LE DOSSIER OVNI DU KGB – FRANÇOIS & PAOLA GARIJO

Le dossier ovni du KGB

Une enquête menée en profondeur à Moscou dans les archives du KGB, les services de renseignement militaires russes, les relevés de presse et les cas diffusées sur le net russe, et après 3 mois de traduction en français, un résultat absolument extraordinaire sur des affaires allant de 1945 à 2017, dont la majorité furent tenues secrètes par les organes de la sécurité soviétiques.

  1. Que savait le KGB
  2. Archives secrètes du KGB sur les ovnis
  3. Documents secrets du Dossier Bleu
  4. Le Dossier Bleu
  5. Les OVNIs et la Marine Soviétique
  6. Ce que nous savons du KGB et ses ovnis
  7. Révélations d’un Général du KGB à la retraite
  8. Le contenu du Dossier Bleu du KGB
  9. Diffusion des archives du KGB
  10. Les équipes paranormale
  11. Akhtubinsk la base scientifique aérienne et paranormale
  12. Il y a des hommes en noir en Russie
  13. La CIA enquête sur les ovnis russes
  14. La base secrète de Kapoustin Yar
  15. Les cosmonautes soviétiques et les ovnis
  16. Retour aux archives du KGB
  17. De l’autre côté du rideau de fer
  18. Les sites mythiques
  19. Dalgenorsk un dossier ovni du KGB
  20. Le KGB et Dalgenorsk
  21. Révélations 14 ans plus tard
  22. L’aviation civile, les ovnis et le KGB
  23. L’aviation militaire, les ovnis et le KGB
  24. L’OVNI du 28 août 1991
  25. OVNIs de Gorki, 28 février 1984
  26. L’astronaute et l’ovni du 27 mars
  27. Le KGB et les soldats du rang
  28. Le KGB et l’intelligence militaire navale
  29. Étude des phénomènes anormaux par l’intelligence de la Marine de l’URSS
  30. Les phénomènes lumineux d’origine inconnue, objets sous-marins inconnus NPO

Epilogue

Les Auteurs :

François&Paola Garijo
Paola & François Garijo

La Russie est un grand pays, couvrant plus de 17 millions de kilomètres carrés et certains de ces territoires sont les plus accidentés de la Terre, dont une grande partie est inhabitée et largement inexplorée. C’est également le pays natal du « cosmisme » une croyance que la civilisation humaine est née dans le cosmos et est destinée à retourner dans l’espace. Mais beaucoup croient que la montée du communisme a conduit à un mur de silence entourant le contact d’anciens et modernes extraterrestres en Russie.

Le KGB enquêtait sur les ovnis depuis 1945, date à laquelle des prototypes de disques volants furent capturés sur le territoire Allemand lors de l’arrivée de l’Armée Rouge. Le Comité de la Sécurité de l’État Soviétique enquêtait sur tout, y compris les dossiers les moins ordinaires. Tout ce qui est passé entre les mains des organes de sécurité de l’Etat Soviétique a scrupuleusement été gardé, archivé, répertorié, depuis les affaires les plus criminelles concernant la guerre civile, les purges d’Etat, les Camps Goulag, jusqu’aux intrigues politiques et les affaires « d’objets volants non identifiés » survolant le territoire national. Ils identifièrent 90% des phénomènes au travers d’opérations et essais militaires dont ils gardaient le secret et qui furent apparentés à tort à des ovnis.

Il leur resta sur les bras 10% des dossiers inexpliqués sur lesquels ils investiguèrent et dont on ne sera rien dans le détail, et encore moins dans le rapport des services pendant 60 à 75 ans. Il a transpiré ce que le KGB ne pouvait pas occulter, c’est-à-dire quelques faits marquants, très largement partagés dans la presse nationale dont ils se sont contentés de reproduire des résumés. Les derniers dossiers accessibles ont été ceux du renseignement militaire naval, les dossiers du KGB qui ont été retrouvés grâce au témoignage d’anciens officiers à la retraite, en dehors de cela les archives sont un dédale immense et si vous ne possédez pas de référence ou de date pour demander l’accès à la consultation de documents précis, il vous est impossible d’exhumer de l’oubli quoi que ce soit. Les volumineux rayonnages des dossiers qui contenaient le plus d’informations et qui finirent par alimenter les insomnies du président Youro Andropov, ne sont pas publics, bien que quelques affaires aient pu transpirer en raison uniquement de l’indélicatesse d’officiers désormais retraités, ou de trouvailles singulières dans les bureaux de la Loubyanca à Moscou.

 

LE KGB ET LES ARCHIVES UFOLOGIQUES

En 1991, des documents du KGB furent fournis à Pavel Popovich (il les a exhortés à diffuser l’information). Il était le deuxième chef de la Direction du KGB (contre-espionnage) à avoir reçu des informations sur les ovnis. Le fichier (124 pages de texte imprimé) contenait des copies de rapports d’ovnis : manuscrits, dactylographiés, témoignages et notes d’informateurs du KGB, dessins bruts et rapports de témoins oculaires d’ovnis. Une lettre d’accompagnement fut rédigée par le vice-président du Comité pour la sécurité d’État de l’URSS, NA Sham.

Cette coopération entre les chercheurs d’ovnis et le KGB fut sans précédent et marqua un tournant dans la recherche ufologique en Union soviétique et probablement dans le monde. Des années plus tard, Sham déclara que le KGB n’avait pas été engagé dans la recherche de phénomènes anormaux (il désignait Setka comme l’entité responsable de la recherche).

Le 28 juillet 1989, sur la base de Kapoustine Yar (région d’Astrakhan), aux environs de minuit, des sentinelles de deux unités militaires ont observé pendant 2 heures, à des distances différentes, un objet volant non identifié. Ceux qui se trouvaient plus près de l’objet ont réussi à le dessiner.  Sont reproduits ci-dessous quelques extraits des rapports dans lesquels sont consignés les témoignages des militaires russes.

La source de ces témoignages suivants proviendrait de Vladimir Zamoroka, docteur en sciences, et tirée de documents déclassifiés des archives du KGB :

Lieutenant V. Volochine, technicien de liaison

« Pour observer l’ovni, je m’installai sur la tour aux antennes, à une hauteur de 6 mètres. Dans le ciel nocturne, je distinguais nettement un puissant signal clignotant qui ressemblait à une série de flashs. L’objet survola les ateliers et se dirigea vers les stocks de missiles qui se trouvaient 300 mètres plus loin. Là il se mit en vol stationnaire en descendant à une altitude de 20 mètres environ. L’ovni projetait une lumière verte pâle qui rappelait la luminescence du phosphore. Il avait la forme d’un disque de 4 à 5 mètres de diamètre, surplombé d’un hémisphère. Pendant que le disque se trouvait en vol stationnaire, un faisceau de lumière intense jaillit de sa partie inférieure et fit 2 à 3 ronds. Puis l’objet volant repartit en direction de la gare ferroviaire, mais revint peu après et se plaça de nouveau au-dessus du stock de missiles, cette fois-ci à une altitude de 60-70 mètres. Deux heures après le début de l’observation, l’ovni s’en alla en direction d’Akhtoubinsk et disparut. Les flashs provenant de la partie inférieure du disque n’étaient pas réguliers. On eût dit que l’ovni prenait des photos (!). Il se déplaçait tantôt par saccades, en faisant des évolutions rapides (verticales ou obliques), tantôt par des mouvements uniformes interrompus de temps en temps par des vols stationnaires. Sa silhouette et celle du faisceau qu’il projetait sont représentées sur le dessin «

Caporal A. Lévine

« À environ 3 kilomètres de moi, j’aperçus un ovni clignotant. A l’endroit même où il se mit en vol stationnaire, je vis un faisceau lumineux jaillir du sol et faire des mouvements à droite et à gauche. Un autre objet apparut et se mit à monter. Au fur et à mesure de son ascension, la lumière qui émanait se faisait de plus en plus faible. Au bout de 2 heures d’observation, j’aperçus un 3e objet à une altitude de 300-400 mètres : il projetait une lumière clignotante rouge. Soudain, une suite de feux, pareils à une guirlande d’ampoules sur un arbre de Noël, parcourut son périmètre, et je vis qu’il avait la forme d’un cigare. Le « cigare » s’approcha du premier ovni et ils disparurent ensemble au-dessus de l’horizon. «

En 1984, le journal français  » Le meilleur  » se penche aussi sur la question des ovnis russes et indique que  » le gouvernement soviétique vient de créer une commission d’enquête sur les phénomènes atmosphériques anormaux. La raison de cette effervescence tient à un événement bien réel qui s’est produit au-dessus de la ville de Gorki le 27 mars 1984. Toute une équipe d’aiguilleurs du ciel de la tour de contrôle de l’aéroport de Gorki a signalé dans un rapport officiel l’étrange ballet d’un objet en forme de soucoupe volante, dans la banlieue de Gorki. Ses évolutions ont duré 40 minutes. La Tour de contrôle a bien repéré sur ses écrans radars la présence d’un immense objet volant à une altitude de 1000 mètres environ et évoluant à 200 km/h. L’objet a les dimensions d’un avion de ligne. Cependant, la tour de contrôle de Gorki ne fait pas appel aux avions de chasse pour intercepter l’objet. «

Un rapport du 23 mai 1985 signé du Colonel V. Alifanov, directeur de vols, fait mention d’une rencontre sur le territoire de Khabarovsk.

Le 26 juillet 1989, dans la région de l’aéroport de Sotchi, les documents reproduisent les conversations à propos d’ovnis observés que le contrôleur du trafic aérien a eues avec les équipages de 3 avions de ligne avec les numéros de bord 138, 397 et 500.

Source : https://aliensontdejala.wordpress.com/


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux ( https://www.facebook.com/eveilhommelemag/ NewsLetter et à partager l’article. 

anime (95)CLIQUEZ ICI POUR UN ABONNEMENT MENSUEL DE 9,99 EUROS (Annulable à tout moment) VOTRE SOUTIEN RÉGULIER EST TRÈS IMPORTANT ! GRATITUDE INFINIE A TOUSanime (62)
Autre possibilité de soutien, cliquez ci-après : Campagne de soutien permanent sur Gofundme https://gf.me/u/ysawj4

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons grand besoin de votre soutien! Si le cœur vous en dit, renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Renseignez le montant que vous désirez. Milles merci à tous. Plein de belles choses à tous ! Amour et Lumière

€1,00

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :