Les 9 dimensions de la réalité spirituelle de Matias De Stefano

Les 9 dimensions de la réalité spirituelle de Matias De Stefano
[Mise à jour le 3 août 2021] Une vue du système stellaire Sirius des dimensions spirituelles de la réalité.
par Gideon Wright (Flikr.com, cc-by)

Dimensions spirituelles

Cela est évident dans mon article Explainer dans lequel je décris les nombreuses manières différentes dont j’ai entendu les dimensions spirituelles décrites. Je mets constamment à jour cet article au fur et à mesure que je découvre des perspectives nouvelles et intéressantes.

Explication : Quelles sont les différentes dimensions spirituelles de la réalité ?

La Terre passe de la 3D à la 4D, et peut-être à la 5D — Savez-vous ce que cela signifie ?

medium.com

 

Des amis m’ont parlé de la série Initiation de Matias De Stefano sur Gaia TV , qui couvrait ses 9 dimensions spirituelles de la réalité dans sa première saison (en 2020). Son approche était si différente des autres que j’ai décidé de les résumer dans cet article de synthèse séparé.

Par la suite, j’ai entendu parler de sa série d’ alignement de 365 jours sur YouTube. Les jours #211 à #219 (liens ci-dessous), il a également couvert ses 9 dimensions, sous des perspectives plus profondes et souvent différentes de celles de la série télévisée Gaia. J’ai également mis à jour cet article sur la base de ces enseignements.

Matias De Stefano

La plupart de sa perspective sur les dimensions spirituelles de la réalité vient de ses incarnations du système stellaire Sirius. (Mes guides m’ont dit que nous avons également des liens étroits avec Sirius, alors c’est peut-être pourquoi je résonne avec ce que Matias présente.)

Ce qui rend son point de vue différent de la plupart des autres, c’est peut-être son insistance sur l’interdépendance des dimensions. C’est parce que les dimensions sont des points de vue différents de la même réalité . Il n’y a qu’une seule réalité, mais elle est ressentie, connue, vécue, comprise et manipulée de différentes manières à partir de chaque dimension.

En raison de cette approche, chaque dimension a un objectif distinct qui contribue à l’objectif global de la création.

Les 9 Dimensions de Matias sont (les titres sont donnés par moi) :

  • 1D — Pure Lumière & Conscience
    — objectif : être la seule et pure conscience de la création
  • 2D — Polarités & Vibrations
    — objectif : créer du temps et de l’espace à travers une diversité de fréquences
  • 3D — La diversité de « l’espace »
    — objectif : expérimenter et maîtriser notre diversité personnelle d’ espaces
  • 4D — Maîtriser le « temps »
    — objectif : expérimenter et maîtriser notre diversité personnelle de lignes de temps
  • 5D — Intégration complète de la 3D et de la 4D
    — objectif : comprendre l’intégralité des incarnations de la 3e et de la 4e dimension
  • 6D — Création d’univers et de réalités
    — objectif : apprendre à créer des univers entiers
  • 7D — Illumination & Paradis
    — objectif : guider et créer tous les univers et réalités
  • 8D — Les Annales Akashiques
    — objectif : être la connaissance pure et complète de la création
  • 9D — La Voix Au-Delà des Dimensions
    — objectif : inspirer toute la création

Principes de base

(1) Nous avons une présence dans toutes les dimensions simultanément. Il y a une partie de nous (généralement une partie de notre subconscient) dans chaque dimension en ce moment.

Cela signifie qu’ici où se trouvent mes mains, toutes les dimensions se produisent en même temps. Mais ma conscience ne me permet de voir que la 3ème dimension.


— Matias De Stefano, Total Recall (traduit)

Ailleurs ( # 218 du alignement 365 jours série sur YouTube), Matias explique comment:

— Il y a des milliards d’êtres et entités, et chacun est dans chacune des dimensions. Par conséquent, chaque « chose » en 3D a une partie d’elle-même dans chacune des autres dimensions. C’est parce que nous sommes tous des projections de la même Source.
— Un être ou une entité peut avoir une présence énorme dans une dimension et une présence très mineure dans une autre. Par exemple, ce pourrait être un Master de haut niveau en 5D ou 7D, mais seulement un arbre ou un petit oiseau dans sa forme physique 3D, car c’est ce que l’entité globale veut expérimenter.
— Donc, vous êtes un humain en ce moment en 3D, et vous pourriez être un guide spirituel en 5D et un archange en 7D — le tout en même temps. Chacun est un être complexe ayant un but spécifique et une expérience dimensionnelle. Mais tous les aspects de vous se connectent et communiquent également les uns avec les autres. Cette communication peut être consciente, ou non, selon votre objectif pour chacun d’eux.

(2) Chaque dimension s’appuie sur la précédente et se développe dans la suivante. Ainsi, la 2e Dimension (2D) s’appuie sur la 1D et donne naissance à la 3D. Et la 5e Dimension (5D) bâtit sur la 4D et donne naissance à la 6D. Ils dépendent les uns des autres et, à l’exception de la 9e dimension, aucun n’existerait sans les autres.

Matias a souligné que tout cela se passe simultanément, ce n’est pas une séquence de l’un se produisant après l’autre. Par exemple, nous pouvons dire que nos expériences individuelles en 3D émergent de la polarité et des vibrations de la 2D. Et tandis que nous intégrons ces expériences 3D individuelles, en même temps notre moi 4D intègre toute la vie évolutive de notre incarnation actuelle.

Ce processus s’applique aux 2e à 8e dimensions. Les 1ère et 9ème dimensions contiennent tout (bien que sous des perspectives différentes), elles ne s’appuient donc pas sur une autre dimension.

Ailleurs (pas sur Gaia TV) Matias souligne que les dimensions ne sont pas un lieu ou un niveau où l’on peut « aller ». Il ne s’agit même pas de spiritualité. Au lieu de cela, chaque dimension offre une façon différente de voir et de connaître le « rêve » de la 1ère dimension.

Par exemple, en 3D, nous pouvons voir, expérimenter et comprendre « l’espace » des objets : leur hauteur, leur largeur et leur profondeur. Dans 4D, nous avons la possibilité supplémentaire de voir le « temps » des objets : leur passé (d’où ils viennent), leur présent et leur futur (ce qu’ils deviendront).

(3) En raison des deux principes ci-dessus, ce qui se passe dans une partie se produit d’une manière ou d’une autre pour toutes les différentes parties de l’entité. Par exemple, l’ascension pour l’un est l’ascension pour tous, et les problèmes pour l’un peuvent également créer des défis pour les autres. Cela se produit dans toutes les dimensions (sauf 9D).

Par analogie, il compare les différentes parties dimensionnelles aux organes de votre corps. Chacun a un rôle spécifique à jouer et aucun n’existerait si tous les autres n’existaient pas. Votre concentration dans la 3e Dimension est l’un de ces organes.

(4) Les différentes parties de vous peuvent temporairement se visiter à travers les dimensions. Parce que chacun de vos êtres multidimensionnels est connecté, la partie de vous qui est votre guide 5D peut (et le fait) communiquer avec et guider votre moi 3D. Et en tant que conscience 3D, vous pouvez visiter temporairement les Annales Akashiques en 8D.

Vous faites cela en « transcendant » au-delà d’une dimension dans une autre . Cela signifie que votre corps physique 3D reste en 3D, tandis que votre corps astral ou mental expérimente la 4D ou la 5D.

par DCAtty (Flikr.com, cc-by)

(5) Le but global de toutes les entités et êtres est d’expérimenter et d’intégrer les leçons que leur dimension offre. Cela inclut toutes les perspectives possibles dans chaque dimension (sauf pour 9D).

L’intégration ne signifie pas se souvenir de tout consciemment, mais plutôt se souvenir des leçons apprises inconsciemment et en faire une partie de notre personnalité. Je vois cela comme développer sa « sagesse » (bien que ce ne soit pas un terme que Matias utilise.)

Quelqu’un que nous considérons comme « sage » en 3D, par exemple, a intégré de nombreuses vies de cours en 3D.

(6) En expérimentant et en intégrant toutes les perspectives possibles dans une dimension, nous pouvons alors consciemment transmuter vers la dimension suivante . C’est aussi le processus d’ évolution ou d’ ascension .

La transmutation signifie que la prochaine dimension devient le centre principal de notre conscience. Notre conscience précédente existe toujours dans la dimension antérieure, elle n’est tout simplement plus primaire.

Ainsi, notre objectif en tant qu’êtres 3D est d’intégrer toutes les expériences et perspectives 3D possibles, puis de transmuter consciemment de la 3D pour devenir un être 4D. Plutôt que de visiter temporairement ou partiellement la 4D (transcender), le foyer principal de notre conscience devient la 4D (transmutation).

De même, après avoir expérimenté et intégré les leçons de la 4D de la même manière, notre conscience primaire se transmutera pour devenir un être 5D, et ainsi de suite.

Selon Matias, le seul véritable but de l’existence est d’évoluer de cette manière et d’apprendre que nous sommes des dieux créant des univers et des réalités (ce que nous réalisons dans la 7e dimension).

EN APERÇU de la discussion ci-dessous, ce tableau résume les 5 premières dimensions spirituelles de Matias De Stefano. Les graphiques sont les mêmes que ceux que j’ai utilisés dans ma revue beaucoup plus large des Dimensions Spirituelles de la Réalité .

Pour Matias, chaque dimension offre une « perspective » différente du même univers ou de la même réalité. Ceci est différent de ce que présentent certains autres modèles des dimensions spirituelles.

1D — Pure Lumière & Conscience

Il diffère un peu en déclarant que ce point unique est l’origine de toutes les autres réalités et dimensions, et qu’il contient le potentiel d’être toutes les autres réalités et dimensions. C’est comme la soi-disant « particule de Dieu ».

Il peut avoir la forme d’un point, d’une ligne ou d’une sphère, mais c’est toujours un objet ou une chose. Cette chose, cependant, a une polarité positive (+) et négative (-) (il a également appelé le pôle alpha/origine et oméga/fin).

Mais c’est encore un point. Dans notre essence la plus profonde, du point de vue de la 1ère dimension, nous ne sommes tous qu’une seule chose (un point ou un point). Si nous détenons une conscience 1D, nous ne serons généralement conscients que de la lumière blanche pure et de «l’amour». Et nous nous connaîtrons comme étant tout ce qui est possible dans l’univers.

C’est ce que beaucoup appellent « la conscience d’unité », l’expérience de « l’unité », et même « l’illumination », bien que j’aie entendu Matias le dire. Notez que ce n’est pas Dieu/Source ou « Conscience de Dieu » parce que cette pure lumière est la première création de Dieu/Source (qui est 9D).

La 1D est donc la source de conscience et d’énergie de toutes les autres dimensions et contient en elle le potentiel de toutes les autres dimensions.

2D — Polarités et vibrations

Encore une fois, ce n’est pas très différent de ce que les autres modèles définissent. Cependant, son explication de l’importance de cela va plus loin que la plupart.

par Rolf Dietrich Brecher (Flikr.com, cc-by)

Ces deux forces énergétiques opposées créent d’abord « l’espace », qui est (+) positif, puis crée le « temps », qui est (-) négatif. Deux objets nécessitent un espace entre eux afin qu’ils puissent être deux et non un. Le temps est l’expérience de l’espace (passer d’un point à l’autre).

Je n’ai pas entendu Matias expliquer pourquoi l’espace est (+) et le temps est (-). Mais je crois que c’est parce que l’espace est une force extérieure, active et créatrice, et le temps est une expérience intérieure (personnelle) réceptive. On pourrait dire que l’espace est divin masculin et le temps divin féminin .

À partir de ces polarités, l’univers entier et toutes les réalités et dimensions sont créés. Les forces opposées (+) et (-) se tirent et se poussent pour créer des vagues d’énergie ou des fréquences de vibration. Les variations de fréquence sont ce qui sous-tend l’incroyable diversité de toutes les réalités et de tout ce que nous pouvons expérimenter.

Toutes les autres dimensions sont créées par des variations de ces fréquences énergétiques. Et chaque « chose » est une particule vibrant à une fréquence unique.

Les fréquences sont également en mouvement et changement constant, oscillant entre :

  • Les énergies positives , qui comprennent généralement : masculin, extérieur, action, attraction, lumière, destruction, don, expansion, bonheur, le Soleil ; et
  • Énergies négatives , qui comprennent généralement : féminin, intérieur, repos, poussée, obscurité, création, réception, contraction, intégration, tristesse, la Lune.

Ailleurs , il dit que la première dualité était l’espace (+) et le temps (-). L’espace devient le centre de la 3D et le temps de la 4D (ci-dessous).

Notez que ces polarités ne sont pas liées à des jugements de valeur « bon/mauvais » ou aux genres « masculin/féminin ». Ces concepts sont quelque peu uniques à notre expérience humaine de la Terre. Au lieu de cela, ce ne sont que des vibrations différentes de la source d’énergie 1D, qui pour beaucoup est l’énergie de « l’amour ».

Dans une autre vidéo ( #212 sur YouTube ), il parle de la 2D étant composée de lignes qui relient les deux points de (+) et (-). La multiplication de ces lignes crée un dessin ou une carte en deux dimensions (comme sur un morceau de papier d’écran d’ordinateur), qui est le plan de toutes les structures de 3e et 4e dimensions.

Ailleurs, il mentionne également à quel point notre éducation formelle et informelle est du point de vue 2D. Cela inclut ce que nous apprenons dans les livres et regardons sur les écrans de télévision et de cinéma – tout est bidimensionnel (hauteur et largeur, mais pas de profondeur).

En résumé, la 2ème Dimension est la source créatrice de l’univers.

3D — La diversité de l’espace

Les connexions entre les objets 2D répliqués créent « l’illusion » d’un objet tridimensionnel (3D). Par exemple, les lignes reliant les coins de deux carrés créent l’image d’un « cube ». La profondeur est ajoutée à la hauteur et à la largeur des carrés. (Ceci est similaire à la façon dont un artiste ou un architecte donne de la profondeur aux objets dans un dessin en perspective.)

Ailleurs, il dit qu’une caractéristique majeure de l’espace est les variations de densité causées par les fréquences variables de la 2D. Certaines parties de notre univers physique sont très lourdes et denses et d’autres sont très légères et subtiles. Les individus spirituellement éveillés ont tendance à se déplacer vers des densités d’espace plus subtiles.

Il souligne ( dans # 213 sur YouTube ) que l’espace et toute matière physique sont une illusion ou un hologramme créé à partir de formes 2D répliquées (ou « fractalisées »).

par Ben Stephenson (Flikr.com, cc-by)

Cependant, c’est cette (illusion de) géométrie qui définit ce qui est « réel » et ce qui ne l’est « pas » dans notre monde physique 3D. Nous passons presque toute notre vie en 3D à essayer de donner un sens à ces géométries, à la fois physiques et conceptuelles (mentales et émotionnelles).

Dans la série Gaia Initiation , Matia dit que toutes les entités de la 3e dimension (pas seulement les humains) sélectionnent un ensemble de géométries 3D basées sur les chakras qui définissent notre but et notre mission (notre dharma ).

Notre objectif global est de comprendre, d’expérimenter et d’aligner les géométries de notre Esprit (vibration ou essence), Âme (énergie ou émotions) et Corps (matière physique) à travers nos chakras.

Le karma est l’ensemble des géométries que nous n’avons pas pleinement expérimentées et alignées dans notre dernière vie et que nous continuons dans notre prochaine incarnation.

Une autre caractéristique de la 3e dimension est que les formes géométriques et les formes physiques occupent l’espace (longueur, largeur et hauteur). Nous nous déplaçons dans l’espace (ce qui prend du temps) pour varier nos expériences et apprendre ce que nous pouvons dans la réalité physique.

Ainsi, en plus d’aligner les géométries de nos chakras, nous apprenons également les géométries pour :
– occuper, se déplacer et interagir à travers un corps physique,
– créer une maison et une communauté (à différentes échelles),
– se déplacer dans l’espace géographique de la planète et dans l’espace extra-atmosphérique au-delà de la planète.

Cela se voit dans l’hypothèse 3D courante selon laquelle pour résoudre un problème dans le lieu actuel, nous devons soit
– nous déplacer vers un nouvel endroit où le problème n’existe pas, soit
– transformer le lieu actuel en un nouveau lieu (le changer) où le problème n’existe pas.
Il s’agit de deux modes de pensée spatiaux qui ne sont pas courants dans d’autres dimensions.

En plus des humains terrestres, il existe de nombreux autres êtres 3D sur d’autres planètes de notre univers. Cependant, les limitations de l’espace 3D signifient que nous n’entrerons pas en contact direct avec eux en utilisant les technologies 3D. Le contact avec des extraterrestres peut se produire lorsque nous commençons à exploiter la 4e dimension et des technologies et états de conscience supérieurs. (Nous pouvons toujours être dans notre corps 3D lorsque nous faisons cela.)

Nous avons chacun une personnalité, un objectif et un chemin 3D, qui sont définis par nos géométries. Nous les appliquons et les maîtrisons en vivant autant de vies et en intégrant les leçons d’autant d’expériences diverses que possible dans la 3e Dimension.

Chaque vie et expérience nous rapproche de la cohérence ou de l’harmonie avec notre but ou notre vrai moi (notre géométrie d’origine). Matias définit « l’illumination » 3D comme ayant accompli cela et ressentant un amour absolu pour la 3e dimension. Après cela, nous pouvons consciemment transmuter en 4D.

Ailleurs, Matias déclare que la 3ème Dimension est le « fruit de toutes les dimensions » – c’est la création et les expériences de pointe de la diversité de la Source. Toutes les autres dimensions soutiennent et s’appuient essentiellement sur l’expérience 3D dans une plus grande mesure qu’elles ne le font entre elles.

Ainsi, dans la 3e dimension, l’énergie et la fréquence reçoivent une structure qui se traduit par des formes physiques et mentales. Nous apprenons à comprendre et à nous aligner sur ces structures à travers de nombreuses incarnations pour expérimenter et connaître notre but et notre mission.

Ailleurs , Matias dit que les « Éléments Chimiques » sont les briques fondamentales spécifiques à la 3e Dimension. Tout dans la réalité/dimension 3D est composé d’éléments chimiques. Cela inclut ce que nous ressentons, nos sentiments et nos émotions. Changer la chimie est la façon dont nous changeons les formes 3D. Il appelle aussi cela « Conscience Élémentaire ». Les 5 éléments (terre, eau, feu, air et éther) sont construits sur les éléments chimiques.

4D — Maîtriser le « temps »

Pour un être 3D, nous pouvons sentir et manipuler des objets physiques dans l’espace, et nous pouvons nous déplacer dans l’espace. Nous pouvons voir le temps passer dans la façon dont une horloge compte les secondes et comment les choses vieillissent au fil des ans. Mais nous ne pouvons pas manipuler ces temps et nous ne pouvons pas nous déplacer intentionnellement dans le passé et le futur des objets et des événements.

Pour un être 4D, ils peuvent facilement connaître les points du passé et du futur de n’importe quel objet, et ils peuvent se déplacer vers des points spécifiques dans ce passé et ce futur. Mais ils ne peuvent pas facilement détecter ou manipuler des objets physiques comme nous le pouvons en 3D. (Rappelez-vous que les objets physiques sont créés par la réplication de formes 2D pour créer des motifs géométriques 3D.)

Une autre façon de voir cela est que nous, les êtres 3D, utilisons « l’espace » pour varier nos expériences (comme partir en vacances quelque part), tandis que les êtres 4D utilisent le « temps » pour varier leurs expériences. En faisant cela, on apprend à maîtriser l’espace en 3D, et on apprend à maîtriser le temps en 4D.

par Hartwig HKD (Flikr.com, cc-by)

En 4D, voyager dans le temps est aussi flexible que l’était en 3D. L’espace n’est pas un problème dans 4D car nous apprenons à accéder instantanément à n’importe quel point dans l’espace et le temps. Nous pouvons voyager n’importe où dans la galaxie de cette façon.

Parce que nous apprenons à travailler au-delà des limites de l’espace et du temps, la 4D est l’endroit où nos capacités psychiques et spirituelles sont développées. En utilisant ces compétences (ou « technologies »), nous pouvons avoir notre premier contact avec des êtres extraterrestres en 4D et dans des dimensions supérieures.

En 4D, nous pouvons apprendre à comprendre toute une vie en 3D au fur et à mesure que nous traversons le passé, le présent et le futur de cette incarnation. En voyageant dans le temps en 4D, nous comprenons progressivement chacune de nos lignes du temps 3D dans sa totalité (de la naissance à la mort).

En faisant cela, nous pouvons intégrer les leçons de toute une vie dans notre conscience 4D. Par comparaison, en 3D, nous intégrions des expériences individuelles. La sagesse 4D est plus large en perspective à cause de cela.

Nous le faisons avec autant de nos vies 3D (incarnations) que possible. Pour chacun, nous passons en revue ce que Matias appelle les 4 piliers (étapes) de l’évolution (qui s’appliquent d’une certaine manière à toutes les dimensions) :
(1) Exprimer une perspective 4D d’une incarnation 3D ;
(2) Expérimentez ou expérimentez la perspective 4D de cette incarnation 3D ;
(3) Intégrer toute cette incarnation 3D dans notre conscience 4D ; puis
(4) Transcender dans une autre perspective 4D d’une autre incarnation 3D pour répéter ce processus.

Nous continuons à le faire jusqu’à ce que nous ayons vu et intégré avec succès toutes (ou autant que possible) de nos incarnations de vie en 3D. Après avoir fait cela, nous pouvons alors transmuter vers la conscience ou le mode de connaissance de la 5ème dimension.

Dans sa session d’ alignement de 365 jours sur 4D ( voir # 214 sur YouTube ), Matias a expliqué à quel point la «naissance» est lorsqu’un être 4D entre en 3D pour expérimenter cette dimension.

Inversement, la 4D est l’endroit où nous allons à la mort de notre corps physique 3D. Lorsque cela se produit, notre corps « âme » se dilate pour devenir notre objectif dominant en 4D. (Nous avons toujours un corps physique, mais il a cédé la place à l’âme.)

Notre âme projettera alors les croyances les plus profondes que nous avions en 3D sur la réalité pour créer une expérience 4D. Si ces croyances sont à faible vibration, notre réalité 4D aura également une faible vibration. C’est ce que beaucoup appellent le « Lower Astral » où vivent des démons parasites et des extraterrestres maléfiques. Matias place les anges dans le domaine vibratoire « Astral supérieur/4D ».

À partir de la 3D, nous pouvons entrer en 4D pour accéder aux informations de la chronologie et ramener la chronologie souhaitée dans notre expérience 3D. Pour ce faire, vous devez être pleinement cohérent et aligné dans vos pensées (esprit), vos sentiments (émotions) et vos actions (corps). Cela signifie que vous exprimez pleinement le but de votre âme ou de votre esprit pour votre vie, qui est différent pour chaque individu.

La 4e dimension est donc l’endroit où nous utilisons le « temps » pour comprendre et intégrer pleinement les leçons de chacune des vies que nous avons eues dans la 3e dimension pour nous donner plus de point de vue de notre âme supérieure sur le but et la mission de ces incarnations.

Note : Il y a une bonne méditation 4D dans les 20 dernières minutes de la session YouTube de Matias #214 sur la 4ème Dimension .

Ailleurs , Matias dit que les esprits de la nature, ou « êtres élémentaires », sont dans la 4e dimension. Ce sont des êtres archétypaux formés en 4D par notre connaissance des « 5 éléments » (voir ci-dessus) en 3D. Un « elfe » par exemple est un archétype de l’élément « air ». Du point de vue 3D, de tels archétypes ne sont pas « réels », mais ils « existent » en tant que construction mentale. Nous créons de nombreux archétypes 4D comme celui-ci qui font partie de notre identité subconsciente en 3D.

5D — Intégration complète de la 3D et de la 4D

En 3D et 4D, nous avons vécu des chronologies (ou incarnations) spécifiques. Nous ne voyons que la partie du moment présent d’une chronologie en 3D, alors que nous pouvons voir n’importe quelle partie de la chronologie en 4D.

En 5D, nous pouvons voir et comprendre une incarnation ou une chronologie entière à la fois. Nous voyons que c’est de la pleine unité de l’espace et du temps .

Le nouveau point de vue en 5D est comme un moi parallèle, observant les incarnations que nous vivons. Ce soi parallèle est notre «conscience» – notre pure conscience. Ainsi, la 5D est également connue sous le nom de « Dimension de la Conscience » . ( # 215 sur YouTube )

À partir de ce point culminant, notre moi 5D apprend ou évolue pour intégrer toutes les leçons de toutes nos incarnations en 3D (expériences à travers l’espace physique) et 4D (expériences à travers le temps) dans une seule conscience.

Notre moi 5D en vient donc à connaître le but de chaque incarnation et expérience que nous avons eues. C’est aussi la première fois depuis 1D que nous pouvons voir qui nous sommes sans limites.

Pour ce faire, il faut un non-jugement complet et inconditionnel de tout et de chaque événement que nous avons eu. Tout est connu pour avoir la même valeur et le même objectif et rien n’est jugé « bon » ou « mauvais ».

Ainsi, la guerre et la paix sont les mêmes du point de vue de la conscience 5D. Ce ne sont que des côtés différents de la même vibration. De même, la maladie et la santé sont les mêmes du point de vue 5D. Penser autrement est un état de conscience 3D ou 4D et fait sortir de la 5D.

La perspective plus large du savoir et l’état de neutralité de notre moi 5D lui permettent d’agir comme un guide pour notre moi 3D et 4D.

Ainsi, la 5D est le royaume des maîtres ascensionnés, des guides et de notre moi supérieur. Ce sont toutes des versions de notre futur moi qui nous communiquent. Matias compare cela au moment où nous effectuons en 3D un travail intérieur d’enfant, en communiquant avec nous-mêmes lorsque nous étions enfants. Il dit qu’à partir de la 3D, nous passons à la 4D pour faire ce genre de communication.

Les guides sont ceux qui nous aident à nous expliquer où nous devrions aller dans la vie. Les maîtres sont ceux qui nous aident à comprendre pourquoi nous vivons la vie (ou l’incarnation) que nous vivons.

Les guides et maîtres 5D sont les plus courants qui interagissent avec nos personnalités 3D car ils sont les plus proches de nous. Ils ne sont pas plus intelligents que nous. Ils ont simplement une perspective plus large parce que leur dimension (perspective) leur permet de voir au-delà des limites de l’espace et du temps que nous avons. (Ils peuvent apparaître n’importe où à n’importe quel moment, par exemple). Cela peut être utile.

En retour, notre moi 3D aide notre moi 5D à comprendre les expériences émotionnelles de nos incarnations car, comme indiqué ci-dessus, la 5D est au-delà des jugements et des expériences de « bon » contre « mauvais ».

En unifiant l’espace et le temps, la 5D permet à chacun de manifester tout ce qu’il veut. Ils peuvent choisir n’importe quelle chronologie, et ils peuvent l’appliquer aux choses physiques (y compris leur corps) comme ils le souhaitent. C’est pourquoi la 5D est considérée aujourd’hui comme le « paradis sur Terre » par de nombreux spiritualistes New Age. Ils veulent quitter la 3D maintenant et passer immédiatement à la 5D, ce qui est impossible, selon Matias.

Lié à cela voir:

« 5D » est le nouveau « ciel »

La 5e dimension spirituelle ressemble beaucoup à la religion.

par Alan Lew — medium.com

 

En voyant toutes nos vies et expériences personnelles, notre moi 5D apprend également comment les réalités et les univers sont créés. C’est la principale leçon du travail d’intégration effectué par les êtres 5D, et le principal signe que l’on est devenu un être 5D sage.

Ainsi, la 5e dimension est l’endroit où toutes nos incarnations, expériences et chronologies 3D et 4D sont réunies. Les leçons apprises en réussissant cela nous permettent de transmuter notre moi (ou conscience) 5D dans la 6e dimension où il commencera à créer des réalités et des univers entiers.

par Alice Popkorn (Flikr.com, cc-by)

Ailleurs , Matias dit que la 5D est basée sur les « éléments atomiques ». Par cela, il fait référence à la nature des objets quantiques, qui sont à la fois des particules (séparées, individuelles) et des ondes (unicité) en fonction du point de vue de l’observateur. Cela permet un haut niveau de flexibilité pour voir (et être) l’individualité/la diversité et l’unité/l’unité, comme vous le souhaitez.

6D — Créer des univers et des réalités

En 6D, nous apprenons à créer pleinement des univers de réalités. Nous venons et sommes un aspect de Dieu/Source (1D) et nous apprenons et développons cette capacité en nous-mêmes.

À certains égards, la 6D est l’opposé de la 3D et de la 4D. La 3D est structurée et limitée par l’espace, et la 4D est structurée et limitée par le temps. La 6D dépasse complètement les limites de l’espace et du temps.

En tant que tels, les êtres 6D sont essentiellement libres d’utiliser l’espace et le temps pour créer et transformer tout et tout ce qui est imaginable. Matias dit que les enfants et les adultes autistes ont une conscience 6D, ce qu’ils sont sur Terre pour nous enseigner.

La principale façon dont ils (ou plutôt cet aspect de nous-mêmes) le font est d’utiliser des processus « clairs » et « sombres ». Nous pouvons considérer la lumière comme le chemin ou le but, tandis que l’obscurité est le défi (ou la structure, ou le jeu, ou le voile) qui cache le but.

Tout comme le positif (+) ne peut exister sans le négatif (-), les anges ne peuvent exister sans les diables et le bonheur ne peut exister sans la tristesse. Les deux sont nécessaires pour que nous apprenions qui nous sommes et de quoi nous sommes capables.

Ni l’un ni l’autre, cependant, n’est considéré comme bon ou meilleur que l’autre, car l’un ne peut exister sans l’autre. Dieu/Source, par exemple, est à la fois clair et obscur. Et parce que nous sommes Dieu/Source dans notre essence, nous sommes aussi lumière et ténèbres. « Se battre » contre les ténèbres, c’est, par essence, se battre soi-même. Nous ne pourrons jamais gagner.*

(*) Malheureusement, Matias n’a pas donné de réponse très claire quant à la manière dont nous abordons les ténèbres et le mal dans notre monde 3D sans « nous battre ». Ailleurs, j’ai suggéré que nous fassions cela en créant un monde sans mal .

Dans sa série d’ alignement de 365 jours sur 7D ( n° 216 sur YouTube ), il se concentre sur la façon dont les êtres en 6D reproduisent des objets et des structures entières à partir de 3D, 4D et 5D en créant des miroirs exacts opposés d’eux. Les opposés miroirs peuvent être associés à des polarités positive(+)/négative(=), âme/esprit, féminin/masculin, alpha (origine)/oméga (fin) et d’autres.

La réplication de quelque chose est effectuée plusieurs fois, chaque version ne devenant jamais plus complexe que la précédente. De cette façon, une seule particule 3D peut évoluer en un univers entier sous la direction de la conscience 6D.

Ainsi, les êtres 6D sont les architectes des univers et des réalités, et 6D est la dimension de l’évolution.

Cependant, parce que chaque réplication est un miroir et une polarité de l’original, les deux créations ne peuvent jamais s’aligner complètement l’une avec l’autre – elles seront toujours opposées. (Je compare cela à la différence entre « matière ordinaire » et « anti-matière », qui sont toujours associées l’une à l’autre, mais ne peuvent jamais être ensemble.)

Matias dit qu’il existe un moyen de se connecter, mais qu’il faut de nombreuses réplications de chacun pour le faire. Il dit qu’il s’agit d’une sorte de relation amoureuse à « flammes jumelles ».

Être une conscience 6D, c’est réaliser que nous (notre moi en 6D) pouvons créer des options infinies pour notre moi 3D à expérimenter. Puisque nous (en 6D) faisons cela, nous (en 3D) devons apprendre à avoir un amour inconditionnel pour chaque option que nous (en 6D) créons pour nous-mêmes. Cela s’applique à chaque être et entité que nous rencontrons en 3D (ainsi qu’en 4D et 5D).

Dans la 6e dimension, nous apprenons à utiliser les forces opposées de la «lumière» et de «l’obscurité» pour créer des univers et des réalités en aimant à la fois de manière égale et inconditionnelle. C’est ce que nous maîtrisons pour transmuter dans la 7ème Dimension.

par Taymaz Valley (Flikr.com, cc-by)

Ailleurs , Matias dit que la 6D est la source des « Éléments Universels » de la réalité. Ceux-ci sous-tendent et gouvernent tout dans toutes les dimensions de la réalité. Ils peuvent être considérés comme des outils pour créer plusieurs univers. Elles sont:

— L’ Essence de l’Univers , qui est Vibration, Énergie et Matière — chaque objet, pensée, émotion, etc. a ces caractéristiques (les pensées, par exemple, sont des électrons se déplaçant à une certaine fréquence)
— Les Lois de l’Univers , qui comprennent le mentalisme, la correspondance, la vibration, la raison, la cause et l’effet, la polarité et la génération.

7D — Illumination et paradis

Il dit que nous sommes attirés par le pouvoir extatique de la conscience 7D afin que nous puissions à la fois l’expérimenter et le partager ou le diffuser à travers l’univers. Cette attraction est similaire à la façon dont une abeille est attirée par la couleur et la lumière d’une fleur.

La 7e dimension détient le potentiel de toute création, et les êtres 7D peuvent créer des univers entiers avec leur légère pensée. C’est parce qu’ils maîtrisaient les leçons sur la création de réalités en 6D.

Les êtres 7D peuvent également facilement passer d’une dimension à une autre. La Conscience Christique, les Mères et Pères Cosmiques, les Archanges et les extraterrestres Pléiadiens sont tous des êtres de 7e Dimension qui viennent sur Terre en tant que guides de temps en temps.

Les « enfants cristallins » (nés sur Terre depuis environ 1980) appartiennent à un groupe d’âmes 7D et s’efforcent d’apporter plus de conscience 7D à notre planète.

Dans les versions antérieures de son modèle de dimensions, Matias a déclaré que les êtres en 7D sont les plus élevés qui interagissent jamais directement avec notre Terre en 3D. Il a indiqué qu’il existe des dimensions supérieures, mais qu’elles sont plus éloignées de la 3D et sont davantage axées sur une échelle d’évolution différente.

Dans sa série télévisée Gaia, Matias a souligné qu’être en 7D, c’est être en parfait alignement et clarté avec vos 7 chakras. Cet alignement, cependant, est différent des enseignements traditionnels sur les chakras ( que j’ai résumés dans mon chakras Explainer ).

Cet alignement signifie que nous réalisons pleinement et connaissons au plus profond les 7 principes suivants :

  1. Chakra de la couronne – Tout est une création de l’esprit ( mentalisme ).
  2. Chakra du 3e œil — Ce qui est à l’extérieur de nous est un parfait reflet de ce qui est à l’intérieur de nous, et vice versa ( correspondance ).
  3. Chakra de la gorge — Tout est vibration ou fréquence , c’est ainsi que nous travaillons avec le mentalisme et la correspondance.
  4. Chakra du cœur – Toutes les vibrations ont un rythme ou un cycle allant du haut vers le bas, ou de l’intérieur vers l’extérieur , c’est ainsi que nous travaillons avec les vibrations.
  5. Chakra du plexus solaire — Les vibrations hautes ou basses que nous émettons nous reviendront au même niveau de haute ou basse ( cause et effet ).
  6. Chakra sacral – Toutes les vibrations ont un effet positif (+) et négatif (-) de polarité , c’est comment l’univers évolue et monte.
  7. Chakra racine – Rien n’est jamais détruit, il est juste transformé en quelque chose de nouveau et de meilleur ( génération )

Les « principes » du chakra s’appliquent à chaque être et entité dans chaque dimension et réalité que nous pouvons expérimenter ou connaître d’une manière ou d’une autre. Cependant, ils atteignent leur alignement maximal dans une conscience ou un être 7D.

Dans sa série d’ alignement de 365 jours sur 7D ( n° 217 sur YouTube ), il a expliqué comment les « 12 rayons de lumière » proviennent de la 7e dimension. En 3D, nous avons 3 chemins : longueur, largeur et hauteur. Chacun de ces chemins a 2 directions, résultant en 6 directions (ou vecteurs). En 7D, il y a 6 chemins, chacun avec 2 directions, résultant en 12 vecteurs, ou les « 12 Rayons de Lumière ».

Chacun de ces 12 rayons a une couleur distincte et est associé à un Archange spécifique . D’autres enseignements associent les rayons aux Maîtres Ascensionnés . Quoi qu’il en soit, Matias dit que ce ne sont pas vraiment des « êtres », mais des attributs de la « Lumière de Dieu » (ou Source). Les 12 Rayons influencent notre réalité 3D de plusieurs manières, y compris 12 signes du zodiaque, 12 mois et 12 heures par jour.

Il décrit également comment nos « mois 3D » sont également une extension de ces rayons. Ils commencent par Dieu/Source > s’étendant dans les Archanges > puis dans les Anges > puis dans les Maîtres Ascensionnés > puis dans les Guides Spirituels > et enfin en Nous . Cela se voit dans chaque fleur (sa couleur est son rayon ), et si nous pouvons comprendre comment la fleur est une projection de 7D, alors nous pouvons comprendre notre même lien avec cette dimension.

Ainsi, la 7e dimension est le royaume de l’illumination, qui est une attraction naturelle pour tous les êtres spirituellement éveillés. C’est un royaume qui est à la fois puissamment (même massivement) extatique et détient le potentiel ultime de création au sein de la réalité manifeste.

8D — Les Annales Akashiques

L’ Arbre de Vie montre comment chaque conscience qui a jamais existé est connectée dans une sorte de modèle hiérarchique de branches s’étendant hors de l’unité (le tronc). Il compare nos personnalités humaines aux atomes à l’intérieur des molécules des feuilles à l’extrémité la plus dispersée de l’arbre.

Ces deux éléments sont une forme de matrice conçue pour nous aider à atteindre ce niveau de réalisation de soi.

L’expansion de la « lumière » est également une caractéristique majeure de la 8e dimension.

La matrice 8D est créée par le chevauchement et l’interconnexion des 12 Rayons de Lumière en 7D. L’interconnexion de ces rayons forme la structure du temps et de l’espace qui est utilisée dans toutes les autres dimensions (sauf 1D et 9D).

Chaque rayon individuel forme un modèle de tore tandis que l’énergie lumineuse circule du point du moment présent…
— vers le haut : dans le futur du temps en expansion qui définit l’essence de l’être ; la lumière se courbe alors et
— vers le bas : dans le passé de la contraction de l’espace et de la création de structures rigides ; et puis la lumière
— retourne au centre : le moment présent où le temps et l’espace sont concentrés en une matière structurée qui est alors vécue. À partir de ce moment, un nouveau désir émerge pour aller vers le haut pour créer un nouveau futur, qui crée alors un nouveau passé.

Il n’y a pas de temps linéaire , tout est circulaire . (Voir #218 de sa série d’ alignement de 365 jours sur YouTube pour visualiser cette description à la marque de 48 minutes).

Selon Matias, c’est ainsi que le futur crée le passé , ce qui n’arrive qu’en 8D. Ce processus se produit pour chaque objet dans chaque univers et chaque réalité, du plus petit atome à la plus grande galaxie. Et c’est ainsi que toutes les versions infinies du temps et de l’espace sont maintenues en « potentiel » au sein de la matrice de la 8e Dimension.

Avoir une conscience 8D signifie que nous connaissons et sommes conscients de toutes ces connexions (l’Arbre de Vie) et avons accès à toutes ces informations et connaissances (Akash). Nous connaissons simultanément, par exemple, chaque espace 3D et chaque chronologie 4D jamais créée dans l’univers – pas seulement le nôtre, auquel nous avions accès en 5D.

Le moyen d’accéder à la 8D est de déplacer sa conscience pour qu’elle corresponde à la conscience 8D, qui est plus vaste que la 7D. Cela peut être fait temporairement à partir d’une autre dimension afin que l’on puisse rechercher des informations dans les Annales Akashiques. Ou il peut être plus permanent en tant que centre d’intérêt principal d’un être 8D.

Matias prévient que les visites temporaires entraînent souvent des informations contaminées causées par les vibrations inférieures de l’origine de l’être (comme la 3D, par exemple).

Ailleurs, il note que les Annales Akashiques sont contenues dans l’ADN de chaque cellule de chaque corps. Ils sont mis à jour quotidiennement au cours du processus de mitose cellulaire (division). Nous regardons l’Akash chaque fois que nous nous regardons dans un miroir. Ainsi, les réponses à l’univers sont toutes en nous .

Pour moi, la 8e dimension est ce que certains appellent « l’esprit universel ». C’est l’esprit qui sait tout sur chaque réalité imaginable dans toute la création. Si Dieu avait un esprit, ce serait celui-ci.

L’arbre de vie — par Kumweni (Flikr.com, cc-by)

Remarque : Matias dit que 8D et 9D sont impossibles à expliquer complètement dans un contexte 3D. Les modèles et les exemples qu’il fournit indiquent de quoi il s’agit mais ne l’englobent pas complètement.

9D — Le vide au-delà des dimensions

C’est Dieu/Source.

La 9D n’est pas une vraie dimension car elle est complètement au-delà de toutes les autres dimensions.

La définition de Matias De Stefano de 9D est similaire à la façon dont la plupart des autres modèles des dimensions spirituelles définissent cette dernière dimension. Dans mon article sur les dimensions spirituelles de la réalité , j’appelle cela « La dernière dimension ».

Ce que Matias souligne qui est différent, c’est que nous devons passer à la 9D pour transformer la 3D et la 4D. Donc, pour changer notre monde 3D d’une manière ou d’une autre, nous devons accéder au « vide » de la 9D. Ce « vide » existe dans tout dans l’univers.

Notre conscience peut accéder au 9D par la méditation. La méditation, en particulier la respiration, nous aide à trouver le « vide » en nous. Lorsque nous atteignons un état de vide pur, nous sommes en 9D. À partir de là, lorsque nous avons la première pensée de « Je Suis », nous passons en 1D. La création et la transformation ont lieu à partir de ces fondements de base.

Dans la série 365-Day Alignment ( n° 219 sur YouTube ), Matias souligne que la 9D est « l’idée » qui a créé toutes les autres dimensions. C’est l’étincelle initiale de la pensée de Dieu/Source qui met les dimensions en action.

Il utilise l’analogie d’un « film » pour décrire 1D à 8D :
— 1D = La trame de base — un début (alpha) et une fin (omega)
— 2D = The Story Board — synopsis montrant le chemin du début à la fin
— 3D = Les personnages et le paysage — qui et où de l’histoire
— 4D = Le récit — mélangeant passé et futur pour raconter une histoire intéressante
— 5D = Le script — détails de ce qui se passe, quand et pourquoi
— 6D = La production — avec constante révisions pour améliorer l’histoire
— 7D = Le tournage – « lumières, caméra, action » de ce qui est enregistré
— 8D = L’enregistrement – contenant ou contenant toute l’histoire

Une fois terminé, l’enregistrement (une sorte d’ hologramme ) est projeté de 7D (« lumière ») à 8D pour que les autres dimensions « voient » et « expérimentent ».

Matias dit que dans cette analogie cinématographique, l’enregistrement « hologramme » est la 9e dimension. C’est « l’idée » de Dieu/Source. Dieu est l’Idée qui crée tout.

Nous (chaque être et entité existant) voyons/expérimentons ce film (cette idée initiale de Dieu/Source), et nous en sommes « inspirés » pour créer notre propre film de la même manière et exprimer notre propre idée de qui nous sommes (notre essence). La 9ème Dimension est l’Inspiration Divine .

C’est ainsi que nous apprenons tous à être Dieu/Source à partir de nos perspectives individuelles distinctes.

La 9ème Dimension est ce que la plupart des spiritualistes du Nouvel Âge appellent la Source ou Dieu. C’est au-delà de toutes les formes manifestes de la réalité, mais c’est l’inspiration pour toutes les dimensions et tout ce que nous pouvons expérimenter et savoir.

Le Tao qui peut être dit n’est pas le Tao éternel ;
Le nom qui peut être nommé n’est pas le nom éternel.
Le Sans Nom est l’origine du Ciel et de la Terre ;
Le Nommé est la mère de toutes choses.

Il y avait quelque chose d’indifférencié et pourtant complet,
Qui existait avant le Ciel et la Terre.
Sans son et sans forme, il ne dépend de rien et ne change pas.
Il fonctionne partout et est exempt de danger.
Elle peut être considérée comme la mère de l’univers.
je ne connais pas son nom ; Je l’appelle Tao.

Toutes les choses dans le monde viennent de l’être.
Et l’être vient du non-être.

 

— Lao Zi , Tao Te Ching , des versets 1, 25 et 40, source : BBC

Différent des autres ?

En général, Matias a tendance à mettre l’accent sur le but de chaque dimension et sur la façon dont elles sont toutes connectées, s’appuyant les unes sur les autres et dépendantes les unes des autres. Ceci est moins visible dans d’autres modèles qui considèrent souvent chacun comme un domaine distinct et séparé.

À leurs niveaux de description les plus généraux, les deux premières dimensions de Matias (1D et 2D) et ses deux dernières (8D et 9D) sont à peu près les mêmes que celles trouvées dans de nombreux autres modèles. Ses spécificités varient, en particulier dans les vidéos d’ alignement de 365 jours qui expliquent beaucoup plus en détail le fonctionnement de ces dimensions que la plupart des autres.

Sa définition des forces énergétiques positives (+) et négatives (-) étant un aspect fondamental de la 2D semble assez différente de la façon dont les autres définissent la 2e dimension. Cependant, c’est une question de perspective, Matias se concentrant sur « l’énergie », tandis que d’autres se concentrent sur la dualité en tant qu’état de conscience (« moi » et « pas moi »).

L’application de la géométrie en tant que caractéristique déterminante de la 3D à la 8D est différente de la plupart des autres modèles.

Considérer la 3D comme une « réalité physique » est la même pour tout le monde. Comment les autres dimensions ont créé la 3D peut être sa contribution la plus significative. Parfois, d’autres traitent la 3D presque comme un accident, par rapport à la « perfection » des dimensions supérieures.

Pour Matias, la 3D est le « fruit » des autres dimensions – c’est la dimension qui reflète le mieux toutes les autres dimensions. Cela signifie également que c’est la dimension à partir de laquelle toutes les autres dimensions sont les plus accessibles, ce que quelques autres modèles mentionnent également.

La plupart des autres modèles définissent la 4D davantage en fonction des différents types d’êtres qui l’occupent. L’accent est également mis sur les capacités psychiques et extra-sensorielles. Cela ne contredit pas ce que Matias présente, bien qu’il ait tendance à se concentrer spécifiquement sur la capacité psychique du voyage dans le temps en 4D.

La capacité de voir et de comprendre des durées de vie 3D entières est souvent placée dans une dimension plus élevée que la 4D dans la plupart des autres modèles dimensionnels.

La 5D est très différente entre ce que Matias présente et la façon dont la plupart des autres en parlent. D’autres mettent l’accent sur « l’amour inconditionnel » en 5D, plutôt que sur le « non-jugement », bien que les deux soient étroitement liés et qu’il soit difficile d’avoir l’un sans l’autre.

De nombreux spiritualistes du New Age considèrent également la 5D comme un « paradis sur Terre » et beaucoup (sur la base de publications sur Facebook) pensent qu’ils sont déjà en 5D d’une manière ou d’une autre. Peut-être ont-ils vraiment maîtrisé « l’espace » et le « temps », comme le décrit Matias, et peuvent expérimenter et intégrer leurs nombreuses incarnations. J’ai mes doutes.

Au-delà de la 5D, il n’y a pas d’accords communs entre les modèles spirituels New Age de la réalité. Ainsi, les descriptions de Matias de 6D et 7D ne sont qu’une autre perspective sur quelque chose dont nous avons généralement très peu de connaissances.

La plupart des modèles dimensionnels spirituels placent quelque chose comme les Annales Akashiques (8D) dans la 2e dimension la plus élevée, juste avant la dimension « vide » de Dieu/Source (9D pour Matias). Cette 2e dimension la plus élevée est également connue sous le nom d’âme universelle, d’esprit universel et de « superconscience », entre autres termes.

Remarques et connexes

⬅(2) En mars 2021, Matias a de nouveau discuté des 9 dimensions de la réalité dans le cadre de sa série d’ alignement de 365 jours sur YouTube. Cette vidéo (#211) est la première sur les 9 dimensions de cette série.

Voici des liens vers chacune des dimensions de cette série YouTube : 1D , 2D , 3D , 4D , 5D , 6D , 7D , 8D , 9D . Les 20 dernières minutes, environ, de chaque vidéo sont une méditation d’alignement pour cette dimension.

(3) J’ai écrit une sorte de suite à cet article, en me concentrant spécifiquement sur l’Espace 3D et le Temps 4D, deux dimensions qui, je pense, intéressent beaucoup de gens. 😊

(4) Le lien ci-dessous renvoie à la traduction anglaise (texte) d’une vidéo de Matias De Stefano en 2009 alors qu’il était un jeune de 22 ans. La vidéo originale « Total Recall » est en espagnol et peut être trouvée sur YouTube avec des sous-titres ( je pense que c’est ça ). Parmi de nombreux autres sujets, il parle d’au moins 18 dimensions. Il a soit révisé sa pensée à ce sujet, soit l’a rognée pour mieux l’adapter au format Gaia TV.

TRANSCRIPTION: Rappel total par Indigo Child Matias De Stefano – In5D.com

Narrateur : Comment fonctionne l’univers ? Le bien et le mal existent-ils? Connaît-on vraiment toute l’histoire de l’humanité ? Comment le…

(5) Par comparaison, cette interview ci-dessous, d’octobre 2020 a eu lieu 11 ans plus tard que le lien ci-dessus, avec un Matias De Stefano plus mature. Il discute brièvement des dimensions spirituelles et de l’arbre de vie, ainsi que de nombreux autres sujets. C’est une sorte d’introduction à sa série télévisée Gaia.

Pour en savoir plus sur les nombreuses personnalités spirituelles différentes (consciences ou dimensions) que nous avons, voir :

Contact
Mes écrits et canaux (paywall gratuit pour les articles Medium) :
…et ma page Facebook associée à mes écrits Medium .

Source de l’article : https://medium.com/new-earth-consciousness/matias-de-stefanos-9-dimensions-of-spiritual-reality-af99c3ee6e5d


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAU VIBRATELIER PREVU LE 8 OCTOBRE 2021 AVEC SK DIMENSION ET NICOLAS : HYPNOSE QUANTIQUE SUPRA-CONSCIENTE, SÉANCE DE NETTOYAGE ÉMOTIONNEL & REMONTÉE DU TAUX VIBRATOIRE + BONUS, HARMONISATION DES CHAKRAS ET SOIN LUMIERE SUR GAÏA

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : t.me/jointchat/T6CYFfcPSPCVOwF4





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

2 réflexions sur “Les 9 dimensions de la réalité spirituelle de Matias De Stefano

  • 24 août 2021 à 17:15
    Permalien

    Bonjour,

    Je vais être honnête, je n’ai pas tout lu linéairement, j’ai lu linéairement, puis j’ai sauté des passages. J’ai assez bien compris l’ensemble de ce qui est écrit, mais cela ne me parle pas tellement. Je ne le ressens pas de cette manière. Je ne jette pas la pierre, car je sais à quel point il est difficile de transmettre en mots, soit en concepts, des impressions, des ressentis émotionnels, spirituels, tactiles, visuels, etc.

    Il faut dire que pour ma part, j’ai obtenu mon propre référentiel à partir de mon expérience d’éveil, que je travaille encore aujourd’hui.

    Ce ressenti éveillé qui m’a été donné d’obtenir cet éveil spirituel, n’explique pas cet aspect dimensionnel, car ce n’est pas son but. Son but étant la transmission pour tous, de l’éveil, ce qui pour certains, devrait en même temps tout expliquer concernant les différents plans dimensionnels. Mais ce n’est pour ma part, pas ce que je crois.

    Ce que je crois, mon postulat, est que bien qu’évoluant en 3D, la Vue éveillée nous propose un élargissement de notre compréhension de l’espace et du temps, ainsi que cet éveil nous permet de ressentir la source et ou notre conscience se trouve dans l’instant et le rapport que notre conscience entretien autant avec la source, que le rapport qu’entretien notre conscience avec l’environnement dans lequel nous évoluons dans l’instant, et cela, indépendamment de la dimension ou nous nous trouvons, ou croyons-nous nous trouver.

    Pour moi l’éveil transcende l’ensemble des dimensions et se trouve être le véritable état de libération.

    Je postule que l’éveil est l’unique portail de réalité, peu importe la dimension dans laquelle dans l’instant nous nous trouvons.

    Ainsi lorsque l’on est éveillé, le mouvement continu à se produire dans un espace et donc un temps, même si ceux-ci n’ont jamais eu au niveau absolu d’existence, toujours une autre version de la même illusion, alors que l’éveil demeure stable, ancré à son point d’origine qui n’est pas différent de celui de la source, tout en étant autant aspect lumineux et dépouillé de toute obscurité qui procède en même temps du même fondement. Les deux aspects sont inhérents éternellement dès l’origine unifiés.

    Un aspect pourtant que je n’ai pas relevé dans cet article, il n’est me semble t’il, pas fait mention, ni référence, aux deux aspects relatif et absolu, à croire que tout ce qui est décrit de ces 9 dimensions n’est que relatif, l’absolu n’y étant pas traité, ou abordé. Cela est embêtant. C’est embêtant, car tant que le référentiel observable n’est que la transmission de faits relatif, rien ne nous dit que cette transmission est définitive et donc correcte, si n’est pas décrit l’aspect absolu de la réalité.

    A vous toutes et tous, je vous souhaite une agréable et harmonieuse semaine.

    PS : J’ai lu dans l’article à 7D je crois, qu’il est fait référence à la conscience holographique. Pour ma part depuis notre
    dimension actuelle où nous évoluons en 3D, nous pouvons pleinement percevoir que la conscience holographique
    n’attend pas d’être stimulée en 7D pour s’exprimer. Post-publication de l’écrit «Nouvelle voie pour l’éveil», j’ai écrit
    en août de l’an passé (2020), ceci qui pourrait se retrouver dans la version augmentée de l’écrit, s’il était republié, et
    que je vous livre ici :

    CONSCIENCE HOLOGRAPHIQUE
     
    L’environnement étant le déploiement de notre propre énergie en lien à celle des autres consciences (Voir «ENERGIE», «SE MAINTENIR AU QUOTIDIEN DANS LA PRESENCE DE RIGPA»), il est envisageable que nos quatre cerveaux, les hémisphères gauche et droite, le cœur et les intestins, soient structurellement une représentation du multivers (Voir le triple millier d’univers, « COSMOGONIE BOUDDHISTE ET POINT DE VUE ACTUEL SUR CE QU’EST LE BIG-BANG, L’AVANT ET LA FIN DE L’UNIVERS »).
    Si chaque conscience et en même temps l’ensemble du multivers, autant qu’un fragment de celui-ci, cela ouvre alors le champ à un multivers holographique.
    Le principe de l’hologramme étant que si l’image holographique originelle est fragmenté en deux, soit d’un coté le multivers et de l’autre une conscience, ainsi l’ensemble de l’image se reflète structurellement dans chaque fragment, soit à partir de chaque conscience, ce qui pourrait s’apparenter sur le plan de la matière du Nirmanakaya, dans la forme de l’agencement structurelle, de nos quatre cerveaux, voir en amont, à partir des plans du Sambogakaya et du Dharmakaya déjà. L’hologramme se déploierait à partir de chaque conscience, au niveau vibratoire de chaque plan.
    ( « LA MAGIE DU LASER», Anne-Marie Christakis – 2012 – 4ème édition, page 6 : L’HOLOGRAMME EST UNE FENETRE : Une des propriétés de l’hologramme est que tout point de la plaque photosensible contient l’information de tous les points de l’objet. En effet, il n’y a pas de formation directe de l’image. Chaque point de l’objet renvoi sur tous les points de la plaque, un train d’ondes lumineuses qui sont mémorisées sous formes d’interférences lumineuses et donnent toutes les informations spécifiques à cet objet. Il devient donc possible de briser un hologramme en deux de voir apparaître l’objet entier à travers chaque morceau.)

    Répondre
  • 24 août 2021 à 17:30
    Permalien

    8D Les Annales Akashiques :

    Par contre dans la version publiée par les éditions Spinelle, le 14 février 2020, de l’écrit « Nouvelle voie pour l’éveil », vous pourrez y lire le texte ci-dessous :

    MEMOIRE DES ANNALES AKASHIQUES

    Si le postulat défini par l’intuition s’avère exact, que l’ensemble des consciences demeurent à jamais au point d’émergence de leur déploiement, puis que la multitude des incarnations soit bien l’union de différentes sources énergétiques homogènes et calibrées dans leurs appétences respectives, cela confirmerait la véracité de la parole du Bouddha qui nous a enseigné, qu’au regard du nombre infini des naissances et des morts, que chaque être a été un jour notre père ou notre mère.

    Partant du barattage incessant de l’énergie, cela préfigurerait et induirait de manière logique, une confirmation de l’existence probable de ce que l’on nomme, les annales Akashiques.

    A partir de cette vue, nul besoin d’un lieu défini pour cette mémoire universelle, partant que chaque conscience en serait dépositaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :