RÉVÉLATIONS DE LAURA EISENHOWER À PROPOS DE L’INGÉRENCE ALIEN

RÉVÉLATIONS DE LAURA EISENHOWER À PROPOS DE L’INGÉRENCE EXOGÈNE

En février 2010, Laura Eisenhower révèle pour la première fois, qu’elle a été invitée, en 2006 et 2007, à rejoindre une colonie clandestine US sur Mars… affirmation que la majorité du monde rationaliste a rejeté logiquement tant ces révélations apparaissent énormes dans un monde où la couleur des cheveux d’une star du foot est considérée comme une information de valeur… mais il y a aussi un adage qui dit que plus c’est énorme, plus ça a des chances de passer… donc où est la frontière entre le possible et l’impossible devant les secrets d’Etats ?

Elle écrit alors : « Mon arrière-grand-père, le Président Eisenhower («Ike»), qui fut aussi le général d’armée qui conduisit à la victoire les Forces Alliées contre Hitler, s’est battu contre la malfaisance des pouvoirs corrompus de la planète en endossant certains des scénarios les plus difficiles de notre histoire. En grandissant, j’ai eu le sentiment qu’il me fallait terminer cette bataille dont les racines sont très anciennes. Hitler est mort et les Nazis ont perdu leur pouvoir, mais pas ces entités – dont certaines sont des ETs. Elles ont trouvé de nouveaux asiles et fait alliance avec des gens qui font partie de l’Élite Mondiale… ceux-là mêmes qui veulent gouverner par des tactiques de peur, par le contrôle et la suppression de Sophia [la sagesse], ou l’essence de la féminité divine ». Aujourd’hui, en ce début d’année 2011, dans une déclaration publique, lors d’une interview diffusée sur Exopolitics TV, Mme Eisenhower présente son point de vue original sur la façon dont la conscience unifiée éclairée – ce qu’elle appelle la conscience «Sophia/Christ» – sera le catalyseur d’une transformation globale majeure de notre époque.

L’arrière petite fille du Président Eisenhower, Laura Magdalene Eisenhower, révèle sur les aliens. La société occidentale d’aujourd’hui est une fraude massive « Nous ne réalisons pas que nous sommes distraits, alors que nos institutions politiques et sociales, nos remparts contre la tyrannie, est infiltré et démantelé. Nos enfants sont endoctrinés ».

Laura Eisenhower s’adresse ici à l’oligarchie mondiale. Son témoignage met en lumière ce que beaucoup d’entre nous pensions, à savoir une manipulation de grande envergure de cette pandémie aux origines bien malsaines. Elle offre aussi dans ce discours une bien belle perspective de la souveraineté populaire consciente et établie face à ces stratèges inconscients et destructeurs.

Le Nouveau Monde Libre se dresse bel et bien face au nouvel ordre mondial. Chaque jour, de plus en plus de Citoyens Libres en France et de par le monde s’organisent en petites unités dans leurs communes pour coordonner ce renouveau. 

QUE DIT-ELLE EN 2014 ? :

Pour commencer, je voudrais partager une citation de mon arrière grand-père le président D. Eisenhower dans son discours d’adieu à la nation le 17 Janvier 1961: 

« Parmi les conseillers du gouvernement, nous devons nous prémunir contre l’acquisition d’une influence injustifiée, qu’elle soit recherchée ou non, par les complexes militaro-industriels. Le potentiel d’une montée désastreuse d’un pouvoir mal placé existe, et persistera. Nous ne devons jamais laisser le poids de cette combine mettre en danger nos libertés ou les processus démocratiques. Nous ne devons rien prendre pour une chose sûre. Seule une vigilance des citoyens informés peut contraindre le bon maillage de l’énorme machinerie industrielle et militaire de la défense avec nos objectifs et méthodes pacifiques pour que la sécurité et la liberté puissent prospérer ensemble ».

Être la descendante de Dwight David Eisenhower m’a ouvert à tout ce qui ait à voir avec ce que son discours nous avait prévenus – ce qu’était le complexe militaro-industriel. Il m’a aussi aidé à voir la responsabilité que nous avons tous en tant que citoyens, d’être vigilants et bien informés et d’exprimer nos objectifs ainsi que des méthodes pacifiques. Beaucoup d’entre nous sont nés avec des solutions et il est temps que nos voix soient entendues. Personne ne s’attaque à nos préoccupations et nos enfants n’ont actuellement aucun véritable avenir, à part vivre dans une société asservie.

Après avoir entendu tant de rumeurs, tout au long de ma vie en ce qui concerne Eisenhower et des rencontres avec des extraterrestres, j’ai commencé à enquêter sur le sujet et j’ai alors découvert que mon chemin me conduisait plus loin que de la simple recherche et de l’information, mais que des événements réels ont fait qu’il ne s’agissait pas que des rumeurs. Rien de ce que je partage ne provient d’autres membres de la famille ; Je me tiens indépendamment avec mon point de vue, des expériences, des théories et des faits.

La création de protocoles de contacts en cas d’un contact ouvert avec des Extraterrestres est extrêmement important. Mais la prise de conscience des éventuels scénarios de contacts aliens est tout aussi important.

Il y a eu une couverture énorme en ce qui concerne les contacts ET avec nos gouvernements et cela a été le plus grand secret en ce qui concerne ceux qui ont été soit abductés, soit contactés – c’est parce que l’invasion a déjà eu lieu et ils ne veulent pas que nous le sachions. Cette invasion a infiltré tous les secteurs de notre société, en se déguisant pour la plupart, mais tout à fait évident en nombre.

Quand on regarde les dénonciations de témoignages – il est clair qu’un face à face ait eu lieu avec un groupe d’extraterrestres et d’après ce que j’ai découvert, cela a commencé longtemps avant que Ike soit entré dans le Bureau oval. J’ai fait des recherches, découvert et étudié l’exo-politique, la visualisation à distance, la canalisation, les rapports sur des races ETs et l’Histoire Galactique et je suis allé sur une mission qui va sur ce terrain de l’énergie profonde, depuis que je suis un enfant. Je fais aussi des sessions de travaux avec des gens qui ont connu un contact et ont subis des enlèvements, il n’est donc pas question ou de doute dans mon esprit de savoir si oui ou non des extraterrestres sont en interaction avec l’humanité.

Peut-être quelques-uns des morceaux du puzzle peuvent être erronés ou faux, mais beaucoup sont certainement dignes de confiance. D’ailleurs, comme je vous le dirai plus tard, en 2006, j’ai été recruté pour partir sur la planète Mars, qui est liée dans les traités secrets dont je vais parler dans cet article – ce programme est appelé Alternative 3.

Nous ne pouvons pas nier la modification de la météo et la pulvérisation de produits chimiques (chemtrails) dans nos cieux. S’il vous plaît faite des recherches sur les travaux de Dane Wigington, qui est un expert dans ce domaine et aussi Scott Stevens – un ancien météorologue. Vraiment, tout ce que vous devez faire est de regarder le ciel pour savoir que quelque chose va très mal. Nous traitons également avec la catastrophe de Fukushima, la géo-ingénierie, les aliments génétiquement modifiés, les fausses nouvelles dans les infos, le contrôle des médias, le contrôle de l’esprit, les scénarios possibles d’une invasion de faux aliens, de possibles faux maîtres ascensionnés et la menace contrôlée de l’effondrement de l’Économie, la loi martiale, les camps FEMA et la surveillance des civils.

Pour les personnes entendant ceci pour la première fois, c’est difficile à partager, mais je le faits encore parce que je sais que les choses pourraient changer considérablement, si vous saviez que tout cela était vrai. Si vous décidez que c’est inexact, je l’accepte, je demande juste que vous ayez un esprit ouvert et à partir de là, tout ce que vous pouvez c’est d’en apprendre davantage et nous aider à faire de ce monde un meilleur endroit. Tout cela ne sont pas des théories de conspiration, mais une triste réalité derrière laquelle un Gouvernement Secret mondial fonctionne. Un Gouvernement de l’Ombre qui a la main mise sur des technologies extraterrestre. Tout cela a été soigneusement planifié et mis en place, comme une infiltration massive dans les endroits qui tentent de résoudre ces problèmes et de nous protéger. 

Un ancien agent du M-16 déclare que le militaro-industriel Extraterrestre complexe [MIEC] utilise actuellement des « Tablettes de la Destinée », un système de super-ordinateurs qui comprend les chemtrails-HAARP et un Système d’Intelligence Artificielle de contrôle de l’esprit pour tenter un écocide et un génocide planétaire. Il affirme que la flotte des Pléiadiens est là pour libérer l’humanité et sera couronnée de succès. Les responsables et ceux qui sont impliqués doivent être tenus pour responsables ou aidés à se libérer des contrôles qui sont en fait un chantage. Avec autant de rapports de contrôles de l’esprit sur la base d’un traumatisme, beaucoup d’impliqués ne sont pas encore pleinement en possession d’eux-mêmes. Si c’est difficile à croire, faite des recherches telles que des histoires comme celles de Cathy O’Brien, Duncan O’Fineoan et Arizona Wilder, parmi bien d’autres.

L’humanité est mise au défi de bien comprendre la différence entre ceux qui sont là pour nous aider et qui ne l’est pas, mais cela ne peut venir que par le biais du discernement et nous éduquer au sujet de notre Histoire Galactique et à travers l’apport des vérités cachées sur la place publique. Nous devons également nous développer spirituellement, afin que nous ne limitions pas ou nous ne bloquions pas l’expansion des énergies sur la Terre.

Ce n’est pas à propos de nouveaux systèmes de croyances religieuses ou du New-Age, c’est plus sur la reconnaissance de l’intégrité, notre besoin d’unification et de prendre soin de notre planète et le respect des autres formes de vie. Nous devons faire ce qui est juste pour nous et pour les générations futures et ne pas mettre l’argent ou la peur en avant. Nous avons besoin de voir tous les êtres comme des extensions de nous-mêmes et c’est à nous de nous aligner sur ce qui va servir au plus grand bien de l’humanité et de la planète. Certes, il n’existe aucune preuve concrète pour tous les éléments que je vais présenter. D’autre part, en dépit de cela, ils montrent une très possible « Histoire secrète » à laquelle nous devons faire face et la prendre en considération.

LORSQUE NOUS AVONS ENTENDU PARLER DE TRAITÉS...

Dans la plupart des cas, lorsque nous entendons parler des relations entre nos gouvernements et des ETs, nous entendons seulement Eisenhower. Par exemple, comme le Dr Pinotti et le CUN l’ont documenté en 2000, nous savons aujourd’hui que les OVNIS ont été signalés en Italie dès les années 1930 et que Mussolini – qui considérait cela comme une nouvelle arme aérienne étrangère, a créé en 1933 un comité officiel présidé par Guglielmo Marconi –  » Gabinetto RS 33  » – dans le but d’étudier l’ingénierie inversée après un crash d’OVNI en Lombardie et la récupération de deux pilotes de type nordique (base Duce II) considérés (à tord) comme des pilotes allemands.

CES ÉTUDES ITALIENNES ONT ENSUITE ÉTÉ RÉCUPÉRÉES PAR L’ALLEMAGNE NAZIE...

En tout cas, aux Etats-Unis, les traités mentionnés ci-dessus ne sont pas originaires d’Eisenhower et même si j’ai parlé à de nombreuses personnes qui valident cela, je vais seulement en énumérer quelques-uns.

Accord avec les mauvais E.T. stationnés autour de l’Equateur. Selon Jason Bishop III, un des dénonciateurs de la base de Dulce, « Le Gouvernement des Etats-Unis, en 1933, a accordé la commercialisation des animaux et des humains en échange de connaissances High Tech, et leur a permit d’utiliser des bases souterraines où ils ne seraient pas dérangés aux Etats-Unis de l’Ouest« .

Selon un autre dénonciateur et ex-agent du M-16, le premier traité entre les extraterrestres Gris (des êtres reptiliens venant de l’étoile du système Draco) et le gouvernement américain sous l’administration de Roosevelt, a été signé en juillet 1934. C’est ce qu’on appelle le  » Traité Grenade « . Le traité a déclaré que, les Gris fournissaient de la haute technologie, et en retour, le Gouvernement fédéral des États-Unis permettrait aux Gris de procéder à des enlèvements pour une utilisation dans un des programmes génétiques ET en cours. Cela s’est produit après avoir refusé l’aide des Pléiadiens qui voulaient un éventuel désarmement militaire.

LES PLÉIADIENS FONT UN TRAITÉ AVEC HITLER...

Il a également déclaré que, après que le gouvernement américain ait refusé de travailler avec les Pléiadiens, ils ont approché Hitler et les Nazis. Les Pléiadiens ont élaboré un traité avec Hitler et les Nazis qui, en échange de technologies, ceux-ci ne devaient pas s’attaquer au peuple juif. Les nazis ont développé leur appareil avancé en forme de soucoupe via la technologie Pléiadienne.

Bien que les Gris soient bien connus dans les affaires d’enlèvements, les ufologues n’ont pas de rapports de ces événements, ainsi que des rencontres rapprochées du 3ème type avec des entités Reptiliennes. Mais ce dénonciateur n’est pas le premier à faire de telles révélations. Des rapports confirmés par le contacté Billy Meier déclarent que de la technologie sur l’espace-temps a été échangée par une certaine race de Pleiadiens avec l’Allemagne Hitlerienne au cours de 1933 à 1934, apparemment par un groupe de canalisation nazis : les femmes psychiques appelées «Vrilerinnen» et dirigées par Maria Orsich. Billy Meier et l’ex-agent ont tous deux dit que dès 1941, les Pléiadiens se sont retirés du traité et ne voulaient plus traiter avec Hitler et les Nazis. C’est à cette époque que les gris s’approchèrent d’eux, et c’est de là que la technologie du contrôle de l’esprit sur la base du traumatisme nazie provient. Il faut dire que les Etats-Unis avaient décidé de ruiner l’Allemagne, trop prospère, par la guerre.

LES GRIS FONT UN TRAITÉ AVEC L’ADMINISTRATION ROOSEVELT...

Selon l’ex-agent du M-16, les traités sont renouvelés tous les 10 ans… Si ces affirmations sont exactes, et c’est ce que la toile de fond montre, qui valide puissamment les rencontres avec des extraterrestres qui ont eu lieu avec l’administration Eisenhower en 1954. Notre gouvernement, sous l’administration Roosevelt, a apparemment obtenu secrètement des technologies qui n’étaient pas sur le contrôle de l’esprit, comme ce que les nazis ont reçu, mais étaient des dispositifs anti-gravité, des métaux et alliages, de l’énergie libre, et de la technologie médicale  en échange la permission aux Gris de s’infiltrer dans les sociétés humaines à différents niveaux, qui comprenait également la possibilité de clonage de certains dirigeants du monde. Alors maintenant, nous voyons que les deux parties ont été influencées par ces aliens Gris.

L’INFILTRATION CONTINUE...

Il semble que l’infiltration a été un facteur depuis la 2ème guerre mondiale et que la guerre s’est juste changée en quelque chose d’autre, mais que personne n’a jamais gagné.

Pendant la présidence de Truman, traiter le problème ET était une tâche que le président ne pouvait pas gérer seul. De nombreux accidents semblent avoir eu lieu avant Roswell en 1947, et cela a été stocké dans la Zone 51 aujourd’hui où de nombreux tests, de l’artisanat, des autopsies extraterrestres et des expériences ont été et sont encore réalisées. Les Extraterrestres sont également censés occuper cette base avec des scientifiques que des militaires.

En 1946, le président Truman a autorisé le projet Paperclip. Le but de l’opération était de nier l’expertise scientifique allemande et le savoir de l’Union Soviétique et du Royaume-Uni ainsi que d’inhiber l’après-guerre en Allemagne du  réaménagement de ses capacités de recherche militaire. L’un des domaines où les médecins et les psychologues nazis ont fait des progrès, c’est sur le social et l’ingénierie comportementale chez l’homme, également connue sous le nom de contrôle de l’esprit.

L’OSS ( Office of Strategic Services ) avait déjà été actif avec l’Opération Paperclip pendant plus de 3 mois avant que Truman ait donné l’ordre, ainsi de nombreux membres du parti nazi étaient déjà entrés aux États-Unis. Donc, l’OSS fut un recours pour blanchir les histoires des nazis ou parfois même leur créer de nouvelles identités, ce qui a fait qu’il était facile pour eux d’étendre leur influence en Amérique. Il a été dit par le dénonciateur du M-16, que la CIA a été créée presque deux ans après cela et la loi de sécurité nationale américaine de 1947, pour gérer le nombre massif de contrôle de l’esprit, le clonage et d’autres projets secrets qui sont nés de l’Opération Paperclip. Les Lois normales ne s’appliquent pas à eux, de sorte qu’ils peuvent s’en tirer avec toutes sortes de choses. Tout cela a tourné plus de projets et de technologies liées à la défense, en armes utilisées pour nous contrôler.

MJ-12 (Majestic Twelve) a également été créé, en tant que groupe spécialisé dans les enquêtes Extra-Terrestres. Ce fut aussi l’année de l’accident de Roswell où les Entités Biologiques Extra-Terrestre (EBE) sont entrées en scène, ce qui a contribué à une prise de contact avec leur race.

ALTERNATIVES 1, 2, 3 ET MARS.

Lorsque le président Eisenhower était au pouvoir, il a commandité la création d’une société secrète connue sous l’appellation : la Société JASON (JASON SCHOLARS) en 1955, qui est considérée comme une branche du Majestic-12, que Truman a créé dans le bureau ovale. Jason Scholars a été créé pour passer au crible tous les faits, preuves, technologies, les mensonges et la tromperie et de trouver la vérité sur la question des extraterrestres. Alternatives 1, 2 et 3 sont trois programmes recommandés par JASON Society Scholars et sont liés à différents scénarios afin d’éviter un possible futur Doomsday qui serait plus que probablement induit et non naturel, mais ce n’était pas connu à l’époque par beaucoup de monde parce qu’ils n’auraient sûrement pas intégrés cette société et je crois que c’est une partie de l’avertissement que Ike nous a donné.

La première alternative est l’utilisation d’engins nucléaires pour créer des trous dans la stratosphère à partir de laquelle la chaleur et la pollution pourraient s’échapper dans l’espace; la deuxième vise à la construction d’un réseau de villes souterraines et des tunnels où l’élite de l’humanité choisie pourrait survivre, et la troisième porte sur un programme secret spatial de colonisation de Mars dans le même but.

J’ai été recrutée pour aller sur Mars en 2006, mais j’ai refusé, parce que je crois que le pouvoir de l’Esprit humain, notre connexion à la Terre et notre unification en tant que race va nous y mener, et il en va de notre relation avec notre propre conscience supérieure et avec les consciences dimensionnelles des races ETs supérieures et leur avancées technologies qui sont en harmonie avec la nature.

Récemment, dans les Infos, CNN a mentionné la colonisation sur Mars et des personnes s’inscrivant pour y être des résidents permanents, donc ces idées et concepts ne sont plus aussi cachés, mais ce qui est caché – ce sont les raisons, les intentions et l’histoire cachée entre les ETs et nous, en ce qui concerne ce que nous avons vraiment fait et sur l’avenir que nous pouvons créer, qui ont actuellement été détournés.

Nous avons un ADN dormant et avancé que beaucoup ne veulent pas nous voir découvrir, et c’est pourquoi il y a une invasion ou une attaque, qui s’oppose à notre expansion, unification et libération, c’est donc là-dessus que nous devons nous concentrer. Le montant de l’activité illégale qui se passe derrière les coulisses pour financer ces projets est incroyable et parce que nos impôts sont utilisés et que nous n’avons pas voté pour tout cela, nous avons le droit de savoir. Ce n’est pas seulement dans le trafic de la drogue, cela va dans les formes les plus profondes de l’activité criminelle que nous pouvons imaginer. C’est une chose d’avoir des secrets pour notre bien, mais c’est une autre chose de faire, à cause de ces secrets, tous les abus incroyables qui ont lieu, impliquant la torture et la manipulation de tant de gens. Ce sont des êtres humains qui semblent être collaborateurs et qui cachent ce qu’ils font aux gens avec lesquels ils peuvent très bien travailler à leur côtés. La compartimentation rend extrêmement difficile à quiconque de savoir ce qu’ils tentent de faire et ceux qui savent soit on essaye de les arrêter ou les éliminés, mais je pense que c’est en train d’atteindre la race humaine.

Aux États-Unis, depuis 1947, au moins 131 DUMBs (Deep Underground Military Bases – Bases militaires souterraines profondes) ont été créés, selon le dénonciateur Phil Schneider, en tant que concepteur aidant à la création de ces bases. Selon lui, 62 de ces bases sont utilisées pour le logement des petits et des grands Gris, avec leurs engins extraterrestres. Certains avancent le nombre d’environ 4000 bases dans le monde entier.

Le Groupe de Bilderberg a été créé en 1952, pour prendre des décisions concernant le problème des Aliens et d’autres questions internationales, hors des mains des gouvernements (mais avec des participants choisis). Au fil des années, le Groupe Bilderberg a évolué dans (ou fusionné avec) un gouvernement mondial secret. A présent, il est presque entièrement composé par les Illuminati. C’est là le véritable gouvernement de l’ombre qui existe comme une grande opération qui continue à étendre ses tentacules.

Dans un livre appelé  «Space Gate ~ the Veil Removed ~ Porte de l’espace – le voile enlevé» – Il est suggéré que «Le groupe Bilderberg, le Conseil des Relations Etrangères (CFR – Council on Foreign Relations) et la Commission Trilatérale sont le gouvernement secret et ils ont leurs mains sur toute la technologie Alien et gèrent leur exposition via le MJ-12.

Maintenant, nous pouvons voir comment les recommandations des Alternatives, étaient influencées par ce gouvernement de l’ombre et les êtres outre-espace, car il n’y a aucun moyen que nous soyons en mesure de venir à ces conclusions par notre propre savoir ou posséder la technologie pour y arriver, sans leur arrivée. Il a également été dit qu’ils veulent que nous soyons sur un calendrier catastrophique, de sorte que nous soyons plus facilement contrôlée pour leurs plans d’un Nouvel Ordre Mondial (NOM). 

(Nous contrôler par la peur, sortons de la peur et nous sommes incontrôlables)

Au sein des groupes de Renseignement, des groupes de réflexion clandestins et des sociétés secrètes, il y a beaucoup d’opposition, des guerres et des batailles internes entre les factions du bien et ceux qui ne le sont pas. Les politiques liés aux Nazis et aux Sionistes sont tous dans ce gouvernement de l’ombre et nous font voir que la guerre nous a gardé conquis et divisés, mais entre eux, ils sont juste en lice pour qui aura le plus de contrôle sur la race humaine et nous sommes juste pris au milieu, mais nous pouvons aussi influencer grandement le résultat.

Pour moi, depuis l’origine, c’est un miroir des batailles cosmiques qui se déroulent, avant même que notre planète actuelle ait été entièrement formée et qui sont maintenant ici sur Terre. Toutes ces races ETs sont liées par de nombreuses anciennes histoires galactiques et certaines détiennent la génétique des autres, par l’hybridation. Je ne suis pas ici pour déterminer qui est de quel côté au sein de ces organisations secrètes et je ne veux pas causer d’embarrats à ceux qui font de leur mieux en notre nom, je veux plus, exprimer les vérités cachées sur lesquelles nous pouvons tous nous rejoindre et ainsi les affronter ensemble, comme nous devons également mettre fin à la constante indécision d’une divulgation et de savoir ce que l’humanité peut ou ne peut pas être prêt à connaître. Le chat est sorti du sac et il n’existe aucun moyen d’éviter de répondre à la race humaine maintenant et nous devons obliger les forces de police, les militaires, les politiciens et les pilotes des avions qui pulvérisent des aérosols (chemtrails), à arrêter de servir ces programmes. 

PREMIER CONTACT

Eisenhower entra dans un dilemme quand il est devenu président. Avec la guerre froide et l’acquisition concurrente d’armes entre les super-puissances et d’être debout pour la paix et maintenir la sécurité était un parfait équilibriste. Le célèbre discours d’Eisenhower « Atom’s for Peace » aux Nations-Unies un peu plus de deux mois avant la réunion du 8 Décembre 1953, il a indiqué qu’il soutenait la fin du développement et des tests d’armes nucléaires ; Eisenhower n’était pas seul dans son désir, qui était apparemment partagé avec des extraterrestres.

Je n’ai aucun doute que ces événements se soient produits, sur la base de la quantité de preuves, témoignages dénonciateurs et tout ce que j’ai vu et l’expérience de ma vie. Tous les événements qui ont mené à cela, ouvrent la voie pour ce qui s’est passé lors de ces réunions.

Le premier contact avec le président Eisenhower qui a été dit c’est produit à Edwards (Muroc), base de l’armée de l’air en février 1954, bien que certains pensent que c’était à la base aérienne de Homestead en Floride. En tout cas, ce fut avec des blonds de type nordiques  – Comme les Pléiadiens qu’il y eut de nombreux contactés. De nombreux chercheurs en éxo-politique ont noté que, à la réunion des 20-21 février 1954 avec les extraterrestres, un groupe de quatre membres de la société civile y assistait. Ils étaient Gerald Light un journaliste bien connu. William Cooper (qui a été tué en 2001 et a affirmé avoir servi dans l’US Air Force et l’US Navy ainsi que la Naval Intelligence, jusqu’en 1975) a eut l’accès à des informations classifiées et il a dit : Ce groupe d’extraterrestre nous a mis en garde contre les Aliens qui étaient en orbite autour de l’équateur (les « Gris ») et a proposé de nous aider dans notre développement spirituel. Ils exigeaient que nous démontions et détruisions toutes nos armes nucléaires en tant que principal état. Ils ont refusé d’échanger de la technologie en citant que nous étions incapables, spirituellement, de gérer la technologie que nous possédions déjà. Ils croyaient que nous allions utiliser une nouvelle technologie pour détruire les autres. Selon W. Cooper, l’histoire de cette race (Pléiadiens) a fait l’expérience avec quelque chose de similaire avec des portions telles que leur race a fuit Rigel, d’une partie de la constellation Orion. Ce fut après les Guerres de la Lyre, quand les Nordiques ont été attaqués par les Dracos sur Lyra, beaucoup s’enfuyant vers Rigel, et c’est ainsi que cela a été décrit :

« La première chose que les Draco/Gris ont fait est d’infiltrer avec subtilité toutes les couches de la société et d’utiliser des implants pour exercer un contrôle de l’esprit. Ils ont ensuite systématiquement érodé la matrice de l’âme collective et assimilé la population dans leur complexe de mémoire de groupe, remplaçant ainsi l’âme historique de la population avec leurs propres souvenirs, pour les transformer en drones. »

L’étrange témoignage de Milton William Cooper à propos des bases sur la Lune. Le texte qui suit est le témoignage, à propos des bases sur la Lune, de celui qui paya de sa vie le fait d’avoir bravé la loi de la peur et du silence.

Extraits : « Au début de l’ère spatiale et à l’époque des expéditions lunaires, les modules habités envoyés vers la Lune étaient toujours escortés d’un astronef extranéen (entendez : d’origine extraterrestre). Le 20 Novembre 1990, une chaîne de télévision nationale a annoncé qu’un objet de forme ronde, de couleur rouge rayonnante et séparé de la navette spatiale Atlantis accompagnait cette dernière le long de sa dernière mission militaire. Ce fut la première et dernière reconnaissance publique de la chose. Les cosmonautes de la mission Apollo ont vu et même filmé la base lunaire surnommée LUNA. Les photographies officielles de la NASA révèlent des structures en forme de dômes, de spirales, de larges structures circulaires qui ressemblent à des silos, de même que d’immenses véhicules miniers en forme de T qui tracent sur la surface de la Lune des marques semblables à des cicatrices laissées sur la peau par des points de suture. On y voit aussi divers types d’astronefs, les uns absolument gigantesques, d’autres beaucoup plus petits. Il s’agit d’une base américano-soviéto-alien. Le prétendu programme spatial de la NASA baptisé Apollo ne fut en réalité qu’un leurre excessivement coûteux, destiné à détourner l’attention de l’humanité, et la solution 3 n’est pas de la science-fiction.« 

… Je confirme que des contingents d’esclaves ont déjà été expédiés, dans le cadre de ce projet, en qualité de main-d’œuvreLa destination première est la Lune – de son nom de code Adam – et la seconde est Mars – de son nom de code Eve. J’ai en ma possession des photographies officielles de la NASA de l’une des bases lunaires. Je pense que la colonie sur Mars est déjà aussi une réalité.

… Depuis que nous avons commencé à pactiser avec les aliens, nous avons acquis une technologie qui va bien au-delà de nos rêves les plus fous.

… Nos pilotes ont déjà fait des voyages interplanétaires dans ces engins et sont allés sur la Lune, Mars et d’autres planètes

Il existe des régions sur la Lune où se développe une vie végétale. Les plantes y changent de couleurs avec les saisons, car il y a aussi des saisons sur la Lune contrairement à ce que l’on pense généralement. Il y a même des lacs artificiels ainsi que des étangs sur sa surface, et des nuages ont été observés et filmés dans son atmosphère.

Au sujet de Rigel, le contacté George Andrews décrit ceci :

« Il y a eu une guerre nucléaire et un désastre environnemental sur Rigel, et avant ceci ou pendant, les Dracos et les Gris se sont infiltrés clandestinement. Les survivants Nordiques faisaient partie d’un programme d’hybridation que les Petits Gris – de Zeta Reticuli, avaient probablement conçus par ingénierie génétique, et ils sont alors devenus les « Gris de grande hauteur » notés aussi « Tall Whites ». Les Gris de grande taille ont eu un rôle plus dominant que les plus petits « communs ». Les peuples nordiques qui ont pu fuir, sont allés sur Procyon où ils ont également été attaqués, mais Alex Collier, un contacté, a dit qu’ils ont récemment libéré leur planète des gris et qu’ils souhaitaient nous aider. »

Lors de cette réunion sur la base Muroc de l’armée de l’air, cette race a déclaré que nous étions sur un chemin d’autodestruction et que nous devions cesser de nous entretuer, arrêter de polluer la planète, arrêter de piller les ressources naturelles de la Terre, et apprendre à vivre en harmonie.

William Cooper affirme que ces conditions ont été remplies avec une extrême méfiance, en particulier la condition majeure du désarmement nucléaire. On croyait que satisfaire cette condition nous laisserait impuissants face à une évidente menace extraterrestre. Nous n’avons eu, également, aucun antécédent dans l’histoire de l’humanité pour nous aider à prendre une décision. Le désarmement nucléaire n’a pas été considéré comme étant dans le meilleur intérêt des Etats-Unis.

Selon les recherches exo-politiques, il y a la confirmation de Michael Salla sur la Première Réunion de Contact qui provient du fils d’un ancien commandant de la marine qui a affirmé que son père, Charles Suggs avait été présent lors du premier contact. Un autre «dénonciateur» qui est le fils de William Lear, le célèbre créateur du jet Lear, confirme le premier contact et affirme qu’il s’agissait d’une race extraterrestre qui a été rejetée pour ses positions de principe sur le transfert de technologie.

Sa recherche se poursuit pour dire que compte tenu de l’intensité de la guerre froide, les responsables de la sécurité nationale présents ont peut-être décidé qu’il était plus prudent de chercher de meilleures conditions avant d’accepter la demande des extraterrestres. Le témoignage de Gerald Light implique que la réunion à Edwards n’a pas abouti à un accord, mais entraîné un désaccord intense entre les fonctionnaires d’Eisenhower. Ils parlent aussi d’au moins 4 groupes aliens différents impliqués dans la réunions : Les «Nordiques», les Aliens Gris, un groupe humanoïde d’au moins 9 pieds de hauteur et une race qui serait de nature Reptilienne.

Light croit que le président Eisenhower avait l’intention de faire « une déclaration officielle au pays » environ un mois après que sa lettre ait été écrite. Mais comme nous le savons, aucune annonce n’a été faite.

LE DISCOURS D’ADIEU D’EISENHOWER : LE COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL.

Allocution de fin de mandat du président, ce discours est resté célèbre en raison de la mise en garde formulée par Eisenhower contre le « complexe militaro-industriel ».

Bonsoir, mes compatriotes américains...

discours-de-fin-de-mandat-de-dwight-d.-eisenhower

Tout d’abord, je voudrais exprimer ma gratitude aux réseaux de radio et de télévision pour les opportunités qu’ils m’ont données au fil des ans pour apporter des rapports et des messages à notre nation. Je les remercie tout particulièrement de m’avoir permis de m’adresser à vous ce soir.

Dans trois jours, après un demi-siècle au service de notre pays, je fixerai les responsabilités d’office car, lors d’une cérémonie traditionnelle et solennelle, l’autorité de la Présidence appartient à mon successeur. Ce soir, je viens à vous avec un message de congé et d’adieu, et pour partager quelques dernières réflexions avec vous, mes compatriotes.

Comme chaque citoyen, je souhaite que Dieu ait en sa garde le nouveau président, ainsi que tous ceux qui travailleront avec lui. Je prie pour que les années à venir soient bénies par la paix et la prospérité pour tous.

Notre peuple attend de son Président et du Congrès qu’ils trouvent un accord essentiel sur des questions de grande importance, dont la sage résolution permettra de mieux façonner l’avenir de la nation. Mes propres relations avec le Congrès, qui ont commencé sur une base lointaine et ténue quand, il y a longtemps, un membre du Sénat m’a nommé à West Point, ont depuis varié à l’intime pendant la guerre et la période d’après-guerre immédiate, et enfin à mutuellement interdépendants au cours de ces huit dernières années. Dans cette relation finale, le Congrès et l’Administration ont, sur la plupart des questions vitales, bien coopéré, au service de la nation, plutôt que de la simple partisanerie, et ont ainsi assuré que les affaires de la nation devraient aller de l’avant. Ainsi, ma relation officielle avec le Congrès se termine par un sentiment – de ma part – de gratitude que nous avons pu faire tant de choses ensemble.

Nous nous trouvons maintenant dix ans après le milieu d’un siècle qui a vu quatre grandes guerres parmi les grandes nations. Trois d’entre elles concernaient notre propre pays. Malgré ces holocaustes, l’Amérique est aujourd’hui la nation la plus forte, la plus influente et la plus productive du monde. Naturellement fiers de cette prééminence, nous réalisons pourtant que le leadership et le prestige de l’Amérique dépendent, non seulement de nos progrès matériels, de nos richesses et de nos forces militaires inégalés, mais de la façon dont nous utilisons notre pouvoir dans l’intérêt de la paix mondiale et de l’amélioration humaine.

Tout au long de l’aventure américaine en matière de gouvernement libre, nos objectifs fondamentaux ont été de maintenir la paix, de favoriser le progrès dans la réalisation humaine et de renforcer la liberté, la dignité et l’intégrité entre les peuples et entre les nations. S’efforcer de moins serait indigne d’un peuple libre et religieux. Tout échec attribuable à l’arrogance, ou notre manque de compréhension, ou notre volonté de sacrifier nous infligeraient de graves blessures, tant au pays qu’à l’étranger.

Les progrès vers ces nobles objectifs sont constamment menacés par le conflit qui engloutit actuellement le monde. Il commande toute notre attention, absorbe nos êtres mêmes. Nous faisons ici face à un idéologie globale hostile, athée dans son caractère, impitoyable dans ses buts et insidieuse dans ses méthodes. Malheureusement, le danger qu’il représente promet d’être d’une durée indéterminée. Pour y parvenir avec succès, il faut non pas tant les sacrifices émotionnels et transitoires de la crise, mais plutôt ceux qui nous permettent d’avancer de manière constante, sûre et sans se plaindre du fardeau d’une lutte prolongée et complexe avec la liberté. Ce n’est qu’ainsi que nous resterons, malgré toutes les provocations, sur notre voie tracée vers une paix permanente et une amélioration humaine.

Il y aura toujours des crises. En les rencontrant, qu’elles soient étrangères ou nationales, grandes ou petites, il y a une tentation récurrente de penser qu’une action spectaculaire et coûteuse pourrait devenir la solution miraculeuse à toutes les difficultés actuelles. Une énorme augmentation des nouveaux éléments de nos défenses; l’élaboration de programmes irréalistes pour guérir tous les maux de l’agriculture; une expansion spectaculaire de la recherche fondamentale et appliquée – ces possibilités et bien d’autres, chacune potentiellement prometteuse en soi, peuvent être suggérées comme le seul chemin vers la route que nous souhaitons parcourir.

Mais chaque proposition doit être soupesée à la lumière d’une considération plus large : la nécessité de maintenir l’équilibre dans et entre les programmes nationaux, l’équilibre entre l’économie privée et l’économie publique, l’équilibre entre le coût et les avantages escomptés, l’équilibre entre le clairement nécessaire et le confortablement souhaitable, l’équilibre entre nos exigences essentielles en tant que nation et les devoirs imposés par la nation à l’individu, l’équilibre entre les actions du moment et le bien-être national de l’avenir. Un bon jugement recherche l’équilibre et le progrès. Son absence finit par trouver déséquilibre et frustration. Le bilan de plusieurs décennies est la preuve que notre peuple et son gouvernement ont, dans l’ensemble, compris ces vérités et y ont bien répondu, face à la menace et au stress.

Mais des menaces, nouvelles en nature ou en degré, surgissent constamment; je n’en mentionne que deux…

Un élément essentiel du maintien de la paix est notre établissement militaire. Nos armes doivent être puissantes, prêtes pour une action immédiate, afin qu’aucun agresseur potentiel ne soit tenté de risquer sa propre destruction. Aujourd’hui, notre organisation militaire n’a guère de rapport avec celle connue de l’un de mes prédécesseurs en temps de paix ou, en fait, par les combattants de la Seconde Guerre mondiale ou de la Corée.

Jusqu’au dernier de nos conflits mondiaux, les États-Unis n’avaient pas d’industrie d’armement. Les fabricants américains de socs pourraient, avec le temps et selon les besoins, fabriquer également des épées. Mais nous ne pouvons plus risquer d’improviser d’urgence la défense nationale. Nous avons été contraints de créer une industrie d’armement permanente de vastes proportions. De plus, trois millions et demi d’hommes et de femmes sont directement engagés dans l’établissement de la défense. Nous consacrons chaque année à la sécurité militaire à elle seule plus que le revenu net de toutes les coopérations – sociétés américaines.

Or, cette conjonction d’un immense établissement militaire et d’une grande industrie de l’armement est nouvelle dans l’expérience américaine. L’influence totale – économique, politique, voire spirituelle – se fait sentir dans chaque ville, chaque Parlement d’Etat, chaque bureau du gouvernement fédéral. Nous reconnaissons la nécessité impérative de cette évolution. Pourtant, nous ne devons pas manquer de comprendre ses graves implications. Notre labeur, nos ressources et nos moyens de subsistance sont tous impliqués. Il en va de même de la structure même de notre société.

Dans les assemblées du gouvernement, nous devons donc nous garder de toute influence injustifiée, qu’elle ait ou non été sollicitée, exercée par le complexe militaro-industriel. Le risque d’une désastreuse ascension d’un pouvoir illégitime existe et persistera. Nous ne devons jamais laisser le poids de cette combinaison mettre en danger nos libertés et nos processus démocratiques. Nous ne devrions jamais rien prendre pour argent comptant. Seule une communauté de citoyens prompts à la réaction et bien informés pourra imposer un véritable entrelacement de l’énorme machinerie industrielle et militaire de la défense avec nos méthodes et nos buts pacifiques, de telle sorte que sécurité et liberté puissent prospérer ensemble.

La révolution technologique des dernières décennies a été apparentée et largement responsable des changements radicaux de notre posture militaro-industrielle. Dans cette révolution, la recherche est devenue centrale; elle devient également plus formalisée, complexe et coûteuse. Une part en augmentation constante est effectuée pour, par ou sous la direction du gouvernement fédéral.

Aujourd’hui, l’inventeur solitaire, bricolant dans sa boutique, a été éclipsé par des groupes de travail de scientifiques dans des laboratoires et des champs d’essais. De la même manière, l’université libre, historiquement le fer de lance des idées libres et des découvertes scientifiques, a connu une révolution dans la conduite de la recherche. En partie à cause des coûts énormes impliqués, un contrat avec le gouvernement devient pratiquement un substitut à la curiosité intellectuelle. Pour chaque vieux tableau noir, il y a maintenant des centaines de nouveaux ordinateurs électroniques. La perspective d’une domination des universitaires du pays par l’emploi fédéral, les allocations de projets et le pouvoir de l’argent est toujours présente – et doit être sérieusement considérée.

Pourtant, en respectant, comme nous le devons, la recherche et les découvertes scientifiques, nous devons également être conscients du danger égal et opposé que la politique publique puisse elle-même devenir captive d’une élite scientifique et technologique.

Il appartient à l’État de façonner, d’équilibrer et d’intégrer ces forces et d’autres, nouvelles et anciennes, dans les principes de notre système démocratique – visant toujours à atteindre les objectifs suprêmes de notre société libre.

Un autre facteur de maintien de l’équilibre concerne l’élément temps. Alors que nous nous penchons sur l’avenir de la société, nous – vous et moi, et notre gouvernement – devons éviter l’impulsion de ne vivre que pour aujourd’hui, en pillant pour notre facilité et notre commodité les précieuses ressources de demain. Nous ne pouvons pas hypothéquer les actifs matériels de nos petits-enfants sans risquer de perdre également leur héritage politique et spirituel. Nous voulons que la démocratie survive pour toutes les générations à venir, et ne devienne pas le fantôme insolvable de demain.

Au cours de la longue voie de l’histoire qui reste à écrire, l’Amérique sait que ce monde qui est toujours plus petit doit éviter de devenir une communauté de peur et de haine affreuses et être, au lieu de cela, une fière confédération de confiance et de respect mutuels. Une telle confédération doit être égale. Les plus faibles doivent venir à la table de conférence avec la même confiance que nous, protégés comme nous le sommes par notre force morale, économique et militaire. Ce tableau, bien que marqué par de nombreuses frustrations passées, ne peut pas être abandonné pour l’agonie certaine du désarmement du champ de bataille.

Le désarmement, dans l’honneur et la confiance mutuels, est un impératif permanent. Ensemble nous devons apprendre à composer avec nos différences, non pas avec les armes, mais avec l’intelligence et l’honnêteté des intentions. Puisque cette nécessité est si cruciale et si évidente, je confesse que j’abandonne mes responsabilités officielles dans ce domaine avec beaucoup de déception. Pour être de ceux qui ont assisté à l’horreur et à la tristesse prolongée de la guerre, de ceux qui savent qu’une autre guerre pourrait totalement détruire une civilisation qui s’est si lentement et douloureusement construite pendant des milliers d’années, j’aurais voulu pouvoir dire ce soir qu’une paix durable est en vue.

Heureusement, je peux dire que la guerre a été évitée. Un progrès régulier vers notre but ultime a été accompli. Mais il reste tellement à faire. En tant que citoyen privé, je ne cesserai jamais de tout faire, aussi minime que cela soit, pour aider le monde à avancer le long de cette route.

Ainsi, dans ce dernier « bonne nuit  » que je vous adresse en tant que Président, je vous remercie des nombreuses chances que vous m’avez données de me consacrer au service public, dans la guerre comme dans la paix. J’espère que vous aurez trouvé quelques choses de valeur dans le service auquel je me suis consacré ; quant au reste, je sais que vous trouverez vous-même les moyens d’améliorer ces résultats dans le futur.

Vous et moi, mes chers concitoyens, avons besoin d’être forts dans notre croyance que toutes les nations, grâce à Dieu, atteignent ce but de paix avec justice. Puissions nous toujours rester fermes dans la dévotion à ces principes, confiants mais humbles dans le pouvoir, diligents dans la poursuite des grands buts de la nation.

À tous les peuples du monde, j’exprime une fois de plus le souhait et la prière de l’Amérique :

« Nous prions pour que les peuples de toutes fois, de toutes races, de toutes nations, puissent voir leurs plus principaux besoins satisfaits. Pour que ceux qui actuellement n’ont pas cette occasion puissent l’apprécier un jour entièrement ; que tous ceux qui aspirent à la liberté puissent en éprouver ses bénédictions spirituelles ; que ceux qui possèdent la liberté comprennent les grandes responsabilités [qu’elle engendre] ; que tous ceux qui sont peu sensibles aux besoins des autres apprennent la charité ; que les fléaux de la pauvreté, de la maladie et de l’ignorance soient amenés à disparaître de la surface de la terre, et que, avec le temps, tous les peuples viennent à vivre ensemble dans une paix garantie par la force du respect et de l’amour mutuels qui les lient. »

INTERVIEW DE LAURA EISENHOWER DANS « ABOVE MAJESTIC »:

Quand je pense maintenant au discours de Dwight David Eisenhower, à son discours d’adieu à propos du complexe militaro-industriel, cela évoque bien des choses en moi. J’ai été recruté pour aller dans l’espace en 2006, et cela semblait avoir pour but la mise en œuvre de « Alternative 3 », qui concerne la création de colonies hors planète, le choix de Mars comme planète pour les colonies, fut discuté pendant cette période. Donc, quand vous entendez un tel avertissement, mais que vous n’entendez pas parler des véritables choix, des ordres du jour, ou des traités entre le gouvernement et les ETs, certaines des choses qui se passaient, vous vous demandez qu’essayait-il (D. Eisenhower) ? Il y a tant de compartiments dans le complexe militaro-industriel, nous commençons à les découvrir seulement maintenant. Et j’ai cherché et fouillé vraiment à fond pour comprendre ce qu’il voulait vraiment dire. Puis beaucoup l’ont compris et comme j’étais un lanceur d’alerte avec juste ma propre expérience, à propos de ce recrutement pour Mars, nous avons fini par découvrir le Programme Spatial Secret, ce multi-niveau, ce gouvernement de l’ombre dans tout cette compartimentation.

Les choses qui se sont passées après la Seconde guerre mondiale et l’infiltration à venir allant du Projet Paperclip, du gouvernement américain, à MK-Ultra avec toutes ces ramifications, donc ça veut dire « ok, voici un avertissement sur le pouvoir félon qui existe et persistera, si nous, en tant que peuple américain, ne commençons pas à prendre le pouvoir. » C’est fondamentalement ce que j’en ai tiré. Je pouvais ressentir beaucoup de fierté chez de nombreux membres de ma famille à propos de ce discours. Mais je dirais que je suis un membre de la famille qui a, je pense, trouvé certains chapitres qu’on ne m’a pas transmis en grandissant, et que j’ai pu partager avec eux. Et encore une fois, apparaît ce problème de compartimentation. La NSA a signé quelque chose en 1947 qui est devenu légal, comme une sorte de loi, à savoir, vous pouvez divulguer ce genre de choses sans y inclure trop de ramifications. Nous voici dans cette époque particulière, sans qu’il y ait beaucoup d’entre nous qui aient signé des serments, avec plus de liberté d’expression et plus de moyens pour éclairer tout ceci. C’est pourquoi le discours (de D. Eisenhower) est vraiment pertinent parce qu’aujourd’hui il résonne vrai. Ces avertissements sont quelque chose que nous commençons enfin à découvrir.

Deux Eisenhower exposent le complexe militaro-industriel :

Tout comme son arrière-grand-père le fit dans son discours de Farewell, le 17 janvier 1961, Laura Eisenhower offre une critique des effets destructeurs du complexe militaro-industriel sur notre planète, sur la société humaine, et sur notre place légitime dans l’univers.

« Depuis que mon arrière-grand-père en a parlé pour la première fois, il y a cinquante ans aujourd’hui, le complexe militaro-industriel a prospéré sous le sceau officiel du secret d’État, et quand bien même y aurait-il quelque divulgation sur sa nature, celle-ci consisterait très probablement en une diversion qui ne révélerait jamais pleinement pourquoi cette culture du secret a prospéré, ni ce qui a été fait dans notre dos pendant toutes ces années. Quoi qu’il en soit, cette divulgation est inéluctable et se répand dans nos rangs, et si nous pouvons comprendre et intégrer d’autres vérités de valeur, nous serons protégés contre toute révélation utilisée pour introduire de faux concepts qui nous repousseraient dans les limbes de la mystification. Cinquante ans après l’avertissement du Président Eisenhower au peuple américain sur l’existence du complexe militaro-industriel, cette culture se prépare à divulguer les fruits de cette effarante entorse au bon sens depuis 50 ans, dont l’introduction de robots humains agissant comme des armes de guerre, et même une fausse guerre avec une race ET qui utilise la technologie holographique depuis des décennies. Même si nous assistons à certains aspects de l’émergence d’un agenda catastrophique, nous ne devons jamais oublier cette vérité : nous avons le choix de ne pas nous aventurer sur ce chemin. En fin de compte, tout ce que nous voyons se produire dans notre monde révèle la santé de tout l’ensemble en tant qu’extension de nous-mêmes, puisque nous sommes des extensions de nombreuses dimensions, dont nous rayonnons celles qui correspondent à notre fréquence vibratoire. Si nous ne faisons pas partie du problème, alors n’avons-nous pas à nous engager dans les batailles qui ont été préparées pour nous. J’ai la conviction que le Président Obama est un bon leader, mais quand même, nous ne voulons pas rester aveugles face à la réalité que l’on nous cache, et qu’on lui cache aussi peut-être. »…

« Il nous faut faire face au fait qu’une grande partie de ce qu’il se passe clandestinement crée un drame inévitable pour le futur, car ils ont dépensé des trillions de dollars de nos taxes sur des projets qui ne servent que leur mentalité élitiste. Ces projets incluent un programme spatial secret avec des colonies hors-planète accessibles par téléportation, la prise pour cibles d’individus qu’ils perçoivent comme des menaces, HAARP, des armes psychotroniques, des bases souterraines à grande profondeur, et des trahisons, comme le 9/11, pour nous conduire toujours plus vers un État policier. Derrière la scène, des pratiques occultes – dont des rituels sataniques, d’horribles abus sur des enfants, et la création d’agents-esclaves pour les servir – sont utilisées pour contaminer le corps planétaire avec des fréquences négatives qui, pour eux, sont de la nourriture. C’est de cette façon qu’ils maintiennent leur pouvoir et leur influence, derrière leurs rideaux. Cela engendre de la peur, de la souffrance et des sentiments négatifs, lesquels sont la force vitale dont ils se nourrissent. Aussi horrible que tout cela paraisse, il y a, en fait, une issue. C’est pourquoi il est vital que nous comprenions le concept de la conscience Christ/Sophia, et la façon dont les forces inférieures ont affecté notre ADN en produisant de l’ADN poubelle [junk DNA], inutilisé et inactivé, comme il est vital que nous comprenions comment, en retour, tout cela se connecte au corps planétaire, à ses voiles et à la suppression de la Déesse. Ce n’est pas un truc New-age.

C’est très ancien. Il n’y a nul besoin de lui coller une quelconque étiquette. Il ne s’agit pas de conformité physique, ni d’être une femme. Il s’agit de la Création et de ce à quoi on se heurte, de voir jusqu’où penchera la balance vers ces monstrueux mystificateurs va-t-en-guerre qui nous contrôlent. Il nous faut lutter pour atténuer tout cela, restaurer notre monde, et rendre son pouvoir à Gaia. Leur soif pour notre impuissance et notre confiance aveugle est davantage aggravée encore par leur utilisation du contrôle psychique [mind control] et des puces électroniques, lesquels ne permettent plus aux individus d’accéder à leur voix intérieure ni de se connecter à leur Source. Certains, bien sûr, sont directement impliqués dans leurs programmes, tandis que d’autres se languissent dans une sorte de transe quand la fréquence des ondes courtes ELF émises par leur récepteur TV maintient leur esprit bloqué au ras des pâquerettes, obsédé par la vie des autres et le consumérisme. Les toxines nerveuses des chemtrails perturbent en permanence notre système nerveux, tout comme nous sommes infectés sur les plans physique et psychique par nos désillusions, de concert avec notre profond et puissant désir d’être libres, parce que rien ne tourne vraiment rond. Les races ETs inférieures et leurs technologies ont choisi des alliés terriens pour créer, ensemble, leurs programmes. Ils sont sur Terre, dans des bases souterraines (en particulier les Gris), pour des programmes d’hybridation destinés à détruire la volonté de la Nature, l’Âme et la Conscience Supérieure du Tout – et ainsi pouvoir diriger l’Univers pour finalement asseoir leur domination en se cachant dans leurs colonies hors de la planète jusqu’à ce qu’un jour, peut-être, ils puissent revenir sur la Terre pour la gérer ou l’emmener dans les étoiles, ou juste la laisser s’auto-détruire. Il y a aussi de nombreuses races ETs bienveillantes, et notre défi est de faire la différence. Par le passé, des traités ont été rompus, il y a eu des déceptions, et ce qui semble amical n’est parfois juste qu’une façade. »

A VOIR EN VERSION LÉGALE SOUS TITRÉE (Il s’agit de la version que nous conseillons car elle rémunère les artistes et producteurs) : 

En version pirate (nous déconseillons la version pirate et la mettons à titre informatif)

COSMIC GAÏA

Publié 27 novembre 2020 Par Terry Cailleau : https://aliensontdejala.wordpress.com/author/thiton78/


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

NOUVEAUX VIBRATELIERS MAGNIFIQUES : AVEC JESABELLE (site EFFET BALEINE), FREDERIC-AREMIS (site LES LOIS DU COEUR) ET NICOLAS (Site EVEIHOMME) : ACTIVATION DES 4 ELEMENTS PLUS LE 5ieme ELEMENT (Vendredi 22 octobre à 20Hre30  (14Hre30 Québec – 19Hre30 Tunis – 22Hre30 Réunion) & Samedi 23 octobre à 15Hre00  (9Hre00 Québec – 14Hre00 Tunis – 17Hre00 Réunion) – PARTICATION EN DON LIBRE DU COEUR
CLIQUER CI-DESSOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS :
AVEC EMILIE COCHAUD ET NICOLAS : LANGAGE SON’OR & CHANT SACRES (Emilie canalise en langage de lumière)
CLIQUER CI-DESSOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS (voir également 2 magnifiques ateliers phares):

Pour soutenir Eveilhomme, vous pouvez faire un don, vous abonner ou alors aller en bas de cette page et cliquer régulièrement sur les bannières de publicité, cela nous aidera : merci, Merci ! MERCI !!

En contrepartie de votre abonnement mensuel, vous avez accès aux Vibr’Ateliers proposés en don du Cœur dans la boutique (voir menu boutique)

GRATITUDE INFINIE ET ILLIMITEE A TOUS

Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4 et sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/eveilhomme

Rejoignez-nous sur les nouveaux médias sociaux !!! CLUB VK – https://vk.com/club175930391 ; PROFIL VK : https://vk.com/nturban ; CHAÎNE ODYSSEE : odysee.com/@Eveilhommme ; Page MeWe : https://mewe.com/p/eveilhomme ; Profil Mewe : https://mewe.com/i/nicolaseveilhomme ; Groupe Telegram : https://t.me/joinchat/oYnr005XgndhYTFk





N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

3 réflexions sur “RÉVÉLATIONS DE LAURA EISENHOWER À PROPOS DE L’INGÉRENCE ALIEN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :