5 types de respiration pour favoriser la croissance spirituelle

Votre souffle est l’une des parties les plus sacrées, et pourtant oubliées, de votre existence quotidienne.

Le souffle est l’une des rares fonctions du corps humain qui soit à la fois conscient et inconscient. C’est la manifestation physique de votre chi (qi), prana, ou énergie vitale. Et vous le faites 23 000 fois par jour.

Et surtout, votre souffle est toujours là pour vous, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, jusqu’au jour de votre mort. Il est là non seulement pour aider à animer votre corps, mais aussi pour l’aider à guérir, à purger l’énergie et les toxines anciennes, et à inviter à tout ce qui est nouveau et revigorant.

Votre souffle est votre ami le plus ancien et il est toujours là pour vous aider lorsque vous avez besoin d’aide.

N’est-ce pas magnifique ? N’est-ce pas réconfortant ?

Chaque fois que vous avez besoin d’une bouffée d’énergie fraîche, respirez. Chaque fois que vous avez besoin de traiter des émotions lourdes, respirez. Chaque fois que vous avez besoin de vous calmer, respirez.

Vous avez une ancre, une porte d’entrée pour une méditation immédiate avec vous, où que vous alliez et quoi que vous fassiez – et c’est ce qui est si envoûtant dans le travail de respiration. Le travail respiratoire ne fait que reprendre cette fonction corporelle naturelle et primordiale et en faire une pratique consciente.

Dans cet article, je vais explorer avec vous quelques variétés de travail respiratoire, qui complètent à merveille les pratiques de travail intérieur que sont l’amour de soi, le travail sur l’enfant intérieur et le travail de nos ombres, que nous continuons à explorer sur ce site.

Qu’est-ce que le travail respiratoire ?

Le travail sur la respiration, bien qu’ancien, est un terme qui a vu le jour dans les années 1970 et qui fait référence à la pratique consistant à diriger consciemment la respiration. L’objectif de la respiration est de modifier positivement le corps, l’esprit, le cœur ou l’âme, et de produire une transformation intérieure thérapeutique. Il existe aujourd’hui de nombreuses formes de travail respiratoire. Certaines remontent aux anciennes pratiques yogiques du pranayama, tandis que d’autres sont relativement nouvelles, comme la méthode de Wim Hof.

Les bienfaits de l’exercice respiratoire

La respiration est l’unité fondamentale du mouvement de changement, l’atome de courage intérieur qui nous conduit à une vie authentique. À chaque respiration, nous pratiquons l’ouverture, l’absorption et la libération. Littéralement, le professeur est sous notre nez. Quand nous sommes anxieux, nous devons simplement nous rappeler de respirer ».

– Mark Nepo

La pratique régulière de l’exercice respiratoire présente un ensemble d’avantages. Si certains sont scientifiquement prouvés, d’autres attendent d’être validés. Voici ce que vous pouvez éventuellement ressentir en faisant des exercices respiratoires :

  • Détendre votre système nerveux
  • Plus de calme (et moins d’anxiété/stress)
  • Plus d’acceptation de soi (et moins de dépression)
  • Améliore la santé mentale en général
  • Améliore la fonction immunitaire (ce qui signifie que vous restez en bonne santé plus longtemps)
  • Alcalinise le sang et réduit l’inflammation dans l’organisme
  • Améliore la clarté mentale et la concentration
  • Plus d’énergie et de vitalité
  • Peut déboucher sur une expérience mystique ou sur des intuitions spirituelles profondes
  • Augmente les sentiments de joie et de bonheur
  • Aide à la créativité
  • Se sentir plus connecté avec les autres
  • Augmente la prise de conscience et l’appréciation de la vie

Par ailleurs, certaines pratiques de respiration ont également des effets psychotropes (lire : elles vous font planer), ce que beaucoup de gens trouvent agréable. 🙂 En fait, le terme « respiration » a gagné en popularité dans les années 1960-70, principalement grâce aux chercheurs du LSD, le Dr Stanislav et Christina Grof, qui ont créé leur modèle de respiration holotropique grâce à leurs découvertes.

Avertissement

Avant d’approfondir ce sujet, je tiens à lancer un avertissement. Pour certaines personnes, en particulier celles qui ont des problèmes cardiaques préexistants, le travail respiratoire peut être dangereux. Il est préférable de consulter un médecin qualifié avant d’essayer toute forme d’exercice respiratoire, en particulier si votre santé est fragile. Les femmes enceintes doivent également consulter un professionnel de la santé. En outre, certaines formes d’exercices respiratoires sont plus efficaces lorsqu’elles sont pratiquées par un praticien qualifié, comme les exercices respiratoires holotropes et de renaissance.

Surtout, si vous ressentez une gêne intense ou un sentiment d’insécurité pendant cette pratique (que ce soit seul ou avec une autre personne), arrêtez immédiatement. La beauté des exercices respiratoires est que vous pouvez vous arrêter à tout moment, et que vous devez le faire si, à un moment donné, cela devient trop difficile pour vous.

5 types d’exercices respiratoires

Par où commencer ? Il existe de nombreuses variétés de respirations, et je vais les résumer ci-dessous :

1. Pranayama

Sans doute la plus ancienne forme de « respiration », le pranayama (mot sanskrit qui signifie « contrôle de la respiration ») est une série de techniques respiratoires yogiques conçues pour libérer le flux de prana (énergie de la force vitale) et accroître la réalisation spirituelle de soi. Le Pranayama peut être pratiqué soit parallèlement aux asanas (poses) du yoga, soit seul. Il existe huit types de pranayama avec des dizaines de méthodes individuelles décrites dans les Vedas (anciens textes religieux indiens). Parmi les plus courantes, citons le souffle brillant du crâne (ou Kapalabhati), la respiration alternée des narines (ou Nadi Shodhan) et le souffle du conquérant (ou Ujjayi).

2. Respiration holotropique

Créé par les psychiatres transpersonnels tchèques Stanislav et Christina Grof, le travail respiratoire holotropique a été créé dans les années 1970 afin d’aider les gens à faire l’expérience d’une profonde guérison et transformation intérieure. Après avoir étudié et expérimenté les effets thérapeutiques du LSD, les Grof ont développé leur modèle holotropique après l’interdiction de cette drogue psychédélique dans les années 1960. L’intention était de concevoir une expérience similaire à celle du LSD avec ses effets psychotropes, mais sans les effets secondaires (et les questions juridiques). La respiration holotropique est souvent pratiquée au rythme de la musique primitive, les participants respirant rapidement sous instruction pendant deux heures ou plus. Ensuite, la pratique est accompagnée de dessins de mandalas et d’une discussion sur ce qui s’est passé. Il s’agit d’une technique de respiration qui doit être pratiquée avec un praticien qualifié. Le but ultime est d’accéder à des états de conscience supérieurs et de se connecter à l’âme.

3. Respiration de renaissance

C’est une technique de respiration qui a été développée par le visionnaire Leonard Orr dans les années 1970. Orr a déclaré avoir revécu sa propre naissance dans une baignoire, ce qui l’a inspiré à concevoir cette méthode. Le but de cette technique est de vous connecter avec le subconscient, de libérer les souvenirs traumatisants de votre enfance et de vivre une sorte de « renaissance » revigorante (d’où le nom). Elle fait appel à une technique de respiration circulaire et aux conseils d’un animateur qualifié. Certaines formes de renaissance se déroulent dans une baignoire pour imiter le processus de la naissance (ou de la renaissance dans ce cas).

4. Respiration chamanique

La respiration chamanique est une adaptation moderne des anciennes techniques de respiration circulaire dans le but de mettre une personne en contact avec son guérisseur intérieur (chaman). Au cours d’une expérience de respiration chamanique, les participants commencent par bavarder, chanter et fixer une intention. Ils respirent ensuite de façon rythmée sur une musique primale (comme le son des tambours), certains praticiens impliquant la guérison des chakras, le contact avec l’animal spirituel et d’autres pratiques dans la séance de travail sur la respiration. Outre la connexion avec votre chaman intérieur, l’objectif du travail respiratoire chamanique est de vous aider à faire l’expérience d’une plus grande plénitude, d’une meilleure guérison et d’une meilleure guidance intérieure.

5. Le travail respiratoire de Wim Hof

Technique relativement nouvelle (bien que basée sur les anciennes méthodes de pranayama), la méthode Wim Hof a été développée par l’athlète de l’extrême néerlandais Wim Hof – également connu sous le nom de « The Iceman ». Il a gagné son surnom grâce à une série d’exploits physiques intenses, comme la capacité de supporter des températures glaciales et des bains de glace pendant de longues périodes. Sa méthode repose sur trois piliers centraux : l’exposition au froid, la respiration (hyperventilation contrôlée) et la méditation. La partie respiratoire de sa méthode consiste à prendre trente respirations puissantes, puis à inspirer profondément et à retenir sa respiration aussi longtemps que possible, puis à expirer. Ensuite, on inspire profondément pendant 10 à 15 secondes, on retient sa respiration, puis on expire. Ce processus est ensuite répété jusqu’à trois autres fois. La méthode Wim Hof vise à accroître le bien-être physique et mental et a été scientifiquement liée à un certain nombre de bienfaits.

Parmi les autres formes de travail respiratoire, on peut citer:

  • Vivation (La vivacité est une forme de méditation dont le but premier est la résolution permanente et agréable des émotions négatives réprimées)
  • Respiration intégrée
  • Un travail de transformation
  • La biodynamie au service de la respiration
  • Un souffle de clarté
  • Respiration Zen Yoga

Si j’en ai oublié, faites-le moi savoir dans les commentaires !

Respiration et croissance spirituelle

Des respirations profondes, lentes et intentionnelles, qui se dilatent et se contractent dans le ventre, permettent à plus d’oxygène de pénétrer dans le corps… Lorsque cette respiration est régulière, les tensions inutiles ne s’accumulent pas dans le corps ou dans l’esprit. Lorsque le corps et l’esprit sont libres d’allouer de l’énergie à une tension inutile, cette énergie peut être utilisée plus directement dans le processus de psychosynthèse émotionnelle. La respiration profonde est l’outil des maîtres pour lâcher les vieux attachements et les vieilles émotions et pour extraire la sagesse cachée dans les expériences de la vie.

– Ron Teeguarden

Comme nous l’avons vu, le travail sur la respiration peut nous aider sur le plan physique, mental, émotionnel et même spirituel. Ce qui est essentiel, c’est de fixer une intention à l’avance. Sans une intention claire, il peut être difficile d’apprécier (et parfois de remarquer) les avantages et les changements apportés par l’exercice de respiration.

Réfléchissez au problème auquel vous êtes le plus confronté dans la vie en ce moment. Il s’agit peut-être d’une maladie physique. L’exercice respiratoire peut vous aider à y remédier, mais il peut aussi aller aux racines profondes de ce problème, qui sont souvent de nature spirituelle. (Voir notre article sur la perte d’âme pour plus d’informations).

En créant un état de conscience altéré sans drogue, le travail sur la respiration nous aide à accéder au domaine de notre âme et à plonger dans le monde éthéré de l’esprit. Certaines des plus grandes découvertes, épiphanies et percées que vous puissiez faire pourraient être réalisées grâce à une séance de travail sur la respiration. L’important est que vous choisissiez une forme de travail respiratoire qui résonne avec vous – c’est ce qui rendra le processus profond et percutant.

En nous aidant à libérer les couches profondes de douleur, de traumatisme et d’émotion refoulée, l’exercice de respiration libère l’énergie en nous – l’énergie pour guérir, pour transformer et pour se connecter à notre vraie nature.

5 Pratiques de travail respiratoire que vous pouvez pratiquer seul

Le flux de la respiration joue un rôle important dans la détermination de la santé globale d’une personne, et en particulier de sa capacité à se sentir vivante, vitale et à s’exprimer spontanément.

– R. Johnson

Pour la plupart des pratiques de respiration ci-dessus, vous avez besoin d’un praticien qualifié pour vous aider à faciliter le processus (c’est plus sûr et plus efficace de cette façon). Mais il est compréhensible que tout le monde n’ait pas le temps ou l’argent nécessaire pour trouver un facilitateur de travail respiratoire.

Heureusement, il existe des techniques de respiration douce mais transformatrice que vous pouvez pratiquer seul (ou avec un ami). Veuillez toutefois noter que chacun est différent et que certaines personnes pourraient trouver les techniques suivantes trop intenses. Écoutez votre corps, et si à un moment donné vous vous sentez submergé par des émotions ou des sensations physiques fortes, arrêtez-vous.

Nous allons explorer ci-dessous quelques formes simples de travail respiratoire que vous pouvez (généralement) pratiquer seul :

1. Respiration alternée par les narines (une technique de pranayama)

Aussi connu sous le nom de Nadi Shodhana, la respiration alternée par les narines est une ancienne technique de respiration yogique qui vous aide à vous calmer et à trouver la paix intérieure. Cette pratique est particulièrement utile à ceux qui souffrent de stress chronique, d’anxiété, d’absence de fondement ou d’insomnie.

On dit aussi que la respiration alternée des narines améliore la concentration mentale, élimine les toxines du corps, équilibre les hémisphères droit et gauche du cerveau et dégage les canaux d’énergie dans le corps.

Voici une vidéo d’instruction :

2. La respiration relaxante 4-7-8

Cette pratique simple est parfaite pour quand vous êtes à court de temps. Elle vous aide à vous connecter avec votre corps, à être présent avec vos émotions et à détendre votre système nerveux. Le principe de base est d’inspirer pour un compte de quatre, de retenir quatre pour un compte de sept et d’expirer pour un compte de huit.

Cette vidéo vous donnera une idée de la façon de pratiquer la respiration 4-7-8 :

3. Respiration du ventre mou

Dans le monde moderne, un grand pourcentage d’entre nous respire par la poitrine et non par l’abdomen. Malheureusement, cette respiration de la poitrine augmente le stress, la tension nerveuse et un esprit de course qui ne semble jamais se calmer.

Apprendre à respirer par le ventre est vital si nous voulons trouver notre centre intérieur. Mais il est frustrant de constater que ceux qui encouragent la respiration du ventre oublient souvent une chose vitale : elle doit être douce et non forcée. Ironiquement, lorsque nous forçons la respiration du ventre, il en résulte un sentiment d’anxiété accrue.

Comme l’écrit Patrick McKeown, auteur et praticien de la respiration :

Contrairement à de nombreux professeurs de yoga occidentaux modernes, qui enseignent à leurs élèves de respirer fort afin d’éliminer les toxines du corps, les professeurs authentiques savent que lorsqu’il s’agit de respirer, moins c’est plus. La pratique traditionnelle chinoise du taoïsme décrit succinctement la respiration idéale comme « si douce que les poils fins des narines restent immobiles ». La véritable santé et la paix intérieure se produisent lorsque la respiration est calme, sans effort, douce, par le nez, par l’abdomen, rythmée et doucement interrompue à l’expiration. C’est ainsi que l’être humain respirait naturellement jusqu’à ce que la vie moderne change tout.
Par conséquent, le but d’une respiration ventrale douce n’est pas de forcer une respiration, mais plutôt de permettre à la respiration de devenir douce, profonde et abdominale.

Cette vidéo pourrait vous aider à commencer une pratique de respiration abdominale :

4. Respiration circulaire

La respiration circulaire (à ne pas confondre avec la respiration circulaire des musiciens) doit être abordée avec douceur et attention, d’autant plus qu’elle est souvent utilisée comme une technique de modification de la conscience.

Lorsque nous respirons de manière circulaire, nous inspirons et expirons doucement sans faire de pause. Il s’agit d’une pratique qui peut se faire en silence ou à voix haute (c’est-à-dire en faisant du bruit lors de l’expiration).

En tant que technique de respiration, la respiration circulaire peut libérer de vieilles émotions, nettoyer le corps énergétique et émotionnel, et même ouvrir l’esprit à de profondes intuitions spirituelles.

Voici une vidéo d’instruction :

5. Visualisation de la respiration

Il existe une infinité de formes de visualisation que nous pouvons utiliser en conjonction avec la respiration profonde – et c’est ce qui rend cette pratique du travail respiratoire si éclectique. La respiration de visualisation peut être adaptée de façon unique à vos besoins du moment ; tout ce dont vous avez besoin est votre souffle et votre imagination créative.

Voici quelques formes courantes de respiration de visualisation :

  • Visualisation de la lumière qui traverse votre corps lorsque vous inspirez et expirez
  • Visualiser chacun de vos sept chakras qui brillent lorsque vous y respirez
  • Visualisation de l’air circulant dans votre système respiratoire
  • Visualiser tout le stress et les maladies qui quittent votre corps à l’expiration
  • Respirer la lumière, expirer l’obscurité
  • Respirer la douleur, et expirer l’amour bienveillant (pratique bouddhiste « Tonglen »)

Cette vidéo pourrait vous inspirer :

(Bonus) 6. Respiration triangulaire et carrée

J’ai regroupé ces deux techniques de respiration sous un même titre parce qu’elles sont similaires et si simples qu’un enfant pourrait les appliquer.

La respiration en triangle est parfaite pour ceux qui souffrent de crises de panique et d’éclats d’anxiété intenses car elle se concentre sur l’allongement de l’expiration (plutôt que de l’inspiration). Inspirez en comptant jusqu’à quatre, maintenez la respiration pendant quatre secondes et expirez en comptant jusqu’à six (4-4-6). Cette pratique respiratoire permet de visualiser le tracé d’un triangle.

Voici une vidéo utile (l’instruction commence à 1:40) :

La respiration carrée est un peu plus simple et idéale pour ceux qui ont du mal à mémoriser les techniques de respiration. (C’est aussi très bien pour les enfants.) Il suffit d’inspirer pour compter jusqu’à quatre, de retenir pour compter jusqu’à quatre et d’expirer pour compter jusqu’à quatre (4-4-4). Vous pouvez également visualiser la formation d’un carré dans votre esprit en faisant cette pratique de respiration si cela vous aide.

Dans cette vidéo, la respiration carrée est expliquée (l’instruction commence à 1:06)

Ces deux pratiques simples de respiration aident à ancrer et à centrer le corps et l’esprit. Elles peuvent également être utilisées avant (ou pendant) la pratique de la méditation, et comme technique de pleine conscience.

***

Le travail sur la respiration est une pratique puissante qui peut vous accompagner à tout moment, en tout lieu, sur votre chemin de vie. Non seulement elle est librement accessible et glorieusement simple (dans la plupart des cas), mais sa capacité à aider la croissance et la transformation spirituelles est ce qui la rend si précieuse au départ.

Pour commencer votre voyage par un travail respiratoire, choisissez l’une des pratiques ci-dessus (que vous pouvez faire

seul) et n’y consacrer que quelques minutes par jour. Il est bon de fixer une heure régulière, par exemple le matin ou juste avant de se coucher, pour prendre une solide habitude. (Si vous avez du mal à vous souvenir, fixez un rappel sur votre téléphone ou votre agenda).

Si vous voulez découvrir les bienfaits de la respiration en direct, regardez la vidéo ci-dessous. C’est l’un de mes visuels calmants préférés qui aide à guider la respiration et à la ralentir :

Quelle est votre pratique préférée du travail respiratoire et pourquoi ? J’aimerais bien l’entendre dans les commentaires. De plus, si vous avez vécu des expériences étonnantes ou époustouflantes en faisant de l’exercice respiratoire, partagez également vos commentaires à ce sujet !

SOURCE : https://www.shift.is/2020/06/5-types-of-breathwork-to-aid-spiritual-growth/


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux ( https://www.facebook.com/eveilhommelemag ) / NewsLetter et à partager l’article. 

anime (95)CLIQUEZ ICI POUR UN ABONNEMENT MENSUEL DE 9,99 EUROS (Annulable à tout moment) CELA NOUS AIDE GRANDEMENT ! GRATITUDE A TOUSanime (62)

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons grand besoin de votre soutien! Si le cœur vous en dit, renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Renseignez le montant que vous désirez. Milles merci à tous. Plein de belles choses à tous ! Amour et Lumière

€1,00

 

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :