St Germain : Louer l’abondance et non le manque

Pris dans les filets de ses propres croyances ou des croyances du collectif – qui à un certain niveau sont inhérentes à ses propres croyances – la piste est de ne regarder que l’abondance car seule est l’abondance. Quelles que soient les apparences, au sein de cette apparence, contemple l’abondance.

Puis-je prendre un exemple concret ? Tu as cent sous peut-être, il t’en faudrait trente mille, remercie pour les cent sous. Ne regarde pas le manque, regarde ce qui est là. Regarde le don magnifique au sein de ce qui est là. Regarde l’opportunité au sein de ce qui est là.

C’est peut-être cela l’un des entraînements de cette période où en apparence vos libertés semblent être confinées. Gardez le regard sur la liberté, sur les opportunités, sur les possibilités au sein de ce qui est là. Car seul est ce qui est là, seul est maintenant, seul est le présent. Le manque est une projection dans le futur.

Alors tu vas me dire peut-être que le manque fait partie de maintenant. Le manque ne fait jamais partie de maintenant. Maintenant, vraiment maintenant, est plein.

La piste que tu voudrais recevoir est de s’établir pleinement dans maintenant, le plein, et de remercier pour maintenant, le plein. Cela libère les flots d’abondance. La gratitude ouvre à plus, l’inquiétude ferme les portes. Ne te vois pas emprisonnée dans quelque petitesse, contemple-toi libre, libre de ta réalité, libre de tous les dons qui te sont faits, libre de les recevoir.

N’associe pas la liberté à une condition, un événement ou une situation, fais de la liberté un absolu, ce qui est inhérent à ton être, et projette l’image de cet absolu dans les circonstances de ton quotidien. Comprends-tu cela ? Fais de la liberté un absolu inhérent à ton être, et projette cette image de l’absolu dans les circonstances de ton quotidien.

L’humanité souvent fait l’inverse, regarde une apparence et colle cette apparence sur la réalité de ce que Je Suis (je le dis au nom de chaque être). Faire de la plénitude et de l’abondance un absolu. Et au sein de chaque situation, concrètement louer l’abondance et non le manque. Faire de l’abondance un absolu inhérent à la nature de ton être et contempler cette réalité au sein de chaque circonstance. Cela libère les flots de l’abondance.

N’oubliez pas, l’attention donne vie. L’attention est créatrice.

Notez cet article !
[Total: 0 Average: 0]
N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Eveil Homme

Chercheur spirituel et métaphysique, je suis en contact depuis plusieurs années avec des êtres galactiques. L'objet de ma démarche est d'informer les personnes intéressées par les questions liés aux nouvelles fréquences de réalité : ascension terrestre, éveil et chemin spirituel, nouvelles réalités, contactés extraterrestres et galactiques, être de lumière, divulgation, technologies nouvelles et ésotériques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
RSS
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :