DOSSIER PHARE : Présentation et Introduction aux Êtres de l’Intraterre et de l’Agharta (Shamballa, Télos, Mayas, Anshars, Rama, Posid, Hyperborée etc)

Bonjour à tous, nous consacrons ce dossier aux êtres de l’intraterre. Ces êtres existent dans des villes et cavernes immenses ou cavités dans le creux de Terre Gaïa et certaines cités sont non loin sous la surface nichées au creux de montagne comme le mont Shasta en Californie, le mont Bugarach en France, le mont Ventoux, le mont Blanc etc, elles sont très nombreuses partout dans le monde, le mont Kailash, au Tibet, en Afrique etc. Non, il n’y a pas que le magma ou la lave sous Terre, il y a donc également ces immenses cavités pouvant être grandes comme un petit état américain et faire des centaines de mètres de haut ! Il y a même des lacs, rivières ou mers intérieures! Il est de notre compréhension que les plus anciennes cités sous terre seraient celles faisant suite à la civilisation de l’Hyperborée qui sont allés habiter sous terre très anciennement, puis d’autres cités sous terres sont apparues du temps (ou à la chute) de l’Atlantide et de la Lémurie (colonie et avant poste dans différents secteurs du globe). Se sont adjointes également d’autres cités telles celles de la civilisation Rama et celles de Mayas etc…).

De nombreuses informations nous ont été rapportées par des témoins oculaires ou des textes anciens ou plus récemment des canalisations. Tout cela nous a été transmis par Corey Goode, Emery Smith et d’autres encore comme l’Amiral Byrd qui sont allés en intraterre, lieu appelée également la Terre Creuse (pas au sens ou elle l’est totalement mais il y a ces énormes cavités). D’autre part, certains espaces sont pourvus de boucliers énergétiques cristallins ou d’origine atomique, technologiques, qui créent des espaces dimensionnels et fréquentiels internes différents (plus élevés). Ainsi les cités se situent dans des fréquences qui sont éthériques ou d’autres plans de notre point du vue comme Shamballa par exemple. Il existe également des cités sous-marines par exemple dans des fosses océaniques mais pas seulement (par exemple apparues au cours des années contemporaines des anciennes civilisations), il appairait selon le divulgateur Emery Smith, que celles-ci peuvent êtres également pourvues de dômes. Les êtres aquatiques qui habitent ces cités merveilleuses sont appelés les aquafariens (des êtres issus de l’eau ou amphibiens).

Nous suggérons de vous intéresser à la série, disponible sur éveilhomme Divulgation Cosmique qui regorge d’épisodes où il est fait état des cités intraterres et de ses habitants.

On situe traditionnellement quelques entrées supposées du Royaume d’Agharta, qui sont basées, entre autres, sur les croyances bouddhistes, dans les endroits suivants:

– Cuevas de los Tayos (Equateur),

– Désert de Gobi (Mongolie),

– Grotte de la Sibylle de Colchide (Mont Atlas, Géorgie),

– Grotte de la Sybille de Cumes près de Naples (Italie),

– Chutes d’Iguaçu (Brésil),

– Mammoth Cave (Kentucky, Etats-Unis),

– Manaus (Brésil), Mato (Grosso, Brésil),

– Mont Epomeo (Italie),

– Pôle Nord et Pôle Sud,

– Pyramide de Khéops ( Egypte),

– Uluru (Ayers Rock, Australie)

Monts Bucegi (Roumanie)

Les êtres les plus évolués des différents systèmes planétaires de notre galaxie et habitants certaines planètes du système solaire (dans d’autres plans de fréquences subtiles), ont naturellement tendance à élire résidence à l’intérieur des planètes plutôt que sur leur surface externe. Aujourd’hui, des peuples vivent donc sous la Terre, dans le Royaume d’Agartha. Les entrées étant bouchées et cachées, comme les entrées des pôles demeurées longtemps sans aucune protection, en raison du climat glacial, et de l’environnement hostile qui règnent sur la banquise et qui permettaient jusqu’à l’avènement des nouvelles technologies industrielles de maintenir naturellement ces deux ouvertures à l’abri d’expéditions d’aventuriers ou de militaires, sont aujourd’hui soigneusement protégées par de puissants blindages électromagnétiques qui empêchent désormais les drones, avions furtifs et autres satellites espions d’identifier l’emplacement exact de ces portes… Des récits font état de plusieurs accès retrouvés fortuitement, ou formellement situés, donnant accès à différentes versions de l’Agartha. L’Agartha est un grand réseau de cités souterraines se situant dans d’autres espaces vibratoires plus élevées (sous/ à l’intérieur de dômes ou bulles d’énergies crées à l’aide de technologies cristallines capables de créer des bulles dimensionnelles correspondant à d’autres réalités de dimension et fréquences vibratoires plus élevée lorsque l’on se trouve à l’intérieur de celles-ci.

Le réseau Agatha dispose de nombreux équipements permettant de communiquer et rejoindre les cités rapidement avec des systèmes de transport reliant à très hautes vitesses les cités entres elles au moyen de tunnels très sophistiqués. Le réseau dispose également d’ordinateurs (par exemple quantiques et cristallins) et moyens de télécommunications très avancés permettant les visio-conférences holographiques etc. Leur société est un ensemble cohérent issus des différents peuples de l’intraterre et reflète les modèles des sociétés des hautes civilisations qui les ont vu naître comme l’Atlantique, la Lémurie, Rama, Maya et tant d’autres… qui étaient en lien avec et en interaction avec des civilisations extraterrestres et galactiques tout comme l’Agharta l’est également. L’Agharta dispose de nombreux temples dédiés à différentes fréquences de l’Amour et de la Guérison (l’harmonisation, l’alignement personnel et l’équilibrage intérieur à ces différentes fréquences étant la guérison). Les peuples Aghartiens guident l’humanité en surface dans le processus de l’Ascension actuelle, de nombreux êtres issus de ces sociétés ont manifestés des incarnations sur Terre, ce sont en quelque sorte des « Starseeds d’origine d’intraterre » même si nous avons des ramifications, des instances/aspects de nous-mêmes en tant qu’essence au sein de différentes points de localisation de la galaxie ou même ailleurs et dans différentes dimensions/fréquences et réalités parallèles). Il existe également en intraterre au moins mais plus vraisemblablement des Soleils intérieurs qui sont en fait des Cristaux spécifiques de grandes tailles et éventuellement programmés pour léviter (comme du temps de la seconde Lune Cristalline Atlante) qui brillent de lumière et propagent des fréquences d’amour, de bien-être et également tout ce qui est nécessaire aux cultures, arbres, faunes et flores qui ont été crée sous Terre.

On retrouve ces légendes dans des provinces très éloignées les unes des autres comme :

– à Bugarach (Aude),

– la Haute-Loire (Pradelles), 

– l’Ariège (Miglos), 

– le Massif du Pilat (Annonay), 

– la Bourgogne, 

– la Savoie (le Bourget du Lac), 

– l’Ardèche ( St Pierreville), 

– les Alpes Maritimes (Falicon),

– la Provence (Plateau du Clansaye, Baux de Provence),

– les Cévennes (le Temple)

Quelques Cités (de nombreuses autres existent) :

– POSID : avant-poste primaire de l’Atlantide, situé sous la région des plaines du Mato Grosso, au Brésil. Population = 1,3 millions.

– SHONSHE : refuge de la culture Uighur, une section de la Lémurie qui a choisi de former sa propre colonie il y a 50.000 ans. L’entrée est gardée par une lamaserie himalayenne. Population = 3/4 millions.

– RAMA : vestige de la ville extérieure de Rama, en Inde situé près de Jaipur. Ces habitants sont reconnus pour leurs traits hindous classiques. Population = 1 million.

– SHINGWA : vestige de la migration nordique d’Uighurs, situé près de la frontière de la Mongolie et de la Chine avec une petite ville secondaire dans le Mont Lessens, en Californie.

– TELOS : La traduction de Telos signifie « communication avec l’esprit ». Population = 1,5 millions.

L’habitat de villes souterraines a été, pour des milliers d’années, un véhicule naturel pour l’évolution humaine. Voici maintenant un coup d’œil à un écosystème bien-pensé.

Les dimensions de cette ville sous dôme sont d’environ 1,5 miles (2,4 km) de largeur par 2 miles (3,2 km) de profondeur. Telos est constituée de 5 niveaux :

ARTICLES PHARES SUR AGHARTA ET LES ÊTRES DE L’INTRATERRE

Information sur Shamballa (aussi Shambhala ou Shambalah)

Shamballa est une citée en toute petite partie physique (monastère) mais en grande partie éthérique ou dans un plan subtil plus élevé (sous dôme/bulle d’énergie qui correspond à un autre plan de fréquences beaucoup plus hautes que chez nous). Elle a été construite sous l’impulsion des Vénusiens sous l’impulsion de leur régent Sanat Kumara dans le but d’ancrer et de maintenir ancré l’Amour sur Terre, y compris pendant la période passée où la positon du système solaire dans l’espace (il tourne autour du Soleil Central Local Alcyone qui tourne elle-même autour d’un autre Soleil Central Local Sirius) ne permettait qu’à un moindre quotient de Lumière du Soleil Central de nous parvenir directement (ce qui n’est plus le cas car nous sommes entrés dans la bande d’un nuage de photons à hautes fréquences pour plus de 2000 ans avant que le système solaire ne poursuivre sa course dans une zone de lumière alors que nous sortons de plus de 10000 ans où « la lumière », les hautes énergies en lien avec les soleils centraux locaux (car plusieurs cycles sont imbriqués) et in fine le Soleil Central Galactique, le trou noir/trou blanc qui se situe au centre de la galaxie étaient moins accessibles). Shamballa héberge un gigantesque et magnifique cristal de couleur émeraude qui irradie ses fréquences d’amour pour soutenir Gaïa, ce dont elle a eu bien besoin après l’engloutissement de l’Atlantide et les événements cataclysmiques et spatiaux qu’elle a vécue. Il est possible de rejoindre Shamballa pour les personnes assez pures et élevées en voyage astral et c’est au sein de l’espace vibratoire de Shamballa que résident les Maîtres Ascensionnés.

Information sur le mont Shasta, siège de la Cité de Télos dont le grand prêtre est Adama de Télos

Hyperborée

PRÉSENTATION DE COREY GOODE, DIVULGATEUR DU PROGRAMME SPATIAL SECRET, SUR LA TERRE INTÉRIEURE

INFORMATIONS SUR L’INTRATERRE ISSUES DE DIVULGATION COSMIQUE


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAUX VIBRATELIERS MAGNIFIQUES : AVEC JESABELLE (site EFFET BALEINE), FREDERIC-AREMIS (site LES LOIS DU COEUR) ET NICOLAS (Site EVEIHOMME) : ACTIVATION DES 4 ELEMENTS PLUS LE 5ieme ELEMENT (Vendredi 22 octobre à 20Hre30  (14Hre30 Québec – 19Hre30 Tunis – 22Hre30 Réunion) & Samedi 23 octobre à 15Hre00  (9Hre00 Québec – 14Hre00 Tunis – 17Hre00 Réunion) – PARTICATION EN DON LIBRE DU COEUR
CLIQUER CI-DESSOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS :
AVEC EMILIE COCHAUD ET NICOLAS : LANGAGE SON’OR & CHANT SACRES (Emilie canalise en langage de lumière)
CLIQUER CI-DESSOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS (voir également 2 magnifiques ateliers phares):

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : https://t.me/joinchat/oYnr005XgndhYTFk





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

2 réflexions sur “DOSSIER PHARE : Présentation et Introduction aux Êtres de l’Intraterre et de l’Agharta (Shamballa, Télos, Mayas, Anshars, Rama, Posid, Hyperborée etc)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :