Sananda: maintenir une vibration positive

Chers fils et filles de la planète Terre!
JE SUIS SANANDA!

Encore une fois, je suis reconnaissant d’être ici et de communiquer avec vous d’une manière simple et extrêmement multipliante. Le moment est composé de beaucoup de choses qui arrivent en même temps. C’est une période d’agréables surprises et d’autres moins agréables. Beaucoup de changements, beaucoup de choses sont apportées dans votre vie que vous ne pourriez jamais imaginer. Beaucoup d’entre vous ont de nombreuses expériences, des très intéressantes et d’autres moins.

Le voyage de chaque âme écrit exactement ce que vous vivez aujourd’hui. C’est comme si tout ce que votre âme a à transformer, tout ce que votre âme a à apprendre, s’appliquait en un seul instant, non plus sur plusieurs incarnations.

Toutes les leçons sont présentées dans cette incarnation. Beaucoup l’ignorent et laissent passer les leçons parce qu’ils croient qu’il est encore temps ; qu’il reste encore beaucoup de temps pour se corriger, pour s’améliorer en tant que personne et en tant qu’âme.

Mais je vous dis que le temps est court, le temps qu’il vous reste pour corriger beaucoup de choses est petit. Plus d’incarnations, pas une douzaine d’années ou plus à parcourir
Le temps est court.

C’est donc le moment où à chaque minute, pas à chaque jour, c’est à chaque minute, vous essayez de changer, de vous préparer, de vous analyser pour au moins arrêter de créer de nouveaux problèmes. Lorsque vous restez en équilibre lorsque vous parvenez à rester dans les limites nécessaires à la cinquième dimension, vous commencez à ne vous soucier que de ce qui vient du passé ; parce qu’à chaque minute quelque chose arrive, mais avec la certitude que vous ne générerez plus rien à l’avenir. Si vous ne vous en souciez pas, si vous continuez à faire les mêmes erreurs, si vous continuez à vous détraquer, si vous en êtes conscient, alors vous semez maintenant et bientôt vous récolterez.

C’est donc là que beaucoup se rendent compte qu’ils ne sont pas déséquilibrés. Que tu partes, partes, partes, et puis soudain tu glisses et tu reviens. C’est exactement pourquoi parce que vous répétez les mêmes erreurs encore et encore. Vous savez que vous faites des erreurs, vous savez ce que sont les erreurs, mais vous ne pouvez pas vous empêcher de refaire la même erreur. Donc dans la suite, tu dois faire face à tout ce qui vient du passé et à ce qui te provoque aujourd’hui. Car tout revient très vite.

Donc, l’attention doit être; toujours l’attention, sois immense à chaque minute, à chaque pensée, à chaque mot, à chaque action. Il ne dit pas : « Je serai meilleur demain, je serai meilleur un jour. » Non, il n’y a plus de place pour ça. Vous devez vous améliorer ici et maintenant, reconnaître l’erreur et éviter de la répéter, afin que votre cheminement donne l’impression que vous avancez. Et je peux même dire que ceux qui sentent qu’ils n’y vont pas vraiment ne le font pas ; ils ne font que ça. C’est comme si vous aviez parcouru une bonne partie de la route et que vous glissiez soudainement et que vous deviez revenir en arrière et recommencer la route.

La grande majorité est comme ça. Je dois vous avertir : plus vous vous rapprochez de la cinquième dimension, plus les choses vont vite et plus tout doit être transformé et changé. Ne comprenez pas que plus vous vous rapprochez, plus c’est facile ; C’est juste le contraire. Plus vous vous rapprochez de la cinquième dimension, plus tout doit être travaillé. Parce que plus vous vous rapprochez, plus vous raccourcissez le temps dont vous disposez pour tout faire. Les choses commencent donc à être devant vous beaucoup plus rapidement.

C’est pourquoi vous avez l’impression que cela va et vient. Et c’est exactement ce qui se passe. Vous partez, échouez à tout transformer et revenez.

Mais d’un autre côté, je dois vous dire que oui ; Il n’y a pas d’autre moyen. Vous serez toujours nombreux à avancer et beaucoup à revenir. Mais je peux te dire que tu n’as pas arrêté de marcher.

Du point où vous vous êtes arrêté au point où vous avez commencé à glisser, il y a toujours un solde positif. Donc au final tu as marché un peu, même si ce n’était qu’un pas. Mais tout dépend de la façon dont vous gérez tout ce qui se présente, à chaque moment inconfortable, à chaque réaction désagréable de l’autre.

Comment gères-tu cela?

Toujours en colère, toujours découragé, toujours sans amour ? Ou comprenez-vous que tout cela n’est qu’un test ; un test pour voir si vous avez appris cette leçon. Ensuite, elle doit revenir une fois de plus pour que vous démontriez : Oui, j’ai appris ! «Et cela touche à sa fin définitive. Alors les tests reviennent sans cesse, et comme vous n’avez pas encore appris efficacement à ne pas répéter l’erreur, vous revenez, glissez sur le chemin du retour. Mais cela ne peut et ne doit pas être une raison de se décourager ; tout est apprentissage. Vous devez donc faire une pause, comprendre, parler à votre moi supérieur à chaque instant, à chaque étape où vous réalisez que vous avez à nouveau trébuché : « Comment puis-je m’en débarrasser ? Que dois-je faire pour me débarrasser de cette leçon ? » Et soyez sûr que votre moi supérieur vous répondra ; soit avec des mots, soit avec des pensées, soit avec quelque chose que vous verrez ; être conscient,

Ne vous considérez pas incapable, jamais, à aucun moment. Les leçons sont difficiles, et je peux vous dire que les leçons vous sont présentées par ordre de facilité d’apprentissage. Tout d’abord, la chose la plus simple pour que vous puissiez y aller. Ensuite, vous arrivez au… comme vous diriez dans vos jeux, la partie difficile du voyage. Pour l’instant, viennent les leçons les plus difficiles, celles où vous avez vraiment besoin de vous convertir avec un seul sentiment : l’amour. Là est la leçon la plus dure, qui est d’écouter, de transmettre, de voir et de n’avoir d’autre émotion que l’amour. C’est pourquoi vous glissez tellement parce que les leçons sont d’un niveau difficile ; il n’est pas facile de les parcourir. Mais je ne dis pas que vous n’en avez pas la capacité, vous en avez beaucoup. Alors demandez de l’aide, parlez à votre moi supérieur, demandez de l’aide à vos maîtres. Vous oubliez vos maîtres.

Ce sont eux qui sont à vos côtés et qui surveillent tout. Et quand vous parlez à vos maîtres, vous n’expliquez pas la situation. Beaucoup d’entre vous le font, en expliquant la situation minute par minute comme si vous n’étiez pas là et en voyant tout. De cette façon, vous leur dites : « Écoutez, j’ai vécu cela et vous ne l’avez pas vu. Vous convenez qu’ils sont loin et pas près de vous. Alors, lorsque vous avez des problèmes, vous demandez simplement : « Que dois-je faire pour m’en sortir ? » Parce que vos maîtres savent ce que vous vivez. Ils ne dorment pas et ils ne sont pas loin de vous, ils sont tous avec chacun de vous.

Alors demandez simplement : « Qu’est-ce que je fais pour terminer cette leçon, comment puis-je l’empêcher de revenir ? » Et attendez la réponse, je vous assure que vous l’aurez. Alors ne vous découragez pas, ne pensez pas que le voyage ne vous mènera pas à la cinquième dimension. Car c’est précisément la proximité de la cinquième dimension qui vous fait traverser tout cela, à travers tant d’expériences difficiles à transmuter, à vivre. Avez-vous des problèmes? Demande de l’aide. C’est ce que vous devez faire. Et les maîtres se rapprochent de plus en plus de vous, rien que pour ça. Mais ils ne peuvent rien faire à moins que vous ne le demandiez ; tu l’oublies. Vous pensez que tout le monde autour de vous a le devoir de vous porter afin d’éviter toutes sortes de problèmes. Je vous le répète : si c’était le cas, l’âme ne se développerait pas.

Ne faites pas cela à vos maîtres, car ils n’agissent pas ainsi ; ils n’agissent que lorsque vous le leur demandez. Bien sûr, il y a une protection, mais seulement jusqu’à une certaine limite. Eh bien, résoudre les problèmes ne l’est jamais. Vous devez leur demander de l’aide, puis ils agissent. Et vous oubliez souvent que vous essayez de résoudre les problèmes vous-même. Et que se passe-t-il alors ? Le gros dérapage parce que vous ne pouvez pas résoudre le problème vous-même. Il n’y a pas de honte, il n’y a pas d’infériorité à demander de l’aide à vos maîtres ; ce sont eux qui peuvent vous aider, pas l’autre ; pas un autre être humain.

Chacun a sa propre façon de voir un problème. Donc, si vous demandez de l’aide à une autre personne, elle vous la donnera de son point de vue. Est-ce que ce sera bon pour vous ? Alors arrêtez de mettre la solution à vos problèmes sur les épaules de l’autre. Vos maîtres, oui, vous pouvez leur demander de l’aide. Mais pas en leur demandant de résoudre le problème, car eux non plus. Il s’agit de leur demander de vous aider à trouver la sortie, à trouver le moyen de vous en débarrasser ; vous pouvez le faire. Cela devient donc de plus en plus difficile, surtout pour votre purification dans la cinquième dimension. Ne vous plaignez pas, ne pensez pas que c’est injuste. Vous pensez avoir tout transmuté, mais je vous dis qu’il y a beaucoup de choses lourdes à venir. Vous transmutez ce que vous avez la capacité de faire en ce moment.

Personne n’est présenté avec une leçon extrêmement difficile à moins d’avoir la capacité de la traverser ; ce serait inoffensif de notre côté. Si tu traverses des choses difficiles, c’est que tu es déjà arrivé au front. Et maintenant, vous êtes pleinement habilité, pleinement capable de comprendre comment résoudre chacun d’entre eux. Alors ne pensez pas que vous serez puni pour quoi que ce soit. Vous n’avez que le fardeau le plus lourd. Pour l’instant, seulement maintenant, avez-vous la prémisse de savoir comment passer par chacun.

** Chaîne : Schieb Band

** Source


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAU VIBRATELIER PREVU LE 27 SEPTEMBRE AVEC NICOLAS TURBAN ET ANGELIQUE ASHEA, VOIR LE PROGRAMME COMPLET CI-DESSOUS ( Soin d’ancrage à Gaïa Cœur à Cœur, œuvre avec les Archanges, résiliation des contrats matriciels, Vivre intensément sa Souveraineté…)

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : t.me/jointchat/T6CYFfcPSPCVOwF4





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :