et l’US Navy, ainsi que les commandements spatiaux des nations partenaires telles que l’Australie, le Canada, la France, l’Allemagne, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni.

Actuellement, cette coordination dans l’espace par les commandements spatiaux combinés sous la direction des États-Unis est appelée « Initiative d’opérations spatiales combinées« . Elle constitue l’essentiel de l' »Alliance terrestre » qui se voit confier la responsabilité de gérer notre système solaire après l’effondrement de la Flotte noire et de ses alliés extraterrestres, selon les informations de la Fédération galactique.

Il est également intéressant de noter que Val Nek a parlé de « former des ingénieurs de l’armée américaine » à l’utilisation des nouvelles technologies avancées. Le 24 août, l’US Space Force a publié une vidéo de recrutement de nouveaux « gardiens » ayant une expertise dans les sciences spatiales, notamment l’ingénierie.

Dans sa mise à jour, il n’était pas clair si Val Nek faisait référence à une nouvelle base construite par la Fédération galactique qui a été remise à l’US Space Command, ou à une base lunaire préexistante remise à neuf.

En 2014, il a été révélé pour la première fois par des initiés que le Commandement des Opérations Lunaires, construit sur une ancienne base de la Flotte noire, a été remis aux États-Unis après que des accords secrets ont été conclus pendant l’administration Eisenhower avec le 4e Reich et leurs mécènes Draco Reptiliens.

Lunar Operations Command Alpha (Commandement des opérations lunaires Secteur Alpha)

Finalement, l’Interplanetary Corporate Conglomerate jouera un rôle majeur dans le contrôle du Commandement des Opérations Lunaires, ainsi que des installations secrètes du programme spatial en Antarctique.

Avec l’effondrement de la Flotte noire et du Conglomérat interplanétaire d’entreprises à l’échelle du système solaire, suite aux interventions conjointes de la Fédération galactique et de l’Alliance terrestre, il serait logique que le Commandement des opérations lunaires soit remis à l’Alliance terrestre, qui regroupe les commandements spatiaux des principales nations.

J’ai posé une question à Megan sur la base lunaire, qu’elle a relayée à Val Nek qui a rapidement répondu. Voici les questions et réponses :

Q : Tout d’abord, lorsque Val Nek parle d’une base lunaire construite avec une technologie impénétrable, parle-t-il d’une base toute neuve, ou d’une base rénovée ? Le Lunar Operations Command était une installation secrète utilisée pendant des décennies par l’armée américaine, la Flotte Noire et le Corporate Space program [ICC], elle a été construite sur une ancienne base nazie qui a été cédée après des accords. Cette base (LOC) était-elle équipée de la technologie impénétrable, ou une base lunaire entièrement nouvelle a-t-elle été construite par la Fédération ?

Val Nek : Il y a de nombreuses bases sur la lune. La base à laquelle je fais référence est une base entièrement nouvelle construite avec une nouvelle technologie. Les murs de la base sont construits avec des matériaux spéciaux utilisés par la Fédération. Les anciennes bases sont en cours de rénovation, c’est vrai, mais ce n’est pas celle à laquelle je fais spécifiquement référence. Le commandement des opérations lunaires est entre les mains de l’alliance, je peux le confirmer. Le but des différentes bases pourra être révélé ultérieurement. Il était nécessaire de construire une nouvelle construction en raison des matériaux utilisés, c’est une nouvelle technologie qui n’a jamais été utilisée sur la lune auparavant.

La réponse de Val Nek indique clairement qu’une base lunaire entièrement nouvelle a été construite pour l’US Space Command et l’Alliance Terrienne, qui dispose de murs et d’une infrastructure à l’épreuve du piratage pour empêcher toute infiltration par les groupes extraterrestres alignés sur les Gris, les Reptiliens et les Orions. La nouvelle base lunaire est destinée à jouer un rôle essentiel dans la coordination des activités des différentes nations et sociétés qui ont des programmes spatiaux au-delà de l’orbite terrestre.

Je me suis ensuite concentré sur l’élément suivant de la déclaration de Val Nek : « Nous avons mis en place une grille qui couvre l’ensemble de la planète. Il y a des sections de la grille qui correspondent à chaque satellite. Cette technologie a une composante interdimensionnelle qui est très importante. Elle ne permet à rien de la traverser et fonctionne comme un mécanisme de protection pour la planète Terra. »

Il était clair que la grille planétaire à laquelle Val Nek faisait référence est la « Space Fence » [« Barrière Spatiale »] construite par Lockheed Martin et contrôlée par l’US Space Force depuis l’atoll de Kwajalein dans les îles Marshall. Voici comment la Space Fence est officiellement décrite sur le site Web de Lockheed :

Space Fence, qui est aujourd’hui le radar le plus avancé au monde, permet de détecter, de suivre et de mesurer avec précision les objets spatiaux, notamment les satellites et les débris orbitaux, principalement en orbite terrestre basse (LEO). Le nouveau radar permet de détecter des microsatellites et des débris beaucoup plus petits que les systèmes actuels. Il améliore également de manière significative la rapidité avec laquelle les opérateurs peuvent détecter les événements spatiaux. La flexibilité et la sensibilité du système permettent également de couvrir des objets en orbite géosynchrone tout en maintenant la clôture de surveillance.

L’utilisation de systèmes radar terrestres et spatiaux dans le cadre de la clôture spatiale crée une grille planétaire complète qui sert apparemment de système d’alerte précoce contre les objets géocroiseurs dangereux (astéroïdes). Mais son véritable objectif est de créer un système de détection de toute « entrée non autorisée » dans l’espace aérien de la Terre par différents groupes extraterrestres et programmes spatiaux hors planète.

J’ai demandé à Megan si j’étais sur la bonne voie dans mes spéculations sur la grille planétaire, sa relation avec Space Fence et le Starlink d’Elon Musk, ce qu’elle a relayé à Val Nek qui a de nouveau répondu :

Q : En ce qui concerne la grille de satellites que la Fédération Galactique des Mondes et l’Alliance terrestre sont en train de construire, je pense qu’elle serait connectée à la « Space Fence » qui est contrôlée par l’US Space Force. Le système de satellites Starlink d’Elon Musk pourrait également jouer un rôle important, car il est prévu d’envoyer jusqu’à 40 000 microsatellites dans l’espace pour former le type de réseau auquel Val Nek fait référence. Est-ce que cela correspond à ce que dit Val Nek dans son message :  » Il y a des sections de la grille qui correspondent à chaque satellite.  » ?

Val Nek : Oui, c’est exact, la Space Force est impliquée. Oui, exactement, c’est correct. Je suis très impressionné par ses recherches.

L’idée qu’une grille planétaire est mise en place pour empêcher l’infiltration d’extraterrestres indésirables via le Starlink d’Elon Musk est importante à connaître. L’annonce récente par Starlink de l’ajout de « liaisons transversales laser, permettant aux satellites de communiquer entre eux afin de réduire leur dépendance vis-à-vis des stations terrestres » est donc très importante.

Cela rendrait le réseau spatial planétaire entièrement autonome et permettrait de détecter en temps réel les infiltrations des anciens seigneurs extraterrestres de notre planète.

Musk, ainsi que Jeff Bezos et Richard Branson, ont assisté aux réunions de Jupiter, ce que Val Nek et Thor Han ont confirmé de manière indépendante, comme je l’ai déjà évoqué. Il est intéressant de noter que Musk, Bezos et Branson ont tous été invités en Russie pour soi-disant assister au lancement de la mission Soyouz MS-19 le 5 octobre.

Il s’agit clairement d’une histoire de couverture pour leur véritable objectif de voyage en Russie. La vérité est qu’il est plus probable qu’ils soient là pour mettre en œuvre des aspects clés des accords Jupiter sur l’accélération de la diffusion des technologies.

Musk, en particulier, pourrait rechercher l’aide de la Russie pour optimiser le système de satellites Starlink, qui est utilisé pour mettre en place la grille de défense planétaire destinée à empêcher les extraterrestres indésirables de se rendre sur Terre par le biais d’engins spatiaux, de manière inter-dimensionnelle, par des trous de ver ou par des portails.

En conclusion, des événements capitaux se déroulent dans l’espace et impliquent une coordination entre les principales nations spatiales et la Fédération Galactique des Mondes, afin d’ouvrir notre système solaire à l’humanité. Le système de contrôle créé par la flotte noire et ses alliés extraterrestres et corporatifs pour contrôler la vie dans notre système solaire est rapidement remplacé par une alliance spatiale multinationale dirigée par l’US Space Command.

Cela rend possible la création d’un avenir Star Trek, comme le souligne le rapport de l’atelier sur l’avenir de l’espace de 2019, qui est disponible en ligne.

Pour en savoir plus sur notre avenir Star Trek, je vous recommande mon livre de 2021, Space Force : Our Star Trek Future, et mon prochain webinaire du 11 septembre qui couvre tous les développements récents vers ce brillant avenir.

Bien que les informations présentées par Megan et Elena dans leurs mises à jour respectives sur les activités de la Fédération Galactique puissent être difficiles à accepter comme authentiques pour certains, elles sont cohérentes avec les événements confirmables en temps réel que j’ai décrits dans cet article et les précédents. Il est important de garder l’esprit ouvert en étudiant leurs informations et les énormes changements sur la gestion de l’espace qui se déroulent sous nos yeux.

Je tiens à remercier Megan Rose de m’avoir envoyé la mise à jour de Val Nek et ses réponses à mes questions. Le site web de Megan est ici.


Michael E. Salla, Ph.D. 

[La version vidéo de cet article est disponible sur Rumble et YouTube.]


Source : https://exopolitics.org/has-us-space-command-received-advanced-tech-from-galactic-federation/



Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAU VIBRATELIER PREVU LE 27 SEPTEMBRE AVEC NICOLAS TURBAN ET ANGELIQUE ASHEA, VOIR LE PROGRAMME COMPLET CI-DESSOUS ( Soin d’ancrage à Gaïa Cœur à Cœur, œuvre avec les Archanges, résiliation des contrats matriciels, Vivre intensément sa Souveraineté…)

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : t.me/jointchat/T6CYFfcPSPCVOwF4





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Une réflexion sur “L’US Space Command a-t-il reçu des technologies avancées de la Fédération Galactique ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :