DIVULGATION COSMIQUE Saison 19 épisode 3 : Ricardo Gonzalez, Mission dans Alpha du Centaure

Mission dans Alpha du Centaure

(23 juin 2020)

Emery Smith : Aujourd’hui sur « Divulgation Cosmique », nous allons parler du réel programme spatial secret avec l’auteur Ricardo Gonzales, qui a eu de multiples contacts avec une espèce extraterrestre appelée les Apuniens. Ricardo, bienvenue dans l’émission.

Ricardo Gonzalez : Merci.

Emery : Dans vos livres, vous écrivez sur le programme spatial secret qui implique Alpha de Centaure. Qu’est-ce que le programme spatial secret et comment est-il connecté à Alpha du Centaure ?

Ricardo : Je pense qu’il existe un programme spatial secret qui va au-delà de la Lune et de Mars. Depuis 2001, dans nos expériences de contact, on nous a demandé de porter une attention particulière à ce type d’initiative secrète. Les ET nous ont parlé du projet Longshot. Et quand nous l’avons examiné, nous avons découvert que ce projet Longshot existait réellement. Il a été développé dans les années 1980, aux États-Unis. C’était un vaisseau sans équipage, qui serait envoyé à Alpha du Centaure. Plus tard, le projet a été abandonné et le projet a été transformé par Stephen Hawking.

Emery : Qui était en charge de ce programme avant Stephen Hawking ?

Ricardo : D’après les informations que nous avons recueillies, il a parlé d’une collaboration entre la marine américaine et la NASA. En fait, les documents originaux sont maintenant disponibles sur Internet. Lorsque nous faisions enquête à l’époque, nous devions en fait le découvrir grâce aux contacts que nous avions aux États-Unis. Mais maintenant, cette information est publique.

Emery : Et quelle était leur dynamique ? Comment planifient-ils ce programme ? Qu’est-ce que cela implique ?

Ricardo : Comme je le disais, le programme a été abandonné officiellement. Et l’objectif était d’envoyer un vaisseau spatial sans équipage à Alpha du Centaure, car il y avait déjà le soupçon que dans cette région du cosmos, il y avait des planètes qui pourraient potentiellement soutenir la vie humaine. C’est très curieux, car le projet se déroulait dans les années 80. Que bien des années plus tard, en 2012, les scientifiques ont commencé à parler officiellement de mondes propices aux déplacements des humains, des endroits d’Alpha du Centaure.

Emery : Quel type de vaisseau ou de portail utiliseraient-ils pour se rendre de la Terre à Alpha du Centaure ?

Ricardo : Évidemment, c’est une question très complexe pour décrire la technologie qui pourrait nous y conduire. L’information que les ETs nous ont donnée est qu’au départ, en tant qu’humains, nous tenterions d’abord de confirmer l’existence de lieux dans Alpha du Centaure. C’est pourquoi ils prévoyaient d’envoyer un navire sans pilote, d’abord pour confirmer l’existence de ces lieux, puis nous tracerions l’itinéraire et nous nous y déplacerions à bord de navires avec équipages.

Le projet de Stephen Hawking est en fait une version améliorée du projet Longshot. Comme nous nous en souvenons, ce que le plus grand scientifique Stephen Hawking a proposé était d’envoyer en fait des navires qui seraient très, très petits. Ce serait de la nanotechnologie qui serait effectivement lancée vers le cosmos à l’aide de lumières laser.  

Il a en fait présenté ce matériel lors d’une conférence à New York à la presse. C’était le 12 avril 2016. Il l’a fait aux côtés d’un investisseur russe dans l’énergie, Yuri Milner.

Et à part Yuri Milner, le propriétaire de Facebook était également là. Très curieux que le monde des médias sociaux soit présent à cette conférence. Peut-être parce que les médias sociaux sont devenus une forme d’enquête et de recrutement. Ce projet tente simplement de jeter les bases d’un éventuel futur voyage à Alpha du Centaure.

Alors, avec quel type de technologie pourrions-nous y aller ? Pour mieux répondre à votre question, qui est très intéressante, c’est une technologie que nous n’avons toujours pas. C’est pourquoi nous commençons avec des navires sans équipage. Mais les ETs disent que la technologie émergera. Elle proviendra d’accélérateurs de hadrons et d’endroits comme le CERN en Europe, par exemple.

Emery : Savez-vous qu’ils ont déjà découvert la vie dans Alpha du Centaure ? Et si oui, à quoi ressemblent les êtres ?

Ricardo : Quand j’ai parlé de ce groupe d’ETs que j’appelle les Apuniens, dont le nom vient d’un mythe lié aux montagnes péruviennes, comme je l’ai expliqué, « Apu » signifie montagne, des êtres qui ont été vus dans les montagnes. En fait, ils proviennent d’Alpha de Centaure. Ils ont un aspect humain, de très grandes capacités psychiques et technologiques avancées.  

Ils disent qu’une partie de la population de ces mondes d’Alpha du Centaure, tous n’ont pas des origines extraterrestres. Je sais que cela ressemble à de la science-fiction, mais certains de ces êtres d’Alpha du Centaure sont des descendants humains. Ce sont les astronautes qui s’y sont rendus. Parce qu’une crise s’est produite sur notre planète, ils n’avaient d’autre choix que de s’y installer. C’était une immigration humaine sans précédent. Cela signifie que peut-être certains des extraterrestres qui viennent actuellement nous rendre visite, peut-être que certains d’entre eux pourraient être les humains qui y ont voyagé, ou leurs descendants.

Emery : Pensez-vous qu’il y ait des humains terrestres à Alpha du Centaure ?

Ricardo : D’après ce qu’ils nous ont dit, il y avait un groupe d’environ 400 astronautes humains à une époque qui ne s’est pas encore produite sur notre planète, qui s’y sont rendus avec cette nouvelle technologie. Tous ont réussi, mais leurs descendants ont en fait été confondus avec des ETs dans leurs contacts actuels. Parce qu’ils ont fait un voyage à travers le temps et qu’ils sont en fait venus sur Terre pour nous avertir de ce qui pourrait arriver dans le futur.

Et je pense que Stephen Hawking le savait quand il y a fait référence en prenant cette photo avec le panneau disant « Bienvenue aux voyageurs dans le temps »

Peut-être qu’il les attendait. Si nos scientifiques savent qu’il y a des mondes qui peuvent être colonisés dans Alpha du Centaure, c’est parce que quelqu’un leur a dit, pas parce qu’ils l’ont découvert eux-mêmes. Peut-être que ces êtres eux-mêmes ont raconté cette histoire à nos scientifiques, presque comme une lettre cachée. C’est le dernier mouvement sur la table, au cas où cela se passerait mal. Mais ce n’est pas le message. Le message est que nous n’avons pas à jouer cette dernière carte sur la table et à abandonner la Terre pour fuir vers Alpha du Centaure.

Emery : Est-il possible, Ricardo, que les Hopi, avec leurs poupées Kachina, cherchent à dire que ces visiteurs, ces astronautes venus, disons, d’Alpha du Centaure, soient bien nous ?

Ricardo : Je considère que l’histoire des Hopis est authentique, car ce sont les mêmes histoires. Vous pouvez tout trouver dans les Amériques. Lorsque White Bear, le chef Hopi, a parlé au scientifique de la NASA, Josef F. Blumrich, que certains êtres des étoiles nommés Kachinas, qui venaient des Pléiades, les ont sauvés de Kashkera, que c’était le monde perdu original des Hopi. Beaucoup de gens ont demandé si ces dieux étaient des extraterrestres, et s’il était possible qu’ils puissent être connectés à l’histoire d’Alpha du Centaure et à nos descendants humains du futur.

Bien que je n’ai pas d’informations spécifiques à ce sujet, j’ai des informations selon lesquelles ils ne peuvent plus intervenir de cette manière. Ils ne peuvent pas continuer à venir résoudre nos problèmes ou se préoccuper d’eux-mêmes, si l’humanité doit être sauvée très longtemps, elle s’autodétruit.

Emery : Pourquoi ne peuvent-ils pas venir aider ?

Ricardo : Ils essaient de nous aider, mais d’une autre manière. Ceux qui pourraient nous aider, je parle des ETs qui respectent l’humanité et font partie de l’alliance. Vous vous souvenez peut-être qu’il y avait des informations qui étaient en ufologie dans les années 1980, où de nombreux contactés ont dit qu’ils avaient un certain type de vision, où ils pouvaient voir des humains monter à bord de vaisseaux spatiaux et quitter la Terre.

Cela a produit une sorte de fièvre de visions chez de nombreuses personnes à l’époque, qu’ils ont interprétées comme une évacuation ET, tout comme les dieux des Hopi avec leurs ancêtres. Il y avait des groupes de contactés dans les années 80 qui disaient que ce projet d’évacuation mondiale allait se produire d’une minute à l’autre et que seules les personnes avec la fréquence la plus élevée seraient évacuées.

Même si certaines choses peuvent sembler ridicules à ce stade aujourd’hui à certains d’entre nous, à l’époque, beaucoup de gens y croyaient complètement. Alors la question est : au-delà des hallucinations et des exagérations, y avait-il une vraie vision derrière tout ça ? Et peut-être n’était-ce pas une évacuation d’humains par des extraterrestres, mais plutôt une évacuation d’humains du futur, de sorte que de nombreux humains s’évacuaient eux-mêmes. Le projet secret d’Alpha du Centaure.

Emery : Alors, par hypothèse parlant de l’histoire, les voyageurs d’Alpha du Centaure qui sont ici maintenant ont-ils peut-être été évacués par leurs familles et d’un autre système ?

Ricardo : Les descendants des voyageurs qui sont allés à Alpha du Centaure ont pu en quelque sorte arriver ici à notre époque, afin d’avertir leurs grands-parents ou leurs arrière-grands-parents de ce qui pourrait se passer dans le futur. Je sais que cela ressemble à une histoire de science-fiction hollywoodienne, mais la réalité est meilleure que la fiction.

Lorsque Stephen Hawking et son équipe de scientifiques de Cambridge ont suggéré que nous n’avions que 100 ans pour migrer vers une autre planète, nous n’avons pas vu cela dans les films. Lorsque Steven Hawking a donné cette conférence aux États-Unis en 2016 et a évoqué la nécessité d’explorer Alpha du Centaure, nous l’avons vu dans les nouvelles, pas dans les films.

Il est donc important de prêter attention à la science. Ce programme spatial secret pour Alpha du Centaure est déjà en cours. Et comme je l’ai dit, certains des extraterrestres qui sont aujourd’hui en contact avec des gens sur Terre pourraient être les descendants de ces astronautes.

Emery : Selon vous, qui est responsable de ce programme aujourd’hui ?

Ricardo : D’après Ivika et Antarel, les extraterrestres Apuniens qui sont en contact avec moi, il n’y a pas de leader en particulier qui soit en charge de ce programme. Pas même une nation qui soit aux commandes. C’est un programme secret qui est un collectif international. Et pour le moment, en 2020, il fait ses premiers pas dans les coulisses.

Ivika :

Antarel

Emery : Faites-vous confiance à ce collectif ?

Ricardo : Ils en sont aux premières étapes pour tracer la voie du programme. Elle s’appellera l’Arche. Elle ne sera établie dans aucune grande puissance mondiale. La rampe de lancement spéciale ne sera pas aux États-Unis ni en Europe. Ce ne sera pas en Chine. Ce sera dans le sud de l’Amérique du Sud. Pour être plus exact, ce sera dans le désert d’Atacama, au Chili. Il existe déjà des installations de certaines des puissances les plus scientifiques.

Emery : Pourquoi ont-ils choisi le désert d’Atacama ?

Ricardo : Parce qu’Atacama est un lieu idéal pour un voyage interdimensionnel. Comme nous parlions de navires physiques pour faire un voyage à Alpha du Centaure avec une technologie que les humains vont bientôt découvrir, il faudra que les navires lancent depuis un endroit spécial qui permettra de contrôler la première impulsion.

Il m’est difficile de le décrire avec mes mots. Pensez-y comme une impulsion quantique qui doit être faite à partir d’un endroit qui est un nœud de pouvoir. Cet endroit existe dans le désert d’Atacama. Actuellement, il est peuplé de l’un des observatoires les plus importants au monde, le Projet Alma. Ce site possède en ce moment 66 antennes qui enquêtent sur Alpha du Centaure. Vous savez comment les anciens peuples du désert d’Atacama appelaient cette vallée d’Atacama ? Chajnantor. Cela signifie : « le lieu du lancement » Souvenirs du futur.  

Antennas of the Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (ALMA), on the Chajnantor Plateau in the Chilean Andes. The Large and Small Magellanic Clouds, two companion galaxies to our own Milky Way galaxy, can be seen as bright smudges in the night sky, in the centre of the photograph.

C’est comme un grand plateau dans le désert d’Atacama, perché à 5 000 mètres de haut. C’est en fait plus haut que le sommet du mont Shasta. Je suis allé là-bas. C’est un endroit fascinant. Lorsque l’Observatoire d’Alma cessera de fonctionner, selon les ETs, ils construiront la rampe de lancement officielle d’Alpha du Centaure.

Emery : Qui est autorisé à participer à ce lancement officiel ?

Ricardo : Je n’ai pas les détails sur ces informations. Juste de très petits éléments d’information qu’ils nous ont donnés. Une collaboration de pouvoirs divers. Cela s’appellera l’Arche.

Emery : Selon ces êtres, Ricardo, quels événements pourraient pousser l’humanité hors de la planète, à quitter la Terre ?

Ricardo : Il y a différentes choses qui pourraient forcer l’humanité à abandonner la planète. Ces événements pourraient essentiellement être regroupés en premier dans le comportement humain, comme un mauvais comportement, une mauvaise coexistence. Cela pourrait être aggravé par une tragédie cosmique. Toujours selon ce qu’ils nous disent, nous pourrions ressentir l’impact d’un astéroïde sur la partie nord de la Terre. Si cela se produit, cela n’éliminera pas complètement la population de la Terre, mais cela aggravera notre situation mondiale, car ce serait une très grande tragédie, et cela entraînera une énorme migration qui mettra en évidence notre pauvreté et notre besoin de survie.

Emery : Vous ont-ils déjà mentionné un calendrier, à vous ou à quelqu’un dans votre groupe, quand cela pouvait arriver ?

Ricardo : Ils disent que cela s’est déjà produit dans une autre chronologie. Donc, sans cela, ces ETs qui ne sont pas vraiment des ETs n’existeraient pas. Parce que ceux-ci citent des ETs avec lesquels nous sommes en contact, certains d’entre eux seraient les descendants de ces astronautes. Par conséquent, cet événement s’est déjà produit dans une autre chronologie. Maintenant, en quelle année dans cette autre chronologie cela s’est-il produit ? En 2027. Cela signifie que dans cette chronologie, cela pourrait se produire la même année. Pas nécessairement, mais si cela arrive, nous savons ce qui se passe ensuite.

Emery : Que faudra-t-il pour que cela ne se produise pas, Ricardo ?

Ricardo : Afin de changer les choses, pour nous assurer que cela ne se produise pas, afin que ces modèles de comportement et d’occurrence ne se produisent pas dans cette chronologie, nous devons changer notre conduite et amener plus de gens à changer leur conscience.

Beaucoup de gens diront que c’est impossible. Regardez comment sont les choses dans le monde. Mais il n’est pas nécessaire que toute la population change. Selon ces ETs, si un groupe, une masse critique de personnes atteint ce niveau de conscience, pas même 10% de la population mondiale, cela pourrait déclencher un effet domino, une réaction en chaîne de conscience qui pourrait en fait influencer les différents délais. C’est la clé pour pouvoir changer les choses. C’est pourquoi vous remarquerez que dans l’histoire récente de l’humanité, il y a une accélération du partage de ces sujets, intense, précipité, il atteint des millions de personnes, car plus les gens se souviendront de ces souvenirs, plus nous aurons les outils pour être capable de modifier cela.

Ici, nous ouvrons deux interprétations différentes. On pourrait dire, comment est-il possible qu’un petit groupe d’humanité puisse avoir plus de poids que la majorité de la population qui dort ? C’est presque comme si ce studio de télévision, qui est assez grand, a soudainement eu une panne de courant, et il n’y a plus de lumière ici. Vous ne pourriez rien voir. Tout serait sombre. C’est ce qui imprégnerait cette grande pièce. Cependant, tout ce dont vous auriez besoin est d’une seule personne avec une lumière, et cela arrêterait l’obscurité. Juste une bougie !

Ensuite, l’autre interprétation que j’allais partager n’est pas simplement que la conscience peut générer des miracles dans le futur. Cela active des règles qui ne sont pas connues de l’être humain en ce moment, qui fonctionnent réellement dans d’autres mondes et civilisations, des protocoles qui pourraient nous aider.

En d’autres termes, si nous étions capables d’atteindre un certain niveau de conscience dans l’humanité, nous serions capables d’obtenir l’aide d’autres êtres dans le cosmos. Si nous ne le faisons pas, ils n’aideront pas. C’est presque comme si une personne était perdue dans les montagnes de l’Alaska. L’hélicoptère, avec de l’aide, ne va pas arriver soudainement au camp où la personne a été perdue, à moins que cette personne n’ait fait quelque chose pour attirer l’attention de l’hélicoptère ou n’ait écrit SOS dans la neige. Les choses ne viennent pas gratuitement. Nous devons travailler et les gagner.

Le niveau de conscience d’un groupe dans l’humanité peut activer ces protocoles à partir d’une autre civilisation, de sorte qu’avec leurs connaissances et leur technologie, ils puissent venir aider, et pas seulement dévier la trajectoire d’un astéroïde.

Emery : Est-ce que cette partie aussi… vous avez dit non seulement les Apuniens mais cette fédération… vous avez dit qu’il y avait d’autres personnes impliquées qui pourraient ou non permettre à ce météore, juste hypothétiquement parlant, de venir. Premièrement, les Apuniens font-ils partie de cette fédération, et de quelle manière ?

Ricardo : Oui. Il y a plusieurs civilisations extraterrestres impliquées dans cette alliance, certaines impliquées dans les phénomènes de contact, comme vous l’appelez, la Fédération, et les êtres que nous appelons les Apuniens sont impliqués dans cette alliance respectueuse et aimante envers l’humanité. Il existe des organisations étonnantes dans le cosmos, d’entraide, de progrès et d’évolution.

Peut-être qu’un sceptique pourrait penser que nous sommes inspirés par « Star Trek » lorsque nous parlons de ces choses aujourd’hui. Mais en réalité, ces connaissances ont précédé toutes les histoires de science-fiction dont nous avons entendu parler. Beaucoup de gens seraient surpris de découvrir que beaucoup de choses que nous avons vues dans la science-fiction aient toujours existé. Beaucoup de choses que nous avons vues dans la science-fiction, comme « Star Trek » sont aujourd’hui une réalité. Les clés USB, le plasma, les téléviseurs, les iPads, les tablettes, les hologrammes, etc, etc… Avant de les voir, nous les avons vus dans « Star Trek ».  Nous nous sommes souvenus.

Emery :  J’utilise le terme «fédération» de temps en temps. À votre connaissance, y a-t-il un autre terme qui pourrait être utilisé en plus de la fédération ?

Ricardo : J’ai mentionné plus tôt que je n’ai pas de détails sur les différents mondes qui font partie de cette alliance, combien de mondes la composent. Mais nous savons que de nombreuses civilisations des secteurs stellaires de l’univers dont nous sommes conscients font partie de cette alliance.

Mais nous devons faire une distinction entre ces régions stellaires. Par exemple, quand quelqu’un parle des Pléiades ou d’Orion, ils oublient que nous ne parlons pas d’un seul monde.

Emery : C’est vrai.

Ricardo : Nous parlons d’une constellation. C’est un groupe d’étoiles qui a plusieurs systèmes solaires. Par exemple, il y a des gens qui, quand ils regardent les étoiles, voient la ceinture d’Orion, et ils pourraient penser que ce ne sont que trois étoiles qui sont alignées comme ça.

Emery : Ça me fait souvent rire. Cela vous arrive probablement aux conférences, quand quelqu’un arrive et dit : « Je suis des Pléiades » ou « Je suis d’Orion ». Et je répond : « Eh bien, c’est un milliard de planètes et d’étoiles différentes là-bas ! »

Ricardo : C’est bien vu. Je ressens la même chose.

Emery : Je ne pense pas qu’ils comprennent le concept de… il ne s’agit pas seulement d’ouvrir un livre plat et de regarder l’astrologie là-bas. C’est une chose bien plus grande. Je suis donc ravi que vous ayez soulevé cette question, car pour moi, c’est très divertissant. Mais je ressens pour tout le monde, car ils ont cette affinité pour cela, parce que c’est dans leur lignée.

Ricardo : Chaque secteur stellaire a une fréquence. Mais dans ce même système, il y a des sous-niveaux de fréquence, de civilisations, d’agendas, de cultures. L’univers est si diversifié. Il est possible que les entités extraterrestres, comme une large marge d’identification, disent à un témoin : «Je viens de ce secteur des étoiles pléiadiennes».

Emery : C’est vrai.

Ricardo : Mais si le contact devient plus profond, l’entité pourrait être en mesure de dire au témoin exactement d’où elle vient. Cela dit, lorsque nous parlons des mondes qui composent la confédération, il y a des civilisations des Pléiades et d’Orion qui sont impliquées, et d’autres qui n’ont pas été autorisées à l’être. Parce que certaines des civilisations d’Orion, par exemple, selon les messages que nous avons reçus, ont un mauvais comportement en déséquilibre avec l’univers. Et certains n’ont pas ce comportement, comme dans les Pléiades ou tout autre endroit du cosmos. C’est pourquoi il est si difficile de dire quels mondes en font partie, quels sont les programmes.

Emery : C’est comme, regardez la planète Terre. Je viens de la Terre, mais regardez combien de races sur Terre. La même chose dans le système solaire. Dans les projets, nous ne disons pas : « Oh, nous avons une pièce ou un tissu pléiadien ou extraterrestre. » Nous disons : c’est la fréquence, avec un nombre dessus, qu’ils sont de ce système stellaire. Et il y a de nombreuses séquences à cela. Comme vous l’avez dit, les subdivisions. Beaucoup, beaucoup, beaucoup. Il est donc bon de clarifier pour les téléspectateurs ce que vous avez dit. Et bien sûr, je peux en témoigner. Il n’y a pas de noms pour ça. Il est mesuré par la fréquence de ce secteur. Vous avez dit le mot «secteur». Parfait. Parce que tout est mesuré en coordonnées de secteurs là-bas, de planètes planétaires et de lunes.

Ricardo : Je suis d’accord avec ça.  C’est comme si un ET dans les Pléiades, disons pour être plus exact, dans un système de l’étoile Taygeta, accueille un astronaute humain et quand celui-ci arrive, l’extraterrestre demande : « D’où viens-tu ? C’est un long voyage ? Des centaines et des centaines d’années-lumière ? »  L’astronaute ne répondra pas : » Je viens du Kansas » !

Taygeta :

Il ne dira peut-être même pas : « Je viens des États-Unis » ou même « Je viens de la Terre».  Il pourrait même ne pas être capable de dire : «Je suis du système solaire». Lequel ? Si l’astronaute humain connaissait mieux la civilisation extraterrestre et que cet ET savait que nous sommes dans un système solaire sur Terre, cela pourrait peut-être être considéré comme faisant partie d’une plus grande constellation, celle-ci ressemble peut-être à un type d’animal qu’il pourrait appeler Bulle. L’astronaute du Kansas dira donc plutôt : « Je suis de la constellation de la Bulle » pour que l’ET puisse comprendre. Mais comme je l’ai dit, ces détails peuvent être divulgués lorsqu’il y a plus de contacts.

Emery : Absolument. Je suis d’accord. Nous sommes un tel microcosme, la planète Terre, comparé à l’univers entier là-bas. C’est donc amusant et divertissant de parler de sa taille avec tout le monde. Et c’est juste des choses fascinantes. Ricardo, y a-t-il un message de départ que vous aimeriez laisser à nos téléspectateurs ?

Ricardo : Quelle serait la partie principale du message que je voudrais partager, que j’ai reçu de ces êtres ? Qu’est-ce que j’oserais partager avec ces gens qui me regardent maintenant ? C’est vraiment difficile. J’ai beaucoup d’idées et beaucoup d’émotions en ce moment. Mais pour laisser mon intellect de côté, et juste en ressentant ce moment, il y a des choses que j’ai envie de dire. Qu’il est important de savoir que nous ne sommes pas seuls dans l’univers.

Cela dit, c’est même insuffisant. En réalité, nous ne sommes pas seuls sur Terre. Prendre conscience de cela nous libérera. L’autre pensée que j’ai en ce moment sur l’avenir possible, c’est que nous sommes capables de changer l’avenir. Nous sommes capables de changer les choses qui pourraient survenir. Le message principal que j’ai reçu est que plus un individu s’éveille et acquiert de la conscience, plus cette personne aura des outils pour décider et être capable de changer les choses.

Il est vraiment absurde d’essayer de changer le monde, ou votre pays, ou votre société. Changez-vous d’abord. Soyez en paix avec votre famille. Sinon, comment pouvez-vous être en paix avec la famille cosmique ? Ce n’est pas un message psychologique. Je n’essaye pas d’être un coach. Ceci est juste du bon sens. Nous ne pouvons pas embrasser l’univers si nous ne nous embrassons pas nous-mêmes. Cela ne veut pas dire que nous devons accepter les injustices, que nous ignorons les mensonges.

Nous pouvons encore avoir le caractère de résister à ce que nous pensons être faux, car la vérité fait partie de cette coexistence. Je parle de l’intention ingénieuse et authentique de changer.

Emery : Bravo. Merci beaucoup, Ricardo, d’avoir dit cela. C’est très touchant. Encore une fois, Ricardo, merci d’être venu dans l’émission.

Ricardo : Merci pour cette interview, Emery.

Emery : Je suis Emery Smith, sur « Divulgation Cosmique ». Je vous dis à bientôt.
*****************
« Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs. » (Jean-Pierre Petit)

« La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n’y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré ! » (Daniel Meurois – « Pionnier de l’Eveil » – Ed. Ariane)

Source : https://essania.actifforum.com/t7386-3-mission-dans-alpha-du-centaure ; Merci à Régis Fugier : https://www.facebook.com/regis.fugier


Nouveau : Web-Atelier de soin-reconnexion à sa présence et à sa famille galactique, Cliquer ICI pour le RDV du 23 Juin 2021 sur le site les Lois du Cœur

Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.


En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : t.me/jointchat/T6CYFfcPSPCVOwF4


N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :