Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 8, épisode 22/24 : BRIEFINGS AVEC UNE NOUVELLE ALLIANCE

172511_cd_s10e7_briefings-with-a-new-alliance_16x9

Vidéo originale de cet épisode diffusée en avril 2018 sur le site payant Gaia TV, mais à présent rendue indisponible car supprimée par la chaîne.


Bienvenue à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Je suis ici avec Corey Goode. Et dans cet épisode, nous allons discuter du retour fascinant du Programme Spatial Secret [Alliance SSP]. Corey, bon retour parmi nous.

Corey Goode : Merci.

David : Reprenons donc là où nous en étions au dernier épisode. Que vous est-il arrivé d’intéressant après ces incroyables visites que vous avez vécues ? [voir épisodes 19, 20 et 21]

Corey : Typiquement, après une telle expérience, je passe des jours à regarder le mur pour tenter de digérer tout ça. Je passais par ce processus quand on m’a informé que j’allais avoir une réunion avec Gonzales et l’Alliance du SSP au LOC [le Commandement des Opérations Lunaires].

David : Oh !

Corey : Et, rappelez-vous, ils faisaient profil bas depuis un moment, et ils s’étaient donné du mal pour me faire sentir responsable du quasi-échec de l’Alliance du SSP. Si vous vous souvenez, Sigmund venait me chercher et m’interrogeait chimiquement pour voir ce qui se passait, parce qu’il faisait partie du Programme spatial secret du MIC (Complexe militaro-industriel SSP) et ne croyait pas qu’il se passait d’autres choses. Il n’y croyait pas.

David : Oui, c’est vrai.

Corey : Et une fois qu’il a fait son enquête, il a découvert que c’était réel, et il a commencé à causer des problèmes, puis il a complètement disparu.

David : Qu’avez-vous pensé quand vous avez entendu dire que l’Alliance du SSP se reformait ?

Corey : J’étais un peu nerveux. Je ne savais pas à quoi m’attendre. Je savais qu’ils allaient vouloir un briefing complet sur ce que j’ai trouvé.

David : C’est vrai.

Corey : Donc j’étais en train de digérer tout cela. Je n’avais pas la tête à faire un briefing, mais j’allais devoir le faire.

David : C’est à peu près à l’époque où vous avez emménagé dans votre nouvelle maison et avez pu poser vos valises. Y a-t-il un lien entre ce déménagement et certaines des choses qui ont commencé à vous arriver à ce moment-là ?

Corey : Eh bien, très vite après avoir emménagé, en octobre, j’ai emmené mon fils et j’ai fait un tour du voisinage pour récolter quelques infos sur les voisins.

Les gens juste en face de chez moi, un homme et une femme, sont tous deux agents de la CIA à la retraite. C’étaient des géologues qui avaient créé une sorte d’interprétation d’images satellites pour la CIA.

David : De la CIA ?

Corey : Oui.

David : De l’autre côté de la rue !

Corey : Oui, et puis, l’homme a commencé à me dire : “Oui, la dame à côté de vous a pris sa retraite de la NOA (Administration nationale des océans et de l’atmosphère). Et la personne là-bas est un militaire à la retraite. Ici, il y a beaucoup de retraités de l’Air Force et des renseignements.”

Et ça m’a fichu la trouille. J’en ai parlé à Gonzales la fois suivante. Et il m’a dit que c’était vrai, et que partout dans mon quartier, ils avaient installé toutes sortes de systèmes de détection très sensibles pour détecter tout changement électrique dans l’atmosphère, n’importe quel changement.

David : Qui ça, “ils” ?

Corey : Les renseignement militaires. Ils voulaient voir ce qui se passait.

David : D’accord. Cela veut dire capter quelque chose comme quand il y a une Sphère Bleue qui vous emmène ou l’atterrissage de chasseurs ?

Corey : Ou quand on me téléporte. Quand cela arrive, il y a une sorte de signature énergétique bizarre qu’ils sont capables de tracer avec ces appareils.

Si une navette venait me chercher, ils pourraient récolter des données télémétriques de l’engin.

David : Eh bien, certaines des choses dont vous et moi avons discuté en privé m’ont obligé à penser que l’Alliance Terrestre vous prend maintenant beaucoup plus au sérieux qu’ils ne le faisaient avant.

Corey : Oui.

David : Et êtes-vous d’accord avec cela ?

Corey : Plus sérieusement, oui, mais ils restent sceptiques quant au Programme spatial secret.

David : Seraient-ils obligés de le faire à cause de certaines choses qu’ils ont trouvées ?

Corey : Oui. Et ils essayaient aussi de comprendre comment un gars qui parlait d’extraterrestres oiseaux bleus de 2,50 mètres de haut divulguait aussi avec tous ces renseignements très précis à propos du Programme spatial secret du MIC.

David : Pensez-vous, ou savez-vous si les appareils qu’ils ont installés ont eu de la chance et ont capté quelque chose de fascinant ?

Corey : Je ne sais pas, parce qu’on m’a dit le jour de cette réunion qu’il fallait que je quitte ma maison et que je me rende à une école locale et que je sois prêt à être ramassé sur un terrain de football.

David : Wow !

Corey : Et c’est exactement ce qui s’est passé. Il était environ 2 heures du matin. Je me suis habillé, je suis monté dans ma voiture et je suis parti. Puis je me suis garé et j’ai attendu environ 20 minutes à côté de l’école, et effectivement, j’ai vu au loin un flash, puis un autre qui est resté allumé. C’était comme une sphère blanche dans le ciel. Et elle descendait très rapidement puis est venue dans ma direction et a commencé à grossir un peu. Puis, quand elle était à environ 400 mètres, la lumière a éclaté, comme une bulle.

David : Cela a dû être cool.

Corey : Oui, c’était très cool. Ça a éclaté et il y avait un petit vaisseau dans lequel j’étais déjà monté avant [un DART].

1

David : Vraiment ? De la taille d’une voiture normale ?

Corey : Oui, un peu plus grand qu’une voiture.

David : OK. Wow !

Corey : Il est arrivé et il a atterri. J’avais une certaine distance à parcourir. Ce n’était pas près de ma voiture. Mais je regarde tout autour de moi, à la recherche d’un véhicule ou d’une navette mais tout était très calme.

2

Je m’assieds et ils me disent : “Attache ta ceinture. On va au LOC”.

3

Nous décollons, et je vois la Lune, on se dirige vers elle. Et la Lune m’apparaît d’abord pas plus grosse qu’un petit ballon, et tout d’un coup, ça a fait comme un zoom très rapide.

4

Elle a grandi si vite que j’ai pensé qu’on allait s’écraser.

David : Sentiez-vous le vaisseau bouger ?

Corey : D’une certaine manière. Vous voyez la Lune et soudain, la Lune a l’air de grossir très vite. Et d’un coup, vous ne voyez plus sa circonférence. Vous êtes très prêt.

Ils ont volé vers la partie cachée de la Lune.

5

Et nous avons survolé deux ou trois fois le cratère où se trouve le LOC, sauf que nous ne pouvions pas le voir. Ils avaient activé la technologie d’occultage.

6

David : Oh, wow !

Corey : Donc ça ressemblait à un cratère. On ne pouvait même pas voir le cratère secondaire, le trou au fond du cratère. Tout était dissimulé.

David : Avait-il quelques défauts ou était-il impeccable ?

Corey : Impeccable.

David : Wow !

Corey : On m’a dit qu’il avait un effet mirage, mais le cratère était net. Donc, ils communiquaient pour avoir la permission d’atterrir, puis ils ont éteint l’occulteur et j’ai pu voir la base.

7

Je voyais des lumières vertes, rouges et blanches, certaines clignotant, d’autres fixes. On est passé au-dessus, puis on est descendu dans le second cratère qui se trouve au milieu de ce grand cratère dans lequel se trouve le LOC. On y est entré…

8

David : Le cratère était ouvert ?

Corey : Ouais. C’est juste un trou.

David : C’est profond ?

Corey : C’est une sorte de gouffre qui descend, puis il s’ouvre sur une caverne de lave. Nous nous dirigeons vers cela et immédiatement, je vois la partie du LOC que j’ai déjà vue auparavant, la partie qui ressemble à une sorte de cloche qui s’incruste dans la roche.

9

David : Il y a une caverne autour de la cloche ?

Corey : Oui, elle a a été construite dedans, au centre.

David : OK.

Corey : Il y avait deux docks suspendus principaux. Un pour la sortie des navettes, l’autre pour leur entrée. On est entré et on a atterri à un endroit où on a débarqué.

10

Les pilotes ont immédiatement descendu des escaliers, et Gonzales m’a accueilli. Il portait un uniforme d’apparat de l’Air Force. Je l’ai regardé, et j’ai dit : “On reprend la mascarade ?” Il a grimacé comme pour dire : “Tais-toi, bon sang.”

David : Pourquoi donc une mascarade ?

Corey : Parce qu’il est dans la Navy. Et pour l’Alliance du Programme spatial secret, il se disait de l’Air Force.

David : Oh, intéressant.

Corey : J’avais déjà donné cette information au public lors de briefings, donc je ne comprenais pas pourquoi il portait cette tenue.

David : D’accord. Intéressant.

Corey : Nous avons donc rencontré une femme en tenue de l’Air Force. Elle s’est présentée et a dit qu’elle serait notre escorte durant la visite.

David : Maintenant, est-ce que ces combinaisons étaient comme vous l’avez déjà dit ?

Corey : Non, elle portait un uniforme de l’armée de l’air. Elle avait les cheveux tirés en arrière et attachés. Et un uniforme d’apparat de l’Air Force. Elle nous mène immédiatement vers un ascenseur. On monte dedans et il démarre. Il descend très rapidement. Je ne pouvais même pas compter les étages.

David : Et ensuite ?

Corey : Quand les portes s’ouvrent, je savais que j’étais bien plus bas dans le LOC que ce qu’on m’avait permis avant, d’après ce dont je me souvenais. Donc je m’attendais à être ébahi, et j’ai tout de suite été déçu. Tout n’était que couloirs et portes.

David : Sauriez-vous que c’est sur la Lune si vous y étiez juste téléporté ?

Corey : Pas du tout. Vous ne pourriez pas savoir. Vous ne sauriez pas si vous êtes sur Terre ou ailleurs.

David : D’accord.

Corey : Elle nous a conduits dans un corridor, vers une pièce où elle a frappé à la porte tout en l’ouvrant. Et là, il y avait une table de réunion et une grande fenêtre derrière eux. Et la table était placée comme ceci [Corey passe sa main devant lui de gauche à droite], et la fenêtre était là [indiquant qu’elle est en face, de l’autre côté de la table].

Tout le monde à table s’est levé, ou presque. Tous ceux que je voyais.

David : Que voit-on derrière la fenêtre ?

Corey : On se serait cru sur Mars.

David : Vraiment ?

Corey : J’étais un peu perplexe. Les gens se lèvent pour me saluer, et moi je demande : “On est sur Mars ?” Car je vous ai entendu dire que certains initiés prenaient un ascenseur et, soudain, ils sont sur une autre planète.

David : C’est exact.

Corey : Je me demandais si c’était le cas.

David : Oui. Ils l’appelaient le corridor, et c’est un appareil de téléportation.

Corey : D’accord. J’étais donc un peu perdu. L’un d’eux l’a tout de suite vu et l’a changé en un paysage lunaire.

David : Ha ha ha !

Corey : En fait, de mes conversations avec Gonzales, souvent, si on travaille sur un projet, vous passez par un portail sans le savoir, et vous arrivez sur la Lune ou sur Mars.

David : OK.

Corey : Et ils peuvent avoir une fenêtre très convaincante d’un lieu sur Terre. Pour que vous pensiez être sur Terre. Ou si vous êtes sur Terre et qu’ils veulent que vous pensiez être sur Mars, ils peuvent le faire aussi.

David : Très intéressant. C’est fou.

Corey : J’ai tout de suite regardé autour de moi, et j’ai reconnu tout le monde.

David : Comment ça, reconnu ? Qui y avait-il ?

Corey : Les officiels de l’Alliance du Programme spatial secret que j’avais déjà rencontrés.

David : Oh ! D’accord.

Corey : Ils avaient l’air très mal à l’aise. Rencontrer Gonzales et moi pour la première fois dans cette situation, les mettait mal à l’aise. C’était facile de le voir.

David : Savez-vous s’ils viennent parfois sur Terre, ou ne vivent-ils que dans l’espace ?

Corey : Oui, certains d’entre eux viennent sur Terre. Mais la plupart ont été complètement écartés et segmentés de toute forme de vie sur Terre.

Donc, ils se sont levés, un geste très militaire quand une personne entre dans la pièce, et nous ont salué, Gonzales et moi, et ils étaient nerveux. Mais comme ils commençaient à se rasseoir, au bout de la table, j’ai vu Sigmund.

11

David : Oh, vraiment ?

Corey : Et Gonzales et moi étions à la fois choqués et perplexes de le voir. J’ai laissé échapper, sans même y penser : “Wow ! C’est donc ici que vous étiez ?”

J’ai regardé autour de moi. J’ai vite jeté un oeil, car tout le monde était toujours mal à l’aise. J’ai dit : “Je suis un peu surpris de vous voir ici après avoir dit à l’Alliance SSP que je pensais que vous les infiltriez.”

Et ça ne lui a pas plu du tout. Il s’est levé, il écumait de rage. Il était d’abord assis là avec un sourire narquois, puis s’est levé en faisant des gestes de haut en bas avec un doigt, et a dit : “Vous ne savez pas tout ce que j’ai perdu. J’ai tout perdu.”

Il m’a pointé du doigt et a dit : “Empathe intuitif, mon cul !” Tout le monde se taisait.

David : Que pensez-vous qu’il voulait dire par “j’ai tout perdu” ?

Corey : Plus tard, j’ai entendu dire qu’il avait abandonné sa famille et tout ce qu’il y avait ici.

David : Vraiment ?

Corey : Oui. Il a tout quitté.

David : Pour rejoindre l’Alliance du SSP une fois qu’il a découvert que c’était réel ?

Corey : Oui.

David : Pourriez-vous nous rappeler brièvement quel était son rôle avant et son importance ?

Corey : Oui. Il était haut placé dans le Programme spatial secret du Complexe militaro-industriel. Il était chargé d’enquêter sur moi, sur la filtration d’informations hautement confidentielles.

David : Donc, pour clarifier, le programme MIC ne connaît pas votre programme plus grand.

Corey : Donc, je débarque avec toutes ces histoires intéressantes et ces informations confidentielles, et ils [Sigmund et ses hommes] voulaient savoir ce qui se passait. Il m’a donc amené là. Ils étaient sûrs que je faisais partie d’un programme, et ils m’ont mis à l’épreuve pour savoir si je disais la vérité ou non. Ils m’ont fait des tests scientifiques pour voir si j’avais été là où j’avais dit.

Et après avoir confirmé ce que je disais, ou la plus grande partie, il est parti rapidement et a rejoint l’Alliance SSP. Tout le monde l’a rejoint de cette façon.

A un moment, ils s’éloignaient, après avoir eu plus d’infos.

David : Donc ça a dû être un grand choc pour vous de le voir là vu que, dans le passé, il ne croyait pas que votre Programme existait.

Corey : C’est vrai, mais c’est toujours un gars sceptique. Pendant le briefing, il se montrait toujours sceptique. Mais après sa crise de rage, il y a eu une pause étrange, puis quelqu’un de l’autre côté de la table a dit : “Et si on s’asseyait pour commencer ?”. On s’est donc tous assis et les briefings ont commencé.

David : C’était quoi ces briefings ?

Corey : En gros, ce sont ceux que j’ai donnés à nos téléspectateurs dans ces derniers épisodes.

David : Oh ! vous les briefiez ?

Corey : Oui.

David : Vraiment ?

Corey : Et j’en recevais aussi. Gonzales et moi recevions un briefing commun.

La plupart sont toujours confidentiels. Gonzales a fait son briefing, et beaucoup de choses étaient confidentielles, mais beaucoup étaient aussi en lien avec les différents êtres avec lesquels il travaillait aux côtés des Mayas et ce qu’ils faisaient.

J’ai donné mon briefing complet. Et dès que j’ai parlé de la Super Fédération, et que j’ai mentionné Tear-Eir, l’apparition de l’Avien Bleu, Sigmund s’est enfoncé dans sa chaise, les bras en l’air, dédaigneux.

David : Après tout ça ?

Corey : Oui.

David : Pourquoi pensez-vous qu’il doute toujours s’il a découvert que l’Alliance du SSP existe ?

Corey : C’est ce que je lui ai demandé : “Après tout ce que vous avez vu, maintenant que vous avez rejoint l’Alliance du SSP, vous n’y croyez toujours pas ?” Il a répondu : “On m’a appliqué des technologies, je ne sais donc pas si ça c’est réel. La technologie qu’il y a là peut vous faire voir tout ce qu’ils veulent vous faire voir. Je suis presque sûr que les Nordiques jouent encore avec notre esprit.”

J’allais lui demander : “Comment ça, encore ?”, quand la même personne à l’autre bout de la table nous a rappelé à l’ordre.

David : Vu ce que vous avez vécu, les simulations de réalité virtuelles dans le programme MILAB lorsque vous étiez enfant étaient indiscernables de la réalité, marquerait-il un point ? Pensez-vous qu’il pourrait avoir raison ?

Corey : Tout à fait, car de son point de vue, on l’a soumis à tant que technologies qu’il ne sait pas si ce qu’il dit est vrai la moitié du temps.

David : D’accord. Mais je dirais, de ce que vous avez décrit, qu’il y a des éléments qui rendent cela très clair, qu’il n’y a pas que les Nordiques qui jouent avec vous, c’est un phénomène réel avec des êtres réels.

Corey : Oui. Il a poursuivi en disant : “Écoutez, j’ai vu la vidéo de la première réunion du LOC, où les Aviens bleus et l’Être doré à la tête triangulaire sont apparus. Je l’ai vu, mais je n’y crois pas.” Il refuse d’y croire.

David : Est-ce un avis plutôt désespéré que la plupart ne partagent pas ? Est-il comme isolé en pensant de cette manière ?

Corey : Tous les gens qui étaient présents à la réunion du LOC, quand l’Avien Bleu est apparu, étaient plutôt convaincus que c’était réel. Donc, c’est juste qu’il se reposait sur son expérience passée.

David : Eh bien, parlons de cela une minute. S’il le croit, et il a des raisons, de penser que les Nordiques ont assez de technologie pour vous faire voir ce qu’ils veulent, pourquoi alors ne pas projeter un président des États-Unis ou plein de trucs bizarres pour chambouler notre histoire ?

Corey : Ils peuvent faire tant de choses avec la Loi cosmique. Mais apparemment, les espèces nordiques se sont impliquées auprès de nous depuis que nous sommes ici. Il y a des récits d’anges, des récits d’êtres apparaissant lors de la fondation des États-Unis qui ont été décrits comme étant d’apparence nordique. Ils sont ici avec nous depuis le début.

Par contre, je ne comprends pas encore ce qu’il veut dire par “Ils jouent à nouveau avec nous”.

David : Pensez-vous que les gens ne le croyaient pas dans cette pièce ?

Corey : La plupart ne le croyaient pas.

David : Que se passe-t-il ensuite ?

Corey : J’ai fini de leur faire mon rapport, et j’ai répondu à une dizaine de questions, tout comme Gonzales. Il a reçu plusieurs questions. Et j’en avais fini avec ma part du rapport.

David : Ont-ils dit quelque chose d’intéressant après votre briefing ?

Corey : Ils ont parlé de plans qui étaient en marche pour divulguer le Programme spatial secret du MIC. L’un d’eux était en rapport avec un conflit avec la Corée du Nord. Comment ils mettraient à profit un armement spatial et des vaisseaux exotiques.

David : Pour clarifier, quelle est l’opinion éclairée sur la Corée du Nord quand à qui est vraiment responsable de ce qu’ils font et quel est l’agenda ?

Corey : C’est une longue conversation en soi, mais en gros, on peut dire que c’est un Etat fantoche de la Cabale.

David : D’accord. Alors pourquoi essaient-ils d’atomiser les États-Unis ou menacent-ils d’atomiser les États-Unis ?

Corey : Ils ont toujours besoin d’un méchant, la Cabale, pour faire pression sur nous. Dans ce cas, l’Alliance dirige l’armée, le Complexe militaro-industriel, le SSP aussi, la plupart sont sous le contrôle de l’Alliance terrestre.

Et ils veulent divulguer ce programme d’une place de pouvoir. Ils pensent que s’ils utilisent ces armes, qu’ils développent depuis des décennies, sur la Corée du Nord, cela enverra un message au reste du monde tout en révélant au public une technologie de pointe.

David : Ils veulent que ça soit filmé, vu et que ça fasse les gros titres dans le monde entier ?

Corey : Voilà. Juste comme quand la guerre a éclaté en Iraq, quand les avions furtifs et le bombardier sont sortis à la lumière du jour.

David : Pour la controverse que ça suscite sur Internet, j’aimerais savoir : que pourrait faire la Cabale à un pays comme la Corée du Nord pour qu’ils aillent chatouiller la grosse brute (USA) dans ce qui ressemble à une mission suicide ?

En d’autres termes, ils n’ont presque rien, mais ils agissent comme s’ils allaient laisser lâcher la bombe. Quelle menace militaire représenterions-nous pour eux ? Allons-nous anéantir leur pays tout entier et le transformer en un verger ? Quelle est l’ampleur de l’attaque ? Beaucoup de gens sont inquiets.

Corey : L’ampleur de l’attaque, d’après ce que je sais, c’est qu’on – SpaceX – a récemment lancé un dispositif DoD [ministère de la Défense] qui est une EMP prolongée [dispositif à impulsions électromagnétiques]. Ils vont l’utiliser au-dessus de la Corée du Nord, d’abord une EMP, puis ils lâcheront les “faisceaux de Dieu”, de larges faisceaux de tungstène de la taille d’un téléphone, qui sont recouverts de céramique.

David : D’accord.

Corey : Ils ont planifié qu’ils les lâcheront, puis que des engins de type TR-3B viendront faire un carnage méthodique. Ils tenteront de ne pas endommager les infrastructures – ce qu’il y a d’infrastructures – et d’éviter les pertes humaines.

David : OK. Donc, ces faisceaux de tungstène dont vous avez parlé, ce sont des bunker busters ? Sont-ils capables de détruire des bases militaires souterraines et profondes ?

Corey : Absolument.

David : Comment a-t-on pu convaincre Kim Jong-Un de le faire ? Ce type ne survivra visiblement pas à ça. Comment la Cabale peut-elle motiver ce pays à déclencher une telle guerre sachant qu’ils vont perdre ?

Corey : On ne parlera pas d’un pays. On parle d’un leader fou qu’ils peuvent manipuler.

David : Il peut donc y avoir du chantage ou de la corruption ou un type de menace-coercition ?

Corey : Oui. Au cours de cette discussion, ils ont abordé l’effort de Tom DeLonge pour parler des technologies avancées et des révélations.

12

David : C’est vrai.

Corey : Et ils ont déclaré qu’il travaillait en tandem avec la partie Air Force du SSP du MIC, qui est aussi la DIA, l’Agence du renseignement de la Défense. Et ils ont commencé à parler davantage du programme, et comment ils le géraient indépendamment de l’ufologie, ils ne voulaient travailler avec personne de l’ufologie. Cela m’intriguait, évidemment. En gros, ils ont déclaré que l’ufologie avait été infiltrée par des cultes Illuminatis, par des narcissiques égotiques qui n’étaient là que pour parler de leurs affaires et créer des religions basées sur les ovnis. C’est le bazar.

Et ils ont dit que s’ils veulent que le reste de la société prenne ces informations au sérieux, cela devait se faire indépendamment de ce qui se passait dans les domaines de l’ufologie, ce qui est décevant.

David : Oui. C’est un peu chercher la bagarre. C’est comme mettre votre revolver sur la table en disant ça. Alors comment peut-on marginaliser toute cette communauté comme ça ? Ça ne semble pas très juste.

Corey : Vraiment pas. Mais ils n’ont pas tort. Il y a beaucoup de problèmes dans cette communauté. Mais si nous voulons en faire partie, on va devoir prendre position et en faire simplement partie.

David : Y a-t-il un profil psychologique du pourquoi les gens de notre communauté sont si mal préparés pour gérer de vrais briefings ou divulgation ?

Corey : Une partie du problème est que le Complexe militaro-industriel essaie d’entuber l’ufologie depuis des décennies avec de fausses informations, en envoyant des agents pour provoquer des conflits et des luttes intestines, des gens avec des discours différents.

Certaines sectes de type Illuminati sont arrivées avec leurs discours religieux pour tenter qu’on les adopte, pour nous préparer au jour où, quand ils arriveront, nous montreront ce qui se passe en Antarctique et prétendront être les maîtres de droit divin, on soit d’accord.

David : Je vais être un peu plus direct et vous demander ceci : êtes-vous en train de dire qu’il y a certaines personnes qui sont des figures de la communauté ufologue, qui sont secrètement employées en fait et ont un rôle d’agent double là où ils travaillent ?

Corey : Il y en a eu des exemples depuis le début de l’ufologie, absolument.

David : Comment notre public pourrait savoir en qui avoir confiance eu égard à ces informations ? Comment une personne entendant ceci peut-elle répondre si on lui dit que toute la communauté est en plein chaos pour le moment ?

Corey : On doit juste maintenir nos systèmes de croyances ufologues, on les a tous à portée de main, et commencer à nous centrer sur les divulgations.

Aucun d’entre nous ne connaît vraiment la vérité, mais nous la voulons tous.

Donc, si nous nous concentrons tous sur ce que nous désirons, plutôt que sur ce qu’on a imaginé depuis des années, on pourrait alors travailler ensemble.

Sinon, on est juste à couteaux tirés. Nos informations ne correspondent pas, tu es donc le méchant. C’est juste un grand bazar.

Mais en même temps, il y a beaucoup de gens géniaux dans notre communauté, et s’ils s’unissent, ils pourront jouer un grand rôle dans la divulgation.

David : Avez-vous abordé d’autres sujets à cette réunion hormis ce dont on a parlé ?

Corey : En fait, Sigmund a lâché quelques bombes, très rapidement.

David : Ha, ha, ha.

Corey : Il a dit qu’on allait faire une visite très exclusive du LOC, ce qui a clairement attiré mon attention.

David : Vous avez dit avant n’avoir vu que le haut, n’est-ce pas ?

Corey : Exact. J’étais plus bas dans le LOC que je ne l’avais jamais été.

David : Wow !

Corey : Et ce qui est intéressant, c’est que le tour commencerait au LOC Bravo.

Mais, une chose que j’ai gardée pour moi – et de cette manière, on voit qui dit la vérité – c’est qu’il y a trois LOC.

David : Ah bon ?

Corey : Il y a LOC Alpha, qui est celui dont j’ai toujours parlé, LOC Bravo et LOC Charlie. À la fin de ce voyage, je les ai visités tous les trois.

David : Eh bien, Corey, je déteste dire cela, mais nous n’avons plus de temps pour cet épisode. Je suis votre hôte, David Wilcock, ici avec Corey Goode.

Merci d’avoir regardé.


Source originale de la transcription en anglais (récupérée par le biais de web.archive.org) : https://web.archive.org/web/20180405202021/https://spherebeingalliance.com/blog/transcript-cosmic-disclosure-briefings-with-a-new-alliance.html

Source de la traduction en français : PDF « Révélation Cosmique », Tome 4 : http://essania10.fr/home/186-revelation-cosmique-tome-4.html

Traduit en français par Régis


REMARQUE : en mars 2020, la chaîne Gaia TV, qui produit et diffuse l’émission « Divulgation Cosmique », après avoir auparavant déjà imposé (en 2018) à Corey Goode de supprimer de son blog personnel toutes les transcriptions des épisodes de l’émission qui y étaient publiées – et qui étaient ainsi rendues disponibles gratuitement pour tout le monde –, a carrément supprimé de son émission tous les épisodes de l’émission où Corey Goode est présent !

La suppression de tous ces épisodes s’inscrit plus directement dans le cadre d’un litige croissant entre Corey Goode et Gaia TV, par rapport auquel Corey Goode venait officiellement et publiquement (au travers d’une courte vidéo disponible sur YouTube), de signer début mars 2020 les papiers lançant des poursuites au civil contre Gaia TV.

À noter que ces poursuites judiciaires engagées par Corey Goode ne concernent d’ailleurs pas uniquement Gaia TV (comme précisé sous la vidéo de Corey Goode), car cette chaîne est loin d’être le seul élément qui ait posé de plus en plus de problèmes dans le cadre de la grande bataille en cours pour l’obtention – ou non – de la divulgation complète. Les enjeux et les parties concernées quant aux obstacles qui se dressent face à la divulgation complète/totale libératrice – une divulgation complète contre laquelle lutte en fait « l’Alliance Noire » de tous ceux qui souhaitent que notre monde obtienne une divulgation qui soit uniquement limitée/partielle -, débordent largement le cas de la problématique avec cette seule chaîne…

[N.B. : il est régulièrement expliqué, dans l’émission « Divulgation Cosmique », en quoi une divulgation seulement partielle ne serait pas à l’avantage du plus grand nombre sur la Terre, en quoi elle ne serait pas au bénéfice de toute l’humanité, mais au contraire, en quoi elle servirait en réalité à maintenir encore en place un subtil système de contrôle obscur et limitatif au seul profit de « certains »…] 

Quoi qu’il en soit, au départ en 2015, Gaia TV semblait sincèrement soutenir la cause de la divulgation complète (d’où, précisément, le lancement de cette émission avec David Wilcock et Corey Goode). Mais ses agissements ultérieurs ont posé de plus en plus de questions, bon nombre d’observateurs actuels allant même jusqu’à considérer – à juste titre ? – que de toute évidence la chaîne a été progressivement infiltrée, et ne sert à présent plus véritablement la cause de la divulgation complète, mais bien plutôt celle d’une divulgation limitée/partielle.

Gaia TV, donc, a brusquement décidé en mars 2020 de supprimer l’intégralité des épisodes des 8 premières Saisons de l’émission (où Corey Goode est le principal invité), à l’exception des 3 épisodes avec David Adair, et de supprimer aussi les 19 épisodes des Saisons 9 à 11 où Corey Goode est présent (dont 8 épisodes en binôme avec Emery Smith).

Cette décision de suppression des épisodes par Gaia TV, qui est évidemment dommageable pour la cause si essentielle de la divulgation complète (même si bien entendu – et fort heureusement – la disparition de ce patrimoine d’informations majeures n’empêchera nullement, en soi, la divulgation complète de se produire bientôt sur Terre !), a en outre bousculé toute la répartition des épisodes restants de l’émission « Divulgation Cosmique » sur la chaîne.

À l’origine, cet épisode était donc l’épisode 7 de la Saison 10.

Point positif pour les francophones, ces 146 précieux épisodes qui ont été tragiquement supprimés par Gaia TV seront intégralement sauvegardés en transcription française, ici, sur Eveilhomme.com.

Pour plus de clarté, les 19 épisodes des anciennes Saisons 9 à 11 où Corey Goode est présent se retrouvent redistribués comme suit :

  • les 11 épisodes où Corey Goode est le seul invité : à la suite des épisodes de la Saison 8 (épisodes 14 à 24)
  • les 8 épisodes où il est interviewé en binôme avec Emery Smith : à la fin des Saisons 10 (épisodes 14 à 17) et 11 (épisodes 12 à 15).

Pour information, Corey Goode et David Wilcock, après leur départ conjoint de Gaia TV en 2018, se sont expliqués sur les raisons de leur décision commune et ont formulé divers griefs concernant l’attitude de plus en plus discutable de la chaîne, à différents niveaux ; certains éléments de cette histoire, et des reproches faits à Gaia TV, sont en outre évoqués dans cet article (originellement publié en mars 2019, et qui avait en fait comme sujet principal l’arrivée sur Gaia TV d’un nouveau [soi-disant] divulgateur au profil douteux…).

Signalons enfin l’existence d’un remarquable PDF (de 2806 pages) des transcriptions originales en anglais de l’intégrale des épisodes allant de la Saison 1 jusqu’au milieu de la Saison 10, qui est téléchargeable gratuitement à cette adresse :

https://www.docdroid.net/192biis/cosmic-disclosure-full-transcripts.pdf#page=410


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux ( https://www.facebook.com/eveilhommelemag/ NewsLetter et à partager l’article. 

anime (95)CLIQUEZ ICI POUR UN ABONNEMENT MENSUEL DE 9,99 EUROS (Annulable à tout moment) GRATITUDE A TOUSanime (62)

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons besoin de votre soutien! Renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Renseignez le montant que vous désirez. Milles merci à tous. Plein de belles choses à tous ! Amour et Lumière

€1,00

Notez cet article !
[Total: 0 Average: 0]
N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :