Le Choix : L’Amour ou les croyances

téléchargé - 2021-07-26T231112.350

L’Amour ou les croyances

Il pourrait être dit que la fin de cycle est l’heure d’un choix, celui de rester identifié aux croyances ou celui de s’abandonner à l’Amour afin de l’assimiler et d’en devenir une expérience directe.

Les croyances peuvent faire référence à cet Amour, mais ne permettent pas d’en faire l’expérience, elles maintiennent au contraire dans la séparation. Ainsi et tant que l’être reste identifié à celle-ci, il ne peut vraiment le connaître dans sa nature réelle et en goûter toutes les vertus.
Les croyances sont relatives et ne sont pas la réalité, tant que l’être considère que ce sont celles-ci qui constituent la réalité allant même jusqu’à les qualifier d’absolues, ils restent dans une approche très relative de cette réalité sans la possibilité d’une rencontre authentique avec celle-ci.

Les croyances s’abandonnent et se nettoient, parfois avec difficulté puisque l’être est souvent très habitué à celles-ci, la puissance de l’Amour et ainsi la crainte que cette puissance peut susciter en l’être est aussi un facteur qui peut rendre ce début d’abandon timide.
Mais jusqu’à quand l’être restera dans ses croyances, jusqu’à quand fera t-il l’expérience d’une personnalité qui n’est pas lui, qui n’est pas sa véritable nature.
L’Amour n’est pas des croyances, l’Amour est un principe fondateur et naturel, c’est une essence, c’est la réalité, c’est soi en sa véritable nature. C’est la Source de toute chose qui existe, de tous les êtres.

Ainsi, c’est l’heure d’un choix, la réalité ou ce qui ne l’est pas, le confort relatif à des croyances erronées sur ce que l’être est, ou le confort Absolu de l’Amour, bien que dans un premier temps cela puisse passer par une certaine période d’inconfort, puisqu’une transition d’avec les croyances doit s’effectuer.
Abandonner les croyances ne signifie pas disparaître à tout jamais, c’est se donner la permission de renaître, c’est au contraire permettre l’évolution vers sa propre naissance.

Plus l’être est dans une optique d’abandon à l’Amour, plus il peut prendre clairement conscience que ses croyances n’étaient pas lui, et que même celles-ci abandonnées, il reste toujours présent, mais sous une forme pure, libre et essentielle, et non plus sous une forme de personne limitée dans le temps et l’espace ainsi que dans son expérience de la liberté.

Il est tout à fait possible de s’habiller de croyances et de vivre ainsi, mais l’habit reste faux ici, il s’altère et ne dure pas, il n’est pas le reflet de ce que l’être est vraiment, de l’Âme, de la Lumière authentique, il ne fait qu’au contraire occulter sa véritable nature, son véritable potentiel.

Désormais, il est possible de s’habiller de l’Amour, qui est un vêtement véritable, à la nature pure, éternelle et inaltérable. C’est un vêtement de vide et pourtant de tout, un vêtement qui lorsque l’être l’enfile, il guérit, en effet, c’est un vêtement qui possède un authentique pouvoir de guérison.

La guérison offerte par l’Amour existe, que ce principe soit dans sa forme relative ou absolue, l’Amour a toujours guérit même d’une manière relative.
L’Amour n’amène pas à la souffrance, c’est son absence qui y mène. L’Amour est puissant, le plus grand des remèdes, et l’Humanité a aujourd’hui la possibilité de renouer le contact avec ce sacré, avec l’Amour dans sa forme absolue.

À t-on besoin pour cela d’une technique miracle ? Celui qui aspire à l’Amour le trouvera grâce à la sincérité qu’il met quant à le rencontrer, grâce à sa volonté à se détacher du faux pour renouer avec le vrai, autrement dit des croyances pour l’Amour.

Les croyances ne sont pas la vérité, la vérité n’est pas des croyances, l’Amour est la vérité. Il n’est pas possible d’échapper à l’Amour, puisque l’Amour est toute chose, tout est connu, chaque être est une unique facette de l’Amour, mais pour le moment, et pour ce qui est de l’Humanité, inconscient de l’être pour la plupart, car encore pris dans l’inconscience des croyances et de l’enfermement qu’elles peuvent produire.

Il n’y a que l’Amour pour offrir cette délivrance, cette conscience de nouveau éveillée, cet Esprit-saint ou sain tout simplement, en l’accueillant en soi, en l’assimilant, en l’intégrant.

La porte est le cœur, et son ouverture s’élargit à mesure que l’être est dans cette perspective d’Amour et de Lumière, c’est une rencontre belle, naturelle et pure, au pouvoir transformateur sans que cela n’altère le caractère unique et singulier de l’être. C’est une rencontre qui ne va pas être propice aux distorsions, qui sous l’effet de cette rencontre et de se déploiement de Lumière vont se dissoudre, se désintégrer, comme un voile qui petit à petit tombe pour révéler le vrai visage de l’Amour et de ce que l’être est vraiment.

La crainte de l’Amour est naturelle, car l’Amour est puissant, et l’être à travers sa personnalité, craint souvent cette puissance qui est sienne en réalité.

C’est l’effet condensé du principe de personnalité qui peut créer un sentiment de peur face à la puissance et la vastitude que l’Amour représente, l’être peut parfois ressentir à travers son mental des impressions de cette vastitude et de cette puissance, ce qui peut créer une peur.

Cependant, à mesure que la personnalité va s’abandonner progressivement et que le corps de Singularité va se construire, l’être gagnera en confiance jusqu’à la possibilité de transcender la peur de sa propre puissance en réalisant qu’elle est soi.

Toutes les croyances ont été nettoyées ici, l’être est devenu à l’image de l’Amour, pureté absolue du cœur.

Tant que l’être reste identifié à ses croyances, ils continuent de rester dans une distorsion de la réalité, il est dans l’inconscience ou non-connaissance de celle-ci, du divin.

La réalité se rencontre ici et maintenant, non pas dans un au-delà lointain, elle est présente maintenant, dans le cœur de chacun, disponible et prête à s’offrir d’elle-même pour venir en aide à l’être. Celle-ci ne se donne cependant volontiers que si l’être amorce le premier pas, que si celui-ci fait le choix conscient de l’accueillir en lui, elle n’est pas intrusive sans permission, elle respecte le libre-arbitre et donc le choix de chacun.

Cependant, seule cette ouverture du cœur peut vraiment permettre à l’Âme d’être sauvée, une bonne fois pour toutes, autrement dit absolument, car une fois que le contact avec l’Absolu est établi, l’être n’a plus qu’à laisser infuser cet Amour en lui, lui offrant ainsi la possibilité de guérir, de se régénérer, de se reconnaître, de se délivrer de tout poids et de tout enfermement intérieur.

L’être va ainsi renouer avec la légèreté du Ciel, la plénitude du Saint, l’Amour sans condition. Le Paradis peut être un lieu magnifique, il est surtout un état de liberté et de plénitude absolue.

Les croyances enferment, l’Amour libère, il est maintenant possible de choisir d’incarner cette réalité dont ces croyances peuvent faire parfois allusion, ou de vivre cette réalité à travers des croyances qui lui font sujet donc. Certaines fausses croyances auxquelles l’être s’identifie ont parfois assez d’impact sur lui pour le dissuader de s’intéresser à l’aspect fondamental et vivant de la réalité, mais jusqu’à quand l’Âme restera soumise à celles-ci, qui en viennent presque à la dominer et à décider pour elle-même, jusqu’à quand celle-ci restera dans la peur qu’elles peuvent possiblement lui insuffler, les croyances ne sont pas l’Amour, il ne faudrait pas l’oublier et être en mesure de le discerner.

L’Amour ne veut que le bonheur et l’épanouissement de chaque être, ainsi l’Amour rappel souvent les êtres à sa nature, qui est salut. Les êtres « se perdent » sans l’Amour, ils souffrent et sont victimes d’incompréhension, d’inconscience, ils errent sans comprendre la réalité profonde des choses.

Les croyances maintiennent aveugle et dans l’ignorance, la culture de celles-ci gardent dans la séparation, ce qui ne permet pas de donner un sens véritable à la Création, à la vie, à l’opposé de l’Amour qui permet de redonner la vue, la vision claire, ainsi qu’un sens réel et nourrissant car tout est censé en réalité, mais sans l’Amour, ce sens n’est pas perçu ou vécu, un sentiment d’incompréhension et de vide se créer, sentiment qui finit souvent par se compenser par le fait d’assouvir des désirs mentaux.

Vivre de croyances ou vivre d’Amour, la Terre elle a choisi de vivre d’Amour, et d’en finir avec les croyances qui n’ont mené qu’à la ruine, à la confusion et à la destruction. L’Amour est un pouvoir d’Unité, les croyances alimentent la division, elles créent un environnement infernal où les êtres ne se reconnaissent pas en tant que cette même réalité, en tant que cet Amour, ils vivent dans la dualité et se battent pour leurs croyances mentales, comme si celles-ci les caractérisaient pour ce qu’ils sont vraiment.

Qui plus est, et même si certaines de ces croyances peuvent faire allusion à l’Amour, c’est souvent que les êtres finissent par accorder plus d’importance et d’attache à celles-ci plutôt qu’à l’Amour directement.

L’Amour est au-delà de toutes croyances, l’Amour est Un, Unité, il est temps de discerner et de prendre conscience de cela si l’objectif est de ne pas rater le train de l’ascension.

Il est toujours possible de rester dans de fausses conceptions de ce que nous sommes, encore et encore, ou d’en sortir à tout jamais en ouvrant son cœur avec joie et confiance, et d’accueillir cette réalité, porteuse de la vérité et d’un Amour sans condition.

Les croyances sont parfois comme un fort courant d’eau, en lequel l’être se laisse emporter et submerger, jusqu’à finir par se noyer ou bien perdre conscience, mais une main tendue permet parfois de ressortir la tête de l’eau, et ainsi de revenir sur les rivages purs du cœur.

Dédié aux êtres et futurs êtres du cœur.

Maxime.

https://www.aux-sources-de-la-joie.com/

Proposé à Eveilhomme par l’auteur, Gratitude à lui ! Namasté

 


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAU VIBRATELIER PREVU LE 8 OCTOBRE 2021 AVEC SK DIMENSION ET NICOLAS : HYPNOSE QUANTIQUE SUPRA-CONSCIENTE, SÉANCE DE NETTOYAGE ÉMOTIONNEL & REMONTÉE DU TAUX VIBRATOIRE + BONUS, HARMONISATION DES CHAKRAS ET SOIN LUMIERE SUR GAÏA

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : t.me/jointchat/T6CYFfcPSPCVOwF4





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Une réflexion sur “Le Choix : L’Amour ou les croyances

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :