Vous êtes vraiment dans un travail de valeurs, de positionnement, un pas à la « foi ».

SYLAH

Bonsoir à tous et à toutes. Je suis Sylah, le Guide de Sylvain diraient certains. Peu importe qui je suis, ce que je suis. Je suis ce soir, un des représentants, d’un groupe d’Êtres qui vont vous parler évidemment de ce que vous vivez, mais aussi vous parler un peu de vous-mêmes, vous parler un peu de ce qui se travaille, ce qui se produit à l’intérieur de ce corps, qui est une manifestation illusoire de la Conscience mais qui en est tout de même le support.


Alors il est nécessaire, utile, à notre sens du moins, d’évoquer un petit peu cette transformation que vous êtes en train de vivre, de manière générale.

L’époque, encore une fois, celle de cette transformation, celle de cette révélation, celle de cette apocalypse, est une époque de contrôle de gestion des valeurs.

Alors certaines valeurs vous sont imposées par l’extérieur. Ce ne sont pas toujours les bonnes, c’est à vous de voir leurs résonnances, et certaines valeurs, surtout, viennent de votre intérieur. Donc, vous êtes vraiment dans un travail de valeurs, donc dans un travail de positionnement, d’accord avec vous-mêmes.

Ce que nous appelons des accords, ce sont des règles simples qui vous permettent de positionner votre vie, votre existence, par rapport à ces accords, par rapport à ces valeurs.

Une des grandes valeurs, qui évidemment est poussée par cette épreuve, par ce champ de conscience qui vous entoure, cette valeur, c’est la Vie, la Vie elle-même.

Quelle est la valeur de la Vie ?

Alors vous avez, pour la majorité d’entre vous, commencé cette épreuve en vous disant que la Vie était plus forte que tout, et qu’il fallait tout faire et tout accepter, et certains l’acceptent encore, pour la Vie.

Mais encore une fois, quelle est la valeur de la Vie ?

Quelle est la valeur d’une vie où vous perdez votre liberté ?

 

Quelle est la valeur d’une vie où vous vous séparez de l’autre, croyant qu’il puisse y avoir un « autre » dangereux ?

Quelle est la valeur donc de cette existence ?

Est-ce que la Vie, le fait d’être immortel, vous pousserait à tout, à tous les crimes, à tous les possibles, à tous les extrêmes ?

C’est cette valeur qui a été travaillée.

Peu importe la réponse à laquelle vous pensez, nous n’avons pas d’avis là-dessus.

Contrairement à ce que beaucoup croient : « Quel est l’avis des Guides ? » c’est une question que l’on entend souvent, nous n’avons pas réellement d’avis. Nous savons les sujets qui sont travaillés pour vous et en vous, mais nous n’avons pas d’avis car, nous savons que de toute façon, dans le terme de votre cycle d’incarnations vous finirez avec, on va dire, la mise en œuvre d’une des grandes valeurs qu’est l’Amour, à travers toutes les autres. Donc nous n’avons pas réellement d’avis. Ce serait un avis de dire combien de temps il vous reste pour acquérir cette valeur, mais nous ne sommes pas pressés, c’est vous qui l’êtes, encore une fois.

La vie est un acte risqué, en tout cas l’incarnation est un acte risqué, puisqu’il va consister à vous enticher d’une forme que vous n’êtes pas, à vous enticher d’un corps, à tomber en amour avec un corps que vous n’êtes pas, que vous n’êtes par assimilation de conscience que de manière temporaire. Et alors, vous allez commencer à réfléchir depuis ce temporaire et pas depuis l’Infini de l’Existence.

Certains d’entre vous ont révélé intérieurement la Force de Vie, et se sont aperçus que cette Force de Vie ne pouvait être qu’immortelle, que ce qui allait mourir, périr, disparaître, était en fait le véhicule de cette existence, le véhicule de cette vie.

Alors oui, la vie, la vie est là pour déployer encore une fois, l’Amour. La vie est là pour déployer le partage. Elle est là pour vous aider à être plus grand, plus conscient, plus humain, pas pour vous réduire, pas pour vous enfermer, pas pour vous rendre plus petit.

Être plus petit et en sécurité c’est vivre dans une cellule, c’est vivre en prison. Et vous n’êtes pas sur Terre pour être en prison, mais bien pour éveiller vos Consciences, vos Âmes, les éveiller à la réalité de qui vous êtes, les éveiller à la réalité de votre Nature Infinie, et commencer à vivre cette vie temporaire, depuis cette Vie Infinie.

Commencer à vivre cette vie temporaire depuis une Vie infinie, c’est-à-dire inscrire votre existence dans un cycle, dans un cycle d’apprentissage, dans un cycle de développement, qui va vous amener à devenir une réalité plus grande, que vous êtes déjà : une divinité, diraient certains.

Pousser la force de vie en vous à être en harmonie avec la Vie Universelle, avec la Vie Infinie, cela a un sens profond.

Ce sens est soumis à un mot qui peut être mal compris, qui est celui du sacrifice.

Ce mot n’est pas très aimé. Nous ne l’aimons pas forcément non plus, mais nous allons tout de même l’employer ici, car il ne vous est pas demandé de vous sacrifier réellement mais de comprendre que, passer tout de même une partie de votre vie pour élever une autre vie, une autre existence et vous le comprenez à travers vos enfants, mais, pour élever la vie tout court, sur une planète, sur un temps, sur un moment, cela nécessite que vous sacrifiiez ce qui est temporaire, pour vous diriger vers ce qui est permanent.

Et quand je dis « sacrifier » cela ne signifie pas justement mettre de côté, torturer, invalider, cela signifie : cesser de vous baser uniquement sur ce que vous avez cru être vrai de cette existence temporaire, cesser de vous appuyer peut-être, peut-être, sur la mortalité.

Qu’est-ce qui est permanent ? La Vie, toujours. L’Amour, toujours. La Paix, toujours. La Joie, toujours, en fait.

Quand je dis que c’est permanent, c’est parce que c’est ce que vous emportez. C’est ce que vous emportez avec vous, c’est votre bagage, c’est votre nourriture, c’est votre Essence.

Dans vos véhicules vous mettez de l’essence. Mais quelle est l’essence que vous mettez dans ce véhicule charnel ? Cette essence, c’est bien l’Essence de Vie !

Eh bien, de la même manière qu’avec un véhicule il existe des stations d’essence, et que le véhicule ne vous est pas fourni avec une réserve d’essence qui, une fois épuisée rendrait la voiture obsolète, vous retournez régulièrement dans cette station. Eh bien cette station, c’est l’Univers, c’est l’Infini, c’est le champ des possibles, donc, de vous inscrire dans quelque chose de plus grand, de ne pas regarder une réalité avec les seuls potentiels, mais de regarder quelque chose de plus grand.

Pourquoi est-ce que je vous conseille cela ? Parce que jusque-là, l’attitude humaine a souvent été de piquer un peu d’essence dans le réservoir de quelqu’un à côté, d’aller piquer un peu de force de vie chez quelqu’un d’autre, en le soumettant à vos désirs, à vos directives, en le culpabilisant ou en jouant ce rôle de coupable même.

Vous avez utilisé bien des techniques qui consistent en fait, à faire une sorte de vol – désolé du mot – peut-être un peu de viol énergétique des gens qui sont à vos côtés, parce que vous étiez jusqu’à présent peut-être dans l’incapacité de piocher, de prendre cette énergie dans un réservoir plus grand, qui a une implication plus grande, celle de penser plus grand et plus large que vous, plus communautaire, plus pour la multitude que pour l’individu séparé, mais pour un individu uni, une conscience unie et planétaire a minima.

Eh bien c’est cela qui a été ce premier élan qui a poussé en vous.

A l’intérieur de vous, beaucoup d’entre vous sont en train de comprendre et d’admettre que la solitude n’est pas une solution. Oh, certains même se plaignent de cette solitude : « Je n’ai pas choisi d’être seul ! ». Ne vous mentez pas à vous-même s’il vous plaît. Ne vous mentez pas à vous-même, à cette heure-ci, vous ne l’êtes pas, vous êtes tous unis dans une énergie. Vous n’êtes pas seul, vous ne l’avez jamais été.

Si vous êtes seul dans la physicalité, vous avez d’autres outils qui vous permettent de ne pas l’être.

Alors vous pouvez emporter ce que vous voulez, mais si quelqu’un de nos jours est vraiment seul, c’est qu’il a vraiment un problème avec son égo.

Je sais que ce que je vais dire – j’entends mon canal dire : « Je vais m’en prendre plein la tête par ta phrase Sylah ! » – non, parce que je suis confiant Sylvain, que les gens seront capables de voir que c’est parce qu’ils essayent de convertir les autres, parfois, qu’ils sont seuls.

C’est parce qu’ils essayent de transformer les autres en des êtres qui seraient hyper compréhensifs de leur situation, et que cette personne qui est seule la plupart du temps, peut-être n’est pas compréhensive des autres situations, des autres choix qui ont été faits, car il s’agit dans cette communauté de Vie, d’accepter ceux qui ont vos choix et d’accepter aussi ceux qui n’ont pas vos choix. C’est une évidence ici.

La Vie ne choisit pas. Elle est présente partout.

Elle ne choisit pas de ne faire rayonner que les brins d’herbe très verts et de laisser ceux qui sont un peu moins verts. C’est l’ensemble qui crée un contraste lumineux et joli.

Vous êtes des êtres de toutes les couleurs et donc, la deuxième valeur qui est en train d’être travaillée, c’est celle que j’ai commencé ici à ébaucher en vous parlant, parce que si elle n’est pas appliquée elle va impliquer la solitude, et cette valeur c’est la tolérance : d’accepter que les autres soient gentils, méchants, en colère, heureux, malheureux, de les accepter tels qu’ils sont et pas tels que vous voudriez qu’ils soient, de les tolérer ainsi.

Alors il ne s’agit pas d’accepter tout, mais d’accepter que cela existe, déjà.

A chaque fois que vous dites à l’Univers : « cela ne devrait pas exister », vous êtes en train de renier une création de Dieu.

Certains vous diront : « Dieu n’a pas créé ceci – Dieu n’a pas créé cela ». Comprenez ceci : Dieu est le créateur de l’homme, de la terre et de toutes les circonstances !

C’est l’homme ou ce sont des êtres, ou ce sont des énergies qui manipulent ces circonstances, mais ces circonstances, toutes vos circonstances ont été créées par cet Être que vous appelez Dieu. Soit Dieu a tout créé, soit Il n’a rien fait. Il est le Tout ou Il n’est rien. Mais laissez-moi vous dire qu’Il est le Grand Tout, et qu’en niant une partie de la création divine, vous niez une part de vous-même, toujours. Il ne peut en être autrement.

Ne reniez pas une part de vous-même. Vous pouvez ne pas l’aimer cette part, pas dans le sens de l’Amour divin c’est-à-dire celui qui ne veut pas le mal, mais dans le sens de ne pas vouloir vous en approcher ou discuter avec ces parts qui vous paraissent sombres, mais plus vous placez des camps, plus vous mettez le camp du bien, plus vous mettez le camp du mal, plus vous décidez que « ça ne devrait pas exister ! », et plus vous niez le Créateur.

Nier le Créateur, c’est nier la filiation du Créateur. Si vous niez une des créations de Dieu, vous niez une part de vous-même et vous vous bloquez dans une de vos capacités à devenir vous-même, et plus puissamment encore, ce Créateur. A ce moment-là, vous ne serez plus que la créature mais pas le Créateur et vous serez, finalement, manipulé par ceux qui jouent de ce pouvoir de créateur.

Mon invitation est celle de devenir maître de vous-même, chers Maîtres.

Dans cette maîtrise, il s’agit vraiment d’être dans un état qui consiste à dire : « je choisis ceci », « je choisis cela » mais, ce que vous n’avez pas choisi, vous le laisserez exister. Vous ne souhaiterez pas la mort de ce que vous n’avez pas choisi. Cela finit par s’effacer naturellement.

Vous savez, dans les plans et les principes d’énergies de votre Terre, ce qui n’est pas nourri, finit par être annihilé et par disparaître. Si la haine n’était pas nourrie, elle disparaîtrait. Si la violence n’était pas nourrie en permanence, elle disparaîtrait. Et la violence peut être nourrie par des personnes anti violence, qui sont violentes dans leur anti violence, qui luttent contre et qui finalement engendrent la discorde.

Alors j’entends les questionnements. J’entends ce qui est évoqué ici, et vous nous dites : « Mais alors quelle attitude avoir ? Nous devons bien choisir, nous devons bien agir. Nous ne pouvons pas laisser faire ! » Qui a dit cela ? Qui a dit qu’il fallait laisser faire ? J’ai dit : « laisser être », oui. Je n’ai pas dit laisser faire. Je n’ai pas dit laisser faire et je ne le dirai jamais, car vous êtes dans un monde d’action, pas simplement un monde d’observation.

 

L’observation est une étape importante pour apprendre à aimer dans la vie, mais vous êtes dans un monde d’action.

Volontairement vous vous êtes placés dans cette dimension duelle pour justement générer une action. Face à toutes les créations divines, votre choix doit être actif et pas un choix réactif.

Alors il s’agira dans une action, de mettre en avant des actions, non contre ceux qui ne pensent pas comme vous, mais qui vont pour les valeurs que vous défendez.

La nuance est assez faible dans certains cas, je veux bien l’admettre, chers amis, chères âmes, je veux bien admettre cela et vous dire que parfois, cette nuance semble et vous semblera très très faible.

Mais si vous souhaitez développer des valeurs de liberté, réunissez-vous avec ceux qui ont ces mêmes valeurs. Posez un acte qui montre votre liberté. N’empêchez pas ceux qui veulent emprisonner mais vous, positionnez-vous en groupe, dans la multitude, dans l’union et dans la tolérance, en personnes unies pour la liberté, par exemple.

Inutile, par exemple mes amis, de faire des pétitions anti ceci ou anti cela. Si vous êtes positionnés à cent dans cette position de liberté qui est la vôtre, personne ne viendra vous embêter, personne ne viendra intervenir.

Que fait l’ombre en ce moment, l’ombre qui se joue des créations divines et qui essaie de poser ses pions dans cette expérience ? L’ombre se joue de cela. L’ombre joue avec ces expériences. Elle essaie de vous faire croire que vous n’avez aucun pouvoir, aucune capacité. Mais vous avez ce pouvoir du groupe. Alors, que fait l’ombre ? Elle fait tout pour éviter le groupe. Elle fait tout pour vous garder séparés. Elle fait tout pour que vous restiez en distanciation. C’est tout sauf divin la distanciation.

Distanciation n’est pas un mot divin. Union est un mot divin.

Vous avez dans votre langue – le français chers amis, un mot qui s’appelle « religion ».

Religion est un terme issu d’un autre terme : « religare », relié, anglais.

Toute religion ne peut donc viser qu’au rassemblement. Toute vraie religion ne peut viser qu’au rassemblement et pas à la séparation.

Alors notre religion, à nous, Êtres de Lumière, est la religion, pas la seule religion.

« Notre religion est la religion » est une phrase qui signifie : notre religion consiste à réunir, à aider à réunir, pas à aider à désunir, pas à aider à séparer, pas à aider à distancier.

Et c’est notre aide qui est là pour cela. Pas pour être devant vous, vous êtes ceux qui produisent l’action. Nous sommes ceux qui vous accompagnent, augmentent votre capacité, votre potentiel, agissent pour que vous ayez plus de confiance, plus de conscience aussi.

En fait, vous avez remarqué que l’ouverture à la liberté, à la paix, à la joie, était avant tout une question de conscience, pas d’intelligence mais de conscience de cette union divine, de conscience de cette spiritualité qui entoure ce monde.

Alors, cela vous a été dit par certain de vos philosophes qui disait que cette période que vous vivez, serait spirituelle ou ne serait pas. Elle est hautement spirituelle cette période, cet homme a vu juste.

Cette période est hautement spirituelle car elle vise à faire comprendre à l’humain son côté immortel, son côté puissant dans la réunion, son côté communautaire. Cette période vise en exacerbant les individualismes, vise à les mettre en avant, et c’est cela aussi les mots que nous avons énoncés Sylvain. Se voir, c’est voir ces individualismes personnels ou projetés devant vous, voir ces quêtes de pouvoir personnel, quelle que soit la personne.

Savoir, le véritable savoir c’est celui qui consiste à comprendre que, séparés, personne ne peut plus rien dans ce monde aujourd’hui. Vous le verrez dans les temps qui viennent. Ceux qui essaient de séparer et de garder un pouvoir de manière égocentré, individuel, finiront par le perdre. Il s’agit vraiment d’agir en communauté, en échange.

Se voir, cela consiste à comprendre à quel point jusque-là, votre énergie a travaillé depuis cette individualité. Je ne parle pas d’égoïsme parce que derrière le mot égo vous avez mis beaucoup de choses, je parle d’individualisme par contre, de faire en sorte que ce qui aille bien soit l’individu. La division du « un », « un » divisé mais le « un » ne peut pas être divisé. Le véritable individu, le véritable un ne peut être divisé. On ne divise pas le un et parler d’indivision est déjà un système d’anti divinité.

Et se voir comme cela, comme étant celui qui cherche son propre intérêt uniquement, il faut savoir le chercher aussi, ne vous abandonnez pas à d’autres, il faut trouver l’intérêt pour soi, cette estime de soi, mais elle n’est valable et jouable qu’avec d’autres personnes avec qui vous êtes réuni en conscience, dans une grande conscience.

Et se décevoir aussi c’est arrêter de vouloir se voir devant, et de se voir à côté, de retrouver le sens de la communauté. C’est bien sûr dans ces temps de crise, qui vont encore durer quelques années les amis, ce sens-là profond qui va être travaillé en vous, le sens de la communauté, le sens du voisin, du voisinage, de trouver des solutions ensembles, de retrouver une harmonie locale et de dispenser son expérience dans le monde entier, de ne pas la garder pour soi, de cesser d’imaginer qu’une personne détient la vérité, de laisser chacun essayer sa vérité, dans une règle communautaire.

Vous savez, de grands Guides ont exposé des règles. Parmi ces règles qui permettent d’avancer en communauté, il y en a quelques-unes qu’il serait peut-être bon de rappeler :

« Tu ne voleras point – Tu ne tueras point », qui signifie simplement de faire grandir les choses et de ne pas voler la grandeur de l’autre. Et « tu ne tueras point » qui consiste tout simplement à ne pas briser une expérience humaine, quelle qu’elle soit, et que chacun dans chaque situation a toujours la possibilité de grandir, certains même au dernier moment.

 

Certains des plus grands saints de votre histoire, et certains Maîtres d’Ascension sont même des personnes qui ont été de grands meurtriers durant leur existence, et qui se sont ouverts à leur part divine, à la Conscience du jeu illusoire dans lequel ils étaient, quelques mois avant leur mort. S’ils avaient été tués précipitamment, ils n’auraient pas pu accéder à cette Conscience, et il est vrai que certains d’entre vous y accèdent très tardivement.

Ces règles d’origine visent simplement à améliorer la vie communautaire et à considérer la Vie, encore une fois cette valeur, comme un droit et pas un devoir, un droit.

Cela va bien sûr demander l’implication – cette valeur de la Vie – d’un travail sur les animaux aussi, sur les plantes, sur les autres règnes, qui eux aussi ont droit à la vie et à une vie correcte.

Cette conscience va grandir. Cette conscience va s’élargir naturellement. Vos besoins, qu’ils soient alimentaires, physiques et psychologiques vont évoluer dans les temps qui viennent, pour aller vers quelque chose qui est partagé entre les règnes et beaucoup plus joyeux. Et ceci est travaillé par cette conscience actuelle, par ce champ de conscience actuel.

Je le répète, vous êtes baignés à l’intérieur de quelque chose qui vous oblige à bouger.

Celui qui ne bouge pas, celui qui obéit, c’est celui qui n’est pas encore dans ce mouvement, mais il finira par l’être.

Ils finiront par l’être, ne vous en inquiétez pas. Et nous espérons que ces mouvements soient légers, ce qui n’est pas évident, car celui qui a été déçu – décevoir – qui a été déçu de se voir sans savoir, celui-là entrera sans doute dans une certaine colère, une certaine fragilité d’esprit, et il essaiera de défendre une structure encore une fois égotique, jusqu’à ce qu’il comprenne que cela ne sert à rien.

 

C’est cette évolution que vous êtes en train de vivre. Elle est naturelle, elle est normale et c’est un cycle d’évolution : une valeur, la Vie, la vie en communauté.

Une autre valeur qui s’éveille en vous est la Paix.

La paix est cet acte qui consiste à tout remettre à zéro. Alors parfois la paix, certains vont l’appeler point zéro, éveil au point zéro, conscience à zéro, vacuité.

Il y a tellement de termes pour ce que signifie en fait la paix, qui consiste à s’accorder une nouvelle possibilité, un nouveau champ d’expérience une fois que cette valeur de la vie est posée, de la poser dans un monde en paix, dans un monde donc qui accepte de nouvelles possibilités, donc qui ne contraint pas.

Vous voyez à quel point cette force de vie et cette paix ne peuvent que se révéler dans un monde libre, pas dans un monde contraint.

Donc ce monde va devoir – et il est déjà en route pour cela, ne vous en inquiétez pas – évoluer vers moins de contraintes, évoluer vers plus de paix. Pour certains d’entre vous qui pensent : « J’aimerais qu’on nous fiche la paix », sachez que ça finira par arriver.

Cela finira par arriver à cause de pouvoirs qui vont se déliter à force de séparer, qui vont tenter bien des choses pour vous contraindre mais c’est à vous, encore une fois, d’être dans l’action pour ne pas accepter ces contraintes, décider que le fait de l’accepter ou de ne pas l’accepter n’est pas ce qui dirigera votre existence, ou ne doit pas être ce qui dirigera votre existence.

Ce combat sera mené. Il est déjà en cours, et de décider qu’il en faut pour ceux qui ont fait ce choix, et il en faut pour ceux qui ont fait cet autre choix et de laisser les choix.

Encore une fois, l’Univers fera le tri et ce qui n’est pas nourri finit pas disparaîtreretenez cela.

Si vous combattez, vous nourrissez ce que vous combattez. Il faut un ennemi vivant pour un combat, et vous le maintenez en vie par le combat souvent.

Quand vous cessez de regarder les choses sans les nier, souvent elles s’aplanissent. Elles vous permettent justement de retrouver cette conscience de paix temporaire, un espace permettant de nouvelles solutions, de nouvelles possibilités.

Âmes de Lumière et d’Amour, la Paix est votre état originel.

Ce champ des possibles que j’évoquais tout à l’heure, est un champ de paix, un endroit silencieux, paisible, dans lequel on cesse de jouer le personnage qui croit savoir ceci, qui croit savoir cela, qui ne voit pas comment il faut faire.

Mais jamais un personnage ne verra comment il faut faire, puisqu’il est dans l’application d’un plan divin visant une intégralité d’existences, planétaires a minima. Il est normal que, encore une fois, l’individu séparé ne trouve pas exactement toutes les solutions. Il n’est que celui qui est uni, que celui qui peut se poser sur des amis, qui trouvera des solutions pérennes et justes.

Là aussi il y a du travail pour cette paix, et il est normal que beaucoup d’entre vous s’énervent en ce moment, rentrent dans des états presque de rage particuliers. C’est normal. C’est parce que vous avez été contraints à l’individualisme, et que quelque chose en vous sait que ce n’est pas la solution, sait que la solution ne peut pas être là. Alors vous êtes dans un mode un peu explosif. N’entrez pas dans cette colère, elle ne serait qu’un moyen et qu’une porte que vous n’avez pas à nourrir.

Recommencez à créer des groupes. Recommencez à créer de la relation. Recommencez à créer une existence commune avec vos amis, avec vos frères, avec votre voisin, avec vos amis virtuels, peu importe. Qu’ils soient ou non des vrais amis, ceci est une discussion philosophique, ils sont vos frères et vos sœurs car il ne peut en être autrement. Là non plus ne décidez pas de ce qui est un vrai ami ou de ce qui est un faux ami, en dehors d’une valeur intellectuelle. La réalité est une fraternité d’êtres reliés, c’est pour cela que toute religion devrait parler de frères et de sœurs, pour relier dans une famille en paix.

Evidemment à travers tout ce qui se passe ici, c’est l’Amour qui est la clef.

Oh ! vous l’avez entendu bien des fois cette phrase sans jamais, pour la moitié d’entre vous, la comprendre totalement et réellement.

L’amour est la clef, ce qui relie, l’âme or. L’énergie or en vous est celle qui vous relie à votre divinité, et la mort aussi vous relie à votre divinité. Je ne vous demande pas de mourir à autre chose qu’à ce que vous croyiez être vrai auparavant.

Tous les processus initiatiques importants ont pratiquement tous un rituel qui fait un simulacre de mort physique, mais pour travailler un peu cette mort « intellectuelle », et renaître à nouveau à vous-même dans une renaissance, dans une reconnaissance [re-co-naissance].

L’amour est la clef. La mort de l’être que vous étiez auparavant et qui est choqué est la clef. Non pour accepter ce qui est (note de sylvain ; »non pour accepter ce qui est depuis l »ancien » ) , mais pour commencer à valider un nouveau monde, petit à petit, un pas à la fois , tranquillement.

Une des valeurs que vous avez perdue est clairement la patience. Mais là aussi, tout a été fait pour vous faire perdre patience.

Le monde, les créations divines que vous avez acceptées vous ont amené dans un monde de l’immédiateté, dans un monde où vous posez une question à un ordinateur, par exemple, et il vous répond instantanément, et même si c’est faux vous vous nourrissez de cette réponse instantanément.

Alors vous avez perdu la patience : la science du pas, du pas à faire, du pas de la marche, la science du chemin, la science du cheminement, qui amène à quelque chose de plus grand, pas quelque chose qui sait d’avance mais quelque chose qui se construit pas à pas, avec patience.

Et nous vous invitons à la patience, car vous êtes réellement aussi dans une épreuve de patience, qui consiste à vous reconstruire pas à pas, pas à chercher les réponses des autres mais à chercher vos réponses, à chercher l’œuvre qui s’échange, qui va être dans la collaboration, à la chercher, pas à chercher qui va vous la donner.

Cherchez-vous, car le trésor est toujours sur votre terrain, pas dans le terrain du voisin. Le trésor de l’âme-or est dans votre terrain, dans votre intérieur.

C’est déjà là, mais c’est masqué derrière un individu, c’est masqué derrière une séparation, c’est masqué derrière des « je ne peux pas – je ne sais pas », qui devront être donnés à la multitude. Si « je ne sais pas », la multitude le sait. C’est pourquoi, encore une fois, je vous invite à l’échange. Nous vous invitons à l’échange.

Vous savez, dans cet autre monde, dans cette autre dimension d’où je vous parle, l’union est la règle, la séparation l’exception. C’est pourquoi dès le début, je vous ai dit que je parlais au nom d’un groupe ou avec un groupe. En vérité, on ne vous parle que très rarement tout seul. Alors il faut bien une identité, un représentant, un porte-parole mais nous ne sommes jamais seul. C’est parce que nous avons conjugué nos énergies dans un discours que celui-ci deviendra pertinent pour l’existence, pertinent pour tous ceux que vous êtes, car il s’agit que chacun d’entre vous, dans le message que nous donnons, trouve sa part, trouve son petit éclat, trouve son outil pour chercher son trésor.

Le trésor est souvent dans l’amour. D’ailleurs vous appelez souvent votre amour « mon trésor » n’est-ce-pas ? Mais ne vous trompez pas, même si l’autre est un trésor, il n’est pas le vôtre.

Continuez à chercher. Continuez à cheminer avec patience, faire vous-même. Continuez à réfléchir, pas tellement de manière mentale mais à vous re-poser, à re-fléchir, à nouveau. Concentrez vos énergies. Ne soyez pas dans l’immédiateté.

Ce sont beaucoup de conseils que je vous donne mais ce ne sont pas des ordres. Je suis juste là pour vous aider, si je le peux, à :

. sortir un peu plus vite, vous savez, de votre œuf, pas en explosant la coquille mais pas à pas,

. continuer à grandir en même temps,

. continuer à vous renforcer, à vous redonner de la force comme ça à l’intérieur de vous pour sortir fort de cet état, de ce cocon dans lequel vous avez été mis pour vous transformer. Cette chrysalide même vous amène à votre plus haute forme, votre plus haute énergie.

Alors cela va bouger, cela va tirailler parce que finalement vous devenez une nouvelle espèce, et dans le corps vous le vivez aussi. Certains d’entre vous vivent quelques désagréments physiques, physiologiques.

Il y a une transformation d’énergie parce qu’il y a une transformation presque – même pas presque – certaine d’ADN, puisque vous reconnectez un ADN lumineux. Peu importe que vous l’appeliez ADN Diamant, ADN de Lumière, ADN d’Or, peu importe le nom auquel vous tenez, le nom auquel vous tenez ne compte pas.

Ce qui compte c’est que vous compreniez que vous êtes en train de devenir une nouvelle espèce. Et une nouvelle espèce ne se crée qu’à partir de valeurs qu’elle met en avant, pendant que d’autres espèrent que vous restiez la vieille espèce. Mais vous êtes une nouvelle espèce ! Vous êtes déjà cette nouvelle espèce conquérante d’un monde vivant, vibrant, relié, conscient. C’est ce que vous êtes maintenant. C’est ce que vous allez continuer à être et c’est ce que vous resterez.

Celui qui s’est éveillé à sa conscience, celui qui s’est éveillé à sa puissance divine, dans l’union avec sa Conscience Supérieure, avec les consciences qui l’entourent, celui-là est intouchable. Il pourra œuvrer et aider les autres, non dans l’individualité mais dans la communauté.

C’est un travail de valeur que vous vivez. La patience est une des clefs, l’amour est la clef, autrement dit ce qui va vous relier est la clef.

Ce qui va vous séparer est ce contre quoi il faut agir. Tout ce qui cherche à vous séparer génère une ombre, vous fait perdre du temps.

Tout ce qui cherche à vous relier, va vous faire gagner du temps.

Car il s’agit de temps et c’est pour cela que je dis que nous ne sommes point pressés et n’avons pas d’opinion ou de choix à prononcer, car il s’agit juste de voir votre maturation.

Se fera-t-elle en 1 existence, en 10 existences, en 100 ? Peu importe, même 1.000. Ce n’est pas important de ce côté.

Les conseils que nous vous donnons c’est parce que nous sentons votre empressement. Alors dans votre empressement, nous vous invitons à la patience et en même temps, nous vous invitons à une action, mais pas dans un jugement ou un autre jugement. De toute façon à la fin vous aurez gagné.

Ce qui relie gagne toujours dans ces cycles.

Vous n’êtes pas le premier cycle d’accroissement, que vous connaissez même vous-même. Ce sont des cycles de 25.000 ans et vous n’en êtes pas à ce premier cycle de 25.000 ans. Ce n’est pas la première fois que vous le vivez. Vous le vivez de manière très particulière, très différente à chaque fois.

Il y a déjà quelque chose en vous qui sait ce qu’il va se passer, qui sait pourquoi cette crise actuelle, ces crises actuelles, pourquoi elles sont là, pourquoi elles vous révèlent, pourquoi elles vous forcent à pousser sur le cocon, à devenir une nouvelle espèce.

Encore une fois ce n’est pas facile et on vous comprend. On comprend chacun, chacune d’entre vous.

Si vous appelez un Guide, un dieu, un Être de Lumière, un avatar, une entité, un Esprit, lumineux tant qu’à faire, il viendra vous aider : renforcer vos croyances, montrer vos limites, vous apprendre la patience.

C’est cela un vrai Guide. Ce n’est pas quelqu’un qui vous donne tout de suite les réponses, même si parfois il les a. C’est quelqu’un qui veut vous voir joyeux de les découvrir, joyeux de voir votre conscience s’illuminer à la révélation de la réponse.

Alors on comprend que vous ayez besoin d’être rassurés et on le fait régulièrement. Nous le faisons régulièrement vous rassurer. Et nous n’avons pas à rassurer des enfants, nous avons à assurer des adultes.

Rassurer les enfants, réassurer des enfants ou assurer des adultes ce n’est pas la peine, et des adultes dans le sens d’êtres qui sont pleinement conscients de qui ils sont, pleinement conscients de leur maîtrise, pleinement conscients de leurs capacités, qui ne laissent pas des êtres se déterminant comme des parents étatiques ou individuels décider de quel est leur potentiel, mais qui connaissent leur potentiel divin dans l’union, dans l’immortalité, dans la conscience « totalitaire », pas totalitaire dans le sens de donner des ordres, mais totalitaire dans le sens du Grand Tout.

C’est cela que vous devenez mes amis.

C’est cela le discours que nous voulions vous faire ce soir :

. vous ramener à la conscience que votre être se transforme par cet ADN de Lumière ;

. vous ramener à la conscience que vous avez traversé l’épreuve de vie pour arriver à la mort, à la révélation d’un autre être en vous, qui va travailler la paix, qui va travailler la tolérance, qui va travailler un autre savoir pas à pas, avec notre aide, parce que nous l’avons dit et que nous le ferons et que nous l’avons fait.

Vous aimeriez des dates, vous aimeriez des évènements. Certains ont été prononcés ici mais ils n’ont pas à être prononcés clairement, car vous êtes les maîtres de ce monde, c’est vous qui décidez, pas nous.

Nous savons, encore une fois, que ceux qui tardent à prendre conscience de leur Conscience, pourront réagir violemment. Nous le savons, et nous savons aussi que plus il y aura des êtres éveillés dans une Conscience avec patience, et plus ceux-là viendront amoindrir les effets de leurs petits-frères inconscients jusque-là, qui finiront par s’éveiller – ou petites sœurs d’ailleurs.

Chacun d’entre vous trouvera celui qu’il peut aider et il s’agira de le prendre et de l’aimer comme s’il avait toujours été ouvert et conscient.

N’oubliez pas non plus ce que j’ai énoncé et qui est important, vu d’ici en tout cas : toute création est divine. Aucune création de cette Terre n’a pas été créée par Dieu. Ce qui, en effet ensuite est effectivement, peut-être de votre ressort ou d’autres types d’énergie, mais la création d’origine est divine et on peut toujours retrouver l’étincelle divine, la marque de Dieu dans tout évènement, dans la Source de toute création. Cette norme, cet aspect divin est toujours posé dans chaque évènement, dans chaque particule de votre corps, dans chaque particule d’expérience je dirai même.

 

Nous allons poser maintenant sur vous une grande bénédiction, et bénir c’est porter de la Lumière, vous montrer notre Présence peut-être, faire ressentir cela par des mots, par des sensations et aussi par une joie, celle de savoir que tout va bien, que le plan d’Eveil est en cours. Il est autant valable pour vous que pour n’importe qui d’autre sur cette planète.

Et c’est dans cette conscience, cette vibration, que nous tenons à vous laisser à l’énergie qui est la vôtre mes amis.

Soyez bénis. Soyez heureux. Soyez Conscients. Soyez libres.

Canalisation publique du 4 mai 2021 par Sylvain Didelot, retranscrite par Marie-Claire. – https://sylvaindidelot.com


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAUX VIBRATELIERS PREVUS LES 15 ET 22 SEPTEMBRE AVEC NICOLAS TURBAN ET FREDERIC AREMIS, VOIR LE PROGRAMME CI-DESSOUS :

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : t.me/jointchat/T6CYFfcPSPCVOwF4





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :