Émission « DIVULGATION COSMIQUE », l’intégrale. Saison 10, épisode 4/17 : LES SECRETS SOUTERRAINS DE L’HUMANITÉ

Screenshot_20200510-123242_Samsung Internet

Vidéo originale sous-titrée en français, diffusée en avril 2018, disponible sur : Gaia.com
(https://www.gaia.com/series/cosmic-disclosure)


Screenshot_20200510-123338_Samsung Internet

David Wilcock : Bienvenue dans « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, ici avec Emery Smith, pour continuer notre discussion fascinante sur les civilisations souterraines [voir épisode précédent pour la première partie].
Emery, bienvenue.

Emery Smith : Merci Dave. J’ai hâte de replonger dans le sujet.

Screenshot_20200510-123421_Samsung Internet

David : Une des choses qui attirent mon attention, car beaucoup de points d’interrogation surgissent dans ma tête, c’est qu’on a le site du crash en Antarctique, dont on a déjà parlé. Vous avez parlé de l’épave d’un vaisseau mère là-bas. Qu’on étudie depuis… ?

Screenshot_20200510-123445_Samsung Internet

Emery : De ce que je sais par ces scientifiques, c’est depuis 24 ans.

David : OK. Et il y a une sorte de connexion entre cette épave et la civilisation souterraine que vous décriviez en Equateur, qui, d’après ce que vous avez dit, a commencé par un vaisseau. Puis ils l’auraient construit ?

Emery : Oui, je crois que l’énergie sur le vaisseau a dû contenir aussi des organismes ou des bactéries, car l’intérieur de la caverne a changé, tout comme son atmosphère. Les créatures qui sont là-bas et la flore et tout ça sont complètement différents de ceux en surface. Ils ont emmené des créatures à la surface et elles sont mortes.

David : Pouvez-vous y respirer sans appareil ?

Emery  : Oui. C’est l’air le plus pur. Je m’y sentais très bien, en fait. Ils l’ont déjà testé plein de fois. C’est une nouvelle découverte.

David : Juste pour résumer ce truc de l’Equateur. Pete Peterson a beaucoup parlé de comment le vaisseau de l’Antarctique, quand vous viviez dedans, vous aviez votre propre cour. Et il y avait un système de filtration de votre salle de bains, de votre douche, de vos toilettes, qui alimentait ce jardin. Et, évidemment, c’était caché sous la glace. Et tout a été détruit.

Mais ce que vous me dites sur l’Equateur me fait penser que la végétation de cet engin, dans votre cour, pourrait avoir été semblable. Qu’en pensez-vous ?

Emery  : Oui, définitivement, il y a une corrélation entre les deux. Ce sont deux environnements complètement différents, bien sûr. Donc je m’attendrais à des choses différentes chimiquement. Cela fait toujours l’objet d’observations. Ils y ont une très bonne équipe. Et ils font ça bien, sans tout découper et démonter. On verra donc plus tard.

David : Une autre chose qui crée toutes sortes de points d’interrogation dans ma tête est que dans l’épave la plus ancienne de l’Antarctique, dont plus d’une source m’a parlé, sont visiblement des géants de 10 mètres.

Emery  : Oh oui. J’ai entendu dire qu’il y avait beaucoup d’autres sarcophages et de corps extraterrestres là-bas qui mesuraient plus de 9 mètres, qu’ils avaient trouvés déjà déterrés.

Certains avaient été retirés. D’autres non, bien sûr. Ils tentent de créer une histoire derrière tout ça et de doucement la révéler au public, très calmement, car ça va à l’encontre, évidemment, de tout ce qu’on nous a fait croire quant à nos origines et la religion. Ils vont donc filtrer ces éléments petit à petit.

Une chose extraordinaire trouvée dans cet autre endroit dont on parlait avant, en Amérique, était un être de 10 mètres de haut dans un sarcophage, en état de stase.

1

David : Vraiment ?

Emery  : C’est une sorte d’être de type Pré-Adamite, pense-t-on. Et bien sûr, les pyramides sont tout près. Ces pièces cubiques vides sont tout près.

2

Ces 20 mètres carrés d’or blanc en poudre sont tout près. C’est là que les escaliers descendent dans la roche évidée, ou peu importe comment vous l’appelez, qui est suspendue à la nappe aquifère.

3

David : D’accord. En ce qui concerne les êtres en stase, Corey nous a dit que, d’après les briefings les plus récents, et je crois que Peterson aussi, ils ont trouvé des êtres en état de stase qui avaient 500 000 ans, dans la ville la plus récente de l’Antarctique. Il y en a un très vieux. D’un milliard d’années, visiblement. Mais ce plus récent, de 500 000 ans, possède la même chose que vous avez décrite. C’est donc incroyable. Avez-vous entendu parler d’êtres en stase en Antarctique ?

Emery  : Non, pas du tout. Je n’ai rien entendu à ce propos. Ils ne m’en ont pas parlé en tout cas. Il y a beaucoup d’équipes, vous savez. Et celle-ci ne comptait que quatre scientifiques. Il y a des milliers de scientifiques sur ce projet là-bas pour différents gouvernements, dont le nôtre, et qui tentent de cacher les choses, mais aussi de les préserver.

Comme je l’ai dit, je ne crois pas non plus que la navette se soit écrasée là. Je pense que l’engin était là et y est resté. Et quelque chose s’est passé à cette époque, que ce soit un cataclysme ou autre chose. Et maintenant la neige fond, et la Terre va être la divulgation complète. (Rires)

David : Quand on voit que l’Antarctique éveille tant d’intérêt, un des initiés auxquels j’ai parlé a dit qu’il y avait un agenda secret dans une certaine mesure, pour révéler l’Antarctique. Ils pensaient que ça pourrait créer une guerre de religion. Hypothétiquement, pourquoi ?

Emery  : Oh. Tout, là-bas en bas, détruira simplement les religions organisées telles qu’on les connaît.

David : Pourquoi, à votre avis ?

Emery  : Parce qu’ils ont trouvé des tablettes et des informations et des renseignements là-bas qui prouvent l’histoire de Mars et de la Lune et l’histoire de… je dirais “cette région de l’univers”. Et ils commencent à la déchiffrer maintenant. Donc, que ça émerge entraînerait probablement un énorme conflit. C’est ce qui les préoccupe, qu’on se comporte mal à cause de nos croyances religieuses.

David : D’accord. Ça ne signifie donc pas forcément que Jésus n’existait pas, ou Moïse ou Mohamet.

Emery  : Oh non, vous avez raison. Tous ces avatars ont vécu ici et ont été ces dieux et ces personnes incroyables. Ce qui arrivera, s’ils révèlent tout, c’est que… Disons juste que ces histoires sont racontées, mais pas dans leur entièreté. Il y a des trous. C’est comme un livre inachevé, toutes ces religions. Cela comblera donc toutes ces lacunes. Et tout le monde comprendra. Mais bien sûr, certains non. Certains n’y croiront peut-être pas. Croire une chose toute sa vie, puis un archéologue rapporte quelque chose à la surface, qui dit quelque chose de différent, ça pourrait causer des troubles dans le monde.

DW : Vous dites que cet énorme rocher, trouvé quelque part en Amérique, dans un lieu tenu secret, contient des restes de géants.

Emery  : Oui, c’est juste.

David : Pourriez-vous approfondir un peu ? Vous avez parlé d’armures, de squelettes.

4

Emery  : Oui, beaucoup de squelettes et d’armures, d’or et d’argent, et des trucs qu’on trouverait dans un vieux trésor, beaucoup de pièces, des pots plein de pièces de monnaie.

5

David : Je pensais que vous aviez dit que vous croyiez que tout l’intérieur de l’oeuf était rempli d’or blanc.

Emery  : Oui, on a déterminé qu’il y avait environ vingt mètres carrés d’or blanc en poudre, là-bas dedans, dans une zone à part.

13

David : Ce n’est pas tout l’oeuf qui est rempli d’or blanc ?

Emery  : Non, juste une petite cavité.

David : Où des gens pourraient marcher ?

Emery  : Oui, voilà. Et ces marches sont plutôt grandes. Elles ne sont pas normales. Entre 2,4 et 4 mètres.

6

12

David : Donc, des géants, assurément, 10 mètres de haut. 2,5 mètres pour un être haut de 10 mètres.

Emery  : Ça serait ça, oui.

David : Les marches sont-elles propres ? Comment sont-elles ?

Emery  : Avec la technologie que nous avons, elles sont impeccables, un peu comme les pyramides ou le Machu Picchu. Tout est tellement parfaitement taillé. C’est comme ça qu’on a su. Genre : impossible que la Terre ait pu créer ça.

David : Vous dites que, hypothétiquement, avec un sous-marin, si vous saviez où aller, vous pourriez naviguer dans la Terre et nager jusqu’à ce rocher.

Emery  : Cet aquifère a, hélas, un petit bras d’entrée et un autre de sortie. Seule la partie évidée contient beaucoup d’eau. On n’a vu aucun endroit assez grand pour un sous-marin. On a donc commencé depuis la surface de la Terre, en décidant de creuser tout droit jusqu’à ce qu’on y arrive, et de se préoccuper du reste après. Le problème était le mètre d’eau et ces millions de kilos de pression.

David : Vous décriviez cette idée très étrange, et je me souviens que j’ai dû parler au scientifique qui a inventé ça, quelque chose sur une lumière de l’or, qui en émane et qui semble pénétrer la matière et peut être détectée par certaines personnes qui peuvent être médiums. Des visions à distance ?

Emery  : Non, ce n’est pas comme ça. Ils ont en fait des cônes différents dans leurs yeux qui leur permettent de voir plusieurs ondes de lumière bleue et blanche. Curieusement, ils peuvent voir de l’autre côté de l’océan et voir un endroit qui contient une grande quantité d’or, contrairement à nos chasseurs de trésor. On n’a pas cette capacité. On paie donc des gens dans le gouvernement et on utilise ou emprunte des satellites à des sociétés pour voir dans ces océans.
Mais les trésors les plus incroyables, malheureusement, sont sous terre, dans les terres. C’est un autre genre de chasse au trésor, comme vous le voyez. Une chose marrante que des chasseurs de trésors qui étaient connus, m’ont enseigné… J’ai demandé : “Comment trouvez-vous l’or ?” Car peu de gens ont la chance d’utiliser un satellite. Ils ont répondu : “Si on connaît une région où on dit qu’il y a de l’or, on y va et on ramasse toutes les algues. Et chez nous, on les donne à manger à des rats. Quand les rats crottent, on voit l’or. On retourne là-bas et on prend l’or.”

David : Vraiment ?

Emery  : Oui, ils examinent les crottes de rats avec un spectromètre ou une sorte d’appareil. C’est fou, non ?

David : Vous ne pourriez inventer ça. C’est trop bizarre.

Emery  : Donc, ces chasseurs de trésors célèbres, ce sont vraiment des gens supers qui en étaient chargés, des gens incroyables, aimants, généreux, car ils veulent donner. Ils ne veulent pas garder le trésor. Ils veulent le restituer au monde et créer des choses pour le monde.

David : Je vais me jeter à l’eau et vous demander : j’ai l’impression que vous dites qu’il y a peut-être une certaine souche d’ADN extraterrestre qui s’est implantée chez les humains. Et ces gens, qu’ils en soient conscients ou non, pourraient avoir un appareil optique différent, une rétine légèrement différente, qui, s’ils savaient ce qu’ils peuvent faire, pourraient apprendre à voir cette efflorescence inhabituelle là autour d’où se trouve un dépôt d’or. Ai-je raison ?

Emery  : Cela se pourrait. Non seulement ça, mais aussi, curieusement, ils ont été téléchargés d’un extraterrestre pour accroître leur vision et subir une mise à jour. Ils disent “mises à jour”. Il y a certaines personnes et des agents très spéciaux qui travaillent au plus haut niveau et qui ont ces aptitudes spéciales qu’ils utilisent pour quoi que ce soit, peu importe pour qui ils travaillent.

Le plus intéressant, c’est que dans la caverne, il y a toutes ces autres choses qu’on a trouvées qui montrent l’origine d’où tout le monde vient. C’est un des plus beaux cadeaux qu’on puisse avoir. Et il m’est difficile de le dire. Le plus grand secret là-bas est notre secret à tous et celui de nos origines, et la lignée de notre ADN et ce qu’il contient, et aussi des instructions sur comment lire cet ADN et sur comment construire des portes des étoiles, ouvrir des portails et tout ça.

Il y a donc pléthore non seulement d’artefacts religieux mais extraterrestres aussi, et aussi beaucoup d’incroyables outils qu’on pourrait utiliser. Et on est peut-être pas prêts à l’ouvrir pour le moment.

Emery  : Comment était ce scientifique ? Et je pourrais ici nager dans des eaux qui sont “indiscrètes”, trop classifiées pour en parler. Mais je veux juste voir jusqu’où on peut aller. Ce scientifique, par exemple, avait-il l’aptitude de voir aussi ces étranges couleurs, ou avait-il trouvé quelqu’un pouvant le faire ? La technologie était-elle basée sur la fonction organique ?

Emery  : Non, il est né comme ça.

David : Vraiment ?

Emery  : C’était une personne avec un don qui est entrée dans l’armée et il était un visionneur à distance formidable et est parvenu directement au plus haut rang des gens vers qui se tourner quand il faut trouver une chose ou une personne. Il est très respecté par ses pairs.

David : Pourriez-vous expliquer, car je sais que les gens vont être curieux, car moi je le suis… Si vous aviez ces bâtonnets et cônes dans les yeux, que verriez-vous ? Verriez-vous comme un épais brouillard ?

Emery  : Non, d’après ce que j’ai collecté, et ce sont des informations indirectes, ils voient juste comme nous. Cependant, s’ils recherchent évidemment quelque chose, ça apparaît comme une petite onde de lumière. Ça signifie que, peut-être, votre chemise, je peux y voir des bleus différents, à cause des teintures. Elle n’est pas bien teintée. Une personne normale verrait une chemise bleue. Mais j’y verrais quelques fils de coton un peu différents. Cela ne les trouble pas énormément.

David : Vous dites alors que le nombre de couleurs différentes que ces gens peuvent voir dépasse la moyenne ?

Emery  : Oui, absolument.

David : De combien ?

Emery  : Je sais qu’ils peuvent voir jusqu’à 10 ondes différentes pour une seule couleur. Et j’ai entendu 20 aussi. C’est beaucoup pour une seule couleur. Et ce sont, comme je vous l’ai dit, des informations indirectes.

David : Vous dites qu’ils seraient donc capables de détecter des choses qui seraient dans le sol, comme un filon d’or ?

Emery  : Grâce aux émanations de la flore, des plantes et des roches, de la réserve d’or là-bas. Il s’infiltre et leur donne une énergie spéciale. Et cette énergie est alors diffusée dans l’atmosphère, un peu comme l’orgonite qui contrôle des choses dans le ciel, l’énergie qu’elle dégage.

David : Une des choses les plus intéressantes est cette idée. Quand Wilhelm Reich travaillait sur l’orgone, sa peau a apparemment commencé à devenir bleue.

7

Et il associait souvent l’orgone avec une lumière bleuâtre. En fait, j’ai plusieurs épisodes sur le sujet dans les « Enseignements de la Sagesse« , mon autre émission, où il trouve une vie qui se forme spontanément avec ce qu’il nomme des “bions”. Et la vie où les bions apparaissent présente ces petits corpuscules bleus qui ne semblent venir de nulle part, puis qui fusionnent en protéines et matière biologique.

Emery  : Bien sûr.

David : Si c’est l’essence de la vie, y a-t-il alors un lien entre l’or et la matière biologique ?

Emery  : Ce n’est pas juste de l’or. Ce sont des éléments monoatomiques réarrangés orbitalement, en fait. Vous voulez examiner des éléments qui nous constituent depuis qu’on vient au monde. On n’obtient plus ces éléments après, de ce qu’on mange ou boit. Ce sont le palladium, le rhodium, l’iridium et tous ces types d’éléments différents qui sont les oligoéléments dont notre ADN a besoin pour évoluer. Beaucoup d’endroits font des EMRO. Vous devez faire attention.

[Note : en anglais, « des EMRO » se dit « ORMEs » ; EMRO = Eléments Mono-atomiques Réarrangés Orbitalement, connu aussi sous le nom de « ORMUS », ou « or mono-atomique », ou encore « manne ». Voici par exemple ce qu’en dit en présentation ce site : « L’or Ormus, également connu sous les noms d’or mono-atomique, d’or en poudre blanche et de manne, est une substance unique. Composé de minéraux précieux tels que l’or, le platine et l’iridium, ce qui le rend intéressant est qu’il n’est pas tenu à l’état métallique. Alors que les minéraux sont généralement constitués d’atomes liés, l’orme est en fait constitué d’atomes purement non liés. En raison de cette composition inhabituelle, ce matériau offre des avantages auxquels on ne peut accéder dans aucun autre état. » Une description plus détaillée est disponible par exemple sur ce site, et vous pouvez utiliser Deepl.com pour en faire facilement une traduction automatique de qualité.]

David : Je me souviens que si vous sélectionnez la molécule ADN avec du rhodium, elle devient un meilleur conducteur électrique.

Emery  : Absolument. Je suis un fervent partisan des EMRO. J’en prends presque tous les jours. De la zéolithe aussi. Ces choses aident à aligner l’ADN pour qu’il fonctionne correctement avec la tension adéquate. Si elle n’est pas correcte, on ne peut pas bien nous réparer. Si elle n’est pas correcte, on ne peut pas évoluer au-delà d’où nous sommes.

David : Soulignons ceci : d’après les recherches que j’ai faites sur ce que vous nommez les EMRO, ou éléments monoatomiques réarrangés orbitalement, ce sont en fait ce que des scientifiques appellent des microagrégats, ce qui signifie que si vous laissez les atomes sortir un à un en un jet, ils préfèrent se regrouper en de magnifiques structures géométriques sacrées, ces structures en trois dimensions, comme un cube, un octaèdre, un dodécaèdre, un icosaèdre.

8

Les molécules prendront ces formes. Et une fois qu’elles ont cette structure, elles sont plus résistantes à l’électricité à l’extérieur, plus conductrices à l’intérieur, plus solides, plus résistantes aux températures, à l’usure. Elles ont toutes ces qualités formidables et semblent nourrir le corps.
Pourquoi le lien avec la géométrie sacrée est-il si important ?

Emery  : Parce qu’on en est constitué. Ce sont les plus petites particules après l’électron, dont on est fait et qui nous permettent en fait, à un certain moment, de faire des voyages transdimensionnels.

David : Confirmez-vous, alors, qu’une partie de la science classifiée, c’est que l’état fondamental de la matière, est la géométrie sacrée ?

Emery  : Tout à fait, oui.

David : D’accord. Pouvez-vous donner des détails sur des briefings que vous auriez eu ?

Emery  : Eh bien, on travaillait beaucoup avec l’énergie magnétique, les aimants et les aimants permanents, et on tentait de faire des trucs avec des aimants et de changer le champ de flux, les polarités nord et sud. Puis, avec des instruments spéciaux, on zoomait après avoir changé les différentes formes des aimants – pas un aimant cubique courant nord-sud – et on changeait ces angles, puis on zoomait, pour voir ce qui se passait au niveau de ces énergies magnétiques permanentes fusionnant avec différents champs de flux selon différents angles. Et à ce niveau, qui n’a pas été complété, se trouvent ces formes de géométrie sacrée.

Ils pensent qu’on modifiant ces champs de flux, ils peuvent ouvrir des portails. Ils peuvent ouvrir différentes énergies de notre ADN. Elles peuvent nous aider à guérir. Beaucoup de choses différentes peuvent se passer. Mais c’est toujours à l’état de “ça n’a pas été prouvé”.

David : Vous avez dit une chose avant dans ce sens où vous pensez peut-être que des extraterrestres d’un autre niveau nous ont toujours maintenus en une sorte de quarantaine ou nous contrôlent encore et que même avec toute la technologie, on ne peut pas faire tout ce qu’on veut. Pourriez-vous approfondir ?

Emery  : En fait, les extraterrestres ne vont pas juste venir ici et tout nous donner gratuitement, car on doit évoluer avec notre propre conscience et tous bien nous traiter et ne pas nous entre-tuer. Tout le monde me pose des questions sur les extraterrestres malveillants. Et je dis : “Oui, il y en a. Il y a des bons et des méchants, et tout ça.” “A quoi ressemblent les méchants ?” Je réponds : “Regardez dans le miroir.” (rires). “Pourquoi ?” Je réponds : “Parce qu’on s’entre-tue. On n’est pas censés s’entre-tuer.” Même si c’est une question de contrôle. On nous contrôle pour faire ces choses. Cela étant dit, c’est à cause de notre comportement parfois. Et ils étaient là avant et étaient comme nous. Ils ont évolué à partir de ce qu’on est maintenant. Et ils sont revenus dans le passé. Souvenez-vous de la forêt de Rendlesham : ils sont revenus dans le passé pour nous visiter et sortir de cette pyramide.

9

Et 33 personnes en ont été témoins. Et le message était : “Arrêtez tout ça, avec les bombes nucléaires, car on est les enfants des enfants des enfants de vos enfants. Et si vous continuez, on n’existera plus.”… ce qui est intéressant, car ça veut dire que le temps n’existe pas. Et maintenant vous allez vous casser la tête en pensant à ça. Mais en fait, le temps n’existe pas, c’est quelque chose qu’on a inventé pour survivre ici en trois dimensions. Il y a beaucoup d’autres dimensions. Et on apprend comment voyager interdimensionnellement sans danger.

David : Quelles sont les limitations que nous imposeraient certains extraterrestres qui restreindraient notre liberté ? Quelles seraient les choses qu’on tenterait de faire, qu’on raterait ou qu’ils stopperaient ?

Emery  : Je crois que si on tente de détruire plus de 75% de la population sur Terre, ils interviendraient. Si on tentait d’empoisonner la Terre pour de bon, disons avec Fukushima ou avec un accident qu’on causerait, ils interviendraient. Je crois que c’est avec des choses comme ça, avec un dépeuplement massif, complet, ou si on tue vraiment plus de 75% des humains ou des animaux sur la planète, océans compris, qu’il y aurait définitivement une intervention. Bien sûr, avec tout type de missile nucléaire ou de sac à dos nucléaire, ou tout ce qui peut être activé et qui détruirait plus de 75% de la population de la Terre, ils interviendraient. Au moins un groupe interviendrait. C’est juste question qu’un d’eux explose et contamine toute l’atmosphère. Et on passera 50 années compliquées.

David : Il semblerait aussi y avoir beaucoup d’autres personnes ici, pas forcément en surface. Mais ils sont là. Ils ne veulent pas qu’on abîme leurs terres non plus.

Emery  : C’est tout à fait correct. Il y a d’autres êtres extraterrestres qui vivent dans la Terre. Il y a aussi des êtres anciens qui vivent ici depuis toujours, pas des extraterrestres, mais ils sont juste là, sûrement depuis la nuit des temps, les êtres de la Terre Intérieure. Et on pourrait en parler dans un prochain épisode.

[voir aussi les épisodes 1, 2, 4, 5, 6 et 7 de la Saison 3, où Corey Goode et David Wilcock explorent longuement ce sujet, sur la base de la première visite dans la Terre Intérieure et la rencontre avec les représentants de plusieurs peuples souterrains faite par Corey Goode en 2015]

David : Bien sûr. Maintenant, quand vous parliez de ces aquifères traversables sous les océans ou sous les continents, je me suis souvenu d’un briefing que Corey avait eu, quelque chose qu’il avait vu, ces énormes trous lisses en bas, arrondis en haut, et vraiment très larges, et sous l’eau, où un sous-marin pouvait en fait passer.

10

Ils étaient très droits et vraiment très longs. Et visiblement, un de nos gars en a utilisé un pour atteindre l’Antarctique depuis le nord. Avez-vous entendu parler d’édifications et de tunnels ?

Emery  : Oui. Ils sont d’origine humaine, en fait. Ils n’ont pas été créés par la Terre.

DW : Mais ils sont anciens ? Ils n’ont pas été faits par nos humains ?

Emery  : Oui, c’est ça. Il y a des cavernes qu’ils ont trouvé en Amérique du Nord et au Mexique qui traversent la Terre vers l’Antarctique. Et ces cavernes ont été modifiées, je ne sais pas par qui ni quand. Elles ont été changées en tunnels de lave, des tunnels parfaits, de la taille d’un terrain de football, où ces sous-marins et d’autres modes de transport sous-marin, voyagent à très grande vitesse, par ailleurs, dans ces voies navigables. C’est leur propre trafic. Ils ne vont pas qu’en Antarctique, ils en reviennent aussi.

David : Ils reviennent en Amérique ?

Emery  : Oui, à leur point de départ. Sans s’approcher du noyau.

David : Ont-ils une idée de quand ils ont été construits et par qui ?

Emery  : Je ne sais pas. Je sais qu’ils existent grâce aux imageries satellites, aux radars et aux briefings.

David : Et ces tunnels, les plus grands qui vont en Antarctique, sont-ils tous sous l’eau, ou certains sont-ils des espaces vides dans la terre et qui ont de l’air ?

Emery  : Il y a de petites portions de tunnels qui vont de caverne en caverne. Mais ils sont tous connectés à une caverne et remplis d’eau.

David : Et les cavernes aussi ?

Emery  : Oui. C’est une nappe aquifère géante qui est connectée. Et je crois qu’à cause de ces tunnels, il y a eu des infiltrations dans tous les aquifères.

David : Un des briefings que m’a fait Pete Peterson récemment, était que des éléments de l’Alliance sont préoccupés par l’habitabilité de la surface de la Terre, et qu’ils ont commencé à pomper certaines très grandes cavernes souterraines pour avoir plus de place pour les gens quand ils en auront besoin, et qu’une des conséquences a été que toutes ces créatures bizarres qui ne devraient pas exister s’échouent sur les rivages. Je me demande ce que vous avez entendu sur ce plan ou cette opération en particulier.

Emery : Je suis au courant de la construction de cavernes, à 100%. Et qu’on les pompe et les étanchéifie. Tout cela est vrai. Et pour les êtres de la Terre Intérieure, je n’ai pas de doute, car il y a des atmosphères intérieures dans la Terre, avec leurs propres formes de vie, qui n’ont pas été découvertes ou révélées à la population. Il est donc très possible que, dans une caverne qui a sa propre source, qu’une de ces choses sorte de son propre monde et parvienne à la surface.

Et en plus, tous les jours, on découvre dans l’océan une nouvelle forme de plancton, de bactérie et de trucs comme ça. Ils font des découvertes tous les jours. Et tous les jours, une vie d’une autre espèce est aussi perdue. Il est donc intéressant que maintenant, on a ces satellites géants dans l’espace qui font des collectes de ce qui vient de l’espace. Comme un filtre à air géant. Ils envoient ces trucs qui redescendent, ou des ballons météo, et ils obtiennent ces nouvelles bactéries venues de l’espace qu’on ne publie pas. Tout juste comme cet ourson d’eau, le Tardigrade…

11

… Ils vivent dans le vide spatial. Quand ils reviennent, ils vont bien. Ce sont des créatures fascinantes aussi. Je fais partie de certains projets pour savoir comment on pourrait devenir comme ça. Mais bon…

David : Même si le temps n’existe pas, cet épisode s’achève ici. Rendez-vous au prochain épisode.

Emery : Merci de m’avoir reçu.

David : Et merci à vous de nous suivre. C’est la « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock, ici avec Emery Smith.


Traduit par Régis

Source de la traduction en français : https://essania.actifforum.com/t7326-emry-smith-11-les-secrets-souterrains-de-l-humanite


REMARQUE : en mars 2020, la chaîne Gaia TV, qui produit et diffuse l’émission « Divulgation Cosmique », après avoir auparavant déjà imposé (en 2018) à Corey Goode de supprimer de son blog personnel toutes les transcriptions des épisodes de l’émission qui y étaient publiées – et qui étaient ainsi rendues disponibles gratuitement pour tout le monde –, a carrément supprimé de son émission tous les épisodes de l’émission où Corey Goode est présent !

La suppression de tous ces épisodes s’inscrit plus directement dans le cadre d’un litige croissant entre Corey Goode et Gaia TV, par rapport auquel Corey Goode venait officiellement et publiquement (au travers d’une courte vidéo disponible sur YouTube), de signer début mars 2020 les papiers lançant des poursuites au civil contre Gaia TV.

À noter que ces poursuites judiciaires engagées par Corey Goode ne concernent d’ailleurs pas uniquement Gaia TV (comme précisé sous la vidéo de Corey Goode), car cette chaîne est loin d’être le seul élément qui ait posé de plus en plus de problèmes dans le cadre de la grande bataille en cours pour l’obtention – ou non – de la divulgation complète. Les enjeux et les parties concernées quant aux obstacles qui se dressent face à la divulgation complète/totale libératrice – une divulgation complète contre laquelle lutte en fait « l’Alliance Noire » de tous ceux qui souhaitent que notre monde obtienne une divulgation qui soit uniquement limitée/partielle -, débordent largement le cas de la problématique avec cette seule chaîne…

[N.B. : il est régulièrement expliqué, dans l’émission « Divulgation Cosmique », en quoi une divulgation seulement partielle ne serait pas à l’avantage du plus grand nombre sur la Terre, en quoi elle ne serait pas au bénéfice de toute l’humanité, mais au contraire, en quoi elle servirait en réalité à maintenir encore en place un subtil système de contrôle obscur et limitatif au seul profit de « certains »…] 

Quoi qu’il en soit, au départ en 2015, Gaia TV semblait sincèrement soutenir la cause de la divulgation complète (d’où, précisément, le lancement de cette émission avec David Wilcock et Corey Goode). Mais ses agissements ultérieurs ont posé de plus en plus de questions, bon nombre d’observateurs actuels allant même jusqu’à considérer – à juste titre ? – que de toute évidence la chaîne a été progressivement infiltrée, et ne sert à présent plus véritablement la cause de la divulgation complète, mais bien plutôt celle d’une divulgation limitée/partielle.

Gaia TV, donc, a brusquement décidé en mars 2020 de supprimer l’intégralité des épisodes des 8 premières Saisons de l’émission (où Corey Goode est le principal invité), à l’exception des 3 épisodes avec David Adair, et de supprimer aussi les 19 épisodes des Saisons 9 à 11 où Corey Goode est présent (dont 8 épisodes en binôme avec Emery Smith).

Cette décision de suppression des épisodes par Gaia TV, qui est évidemment dommageable pour la cause si essentielle de la divulgation complète (même si bien entendu – et fort heureusement – la disparition de ce patrimoine d’informations majeures n’empêchera nullement, en soi, la divulgation complète de se produire bientôt sur Terre !), a en outre bousculé toute la répartition des épisodes restants de l’émission « Divulgation Cosmique » sur la chaîne.

À l’origine, cet épisode était donc l’épisode 9 de la Saison 10.

Point positif pour les francophones, ces 146 précieux épisodes qui ont été tragiquement supprimés par Gaia TV seront intégralement sauvegardés en transcription française, ici, sur Eveilhomme.com.

Pour plus de clarté, les 19 épisodes des anciennes Saisons 9 à 11 où Corey Goode est présent se retrouvent redistribués comme suit :

  • les 11 épisodes où Corey Goode est le seul invité : à la suite des épisodes de la Saison 8 (épisodes 14 à 24)
  • les 8 épisodes où il est interviewé en binôme avec Emery Smith : à la fin des Saisons 10 (épisodes 14 à 17) et 11 (épisodes 12 à 15).

Pour information, Corey Goode et David Wilcock, après leur départ conjoint de Gaia TV en 2018, se sont expliqués sur les raisons de leur décision commune et ont formulé divers griefs concernant l’attitude de plus en plus discutable de la chaîne, à différents niveaux ; certains éléments de cette histoire, et des reproches faits à Gaia TV, sont en outre évoqués dans cet article (originellement publié en mars 2019, et qui avait en fait comme sujet principal l’arrivée sur Gaia TV d’un nouveau [soi-disant] divulgateur au profil douteux…).

Signalons enfin l’existence d’un PDF des transcriptions originales en anglais de l’intégrale des épisodes allant de la Saison 1 jusqu’au milieu de la Saison 10, qui est téléchargeable gratuitement à cette adresse :

https://www.docdroid.net/192biis/cosmic-disclosure-full-transcripts.pdf#page=410


Partagé par http://www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

Notre discernement doit prévaloir à tout moment; les opinions exprimées dans cet article sont les opinions de leurs auteurs et ne reflètent éventuellement pas totalement celles d’Eveilhomme.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à nos Réseaux Sociaux ( https://www.facebook.com/eveilhommelemag/ NewsLetter et à partager l’article. 

anime (95)CLIQUEZ ICI POUR UN ABONNEMENT MENSUEL DE 9,99 EUROS (Annulable à tout moment) GRATITUDE A TOUSanime (62)

FAIRE UN DON PONCTUEL

Nous avons grand besoin de votre soutien! Si le cœur vous en dit, renseignez le montant de votre don qui permettra de financer les frais liés au site, de le maintenir actif et en Vie. Renseignez le montant que vous désirez. Milles merci à tous. Plein de belles choses à tous ! Amour et Lumière

€1,00

 

N'hésitez pas à partager et à aimer si le cœur vous en dit! Namasté
RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
EMAIL
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
%d blogueurs aiment cette page :